Apple abandonne IBM pour Intel

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
7
juin
2005
Apple
Comme le laissait entendre une rumeur persistante depuis plusieurs jours, Steve Jobs a annoncé lors de la WWDC (Apple WorldWide Developers Conference) l'abandon des PowerPC d'IBM au profit des processeurs Intel pour toute la gamme matériel Apple.

Apple a aussi annoncé la mise à disposition d'un "Developer Transition Kit", afin de permettre aux développeurs de réaliser le changement de plate-forme, MacOS X tournant déjà sur cette architecture (il est compilé sur PowerPC et Intel à chaque version).
Ce kit serait fourni pour 999$ par Apple à ses clients.
Intel prévoit de même de mettre à disposition des versions de ses compilateurs pour Apple : C/C++, Fortran...

Pour les applications les plus anciennes tournant sur les vieux MacOS, il existera un émulateur Apple pour PowerPC : "Rosetta".

Apple a confirmé qu'ils ne bloqueraient pas l'installation d'autres OS (Windows) sur leur matériel, par contre MacOS ne pourra pas fonctionner sur une machine Intel non Mac.
La migration devrait s'effectuer par étapes sur deux ans.
  • # 64 ou 32bits ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Sauf erreur de ma part, je n'ai pas vu si les procs Intel seront des 64 bit sou 32 bits ?
    avez vous une information à ce sujet ?

    En tout cas cela ajoute un OS à nos PC, même si il semble dans un premier temps que Mac OS (Intel ) ne s'intalle pas sur un PC standard mais cela pourra surement évoluer !
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ce que j'espère c'est que IBM va réagir et fournir des systèmes à base de PowerPC qui rentrent dans nos portefeuils...

        Rien n'est moins sûr vu l'orientation prise par ce dernier en matière d'informatique personnelle via la revente de sa filiale d'ordinateurs personnels....
      • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ce n'est pas sur. Est-ce qe c'est bien du x86 ? Il en est nul part mention.

        vu qu'ils n'interdisent pas l'installation de windows en en faisant même mention, et vu que windows tourne sous x86, je pense que s'en est...
        • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

          Posté par . Évalué à -1.

          Windows ne tourne pas que sur x86 32 bits...
          • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Je confirme. Windows 3.1 tourne très bien sur x86 16 bits.
        • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          vu que windows tourne sous x86
          Windows ne tourne pas _que_ sur x86.
          Cf. le kit de développement de la Xbox2 qui est un bi-G5.

          On se croirait dans une cour de récré : il est bô ton jouet, on échange ?

          Moralité : quand on a les sources, on fait ce qu'on veut, sur le hardware qu'on veut.
          • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Quand Windows tourne sur autre chose que du x86, ça a toujours été en émulation de x86.
            Ce fut le cas sur Alpha, Mips, PPC, Itanium et chaque fois, il y a eu jet de l'éponge après quelques mois en raison de performances insuffisantes.
            Ce serait très surprenant qu'il en soit autrement avec le bi-G5.
            • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

              Posté par . Évalué à 4.

              gnii ???

              Ca n'a jamais été une emulation mais bien un portage _natif_ , tu confondrais pas avec les emulateurs x86 livrés avec nt4 ( par exemple FX32 pour le nt alpha ) ??
      • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

        Posté par . Évalué à 1.

        http://www-1.ibm.com/servers/eserver/openpower/
      • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        >Ce n'est pas sur. Est-ce qe c'est bien du x86 ? Il en est nul part mention.

        Ce n'est peut etre pas une source sure en matiere d'informatique mais le nouvel obs dis que si.

        "La marque à la pomme, qui a pourtant depuis des années pour slogan «Think Different», invitant les consommateurs à «penser différemment», rejoint ainsi les autres fabricants de PC en utilisant des microprocesseurs basés sur l'architecture x86."
        sur
        http://permanent.nouvelobs.com/societe/20050607.FAP0210.html?2333(...)
    • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      On n'est pas vraiment sûr que ce soit un Pentium "basique"

      Niveau marketing ça la foutrait mal : "découvrer le nouvel iMac P4 950" "huh? mais c'es quoi la différence avec mon PC P4 950 ??"
      • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Le bios, la rom...
        • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

          Posté par . Évalué à 9.

          La souris à un bouton, le boitier super design, la carte graphique spécifique avec son connecteur spécifique vers le moniteur, le système de ventilation super silencieux des macs actuels et et surtout la pomme sur la machine qui lui permet d'être vendue dans un rayon à part à la Fnac.
          • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

            Posté par . Évalué à 2.

            le système de ventilation super silencieux des macs actuels

            Je me poser justement la question. Si les macs actuels on un système de ventilation ultra performent, c'est pas justement parcqu'ils ne tournent pas à des fréquences enoooormes et dégagent donc moins de chaleur ? J'imagine que les ingé d'Apple ont réfléchi à la question, mais quand on vois la chaleur dégagée par les proc x86 actuels...
            • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Franchment, j'ai un Dell GX200etdes brouettes au taf, y'a un p4 dedans, ben t'entends rien du tout, c'est presque tromatisant, t'es obliger de coller l'oreil contrel a tour pour entendre quoi que ce soit... Meme mon portable Dell Inspiron fait plus de bruit...
            • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              le G5 consomme justement trop (entre autres pour être mis dans un portable), donc ils ont mis un refroidissement à eau sur ces bi-bebetes (ou à air, mais performant sur l'iMac), et le tout est très silencieux.
          • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            le système de ventilation super silencieux des macs actuels

            toi t'as jamais été à coté d'un G5 en été ...
          • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

            Posté par . Évalué à 1.

            La souris à un bouton, le boitier super design, la carte graphique spécifique avec son connecteur spécifique vers le moniteur [...] et surtout la pomme sur la machine qui lui permet d'être vendue dans un rayon à part à la Fnac.

            Bon, les inconvénients...

            le système de ventilation super silencieux des macs actuels

            Les Macs actuels depuis quand ? Je n'ai pas vu les tous derniers Mac, mais à part le Cube, je n'en ai pas vu qui soient vraiment silencieux, quoique certains de leurs utilisateurs en étaient convaincus.

            D'un autre côté, il existe aussi des PC très silencieux, par exemple les Fujitsu-Siemens W600, dont le ventilateur (unique) est presque inaudible (cela dit, certains exemplaires font un peu de bruit à cause d'un disque dur qui vibre).
            C'est plus cher qu'un PC tout venant... mais moins qu'un Mac.

            Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          je la connais très bien la différence :o

          c'était entre guillemets >> exemple du consommateur lambda dans une boutique
        • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

          Posté par . Évalué à -1.

          L'OS ! si on ne peut installer un mac/OS que sur un mac..

          Mais pourquoi cette limitation ? Pourquoi n'essayent ils pas de mettre mac/OS sur les PC ? Apple pense t il que le futur est matériel ?
          • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Peut-être parce que Steve Jobs juge que ça serait tellement risqué d'entrer en confrontation directe avec Microsoft que c'en serait stupide.
            • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Ou peut-être simplement, pour bien connaitre le hardware, et éviter de polué la stabilité à cause de tiers développant des drivers pourris...
              • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Lancer MacOS maintenant sur pc face a Microsoft c'est du suicide, par contre d'ici quelques années quand apple aura terminé la migration, que l'ensemble des logiciels seront portés pour mac/x86, qu'ils auront l'experience et la maitrise de cette architecture et si en plus il se detache de microsoft (office en particulier) alors oui on peut envisager qu'ils lance MaxOS sur PC ...

                Faudra quelques années je pense et quelques contrat OEM.
          • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Peut-être tout simplement parce que comme ca, tu peux utiliser/faire du logiciel libre dans ton OS, puisque t'es sûr que le consommateur devra t'acheter du matos.
            C'est économiquement pas déconnant.
            D'ailleurs, ils font un peu la même chose (je crois) avec leur Itune.com accessible que par Itune (matos).


            Enfin, attends qu'il le sorte leur mac/x86 et on va leur faire un procès pour vente liée illégale.
            • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

              Posté par . Évalué à 3.

              D'ailleurs, ils font un peu la même chose (je crois) avec leur Itune.com accessible que par Itune (matos).

              Ba je crois que tu crois mal :) ITune c'est pas du matos, c'est un soft. Après c'est vrai que les IPod(mini) sont bien gérés par ITune (c'est le soft qui permet de faire le transfert ordi <-> IPod). Mais tu peux très bien utiliser ITune sans posseder un IPod.
        • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Le prix...
    • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

      Posté par . Évalué à -1.

      A mon avis, cela ne peut qu'être du 64 bits pour les processeurs de bureau.
    • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

      Posté par . Évalué à 6.

      > Sauf erreur de ma part, je n'ai pas vu si les procs Intel seront des 64
      > bit sou 32 bits ?
      > avez vous une information à ce sujet ?

      Pour l'instant, le guide de migration (cf. mon commentaire "Universal binaries") fait référence à l'IA-32. Mais bon, il est présenté comme le fruit de l'expérience des devs qui ont maintenu OSX pour x86 jusqu'ici, or c'est apparemment un boulot qui dure depuis 5 ans, donc c'est plutôt logique. Ça peut probablement changer d'ici à ce que les machines sortent, y'a encore ~1 an pour ça.
      • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Ah oui, et puis aussi qlqs autres éléments qui feraient qd même plutôt pencher pour l'hypothèse 32bits :
        - la démo du WWDC tournait sur un Pentium4
        - la config qu'Apple mets en vente pour les développeurs est aussi un Pentium4
        - les slides montraient des Pentium D (un dual-core, en gros deux Pentium4 bien solidement collés ensembles)
        • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Les derniers Pentium gerent les instructions 64 bits, au même titre que les processeurs AMD.
          Il s'agit de processeurs 32/64 bits donc je pense que quitte à interdire (dans un premier temps en tout cas) l'installation de Mac OS X "Intel" sur les PCs lambda autant fournir un OS 100% 64 bit
    • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

      Posté par . Évalué à 6.

      En tout cas cela ajoute un OS à nos PC, même si il semble dans un premier temps que Mac OS (Intel ) ne s'intalle pas sur un PC standard mais cela pourra surement évoluer !

      Je doute quand même que Apple se confronte à nouveau à Microsoft sur son terrain. Ce serait deterrer la hache de guerre, et celle de Microsoft est plus lourde et mieux affutée. Microsoft pourrait réduire Apple en compote.
      • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

        Posté par . Évalué à 9.

        Tu noteras que pour faire de la compote de pommes une hache, aussi affûtée soit-elle, n'est pas l'outil idéal.

        C'est sûrement un piège pour faire perdre de l'énergie à Microsoft !
      • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        N'oubliez pas qu'Apple et Microsoft sont liés.
        • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Mmmm... si tu parles de la participation de MS dans Apple , ca fait longtemps que c'est plus le cas.
          • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Il n'y a pas que ça, Mac OS X est généralement vendu avec des logiciels Microsoft.
            • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              > Il n'y a pas que ça, Mac OS X est généralement vendu avec des logiciels Microsoft.

              Tu tiens ça d'où ?? Quand j'achète MacOSX j'ai que MacOSX et des bidouilleries signées Apple... tu crois qu'ils te donnent office avec ??
              • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                A part IE, il n'y a rien dans OSX qui vient de MS. Et c'est bien possible que IE ne soit même pas dans le dernier OSX, Tiger.
              • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Panther était encore livré avec Internet Explorer 5 pour MacOS. Je ne sais pas si pour Tiger c'est encore le cas...
    • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > Sauf erreur de ma part, je n'ai pas vu si les procs Intel seront des 64
      > bit sou 32 bits ?

      A priori, (sources un ancien d'Apple trainant sur #gnustep ) toutes les processeurs avec l'extention sse2
    • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Les Mac d'entrée de gamme migreront mi-2006 et le haut de gamme mi-2007.

      D'après les roadmap Intel ont peut déduire sur quel genre de processeur cela tournera.

      A priori, aucun Mac officiel tournera sur du Netburst ( archi P4 ) mais plutôt sur une archi dérivé des Pentium-M.

      Le 64 bit n'est pas prévu sur les premiers processeur post Pentium-M ( Yonah ).

      Source: http://www.hardware.fr(...) et http://www.x86-secret.com(...)
    • [^] # Re: 64 ou 32bits ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Vu que ce sera en 2006/2007, on peut meme dire que ce sera du dual-core ou alors je vois pas l'interet ...
      Puisque ce qui etait reproché à IBM c'etait les perf ...
  • # Finalement...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je pense que c'est pas une si mauvaise idée : Apple connaissait des problèmes avec les PPC Gx depuis très longtemps (et c'était peut-être même de pire en pire ces derniers temps).

    Il restait donc pas énormément de solutions à iPappy pour continuer à faire tourner la boutique (en sortant des nouveaux portables par exemple). Heureusement qu'il a eu la "clairvoyance" de développer MacOSX en parallèle pour PPC et x86, sans quoi il se retrouverait aujourd'hui bloqué en attendant un hypothétique G6 ou un cell à mettre dans ses machines.


    En plus, Apple trouve un partenariat avec Intel au moment même où ce dernier ralenti sa "course à la fréquence" pour se concentrer sur la qualité de ses procos (et ça c'est pas un mal), par ailleurs.

    Le seul gros bémol que je mettrai personnellement c'est au niveau de gcc, Apple va-t-il le laisser tomber au profit du compilo d'intel ? Apple va-t-il arrêter de participer à sa branche PPC ? (ça parait à terme inéluctable)
    • [^] # Re: Finalement...

      Posté par . Évalué à 3.

      >En plus, Apple trouve un partenariat avec Intel au moment même où ce dernier ralenti sa "course à la fréquence" pour se concentrer sur la qualité de ses procos (et ça c'est pas un mal), par ailleurs.

      Si sans doute des powermac a base d'Athlons 64 auraient pu etre chouette, les ibook et powerbook centrino risquent d'etre de sympathiques machines.
  • # Universal binaries

    Posté par . Évalué à 6.

    Au niveau de la distribution des applis, Apple prévoit qu'elle soient diffusées sous un format contenant à la fois le code x86 et celui ppc. C'est Xcode qui s'occupera de produire ça, toujours en se reposant sur GCC. Y'a un peu plus d'infos dans ce guide, destiné aux développeurs ayant des applis à porter :
    http://developer.apple.com/documentation/MacOSX/Conceptual/universa(...)
    Ça cause un peu de Rosetta aussi, mais par contre sur la façon dont ces "binaires universels" sont fichus, y'a pas grand chose à se mettre sous la dent. Ça doit être ça l'esprit Mac, même quand ils s'adressent à des développeurs, ils disent comment faire, mais pas comment ça marche...
    • [^] # Re: Universal binaries

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Le passe le plus marrant c'est sur le ByteOrder, ils ont pas fini de débugger..
    • [^] # Re: Universal binaries

      Posté par . Évalué à 7.

      Je ne connais pas les détails mais le moyen de mettre deux binaires en un vient de la façon dont NextStep puis Mac OS X distribuent les applications : les bundle.

      Il s'agit de répertoires "spéciaux" contenant le(s) binaire(s) de l'application et toutes les ressources dont elle a besoin.

      On en parle un peu là http://www.gnustep.org/resources/documentation/User/GNUstep/userfaq(...)

      En fouillant dans la doc d'Openstep/Gnustep on doit pouvoir facilement ttrouver les détails techniques.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Universal binaries

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        >En fouillant dans la doc d'Openstep/Gnustep on doit pouvoir
        >facilement ttrouver les détails techniques.

        Shut !
        Tu casses tout le marketing Apple !!!

        Ce n'est pas sympa de dire que cela à 11 ans !!!

        Rechercher fat binaries sur en.wikipedia.org ( très lent en ce moment )
        • [^] # Re: Universal binaries

          Posté par . Évalué à 2.

          Merci à tous les deux pour les précisions.


          > ( très lent en ce moment )

          Arf, ouais, ils font mirroir Debian ou quoi ?
  • # Pas très étonnant

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Je trouve la nouvelle assez logique, Apple ne sortant pas beaucoup de nouveaux logiciels, et faisant des bénéfices de plus en plus grâce au multimédia (iPod etc.). Et puis, MacOS X n'apporte pas grand chose par rapport à GNU/Linux, en dehors de l'interface graphique. On pressent la mort du système d'exploitation d'Apple... Par contre, c'est décevant pour les fans du PPC, ce sera de plus en plus dur de se procurer du PPC.
    • [^] # Re: Pas très étonnant

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      La mort d'OSX ? Heuu il y'a beaucoup de "windowsiens" qui bavent sur OSX, et qui voudont l'installer sur leur pentium si c'est possible...

      Je vois pas Apple abandonner ses machines super fermé, même en x86, mais si on pouvait avoir des PC avec au choix Linux, OSX ou Windows, t'inquetes pas, OSX grapillera vite fait ses 20% de part de marché (surtout si il se "pirate" facilement)

      Quand à linux, pour madame michu, c'est pas aussi "user friendly" : comprendre "word et photoshop s'installent pas dessus".
      • [^] # Re: Pas très étonnant

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        GNU/Linux est disponible sur x86 depuis longtemps, et n'a pas 20% de parts de marché. MacOS X ne les aura pas non plus à mon avis, n'oublions pas qu'il y a nettement moins de softs dispos pour Mac, et qu'il y a également peu de jeux. Quant aux logiciels de graphisme etc., ils sont quasiment tous dispos pour Windows. Et MacOSX est différent de Windows, donc il va falloir changer toutes ses habitudes! Changer ses habitudes, c'est un des freins majeurs à la migration vers GNU/Linux. Donc, je ne pense pas que MacOS X y gagnera.
        • [^] # Re: Pas très étonnant

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oui, ben pour voir beaucoup d'utilisateurs(profs, administratifs, étudiants, ...) dans différents endroit(fac, lycées, colleges), ils sont nombreux a vouloir un mac mais à trouver ca trop cher. Si Apple propose une version PC et qu'on commence à trouver des cd OSX gravé pour PC, je pense que ce dernier pourrait se répendre bien plus rapidement qu'on ne le pense.
        • [^] # Re: Pas très étonnant

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Il y'a surtout nettement moins de spyware et virus sous OSX.
          Quand aux logiciels de graphisme, pourquoi donc les graphistes préfèrent travailler sur mac ? Et bien, je suis maquetiste, et il y'a des petits détails qui changent tout : Les majuscules accentués accessibles (comme sous gnu/linux), une vrai gestion de la colorimétrie, une vrai gestion des fontes, un environnement basé sur le PDF, et une histoire qui fait que la plate forme mac est souvent préféré par les imprimeurs.

          Le principal frein a la migration vers GNU/Linux, c'est que linux est considéré comme un systeme compliqué, alors qu'OSX est considéré comme plus simple que Windows.

          Donc, ce retournement d'Apple vers x86, je le vois comme un début de réalisation des rumeurs qui courrent depuis longtemps : un OSX pour x86, qui au début ne s'installera que sur les machines Apple, mais qui pourquoi pas dans quelques années sera distribué sur n'importe quel x86 suivant les recommandations Apple.

          Certes, comme le dit un commentaire plus haut, "la hache de MS est plus affuté que celle d'Apple", mais Apple se sépare peu a peu des produit MS, par exemple Internet Explorer n'est plus développé car il y'a Safari. Il ne manque plus qu'une suite bureautique...

          Vendre que des x86 avec un pomme dessus, pour 2x plus cher, je pense que c'est aller au suicide, c'est perdre le "think different" qui permet de vendre les mac si cher. Apple avait tenté de lancer des compatibles mac, ce fut un bide, maintenant ca ne m'étonnerais pas qu'ils tentent l'inverse : lancer un OS compatible PC.
          • [^] # Re: Pas très étonnant

            Posté par . Évalué à 6.

            > Apple avait tenté de lancer des compatibles mac, ce fut un bide

            Au contraire, le marché des cloneurs Mac démarrait très bien et des boites comme PowerComputing ont rapidement proposer des machines plus puissantes et moins cheres que celles proposées par Apple !

            Se faisant manger des parts de marché par des cloneurs plus audacieux qu'elle, uncertaine d'un projet Copland supra en retard, freinée par un MacOS (7.5 et 8) n'attirant plus les foules face à Windows 95, le chiffre d'affaire d'Apple rognées des ventes de machines clonées a vite plongé !

            Steve Jobs a mis fin au marché du clonage de PowerMac quand il est arrivé, sauvant ainsi la seule source à l'époque de revenu d'Apple : la vente de matériel. Depuis, la politique est à la diversification des sources de revenus. La leçon a porté.

            Au passage, il a aussi signé ce jour-là la mort de la plateforme CHRPC centrée sur le PowerPC en la condamnant à rester marginale car surtout propriétaire.
            Le passage à l'architecture x86 déclaré hier achevera de l'enterrer très bientôt.
            • [^] # Re: Pas très étonnant

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui oui, tu fais bien de le préciser, c'est ce que j'ai voulu dire, ce fut un bide (pour Apple)

              Mais avec Longhorn qui traine et s'éparpille a moitié dans les SP pour XP et pour l'autre en poudre aux yeux, je pense que c'est le moment idéal pour Apple de tenter le marché x86, en commencant par des machines bridés au logo de la pomme, et pourquoi pas pour finir a vendre des OS pour x86 compatibles OSX.

              Donc, il y'a quelques années, ils authorisent des société a faires de machines compatibles avec leur systeme, dans quelques années on peut imaginer l'inverse, faire un OS compatibles avec des machines qui suivent certaines règles, pourquoi pas ? Comme tu l'as précisé (os8 vs win98), la donne n'est plus du tout la même qu'a la fin des années 90.
      • [^] # Re: Pas très étonnant

        Posté par . Évalué à 4.

        Quand à linux, pour madame michu, c'est pas aussi "user friendly" : comprendre "word et photoshop s'installent pas dessus".

        Je ne sais pas si t'as tord ou si t'as tord, mais ma mère utilise Linux depuis plusieurs années sans (trop) de problèmes. Elle utilise KDE, Firefox et Open Office et s'en porte pas plus mal. Elle ne connait pas Photoshop, donc si elle apprenait à se servir de GIMP y'aurait aucun problème.

        Honnêtement, y'a que deux soucis :
        - faire tourner des applis MSW pour son travail
        - l'utilisation des médias amovibles qu'il faut monter

        Pour le deuxième point, quand subfs/submount sera utilisable dans Debian, ce sera réglé. En attendant elle fait avec.

        Sinon, elle a bien compris que tous les problèmes qu'elle rencontre parce qu'elle ne veut/peut pas payer 100¤ pour utilise MSW viennent du logiciel et des formats propriétaires. La pédagogie par l'exemple, comme dirait l'autre.
        • [^] # Re: Pas très étonnant

          Posté par . Évalué à 2.

          J'utilise plus que Debian pour les serveurs (donc je sais meme pas si kde 3.4 est dispo :) )mais avec la gentoo et un kde 3.4 pas besoin de monter les peripheriques ... suffit de faire tourner un HAL et un DBUS et de dire a KDE d'afficher les peripheriques amovibles sur le bureau et ça roule (sinon ils sont accessibles via media://)
          • [^] # Re: Pas très étonnant

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ca marche aussi sous Debian,
            apt-get install pmount hal udev

            Par contre, Kde ne monte rien automatiquement et malheureusement monte le tout sans l'option sync, donc quoi qu'il arrive, tu peux pas arracher ta clef comme sous Ubuntu.
            • [^] # Re: Pas très étonnant

              Posté par . Évalué à 0.

              Sous gentoo, les entrées ajoutées dans le fstab pour les clés usb possèdent l'option sync. Donc aprés je sais pas si c'est une histoire de version ou de configuration différente.

              Dans ton cas sous debian, ça reste aussi simple que sous windows, jamais je retire une cle sous windows sans la demonter (des amis ont deja eu de mauvaise experience, apparement meme pour les clés usb, windows ne synchronise pas aussitot et gare une partie des données en cache -> FS corrompu :) ).
              • [^] # Re: Pas très étonnant

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                >Sous gentoo, les entrées ajoutées dans le fstab pour les clés usb possèdent
                >l'option sync.

                Avec pmount, hal et media:/, il ne faut pas d'entrée dans /etc/fstab!
                • [^] # Re: Pas très étonnant

                  Posté par . Évalué à 0.

                  J'ai installer vite fait HAL et DBUS, j'ai vu que ça marcher, que ça rajoutait les entrées et les enlever automatiquement du fstab, ça me convenait, j'ai pas chercher plus loin :)
        • [^] # Re: Pas très étonnant

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Idem... Mes parents utilisent une Mandrake 10.1, sans soucis. Ils surfent, font leurs emails, utilisent OpenOffice, gerent les photos venant de leur appareil photo numerique, ...

          Au chapitre des soucis:
          *les pages web qui passent(passaient) mal avec Konqueror -> Firefox et ca roule;
          *les medias amovibles qui certaines fois ne marchent pas tres bien... -> vivement que ce support murisse et soit stable, robuste, ...

          Mathias
      • [^] # Re: Pas très étonnant

        Posté par . Évalué à 1.

        "Quand à linux, pour madame michu, c'est pas aussi "user friendly" : comprendre "word et photoshop s'installent pas dessus".

        Non elle reste avec works et paint.
    • [^] # Re: Pas très étonnant

      Posté par . Évalué à 9.

      Je pense qu'on pressent surtout une éviction de GNU/Linux du marché grand public moi. Parce qu'il n'y a pas photo entre un Linux et un MacOS X, force est de constater que le plus ergonomique et le plus simple d'emploi risque d'être MacOS X et que la puissance marketing et hype est clairement du côté d'Apple.
      A la fin de sa conférence, Jobs a déclaré "ce qui importe chez Apple, c'est le logiciel", pas le matos...
      OSNews a tenté de trouver quelques explications à un tel revirement : profiter du retard de Longhorn et du manque de crédibilité de Linux pour manger un maximum de parts ET profiter du fait qu'entre vendeurs de logiciels propriétaires, on ne peut que bien s'entendre pour évincer Linux.

      On va bien voir ce qu'il en est à terme, peut-être que ça profitera à tout le monde voire même que Microsoft verra ses OS enfin concurrencés de la même manière que les puces d'Intel le sont par AMD ou nVidia l'est par Ati. Peut-être qu'Apple en mourra tout simplement si les développeurs leur font comprendre qu'ils en ont assez de devoir migrer les applis tout les 5 ans aussi.
      • [^] # Re: Pas très étonnant

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Parce qu'il n'y a pas photo entre un Linux et un MacOS X, force est de constater que le plus ergonomique et le plus simple d'emploi risque d'être MacOS X et que la puissance marketing et hype est clairement du côté d'Apple.

        Pour avoir testé MacOS X et Mandriva, je ne trouve pas que MacOS X est beaucoup plus simple. Il est plus joli, mais KDE et GNOME c'est pas franchement moche, et je suis plutot optimiste concernant leur évolution ainsi que celle d'x.org.

        Quant à la force marketing, toutes les boites qui font du proprio en ont. Pour l'instant, le libre avance sans. Les gens ne sont pas cons non plus, ils ne croient pas forcément à toutes les pubs.

        A la fin de sa conférence, Jobs a déclaré "ce qui importe chez Apple, c'est le logiciel", pas le matos...

        Mais depuis un an, sur le site d'Apple, ce qui est mis le plus en avant c'est l'achat de musique en ligne et les iPods.

        profiter du retard de Longhorn et du manque de crédibilité de Linux

        Longhorn, c'est un dreamware, dont Microsoft parle pour garder l'image d'une entreprise innovante :) Ca se retrouve beaucoup dans le jeu vidéo, où on dit qu'un jeu génialissime va sortir: on repousse sans cesse la date de sortie, parfois de plusieurs années, et à la fin il est plus laid et moins performant que prévu.
        GNU/Linux a pas encore tant de crédibilité que ça, en même temps MacOSX non plus: le seul truc unanimement reconnu pour les Mac, c'est que c'est joli et design.

        Je pense qu'on peut plus compter sur GNU/Linux pour concurrencer Windows que sur MacOSX, de plus aucune entreprise qui fait du propriétaire ne peut concurrencer Microsoft: si elle essaie, Microsoft la rachète, ou la coule, au choix.
        • [^] # Re: Pas très étonnant

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Les gens ne sont pas cons non plus, ils ne croient pas forcément à toutes les pubs.

          Comme disaient Les Inconnus, dans le domaine de la pub : "Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais faut pas oublier qu'ils le sont!"

          Pas pu m'empêcher, désolé....
          Je sais -->
        • [^] # Re: Pas très étonnant

          Posté par . Évalué à 2.

          Le problème, c'est qu'à mon avis, Apple est bien plus connu que Linux ou Mandriva. Enfin, qui vivra verra et si ça se trouve ça permettra aux deux OS alternatifs de s'imposer...
          • [^] # Re: Pas très étonnant

            Posté par . Évalué à 3.

            Oui, ça va peut-être aussi faire entrer autre chose dans les moeurs : le choix de l'OS (ou des OS).

            L'utilisateur lambda va être confronté au choix sur x86, et donc va choisir l'OS qui lui semble le mieux. Le problème, c'est qu'il choisira en fonction du marketing, et pas en fonction des qualités de l'OS (je ne parle même pas des avantages du "tout libre", qui passent à des années lumière des préoccupations de l'utilisateur-lambda).

            Le problème, c'est qu'il y aura vraiement 3 types de raisonnements :
            - Je veux faire du MSN et des jeux : Windows
            - Je veux faire branché avec mes super effets et mes fenetres sans barre de menu : MacOSX
            - Je veux utiliser ma machine a fond sans sacrifier la stabilité : GNU/Linux

            Et sans compter les petits malins qui voudront les 3.

            Par contre, peut-être que ça ouvrira les portes aux 2 aspirations les plus immédiates de certains linuxiens : avoir des drivers corrects (de la part des constructeurs, les programmeurs open source font deja de leur mieux) et pouvoir acheter des PC sans OS (ou avec un OS libre).
            • [^] # Re: Pas très étonnant

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.


              - Je veux faire branché avec mes super effets et mes fenetres sans barre de menu : MacOSX

              C'est possible sous linux ça !
              les supers effets : bon composite est pas encore super stable...
              applis sans barre de menu : ça c'est aussi possible (sous KDE en tout cas)
              • [^] # Re: Pas très étonnant

                Posté par . Évalué à 6.

                Xsnow vaut bien toutes les pirouettes graphiques de Mac OS X !

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 5.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Pas très étonnant

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ce n'est pas facile de faire le choix de son matériel mais bon c'est quand meme possible.

            Par exemple pour les cartes wifi on peut opter pour du Ralink qui developpe des drivers sous GPL.
            Des cartes graphiques ou les specs sont données, c'est deja plus difficile mais il y a les anciennes Matrox.
            Les cartes son ne posent quasiment plus de problemes, meme celles de bonne qualité (Audiophile)

            Apres niveau matos il reste plus grand chose.
            C'est sûr pour les portables c'est un peu plus delivat, mais bon en achetant ce type de matos, tu cautionne en quelque sorte leur comportement et tu ne leur donne pas envie de changer.
            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 1.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Pas très étonnant

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ha je suis d'accord,

                je disais simplement qu'en achetant les portables qui ne founissent pas de matos compatible, et bien tu encourage cette pratique.
                Maintenant c'est vrai qu'il y a des utilisations particulieres mais bon c'est un peu comme tout ceux qui ralent contre nvidia qui ne fournit pas drivers libres et qui continuent d'acheter leurs produits.
                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Pas très étonnant

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Pour ma part, après un tour d'horizon des portables sur lesquels on pouvait installer Linux, j'ai commandé un iBook (qui est actuellement quelque part du côté de Shanghaï d'après l'apple store). C'est suffisammment Unix pour que j'arrive à coller les applis dont j'ai l'habitude dessus et au moins je suis certain que tout marche. Et accessoirement c'est moins cher (c'est aussi moins puissant que les portables x86 mais c'est pas pour faire du raytracing donc c'est secondaire).

                  Bon évidemment dans deux ans il y aura peut-être une pénurie de softs natifs, à ce moment là si ça pose problème et que la machine marche encore, je collerai un Linux ou un BSD dessus...

                  Et j'ai regardé les portables livrés avec Linux, le peu qu'il y a n'est vraiment pas donné. Quand à convertir une machine WinTel, c'est franchement trop chiant de devoir éplucher chaque composant pour vérifier si chaque version est supportée (ah, non c'était la release B de ce chipset qui a un driver, pas la C, désolé) sachant qu'on n'est de toutes façons jamais trop sûr de ce qu'il y a dans les laptops.

                  Bref autant je suis tout à fait pour la défense de Linux, voire le militantisme Linuxoïde, vu que ça fait pas loin de dix ans que je m'en sers sur mon desktop, autant il y a un moment où ça devient vraiment trop chiant...

                  Un jour, il est vraisemblable que les assembleurs/fabricants de portables intègreront un label "Linux ready" signifiant qu'on pourra sans problèmes installer son OS préféré sur leur machine et qu'il sera possible de se faire rembourser Windows. En attendant ce jour, je vais en rester à des solutions qui marchent. Vu que j'ai besoin d'un portable pour bosser. Par ailleurs je me suis déjà tapé l'enfer des pilotes avec le WiFi PCMCIA, ça va comme ça...
              • [^] # Re: Pas très étonnant

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Ya quelques trucs mineurs genre le winmodem ou les lecteurs de cartes qui ne fonctionnent pas, mais sinon plein de laptop marchent out of the box sous linux, tout etant deja la (support centrino, support wifi, etc). Le seul gros frein, c'est le support 3D, mais le laptop marche sans...
                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Pas très étonnant

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Les exemples que tu cites ne sont pas des détails pour moi... Mais ils marchent deja.

                    l'ACPI, sur plein de portables, ca marche tres bien. Sur mon asus m6n, depuis le dernier bios, c'est impec, et c'est loin d'etre un cas isolé, je m'etais renseigné avant de l'acheter, et ya pas mal de modeles en vogue en ce moment qui fonctionnent tout aussi bien. (Notamment chez asus d'ailleurs :)

                    Pour le wifi, le plus répandu reste les ipw2200/2100 de intel, dans les centrino, et ca marche completement out of the box aussi (en tout cas dans ma ubuntu, contrairement au windows préinstallé sur ma machine qui voulait pas sans mettre a jour le driver de ma clé wep 128 bits)

                    Pour les disques durs/clef usb, idem ca marche tres bien avec ma ubuntu, quelquesoit ce que j'y branche.

                    Le support NTFS en lecture marche bien, en écriture jamais testé, mais bon, ca a beau etre un truc important, plein de gens s'en fichent completement (la plupart du temps les media externes sont en fat32, meme si comme tu dis ca change).
                    • [^] # Re: Pas très étonnant

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Pour le wifi, le plus répandu reste les ipw2200/2100 de intel, dans les centrino, et ca marche completement out of the box aussi (en tout cas dans ma ubuntu, contrairement au windows préinstallé sur ma machine qui voulait pas sans mettre a jour le driver de ma clé wep 128 bits)

                      Avec un ipw2100 ou ipw2200 ?
                      Désolé de faire la différence mais les 2100 marchent bien mieux que les 2200.
                      J'ai un 2200 et la dernière fois que j'ai essayé ça se vautrait totalement sur le wep... (bon d'accord, il y a 4 mois) alors que les 2100 marchaient bien...

                      alors non, ça ne marche pas complètement "out of the box", peutèêtre dans certains cas, mais je ne pense pas dans la majorité...
                      • [^] # Re: Pas très étonnant

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Le drivers ipw2200 est sortie en version 1.x il y as déjà plusieurs mois et fonctionne parfaitement sur ma MDV LE2005, que se soit avec ou sans cryptage WEP. ;-)
                        • [^] # Re: Pas très étonnant

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Pareil, et meme avant la 1.0.x, quand je parle de mon experience ubuntu plus haut, c'etait avec warty, drivers non modifiés, et ca marchait impeccable.
          • [^] # Re: Pas très étonnant

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            le probleme de linux a toujours ete et sera toujours le matos.

            Il est clair que c'est un problème majeur, mais on commence à vendre de plus en plus des ordinateurs avec GNU/Linux configuré. Si on achète ce type d'ordinateur, en général le matériel fonctionne bien. Par contre, les drivers installés sont souvent des drivers proprios.
      • [^] # Re: Pas très étonnant

        Posté par . Évalué à 1.

        A la fin de sa conférence, Jobs a déclaré "ce qui importe chez Apple, c'est le logiciel", pas le matos...

        Sauf que c'est ce même Steve Jobs qui vers 1998 a complètement changé la direction prise par Apple qui s'orientait nettement vers le logiciel en autorisant, par exemple, la création de clones de Macintosh. C'est d'ailleurs suite à cette décision que Motorola a arrêté le developpement des processeurs desktop/server pour se consacré à l'embarqué. Ensuite si j'en crois l'un des commentaires de cette page, MacOSX86 ne s'installera pas sur un PC ordinaire ce qui est en totale contradiction avec cette phrase (même si le matos en question est une carte PCI à plein de brouzoufs avec dessus un chip ®© patent pending Apple).

        Sinon sachant que Apple développe depuis 5 ans MacOSX sur PPC & x86 on peut penser que Steve Jobs savait bien qu'il avait scié la branche sur laquelle se trouve Apple & qu'il faudrait rapidement trouver un solution de rechange.
  • # RISC et CISC

    Posté par . Évalué à 3.

    Que va devenir l'architecture RISC ? Est-ce qu'il y a encore des processeurs pour ordinateur personnel ayant cette architecture ?

    Deux de mes professeurs d'info (F. Pellegrini et R. Strandh) semblent penser que les CISC sont vieillots et se trainent la tare de la compatibilité depuis bien trop longtemps (surtout Intel). Ils pensent aussi que le futur est dans les RISC.

    Qu'est-ce que vous en pensez ?
    • [^] # Re: RISC et CISC

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Que va devenir l'architecture RISC ? Est-ce qu'il y a encore des processeurs pour ordinateur personnel ayant cette architecture ?

      Oui, les ARM entre autres.

      D'ailleurs, on peut les trouver dans : http://www.iyonix.com/(...)
    • [^] # Re: RISC et CISC

      Posté par . Évalué à 0.

      C'est aussi une des choses qui me déçoit dans le choix d'apple. CISC est loin d'être la meilleur des architecture, et je préfèrais de loin RISC.

      Mais bon, RISC ne sera plus sur Apple. Donc le RISC va devenir des proc uniquement pour les entreprise, et pour le gros matériel. Le grand public ne connaîtra plus ça...

      Tant pis...

      LeMarsu, qui n'arrive toujours pas a savoir s'il ressent de la joie, ou de la tristesse...
      • [^] # Re: RISC et CISC

        Posté par . Évalué à 1.

        RISC uniquement pour les entreprises???
        Ben dans tous les téléphones portables (ou quasiement) c'est du RISC (archi ARM)... Donc le grand public connaît le RISC! :-)
    • [^] # Re: RISC et CISC

      Posté par . Évalué à 4.

      Que c'est des vieux dino :)

      Les processeurs dis RISC l'ont été de manière "historique" mais il n'y plus grand chose de "RISC" dans un PPC (sauf peut-être la longueur fixe du mot d'instruction, mais bon...)

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: RISC et CISC

        Posté par . Évalué à 6.

        > Que c'est des vieux dino :)

        La d'accord, s'ils n'ont pas remarqué que CISC ou pas les x86 avaient un rapport performance/prix enfonçant les autres CPU, c'est qu'ils vivent un peu trop dans leur tour d'ivoire..

        Plus grand chose de RISC dans un PPC? Tu as fumé la moquette?
        Tu as cité une longueur du mot d'instruction fixe, et:
        - un grand nombre de registres.
        - une architecture load/store.
        - un jeu d'instruction assez regulier (pas trop de spécialisation des registres par exemple).
        Ca fait quand même pas mal de "caractéristiques RISC" qui sont supportés par le PPC!
        • [^] # Re: RISC et CISC

          Posté par . Évalué à 3.

          Sauf que dans RISC, le R signifie réduit, et la taille du jeu d'instructions est loin de l'être.

          L'architecture Load/store, je n'ai pas regardé en détail mais il me semblait que le ppc disposait de plusieurs mode d'adressage différent.

          "- un jeu d'instruction assez regulier (pas trop de spécialisation des registres par exemple)."

          Certe, mais cela n'est plus le cas non plus dans les x86.

          "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: RISC et CISC

          Posté par . Évalué à 2.

          D'ailleurs si on regarde un 68000, qui est un vrai cisc, il dispose de beaucoup de registre, et n'a pas trop de spécialisation (2 banques de registre (de mémoire) : adresse/donné)

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: RISC et CISC

            Posté par . Évalué à 2.

            Certe, mais il n'a pas le decouplage du load/store d'avec les autres instructions, ce qui facilite le pipelining, la longueur constante des instructions (pour la meme raison).

            J'imagine que le 68000 comme le 6809 a un unique registre CC utilisé pour garder les resultats des operations ce qui ne facilite le boulot du compilateur pour reordonner les instructions, etc..
    • [^] # Re: RISC et CISC

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      je crois avoir lu que les processeur intel se rapprochaient de plus en plus d'une archi RISC.

      ps : je cherche ou j'ai pu lire ca.
      • [^] # Re: RISC et CISC

        Posté par . Évalué à 3.

        L'avantage principal du Risc par rapport au Cisc est pour les conepteurs de puces : c'est plus simple.

        Niveau perfs c'est autre chose. Par exemple, la philosohie Risc c'est de n'avoir que des instructions simples, qui ne travaillent que sur des registres (du point de vue du code assembleur) etc... Les instructions façons Altivec/SSE/3DNow, c'est tout le contraire du Risc, et c'est vachement bien pour les perfs. De mêmes, les antiques "REP MOVS" du jeu d'instruction Intel ont pendant longtemps boosté les perfs de nos vieux 286 et 386.
        • [^] # Re: RISC et CISC

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          L'avantage principal du Risc par rapport au Cisc est pour les conepteurs de puces : c'est plus simple.

          C'est clair. Ce qui permet d'ailleurs d'optimiser ces dernières "plus facilement", et ainsi avoir la plupart d'entre elles qui s'exécutent en un seul cycle d'horloge (ce qui était la principale différence avec les CISC il y a encore un certain temps).
          Cette "atomisation" permettait une optimisation plus simple des pipelines.

          C'est de moins en moins vrai aujourd'hui : mais les CISC à optimiser sont des vrais usines à gaz pour les designers, mais apparemment ce n'est pas insurmontable quand on voit ce dont Intel est capable....
          • [^] # Re: RISC et CISC

            Posté par . Évalué à 1.

            Je plussoie, Intel à des reins solides et peut se permettre de payer beaucoup plus chers ces développements.

            Et puis, ils sont contraints à la compatibilité arrière, donc ils ont jamais vraiement pu passer au RISC, mêmes si leurs archis actuelles sont un peu hybrides.
            • [^] # Re: RISC et CISC

              Posté par . Évalué à 3.

              Je serai tenté de dire que les pentium 4 ne sont ni RISC, ni CISC. En effet, pour simplifier à l'extrème: les P4 injectent directement leurs microcode dans le pipeline . C'est original et peu efficace ...

              D'ailleur, Apple veut plutot des pentium M (CISC), trés differrent et idéal pour les portables (52% du marché américain).
      • [^] # Re: RISC et CISC

        Posté par . Évalué à 3.

        Bof, tu as lu une bétise..
        Le IS, dans RISC ou CISC, cela veut dire "jeu d'instruction", donc c'est le jeu d'instruction qui compte pas l'implémentation.

        Meme si les x86 utilisent en interne un RISC pour executer des instructions, cela ne change pas leur jeu d'instruction qui reste CISC.
    • [^] # Re: RISC et CISC

      Posté par . Évalué à 10.

      Tout n'est qu'une histoire de compilateur...
      Je suis loin d'être expert, si vous avez des précisions (voir des corrections ;) )
      L'histoire des processeurs en gros à suivit le schéma suivant :
      - processeurs peu puissant : on évite la compilaton, code en assembleur. Les assembleurs haut niveau (et très très CISC) connaissent un bon succcès. (machines type VAX)
      - début de l'ère de la compilation : on voit apparaitre les RISC : compilation optimisée plus facile avec un petit jeu d'intruction. En même temps, des CISC relativement simples et code optimisable en temps accesptable apparaissent. On cherche de plus en plus à passer au tout language de haut niveau (à l'époque comprendre C ou pascal ;) )
      - Complexification des programmes : la taille de code devenant de plus en plus grande, on cherche à éviter l'assembleur : les RISC sont beaucoups plus intéressants du point de vue temps de compilation.
      - Retour du CISC (jusqu'à nos jours) : les processeurs sont suffisament puissant pour permettre des optimisations sur des processeurs complexes. Il devient plus intéressant de créer des gros processeurs avec des intructions rapides et complexe (et pipelinable) et laisse le compilateur faire les optimisations.

      Moi aussi j'ai été enthousiaste quand j'ai entendu parler des RISC pour la première fois, mais l'époque était déjà révolue. Maintenant que les compilateurs peuvent générer un code bien optimisé sur des jeux d'intructiuons complexes, le RISC n'a plus vraiment sa place sur les ordinateurs de bureaux.
      • [^] # Re: RISC et CISC

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je suis globalement d'accord : c'est clair qu'il était souvent plus simple de coder côté logiciel avec un CISC, car bcp. d'instructions "de haut niveau" étaient présentes.

        D'ailleurs, en ce qui concerne le déclin du RISC, on le voit également dans un autre monde : les microcontrôleurs, avec Texas Instrument par exemple qui admet dans ses docs' que le RISC c'est bien, mais parfois un peu de CISC ne fait pas de mal, notamment pour son MSP430, dans certains cas bien précis (exemple donné par TI pour la gestion d'un afficheur à segments).
        • [^] # Re: RISC et CISC

          Posté par . Évalué à 10.

          RISC = Repose Intégralement Sur le Compilateur
          • [^] # Re: RISC et CISC

            Posté par . Évalué à 4.

            Juste pour ceux qui ne connaissent pas le sens de RISC et CISC :

            - RISC : Reduced Instruction Set Computer (Contrôleur à jeu d'instructions réduit)

            - CISC : Complex Instruction Set Computer (Contrôleur à jeu d'instructions complexe)
            • [^] # Re: RISC et CISC

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              oui, le RISC, c'est génial!
              • [^] # Re: RISC et CISC

                Posté par . Évalué à 4.

                Tu prends un risque en disant ça !
              • [^] # Re: RISC et CISC

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est pas seulement les puces, qui sont importantes, c'est le bus. Enfin, t'es au courant.
              • [^] # Re: RISC et CISC

                Posté par . Évalué à 4.

                :-)

                Je crois que la réplique éxacte d'Angelina est :

                "Le RISC c'est bien !"

                Je vérifierais ce soir. Pour ceux qui ont honteusement moinssé cette réplique pleine de profondeur est tiré de Hackers, ou Angelina Jolie discute avec Vin Diesel (excusez du peu) de son pentium V je crois.
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: RISC et CISC

          Posté par . Évalué à 2.

          Sauf que dans les programmes classiques cela représente 70% des cas, et avec un renommage de registre, tu t"en sors très bien. Cela fait ainsi un code plus compact (la majorité des instructions x86 utilisé sont sur 16 bits)

          "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: RISC et CISC

      Posté par . Évalué à 6.

      Je crois que la différence entre les deux est désormais très mince. Genre à la sortie de l'Athlon on disait que c'était un processeur RISC en interne avec de quoi le rendre compatible x86... Et apparamment les derniers PowerPC ont quelques trucs très peu RISC comme Altivec.

      De toutes façons, inutile de s'inquièter pour cette architecture dans les 5 prochaines années : IBM va fournir en processeurs dérivés des PowerPC toutes les prochaines consoles (PS3, XBox 2, Revolution). Vu le marché qui se compte en centaine de millions d'unités, je crois pas qu'IBM y perde spécialement ni même que le grand public se voit privé de processeurs RISC (enfin de PowerPC soyons précis) dans les prochains mois. Je dirais même que ça risque de se démocratiser sérieusement vu qu'une console devrait coûter entre 300 et 400 ¤ à sa sortie.

      Maintenant, il faut voir si les développeurs suivent et si Apple survit à cette troisième grande migration...
      • [^] # Re: RISC et CISC

        Posté par . Évalué à 8.

        Maintenant, il faut voir si les développeurs suivent et si Apple survit à cette troisième grande migration...

        C'est la fin de l'amour du RISC ! Jonathan et Jennifer vont-ils se retrouver à la retraite ?
    • [^] # Re: RISC et CISC

      Posté par . Évalué à 1.

      Les ordis Pegasos utilisent l'architecture PPC et font tourner:
      - Debian
      - NetBSD
      - MorphOS

      http://www.pegasosppc.com(...)
  • # perte de ses avantages?

    Posté par . Évalué à 3.

    Apple ne prend il pas un trops gros risque?

    En effet pas mal de professionnels achetaient mac pour leur performance dans tout ce qui est traitement d'image. Si ils perdent les qualités du au PPC ne vont ils pas changer de systeme? sans forcement passer par windows
    • [^] # Re: perte de ses avantages?

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est clair que Apple va perdre la face, parce que "les qualités du au PPC" n'étaient que du vent Marketing. Les G5 n'ont jamais été vraiement plus rapides que les procs x86, ni les G4.

      D'ailleurs c'est la deuxième fois qu'ils font le coup d'abandonner un proc pour sa lenteur : y'a déjà eu ces bouses de G4, qui valaient le coup à leur sortie mais n'ont jamais scalé, maintenant c'est la future lenteur des G5. HUHU

      Heureusement qu'ils avaient un public de fans conquis pour ne pas porter un regard critique sur leurs procs.
      • [^] # Re: perte de ses avantages?

        Posté par . Évalué à 7.

        C'est "marrant", au boulot j'ai 2 machines:

        - un PowerMac G4 400Mhz (de 1999 ou 2000) avec 512 megs de PC100, un bus à 100Mhz, un disque de 40gig
        - un PC AMD XP2Ghz, 512 megs de DDR, un gros disque, etc.

        Le G4 sous OSX 10.3 (et 10.4) est globalement bien plus réactif que le PC (Win XP + Ubuntu) dans une utilisation standard. Les applications "standard" comme Safari ou Mail se lancent très vite.

        Pour ton information, elle fonctionne très bien la bouse de G4 :-)
        Et puis on pourrait aussi parler de la consommation électrique d'un mac mini (par ex.) par rapport à un pc... mais bon ça va vite partir en brioche alors je m'arrête là ;-)
        Donc non, les qualités du ppc ne sont pas juste du vent marketing.

        Mac OS X est sans doute très bien optimisé au niveau du hardware, j'avais installé Ubuntu sur un Quicksilver 733 Mhz, ça ramait à donf, dommage :-(

        Le but n'est pas d'être polémique mais faudrait arrêter de dire n'importe quoi, utiliser les deux et rester objectif.
        Je n'ai pas d'actions Apple, et j'aime Linux.

        Voilà

        A+
        • [^] # Re: perte de ses avantages?

          Posté par . Évalué à 3.

          Mon céléron 433 sous Gnome 2.4 était lui aussi très réactif...
          • [^] # Re: perte de ses avantages?

            Posté par . Évalué à -1.

            D'ailleurs, je faisait même tourner du traitement temps-réel de son sur Ardour sous Gnome 2.4 (Mandrake 9.2 ou 10.0) avec la même machine.

            Si tu fais une compile ou une mise à jour de distrib, la réactivité se mesure plus pareil. La c'est d'abord la connec Internet, puis les disques, puis la quantité de RAM et enfin le proc qui joue.

            Niveau réactivité mes un QNX ou un RT Linux :)
        • [^] # Re: perte de ses avantages?

          Posté par . Évalué à 4.

          Euh tu parles d'autre chose: il parlait de la performance des applications en traitement d'image, ce qui depend uniquement de la puissance CPU (*), toi tu parles de la réactivité qui dépend beaucoup des applications et de l'OS et et assez peu du CPU: BeOS sur un Celeron 333 avec 128Mo de RAM était *beaucoup* plus réactif que WinXP ou Linux sur des bètes à 3GHz avec 1+Go de RAM!

          C'est triste à dire, d'ailleurs..



          *: d'ailleurs je n'ai pas bien compris pourquoi Apple changeait, il me semblait que les PPC ne sont pas si mauvais que ça en puissance pure à l'heure actuelle, bien que probablement légerement inférieur aux x86.
          • [^] # Re: perte de ses avantages?

            Posté par . Évalué à 1.

            Peut-être parce que les périphériques, cartes d'extentions, ... sont plus chères, ça devrait leur permettre de baisser les prix, d'avoir une meilleure compatibilité pour les applis windows (surtout éviter d'émuler le CPU)...
            Que du bonheur pour l'utilisateur lambda.
          • [^] # Re: perte de ses avantages?

            Posté par . Évalué à 0.

            > il parlait de la performance des applications en traitement d'image, ce qui depend uniquement de la puissance CPU

            Sur une image de 10000x10000 en millions de couleur, tu vas bien torturer ton bus mémoire et les caches du proc, y a pas uniquement les ALU du CPU qui vont morfler...
      • [^] # Re: perte de ses avantages?

        Posté par . Évalué à -1.

        http://www.apple.com/quicktime/hdgallery/recommendations.html(...)

        Donc question : est-ce que le G6 sera moins puissant que le G5? Si non, je ne vois pas comment on peux faire plus puissant que ca avec du intel.
    • [^] # Re: perte de ses avantages?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En effet pas mal de professionnels achetaient mac pour leur performance dans tout ce qui est traitement d'image. Si ils perdent les qualités du au PPC ne vont ils pas changer de systeme? sans forcement passer par windows

      Pas forcément.
      Un professionnel graphiste se moque souvent des guerres de religion : son but est d'atteindre une certaine efficacité/productivité avec son outil.
      S'il est resté sous Mac malgré les sirènes de Windows, c'est souvent pour deux raisons : les habitudes (pas besoin de tout réapprendre) et la puissance des applications dont il avait besoin.

      Maintenant, si les applications restent performantes, voire augmentent en performances en passant sur architecture Intel, il sera sûrement content. De plus, si son environnement de travail ne change pas d'un chouilla, pourquoi ne ferait-il pas le pas?

      Enfin, on peut s'attendre à une optimisation des applications : les développeurs des Photoshop et autres vont être contents : plus qu'un seul type de binaire à optimiser!
    • [^] # Re: perte de ses avantages?

      Posté par . Évalué à 3.

      Quelqu'un a-t-il un comparatif des perf. brutes des derniers PPC et des derniers Pentium IV ?
      Je sais que ces chiffres sont en général difficile a interpréter (voire impossible), ça permet d'avoir un ordre d'idée.

      Vous vous souvenez de la pub "Apple tiens à s'excuser publiquement pour avoir grillé Intel publiquement : ses processeurs sont jusquà 2 fois plus rapides" ?
      • [^] # Re: perte de ses avantages?

        Posté par . Évalué à 4.

        JE viens de lire un SPEC, un G5 2GHz est 10% plus lent qu'un Xéon 3 GHz en entier et 15% plus rapide en flotant.

        Donc il se fait larguer par un P4 3.8 GHz ou un Athlon 64 dernier cri.
        • [^] # Re: perte de ses avantages?

          Posté par . Évalué à 0.

          D'un autre coté, à fréquence égale il n'y a pas photo au bénéfice du PPC. Dommage que IBM n'ait pas su monter un peu en fréquence ...
          • [^] # Re: perte de ses avantages?

            Posté par . Évalué à 8.

            Tu pointes justement là du doigt qu'on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. On peut faire un proc meilleur qu'un intel à fréquence égale mais ça va pas être de la tarte pour monter aussi haut en fréquence que les dits intel. Le Pentium M est meilleur à freq égale qu'un pentium normal, mais comme IBM avec ses PPC, intel ne peut pas faire des pentium M à 3,8ghz. Du coup ton argument devient bateau, on peut lui faire surtout dire n'importe quoi. Ce n'est pas un "avantage" à proprement parler sur un pc de bureau, vu que les perfs finales en Q/P resteront égales, ça sera un avantage pour les pc portable par contre. Mais intel a bien montré qu'il domine parfaitement ce rayon là aussi.
            • [^] # Re: perte de ses avantages?

              Posté par . Évalué à 0.

              On peut faire un proc meilleur qu'un intel à fréquence égale mais ça va pas être de la tarte pour monter aussi haut en fréquence que les dits intel

              Vrai mais sachant que le marché des PPC pour le desktop est très réduit IBM n'a en aucun cas les même moyens que ceux que Intel ou AMD peut mettre pour faire évoluer un processeur.
            • [^] # Re: perte de ses avantages?

              Posté par . Évalué à 6.

              Merci! Ca m'agace toujours quand je lis qu'un CPU est supérieur à un autre car à fréquence inférieure, il a les mêmes perf..
            • [^] # Re: perte de ses avantages?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              que signifie Q/P ?
      • [^] # Re: perte de ses avantages?

        Posté par . Évalué à 4.

        Par exemple le récent: http://www.anandtech.com/mac/showdoc.aspx?i=2436(...) qui démonte méchament Mac OS X et un peu PPC.
    • [^] # Re: perte de ses avantages?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne pense pas qu'Apple prenne un risque si grand : les perfs des PPC n'évoluent pas aussi rapidement que celles des x68 (je laisse de côté les processeurs Cell pour le moment). Les processeurs d'Intel supportent la comparaison avec les PPC, pas de problème de ce côté-là.

      Je pense que l'idée qui est derrière ce changement, c'est de faire passer toute la base d'utilisateurs Mac sur des nouvelles machines, en quelques années. Et c'est tout profit pour Apple, surtout si les machines en question, bien que basées sur des x86, ne sont pas des PC standard, amis des PC "façon Apple" (i.e. pas possible d'installer Mac OS X pour Intel sur un PC).

      Il y a quelques années, le changement 68k -> PPC avait fourni un prétexte pour pousser la base installée à renouveler son parc (qui se souvient encore des Mac Quadra ?).

      Mais bon, perso, je regrette un peu ce choix, même si je n'ai que rarement l'occasion d'utiliser un Mac (que ce soit sous Linux ou OS X). En effet, l'annonce du processeur Cell m'avait donné l'espoir de voir apparaître des Macs qui auraient eu une sacrée longueur d'avance, et ça aurait un peu dynamisé le marché...
      • [^] # Re: perte de ses avantages?

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a quelques années, le changement 68k -> PPC avait fourni un prétexte pour pousser la base installée à renouveler son parc (qui se souvient encore des Mac Quadra ?).

        Oui pousser est bien le mot car Apple avait, par miracle des délais de livraison très importants sur les Mac 68040 (de l'ordre d'un mois) alors que les Mac PPC étaient livrés en quelques jours. Sachant que les applis qui n'avaient pas été compilées pour PPC se traînaient lamentablement sur les PowerMac (Apple avait déjà eu l'idée de fat binaries à l'époque mais certains applis n'ont jamais été adaptées au PPC) les utilisateurs potentiels avait le choix entre attendre une livraison, travailler avec des applis se traînant ou changer complètement d'optique en passant à du Wintel.
  • # s'ouvrir à l'entrée de gamme

    Posté par . Évalué à 3.

    Je pense que la stratégie d'Apple est claire : profiter du succès de l'iPod pour vendre des Macs pas cher au grand public. Mais aussi, entrer dans le marché des linuxiens. Exemple: quand j'ai changé de matos, j'ai vraiment hésité entre Mac et PC, mais quand j'ai vu le choix de distrib Linux + possibilité d'installer FreeBSD, j'ai pas hésité, j'ai choisi PC. Mais maintenant, si c'est une architecture de type PC, ya pas photo , j'achète un Mac la prochaine fois. Je pourrais avoir MacOS X et la distrib Linux de mon choix sur la même machine. Trop belle occasion pour se débarasser définitivement de l'OS monopolistique.
    • [^] # Re: s'ouvrir à l'entrée de gamme

      Posté par . Évalué à 1.

      Trop belle occasion pour se débarasser définitivement de l'OS monopolistique.

      Tout en pouvant se le garder dans un coin ;)
    • [^] # Re: s'ouvrir à l'entrée de gamme

      Posté par . Évalué à 10.

      c'est marrant tout ces gens qui se plaignent du monopole Microsoft et qui achètent des iPods. Ils doivent bien rigoler chez Apple ^_^
    • [^] # Re: s'ouvrir à l'entrée de gamme

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Beh justement, pour moi Apple perd le seul intéret que j'y voyais : ce n'etais pas du x86. Parce que question carte mere et autre matériel, je préfère nettement le PC au Mac : au moins j'ai le choix sans trop me prendre la tete avec les compatibilités.
      Quelque part, c'est quand meme une bonne nouvelle : je récupérerais un bi G5 quand les macqueux se mettront à les jeter :)
    • [^] # Re: s'ouvrir à l'entrée de gamme

      Posté par . Évalué à 1.

      Linux tourne sur PPC sans problème... Tu peux parfaitement avoir dès aujourd'hui une machine en dual-boot OSX/Tux ! Pas la peine d'attendre que les Macs soient x86.
  • # Aurevoir PPC ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    Voila je trouve cela plutot triste que les proc IBM soit remplacé par ceux d'intel si je ne me trompe pas les proc IBM gère beaucoup d'informations en parrallèle ce qui permet de trouner a des fréquences plus basse et d'aller plus vite non?De plus leur architecture actuelle ne chaufait presque pas, (je pense en particulier au IBOOK) cela va donc changer avec des porc intel :'( adieux les "super pc portables"?
    • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu connais le Pentium M ? c'est la délicate surprise que nous a offert Intel et qui nous a prouvé qu'ils savent faire autre chose que montrer la fréquence du proc.
      • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui je sais...j'ai un pc a basse de centrino aussi (au passage c'est un Xbook qui marche trés bien et les perf des Pentium M sont trés bonne) mais bon un ibook est réellement mieux, ca chauffe vraiment moins (moins de chaufe = moins de puissance disiper inutilement => donc plus d'autonomie)...donc moi je trouvait ca dommage...enfin ce n'est que mon avis...Personne n'est d'accord avec moi ? (compte tenu que je me suis fais moinser mon précédent message non :'( )
        • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu nous donne une source sur la chauffe à perf égale ?
          Intel fait aussi des processeurs très très basse conso pour ceux qui n'ont pas besoin d'un proc puissant sur son portable.

          http://www.presence-pc.com/actualite/Nouveaux-Pentium-M-basse-conso(...)

          Les Pentium M excellent dans cet art.
          • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Une curiosité : Sur un ibook g4 récent et sous os x, je n'ai jamais entendu le ventilateur tourné, aucun bruit, très agréable; on me dit que ça déclenche quand le cpu atteint plus de 60°C. Sur un portable pc avec le pentium M, est-ce pareil ?
            • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              J'ai un portable DELL Latitude D610, avec donc un Centrino et un Pentium M 1,6GHz.

              Et ben ça chauffe fort ce bidule (tiens, 68°C selon le capteur ACPI ce matin en passant de Gnome 2.8 à Gnome 2.10 sur ma Gentoo).

              Je ne sais pas comment les iBook fonctionne, mais l'autonomie des Pentium M se fait au détriment de la puissance... C'est bien gentil 3h d'autonomie, mais avec un proco à 600MHz, aussi bon soit il, ne vaut pas le même proc à 1,6GHz, non ?

              Alors bon, si la technologie absolument révolutionnaire de Intel, c'est de downclocker fortement ses Pentiums, moi je dis que c'est bien mais pas assez...

              Si on continue cette politique, dans 2 ans, on aura des Pentium M qui sur secteur ROXent à 3GHz ou plus, mais dès qu'ils sont sur batterie, paf, tient, 1GHz... et là, mon vieux portable PIII 1GHz, sera peut être encore presque à niveau.
              • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ben ouai, mais moi, je prefere avoir 3h d'autonomie et un peu moins de puissance que l'inverse. Tout le monde n'est pas focalise vers la course a la performance. Je peux attendre 3 secondes de plus pour que firefox se charge.

                Aujourd'hui, si tu veux acheter un materiel en faisant le choix d'avoir moins de performance, plus de silence, moins de consommation, c'est difficile. La seule chose que les revendeurs savent te vendre, c'est plus. Plus de vitesse, plus de ceci, plus de cela.
                • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  En même temps attendre trois secondes de plus pour que firefox se charge afin de gagner trois secondes de batterie, il faut voir si c'est intéressant au final ;)

                  Ce que je veux dire c'est que s'il est inutile d'avoir un proc utilisé à 10%, dès que tu commences à "attendre" tes applications, l'optique "moins de puissance pour plus d'autonomie" ne veut plus rien dire (vu que ce que tu gagnes en autonomie c'est souvent le temps que tu passes à attendre)
                  • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Surtout que j'ai pas installé cpufreq sur mon inspiron 8600 et j'atteinds les 3h30 d'autonomie avec une seul batterie.
                • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  A propos, je cherche à monter un ordinateur de bureau sous Linux avec la plus faible consommation possible. Quelqu'un a des pistes?
                  • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    via?
                  • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

                    Posté par . Évalué à 6.

                    Mac mini ?

                    BeOS le faisait il y a 15 ans !

                  • [^] # Re: Aurevoir PPC ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Tout dépend ce que tu entends par faible consommation.
                    Tu as les solutions "extrèmes" evoquées ci-dessus.
                    Extrèmes, au sens, ou c'est moins courant, et donc de ce qu'il me semble, un peu plus cher et un peu moins de choix (moins de distributeurs, moins de choix pour les boitiers, alims etc, mémoires, cartes demi-hauteur et j'en passe... pas de trolls svp, je ne prétends pas avoir forcément raison).

                    Dans l'idée où je fais tourner aussi ma machine 24h/24 et donc dans l'idée d'avoir une machine :
                    - peu bruyante
                    - qui me coute un peu moins cher en courant
                    - et donc en "bonus", aussi un peu plus écologique

                    Je me suis monté une machine avec un duron 1600 (il est donné pour 45 Watts en pleine charge donc oui, c'est bien plus que les epia, c'est bien moins qu'un athlon 64 ou qu'un P4 > 3 Ghz) sur une carte mère MSI KM400 avec la video intgré (VIA).
                    Le chipset video intégré est fanless. Le duron a un ventirad de récup venant d'un AMD boite (ie ventirad relativement bas de gamme, mais la base est quand même en cuivre). J'alimente le ventilo en 5 V (quasi inaudible). L'alim dite "silencieuse" comprise dans un boitier à 45 EUR, et disons quand même relativement peu bruyante.
                    L'ensemble KM400 + duron 1600 fonctionne bien avec l'utilitaire athcool qui réduit fortement la consommation des athlons en idle via un mode géré par l'acpi. En idle le cpu est à 40°C (et vu la faible ventilation, c'est bien que c'est la consommation qui est réduite).
                    En full, ça monte à environ 55°C, moi ça semble très acceptable...
                    (faut pas toujours considérer qu'à plus de 50°C, ça craind...)

                    Et en plus, c'est vraiment pas cher (environ 250 EUR pour une config avec le graveur DVD, mais sans l'écran).
                    Evidement, c'est pas une machine de jeu (enfin si, les jeux en flash marchent nickel... oui, je provoque). Mais pour tout le reste, elle est plus que nickel.
    • [^] # Re: Aurevoir PPC ? bonjour CELL

      Posté par . Évalué à 1.

      "Bonjour le CELL",

      ¨Peut-on éspèrer voir ce proco dans nos chaumières dans autre choses qu'une PS3?

      Sony fera t-il une gamme VaiO CELL.?

      Vu qu'ils misent à fond dans Linux comme OS de la PS3, ça ne devrait pas être très hard de faire des desktops/laptops à base de CELL et d'OS penguin?

      Autre question, comment cela se passera au niveau compilateur?

      éclairez ma lenterne et plussez moi, histoire que je sois visible

      ++
      • [^] # Re: Aurevoir PPC ? bonjour CELL

        Posté par . Évalué à 2.

        Le cell n'est pas que Sony. Et d'apres les conferences de presse d'ibm il semblerait que oui ; ils vont essayer de le mettre dans autre chose qu'une ps3 ;)
        Quant a savoir sur quoi et comment , ca c'est secret visiblement ;)
  • # Steve Jobs veut prendre Bill Gates à son propre jeu.

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    La partie la plus cocasse de cette news est la suivante:Apple a confirmé qu'ils ne bloqueraient pas l'installation d'autres OS (Windows) sur leur matériel, par contre MacOS ne pourra pas fonctionner sur une machine Intel non Mac.

    Le passage à une plateforme x86 offre plusieurs avantages:

    * multiplier les sources de processeurs. Si ca tourne sous x86, ça tournera sur intel et amd. Même si l'accord ne concerne que Intel pour l'heure, je ne vois pas Apple abandonner leur maîtrise de gcc pour se jeter dans la gueule du loup en n'utilisant plus que les compilateurs Intel. C'est de bonne guerre de dire que les processeurs intel seront les seuls supportés, cependant si ça tourne sur un P4, ça tournera sans modifs sur un Athlon en cas de coup bas. Même une fuite modifiée de MacOSX tournant sur AMD/nvidia circulant sur les réseaux P2P remettrait en cause l'équilibre des forces.
    * Intel a du offrir des prix défiant toute concurrence pour fermer cette niche de marché à AMD qui fournit des processeurs techniquement supérieurs.
    * Si Microsoft s'est si bien diffusé, grace à la non protection de Windows 3.0, rien n'empêche Apple de jouer aussi cette carte. Tout est dans l'art de n'avoir aucun accord légal l'empêchant, ou aucune impossibilité technique. Je vois mal Steve Jobs ne pas considérer cette possibilité. Apple n'a aucun interêt à ce que MacOSX ne soit pas installable sur un PC Taiwanais. Ils ont tout à y gagner. Si les utilisateurs piratent, alors ils achèterons.

    Alors, la guerre des OS pourrait à nouveau battre son plein. L'on pourra enfin effectuer des mesures de performances, et Windows pourrait souffir de la comparaison.

    Reste à savoir si Linux bénéficiera du détournement des regards de la plateforme windows. Sans doute que oui. Une des raisons envisageable pour comprendre ce soudain virage vers les plateformes x86 pourrait se résumer ainsi:

    * Linux devient chaque jour plus facile à utiliser. Voir Ubuntu
    * Linux est gratuit et taille chaque jour plus de croupières à Windows.

    Pour amener les utilisateurs d'iPod à passer sur le système d'exploitation du créateur de l'iPod, il faut passer sur processeurs de la famille Intel.

    Dans un plan stratégique, ça a tout son sens.

    Ce Steve Jobs nous étonnera toujours, il n'est jamais à l'abris de se lancer dans des projets incroyables.
    • [^] # Re: Steve Jobs veut prendre Bill Gates à son propre jeu.

      Posté par . Évalué à 5.

      Apple n'a aucun interêt à ce que MacOSX ne soit pas installable sur un PC Taiwanais. Ils ont tout à y gagner.

      Ils ont à y gagner une plateforme avec du matériel d'origines très variées, de qualité très variables, et les problèmes de drivers que nous connaissons sous Linux.

      Si les utilisateurs actuels de Linux sont capables de faire la part des choses et de comprendre quand un problème vient de l'OS ou du matériel mal supporté, on ne sait pas comment réagira le public qui adopterait MacOSX sur PC, et comment ils percevront les problèmes rencontrés.
    • [^] # Re: Steve Jobs veut prendre Bill Gates à son propre jeu.

      Posté par . Évalué à 4.

      Même si l'accord ne concerne que Intel pour l'heure, je ne vois pas Apple abandonner leur maîtrise de gcc pour se jeter dans la gueule du loup en n'utilisant plus que les compilateurs Intel.

      Le compilateur intel ne supporte pas ObjecticeC me semble t'il.
      • [^] # Re: Steve Jobs veut prendre Bill Gates à son propre jeu.

        Posté par . Évalué à 2.

        Est-ce qu'il existe une incompatibilité structurelle dans ICC qui empêcherait Intel d'ajouter le support d'Objective C++ ?

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Steve Jobs veut prendre Bill Gates à son propre jeu.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > Est-ce qu'il existe une incompatibilité structurelle dans ICC qui
          >empêcherait Intel d'ajouter le support d'Objective C++ ?

          Objective-C d'abord et Objectiv-C++ ensuite ..

          Objective-C ce n'est pas bien gros car très proche du C et light ( au départ ce n'est d'ailleur que des macros C et un "runtime" ).

          Pour Objectiv-C++ c'est autre chose ( C++ ce n'est pas vraiement light )

          Mais gcc a été concu pour permettre d'inclure plein de languages ....
          Ce n'est pas sur pour ICC.

          Que reproches-tu as gcc concrètement ?
    • [^] # Re: Steve Jobs veut prendre Bill Gates à son propre jeu.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      >ça tournera sans modifs sur un Athlon en cas de coup bas

      Si intel passe au p4, ils builderont leurs MacOSX pour P4(ils ont aucun interets à etre compatible i686) et je peux te dire que ca tournera pas avec un athlon.

      Finalement, je me dis que MacosX sur pc, c 'est pas pour demain et que Apple va juste nous vendre des Mac avec un pentium dedans, reste à voir si ils baisseront leur prix.
  • # en passant, WebKit est vraiment opensource maintenant

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    http://webkit.opendarwin.org(...)

    Et WebKit c'est tout le framework, pas seulement le code d'origine KHTML...

    Pour le passage à intel et la concurrence aux PCs... je sais pas trop quoi en penser, mais ce qui est sûr c'est que les mois qui viennent vont être mouvementés :)
    • [^] # Re: en passant, WebKit est vraiment opensource maintenant

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      >Et WebKit c'est tout le framework, pas seulement le code d'origine
      >KHTML...

      Oui mais le problème c'est que c'est maintenant très différent de KHTML.

      WebKit pourrait-être porté sous GNUstep mais voila Apple a trainé les pieds pour fournir les patchs ( propres ) d'Objective-C++ pour gcc
      ( a priori c'est pour gcc-4.1 )

      Et encore il faut espérer qu'ils ne l'ont pas "propriatiriser"
      ( Quartz / Quicktime / CoreFoundation ...)
      • [^] # Re: en passant, WebKit est vraiment opensource maintenant

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Apple a trainé les pieds pour fournir les patchs ( propres ) d'Objective-C++ pour gcc

        Oui et non.. c'est plutot que le dev en charge (laski) est pas très.. heu... diplomate. Les patchs, il les as fournis hein, mais les responsables C++ voulaient faire les choses différemment et n'étaient pas d'accord sur ces patchs, donc bon... mais ça ce n'est que l'histoire "récente" (~ un an), et d'ailleurs ça a l'air de se régler maintenant. Auparavant (pre 4.0) le problème était que le frontend c++ était en train d'être refondu et les devs gcc ne voulaient pas des patchs apple avant que ce soit finit (ce qui est compréhensible..). Je pense pas qu'apple ait plus que ça trainé les pieds, mais bon...
  • # L'important c'est la roadmap

    Posté par . Évalué à 7.

    Apple avait 2 problemes avec les PowerPC G5:
    1) les 3Ghz tjs pas atteint apres l'annonce de Steve il y a 2 ans (1 an de retard et tjs a 2.7Ghz)
    2) l'impossibilite de mettre un G5 dans la gamme laptop
    3) Une roadmap IBM peut etre incertaine

    2) etant pour moi le facteur decisif car la vente de portables depasse maintenant la vente d'ordinateurs de bureau. C'est un marche primordial pour Apple et depuis quelques temps ils ne peuvent pas proposer de portables avec de meilleurs performances.
    Le deal avec Intel va leurs donner access directement aux Pentium-M (potentiellement dual-core) lorsque les premieres machines a base de procs Intel sortiront dans un 1 an (je suspecte que les portables seront les premiers a etre changes). Il est facile d'imaginer une gamme d'iBook a base de Pentium-M mono core et une gamme Powerbook a base de Pentium-M dual core.

    La gamme Powermac peut continuer a utiliser des PowerPC G5 pour quelques temps encore. Les chassis ont ete etudies pour. Le systeme d'evacuation de chaleur (liquide ou non) marche bien. Je ne serais pas surpris de voir des Powermacs a 3Ghz dans pas longtemps.

    Pour une societe comme Apple 3) n'est pas rassurant. Intel est une super-puissance du development de processeurs (meme si dernierement ils n'ont pas eu que des reussites) et si Intel a montre une roadmap concrete et realiste a Apple alors qu'IBM semble reste un peu dans l'ombre sur le developement de la gamme PowerPC alors le choix d'Apple d'aller chez Intel est logique.

    En attendant je continuerai a apprecier mon bi-proc G5 2.0Ghz et OS X :)
    • [^] # Re: L'important c'est la roadmap

      Posté par . Évalué à 5.

      Le point 2) est certaine determinant mais c'est la point 3) le plus crédible.
      Effectivement, IBM a trouvé un marché de masse beaucoups plus important que la niche Mac avec les consoles. Les Playstation 3, Xbox360 et la future Nitendo (ché p'us le nom) vont fonctionner avec des dérivés de power5 optimisés pour les jeux.
      Des centaines de million d'unités (cell et autres) seront fabriquées au détriment des pross pour mac qui seront surement négliger. La R&D IBM a du déjà fortement réduire le developpement des PPC. Largement de quoi refroidir steve jobs.
  • # IbM

    Posté par . Évalué à 10.

    Ah...IBM, ça voulait dire Intel-based Mac ?

    Pourquoi n'y avais je pas pensé avant...
  • # Hardware, le Kit?

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce kit serait fourni pour 999$ par Apple à ses clients.


    Y'a du matos avec ou est-ce que ce n'est qu'un kit logiciel pour recompiler les applications?

    Dans le 2e cas, je trouve ça cher.
    • [^] # Re: Hardware, le Kit?

      Posté par . Évalué à 4.

      non tu as le mac-intel avec (un Pentium 4 3.6Mghtz)

      le seul hic c'est qu'après tu dois rendre la machine ... et eux ils ne te rendent pas l'argent !

      Sacré Apple !
    • [^] # Re: Hardware, le Kit?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Y'a du matos avec mais il faut le rendre fin 2006. C'est une location d'une machine équipée des logiciels pour faire la transition, en quelque sorte.
  • # Mon analyse (de pas maceux).

    Posté par . Évalué à 4.

    Le but d'Apple c'est de vendre du matos.
    C'est pourqoui, je pense que MacOS ne tournera pas pas sur un PC standard.
    Par contre le fait que Windows (modifié ou non) tourne sur Mac est un avantage pour Apple.
    Avec une machine en dual-boot, l'habitué du Mac retrouve toutes ces applis plus les nombreuses applis qui tournent uniquement sous Windows (jeux...).
    Bénéfices, moins d'utilisateurs qui partent vers les PC standard et surtout l'arrivée de nouveaux utilisateurs tentés par le Mac mais freinés par le manque d'applis.

    Le risque, par contre, c'est que les utilisateurs Mac/PC, bootent de moins en moins sur MacOS et que leur machine suivante soit un PC standard.
    • [^] # Re: Mon analyse (de pas maceux).

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pourquoi utiliser le dual boot

      MacOS X/x86 ca veut dire un portage de Wine/Cedega, qui ne doit pas etre bien compliqué.
      • [^] # Re: Mon analyse (de pas maceux).

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est exactement ce que je pensais.
        Si Apple participe activement a wine (faut bien aider un peu) et l'intègre correctement, de tel sorte que l'utilisateur moyen ne se rende même pas compte qu'il essaie d'installer un logiciel pour Win32, les macs risquent de devenir beaucoup plus interressent pour bien des gens, car le problème de la logithèque ne se posera plus réellement (ou beaucoup moins).
        C'est un bon point pour Apple si ils le font, mais ca risque de pas plaire à Bill.

        A vrai dire, si Apple ne le fait pas, je doute que personne ne se penche sur le problème rapidement.
    • [^] # Re: Mon analyse (de pas maceux).

      Posté par . Évalué à 3.

      > C'est pourquoi, je pense que MacOS ne tournera pas pas sur un PC standard.

      Oui, c'est précisé dans l'annonce.

      > Par contre le fait que Windows (modifié ou non) tourne sur Mac est un avantage pour Apple.

      Certe, et c'est d'ailleurs pourquoi je ne suis pas convaincu que Microsoft supportera Windows sur les "Mac-PC", certe cela leur fait une vente de Windows en plus, mais il y a un risque que cela facilite la transition de PC vers Mac-PC ce qui leur serait dommageable sur le long terme..

      Comme tu as dit, c'est evidemment a double tranchant, le possible benefice de Microsoft serait d'induire une transaction Mac--> PC en facilitant le dual boot.
      J'imagine que cela dependra fortement:
      1) des qualités de MacOSX vs LongHorn (le match aura lieu en 2006).
      2) des applications disponible sur les deux et la MacOSX risque de se trouver desavantagé..
      3) du prix des MacPC, s'ils sont trop cher par rapport a un PC Dell ou HP, cela ne jouera pas en faveur d'Apple bien evidemment.

      Je me demande si Microsoft va jouer l'affrontement ou pas?
  • # "... not stop customers from running Windows..." Et Linux alors ?

    Posté par . Évalué à -2.

    >Apple also confirmed that they would not stop customers from running Windows on the
    >Intel-based Mac, although the Mac OS will not run on another PC.

    C'est bizarre que personne n'ait relevé : Apple peut très bien empêcher Linux de fonctionner sur ses machines sans pour autant empêcher Windows de le faire.

    C'est très facile à mettre en oeuvre, techniquement. Et d'ici quelques temps, sera-t-il encore "légal" de contourner un moyen de protection ? Rien n'est moins sûr...

    Le but d'Apple, d'Intel et de Microsoft, c'est de combattre les logiciels libres en général, et Linux en particulier. C'est marrant, on dirait une espèce de "protectionnisme pro-américain" quelque part...

    Mais je dois me tromper....
    • [^] # Re: "... not stop customers from running Windows..." Et Linux alors ?

      Posté par . Évalué à -1.

      Apple peut très bien empêcher Linux de fonctionner sur ses machines sans pour autant empêcher Windows de le faire.
      ah bon? comment? si ca installe windows, ca peut installer linux..
    • [^] # Re: "... not stop customers from running Windows..." Et Linux alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      mouais sauf que sans le logiciel libre et opensource Apple n'en serait pas ou il ne est aujourd'hui : utilisation massive de FreeBSD, gcc, khtml et j'en passe !!!

      M.
    • [^] # Re: "... not stop customers from running Windows..." Et Linux alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Attendons de voir les machines de test livrées par apple déjà avant de partir dans une énième théorie du complot...
      • [^] # Re: "... not stop customers from running Windows..." Et Linux alors ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Surtout que apple a toujours été plutot libéral avec linux sur mac

        Par exemple le gestionnaire de boot (BootX) des macs gere nativement les partitions ext2 et les exécutables ELF, alors que MaxOS a ses exé au format MachO et utilise plutot HFS/HFS+ pour ses partitions

        Et il n'y a pas 36 système d'exploitation avec un kernel ELF et qui utilise des partitions ext2

        Par contre, le truc pas top est l'abandon visible d'openfimware
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 3.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: "... not stop customers from running Windows..." Et Linux alors ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            > Quand cela les arranges oui mais bon tu as vu les specs
            > des puces wifi de leur portable?

            C'est à cause du sous-traitant qui fait des cartes qui peuvent être utilisé de manière frauduleuse aux USA si on avait les specs. Bon, apres, Apple s'est pas renseigné sur l'acces aux specs, mais bon, on va pas leur jeuter la pierre (quoi que...)

            > Tu as vu quoique ce soit sur leur touchpad (qui fonctionne
            > pas sous linux par defaut)

            Il me semble que leur touchpad est un synaptic tout ce qu'il y a de plus classique, et que ca marche en libre sans pb...

            > tu as vu des trucs pour les cartes ATI en 3D?

            les 9200 marchent pas trop mal. Après, y'a pas de fabricants de cartes graphiques haut de gamme qui fournissent les specs, donc bon... C'est pas trop la faute d'Apple.

            > Non faut arreter de rever Apple c'est une boite proprio et
            > ils prennent et donnent ce qui les arrangent niveau
            > technique et/ou image de marque.

            Oui, mais en aucun cas ils ne mettent des barrières volontairement pour faire chier le monde. On va pas leur reprocher de ne pas donner les specs du hard des sous-traitant vu qu'un mac, c'est pas faut pour faire tourner linux à la base. Ensuite, il me semble avoir entendu dire qu'il était assez facile de se faire rembourser les licences logiciels vendu avec le mac, donc faut pas exagerer. Apple laisse les utilisateurs faire ce qu'ils veulent du hard. Ils aident pas, mais il ne gène pas. Ca me semble déjà pas trop mal comme politique.
            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 0.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: "... not stop customers from running Windows..." Et Linux alors ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                > c'est une legende ca. Broadcom fait chier son monde point final.
                > Il y a eu suffisement de news pour faire le point sur le sujet.

                Légende ou pas, c'est la faute à Broadcom et pas à Apple.

                > va donc voir sur les forums d'install sur les powerbook... Le
                > touchpad fonctionne pas sans un noyau (stable) patche. Il est
                > possible que les patch existe dans les rc du 2.6.12 maintenant.

                Je savais pas, je parlais de l'iBook.

                > surement pas la 3D, le DRI le supporte pas.

                La 3D pour les 9200, c'est-à-dire les ibook et les mac mini, DRI comprise. Pour les 9600, ca marche qu'avec les drivers proprios et donc t'es baisé sur les powerbook, je suis d'accord.

                > ils utilisent joyeusement les soft libres qui les arrangent mais il
                > respecte pas la philosophie du libre sinon les BSD auraient des
                > drivers pour les matos apple.

                Hors sujet : on parle de l'utilisation du hard, pas de leur philosophie du libre. Et ensuite, ce qu'ils font, c'est dans leur droit (même si je ne trouve pas ca très sport).

                > demande leur les specs de leur hard tu verras ce qu'ils vont te
                > dire.

                Heu, un Mac, a part les puces qui viennent de sous-traitant (ATI, nVidia, Broadcom), ca marche très bien sous linux. Après, j'avoue ne pas être très au courant.

                > Le remboursement du logiciels tu as du mla entendre car
                > justement lorsque tu achetes un mac c'est bien precise que tu
                > achetes du matos pas du logiciel. Si t'en veux pas tant pis pour
                > toi c'est "donne"

                http://linuxfr.org/comments/373495.html#373495(...)

                Pourtant, ca à l'air possible. J'ai trouvé personne qui l'a fait, par contre, j'admets, mais j'ai trouvé personne non plus qui a réellement essayé. Si tu as une vrai info qui se tiens, hésite pas à la donné.

                Sinon, fait attention à la manière dont tu parles, on a l'impression que tu me prends pour un con et que tu connais toute la vérité.
              • [^] # Re: "... not stop customers from running Windows..." Et Linux alors ?

                Posté par . Évalué à 1.

                > va donc voir sur les forums d'install sur les powerbook... Le touchpad fonctionne pas sans un noyau (stable) patche. Il est possible que les patch existe dans les rc du 2.6.12 maintenant.

                Ca doit dépendre des modèles. Le trackpad de mon powerbook qui date d'il y a moins d'un an marche sans problème avec le noyau 2.6.8 de Debian.
                Bien entendu, il est aussi possible que les développeurs de Debian aient intégré le patch dans leurs noyaux précompilés...
  • # PPC à la trappe

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est le genre de news qui donne envie d'installer la sarge sur son vieil amiga...
    • [^] # Re: PPC à la trappe

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est le genre de news que Intel doit adorer aussi...

      Sans parler de performance, c'est le choix des architectures qui va être réduit...

      De plus, si j'étais "fan" de mac, je serais vraiment déçu de ce changement de plate forme, qui rapproche d'Intel !

      Il est fort à parier que Microsoft va tirer une fois de plus son épingle du jeux avec toutes les nouvelles possibilités offertes, parce que Intel c'est en quelque sorte "son terrain de jeux".

      Et pourquoi choisir Intel et pas l'architecture x86 ? Ca veut dire que les autres constructeurs (par exemple le bien connu AMD) vont perdre des clients par la même occasion.

      Enfin bref, je suis du coté de Linux, mais cet annonce surprend.

      Qu'est-ce que la puissance ? Rester debout au coin d'une rue et n'attendre personne.

  • # Exclusivité!!! le nouveau mac mini...

    Posté par . Évalué à 2.

    et voila à quoi ressemblera le nouveau mac mini:

    http://theinquirer.net/?article=23631(...)

    emballez, c'est pesé...
  • # Marrant ça !

    Posté par . Évalué à -2.

    Il n'y a eu personne pour dire "Quel est le rapport avec le logiciel libre ?" !!!

    Steve Jobs a décidément plus la côte ici que Bilou...
    • [^] # Re: Marrant ça !

      Posté par . Évalué à 5.

      Tu as besoin d'un ordinateur pour tourner linux, non ?
      Les gens sont intéressés par ces discussions sur Apple-Intel parce que beaucoup sont comme moi, toujours à la recherche d'une machine idéale pour linux.
    • [^] # Le rapport avec le logiciel libre

      Posté par . Évalué à 0.

      LE rapport avec le logiciel libre ? C'est que Darwin/x86 va maintenant disposer de drivers optimisés et à jour pour le matos sélectionné par Apple. (même s'ils seront certainement propriétaires...)

      Apple va maintenant se charger pour nous de mettre à jour les drivers x86 pour faire tourner le noyau Darwin (à base de noyau Mach 3.0 et apparenté à FreeBSD) sur leurs Intel-macs. Ensuite, reste à la communauté de porter les drivers manquants pour faire tourner OSX sur n'importe quel PC ! ;-)

      Et voila, OS X sur mon thinkpad avec son indispensable trackpoint ! Enfin ! (Bah, voui, j'aime pas les touchpads et ça fait bien longtemps qu'apple ne fait plus de portable avec des trackballs ;-))

      Inversement, FreeBSD pourrait sans trop de difficulté à mon avis, intégrer les pilotes Apple pour compléter sa gestion du matériel. De là, on peut tout imaginer : NVidia et ATI arrêtant leurs drivers Linux... Linux dépassé par FreeBSD (oups, là, je vais trop loin, ici, fuyons avant les trolls !)

      Pour revenir à l'open-source, Apple fait quelques efforts mesurés dans ce sens mais la bascule vers Intel n'apporte rien de nouveau ici... A mon avis.
  • # Apple, communication et marketing...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Qui se souvient des rumeurs d'il y a plusieurs années autour d'un projet secret d'Apple ayant pour nom de code Marklar (nom des extra-terrestres de South Park) ? Si si, souvenez-vous...
    • [^] # Re: Apple, communication et marketing...

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      On s'en souvient, mais bon ... c'était assez évident qu'ils avaient une build interne d'OSX/x86 -- OPENSTEP tournant sur x86 (et Sparc, 68k, etc.) et Rhapsody également, ça aurait été étonnant de ne pas maintenir une version qui tourne à peu près sur x86, en cas de problèmes avec l'approvisionnement en PowerPC...

      Non par contre ils avaient eu un projet pour porter le MacOS original sur x86 aux alentours de 87 jusqu'au débuts des années 90 je crois, nommé "Star Trek" : là ou aucun mac n'était encore jamais allé :D

      Une équipe avait fait une démo technique, ça marchait (mais bon, d'une démo à un produit finit, y'a un monde..), donc ils avaient mis des gens dessus, mais au final ça a capoté (à priori) pour deux raisons (autre que l'enlisement propre à la paperasse..) :
      - ça risquait d'affaiblir la vente de matos mac..
      - microsoft avait déja son fameux contrat demandant d'être payé une licence windows par machine, que la machine soit livrée avec windows ou non, et les constructeurs étaient du coup pas prêt à mettre beaucoup d'argent sur une licence macos..

      On peut rapprocher l'étape actuelle du mouvement des clones Apple, qui ont failli couler la boite (rendez vous compte, ils avaient l'outrecuidance de faire mieux pour moins cher :-P ), que Steve Jobs a coulé rapidos une fois revenu au commande... la différence, c'est que depuis que iPapy est revenu, Apple a fortement modifié ses sources de revenus -- le software est maintenant dans les 50% !! Etant beaucoup plus centré sur le soft, ça permet évidemment plus de latitude pour laisser tomber le hard (.. enfin.. prendre des risques quoi..), surtout que dans les 50% de hard il y a l'ipod..

      Bref, Apple peut maintenant se permettre de prendre des risques au niveau hard. Evidemment, leurs premier Mac/x86 seront plus ou moins vérouillés pour éviter qu'OSX tourne sur n'importe quel clone PC (et de toute façon OSX ne sera évidemment supporté que sur leur propre matos) -- mais bof, Darwin étant OpenSource, franchement je vois pas trop comment ils pourraient avoir un truc infaillible pour éviter qu'OSX tourne sur des PC autre que ceux fournis par Apple..

      Mais si quelques bidouilleurs font tourner OSX sur leurs PC, c'est pas vraiment gênant pour Apple -- le matos restera non supporté officiellement, donc ceux qui auront tâté de l'OSX par cette voie là pourraient vouloir acheter un "mac" (qui aura l'avantage de pouvoir faire tourner OSX, linux... et à priori Windows... triplé gagnant ?) -- au pire ces bidouilleurs contribueront à Darwin (drivers..), ou au minimum au bouche à oreille -- ce qui arrangera Apple ! Et ce piratage d'OSX ne sera pas trop pénalisant -- nombre de personnes préfèreront acheter chez apple pour être tranquille (si Apple n'est pas outrageusement cher, mais au vu du MacMini, on peut espérer), et du côté des pros, je les vois mal recompiler Darwin et appliquer des patchs pour avoir un PC bancal semi-supporté, alors que le mac/x86 ne devrait pas être, en toute logique, beaucoup plus cher qu'un PC (Apple va devoir réduire ses marges, je vois pas trop comment ils pourraient faire d'autre !). À moins d'avoir quelque chose de vraiment particulier sur leur Mac/x86 (un composant spécial absolument "vital" ^_^), mais à priori ils ne seront même pas forcé d'utiliser OpenBIOS (cf la doc sur le port x86 dispo chez apple), alors hein...

      Bref moi je les vois bien, une fois avoir réussi leur transition, dans quelques années, récupérer de bons contrats OEM (Dell? :D ) ... OSX étant honnêtement bien en avance sur tout le monde, et Tiger a amené de nouvelles API particulièrement alléchantes (CoreImage, CoreData..)

      Eventuellement, nous resortir la YellowBox (updatée) sous Windows pour attirer/fidéliser les devs, tout en conservant les iApps sur les Mac/x86 pour se différencier de la concurrence...

      ... Bref évidemment, tout ça c'est un pari risqué, est-ce que les devs suivront ? et les utilisateurs ? C'est vrai que la première réaction ça a été.. hmm.. dur à avaler pour certains (ouaip moi aussi chui deg:-) mais en y pensant un peu, c'est une stratégie intéressante -- ils sont certains ainsi de ne plus risquer d'être vraiment à la ramasse côté puissance -- mais.. ils ont pas intérêt à se louper !

      Ca devrait être intéressant à voir...

      allez hop retour sur gnustep parce que bon linux aussi a sa carte à jouer :-D
      • [^] # Re: Apple, communication et marketing...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'était loin d'être interne, j'avais un CD nextstep 3.3 et un CD d'openstep 4.2 qui tournaient sur x86. Enfin bon, tu l'installais, hooo joli, puis tu repassais sous linux :)
        • [^] # Re: Apple, communication et marketing...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          >C'était loin d'être interne, j'avais un CD nextstep 3.3 et un CD
          >d'openstep 4.2 qui tournaient sur x86. Enfin bon, tu l'installais, hooo
          >joli, puis tu repassais sous linux :)

          Pareil que pour MacOSX ... :)
        • [^] # Re: Apple, communication et marketing...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          je parlais évidemment d'OSX, pas de NeXTSTEP ou OPENSTEP, c'est pas un secret qu'ils étaient multiplateforme :-D

          Et c'est justement pour ça (et du fait que Rhapsody était également multiplateforme) qu'une build interne x86 d'OSX était plus que probable..
  • # Celui qui ramenera l'equilibre dans la force.

    Posté par . Évalué à -2.

    On peut se demander quelle sera la place de linux dans une telle configuration du marché...

    Mac va pouvoir vendre son system sur n'importe quel server, qu'il soit power ou intel... c'est une evolution logique quand on sait que la valeur ajoutee en informatique se fait d'avantage sur le haut niveau (service, applicatifs, formation, consulting, ...) que sur le materiel.

    Tiger semble donc etre pret pour le grand monde a savoir le clustering et les serveurs d'applications... et le developpement bien entendu.

    Je me posait justement une question au regard de la nouvelle console XBOX 360 qui tourne sur une architecture Cell (cf le G5 ++ de chez IBM and co), cela signifie en clair que Windows tourne nativement sur cette architecture...

    On va (enfin?) connaitre la fameuse phase 2 de l'informatique moderne, le vieux reve de java ( "java everywhere" ) où les consommateurs choisissent un systeme d'exploitation et peuvent jongler avec une configuration qui correspond exactement a leurs besoins en terme d'equipement.

    Dans ces conditions gnu/linux n'est plus vriament la seule alternative des utilisateurs de x86 ... j'ai plutot l'impression que le noyau utilisé par mac os X risque de devenir le Linux kernel de reference.... Peut etre cela va t'il entraine un engouement encore plus fort pour le developpement alternatif ...
    • [^] # Re: Celui qui ramenera l'equilibre dans la force.

      Posté par . Évalué à 2.

      mas os X n'est pas basée sur un kernel linux mais c'est un BSD. Et puis meme si il arrive sur les ordinateur x86 son code ne sera pas ouvert donc je pense que linux est quand meme un cas à part et garde des specificité qu'aucun des systèmes propriétaires n'ont. Il faut peut etre aussi se dire que de toutes façons mac os x86 ne fonctionnera que sur des pc certifié par mac, donc les gens devront aussi changer d'ordinateur et seront toujours limité par une gamme de choix imposé. Linux lui fonctionne maintenant sur des configurations tres differentes si l'on ecarte quelques composants de certaines entreprises.


      en ce qui concerne la xbox avec le cell il faut savoir que le systeme utilisé par cette console n'est pas du tout un systeme à la windows xp mais souvent une version modifié d'un pocket pc auquel on a rajouté une partie 3D plus performante. Sinon les consoles avec leurs petits processeurs ne pourraient pas faire tout ce qu'elles font. C'est la que l'on vois que nos systeme d'exploitation sur ordi mangent un gros paquet de nos ressources systeme, à moins que les jeux sont mieux optimisé sur console ce qui ne m'etonnerait pas non plus. Mais bon on s'ecarte du sujet de linux là.
      • [^] # Re: Celui qui ramenera l'equilibre dans la force.

        Posté par . Évalué à 3.

        en ce qui concerne la xbox avec le cell
        et
        Je me posait justement une question au regard de la nouvelle console XBOX 360 qui tourne sur une architecture Cell

        Euh on reprend :
        -la ps3 tourne sur du cell.
        -La xbox360 tourne sur 3 ppc modifie avec deux fpu chacun (me souvient plus trop si c'est tricore ou trois sépares)

        pour la 3d ; il y a aussi une puce graphique (tres) haut de gamme sur ces consoles normalement ;)

        à moins que les jeux sont mieux optimisé sur console ce qui ne m'etonnerait pas non plus
        Halo sur 64 mo de ram PARTAGÉE ; c'est de l'optimisation non ;) (oui c'est la xbox )
      • [^] # Re: Celui qui ramenera l'equilibre dans la force.

        Posté par . Évalué à 0.

        Je n'ai jamais dis que Mac Os X etait basé sur un kernel linux ! (Mach 3.0 base sur un bsd 4.4 merci je sais utiliser google aussi)
        C'etait une facon de parler ... peu importe.
        Le fait est que c'est un kernel 32 windows (peu importe que ce soit un pocket ou je ne sais quoi) qui tourne sur une becane qui n'est autre qu'un mac (power pc + ati + le reste ).
        jete un oeil du cote des performance de la PS3 et de la XBox 360 et viens me dire ensuite si tu pense tjs qu'il s'agit de petits processeurs...

        Le point important de mon post concernait le fait que les machines sur lesquelles tournent les differents systems finissent par se ressembler enormement, et que desormais le materiel n'a plus l'importance qu'il avait autrefois. Savoir que l'on peu developper une application qui va tourner sur n'importe quel system de facon native car les compilateurs existent et les passerelles entre technologies etc... ce sot autant de portes ouvertes et de barrieres brisees entre les differents mondes informatiques.
        • [^] # Re: Celui qui ramenera l'equilibre dans la force.

          Posté par . Évalué à 1.

          je parlais de petit processeur au vu des console actuelle et puis le temps que ces consols sortent t'inquietent pas que intel et AMD auront sorti leurs nouvelles betes de courses. Disons que je doute que la liberté de choix de la plateforme sois comme tu le dis mais bon.
  • # pompage dans l'air ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour à tous,

    Je n'ai pas encore eu le temps de lire tous les commentaires et y'en a un paquet. Alors désolé si c'est redondant.

    Voici mon sentiment sur cette affaire:

    Le développement de logiciels de manière collaborative est beaucoup plus efficace et économique que par des boites "propriétaires".

    Je pressens dans les 10 ans à venir de très gros changements dans les modèles économiques.

    Mac OS X est une des variantes d'UNIX..
    Linux aussi en quelques sortes.

    Le passage d'Apple vers Intel ne serait ce pas un moyen très facile pour Apple de pomper sans le dire les développements des logiciels libres qui progressent tous les jours que le bon Dieu fait?

    Après comme le code source est fermé : difficile de savoir.

    Personnellement je n'ai aucune connaissance en matière de programmation. Mais avec un logiciel libre je peux m'appuyer sur ceux qui savent.

    Un logiciel libre avec une saloperie dedans est à mon sens inimaginable. Je sais que les logiciels que j'utilise sont propres. Comme le code source est ouvert, je peux avoir confiance.

    Avec un logiciel fermé, qu'il soit Microsoft ou Apple, je ne peux avoir 100% confiance. Et là je me place simplement en tant que "consommateur" j'allais dire de base.

    Et enfin, ce matin j'entendais sur Europe 1 qu'il y avait deux univers : l'univers PC et l'univers Apple.

    Microsoft se dissout dans le PC......ou l'inverse.

    Cela me révolte.

    Oui j'ai un PC. Mais pas sous Windows.....et ça depuis belle lurette.

    Bref et en résumé je pense que les communautés de dévelloppeurs de logiciels libres devront être très attentifs
    envers Apple qui risque de plonger direct dans la contrefaçon
    • [^] # Re: pompage dans l'air ?

      Posté par . Évalué à 0.

      GNU is Not Unix
    • [^] # Re: pompage dans l'air ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Complettement pas d'accord je suis !

      deja premièrement c'est pas le bon dieu qui fait les jours ! enfin en tout cas pas les miens bon...
      maintenant je vais essayer de dire des trucs pertients

      Deja si apple voulait pomper du code source libre je peut te dire que ce ne serai pas du tout un problème avec une architecture powerpc et pour preuve j'ecris ce message depuis un ibook sous linux avec mozilla (et un gentoo parce que c'est de la bombe). En fait la plus part des logiciels libres qui trourne sous linux x86 tourne aussi sur linux ppc et autres (en fait le seul problème vient du grand et petit indien (ordre des octets en memoire (bref...)))

      en plus, pomper du logiciel libre, je ne crois pas que ce soit le genre d'apple, sinon ils ne se seraient pas fait chiez a ouvrir le code de darwin puisque la licence bsd ne les obligaient en rien a le faire

      moi ça me plai simplement pas qu'apple utilise des pentiums parce que cela nuis a la diversité des processeurs qu'on peut choisir, sutout depuis que transmetta a arretté d'en fabriqué, j'espère que les nouveau processeur VIA tiendrons la route (les c7 si je me trompe pas), parce que je prefaire acheter du materiel pas americain

      voili voilou
    • [^] # Re: pompage dans l'air ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il faut arrêter la parano et les complots inerplanétaires qui ne visent que la mort du logiciel libre.

      Apple n'a pas attendu d'être sur x86 pour utiliser du libre. Safari est sur khtml, toute la base de Mac OS X (darwin) est du BSD. Penser qu'ils prendraient un virage de cet importance avec le risque que ça comporte rien que pour utiliser plus de libre, c'est vraiment se planter du tout au tout.

      Apple n'a pas non plus besoin de x86 pour utiliser du libre. La plupart des softs importants sont déjà portés ou portables sur ppc. L'architecture a de l'influence majoritairement là où on n'a pas les sources (proprio) ou là où on n'a pas les compétences pour faire un portage (particulier). Ce n'est pas le cas d'Apple.


      Vous pensez des fois que les gens normaux puissent prendre des décisions sans que ce soit forcément pour nuire/favoriser le libre/le proprio ?
  • # Mol/PearPC

    Posté par . Évalué à 2.

    Truc cool, avec des Macs basés sur du x86, ça pourrait accélerer violemment PearPC (hypothèse la moins optimiste) voire permettre d'utiliser MoL sur un Linux/x86. ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.