DuckStation, un émulateur PlayStation libre époustouflant !

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Pierre Jarillon, Davy Defaud, Nils Ratusznik et Ysabeau. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
80
13
déc.
2020
Jeu

Stenzek, un développeur et ingénieur spécialisé dans la rétro‐ingénierie, très connu en matière d’émulation, ayant notamment participé activement au développement de l’émulateur Dolphin pour GameCube et Wii, nous gratifie d’un excellent émulateur pour la PlayStation de Sony, émulateur en développement depuis le 9 août 2019.

En termes d’émulation, EPSXE, qui n’était pas libre, a longtemps tenu la palme. Puis, suite à la perte du code source de l’auteur, lui‑même finalement piégé par sa propre politique en la matière, il a dû redémarrer de zéro, et l’émulateur n’a plus vraiment été à la hauteur sur ce qui faisait son succès et son suivi. Au‑delà de ça, s’est longtemps posé le problème de la portabilité, car, faute de code libre, les sorties sur telle ou telle architecture, étaient limitées au choix du développeur.

Dans ce domaine, c’est clairement PCSX, qui a parallèlement pris le relai (développé depuis 2001) et dépassé EPSXE, que ce soit à travers le projet original, ou ses nombreuses reprises allant de PCSX-df et PCSX-rearmed. On se retrouvait néanmoins systématiquement à hériter des limitations et problèmes de compatibilité et à des choix de désengagement de l’émulateur vieillissant, lui‑même basé sur de multiples greffons.

Ubuntu 10.04 - Lucid Lynx - « Slim »

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par tuiu pol.
Étiquettes :
15
2
mai
2010
Ubuntu
Comme beaucoup d'entre vous le savent aujourd'hui, la distribution Ubuntu Lucid Lynx est sortie depuis peu et suscite beaucoup de satisfaction, mais également bien des désagréments. Un des plus connus, est l'alourdissement de l'ensemble de la distribution !

En effet les logiciels et services, toujours plus nombreux et imposés lors de chaque installation, alourdissent la distribution, et forcent beaucoup d'utilisateurs de tout horizon, désireux de choisir eux même leurs logiciels, à se tourner vers une installation minimale d'Ubuntu, via un cd minimal, n'installant rien de plus de base qu'un shell et quelques paquets.

Désormais, grâce à la variante « Slim » les aficionados de la distribution Ubuntu n'auront plus à juste "se contenter" de se tourner vers une net-install ou tout autre solution de ce genre nécessitant une intervention dans un shell, ou de se forcer à migrer vers Debian, alors qu'ils n'y sont pas forcément prêts, n'en ont pas envie, et ne veulent pas perdre les avantages d'Ubuntu (philosophie, outils graphiques, dépôts, PPA, etc.) !

La variante « Slim » est une version Desktop (LiveCD) classique d'ubuntu (Fat), dénuée de tous les logiciels et services superflus pré-installés de base, pour que tous ceux qui aimeraient pouvoir choisir de leur propre chef les logiciels qu'ils souhaitent installer, y trouvent enfin leur compte.

Actuellement, la version 32bits est disponible et fonctionnelle, la version 64bits devrait arriver sous peu, suivie par la version Netbook Remix. Ensuite apparaîtront respectivement la version Kubuntu (KDE) « Slim » et Lubuntu (LXDE) « Slim » (lorsque celle-ci sortira en version stable).

Mais cela ne s'arrêtera pas là, le projet visera à reproduire la même chose sur d'autres distributions, afin de laisser toujours plus de choix aux utilisateurs.