Dons aux associations, épisode 9

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau et Davy Defaud. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
20
10
déc.
2020
Communauté

Cette dépêche est la neuvième de sa série, après celles de 2011, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019

Montre ton amour au Libre

Cette année est particulière, avec d’un côté une pandémie et ses conséquences dans le domaine de la santé (une partie des dons va aller vers la recherche médicale, les fonds de soutien aux urgentistes, etc.), et d’autre part les conséquences sociales de la crise sanitaire comme le chômage et la pauvreté (une autre partie des dons va se réorienter vers les soupes populaires, l’hébergement d’urgence, etc.). On pourrait ajouter les tensions dans la société qui pourraient orienter des dons vers les journalistes (suivi des violences et vérification des faits), les observateurs des prisons, etc. Les informations sur ce sujet me semblent facilement accessibles par ailleurs, je ne les détaillerai pas plus (et je ne suis pas forcément le mieux à même de parler de tous ces sujets non plus, d’autres le font bien mieux).

Non, cette année encore, je m’adresse à toi libriste, qui a procrastiné jusqu’aux dernières heures pour faire des dons déductibles des impôts (ou non). Toute l’année (et celle d’avant) on se promet de soutenir telle ou telle action sur tel ou tel sujet qui nous semblait extrêmement important. Citons par exemple quelques associations de promotion et défense du Libre, des droits dans l’espace numérique ou de la liberté d’expression, dont les dons sont déductibles en France : Amnesty France, Debian France, Framasoft, Fédération internationale pour les droits humains (FIDH), Libre à Toi / Radio Cause Commune, Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Open Food Facts, OpenStreetMap France, Reporters Sans Frontières (RSF), Wikimédia France, etc.

Dons aux associations, épisode 8

32
17
déc.
2019
LinuxFr.org

Cette dépêche est la huitième de sa série, après celles de 2011, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Montre ton amour au Libre

Pour la huitième fois, je m’adresse à toi libriste, qui a procrastiné jusqu’aux dernières heures pour faire des dons déductibles des impôts (ou non). Toute l’année (et celle d’avant) on se promet de soutenir telle ou telle action sur tel ou tel sujet qui nous semblait extrêmement important. Citons par exemple quelques associations de promotion et défense du Libre, des droits dans l’espace numérique ou de la liberté d’expression, dont les dons sont déductibles en France : Amnesty France, Debian France, Framasoft, Fédération internationale pour les droits humains(FIDH), Libre à Toi / Radio Cause Commune, Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Open Food Facts, OpenStreetMap France, Reporters Sans Frontières (RSF), Wikimédia France, etc.

Dons aux associations, épisode 7

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
26
20
déc.
2018
Communauté

Cette dépêche est la septième de sa série, après celles de 2011, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Montre ton amour au Libre

Pour la septième fois, je m’adresse à toi libriste, qui a procrastiné jusqu’aux dernières heures pour faire des dons déductibles des impôts (ou non). Toute l’année (et celle d’avant) on se promet de soutenir telle ou telle action sur tel ou tel sujet qui nous semblait extrêmement important. Citons par exemple quelques associations de promotion et défense du Libre, des droits dans l’espace numérique ou de la liberté d’expression, dont les dons sont déductibles en France : Amnesty France, Debian France, Framasoft, Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Open Food Facts, OpenStreetMap France, Reporters Sans Frontières (RSF), Wikimédia France, etc.

Journal Ma déclaration d'impots

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
24
9
mai
2018

Cher nal,

Cette année, il semblerait que la majeure partie d'entre nous sont obligés de déclarer en ligne:
https://www.impots.gouv.fr/portail/www2/minisite/declaration/je-declare-mes-revenus-en-ligne.html

Pour ma part, mis à part ma première déclaration papier il y'a environ 12 ans, j'ai toujours déclaré en ligne. Donc comme dirait l'autre, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre.

Sauf que voilà. Cette année, ça ne marche pas pour moi.

Lorsque je clique sur 'Mes revenus' dans la section 'Déclarer' j'obtiens:

J'ai donc envoyé un message il y (…)

Dons aux associations, épisode 6

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
27
20
déc.
2017
Communauté

Cette dépêche est la sixième de sa série, après celles de 2011, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Montre ton amour au Libre

Pour la sixième fois, je m’adresse à toi libriste, qui a procrastiné jusqu’aux dernières heures pour faire des dons déductibles des impôts (ou non). Toute l’année (et celle d’avant) on se promet de soutenir telle ou telle action sur tel ou tel sujet qui nous semblait extrêmement important. Citons par exemple quelques associations de promotion et défense du Libre, des droits dans l’espace numérique ou de la liberté d’expression, dont les dons sont déductibles en France : Amnesty France, Debian France, Framasoft, Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), Ligue des Droits de l’Homme (LDH), OpenStreetMap France, Reporters Sans Frontières (RSF), Wikimédia France, etc.

Dons aux associations, épisode 5

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Nils Ratusznik, Yves Bourguignon, Sébastien Wilmet, BAud et bubar. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
28
7
déc.
2016
Communauté

Cette dépêche est la 5e de sa série, après celles de 2011, 2013, 2014 et 2015. Une nouvelle fois j'ai entendu des échos comme « merci d'avoir généré des dons l'année passée » ou « n'oublie pas de refaire ta dépêche sur les dons aux assos », donc nous y voilà.

Montre ton amour au libre

Pour la 5e fois, je m'adresse à toi libriste, qui a procrastiné jusqu'aux dernières heures pour faire des dons déductibles des impôts (ou non). Tu t'étais promis toute l'année (et celle d'avant) de soutenir telle ou telle action sur tel ou tel sujet qui te semblait extrêmement important. Citons par exemple quelques associations de promotion et défense du libre, des droits dans l'espace numérique ou de la liberté d'expression, dont les dons sont déductibles en France : Amnesty France, Debian France, Framasoft, Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Ligue des Droits de l'Homme (LDH), OpenStreetMap France, Reporters Sans Frontières (RSF), Wikimedia France, etc.

Revue de presse de l'April pour la semaine 13 de l'année 2016

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par bubar. Licence CC By‑SA.
21
4
avr.
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Projet de loi français « pour une République numérique » acte 2 ; le Sénat, l'April remonte au front

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
33
16
mar.
2016
Justice

Nous connaissons à présent les dates des prochaines étapes du projet de loi français « pour une République numérique » : le 6 avril 2016 auront lieu les débats à la Commission des lois du Sénat, saisie au fond. Puis les 26, 27, 28 avril et le 3 mai le texte sera débattu puis voté en séance publique.

Pour rappel, des amendements peuvent être déposés et votés à chacune de ces deux étapes. Les dépôts doivent être effectués au plus tard le 4 avril à 12h pour les débats en commission et jusqu'au 25 avril à 11h pour la séance publique. Pour plus de précisions

Le chef d'orchestre de ce nouveau volet est le sénateur LR Christophe-André Frassa, nommé rapporteur pour la Commission des lois. Celui-ci a commencé ses auditions. L'association April rencontrera le sénateur dans l'après-midi du 25 mars.
Nous (NdM.: Étienne Gonnu est le chargé de mission affaires publiques de l'April) défendrons à nouveau auprès de lui la priorité au logiciel libre dans les administrations publiques ainsi que la reconnaissance du caractère communicable des codes sources développés par les administrations.

Revue de presse de l'April pour la semaine 10 de l'année 2016

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC By‑SA.
21
14
mar.
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Dons aux associations, épisode 4

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Bruno Michel. Modéré par bubar. Licence CC By‑SA.
26
21
déc.
2015
Communauté

Cette dépêche est la 4e de sa série, après celles de 2011, 2013 et 2014. Une nouvelle fois j'ai entendu des échos comme « merci d'avoir généré des dons l'année passée » ou « n'oublie pas de refaire ta dépêche sur les dons aux assos », donc nous y voilà.

Montre ton amour au libre

Pour la 4e fois, je m'adresse à toi libriste, qui a procrastiné jusqu'aux dernières heures pour faire des dons déductibles des impôts (ou non). Tu t'étais promis toute l'année (et celle d'avant) de soutenir telle ou telle action sur tel ou tel sujet qui te semblait extrêmement important. Citons par exemple quelques associations de promotion et défense du libre, des droits dans l'espace numérique ou de la liberté d'expression, dont les dons sont déductibles en France : Amnesty France, Debian France, Framasoft, Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Ligue des Droits de l'Homme (LDH), OpenStreetMap France, Reporters Sans Frontières (RSF), Wikimedia France, etc.

NdM: voir le fil de discussion sur l'extension de la déductibilité nationale des dons à l'ensemble de l'Union européenne.

Et comme tu fais vivre les principes du libre, contribues à des projets libres et défends des idées, tu soutiens aussi des associations ne bénéficiant pas de la déductibilité des dons en France (par exemple des associations jugées trop dérangeantes ou trop critiques par le gouvernement… ou des associations européennes ou non). Citons par exemple AFUL, April, European Digital Rights (EDRi), FACIL, FFII, FSF, FSF Europe, Internet Archive, Léa-Linux, LQDN, OKFN, Toile Libre, Ubuntu-Fr, etc. (notez qu'elles peuvent parfois avoir la déductibilité des dons dans d'autres pays).

Journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
52
18
oct.
2015

Comme je n'ai pas de blog, je continue mes analyse ici. Et pour attirer du monde, d'autres mot-clé : on parlera aussi de RSA et de revenu de base (sa partie financière pour le moment).

Pour la petite histoire, j'ai été fortement surpris par mon impôt sur le revenu cette année (donc sur 2014), non pas à cause des "méchants politiques qui nous saignent" qui ne seraient que des boucs émissaires, mais parce que je m'étais basé sur le barème (…)