Revue de presse de l'April pour la semaine 21 de l'année 2015

15
25
mai
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal [Venezuela] - 23 de enero, Caracas

42
11
oct.
2011

Salut journal,

Un petit billet vite fait pour partager ces quelques clichés d'un Infocentro, situé dans quartier défavorisé de Caracas.


Les infocentros sont des centres informatiques gouvernementaux offrant un accès gratuit à un ordinateur et à internet.


Et bien-entendu les machines tournent sous GNU/Linux. Si le venezuela possède sa propre distribution Canaima, basée sur Ubuntu, il me semble que les machines des infocentros utilisent Debian.


Et cerise sur le gâteau les ordinateurs VIT sont fabriqués au Venezuela (sur (...)

Journal Un exemple interessant de ce qui se fait au Venezuela

Posté par (page perso) .
7
5
nov.
2009
Cher journal,

Je t'avais, il y a quelque temps, fait un petit point suite à mon retour du Venezuela [1].Comme tu le sais (ou pas), je suis toujours en contact avec le fondateur de nodolibre.org [2], Henry Contreras [3].
Pour célébrer le premier anniversaire du lancement du premier satellite de communication vénézuelien, Simon bolivar, il propose quelques fonds d'écrans sympathiques [4].
L'un est tiré de la base de télécommunication El Sombrero (Guárico) en contact avec le satellite. Le suivant présente (...)

Journal Logiciel Libre aux Venezuela

Posté par (page perso) .
35
4
sept.
2009
Journal,

Je reviens à peine de Caracas et je me décide à rédiger cette petite note sur mon petit séjour la-bas.

Cela faisait 3 ans que je n'étais pas retourné la-bas et j'étais impatient de voir les évolutions du pays.
Chavez, on aime ou on n'aime pas, mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas changer les choses.

Du temps ou j'étais jeune et fou je travaillais dans les favelas de Caracas[1] pour faire entre autre de (...)

Un million de boîtes magiques pour les petits vénézueliens

Posté par (page perso) . Modéré par rootix.
26
1
oct.
2008
Éducation
Durant la récente visite du président du Venezuela au Portugal, les deux pays ont signés plusieurs accords commerciaux, dont la commande d'un millions d'ordinateurs portables de fabrication portugaise à destination des écoles vénézueliennes.
Hugo Chavez a été jusqu'à demander l'installation sur ces machines de la distribution GNU / Linux portugaise Caixa Mágica seule, c'est à dire de ne pas y ajouter Microsoft Windows habituellement installé en double amorçage.

Ces ordinateurs sont des Intel Classmate PC, et la distribution Caixa Mágica (nom signifiant Boîte Magique) qui est la plus connue au Portugal, est basée sur Mandriva Linux.

Le Venezuela s'immisce dans le marché du PC et de Linux

Posté par . Modéré par j.
0
18
juin
2007
Linux
C'est un pays de plus qui décide d'équiper son parc de systèmes d'exploitation basés sur Linux. Il s'agit du Venezuela. Toutefois, le gouvernement du président Hugo Chavez va beaucoup plus loin qu'une classique migration.

En effet, le ministère de l'industrie et du commerce, associé à une entreprise chinoise (Lang Chao), est actionnaire de VIT (Venezuela de Industria Tecnologica), l'entreprise qui va fabriquer et assembler ces PC (PC de bureau et portables). Cette annonce s'inscrit dans une volonté d'indépendance technologique et commerciale du Venezuela, vis à vis des pays étrangers. Un objectif est même de développer la R&D pour produire localement certains des composants utilisés dans les machines.

Le gouvernement prend donc directement part à la commercialisation de ces machines, habituellement dirigée en totalité par des institutions privées. Ceci aura certainement facilité la mise en place de systèmes basés sur Linux sur ces ordinateurs, d'autant plus qu'ils sont dans un premier temps destinés à équiper les missions gouvernementales, ainsi que les institutions et organisations publiques. Dans un second temps, la vente au public de ces PCs devrait démarrer au Venezuela ainsi que dans toute l'Amérique latine.

Avancée des logiciels libres au Vénézuela

Posté par (page perso) . Modéré par rootix.
0
6
mai
2005
Communauté
Le Ministère de Science et Technologie (MCT) du Vénézuela a annoncé ce 5 mai qu'il a déjà converti plus de 60% de son parc informatique de logiciels propriétaires vers du logiciel libre.
Le déploiement de logiciels libres obéit au décret présidentiel Nº 3.390 entré en vigueur le 28 décembre 2004 qui établit le transfert et l'implémentation de logiciels libres pour tous les organismes de l'État.

Le président du Centre National de Technologies de l'Information (CNTI), Jorge Berrizbeitia, a expliqué que l'adoption du logiciel libre signifie « la matérialisation d'une stratégie de l'État orientée vers l'accomplissement de la souveraineté technologique et informatique ». « Il s'agit de commencer la véritable société de la connaissance, ce qui nous conduira à une plus grande indépendance. » a-t-il ajouté.

Le Venezuela choisit Linux et les logiciels libres

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
1
29
déc.
2004
Linux
Le gouvernement vénézuélien se dirige rapidement vers l’adoption du logiciel libre, afin d’épargner de l’argent et de construire son indépendance technologique et ce malgré les campagnes de vente au rabais de Microsoft.

NdM : annonce de Chavez fin septembre, visite de Richard Stallman aux représentants du Venezuela et du Mexique, création d'infocentres. Ça bouge pas mal côté libre dans ce pays, et plus largement en Amérique Latine (cf la Sélection libre par exemple). Merci aussi à Christophe Amalvy d'avoir proposé cette dépêche.

Des nouvelles du Premier Forum Mondial de Technologie Libre (Caracas - Vénézuela)

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
26
nov.
2004
Linux
Traduction (rapide) d'un article en espagnol de BBC Mundo :

"... Annonces surprises :
Le moment de plus grande euphorie lors de cet évènement fut probablement quand des représentants de l'entreprise pétrolière PDVSA annoncèrent que la compagnie commencerait à utiliser du Logiciel Libre dans ses opérations, à l'exception du secteur plus spécialisé du forage.
L'annonce fut reçue par des applaudissements. Les participants voient aussi d'un bon oeil l'annonce faite il y a quelques semaines par le Président du Venezuela, Hugo Chàves, sur l'élaboration d'un décret qui proclamerait l'usage obligatoire du Logiciel Libre dans les secteurs de l'administration publique dans lesquels son utilisation est possible.
Sans doute, il y en a qui pensent que l'on devrait faire encore plus..."

Le Venezuela, deux fois !

Posté par . Modéré par Nÿco.
0
1
oct.
2004
Internet
Hugo Chavez, Président du gouvernement bolivarien du Venezuela, lors d'une réunion au ministère de la Science et de la Technologie a "avancé" : « Nous travaillons sur un décret pour établir au Venezuela, de manière officielle et obligatoire, le développement, l'adoption et l'usage du logiciel libre pour l'administration publique. »

D'autre part, Richard Stallman et les représentants des gouvernements mexicain et vénézuélien se réuniront en novembre pour étudier l'utilisation de GNU/Linux dans ces deux pays.

Le Venezuela vient de faire le pas!

Posté par (page perso) . Modéré par DAGAN Alexandre.
0
30
août
2002
Communauté
Linux Today nous gratifie d'un article a propos d'une nouvelle politique du gouvernement vénézuelien qui demande exclusivement l'utilisation de programmes Open Source dans l'administration (licence GPL).

La raison majeure est que dans les fonds consacrés aux achats de licences, 75% partent à l'étranger, 20% dans des sociétés de support étrangères, et 5% seulement aux programmeurs du cru.