Journal Et numworks tu connais ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
10
1
juin
2018

cher journal,

une petite bombinette est arrivée dans le paysage des calculatrices pour lycée…

Si vous connaissez Casio, HP et TI, voici un nouveau venu :
la "numworks".

Calculatrice pensée en France, openSource, évolutive (déjà 3 mises à jour), communauté très active et développeurs très à l'écoute.
Mise à jour via chrome, python inside, émulateur en ligne… que du bon !

https://www.numworks.com/simulator

Franchement, une belle petite bête, accessible qui va détonner. Casio va avoir du mal à s'en remettre (TI est un peu plus spécialisé donc pas de soucis)

Je connais déjà 4 lycées chez moi qui demandent à leur seconde l'année prochaine de se fournir en numworks…
La rentrée va s'annoncer tendue :)

  • # Désinformation

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+35/-9). Dernière modification le 01/06/18 à 13:02.

    openSource

    Merci de ne pas colporter de la désinformation, bref de copier bêtement le marketing d'une entreprise qui n'a rien à faire de l'open source mais essaye de "prendre" la réputation de celle-ci, sans se dire "mais au fait, on lit souvent libre quand ce n'est pas libre, et si je vérifiais avant de colporter un message qui pourrait être mensonger?".

    Calculatrice pensée en France, sous "libre diffusion" (à ne pas confondre avec libre ou open source, pas grand chose à voir car le principal truc qui permet de concurrencer est gardé jalousement), cf la licence "CC BY-NC-SA" (et ça c'est depuis que 4 jours, avant c'était "CC BY-NC-ND", ils ont lâché une liberté mais toujours pas d'open source, business business tant que tu peux pas faire de fric vas-y aide mais sinon le thune c'est pour nous).

    Source : https://github.com/numworks/epsilon/commits/master/LICENSE

    Franchement, une belle petite bête, accessible qui va détonner.

    Dommage qu'elle ne soit pas libre / open source, ça aurait encore plus jeté d'avoir une indépendance possible du fournisseur si celui ci fait des bêtises, de proposer des fork aussi, la c'est juste une version low cost mais tout autant libre que Casio ou HP ou TI.

    Je connais déjà 4 lycées chez moi qui demandent à leur seconde l'année prochaine de se fournir en numworks…

    Pourquoi? J'espère que ce n'est pas parce que ça serait libre (ça ne l'est pas) et que des libristes en feraient le marketing gratos.

    • [^] # Re: Désinformation

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+7/-8).

      Je connais déjà 4 lycées chez moi qui demandent à leur seconde l'année prochaine de se fournir en numworks…

      Moi, ce qui me gêne est que j'ai expérimenté en classe prépa que les personnes ayant un calculette RPN (HP) donnait 19/20 le résultat en premier et faisant beaucoup moins d'erreur.

      Je trouve gênant que nos jeunes ne savent même pas que la notation RPN existe et est parfois plus performante (et naturelle - avis personnel).

    • [^] # Re: Désinformation

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

      C'est dommage pour la licence. Surtout que de point de vue hardware et software elle a l'aire bien.

      Du coup, existe-t-il un projet de calculatrice vraiment libre?

      • [^] # Re: Désinformation

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

        Si j'ai bien suivi, c'est un code ouvert, mais pas le droit de revendre les modifications effectuées. Mais il indiquait seulement "open source" dans son journal, sans indiquer la licence…

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: Désinformation

          Posté par . Évalué à -2 (+1/-4).

          Non. Le code est sous close «ND» interdisant toute modification.

          Extrait du site de la licence :
          «PAS D’OEUVRE DÉRIVÉE: Vous autorisez la reproduction et la diffusion uniquement de l’original de votre oeuvre. Si quelqu’un veut la modifier, il doit obtenir votre autorisation préalable.»

      • [^] # Re: Désinformation

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-1).

        Surtout que faire une surcouche à octave pour mobile, ne doit pas demander tant de boulot que ça.

        "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Mode exam

      Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

      C'est dommage qu'on ne soit pas autorisés à modifier le code. Parce que sinon, juste en commentant cette ligne on pourrait la faire passer en "mode examen" sans réellement effacer le contenu de la mémoire.

    • [^] # Re: Désinformation

      Posté par . Évalué à 2 (+15/-13).

      Toujours aussi énervés et énervants tes commentaires ; la seule erreur de son post concerne la licence, alors que tout le monde ici comprend ce qu'il voulait dire : on a accès aux sources. De là a dire que c'est de la "désinformation" et que c'est le marketing de la boîte qui prétend que c'est Open Source, c'est toi qui en fait pour le coup :) ; à moins d'avoir mal cherché, nulle part sur le site je n'ai vue que les sources sont libres.

      Bref, moi je trouve que c'est une bonne machine, qui est largement moins opaque que les trucs de Casio / TI / HP / whatever.

      PS :
      D'habitude je laisse couler tes remarques (qui sont toujours dans le même esprit, négatif, qui ne mènent à rien au final), mais là, il fallait que ça sorte.

      • [^] # Re: Désinformation

        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+15/-10).

        D'expérience, ça ne sert à rien de dire ça à Zenitram.
        Il est vrai que même lorsque ses commentaires sont pertinents, ils sont très largement desservis par son ton. Il semble n'en avoir rien à faire, visiblement, ce qui l'intéresse, ça n'est pas tant d'être efficace (sinon, il utiliserait le ton adéquat ; je n'ai jamais vu des gens être convaincus par des arguments enrobés d'agressivité et d'irrespect) que de se défouler. Je ne vois pas d'autre explication, depuis le temps.

        • [^] # Re: Désinformation

          Posté par . Évalué à 6 (+8/-3).

          Hé bien détrompes-toi. Je lurke DLFP depuis longtemps, et j'ai longtemps abhorré Zenitram. Mais j'ai fini par faire abstraction de la forme pour tenter de comprendre le fond. Et force est de constater que sur la durée, il reste constant et pragmatique. Et au final, malheureusement, il a souvent raison même s'il ressemble à un casseur d'ambiance.

          • [^] # Re: Désinformation

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+8/-6).

            Je ne réagit probablement pas comme tout le monde, mais la « forme » de Zenitram ne me pose aucun problème.
            Il est presque toujours pragmatique (presque hein, il est parfois de mauvaise fois) et ses raisonnements sont plutôt bons.

            Je pense que beaucoup prennent mal les choses lorsque ce sont des assertions. Zenitram écrit pas mal d'assertions pour la simple raison qu'il est souvent sur un registre de bêtement dérouler ce qui est quasi sûr et certain, donc des assertions. Il pose les bases de la conversation et du raisonnement.
            Pas mal de gens ne supportent pas qu'on pose les bases des choses avant de commencer à parler. Mon expérience personnelle est que ce sont des gens qui partent en vrille direct dès qu'on pose les bases d'un sujet un peu complexe et/ou polémique. Par exemple elles remettent en cause le simple énoncé des limites du sujet, et on se retrouve avec des discussions qui ne veulent plus rien dire.

            • [^] # Re: Désinformation

              Posté par . Évalué à 9 (+9/-2).

              Je pense que beaucoup prennent mal les choses lorsque ce sont des assertions

              Je vais pas parler pour les autres, mais je prend mal Zenitram parce qu’il fait énormément de procès d’intention (« tu défends X parce qu’au plus profond de toi tu penses Y ». Avec Y régulièrement insultant et à côté de la plaque. Pour caricaturer un poil (mais à peine): « Tu défends Brendan Eich parce que en fait tu es homophobe »)

              Quand il se contente d’assertions pragmatiques, c’est probablement un des contributeurs les plus agréables à lire.

          • [^] # Re: Désinformation

            Posté par . Évalué à 5 (+8/-5).

            Il a raison? super donc la conclusion c'est de continuer a acheter HP ou Casio car au moins ils sont totalement proprietaire sans le moindre soupcon de liberation des codes sources?

            J'ai du mal a comprendre la logique finale. Encourager le proprio car le libre n'est pas … assez … libre.

            • [^] # Re: Désinformation

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+4/-5). Dernière modification le 03/06/18 à 11:49.

              Encourager le proprio car le libre n'est pas … assez … libre.

              Le "libre"???
              Il n'y a rien de libre.
              Tu penses que d'avoir un code source que tu peux voir mais pas touche si business apporte quelque chose, je te défie de démontrer ce qu'il apporte.
              "Encourager le proprio" mais tu veut encourage du prorpio! (Numwork est proprio)

              HP, Casio ou Numwork, ils sont à égalité sur le libre (aucun n'est libre, aucun ne peut être forké si tu n'aimes pas).

              C'est bien le soucis : il y en a qui tombent dans le panneau de croire que ce n'est pas proprio, que tu pourrais profiter des avantages du libre. Ben non une liberté manque, et tout s’effondre dans ce qui fait la force du libre.

              dit autrement : c'est rigolo de voir une entreprise commerciale qui veut garder 100% du business attirer des anti-commerciaux et voir ces anti-commerciaux dire que le commercial 100% jalousement gardé par une entreprise c'est mieux qu'une autre commercial 100% jalousement gardé par une autre entreprise, juste parce que l'une s'affiche "mieux".

              Que tu achètes HP, Casio ou Numwork, ça ne changera rien sur le libre (et open source), saloperie de faits faudrait les interdire.

              Note : je suis le premier à dire du bien de CC non libre, comme étape vers le libre. "vers", c'est le mot important, car c'est 100% non libre et les CC non libres font de l'auteur original le seul qui peut contrôler (alors que le libre a pour but de faire lâcher le contrôle à l'auteur).
              Bref, c'est génial que CC ai mis une étape intermédiaire, dommage que certains en profitent pour faire croire que ça a la moindre relation avec le modèle du libre / open source qui donne le contrôle à celui qui reçoit.

              • [^] # Re: Désinformation

                Posté par . Évalué à -2 (+3/-7).

                Montre moi l'equivalent de ca pour les calculatrices HP, Casio ou TI:

                https://github.com/numworks/epsilon

                • [^] # Re: Désinformation

                  Posté par . Évalué à 0 (+4/-6).

                  Clause NC ou pas, montre moi le code qui fait tourner les autres calculatrices apres tu pourras critiquer que ce n'est pas "assez" libre.

                  Tu es totalement incoherent de dire "HP/Casio/TI c'est super pour l'open source alors qu'ils ne fournissent aucun source code" mais "Numworks c'est de la merde car la license utilise n'autorise pas de derive commercial"

                  PS: alors on moinsse? Cela voudrait dire que les arguments sont manquants?

                • [^] # Re: Désinformation

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+6/-3). Dernière modification le 03/06/18 à 20:50.

                  Merci, tu viens de faire un lien vers le repo que j'ai pointé dans mon premier commentaire.
                  Et?
                  tu démontres juste qu'il y a rien de libre, contrairement à ce que tu imagines.

                  Si tu penses que montrer un code le rend libre, le problème est sur la compréhension du libre.
                  Le libre, c'est fournir à celui qui reçoit la possibilité de modifier et redistribuer ses modifications, sans limitations (par exemple en vendant une calculatrice concurrente). Ici, est-ce le cas? La réponse est claire (c'est non).

                  Montre-moi une calculatrice vendue par un autre qui contient ce code. Tant que tu ne montres pas ça, tu montres que voir du code ne sert à rien à part brosser dans le sens du poil des anti-commerciaux tout en étant très commercial (et en gardant ce droit, pour ne pas louper le moindre € qu'on peut faire de ce code).

                  Ce qui est rigolo c'est que quand Microsoft filait du "shared code" non libre, les libristes hurlaient que Microsoft ne faisait pas du libre (à raison), mais la c'est une "entreprise sympa", donc ce que faisait Microsoft et qui était mal devient bien.
                  Réactions à la tête du client.

                  montre moi le code qui fait tourner les autres calculatrices

                  Hors sujet, on parle d'open source ou libre, pas de code visible.
                  Ne surtout pas parler du sujet, dévier, quand ça gène.
                  Et si on parlait du sujet?

                  tu pourras critiquer que ce n'est pas "assez" libre.

                  Tout lien a 0% de libre (soit exactement comme HP ou Casio), que ça te plaise ou pas. En libre, c'est identique, que ça te plaise ou pas.
                  Je te défie de me montrer ce qu'apporte ton repo au libre (hint : rien).

                  Tu déformes les propos pour que ça te plaise, mais les faits sont têtus : HP/Casio/TI/Numworks, égalité en terme de libre (Numworks a un petit avantage, il te laisse regarder le code et depuis 5 jours le modifier à condition de ne pas faire d'€ avec, OK mais ça ne rend aucun code libre pour autant).

                  Saloperies de faits, faudrait les interdire.

                  Je me demande ce qui est le pire, des gens qui disent aimer le libre mais applaudissent sur du NC (à condition que l'auteur ne s'appelle pas Microsoft), ou des gens pointant un repo déjà donné par la personne qu'ils critiquent et qui s'imaginent que ça va être un argument. La pauvreté de l'argument dit tout (et surtout il montre qu'ils ont bien raison de faire ce marketing, ça marche, des gens pensent que ça a un lien avec le libre / open source. Vraiment bravo pour le coup marketing).

                  • [^] # Re: Désinformation

                    Posté par . Évalué à -2 (+1/-5).

                    Donc tu connais le site qui fournit les code de la calculatrice que tu detestes le plus (probablement parcequ'il y a acces au code?) mais j'attend un lien vers ta calculatrice preferes et son super code source avec une super licence libre…

                    Donc j'ai le choix entre un truc qui a du code source (meme si c'est pas libre pour faire du commercial) et qui visiblement est capable de changer la licence sous la pression de ses utilisateurs et un truc completement ferme fait par des enormes boites qui n'en ont rien a faire mais alors rien a faire des utilisateurs.

                    Le choix semble est clairement difficile…

                    • [^] # Re: Désinformation

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-2). Dernière modification le 03/06/18 à 21:41.

                      Donc tu connais le site qui fournit les code

                      Cool. Non libre, je me demande à quoi ça peut te servir. Est-ce qu'une personne pourrait faire uen concurrence viable? Non, c'est voulu :). Donc peu utile. Pas pour rien que le libre est utilisé ailleurs.

                      que tu detestes le plus

                      Quand on n'a pas d'argument, inventons des trucs délirant pour que ça passe mieux.
                      Ai-je dit que je détestait? dans des fantasmes peut-être (heureux de voir que je fais autant d'effet :) )

                      Le choix semble est clairement difficile…

                      Ai-je parlé de faire un choix? Ai-je conseillé avec des arguments l'un ou l'autre? A ma connaissance, non, j'ai juste dit que tous les exemples sont 0% libres. Libre à toi de trouver que montrer le code source est un plus, c'est subjectif (pour moi ce n'est pas un critère, mais chacun est libre de mettre ses critères, ho zut une liberté… Je n'ai jamais dit que tes critères sont mauvais, juste que de dire que c'est "plus libre" est faux, factuel, mais c'est les faits qui semblent te déranger).
                      Ma critique est de dire que du code non libre est libre (ou "plus libre").
                      Mais comme ça te dérange, tu inventes 36 trucs hors sujet pour le plaisir de me contredire.
                      Merci, tu confirmes que tu n'as pas d'arguments (tu as besoin d'inventer, on a l'impression que tu essayes de TE convaincre que c'est bien)

                      C'est beau cette envie de me contredire à tous prix, même à inventer tout.

                      En attendant, j'attends toujours la moindre contre-argumentation à "c'est 0% libre, dire que c'est libre est de la désinformation" (ma phrase à la base). Bizarrement, on parle de tout sauf de ce que j'ai dit.

                      PS : je me reprend au piège du troll LinuxFr où les gens inventent, essayent de noyer le poisson en digressant sur du hors sujet, quand ils voient que leur logique merde, essayons d'en sortir.

                      • [^] # Re: Désinformation

                        Posté par . Évalué à -4 (+1/-7).

                        Quand on n'a pas d'argument, inventons des trucs délirant pour que ça passe mieux.

                        Vu ta véhémence pour détruire ce projet avec une diatribe sur la licence des source qui encore une fois ont au moins le mérite d'être la pas comme des autres fabriquant. Je ne vois pas d'autre explication.

                        Quand à l'argument j'attends encore les sources codes ou la calculatrice libre que tu promeut…

                        Paile poutre tout ça quoi.

                        • [^] # Re: Désinformation

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-1).

                          Quand à l'argument j'attends encore les sources codes ou la calculatrice libre que tu promeut…

                          Ben il n’y en a pas, justement parce que la licence choisie par Numworks interdit toute réutilisation commerciale de leurs « sources consultables ». Et c’est justement ce que Zenitram dit depuis déjà beaucoup de messages dans ce fil de discussion.

                          • [^] # Re: Désinformation

                            Posté par . Évalué à -6 (+1/-9).

                            Il critique Numwork ok ca j'ai compris mais qu'il donne son alternative. Je suis curieux de connaitre la calculatrice totalement libre qu'il utilise.

                            • [^] # Re: Désinformation

                              Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-3).

                              Arrête d'inventer l'épouvantail de Zenitram, tu lui fais dire ce qu'il n'a jamais prétendu.

                              Il n'a pas dit que la concurrence faisait mieux que Numwork, il dit que Numwork ne fait pas plus de libre que les autres. Il n'a même pas prétendu qu'une calculette libre existait dans le monde. Il a juste dit que le travail de Numwork n'est pas libre, c'est tout, et qu'il faut arrêter de faire du Opensource-washing dans ce cas.

                              Donc Zenitram ne fait que de critiquer la communication de Numwork, ou de ses partisans sur le sujet. Pas le projet en lui même. Ni prétendu que les autres faisaient mieux vis à vis du Logiciel Libre.

                            • [^] # Re: Désinformation

                              Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

                              qu'il donne son alternative

                              Pourquoi exiger qu'il donne une alternative ?
                              Il n'a pas prétendu que d'autres font mieux. Il a juste dit que le produit présenté ici n'est pas libre.

                              C'est comme si une personne prétend que Saturne est habitable, que je rétorque que non, et qu'ensuite tu exiges que je désigne une planète qui soit habitable puisque j'ai dit que Saturne ne l'est pas : il n'y a strictement aucun lien de causalité.

                    • [^] # Re: Désinformation

                      Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

                      Le terme que vous cherchez est Shared Source

                      • [^] # Re: Désinformation

                        Posté par . Évalué à 0 (+4/-6).

                        En fait c'est ça qui est chiant avec Zénitram : il ne va pas utiliser cet outil (si ça se trouve il n'utilise aucune calculatrice scientifique), mais il va venir dire que c'est de la merde qui surfe sur le terme "libre" ou "open source" (juste par rapport à la manière dont c'est rapporté dans le journal), alors que les créateurs vont plutôt utiliser les termes de DIY, open (le mot à la mode), collaborative, pour qualifier leur écosystème. Parce que oui, quand on est UTILISATEUR, l'utilité de cet écosystème est là, même si effectivement ça serait mieux que ça soit libre, et non pas en shared source. Pour un CONCURRENT potentiel, un INDUSTRIEL, ça dérange que ça ne soit pas libre. Et alors ?

                        En calculatrice alternative, j'ai vu sur le forum de Silicium que ça parlait pas mal de la DM42, un clone de la HP 42 :

                        http://silicium.org/forum/viewtopic.php?f=46&t=42544

                        C'est basé sur le code de Free42 (clone libre, gpl2, de la HP42, qui n'utilise même pas les rom de HP). Aucune idée si la DM42 est "libre", "open" ou pas :

                        https://www.swissmicros.com/dm42.php

              • [^] # Re: Désinformation

                Posté par . Évalué à 3 (+3/-1).

                Numworks est quand même «plus libre» que HP ou Casio.

                Sur les quatre libertés fondamentales du logiciel, HP ou Casio t'en autorisent 1, Numworks 3, et même 3,5 car tu as le droit de modifier le logiciel et d'utiliser la version modifiée.

                • [^] # Re: Désinformation

                  Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

                  Le fait que ce soit un usage non commercial retire les libertés de redistributions, donc deux libertés en moins : je n'ai pas la liberté de le redistribuer ni des copies ni des copies modifiées.

                  D'ailleurs question pour les experts en licence : si par exemple je souhaite utiliser la calculette pour faire de la compta (donc executer la calculatrice de manière commerciale) en entreprise, est-ce autorisé avec cette licence ? De ce que je lis en diagonale, je dirais que oui mais j'aimerais bien une confirmation.

                  • [^] # Re: Désinformation

                    Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                    je n'ai pas la liberté de le redistribuer ni des copies ni des copies modifiées.

                    Si tu as cette liberté sauf dans le cas d'un usage commercial.

                    • [^] # Re: Désinformation

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+3/-4). Dernière modification le 05/06/18 à 12:02.

                      Si (…) sauf (…)

                      Donc tu n'as pas cette liberté.

                      Assez rigolo de lire ça alors que quand Microsoft faisait du Shared Code, pas foule ne défendait le "liberté sauf dans le cas d'un usage commercial".
                      2 poids, 2 mesures.

                      Ca me fait penser à "Je suis Charlie mais" ou "Je suis contre la peine de mort sauf" : des petits mots pour cacher que ses idées sont peu compatibles avec l'idée d'origine.

                      • [^] # Re: Désinformation

                        Posté par . Évalué à 1 (+2/-3). Dernière modification le 05/06/18 à 12:20.

                        Tiens c'est rigolo donc tu consideres TOUTES les licences comme non libre car TOUTES les licences te donne des conditions d'utilisation.

                        e.g.:

                        BSD: tu fais ce que tu veux sauf si tu ne respectes pas les clauses suivantes:

                        Redistribution and use in source and binary forms, with or without
                        modification, are permitted provided that the following conditions are met:

                        • Redistributions of source code must retain the above copyright notice, this list of conditions and the following disclaimer.
                        • Redistributions in binary form must reproduce the above copyright notice, this list of conditions and the following disclaimer in the documentation and/or other materials provided with the distribution.
                        • Neither the name of the University of California, Berkeley nor the names of its contributors may be used to endorse or promote products derived from this software without specific prior written permission.

                        C'est fou tu es en train de decouvrir que la liberte absolue n'existe pas… Un sacre decouverte tout de meme!

                        • [^] # Re: Désinformation

                          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-2).

                          Sauf que les dispositions de la licence BSD que tu cites sont compatibles avec les 4 libertés de la FSF (et les 10 critères de l'OSI pour l'OpenSource).

                          Donc ils sont libres, alors que Numwork a des contradiction avec les éléments des définitions évoquées plus haut, d'où le non libre…

                          • [^] # Re: Désinformation

                            Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

                            Je n'ai pas parle des libertes de la FSF, j'ai mentionne que la licence utilise par numworks donnait infiniment plus de liberte que un truc totalement ferme.

                            Zenitram pretend que si tu utilises les mots (ou equivalent) "sauf … si" ce n'est pas libre. Je lui demontre donc que tout a une limite de liberte. La vie est difficile mais c'est comme ca.

                            • [^] # Re: Désinformation

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-3).

                              Disons que tu dis : c'est libre sauf pour si ou ça.
                              C'est libre ou cela ne l'est pas. C'est tout.

                              Tu peux dire que ces libertés sont mieux que rien mais dans un débat où l'étymologie a son importance ta formulation induit en erreur et fausse le débat. D'autant que Zenitram depuis le début ne dit pas que ces libertés ne servent à rien, mais que cela ne suffit pas pour dire que c'est libre ou OpenSource (car cela ne l'est pas évidemment).

                              Tu essayes de te rattraper peu à peu à coup de reformulation, mais le fond du débat ne change pas : ce n'est pas libre et communiquer sur le sujet pour Numwork est une erreur.

                              • [^] # Re: Désinformation

                                Posté par . Évalué à 4 (+4/-2). Dernière modification le 05/06/18 à 12:58.

                                Vous etes completement bornes. C'est fou.

                                Vous mettez au meme niveau le fait de mettre a disposition des sources sous une licence qui n'autorise pas la rediffusion commercial et uniquement cela avec un truc completement ferme.

                                C'est ce que l'on appelle de la fausse équivalence.

                                Pour prendre un exemple un peu plus connu, c'est ce que les medias ont fait avec Trump et Clinton.

                                Au fait peux tu montrer sur le site de numworks ou ils mentionnent les 4 libertes de la FSF voir tout simplement que leur calculatrice est libre?

                                • [^] # Re: Désinformation

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-2). Dernière modification le 05/06/18 à 13:11.

                                  Vous mettez au meme niveau le fait de mettre a disposition des sources sous une licence qui n'autorise pas la rediffusion commercial et uniquement cela avec un truc completement ferme.

                                  C'est une question de définition.
                                  Un rectangle n'est pas un carré, même s'il est plus proche du carré que le trapèze cela ne le rend pas carré pour autant.

                                  Numworks ne répondant pas à tout les critères, il n'est pas libre. Il offre des libertés qu'un logiciel proprio n'offre pas forcément, mais cela ne rend pas libre. C'est tout l'intérêt d'avoir des définitions précises pour permettre de discuter sans quiproquo.

                                  Au fait peux tu montrer sur le site de numworks ou ils mentionnent les 4 libertes de la FSF voir tout simplement que leur calculatrice est libre?

                                  C'est le gars qui a fait ce journal qui a qualifié cela d'OpenSource (et la discussion sur la notion de libre est la même que celle sur OpenSource). Donc soit Numworks a communiqué (dans le passé ou ailleurs) ainsi, ou le gars a inventé cela de lui même mais peut importe : il ne faut pas mal nommer les choses.

                                  • [^] # Re: Désinformation

                                    Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

                                    C'est le gars qui a fait ce journal qui a qualifié cela d'OpenSource (et la discussion sur la notion de libre est la même que celle sur OpenSource). Donc soit Numworks a communiqué (dans le passé ou ailleurs) ainsi, ou le gars a inventé cela de lui même mais peut importe : il ne faut pas mal nommer les choses.

                                    Donc un gars fait une erreur, dans le passé il se pourrait que numworks ait fait un comminuiqué de presse parlant de liberté au sens FSF et donc grace a tout cela il est autorisé de les trainer dans la boue en les traitants de menteur et de salopard profiteur du mouvement opensource?

                                    Pas mal pas mal et apres on dit que je reformule? Amusant…

                                    • [^] # Re: Désinformation

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2).

                                      Écoute, j'ai personnellement cherché et voici ce que j'ai trouvé :

                                      Bref, pas mal de communiqués de presses qui usent du terme OpenSource qui je pense ne sort pas de nul part sinon ce serait étrange.

                                      D'ailleurs NextInpact précise bien que ce n'est pas de l'OpenSource en réalité et un des employés le confirme. Il ne s'est pas retranché sur le fait que ce terme n'a jamais été employé de leur part. Et je doute que NextInpact aurait crée se débat si Numworks n'avait jamais abordé ce terme.

                                      Bref, cela ne fait que de confirmer une tendance de fond de communication de leur part sur le sujet, du moins par le passé et cela continue aujourd'hui parce que pas tout le monde a eu le droit à cette rectification.

                                      • [^] # Re: Désinformation

                                        Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

                                        Donc il n'y a strictement AUCUNE preuve que le message vienne de numworks.

                                        Juste par acquis de conscience je suis alle voir sur web archive et voici le plus vieux lien que j'ai pu trouver:

                                        Je te laisser regarder mais perso je n'ai pas trouve la moindre mention sur le libre et le opensource. Que dalle, nada, zip.

                                        Je parle du site officiel de la compagnie pas de ce que un journaliste a compris lors d'une interview et pour avoir ete dans la situation de l'interviewé je te garantie que si la personne en face de toi (bien souvent free lance qui ne connais rien a ton domaine) vas comprendre a l'ouest ce que tu dis.

                                        Ah si je viens de trouver (pas sur web archive qui semble ne pas l'avoir archive):

                                        https://www.numworks.com/blog/hello-world/

                                        OH MON DIEU SACRILEGE IL A OSE UTILISER LE MOT OPENNESS!!!!!!!

                                        PS: En realite le lien le plus vieux et le suivant:

                                        https://web.archive.org/web/20170124065100/http://www.numworks.com:80/

                                        mais bon celui la il sert un peu a rien :)

                                      • [^] # Re: Désinformation

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 05/06/18 à 14:53.

                                        Clairement, si l'utilisation du terme "opensource" par NumWorks (qui je le rappelle n'est pas une multinationale avec des départements dédiés à la stratégie marketing) est avérée dans leurs communiqués de presse de l'époque, je penche pour une maladresse ou ignorance de leur part. Les gars ont posé leur logiciel sur github, les sources sont donc disponibles, ils ont pas dû chercher plus loin. Certes, ça n'est pas ni libre, ni opensource, mais je pense définitivement qu'il est curieux d'aller leur reprocher de "surfer sur la vague du libre" pour ça.

                                        Mais bon, tout cela c'est hypothétique, se baser sur 3 ou 4 publications de webzines pour en conclure que ça vient de NumWorks, je trouve ça pas mal gonflé. Surtout que je viens de lire l'article de NextINpact et il semblerait quand même que c'est l'auteur de l'article qui se permet ce raccourci en se contredisant dans la même phrase (ou bien en assumant clairement une définition de l'"opensource" différente de celle de l'OSI) :

                                        La question mérite d'être posée. En effet, si Epsilon est open-source, sa licence est assez restrictive : CC BY-NC-ND 4.0. Pour rappel, « BY » signifie attribution, « NC » pas d'utilisation commerciale et enfin « ND » pas de modification. Il est donc possible de récupérer le code source, de le modifier et de l'utiliser pour soi (à condition de citer l'auteur évidemment), mais pas de vendre ou de distribuer un firmware modifié.

                                      • [^] # Re: Désinformation

                                        Posté par . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 05/06/18 à 14:56.

                                        Pour reprendre tes liens:

                                        et de meme pour les autres.

                                        Par contre quand on se refere au lien donne dans les articles qui pointe vers le site officiel de la compagnie cela donne:

                                        Un projet collaboratif
                                        Par conviction et parce que les besoins évoluent sans cesse, NumWorks est la première calculatrice ouverte : toutes les connaissances que nous avons développées sont disponibles en ligne sous licence Creative Commons.

                                        Chaque utilisateur a ainsi la possibilité d’ajouter lui-même ses propres fonctionnalités et la communauté peut proposer des améliorations qui seront intégrées à nos futures mises à jour.

                                        Je ne lis pas bien mais peux t'on me pointer les mots "opensource" et "libre" au sens FSF?

                                        Donc ce qui est reproche a numworks c'est quoi? Que des journalistes aient associe Creative Commons BY-NC-ND et le fait que les sources soient sur github a de l'open source?

                                        En quoi c'est la faute de Numworks et pourquoi continuer a trainer dans la boue cette compagnie!

                                      • [^] # Re: Désinformation

                                        Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

                                        Enfin dernier message sur le sujet:

                                        comme je l'ai montre numworks n'a jamais eu de discours officiel sur le fait que cela soit opensource au sens FSF. Ils ont toujours ete clair sur la licence des le premier jour:

                                        https://github.com/numworks/epsilon/commits/master/LICENSE

                                        Ce que fait donc Zenitram c'est donc la definition du fake news.

                                        JAMAIS la compagnie n'a ecrit sur son site officiel les mots: "opensource" ou "libre" et la license a TOUJOURS ete presente sur le site de github, donc la encore pas de prise en traitre.

                                        Aujourd'hui ils font evoluer la license vers une un peu plus libre et ils se font encore taper dessus!

                                        Putain cela a de quoi vous dégoûter.

                                        • [^] # Re: Désinformation

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 05/06/18 à 15:15.

                                          Le raisonnement de Zenitram se tient suivant son propre référentiel car il semble soutenir qu'une licence "ouverte" mais sans possibilité d'exploitation commerciale n'a strictement aucun intérêt. A partir de là, il est parfaitement logique qu'il en déduise que de son point de vue, "NumWorks exploite la réputation du Libre", puisque laisser le logiciel totalement fermé ou le publier en CC BY-NC-ND c'est kif kif bourricot. Pourquoi NumWorks le ferait si ce n'est dans un objectif de redorage de blason ?

                                          • [^] # Re: Désinformation

                                            Posté par . Évalué à 3 (+3/-2). Dernière modification le 05/06/18 à 15:22.

                                            Le petit probleme c'est ce que Zenitram pretend:

                                            Merci de ne pas colporter de la désinformation, bref de copier bêtement le marketing d'une entreprise qui n'a rien à faire de l'open source mais essaye de "prendre" la réputation de celle-ci, sans se dire "mais au fait, on lit souvent libre quand ce n'est pas libre, et si je vérifiais avant de colporter un message qui pourrait être mensonger?".

                                            Oui lui meme n'a pas verifier ce que la compagnie dit donc paille/poutre tout ca quoi et donc c'est un createur de "fake news" mais c'est vrai que comme tu dis "Le raisonnement de Zenitram se tient suivant son propre référentiel" et moi dans mon propre referentiel je suis quelqu'un de calme, pose et non sanguin :) (on rigole).

                                            PS: et je rigole encore plus quand je vois les -1 sur les postes qui montrent les fait (coucou zenitram tu t'amuses bien a vouloir cacher les faits?)

                                            • [^] # Re: Désinformation

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-3).

                                              Tu as du mal me lire, dans l'esprit de Zenitram, ce n'est pas la communication officielle de NumWorks qui est le "marketing d'une entreprise qui n'a rien à faire de l'open source mais essaye de blablabla", mais le simple fait de publier le logiciel sous une licence CC non libre.
                                              Ou alors en effet, Zenitram possède des infos qu'on a pas et peu prouver que NumWorks a parlé d'opensource dans ses communiqués de presse.
                                              Bon, j'imagine qu'il va clarifier tout cela et faire son mea culpa le cas échéant.

                                              ahaha, non je déconne :clown:.

                                              • [^] # Re: Désinformation

                                                Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+2/-5). Dernière modification le 05/06/18 à 16:29.

                                                dans l'esprit de Zenitram, ce n'est pas la communication officielle de NumWorks qui est le "marketing d'une entreprise qui n'a rien à faire de l'open source mais essaye de blablabla", mais le simple fait de publier le logiciel sous une licence CC non libre.

                                                La on part dans le délire le plus complet.
                                                J'invite à relire un autre de mes commentaires (mouais, bon vous vous en foutez j’imagine, vu que ça ne rentre pas dans la construction d'un méchant).

                                                Les CC non libres sont tout à fait légitimes et utiles (comme le proprio avec sources non dispos d'ailleurs), rien n'est "mal" tant qu'on n'essaye pas de faire passer des choses pour ce qu'elles ne sont pas.
                                                Le fait de publier en CC non libre est utile pour certains (pas moi, je préfère le libre), tant mieux pour eux.

                                                A noter que les liens fournis, tout comme ce journal, n'ont toujours pas été corrigés, et Numwors n'a jamais pris la peine de préciser que contrairement à ce qu'on dit de lui il ne fait pas d'open source (toute la magie du marketing, être entre les deux).
                                                Oui je sais ce n'est pas sur le site lui-même, mais quiconque s'est intéressé à une calculatrice open source a pu voir la com' large faite par plein de monde sur les terme "open source" lors du plan marketing initial.

                                                Bref, passons (la magie LinuxFr, où on a de quoi en mauvaise foi), on est dans le ridicule trollesque… Inventez-vous des méchants quand la réalité ne vous plaît pas, votre avantage est que vous n'êtes pas seul à faire comme ça :).
                                                J'essaye de vous laisser inventer je ne sais pas encore quoi de nouveau pour vous persuader d'avoir un méchant qui déteste Numworks en face e vous.

                                                • [^] # Re: Désinformation

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-2).

                                                  J'invite à relire un autre de mes commentaires (mouais, bon vous vous en foutez j’imagine, vu que ça ne rentre pas dans la construction d'un méchant).

                                                  On s'en fout tellement que j'ai personnellement répondu à ce commentaire et que visiblement, il est toujours sans réponse.

                                                  A noter que les liens fournis, tout comme ce journal, n'ont toujours pas été corrigés, et Numwors n'a jamais pris la peine de préciser que contrairement à ce qu'on dit de lui il ne fait pas d'open source (toute la magie du marketing, être entre les deux).
                                                  Oui je sais ce n'est pas sur le site lui-même, mais quiconque s'est intéressé à une calculatrice open source a pu voir la com' large faite par plein de monde sur les terme "open source" lors du plan marketing initial.

                                                  Formidable. Ca serait à NumWorks de faire des contre-communiqués pour expliquer qu'il ne fait pas d'opensource, contrairement à ce qu'il annonc.. euh .. contrairement à ce que 3 articles sur le web annoncent.

                                                  Qui a écrit que tu détestais NumWorks au fait ? Tu peux citer ? Je rigole hein, tu ne citera rien, tu vas rester dans le généraliste, dans le "on me dit que je suis", parce que c'est bien commode.

                                                • [^] # Re: Désinformation

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

                                                  Par ailleurs, toi qui pense incarner à nos yeux une espèce d'ennemi à abattre, dois-je réellement rappeler que je partage totalement ta mise au point sur l'importance de dissocier libre/opensource d'un code en CC-BY-NC-SA ?
                                                  Est-il possible que tu puisses concevoir juste 2 secondes qu'on peut avoir des avis nuancés et pas totalement polarisés et identiques aux tiens ? Pour moi :

                                                  • tu as raison de rappeler à l'auteur du journal qu'il se trompe
                                                  • tu as tord quand tu mets sur le dos de NumWorks une volonté de se faire de la pub sur le dos de l'opensource

                                                  Ca va mieux ou tu penses toujours être un super vilain Marvel ?

                                                  • [^] # Re: Désinformation

                                                    Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

                                                    Yeah super résumé de la situation je te mets +1000

                                                  • [^] # Re: Désinformation

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

                                                    Petite tentative objective:

                                                    site:numworks.com "open source" ou "free software"=> 0 hits, ok. On peut y trouver "Free emulator" / "You can freely use" (relative ambiguïté sur gratuit/libre), "the first open graphing calculator: all our engineering effort is made available online under a Creative Commons license", "Designed with openness in mind", "completely open our engineering work" (plus ambigus).
                                                    Et côté twitter, retweets par exemple de https://twitter.com/mjsrs/status/997859679312252935 "the best open source project I've seen", https://twitter.com/hackaday/status/997431654720434176 "Open source graphing calculator", https://twitter.com/FranceDevs/status/984452801622368256 "la première calculatrice graphique open source" (évidemment ils ne vont pas insister lourdement sur le fait que ce n'est pas vraiment open source)

                                                    • [^] # Re: Désinformation

                                                      Posté par . Évalué à 1 (+2/-3).

                                                      Et encore une fois ce n'est pas la compagnie qui dit cela!

                                                      • [^] # Re: Désinformation

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-3).

                                                        ce n'est pas la compagnie qui dit cela

                                                        Tu veux dire que les « journalistes » ont inventé tout ça, et pile tous exactement dans le même sens ?
                                                        Ou plus simplement les « communiquants » de l'entreprise répandent la fausse information en sous-marin (via téléphone et email par exemple) et les bloggeurs/journalistes/etc font les perroquets ? Comme ça, ni vus ni connus, « ils » n'ont rien dit de mensonger, les débiles des services s'en sont chargés à leur place (et ça fonctionne même sur des gens un peu averti, la preuve tu considères qu'ils sont innocents).

                                                        • [^] # Re: Désinformation

                                                          Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

                                                          Comment dire…euh non c'est pas grave vous avez raison breitbart a écris que numworks a hébergé les emails de Clinton et en plus en utilisant des logiciels avec une licence proprio…

                                                        • [^] # Re: Désinformation

                                                          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

                                                          Tu veux dire que les « journalistes » ont inventé tout ça, et pile tous exactement dans le même sens ?

                                                          Très honnêtement, je suis très tenté de le penser, à la lumière de ma lecture des 3 pauvres articles (parce qu'à te lire, on dirait que tu parles d'une compilation de 200 articles qui mettent tous l'"open source" en avant), je penche vraiment pour une interprétation "libre" du terme "open source" dont les contours ne sont clairement pas connus par le grand public (je le déplore hein, NC est une clause très très importante). J'ai déjà analysé hier la tournure d'une phrase de l'article de nextinpact qui me fait fortement penser à un raccourci volontaire du rédacteur, mais personne ne m'a encore répondu.

                                                          Bref, much ado about nothing et ton commentaire sent vraiment le procès d'intention à plein nez.

                                                    • [^] # Re: Désinformation

                                                      Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-2).

                                                      Je n'ai pas bien compris quelle est la conclusion que tu tires de tout ça.
                                                      Mais joli travail d'enquête, Sherlock ! :)

            • [^] # Re: Désinformation

              Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-1).

              Le fait qu'on ne puisse pas parler de "libre" ou "Open Source" dans ce cas est un fait. Après il y a je pense 2 types de personnes :

              • celles qui pensent qu'on peut considérer qu'un projet est "un peu libre", ou "plus libre que les concurrents", et que c'est un pas dans la bonne direction.
              • celles qui pensent que c'est soit libre soit pas libre, et que les "vous pouvez voir les sources mais pas modifier/vendre/.." sont juste de la poudre aux yeux hypocrite.

              Les 2 positions sont acceptables ; il suffit juste de se faire son propre avis et ne pas partir dans des débats d'opinions stériles.

              • [^] # Re: Désinformation

                Posté par . Évalué à 7 (+7/-3).

                Je pense au contraire que les mots ont un sens, et prétendre que la possibilité de lire le code source qualifie pour décrire quelque chose d'"un peu libre", c'est changer le sens du mot "Libre".

                MS a fait du "shared source", et on entendait hurler "ce n'est pas Libre!!".
                Le sens du mot "Libre" n'est pas censé changer sous prétexte qu'on parle d'une startup française sympatoche et pas d'une grosse boite américaine pas sympatoche.

                Ça n'enlève aucune qualité au projet, et on peut apprécier que le code soit accessible, et considérer qu'un code source accessible, c'est un pas dans la bonne direction. Mais il n'est pas Libre, donc pas "plus Libre" que ses concurrents.

      • [^] # Re: Désinformation

        Posté par . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 01/06/18 à 16:00.

        Je comprends que les TI/HP soient opaques, elles réussissent à faire des opérations de CE2 sans se tromper !

        Sur d'autres calculs simples en apparence, la calculatrice adopte un comportement étrange. Par exemple, l'opération 1-0,8-0,2 ne donne pas 0 comme s'y attendrait n'importe quel élève de lycée (et même de collège)… mais -5,551115e-17 ! Exactement le même résultat avec l'opération 1-0,5-0,3-0,2 et, certainement d'autres combinaisons du genre.

        Un beau secret de fabrication jalousement gardé.

        • [^] # Re: Désinformation

          Posté par . Évalué à 2 (+2/-1).

          Pas si secret que cela pour un lecteur de linuxfr ! -> Journal du 18 décembre 2017

        • [^] # Re: Désinformation

          Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+4/-7).

          Commentaire désuet.
          L'avant dernière mise à jour à bien entendu résolu ce soucis.

          NB pour Zenitram : tu auras remarqué que je n'ai pas dit "libre"… tu as encore lu trop vite.
          Elle est opensource… c'est déjà une bonne chose dans ce monde très fermé des calculettes. Mais je te concède que j'aurais du donner la licence.

          Big bisouxxxx.

          • [^] # Re: Désinformation

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-3). Dernière modification le 01/06/18 à 17:57.

            tu auras remarqué que je n'ai pas dit "libre"… tu as encore lu trop vite.

            Ben si. open source = libre, à part pour quelques personnes voulant faire de la politique.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source#Diff%C3%A9rence_avec_le_logiciel_libre

            J'ai lu assez lentement, désolé.
            Je connais juste ce qu'est l'opensource, et la différence entre opensource (liberté pour l’utilisateur) et NC (liberté, enfin tant que tu n'essayes pas de me concurrencer, et file moi tes patchs que à moi en rentable, un peu comme les gens pour la démocratie à condition que tu votes pour eux)

            Elle est opensource…

            NON.
            Que ça te plaise ou pas.
            Si tu n'aimes pas l'open source, pas de soucis, mais pourquoi alors vouloir utiliser le mot "à la bonne réputation" pour ton truc à toi (qui n'a rien à voir avec l'open source)? "Au sources visibles" n'est pas assez sexy?

            Voila, merci pour la démonstration, on m'accuse d'être "violent", mais face à une telle désinformation sur l'open source, désolé mais ça énerve un peu.

            Donc le pire est bel et bien que la désinformation est volontaire de la part de l'auteur du journal, en voulant faire croire que du NC a un quelconque rapport avec l'open source. Ce n'est même pas une erreur du fait de la com marketing d'une autre personne…

          • [^] # Re: Désinformation

            Posté par . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 01/06/18 à 18:11.

            Elle est opensource…

            Non.

            La licence CC-BY-NC-SA n'est pas opensource. Voir la définition ici : https://opensource.org/osd

            The license shall not restrict any party from selling or giving away the software as a component of an aggregate software distribution containing programs from several different sources.

            La clause NC fait que ce n'est pas opensource et encore moins libre.

      • [^] # Re: Désinformation

        Posté par . Évalué à 10 (+21/-2).

        tout le monde ici comprend ce qu'il voulait dire : on a accès aux sources.

        Non.

        La désignation open source, ou « code source ouvert », s'applique aux logiciels (et s'étend maintenant aux œuvres de l'esprit) dont la licence respecte des critères précisément établis par l'Open Source Initiative,

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source

        Le commentaire de Zenitram est pertinent. Moi aussi j’ai pensé qu’il s’agissait de matériel libre. Il a bien raison de dénoncer les commerciaux qui font du « libre-washing », comme c’est le cas avec cette machine.

        • [^] # Re: Désinformation

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-1).

          Il a bien raison de dénoncer les commerciaux qui font du « libre-washing », comme c’est le cas avec cette machine.

          J'ai beau parcourir leur site, je ne vois aucune mention d'un logiciel libre ou opensource. Par contre, je vois une référence aux Creative Commons, ce qui est effectivement le cas. Est-ce du « libre-washing » que de choisir une licence Creative Commons non libre ?

          • [^] # Re: Désinformation

            Posté par . Évalué à 7 (+4/-0).

            Non. J’ai (encore) fait l’erreur de commenter avant de me renseigner… Le commentaire de Zenitram reste pertinent : il ne faut pas parler d’opensource pour ce produit.

            • [^] # Re: Désinformation

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-2). Dernière modification le 01/06/18 à 16:21.

              Non. J’ai (encore) fait l’erreur de commenter avant de me renseigner…

              C'est tout à ton honneur de le reconnaître, je l'ai tellement fait aussi…

              Le commentaire de Zenitram reste pertinent

              Mouais, tout est relatif, les 3/4 de son commentaire consistent à critiquer NumWorks et sa démarche en la faisant passer pour une société qui exploite la réputation de l'opensource.

              Après, je suis à 200% d'accord pour le faire de bien préciser que ce produit n'est PAS opensource, c'est fondamental et en cela je rejoins Zenitram.

              • [^] # Re: Désinformation

                Posté par . Évalué à 1 (+2/-2). Dernière modification le 01/06/18 à 20:58.

                Mouais, tout est relatif

                Confondre les 'créatif common' qui es une implémentation d'une license et le terme 'open source' qui es un concept, c'est fort comme double discourt quand on sais de quoi on parle.

                Allez tous vous faire spéculer.

              • [^] # Re: Désinformation

                Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+2/-6).

                les 3/4 de son commentaire consistent à critiquer NumWorks et sa démarche en la faisant passer pour une société qui exploite la réputation de l'opensource.

                Factuellement ça a été le cas. Donc quel est le soucis ?

                • [^] # Re: Désinformation

                  Posté par . Évalué à 5 (+7/-4).

                  Factuellement ça a été le cas. Donc quel est le soucis ?

                  Le souci c'est les procès d'intentions. Honnêtement se tromper en qualifiant son produit de OpenSource lorsque l'on veut dire que l'on a des sources disponibles, téléchargeables, modifiables, mais non redistribuables librement ce n'est pas la fin du monde, car ce n'est probablement pas volontaire. En plus on parle ici, de OpenSource suivant OSI. rien n'empêche quelqu'un de définir sa notion d'OpenSource, si pour lui c'est pouvoir lire, étudier, ou modifier les sources et que c'est explicité clairement, je ne vois pas le problème, il n'y a pas de mensonge, juste une non adhésion au monopole de l'OSI sur la définition d'OpenSource.

                  De plus aujourd'hui il n'y a plus de différences flagrantes entre logiciel libre et OpenSource autre que des points de détails de puristes. Si on cite wikipédia :

                  Les désignations logiciel libre et open source sont en réalité deux désignations concurrentes pour un même type de licence de logiciel. En utilisant la désignation logiciel libre, on tient à mettre en avant la finalité philosophique et politique de la licence, tandis que la désignation open source met l'accent sur la méthode de développement et de diffusion du logiciel. L'histoire et les polémiques soulevées se trouvent dans l'article Open Source Initiative.

                  On peut donc se poser la question du bien fondé d'avoir deux notions identiques avec deux termes concurrents. Si on disait OpenSource c'est quand les sources sont accessibles et FreeSoftware, c'est lorsque l'on adjoint des libertés supérieures à l'utilisateur du logiciel ou au développeur, alors cela serait plus clair. Bon ce n'est pas le cas, donc on a encore le droit à ces confusions, et je pense qu'il est mal venu de penser qu'il y a quelque chose de systématiquement malicieux derrière.

                  Maintenant le projet utilise des logiciels libres, et cocorico est fait en France. De plus il est bien plus ouvert (j'ai le droit de utiliser le terme, non ?) que la concurrence. Je pense que rien que ce fait là, justifie sa présence ici.

                  Après on aurait pu espérer un peu plus de rigueur de l'auteur vis à vis du terme, qui employé ici, et vu l'audience, ne pouvait qu'être un appel au troll, mais encore une fois même si j'ai pertinenté l'intervention de Zenitram, on peut voir dans un autre de ses commentaires (que j'ai inutilé) son arrière pensée :

                  A ma connaissance, c'est maintenant moins "visible", mais d'après toi, comment est-ce qu'une personne a pu poster un journal en écrivant "open source" dessus (alors que ça ne l'est pas, c'est factuel)?

                  Là on est dans le procès d'intention, ce n'est plus un analyse au regards des critères OSI mais bien un jugement.

                  Le souci est toujours le même, faire dire à des gens ce qu'ils n'ont pas dit, et penser que l'on sait mieux ce qu'ils pensent qu'eux même.

                  Aujourd'hui la boite est clean, elle a des licences claires même si ce n'est pas celle que l'on aurait rêvée. Même si elle a fait une erreur au début de sa communication (ce qui n'est pas avéré), la vilipender ici n'est pas judicieux.

                  • [^] # Re: Désinformation

                    Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

                    rien n'empêche quelqu'un de définir sa notion d'OpenSource, si pour lui c'est pouvoir lire, étudier, ou modifier les sources et que c'est explicité clairement, je ne vois pas le problème

                    Tu ne vois pas le problème qu’il peut y avoir à avoir chacun sa définition d’un même concept ?

                    Même si elle a fait une erreur au début de sa communication (ce qui n'est pas avéré), la vilipender ici n'est pas judicieux.

                    Je suis entièrement d’accord avec toi mais ça n’aurait pas été la vilipender que de pointer le fait qu’elle se réclame opensource à tort. Si ça avait été le cas bien-entendu, et ça ne l’était pas comme tu le fais remarquer.

                    • [^] # Re: Désinformation

                      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                      Tu ne vois pas le problème qu’il peut y avoir à avoir chacun sa définition d’un même concept ?

                      Si, tout à fait je le vois, mais si tu n'es vraiment pas d'accord, tu le dis et redéfinis. Ça arrive très souvent dans les articles scientifiques que des gens qui n'aiment pas les notations les changent, en philo que l'on redéfinisse une notion, c'est important que l'on se sente bien avec le lexique que l'on manipule. Il y a toujours des ambiguïtés, qu'il peut être intéressant de lever. Quel est l'intérêt de OpenSource par rapport à Free Software ou libre, si ce n'est une concurrence sémantique.

                  • [^] # Re: Désinformation

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Si on disait OpenSource c'est quand les sources sont accessibles et FreeSoftware […]

                    Avec le temps le terme FreeSoftware va avoir une bonne aura (puisque Linux, Apache, PGSQL s'en réclameront) et le terme OpenSource une aura médiocre (parce que sinon les logiciels Shared Source auraient cartonné). Et il y aura des gens qui parleront de leur logiciel OpenSource en le désignant comme FreeSofware afin de bénéficier de cette aura (ils le feront peut-être inconsciemment, mais le feront quand même), et trouveront des prétextes pour le faire ("oui free ça veut dire gratuit et notre bidule est gratuit", "on offre des libertés dont ça peut être compris comme free" …). Et on retombera sur le même problème, puisque dans le fond on aura rien changé (des gens veulent le beurre et l'argent du beurre ; et il faudra toujours des gens vigilants pour empêcher ces abus).

                    NB: note bien que je n'affirme à aucun moment que c'est que que feraient les gens de NumWorks.

                • [^] # Re: Désinformation

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

                  Factuellement ça a été le cas.

                  Sources ?

          • [^] # Re: Désinformation

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+5/-6). Dernière modification le 01/06/18 à 16:28.

            c'est historique, "nettoyé", mais la com' de départ était pas mal dessus, exemple de 2017 (pas mal de pub dessus à la sortie, en faisant bien le sous entendu que c'est copain avec le libre):
            https://www.presse-citron.net/numworks-calculatrice-graphique-open-source-mathematiques/
            (noter la tentative de cacher : "sous licence Creative Commons", sans indiquer si c'est open source ou pas, mais en utilisant le mot "open source". Sous couvert de ma mémoire non défaillante, la pub était "Creative Commons donc Open Source" sans préciser la licence exacte, précision arrivée plus tard et comme par hasard… Non open source)

            A ma connaissance, c'est maintenant moins "visible", mais d'après toi, comment est-ce qu'une personne a pu poster un journal en écrivant "open source" dessus (alors que ça ne l'est pas, c'est factuel)?

            Ce qui me fait rire (jaune), c'est que sous couvert de critique de ma façon d'écrire, on arrive à défendre la désinformation (balancer un "alors que tout le monde ici comprend ce qu'il voulait dire : on a accès aux sources" pour défendre la chose est juste pathétique), que ce soit pour le journal (parce que la personne a dû se renseigner avant d'écrire, non?) ou la source qui lui a fait écrire ça (est-ce que la source sera black-listée "ne pas faire confiance"? A voir ce que répondra l'auteur du journal, si il laisse passer ça ou pas).

            Toujours est-il qu'il y a manipulation de quelqu’un à la base du moment où on arrive à sortir "open source" dans ce journal qui ne parle pas d'open source, mais ça n'a pas l'air de vous déranger (je sais que pas mal de monde tente d’assimiler le NC au libre car le libre les emmerde à interdire d'interdire le commercial, certes…)

            • [^] # Re: Désinformation

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-2).

              c'est historique, "nettoyé", mais la com' de départ était pas mal dessus, exemple de 2017 (pas mal de pub dessus à la sortie, en faisant bien le sous entendu que c'est copain avec le libre):

              C'est pas un communiqué de presse de NumWorks que je vois là, mais un article de Presse-citron.

              A ma connaissance, c'est maintenant moins "visible", mais d'après toi, comment est-ce qu'une personne a pu poster un journal en écrivant "open source" dessus (alors que ça ne l'est pas, c'est factuel)?

              Parce qu'il a fait la même erreur que presse-citron : extrapoler CC vers Open source/libre ?

              c'est que sous couvert de critique de ma façon d'écrire, on arrive à défendre la désinformation (balancer un "alors que tout le monde ici comprend ce qu'il voulait dire : on a accès aux sources" pour défendre la chose est juste pathétique), que ce soit pour le journal (parce que la personne a dû se renseigner avant d'écrire, non?) ou la source qui lui a fait écrire ça (est-ce que la source sera black-listée "ne pas faire confiance"? A voir ce que répondra l'auteur du journal, si il laisse passer ça ou pas).

              Je te l'accorde.

              Toujours est-il qu'il y a manipulation de quelqu’un à la base du moment où on arrive à sortir "open source" dans ce journal qui ne parle pas d'open source, mais ça n'a pas l'air de vous déranger

              Euh, tu as vu le score ton premier commentaire ? j'ai plutôt l'impression que ton avis fait largement consensus ici.

              • [^] # Re: Désinformation

                Posté par . Évalué à -1 (+0/-2).

                Parce qu'il a fait la même erreur que presse-citron : extrapoler CC vers Open source/libre ?

                Ils ont bien choisie la licence CC, putain ils devraient jouer au poker ;)

                Allez tous vous faire spéculer.

        • [^] # Re: Désinformation

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-1). Dernière modification le 01/06/18 à 16:14.

          EDIT: Après avoir visité le site de Numworks je dois dire qu’en effet il n’est nulle part fait mention d’opensource…

          Mais alors une question se pose : qu’est-ce qui aurait pu laisser penser à l’auteur du journal que cette calculatrice était opensource ?… Juste parce qu’il y a un Github probablement…

          • [^] # Re: Désinformation

            Posté par (page perso) . Évalué à -6 (+1/-9).

            Le github est un émulateur complet en JS de la calculatrice. Que l'on peut soit même recompiler et donner à ses élèves, via une page web.
            (pour insérer nos propres scripts python par exemple, sans passer par leur système (fermé) de mise à disposition de scripts.

            Donc si ça… ce n'est pas opensource…

            Mais… ne m'étant pas étendu sur le sujet ni recompilé moi-même… cela ne va pas plus loin que ma lecture du forum.

            Et puis bon… on est Vendredi oui ou m…. ?????? :)

  • # Test de la bête

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

    Un premier test de la bête et de ses premières améliorations (firmware 1.3.0), par NextInpact (articles gratuits).

    La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

  • # Can it run DOOM ?

    Posté par . Évalué à 4 (+8/-1).

  • # Une belle version alpha

    Posté par . Évalué à 10 (+17/-0).

    La calculatrice est jolie. Elle est élégante, les couleurs sont belles, l'écran est beau, les caractères semblent lisibles à l'écran.

    Mais si je devais acheter une calculette à mon moi qui entrait en seconde en septembre 2000, en sachant ce que m'a apporté cette calculette, c'est bien simple : je n'achèterais jamais cette calculatrice en l'état actuel.

    Pour faire court : elle est plus chère qu'une Casio Graph 35, et présente moins de fonctionnalités.

    La fonctionnalité la plus évidente est l'autonomie. J'ai dit, dans le journal en lien, que j'avais codé un RPG sur Graph 35. Je vous laisse imaginer que ça a pris plus de 20 heures. Eh bien c'est simple : depuis que je possède cette calculette, j'ai changé ses piles une fois. Une seule. J'ai passé des partiels de stats avec cette calculette en 2015, c'est dire. Pour moi, une calculette qui présente un risque de s'éteindre en cours d'épreuve par manque de batterie, c'est hors de question.
    D'ailleurs, Une calculette avec batterie intégrée, c'est le meilleur moyen de se faire avoir : on peut toujours emporter des piles de rechange dans sa trousse et les changer en cours d'épreuve (j'avais des piles de rechange au cas où). Une batterie intégrée, c'est mort.

    Concernant les fonctions mathématiques, elle semble convenir à un élève de lycée qui n'ira pas en prépa. Sauf qu'une Casio a à peu près les mêmes fonctions (un peu plus) et coûte 10€ de moins à la Fnac.

    Concernant le langage de programmation, je ne comprends pas l'enthousiasme. Déjà, on ne peut pas transférer de données : ni entre deux calculettes, ni d'ordinateur à calculette, ni l'inverse (d'après l'article de nextinpact. Je n'ai pas pu tester, car le simulateur ne permet pas de simuler une connexion par câble USB). Ceci ose un premier problème : les programmes seront nécessairement tapés en intégralité depuis le clavier de la calculatrice. Ils sont de plus éphémères : en effet, le passage en mode examen a pour effet d'effacer la mémoire de la calculatrice, or, sans transfert possible vers un autre support, pas de sauvegarde possible.

    Mais le pire est à venir : Python est un très mauvais choix dans cette configuration ! En effet, le manuel utilisateur ne précise nulle part comment utiliser Python (je suppose que l'élève regardera sur Internet, où il trouvera des dizaines de tutoriels inutilement compliqués), ni même comment taper des lettres sur la calculatrice ! Or, sur la plupart des calculatrices, la touche ALPHA permet de taper une lettre tandis que la combinaison Shift-Alpha permet de ne plus taper que des lettres (et des espaces) jusqu'au prochain appui sur alpha. Ça pourrait permettre de pallier à l'absence de clavier 105 touches avec un peu d'habitude. Sauf que… Sur la Numworks, Alpha permet de taper une minuscule, Shift-Alpha de taper une majuscule, et le manuel utilisateur ne précise pas comment verrouiller le mode alphabétique. Il faut aller sur la FAQ sur le site. Pourquoi ne pas l'inclure dans le manuel ? Et d'ailleurs, pourquoi ne pas proposer une saisie assistée pour les commandes les plus fréquentes, ce qui est le cas de toutes les autres calculatrices programmables du marche ? En fait, d'après les screenshots, cette saisie assistée existe bel et bien. Elle n'est juste pas documentée dans le manuel.

    Ensuite, le langage en lui-même. Python est un très bon langage dans l'absolu. Cependant, les mises à jour citées dans l'article de NextInpact ajoutent la librairie random. La librairie random fait partie des bibliothèques de base de Python. Quelles autres librairies de base sont manquantes ? Faut-il procéder par essais et erreurs ?

    Enfin, Python est un bon langage à condition de savoir par où commencer. Si la marche de départ est trop élevée, l'élève ne saura pas par où commencer. C'est pourquoi le langage de la Casio Graph 35 était si approprié : il réutilise les objets de la mémoire de la calculatrice de façon intuitive, ce qui lui permet de facilement s'intégrer dans l'environnement logiciel existant, il propose suffisamment de fonctionnalités pour être utilisable mais pas trop pour ne pas perdre l'élève, et surtout, il est intégralement documenté dans le manuel.

    On pourrait tabler sur les mises à jour pour corriger tout ce que je viens d'évoquer. Sauf que les mises à jour sont en elles-mêmes un calvaire à réaliser.

    Bref, une calculatrice qui a du potentiel, c'est sûr, mais qui nécessite encore un gros travail d'ergonomie, de documentation, et à laquelle il manque encore pas mal de fonctionnalités, notamment en matière de connexion.

    Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

    • [^] # Re: Une belle version alpha

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Entre autres choses : le code a pas mal évolué, il est possible de transférer des programmes. La dernière version est vraiment pas mal. Les mises à jour sont hyper simple à faire : depuis le dépôt github, même moi j’ai réussi et maintenant avec chromium la mise à jour se fait en un clic…

    • [^] # Re: Une belle version alpha

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-1).

      python est au programme de seconde -> la graph 35 aux oubliettes.

      Et si toi tu étais en seconde en 2000, j'étais en prépa en 95… et j'avais (et j'ai toujours !!!) une calculette HP48 qui fait du RPN… et le RPN est en cours de développement sur la numworks…
      De plus, elle avait 3 niveaux de langage… de l'assembleur, un de niveau moyen et un autre de plus haut niveau.

      J'ai testé de programmer en mode casio dernièrement, les choix sont… pouahhh.

      Alors oui… elle est fermée sur pas mal de côté… mais elle est évolutive et ça… ça change bcp de choses… car toutes les "fonctions" de la graph 35 auxquelles tu penses (lesquelles ?) seront ajoutées si besoin. La différence entre la mise à jour d'hier et le programme des débuts est tellement important, que cela donne une belle idée du potentiel de cette calculette.

      (double appui sur alpha pour bloquer les majuscules)

    • [^] # Re: Une belle version alpha

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

      Concernant les fonctions mathématiques, elle semble convenir à un élève de lycée qui n'ira pas en prépa.

      Je suis allé en prépa et je n'y ai jamais utilisé ma calculette plus loin que ln / sin / cos / tan / pow. Elle était interdite dans tous les exams et inutile pour les cours/exercices.

      En fait même au lycée, les fonctionnalités avancées n'étaient utiles que pour les exos pour apprendre à se servir de la calculette. Donc perso, je remettrai en cause son utilité dans le cursus scolaire.

      Et pour apprendre à coder / faire des maths appliquées, un raspberry pi par étudiant ou une salle de classe avec des ordis fait bien mieux l'affaire. Ça coûterait moins cher qu'offrir des tablettes aux collégiens et serait fortement plus efficace.

      • [^] # Re: Une belle version alpha

        Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

        En maths, oui mais en physique c'est quand même difficile de faire sans calculatrice … Et je ne me souviens plus précisément des fonctionnalités les plus utiles, mais dans ma classe tout le monde a progressivement adopté une Ti-89 en délaissant les Casios et les Ti de plus bas de gamme.

      • [^] # Re: Une belle version alpha

        Posté par . Évalué à 0 (+0/-2).

        Idem mais a la fac. La seule fois ou j'ai vu l'utilisation de la HP 48 (d'un autre etudiant) en action ce fut pendant un exam de math ou il y avait une multiplication de matrice a la con. J'ai pas eu le bon resultat mais c'est rigolo j'ai eu plus de point que celui avec la HP… ben oui moi j'ai reussi a elever la mienne a la puissance n (malgre le fait que le resultat etait faux) car j'ai dit que mes calculs etaient faux et que pour le faire je devais obtenir une matrice diagonale. L'utilisateur de la calculette ben lui il connaissait … la calculette mais pas son cours de maths…

        Donc a mon avis il y a des chances que je prenne cette calculette pour mes momes, j'aime bien soutenir les petites entreprises francaises.

    • [^] # Re: Une belle version alpha

      Posté par . Évalué à 3 (+3/-1).

      Ah voilà un commentaire nettement plus pertinent que la réaction aigrie de Zenitram, et effectivement ça fait pas mal de défauts rédhibitoires.

      Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui, mais en je sais qu'en 2006 une Casio pour la prépa c'était quand même partir avec un gros handicap, la Ti-89 écrasant complètement la concurrence.

      • [^] # Re: Une belle version alpha

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 03/06/18 à 14:17.

        Ça va faire des années maintenant, mais je n'ai jamais aussi peu utilisé ma calculatrice (une HP49g+, avec RPN donc) qu'en prépa. En fait dès l'arrivée en prépa les profs de maths nous on dit "la calculatrice sera interdite partout, tout le temps, sauf dans certains cas où on vous prêtera une calculatrice très basique".

        • [^] # Re: Une belle version alpha

          Posté par . Évalué à 6 (+3/-0).

          À mon époque (96--98), c'était TI-30, point barre.
          Pourquoi la TI-30? Parce qu'elle a toutes les fonctions scientifiques, et 0 capacité de programmation ou sauvegarde d'information, et qu'elle est ridiculement bon marché.

          Tout le monde à la même enseigne, et la calculatrice ne sert à rien d'autre qu'aux calculs numériques!

          Je ne sais pas s'ils l'ont gardée ensuite, parce que des années plus tard, elle "s'embourgeoisait": deux lignes d'affichage, et la couleur! Je ne sais pas si elle a reçu de la mémoire non-volatile.

          Voilà. Je viens de réaliser que j'explique à quel point c'était mieux avant, ce qui veut dire que je viens de passer formellement du côté des vieux cons. C'est dommage, on commence jeune con, et on finit vieux con, il n'y a bien qu'entre les deux qu'on a des choses intelligentes à dire!

          • [^] # Re: Une belle version alpha

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

            C'est bizarre parce qu'à mon époque (97-99), c'était TI 92 pour quasiment tout le monde (à l'exception de quelques esthètes qui ne voulaient entendre parler que de HP).

            Avec plein de lignes, plein de mémoire et surtout un vrai clavier.

            Par contre, en MP, on n'avait pas de calculatrice en Maths si je me souviens bien, seulement en physique et en SI. Et c'était clairement utile d'avoir une TI 92 pour ces deux matières, ne serait-ce que pour l'écran et le clavier.

  • # Une calcuquoi?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+15/-1).

    J'aurais cru qu'en 2018, les lycéens de la startup nation faisaient du R ou scilab sur un macbook pro (dont le financement serait prélevé à la source du salaire futur des jeunes via un crédit BusinessFuture obligatoire dans le cadre de partenariats publics/privés gagnants/winneurs).

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Une calcuquoi?

      Posté par . Évalué à 6 (+4/-1).

      Espèce de rétrograde!
      En 2018, ils devraient avoir des iPads et l'apprentissage du code devrait se faire avec des vidéos Youtube!

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.