yeKcim a écrit 308 commentaires

  • # La concurrence… ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Faire revivre le logiciel Getting Things GNOME ?. Évalué à 9 (+8/-1).

    Est-il pertinent de relancer le développement d’un logiciel ancien alors que des logiciels comme https://wiki.gnome.org/Apps/Todo par exemple, semble proposer des fonctionnalités similaires (au moins, d’après ce que je crois comprendre). J’ai longtemps utilisé gtg et le trouvais vraiment génial (je profite de l’occasion pour dire merci pour le dev de ce logiciel qui m’a longtemps été utile) mais j’ai fini par migrer vers taskwarrior (personnellement, je rêve d’une interface graphique aboutie pour taskwarrior). J’ai toujours préféré les interfaces graphiques pour des applis utilisable en shell (taskwarrior ou todo.txt dans le cas présent) mais c’est certainement un choix que tout le monde ne partage pas…

  • [^] # Re: L'osthéopathie

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La version 0.6 de Libreosteo est sortie. Évalué à 7 (+7/-2).

    C'est ce que je faisais avant. Maintenant j'ai une nouvelle technique lorsque mon dos commence à montrer des signes de faiblesse, je ne vais pas chez l'ostéo et j'attends 2-3 jours, à chaque fois mon dos va mieux, ce qui "démontre" que ne pas aller voir d'ostéo est efficace 😃

  • [^] # Re: L'osthéopathie

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La version 0.6 de Libreosteo est sortie. Évalué à 5 (+4/-1).

    Si c’est sans contact, alors ce n’est pas une technique d’ostéopathie, c’est une technique qui est tout aussi efficace qu’on appelle le « déplacement par flux octarine ».

  • [^] # Re: L'osthéopathie

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La version 0.6 de Libreosteo est sortie. Évalué à 10 (+14/-2). Dernière modification le 31/10/19 à 13:46.

    Oui, c’est une pseudoscience :

    • Rapport CORTECS CNOMK − l’ostéopathie crânienne à l’épreuve des faits :

    « À l’issue de notre revue systématique de littérature sur les procédures d’évaluation issues de l’ostéopathie crânienne, nous n’avons trouvé aucune preuve en faveur des reproductibilités intra et inter-observateurs de ces procédures. La majorité des études existantes et disponibles échouent à mettre en évidence ces reproductibilités pour tous les paramètres considérés et ce malgré des risques de biais souvent favorables à l’émergence de résultats positifs … De fait, alors que nous pensions qu’il n’y avait pas a priori de raison scientifique de défendre cette discipline, désormais nous le savons. N’étant pas prescripteurs de recommandations, nous nous sommes limités à une analyse impartiale, et c’est cette analyse qui mène à l’énoncé suivant : rien n’encourage aujourd’hui à la mise en place de ces thérapies dans le cadre d’une prise en charge raisonnée de patients »

    • Rapport CORTECS CNOMK − l’ostéopathie viscérale à l’épreuve des faits :

    « La conclusion de notre rapport est claire : aucun des concepts spécifiques à l’ostéopathie viscérale n’est fondé … Nos résultats permettent d’affirmer qu’il n’existe aucune donnée soutenant les reproductibilités intra et inter-observateurs des techniques diagnostiques de l’ostéopathie viscérale. La majorité des études existantes et disponibles échoue à mettre en évidence ces reproductibilités pour tous les paramètres considérés. Enfin, la revue de littérature réalisée n’a pas permis d’identifier de preuve méthodologiquement valable et favorable à une efficacité thérapeutique spécifique des techniques de l’ostéopathie viscérale »

    • Dans le rapport de l’Inserm « Évaluation de l’efficacité de la pratique de l’ostéopathie » :

    Au total, l’ostéopathie regroupe un ensemble de pratiques diverses proposées par des professionnels bénéficiant de formations hétérogènes. L’ostéopathie propose des réponses non chirurgicales et non médicamenteuses à des troubles fonctionnels fréquents ; cette discipline est donc susceptible d’intéresser un grand nombre de patients. Les réponses apportées par l’ostéopathie sont potentiellement efficaces dans les douleurs d’origine vertébrales, mais sans supériorité prouvée par rapport aux alternatives plus classiques. Dans les autres indications, on ne peut conclure en l’état actuel des études disponibles. Des évènements indésirables rares mais graves peuvent survenir lors de manipulations des vertèbres cervicales

    Mais cela n’empêche pas le logiciel d’être potentiellement intéressant. Je regrette aussi le choix de nommer l’application en fonction d’une pseudoscience (car je n’apprécie pas les fakemed) mais pourquoi également se limiter à une pseudo-science spécifique puisque le logiciel pourrait très bien convenir pour un acupuncteur, un magnétiseur, un marabout ou autre. Ce choix de nom me laisse perplexe. Et après tout il peut certainement convenir pour d’autres usages avec des suivis d’historiques avec des gens/rdv…

  • # le problème vient peut-être d’ailleurs

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Campagne contre les thèmes du côté de chez GNOME. Évalué à 10.

    Si autant d’utilisateurs changent le thème de leur gtk, c’est peut-être pas parce qu’ils veulent personnaliser au maximum, c’est peut-être simplement que le thème par défaut est plutôt mauvais… Si on veut que plus de gens utilise le thème par défaut, il "suffirait" peut-être à faire en sorte que celui-ci soit le plus esthétique possible…

  • # Installation ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] ni libre ni opensource mais bon on peut apprécier le geste. Évalué à 3. Dernière modification le 19/04/19 à 11:57.

    Uplay s’installe aisément via wine ou playonlinux, l’installation du jeu se passe bien (40Go à télécharger !) mais le jeu ne se lance pas (en tout cas chez moi). Quelqu’un a réussi à l’installer ?

  • # Un bon exemple…

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Libre mais.... moche ?. Évalué à 10.

    droidfish me plaisait pour jouer aux échecs. J'ai tenté chesswalk pour jouer en ligne, trouvé via fdroid. Mais comme il est moche et plante, je me suis résolu à chercher sur googleplay, tant pis si c'est proprio.

    J'ai trouvé lichess. J'ai beau être libriste, j'admets que comme souvent les app proprios sont belles et fonctionnelles alors que les app libres sont moches !

    Sauf qu’évidement j'avais tout faux ! lichess est beau, bourré de fonctions et entièrement (app & serveur) libre ! 😱😍

    Lichess

  • # Génial

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche ./play.it 2.10 : Debian, Gentoo et jeux vidéo. Évalué à 6.

    Merci beaucoup aux initiateurs de ce projet.

    Une question : quelles sont les divergences qui empêchent ./playit et lutris de travailler ensemble (si c'est bien le cas) ? Ne serait-il pas plus efficace de travailler de concert ? Outre l'importance de la diversité des solutions bien sûr…

  • # Conseil simple…

    Posté par (page perso) . En réponse au journal J'ai testé... me faire électriser. Évalué à 10. Dernière modification le 12/07/18 à 13:26.

    Puisque tu sembles manquer de sommeil, il me semble que la solution la plus efficace pour résoudre ce problème, je te conseille d’essayer, est de dormir, de préférence la nuit, dans une position confortable. J’espère que ce conseil te sera utile.

  • [^] # Re: répondre à la question…

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Retour sur la licence de NumWorks. Évalué à 2.

    Oui mais tu peux mettre un prix très élevé, suffisant pour couvrir son coût. Ce sera donc très limitant pour sa diffusion…

  • # répondre à la question…

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Retour sur la licence de NumWorks. Évalué à 2.

    Sans aucune certitude sur la faisabilité, sans aucune réflexion sur l’éthique de cette solution : peut-être que pour être plus libre tout en gardant un modèle économique viable pour un constructeur de petit matériel électronique, il serait envisageable d’avoir une double licence ? La licence actuelle (avec sa clause NC) et une licence GPL payante (à un prix suffisamment fort pour dissuader des copies bas de gamme de constructeurs peu scrupuleux ??? Mais l’intérêt semble minime et pertinent uniquement pour satisfaire quelques extrémistes libristes (qui ne sont pas vraiment le cœur de cible…)

    Si certains diront que la licence CC avec son NC n’est pas plus proche du libre qu’une licence propriétaire, pour ma part, je trouve que c’est un pas dans la bonne direction qui permet déjà quelques trucs intéressant : Pour ma part, j’ai la calculatrice, j’ai ouvert quelques bugs et demandes de fonctionnalités depuis le github d’epsilon, j’ai vu quasiment toutes mes requêtes validées très rapidement et aucun message ne reste longtemps sans réponse, c’est plutôt cool de se sentir écouté par un constructeur de matos. Et puis on peut imaginer que si numworks refusait certaines fonctionnalités, il serait toujours possible de se refiler un code modifier entre prof (ou entre élèves).

    Le fait qu’il faille certaines conditions particulières pour être validé comme matériel autorisé pendant une épreuve du bac a certainement influencé le choix vers plus de restriction pour rassurer les autorités de certification quand au contrôle du code (il y a des règles à respecter qui sont assez peu connues, genre pas de clavier qwerty/azerty pour les épreuves aux USA… il y en a certainement également côté code).

  • [^] # Re: Une belle version alpha

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Et numworks tu connais ?. Évalué à 3.

    Entre autres choses : le code a pas mal évolué, il est possible de transférer des programmes. La dernière version est vraiment pas mal. Les mises à jour sont hyper simple à faire : depuis le dépôt github, même moi j’ai réussi et maintenant avec chromium la mise à jour se fait en un clic…

  • # ni dolphin, ni nautilus ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ultracopier 1.4. Évalué à 6.

    L’intégration dans les deux navigateurs de fichiers ne semble pas très bonne, j’ai loupé quelque chose ? Les fonctionnalités d’ultracopier semblent intéressante mais sans une intégration dans ces navigateurs de fichiers, l’intérêt me semble très limité, je ne comprends pas très bien… Quelqu’un saurait m’éclairer ?

  • [^] # Re: Pourquoi réinventer la roue ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Inventaire de matos. Évalué à 3.

    De nom seulement, un collègue admin sys m'avait dit qu'il voulais le mettre en place pour lister les ordinateurs automatiquement, jamais je n'aurais imaginer qu'il était detournable ainsi. Mais il semble que l'interface soit beaucoup plus complexe…

  • # Métiers

    Posté par (page perso) . En réponse au journal L’écriture neutre. Évalué à 8.

    Perso, je trouve que ça aurait été vachement fun "développeu" au lieu de "developpeu·r·se". Danseu, chanteu, philosopheu, coiffeu, apiculteu, technicieu, boulangeu, charcutieu, mathematiceu,… Tous les métiers en "eu", ainsi on a même une information complémentaire sur le mot en question.

  • [^] # Re: Étude de l'existant ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Inventaire de matos. Évalué à 6.

    En fait, j’ai apparemment éprouvé beaucoup de difficultés à trouver les mots clés qui m’aurait permis de trouver le bon outil, sur le coup je ne trouvais rien correspondant à ce que je voulais. Le point le plus important pour moi était d’avoir une interface la plus simple possible, de séparer clairement la partie administratif et la partie technique. Je ne trouvais rien qui correspondait à ce que j’avais imaginé, un tout petit outil très simple. Il a grossi, grossi grossi et j’en suis arrivé à un point ou il est potentiellement utilisable par d’autres…

    Je connaissais de nom glpi mais jamais je n’aurai imaginé qu’il soit pertinent pour une gestion de matos autre qu’informatique, son nom est quand même Gestionnaire libre de parc informatique. Donc je ne l’ai même pas regardé ! Et je ne suis toujours pas persuadé qu’il puisse répondre à mon besoin de simplicité (je me penche dessus demain pour voir)

  • [^] # Re: Pourquoi réinventer la roue ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Inventaire de matos. Évalué à 5.

    C’est quand même vachement orienté gestion de parc informatique… c’est dommage que ce ne soit pas un peu plus générique, à essayer…

  • [^] # Re: Pourquoi réinventer la roue ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Inventaire de matos. Évalué à 5.

    La dernière phrase du journal répond à la question…

  • [^] # Re: Diablo un roguelike?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche À propos de Boohu, un nouveau jeu roguelike, et puis de quelques autres. Évalué à 3.

    Ce n’est pas vraiment une liste de roguelikes purs. J’ai d’ailleurs écrit « arbre d’influence des roguelikes ». Diablo reprend certains codes du genre et en particulier de angband. J’ai arrêté la branche à Diablo car il ne s’agit alors plus de roguelikes. Ce n’est pas une erreur, c’est donc un choix… Quand à ma définition, c’est juste un trait d’humour…

  • [^] # Re: Ça donne envie

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche À propos de Boohu, un nouveau jeu roguelike, et puis de quelques autres. Évalué à 3.

    Je n’avais pas re-tester Shattered depuis sa première version, il a carrément bien évolué et est devenu assez génial apparemment, je suis en train de le tester. Ton message est un sacré coup bas pour ma productivité !

  • [^] # Re: Ça donne envie

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche À propos de Boohu, un nouveau jeu roguelike, et puis de quelques autres. Évalué à 4.

    inkscape, c’est un svg donc le fichier est la source

  • # Ça donne envie

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche À propos de Boohu, un nouveau jeu roguelike, et puis de quelques autres. Évalué à 8.

    Il y a quelques temps j’avais commencé à faire un arbre d’influence des roguelikes, c’était déjà un sacré beau bazar, j’aurais pas le courage de le mettre à jour aujourd’hui…

    Rogue influence

    Voici ma définition du roguelike :

    Là où le joueur averti voit un héroïque et intrépide chevalier au cœur vaillant empli d'un courage inébranlable en quête d'un trésor légendaire, ayant pour seul équipement un antique glaive, un bouclier dévoré par les mites et une gourde récemment vidée de son contenu pourtant fort peu alléchant, tentant avec ténacité de triompher d'un indomptable dragon maléfique à proximité d'un couloir laissant uniquement entrevoir une pénombre peu encourageante lorsque les flammes dévastatrices crachées par son ennemi sont suffisamment éloignées pour ne pas être trop éblouissantes, le néophyte voit « @ D » entre deux rangées de « | ». Forcément, ça déstabilise quelque peu…

    Pour ma part, mon roguelike préféré est sans conteste Pixel Dungeon, facile à prendre en main, équilibré, vraiment très prenant. L’idée d’un roguelike coffee-break, c’est sympa, il va falloir que je teste ça !

  • [^] # Re: Sceptique ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Création d'une revue scientifique libre et sceptique. Évalué à 4.

    Désolé, depuis mon université, on a accès à l’article complet directement, j’ai cru sur le coup que c’était le cas partout. Et en effet depuis chez moi je n’ai que l’abstract. http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2016/12/28/pourquoi-certains-nient-les-resultats-de-la-science/ en résume une partie. En gros, plus on a fait d’études, plus on a de chances pour que notre groupe culturel influence notre acceptation des faits.

    En gros, le lien était une source pour appuyer le propos de Kerro auquel tu t’"opposais".

  • [^] # Re: Sceptique ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Création d'une revue scientifique libre et sceptique. Évalué à 3.

    Et le monde académique ne fait pas partie de ces 80%. Il faut ne pas l'avoir fréquenté beaucoup pour dire cela.

    Je travaille dans une université et j’ai plus où moins la même impression, pourtant… http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/pops.12244/full. Comme quoi le monde (académique) n’est pas aussi manichéen que tu ne le décris.

  • [^] # Re: Styles

    Posté par (page perso) . En réponse au journal LibreOffice fait évoluer son interface. Évalué à 6.

    Le corps de texte en serif et les titres en sans serif ! C'est fait exprès pour faire moche?

    Pour un bloc de texte on met une police serif pour "lier" les lettres et ainsi fluidifier la lecture. Les titres devant être impactant, on utilise une police sans serif. Il y a une logique.

    Par contre pour les couleurs, c’est en effet hideux, c’est d’ailleurs déjà le constat que je faisais il y a 10 ans ! http://yeknan.free.fr/dc2/index.php?post/2007/01/18/157-lettre-ouverte-a-openofficeorg-les-gouts-et-les-couleurs et rien n’a changé depuis sur ce point !