ack 1.96 — mieux que grep

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
48
20
sept.
2011
Ligne de commande

Ack est un outil qui permet de rechercher du texte à l’intérieur de fichiers. C’est donc un clone de grep avec quelques améliorations notables. Voici donc dix raisons de passer à ack si vous utilisez grep :

  1. ack est très rapide, car il ne recherche que ce que vous voulez chercher ;
  2. il recherche récursivement par défaut ;
  3. il ignore les trucs inutiles, comme les répertoires utilisés par les VCS (.svn et CVS par exemple), les fichiers de sauvegarde (« foo~ » et « #foo# »), les binaires, etc. ;
  4. vous pouvez spécifier simplement le type de fichiers à rechercher, comme « --perl » ou « --nohtml » ;
  5. la coloration syntaxique des résultats est là par défaut ;
  6. vous pouvez utiliser les expressions régulières de Perl, pas juste le sous‐ensemble de GNU ;
  7. l’apprentissage d’ack est très simple, car il reprend les mêmes options en ligne de commande que grep (« -c », « -l », « -w », etc.) ;
  8. il est possible d’avoir des options par défaut dans un fichier « ~/.ackrc » ;
  9. la commande fait 25 % de caractères en moins à taper ;
  10. en fait, c’est même 50 % de gagné par rapport à « grep -r ».

La version 1.96 d’ack est sortie dimanche et apporte quelques améliorations notables :

  • les fichiers JavaScript « minifiés » sont ignorés par défaut ;
  • le langage Groovy est supporté (extensions : « .groovy », « .gtmpl », « .gpp », « .grunit ») ;
  • les fichiers Perl et Lua sont mieux détectés.

Note : pour installer ack sur Debian et Ubuntu, il faut faire un « apt-get install ack-grep » (et pas juste « ack »). En revanche sous Archlinux, un « pacman -S ack » sera suffisant. Les autres distributions (Fedora, Gentoo) utilisent également le simple nom « ack »).

Lancement de la bêta d’Elveos

46
7
sept.
2011
Commercial

Elveos.org, est un site Web de financement collaboratif pour les logiciels libres dont la version bêta vient d’être lancée. Ce site a été créé afin d’offrir une nouvelle source de financement aux développeurs de logiciels libres. Le principe est simple : Elveos permet à plusieurs utilisateurs de se grouper pour acheter une fonctionnalité dont ils ont besoin sur un logiciel libre.

Chaque utilisateur peut ainsi créer une demande de fonctionnalité, ou proposer une contribution financière sur une demande déjà existante. Une fois que la somme des contributions sur une demande est suffisante, un développeur peut réaliser la fonctionnalité demandée, puis récupérer l’argent. En fait, n’importe quel développeur peut faire une offre de développement, en indiquant quelle somme d’argent il attend, en combien de temps et comment il compte répondre à la demande.

Un développeur peut aussi utiliser Elveos pour financer certaines évolutions de sa feuille de route : il crée une demande de financement sur le site Elveos et précise le montant nécessaire pour effectuer le développement.

En un mot, c’est un système de « bounty ». Vous pouvez trouver plus de détails sur le fonctionnement du site dans la suite de la dépêche ou dans la documentation. L’équipe d’Elveos attend vos retours, demandes de fonctionnalités, rapports de bogues et contributions.

Review Board 1.6

34
7
sept.
2011
Technologie

Review Board est une application web libre de revue de code collaborative. Originellement initiée chez VMware, elle est développée en Python/Django, et publiée sous licence MIT. Review Board se repose sur SVN et Git, mais aussi le vénérable CVS, ainsi que Bazaar et Mercurial (et accessoirement les proprios Perforce et ClearCase).

La revue de code étant un des parents pauvres du développement logiciel par son côté rébarbatif, un outil centralisé et collaboratif se révèle bien évidemment très largement supérieur à des méthodes empiriques par courriel et bavardages en ligne éparpillés. De plus, il amène un côté convivial et fun, couplé à un début d’effet social. Si la « sauce » prend dans une équipe de taille moyenne, cela peut beaucoup apporter en termes de qualité de code, entre autres.

La version 1.6 vient d’être publiée et apporte beaucoup de nouveautés : la liste est trop longue pour être détaillée ici. Pour ceux qui ne connaissent pas, jetez un rapide coup d’œil sur les copies d’écran. Review Board permet de gérer les requêtes de revue, les revues en elles‐mêmes, les diffs et les commentaires. En outre, ce logiciel propose un tableau de bord avec statistiques.

Petit éventail des outils de construction (« builder ») libres

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
44
5
sept.
2011
Ligne de commande

Je vous propose dans cette dépêche de revenir sur la panoplie d'outils de construction qui s'offre à nous (c'est à dire les outils permettant d'automatiser les étapes de préprocessing, compilation, éditions des liens, etc).
Je ne cherche pas à faire un comparatif, mais juste à les décrire pour en faire ressortir les avantages et inconvénients ainsi que les cas d'utilisation. Cette dépêche peut être vue comme un état de l'art allégé des outils de construction libres.

Je tiens à remercier les contributeurs de cette dépêche :

  • GeneralZod
  • tiennou
  • NedFlanders
  • claudex

Ce sont eux qui ont écrit la majeure partie de cette dépêche et qui l'ont améliorée et complétée grâce à leurs connaissances et au temps qu'ils y ont consacré.

Cette dépêche a pour objectif de faire découvrir ou redécouvrir des outils de constructions. Si vous en connaissez d'autres n'hésitez pas à en parler en commentaire.

Concours linuxembedded.fr

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
26
3
août
2011
Matériel

Avis aux amateurs de systèmes embarqués !

Un concours d'optimisation du temps de boot commence au mois d'août et se déroulera jusqu'à la fin de l'année 2011. Que vous soyez débutant ou chevronné, tout le monde a sa place et l'entraide est encouragée.

Vous pouvez y participer en tant qu'étudiant, éventuellement en équipe, ou en individuel sans contrainte d'âge. De nombreux éléments peuvent être optimisés, du bootloader à l'application graphique.

Dans un premier temps, des cartes Mini2440 sont à gagner jusqu'à la fin du mois d'octobre pour les participants ayant montré une avancée significative de leur projet (avec Qemu). Ensuite plus d'optimisations pourront se faire sur carte. Les meilleurs gagneront une tablette Archos.

Les gagnants devront publier leurs codes sources sous une licence Open Source de leur choix.

Ce concours est porté par Open Wide Ingénierie (société de services spécialisée sur Linux embarqué).

Vous trouverez plus d'informations sur le site du concours.

Ouverture du concours Opa Developer Challenge

Posté par . Modéré par tuiu pol.
11
18
juil.
2011
Presse

Après avoir discuté avec vous du passage d'Opa en open-source, nous revenons pour vous annoncer le lancement du Opa Developer Challenge, le concours de programmation en Opa. (NdM.: Pour mémoire, Opa est une technologie de développement d’applications web distribuées)

Le Opa Developer Challenge est une compétition d'un mois-et-demi entre le 13 juillet et le 29 août 2011. La compétition est ouverte à tous les développeurs, qu'ils participent en solo ou en équipe, affiliés ou non à une entreprise. Le but de la compétition est très simple : coder la meilleure application possible en Opa.

De nombreux prix sont à gagner : une Nintendo 3DS, un iPad 2 et un MacBook Air.

Vous ne connaissez pas (encore) Opa ? Pas de panique, tout le monde est dans le même bateau, Opa n'étant open source que depuis deux petites semaines.

Nous sommes fiers de vous faire savoir que le jury du concours sera entre autres composé de développeurs de Twitter, Dotcloud ou encore Foursquare et que la couverture presse sera assuré par des journalistes de Slate et Techcrunch.

Vous trouverez toutes les informations utiles sur le lien ci-dessous ; au cas où vous auriez toujours des questions, n'hésitez pas à les poser ici, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Vidéos de conférences Linux embarqué et Android

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
18
7
juin
2011
Matériel

Comme à leur habitude, les personnes de Free Electrons ont mis en ligne les vidéos d’un certain nombre de conférences relatives à Linux embarqué et, nouveauté, également relatives à Android.

Plus précisément, les vidéos des conférences suivantes ont été mises en ligne :

  • Les vidéos du track Embarqué du FOSDEM. Au total 13 vidéos, sur des sujets comme l'utilisation de Qt dans l'embarqué, le processus de démarrage, l'optimisation du temps de démarrage sur x86, le consortium Linaro, l'outil OpenBricks pour générer des systèmes Linux embarqué, les bibliothèques graphiques EFL et bien d'autres sujets
  • Les vidéos de l'Embedded Linux Conference 2011 qui s'est déroulée du 11 au 13 avril à San Francisco. L'intégralité des trois thèmes de conférences parallèles a été filmée, ce qui donne un total de 48 vidéos de conférences. Les sujets couverts sont vastes, du temps-réel aux systèmes de fichiers, en passant par les systèmes de build, les couches graphiques et bien d'autres thématiques. À noter que l'édition européenne d'ELC aura cette année lieu du 26 au 28 octobre à Prague, simultanément à la nouvelle conférence LinuxCon Europe et juste après le célèbre Kernel Summit
  • Les vidéos de la première édition de l'Android Builders Summit, une conférence consacrée aux intégrateurs de systèmes utilisant Android. Elle n'est donc pas orientée vers le développement d'applications Android, mais bien sur le portage et la modification du système Android lui-même. Au total 19 vidéos sont proposées. On pourra notamment regarder avec intérêt les vidéos de Karim Yaghmour sur Android Internals et Porting Android to new hardware ainsi que la vidéo de Aleksander Gargenta sur A walk through the Android stack.

Toutes ces vidéos sont mises à disposition librement sous les termes de la licence Creative Commons CC-BY-SA.

Journal Mageïa Linux Beta 2

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
10
27
avr.
2011

Toujours plus appétissante, la Beta 2 de Mageïa¹ a réglé ses problèmes de Libreoffice installé en anglais par défaut, vient avec le noyau de rêve 2.6.38 (hem peut-être pas, il semblerait y avoir un problème de consommation électrique excessive²), et contient de plus en plus de paquets, pour votre plus grand plaisir.

C'est le moment de tester, il y a du monde sur les torrents.

¹ http://mageia.org/fr/downloads/

² http://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=linux_kernel_regress2&num=1

Mageia 1 Beta1 est disponible pour tests

Posté par . Modéré par j. Licence CC by-sa
39
6
avr.
2011
Mageia

Conformément à la feuille de route, la version de développement bêta 1 de Mageia — la distribution GNU/Linux issue du fork de Mandriva — est disponible pour tests. La première version stable de la distribution est programmée pour le 1^er juin 2011, l’échéance approche donc à grands pas !

Pour cette nouvelle version, l’attention porte, encore et toujours, sur l’amélioration de l’intégration et la facilitation de la contribution. Un accent tout particulier sur la localisation des principales interfaces et applications, avec notamment le passage à iBus pour la prise en charge des langues asiatiques.

Journal Mageia 1 Alpha 2 : sur le bon chemin

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
21
25
mar.
2011

Utilisateur chevronné de Mandriva Linux depuis une certaine 5.3 en 1998, l'avenir d'une distribution dotée du Centre de Contrôle (drakconf & co) dont je ne sais me passer me semble essentiel.

Le fork est très bienvenu, vu les problèmes de guidance vécus en ces 13 années de Mandr*Linux. Donc j'essaye Mageia Alpha 2, et ça part très bien, avec système directement très utilisable : l'essentiel est là, le superflu arrive. Installation sur portable, OK. De même dans un VirtualBox, et (...)

Mageia : La Primavera est là !

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
39
15
mar.
2011
Mageia

Eh non, je ne vous parlerai pas de pasta ou de pizza, les gourmands ; mais on s'en rapproche et le printemps est là !

Comme le prévoyait la feuille de route, la pré-version alpha 2 de la future toute première mouture de Mageia est sortie aujourd'hui o/. Il s'agit, bien sûr, d'une version encore en développement et nous avons besoin de vous, afin de prévoir la sortie de la future bêta. Alors, n'hésitez surtout pas à y goûter !

Les principales évolutions sont l'intégration complète de LibreOffice 3.3, Eclipse 3.6.2, RPM 4.8.1, KDE 4.6.1, et j'en passe. Ce ne sont pas moins de 6 100 paquets sources qui ont été recompilés et nettoyés.

Cette version est disponible sous forme de deux DVD, l'un en 32 bits, l'autre en 64 bits, mais nous avons aussi pensé aux petites faims, avec un CD incluant les deux architectures pour une installation minimale. Ils sont disponibles sur nos miroirs habituels, pour les fans de la HADOPI, nous n'avons pas encore prévu de version Bittorrent, mais nous ne vous oublions pas !

Mageia est un fork communautaire de la distribution Mandriva Linux qui a pris naissance en septembre 2010 suite aux difficultés qu'a rencontrées Mandriva en 2010.

NdM : comme indiqué, cette version est la seconde alpha, c'est-à-dire qu'elle est encore en développement, n'est pas conseillée pour une utilisation journalière ou productive, ni même représentative pour une revue des fonctionnalités. C'est bien une version de test pour identifier des bogues ou des évolutions nécessaires, des paquets manquants, et pouvant servir de plate-forme pour continuer à suivre le cycle de développement et y participer.

Opmock : un outil pour le TDD efficace en C et C++

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
32
14
mar.
2011
Ligne de commande

Le TDD (Test Driven development) est une pratique souvent utilisée dans les projets de développement utilisant les « méthodes agiles ». Pour supporter cette pratique, il est nécessaire de disposer d'outils qui permettent d'écrire facilement des tests unitaires, mais également de couper les dépendances d'une section de code, afin de la tester en isolation. Les langages actuels, comme Java ou C#, bénéficient tous de pléthore d'outils de ce type, comme Jmockit ou Mockito. Cependant, le C et le C++ n'ont pas cette chance, bien qu'une quantité impressionnante de code les utilise.

Opmock est un outil de génération automatique de stubs et de mocks, qui permet de simplifier énormément le TDD avec des bases de code importantes en C ou C++, existantes ou nouvelles.
Le projet est placé sous licence GPLv3.

Journal Première Alpha de la Distribution Mageia

Posté par (page perso) .
14
15
fév.
2011
La fourchette de Mandriva nommée Mageia a sorti sa première version Alpha. Cela signifie qu'on peut l'essayer, mais qu'on est encore loin de la première version grand public, prévue pour le mois de Juin 2011.

Tous les paquets Mandriva ne sont pas encore tranformés en paquets Mageia : c'est fait à la main, en corrigeant au besoin, ils en sont à 4800 rpm.

C'est disponible sous forme de LiveDVD de 2Go, en i586 et x86_64. Les miroirs étant encore peu (...)

Journal Un langage pas comme les autres : Vala

Posté par (page perso) .
1
23
mar.
2007
Salut à tous,

Une recherche sur linuxfr pour le terme "vala" met bien en valeur la pauvreté de l'orthographe des linuxèfèriens. En effet c'est à chaque fois une orthographe douteuse du mot "voilà" qui est recensé.

Pourtant, à propose de langue, Vala est un vrai langage ! Un vrai langage, mais un langage pas comme les autres. Son but est simple et paraît pas franchement novateur au premier coup d'½il :

Vala veut donner au développeur Gnome les fonctionnalités de (...)