Du nouveau du côté de LXQt

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, Florent Zara et tankey. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa.
66
13
mai
2014
Serveurs d'affichage

La première version publique de LXQt, l'environnement de bureau né du rapprochement de LXDE et Razor-Qt, est sortie le 7 mai 2014.
C'est l'occasion pour les développeurs de rappeler avec humour que la communauté Linux voit passer beaucoup de forks mais peu de projets qui fusionnent. Ils ont même reçu des renforts du projet Maui qui cherchait aussi à créer un bureau Qt.

logo lxqt

Pour rappel, LXDE est un environnement du bureau léger basé sur la version 2 de GTK+, et Razor-Qt en est le pendant du côté Qt.

Syncany, une alternative libre à Dropbox avec bien plus de fonctionnalités

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
45
30
mai
2011
Internet

Après Dropbox et Sparkleshare, Syncany est une nouvelle application de synchronisation de données « au fil de l’eau » entre plusieurs machines. Ses points forts : logiciel libre et indépendance du service de stockage sous‐jacent, grâce à un système de greffons.

Syncany est écrit en Java et est hébergé sur Launchpad. Le projet est encore jeune, mais très prometteur.

Linux Mint Debian Edition

Posté par . Modéré par baud123.
20
9
sept.
2010
Debian
Linux Mint, distribution traditionnellement basée sur Ubuntu, a proposé récemment sa version 9 « Isadora » dérivée d’Ubuntu 10.04 « Lucid Lynx ».

Mais un autre projet, commencé il y a quelques mois, vient de donner un premier résultat concret : Linux Mint Debian Edition (LMDE). Comme son nom l'indique, cette version est directement basée sur Debian (Testing). Un premier live-DVD vient d'être publié.

Le projet Unladen Swallow vise à accélérer Python d'un facteur 5

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
26
31
mar.
2009
Python
Des ingénieurs de Google ont lancé un projet, Unladen Swallow, qui vise à accélérer Python d'un facteur cinq au moins. L'idée est de créer un compilateur à la volée (JIT) basé sur LLVM pour remplacer la machine virtuelle de l'interpréteur Python.

Au passage, plusieurs améliorations sont envisagées, dont un nouveau ramasse-miettes et la possibilité de s'affranchir du Global Interpreter Lock (GIL). Le GIL est un verrou qui assure que les objets Python se comportent de manière thread-safe (ils ne le sont pas intrinsèquement), mais qui pénalise les programmes multithreadés.

Sun "libère" 1600 brevets pour les projets sous CDDL

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
26
jan.
2005
Communauté
À l'instar d'IBM, Sun Microsystems vient d'annoncer l'ouverture d'une partie de son portefeuille de brevets pour libre utilisation dans les projets sous licence CDDL (NdRl : cette licence est qualifiée de libre par la FSF).

Il s'agit de brevets portant sur des parties de Solaris, ou plus exactement de sa future version open-source : OpenSolaris.

NdM : merci à Jean-Etienne Poirrier pour avoir également soumis la news.