volts a écrit 34 commentaires

  • [^] # Re: Bienvenue !

    Posté par  . En réponse au message Promotion du LinuxFr sur mon Twitter. Évalué à 3 (+2/-0).

    Je pense que ça doit venir de son passage en France vu son CV.

    Bienvenue également ! :)

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: On a la solution !

    Posté par  . En réponse au lien Windows 10 : un souci avec les imprimantes depuis le dernier Patch Tuesday. Évalué à 3 (+2/-0).

    Malheureusement, ça passera par une révolution culturelle pour inciter une majorité à passer du côté des solutions libres. Si les gens se bougent, ça sera plus probable qu'il y ait des poursuites judiciaires pour obtenir des réparations plutôt de prendre des alternatives qui marchent et qui ont fait leurs preuves malgré des moyens limités. Tout est bon pour conserver ses habitudes…

    Nous pouvons par contre sauver les personnes qui sont prêtes à apprendre à connaître un nouvel environnement qui bouscule leur façon d'utiliser l'informatique au quotidien.

    En tant que consultant en free-lance, je n'ai aucun scrupule à laisser les sociétés se saborder (entreprises et associations) si elles s'obstinent à garder des solutions proprios sans envisager un plan pour faire une transition au libre.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: Fiche du colelctif CHATONS

    Posté par  . En réponse à la dépêche Audio‑conférences en ligne avec Mumble. Évalué à 3 (+2/-0).

    Je signale au passage les instructions d'installation faites par l'April pour leur instance Mumble avec interface web.

    Ça peut aider pour faciliter les initiatives à monter des instances privées.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Visioconférence ou audioconférence avec Matrix

    Posté par  . En réponse à la dépêche Audio‑conférences en ligne avec Mumble. Évalué à 1 (+0/-0).

    Oui, Matrix est capable d'accepter de la visioconférence avec des widgets tiers. Dans l'instance officiel https://riot.im/app, il y déjà a un widget Jitsi.

    Il serait possible d'utiliser Mumble en parallèle par le projet mumble-web.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Mumble sans Qt

    Posté par  . En réponse au message Cherche solution d'audio conférence (KISS), que ce soit application android, web, ou native. Évalué à 2.

    Au cas où ça tient toujours d'autohéberger une solution d'audioconférence, voilà quelques pistes pour utiliser mumble sans Qt.

    D'après la page wiki du projet, il est possible d'utiliser d'autres serveurs qui n'exigent pas Qt dans leurs dépendances de compilation.
    - umurmur (pas essayé mais comme c'est présent dans les dépôts officiels d'Archlinux, je pense que c'est assez mature)
    - grumble écrit en go.

    En client, on en trouve au moins 2 en CLI.

    J'ai découvert entre temps qu'un chaton a ouvert récemment une interface web à mumble sur leur serveur public. Pour l'avoir testé sur des réunions d'une quinzaine de personne, c'est amplement faisable pour ton cas d'usage. Attention toutefois: l'interface web n'ayant pas de fonction avancée d'administration dont la création des salles, il vaut mieux avoir un client dédié pour avoir toutes ces fonctionnalités.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Et Minetest, sa version libre ?

    Posté par  . En réponse au message Jeu en ligne pour enfants. Évalué à 4.

    Il y a la version libre qui s'appelle Minetest, disponible aussi bien en version ordinateur qu'en ordiphone.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: Mumble ? Jitsi ?

    Posté par  . En réponse au message Cherche solution d'audio conférence (KISS), que ce soit application android, web, ou native. Évalué à 2. Dernière modification le 31/03/20 à 22:41.

    Je pense que Mumble serait plus adapté pour le cas d'usage d'autant plus qu'il est possible de faire baisser la qualité du son si nécessaire et d'héberger soi-même le service de manière simple.

    Si la bande-passante montante est trop juste, il y a la possibilité de se rabattre sur d'autres instances en ligne. On peut voir aussi chez les chatons

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # La carte de suivi n'est pas le terrain

    Posté par  . En réponse au lien Tableau de suivi de l'épidémie du coronavirus en France par région. Évalué à 3. Dernière modification le 15/03/20 à 03:04.

    Ça me paraît évident que la carte de suivi que j'ai posté n'est pas le terrain, mais au moins ça permet d'avoir un aperçu de la situation. La question que nous devrions nous poser est d'avoir une bonne idée de l'ordre de grandeur de contaminations réels, ce que la pénurie des tests que tu as évoquée n'aide franchement pas. Pour les US, il est estimé de 25 à 50 contaminés réels pour un cas rencensé.

    Si on plaque ces ordres de grandeur américain aux chiffres officiels français donnés le samedi 14 mars, ça nous donne entre 112400 et 224800 contaminations réelles. Autrement dit, dans moins d'une semaine, nous franchirions la barre de 1% de la population contaminée en considérons un doublement des cas tous les 2,5 jours.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: LibreJS

    Posté par  . En réponse au lien Avec WebAssembly ton "view source" sur les pages web ne servira plus à rien - sebsauvage.net. Évalué à 1.

    Il est activé par défaut sur Icecat. Malheureusement pour moi, ça casse beaucoup de choses dans pas mal de sites, ce qui m'a incité à le désactiver et utiliser un bloqueur plus "classique". Ça a toutefois le mérite de signaler les lignes douteuses sur les scripts JS.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: Partitionner ne suffit pas

    Posté par  . En réponse au message Problème boot windows/linux. Évalué à 1.

    Si ça peut aider à se faire une idée de ce qui s'est passé, j'ai eu le cas où l'installeur graphique ne détecte plus du tout Windows 7 alors qu'elle détecte correctement Windows 10. Ça m'est arrivé pendant une install party quand j'ai utilisé en tant que bénévole une Live USB (la clé d'installation) de Ubuntu, que Linux Mint en est dérivé. Si l'installation ne s'est pas faite correctement, alors j'ai bien peur que la partition contenant Windows 7 soit perdue, et les données personnelles qui vont avec si une sauvegarde n'a pas été faite avant.

    Cependant, comme indiqué par Ted plus bas, on peut lancer la commande sudo fdisk -l dans un terminal pour en avoir le cœur net. Mais c'est également possible d'ouvrir cette partition en passant par l'explorateur de fichier graphique si l'installation s'est faite correctement.

    De toute façon, Microsoft ne supportera plus les versions Windows 7 "grand public" à partir de janvier. Ce qui veut dire prendre un risque important d'avoir de gros ennuis passé la "date de péremption": de moins de moins de nouveaux programmes supportés avec le temps dont les antivirus, des contaminations avec divers virus et chevaux de Troie qui rendront la vie infernale.

    Mon avis pour Octavian: fais le deuil de Windows 7 même si ce n'est pas facile, cela vaut mieux.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # S'il est encore disponible...

    Posté par  . En réponse au message [DONNÉ] IBM THINKPAD A30 (P3 1ghz / 512mb). Évalué à 1. Dernière modification le 03/09/19 à 19:35.

    … alors je suis preneur ! :)

    Comme nous ne pouvons pas échanger des messages privés ici pour les détails, par où je dois te contacter ?

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # Après rapide recherche

    Posté par  . En réponse au message Imprimante photo. Évalué à 1.

    J'ai trouvé une page qui donnent une liste des fabricants d'imprimante compatibles autre de Canon ou Epson, avec des liens vers certains wikis et produits.

    Par contre, pas de conseil personnel à donner dans ce que tu recherches, désolé…

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Mais si. Mais pas l'« Open » qu'on croit.

    Posté par  . En réponse au lien Boot de (Open)VMS sur processeur x86 dans sa phase finale. Évalué à 2.

    Puis il est à nouveau rebaptisé, OpenVMS, en 1991, marquant ainsi l'adhésion à des normes industrielles comme POSIX ou Unix

    Justement, ces normes en question sont promeus par… l'Open Group, une sorte d'association de boîtes plus ou moins grosses.

    C'est aussi simple que ça

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # Il y a du choix, mais ce n'est pas facile à installer

    Posté par  . En réponse au message visioconférence libre. Évalué à 3. Dernière modification le 25/03/19 à 22:24.

    Tout dépend de ce que tes proches ont vraiment besoin et de tes contraintes pour bien maintenir les composants. Car, hélas, mettre soi-même en place une plateforme de visioconférence est plus complexe que l'on pense.

    Ici je vais détailler le cas des plateformes utilisant du WebRTC. Je ne connais pas assez les autres protocoles pour les conseiller dans ce post.

    Pour commencer, il faut mettre en place au minimum deux serveurs distincts si on veut inclure le WebRTC :

    • Un qui sert à afficher l'interface utilisateur.
    • Un autre qui sert de passerelle pour véhiculer les flux vidéos et audios, obligatoire pour passer à travers le NAT de la plupart des routeurs.

    Il n'est pas rare de voir certaines solutions requérir un serveur TURN en plus, ce qui est couramment utilisé pour la téléphonie sur VoIP.

    Il faut aussi distinguer deux familles de plateforme de visioconférence, où:

    • Les flux se fait entièrement en P2P: palava.tv parmi les plus basiques, jitsi cité plus haut et inclus comme extension dans [matrix], spreed aussi disponible comme extension dans les dernières versions de nextcloud.
      • Avantage: Le serveur de passerelle est relativement peu sollicité car il délègue le traitement des flux audio-vidéo aux clients. Idéal si on veut prendre un VPS pas cher avec le minimum de bande passante possible à facturer.
      • Inconvénient: Ça a l'ennui de provoquer une congestion de la bande passante et solliciter une charge de calcul importante de chaque client dès que les participants se font nombreux. Ça peut aussi faire buguer certains clients si ils n'arrivent pas à suivre pour traiter les flux, ce qui peut mettre très rapidement les nerfs des participants à l'épreuve. Dans ton cas, le maximum de 3 clients peut être acceptable.
    • Les flux sont centralisés dans le serveur de passerelle qui fait du traitements en plus pour les "émettre" à l'ensemble des participants : jangouts en IHM avec la passerelle janus fait partie de cette catégorie.
      • Avantage: Il n'y a pas de risque de congestion de la bande passante côté client quand le nombre de participant augmente, et on peut se permettre d'utiliser des clients assez "poussifs" (vieux ordinateurs et ordiphones bas de gamme)
      • Inconvénient: Il faut évidemment un VPS assez puissant pour faire du traitement des flux, avec la bande passante dimensionnée au nombre de participant en communication simultanée. Il est toutefois signalé qu'un simple Raspberry Pi 3 peut suffire comme passerelle pour jangouts si on a le courage de faire de l'auto-hébergement.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: Pourquoi pas prendre ce bouquin ?

    Posté par  . En réponse au message Apprendre les bases de la sécurité. Évalué à 2.

    Pour l'avoir lu, oui, je le recommande :)

    Ça vaut le coup de l'acheter car il met l'essentiel des démarches d'un White Hat: du choix des outils à la bonne (et légale) manière de traiter avec ses clients intéressés par un audit de sécurité.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # Pourquoi pas prendre ce bouquin ?

    Posté par  . En réponse au message Apprendre les bases de la sécurité. Évalué à 2.

    peut être qu'il serait bon que je comprenne en pratique ce qui se fait comme attaque , pour comprendre le pourquoi du comment de la défense.

    Il y a Les Bases du Hacking de Patrick Engebretson (lien commercial) qui peut te servir d'une bonne intro à la conduite de tests d'intrusion.

    Cela t'aiderait à acquérir les bons réflexes pour évaluer les risques et prendre les bonnes mesures sur tes installations.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # Panurgisme, encore une fois

    Posté par  . En réponse au journal Facebook, une drogue dure. Évalué à 10.

    Au moins, le nouveau scandale a le mérite de confirmer de manière officielle que ce que je soupçonnais déjà quand j'ai vu apparaître comme par hasard une connaissance d'un bar sur mes suggestions LinkedIn alors que nous n'avons rien d'autre en commun que la boisson. Et, oui, aussi d'un échange de numéro sur papier de mon téléphone de dealer dumbphone jamais relié à l'un des réseaux asociaux, c'est tout.

    De mon côté, la mise à mort de mes derniers comptes de réseaux asociaux sont déjà programmés et seront remplacés par un site web public à la place sur l'un des services de Framasoft, en attendant que j'arrive à faire de l'autohébergement.

    Mais au lieu de demander une régulation de FB, ces politiques ne feraient-ils pas mieux au minimum de montrer l'exemple et avoir, au moins en plus de leurs comptes officiels, des comptes sur des réseaux sociaux libres et respectueux de la vie privée?

    Qu'est-ce qui marche si mal dans les réseaux sociaux décentralisés qui fait que les dirigeants politiques s'égosillent à demander un meilleur contrôle des géants du net tout en utilisant leurs services sans vergogne pour communiquer, et ce faisant invitant leurs électeurs à garder un compte sur ces plateformes qui de toute évidence se foutent éperdument de leurs demandes?

    Laissons tomber les politiciens, vraiment. C'est contre-productif de les convaincre de faire quelque chose, ils n'ont de toute façon pas d'intérêt immédiat à inciter leurs "suiveurs" à migrer sur des réseaux décentralisés car ça signifie justement se priver d'outils d'ingénierie social efficaces malgré l'affaire des gilets jaunes.

    Concentrons-nous plutôt à convaincre notre entourage proche de débouter les réseaux prédateurs une bonne fois pour toute et être ferme avec les récalcitrants.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # À propos de l'auteur de cet article

    Posté par  . En réponse au journal Nos ingénieurs ont du génie !. Évalué à 4.

    * Regarde de plus près l'article pour voir s'il peut grattouiller des infos utiles sur l'auteur pour le ragot du jour *

    Ah tiens…

    * Constate qu'il y a la chaîne de caractère jocelyn.gizolme vers la fin de l'article *

    Paix à l'âme de ce rédacteur qui a dû être châtié haut et court par La Direction à l'heure qu'il est.

    * Fait une incantation au Canard et découvre ceci sur la qualité du malheureux à la 15ème seconde de la vidéo *

    Heu… Hem, oubliez ce que j'ai déniché.

    Le rédacteur est en fait la… la… La Direction.

    Oh, oh, oh.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: Non polluant…

    Posté par  . En réponse au lien Premier vol d'un avion à propulsion ionique, silencieux et non polluant.... Évalué à 0. Dernière modification le 22/11/18 à 15:20.

    J'ai trouvé des articles en anglais plus précis pour se faire une idée de la faisabilité:

    • L'article source (verrouillé pour les abonnés, je ne peux pas le lire et accéder aux données utiles) de Nature. On peut consulter certaines images et graphes gratuitement.

    • Un autre article, vulgarisé, du Guardian britannique qui mentionne l'abandon des recherches originaux dans les années 1950 à cause du scepticisme sur la faisabilité de la technologie. Le prototype est justement conçu pour démentir les réserves sur la propulsion à "vents ioniques" et a démontré que cette technologie est aussi efficient que les propulsions conventionnelles. L'appareil utilise 600W de puissance électrique avec des tensions à 40 000V appliqués entre les électrodes.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # Le cas suédois: le censeur censuré

    Posté par  . En réponse au journal Hadopi encore, encore. Évalué à 10. Dernière modification le 14/11/18 à 12:29.

    … Ou comment le blocage d'un site par un gros ayant-droit, imposé par la justice, sur une FAI hostile à la censure peut se retourner contre le plaignant et les autorités judiciaires.

    Ici, il s'agit d'Elsevier, notoirement connu pour être une plateforme payant l'accès aux publications scientifiques, qui a gagné un procès contre un FAI Bahnhof.

    D'après TorrentFreak, la FAI a décidé de ne faire pas faire appel du procès intenté par Elsevier car elle n'a pas les ressources financières de faire un second procès.

    La FAI a bien respecté la décision judiciaire de bloquer les sites "pirates". Par contre, elle a pris soin de bloquer l'accès au site de l'ayant-droit pour ses abonnés et de bloquer l'accès à leur propre site aux visiteurs issus de la cour de justice du pays. La page de protestation est publié en suédois, où on peut à la fin de la page prendre un modèle de lettre à envoyer au ministre de la justice Morgan Johansson.

    Notons que pour Elsevier, sa victoire judiciaire est malgré cela une mince consolation car elle a déjà perdu la majeure partie des contrats avec les universités allemandes et suédoises. L'éditeur aura beaucoup de souci à faire à l'avenir avec ses clients restants qui envisagent d'embrasser la vague de l'open access et de s'engager à rendre les publications libre d'accès dans moins de 2ans.

    Pour aller plus loin et inviter les autres ayants-droits à réfléchir à deux fois sur les moyens de répression, j'ai déniché une tribune en anglais sur l'aveu d'échec de lutter contre "le piratage" dans le domaine de la publication scientifique.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: Quelques objections et question

    Posté par  . En réponse au journal 8 ans de projets libres : bilan et idées. Évalué à 0.

    Ah merci! :)

    Je n'avais pas en effet vu ce README au moment de l'édition de mon commentaire. Ce qui me rassure concernant le fond de ta démarche.

    À terme, mon avis serait de faire migrer les contributions de la communauté sur un Wiki pour pouvoir faire participer les utilisateurs non-techniques. Comme ça, tu aurais plus de chance de pouvoir rassembler un large public et de pouvoir inverser les tendances à la centralisation.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # Quelques objections et question

    Posté par  . En réponse au journal 8 ans de projets libres : bilan et idées. Évalué à 7. Dernière modification le 13/11/18 à 11:33.

    Les quelques objections

    Je partage le constat pour les points 2 et 3 de tes désillusions. Mais, tout de même, j'ai des réserves sur le reste.

    1. La structure pour supporter un projet libre

    Il semble difficile de faire un logiciel libre dominant sans entreprise derrière. On a quelques exceptions comme Krita, Mastodon ou Firefox. Mais globalement j'ai l'impression que les logiciels libres qui deviennent important ont une entreprise derrière pour les pousser. Est-il possible dans le contexte actuel de monter un projet utilisé massivement sans une structure à but lucratif ?

    Tu oublies le noyau Linux et certains BSD qui sont formellement soutenus par leur fondation respective. Même si une grande partie des contributions proviennent des développeurs employés par les multinationales, Linux reste un exemple réussi d'un projet logiciel d'envergure supervisé par une structure à but non lucrative.

    4. La difficulté à protéger sa vie privée

    Sur le plan perso, les deux dernières années ont été un peu difficiles. J'ai donc complètement laissé tombé l'idée de protéger ma vie privée depuis. Vous allez me dire que je suis idiot et que c'est mal. Ce n'est pas faux et je ne suis pas venu chercher une rédemption. Mais ce qui m'embête, c'est qu'un convaincu comme moi a du mal à se protéger. Alors comment sensibiliser et motiver des gens pour qui ces questions comptent peu voir pas du tout ? En forçant le trait, quand on a déjà du mal à boucler la fin de mois ou qu'on souffre d'une maladie lourde a-t-on encore l'énergie de défendre ses données ?

    Bon voilà j'espère n'avoir pas été trop pessimiste mais j'avais besoin de mettre ça sur la table. Pour tempérer, on voit plein de belles initiatives naître régulièrement comme les projets Eelo ou SOLID. D'autres outils comme Mastodon ou Nextcloud rencontre de plus en plus de succès. Tout n'est pas noir.

    Si tu veux avoir un document de référence (enfin, selon un certain point de vue), pourquoi pas montrer à tes proches le dernier dossier du Canard Enchaîné qui traite du problème de la vie privée ? Pour avoir parcouru les premières pages, je trouve qu'il y a un bon effort de pédagogie avec sélection d'anecdotes croustillantes et dessins amusants (survoler l'article sur le partage des données médicales en particulier serait bien dommage ;-) ). Il y a quelques astuces pratiques en prime qui sont mentionnés pour limiter les dégâts.

    Une question concernant ton projet de serveur personnel

    Pourquoi ne pas contribuer aux projets d'auto-hébergement déjà existants comme Yunohost ? Est-ce que ton projet résout un manque qui n'est pas pris en compte par les autres ?

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Effectivement, la manière de faire du support n'est pas la même

    Posté par  . En réponse au journal Un petit laptop Open hardware. Évalué à 3.

    C'est le genre de détail que j'ai négligé quand j'ai hésité entre me procurer le TERES ou le PineBook. Finalement, je me suis rabattu sur sur un notebook Lenovo reconditionné pour m'entraîner à le flasher sous Coreboot plus tard, ayant déjà quelques cartes ARM qui traînent chez moi.

    S'il fallait choisir entre les deux, je préférerais me fournir chez Olimex rien que pour les contributions publiques de leur forum. La gestion du support me paraît en revanche assez opaque chez Pine64, d'autant plus que ça me plaît moyennement de la part du fabricant de me diriger vers les sites communautaires en guise de "zone grise" du support.

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # Cher Gérald...

    Posté par  . En réponse au message Appel à projet dans le secteur RH. Évalué à 1.

    Au vu de l'accueil visiblement tiède de certains membres, je vous suggère d'utiliser un espace plus approprié que ce présent forum pour appliquer votre idée et chercher des partenaires utiles.

    Mes proches qui veulent se lancer dans la création d'entreprise utilisent ces plateformes suivantes (liste non-exhaustive):
    - CofoundMe
    - Ideas Voice
    - Founders Nation

    Bon courage pour la suite de votre projet !

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • [^] # Re: Programme sur Android avec Giggity

    Posté par  . En réponse à la dépêche Capitole du Libre 2018 : programme du 17 et 18 novembre. Évalué à 2.

    Je trouve que ça mérite au moins un journal pour présenter l'appli et détailler sur la manière de mettre le programme de son propre festival dedans :)

    «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»