Mono 2.0 : le singe continue ses grimaces

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
25
9
oct.
2008
Mono
L'environnement d'exécution et de développement Mono vient de passer en version 2.0.

Mono est une plate-forme libre, multi-languages et multi-plates-formes compatible avec le framework .NET (produit Microsoft pour Windows). Il permet notamment d'exécuter des applications .NET sous Linux. C'est également une plate-forme de développement complète intégrant un IDE, un débogueur, la prise en charge de nombreux langages (C#, VB.NET, Python, Java, etc.) et de nombreuses bibliothèques de l'écosystème Linux (GNOME, OpenGL, etc.). Cette version majeure apporte son lot de nouveautés - plates-formes, fonctionnalités, outils - et d'améliorations en terme de performances et compatibilité.

Mono est utilisé dans des contextes variés :
  • Sous Linux par des applications de bureau comme F-Spot, Tomboy, Banshee et Beagle ;
  • Toujours sous Linux par des applications web comme mojoPortal ou Dekiwiki ;
  • Par des applications distribuées comme SecondLife (moteur exécution des scripts utilisateurs sur les serveurs de jeu) ;
  • Toujours dans les jeux, le moteur Unity3D ;
  • Enfin l’embarqué : lecteur MP3 Sansa Connect.

Mono passe en version 1.2

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
10
nov.
2006
Mono
Après plus de 2 ans d'élaboration, l'environnement de développement multi-plateforme Mono sort dans une nouvelle version majeure.

Beaucoup de chemin a été parcouru depuis la dernière version, les principaux objectifs de cette version sont :
  • Fiabilité et robustesse : Mono est notamment éprouvé côté serveur par Novell dans ses produits ZenWorks et iFolder mais aussi dans des applications réparties comme le moteur de jeu Unity (utilisé dans Second Life)
  • Performances : le serveur web XSP est capable de traiter 250 requêtes par secondes contre 8 seulement dans la première version (à scénario identique)
  • Interface graphique: support des WinForms 1.1 sous les environnements Windows et X11, mise à jour des bindings GTK en version 2.8.
  • C# 2.0 / CLR 2.0 : support complet des nouvelles spécifications du langage C# et de runtime, avec notamment l'apparition des types génériques.
  • Support des plateformes x86(-64), SPARC, StrongArm, s390(x), Itanium et PowerPC (en preview : Alpha et MIPS)
  • Support des systèmes Linux, MacOSX, Windows, *BSD, Solaris et Nokia/Maemo
  • Débuggueur sur x86 et x86-64.

Novell et Microsoft main dans la main !

Posté par (page perso) . Modéré par Thomas Petazzoni.
Tags : aucun
0
3
nov.
2006
Microsoft
Microsoft et Novell viennent de passer un accord de collaboration visant à faciliter l'interopérabilité entre le monde propriétaire de Windows et Linux.

Au-delà de la coopération commerciale visant à mettre en commun des ressources pour promouvoir et vendre des solutions communes, c'est avant tout les accords concernant les brevets et les efforts techniques qui sont à souligner dans cette entente, notamment la protection de certains projets comme OpenOffice.org, Samba et Mono, ainsi que la mise en place de la prise en charge du format Open XML dans la suite bureautique libre.

NdM : Merci à izulium d'avoir proposé une dépêche similaire.

Microsoft "vend" son code source

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
26
jan.
2006
Microsoft
Déjà accessible par différents gouvernements, le code source du système d'exploitation Microsoft Windows va être "vendu" sous forme de licences. Cette décision constitue la tentative de réponse de Microsoft aux exigences que lui impose la commission européenne notamment en matière d'interopérabilité.

Cela traduit sans doute une volonté de rassurer certains organismes (notamment au niveau niveau européen), le système d'exploitation n'étant désormais plus une boîte noire. Il faut toutefois noter que cette "ouverture" est plus que limité, puisque Microsoft choisira les acheteurs : d'après la conférence de presse, les éditeurs de logiciels libres ne seraient pas les bienvenus parmi les clients potentiels.

NdM : nous remercions aussi Vincent Guffens, Rodier André, Adrian, Chicha pour avoir eux aussi proposé une dépêche sur le sujet

Interview De Icaza et actualité Mono

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
17
nov.
2005
Mono
Le site brésilien simios.org a récemment réalisé une interview de Miguel De Icaza, notamment à propos du projet Mono.
Vous trouverez sur le wiki de MonoFrance sa traduction en français.

Pour rappel :
  • Mono est le projet sponsorisé par Novell visant à fournir une plateforme complète de développement libre et open-source compatible avec la technologie .NET de Microsoft.
  • De Icaza est le co-fondateur de GNOME, mais aussi le leader du projet Mono, et travaille actuellement pour Novell.
Cette interview rappelle les objectifs de l'équipe Mono tout en décrivant les différents rôle de Novell dans le monde Linux à l'heure actuelle.

Bonne lecture et n'hésitez pas à corriger mes erreurs de traduction !

AbiWord passe en version 2.4

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
4
oct.
2005
Gnome
AbiWord est un logiciel de traitement de texte multi-plateformes, avec une intégration poussée dans l'environnement Gnome (à travers la suite GNOME-Office) dont il utilise de nombreuses bibliothèques. Cette nouvelle version voit apparaître de nombreuses fonctionnalités qui font de AbiWord une alternative agréable aux traitements de texte des suites KOffice et OpenOffice.

Principales nouveautés :
  • Vérification de la grammaire (anglais seulement pour le moment).
  • L'habillage d'une image avec du texte n'est plus limité à un rectangle, le texte remplit désormais les zones transparentes.
  • Un éditeur d'équation fait son apparition, avec une syntaxe proche de LaTeX.
  • Le format OpenDocument, le standard de l'OASIS, est supporté en import, facilitant l'interopérabilité avec les suites OpenOffice et KOffice.
  • Intégration des diagrammes Gnumeric.
  • Les filtres d'import des formats WordPerfect, XHTML, RTF et MS Word se sont vus grandement améliorés.
Toutes ces améliorations s'ajoutent à AbiWord sous la forme de plugins, le traitement de texte peut donc conserver une certaine légèreté et ainsi s'adapter aux configurations moins performantes.

Beagle : Un "Desktop Search" sous Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
16
sept.
2005
Linux
Après de nombreuses versions de développement, Beagle vient de sortir en version 0.1, signe d'un début de stabilité. C'est l'occasion de présenter cette application qui peut d'avérer fort utile dans la vie de tous les jours.
Beagle est un outil pour indexer et rechercher des données sur un poste local (desktop search) aux objectifs proches de ce que propose Spotlight sous MacOS X ou Google Desktop Search sous Windows.

Constitué d'un service qui tourne en tâche de fond, il observe en temps réel les modifications du système de fichier, les conversations dans Gaim ou les derniers courriels ainsi que vos chansons préférées. Un petit client graphique présent dans la barre de notification permet de retrouver instantanément un document ou un média.

La Fedora Core 4 débarque

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
14
juin
2005
Red Hat
La nouvelle version de la distribution Fedora Core est sortie.

Projet communautaire depuis peu sous l'égide d'une fondation, Fedora Core vise à proposer une distribution Linux "avant-gardiste" dans le choix de ses composants en intégrant les dernières évolutions des logiciels phares. Initiée par Red Hat, cette distribution constitue un véritable laboratoire de test pour les distributions de l'éditeur américain avec lesquelles elle partage de nombreux points communs.
Entièrement libre, Fedora Core n'intègre pas de composants soumis à des brevets logiciels tel que le support des fichiers MP3. Comme toutes distributions, un environnement graphique est mis en avant : dans le cas de cette distribution le bureau Gnome est prédominant.

Cette nouvelle version apporte de nombreuses nouveautés :
  • architecture PowerPC (PPC et PPC64)
  • système de fichier GFS pour les grappes d'ordinateurs (cluster)
  • Intégration de Xen 2 : outil de virtualisation, ce logiciel constitue une machine virtuelle permettant d'utiliser plusieurs systèmes d'exploitation simultanément
  • Noyau 2.6.11
  • GCC 4.0
  • Eclipse 3.1 compilé en natif. Cet environnement de développement a vu son intégration possible de part le support avancé du langage Java par GCJ, compilateur Java natif, et les avancées du projet ClassPath, bibliothèques Java visant à implémenter intégralement l'environnement de Sun sous une licence libre.
  • SELinux amélioré, qui intègre un plus grand nombre de services comme MySQL
  • GNOME 2.10, KDE 3.4
  • MySQL 4.1, PHP 5.0
  • OpenOffice.org 2.0 (Pré-version fournie)
  • Un remplaçant au lecteur PDF de Gnome apparaît : Evince. Celui-ci est amené à supporter de nombreux formats de documents afin d'intégrer dans une seule application de nombreux lecteurs indépendants.

Les architectures supportées sont : i386, x86-64, PowerPC PowerPC64. GFS est passé à nouveau en GPL grâce à RedHat après le rachat de Sistina. C'est la première distribution sortie après l'annonce de RedHat de la création de la Fondation Fedora.

La prochaine version de Fedora Core, la version 5, est déjà sur les rails : un wiki a été mis en place afin de centraliser toutes les demandes d'améliorations que peuvent formuler les utilisateurs et développeurs.

NdM : merci à tous ceux qui ont proposé cette dépêche

La guerre des formats continue !

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
2
juin
2005
Bureautique
Alors que l'OASIS vient tout juste de normaliser un ensemble de formats destinés à être utilisés par les suites bureautiques, Microsoft commence à révéler quelques informations sur Microsoft Office 12, notamment sur les formats de ses documents.

Comme il fallait s'y attendre, Microsoft ne semble pas avoir choisi d'utiliser les formats "OpenDocument" de l'OASIS, même s'il s'en inspire : après avoir "testé" les conteneurs utilisant XML dans la précédente version de Office 2003, Microsoft s'est définitivement engagé dans cette voie puisque les nouveaux formats utiliseront cette technologie et seront le support d'enregistrement par défaut de la prochaine suite MS Office.

Les ressemblances avec les standards de l'OASIS sont nombreuses : les documents seront enregistrés dans une archive zippée qui contiendra plusieurs fichiers. Les spécifications de ces formats seront accessibles à tous et il sera donné l'autorisation à quiconque de manipuler ces documents. À travers ces choix technologiques et de licence, Microsoft cherche à concurrencer l'OASIS sur le terrain de l'ouverture et de l'interopérabilité.

L'entreprise de Redmond ne s'arrête pas là et prévoit de rendre les versions précédentes de MS Office (2000, XP, 2003) compatibles avec ces nouveaux formats. Microsoft tend donc à favoriser l'adoption de ses nouveaux formats.

Mono 1.0 : le singe est laché

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
2
juil.
2004
Mono
La version finale 1.0 de Mono est sortie.

Cette plateforme développée par Ximian se présente comme une alternative à la plateforme Java en proposant une implémentation libre de la plateforme .NET de Microsoft ainsi qu'un ensemble d'API destiné à la programmation objet sous GNU/Linux mais aussi Mac OS X et Windows. Les principaux objectifs et atouts de cette version sont :
- un environnement d'exécution comparable à celui de Java;
- le support de plusieurs langages de programmation dont C# et Java;
- un ensemble d'API orienté, Gnome et Mozilla;
- un serveur web pour la programmation dynamique de sites web;
- le support de plusieurs architectures matérielle : x86, SPARC et PPC;
- compatibilité avec Microsoft .NET 1.0 afin de faciliter la migration d'application Windows;

Très controversé, le projet Mono a été initié par Miguel de Icaza (un des fondateurs de Gnome) il y a maintenant 3 ans. Cette plateforme est déjà utilisée en production par Novell (qui a récemment racheté Ximian) et a entre autres permis à la ville de Munich de migrer 300 de ses serveurs sous GNU/Linux.

NdM : merci à Nicam, Romanito et D. Pierre pour avoir également soumis la news