Joc M a écrit 261 commentaires

  • [^] # Re: Y a aussi VYM

    Posté par . En réponse à la dépêche Freeplane, l'avenir de la carte mentale libre en Java ?. Évalué à 0.

    Bah déjà il est pas en Java.

    Donc préférable à C# over mono et pas pire que du python ou du C++ mal codé...
  • [^] # Re: Hahaha

    Posté par . En réponse à la dépêche Freeplane, l'avenir de la carte mentale libre en Java ?. Évalué à 1.

    Hé oui... les préjugés sur java sont encore et toujours les mêmes. Quand les gens comprendront que dans 90% des applis, le facteur qualité de développement influe beaucoup plus sur les perfs que la techo employée...
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 0.

    ton moteur a a peine le temps de chauffer,
    J'ai pas un V8 hein, au bout de 1,5km, la jauge de température indique 92°

    tu prends ta voiture pour faire 6km et conseille aux autres de prendre leur vélo
    Figures toi justement, que ça fais 1 moi et demi que je n'ai pas pris ma voiture pour aller au boulot (à part de rares occasion ou j'avais des courses à faire). Je fais plus de 20km en vélo chaque jour car j'en profite pour rentrer manger chez moi depuis que mes déplacements sont gratuits et responsables.

    Inutile de prendre la mouche et tes leçons, tu peux te les garder
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 1.

    Et tu ne comptes toujours pas la relance après le "pied levé". Forcément, une consommation instantané est une consommation instantanée, elle ne tient aucunement compte de la dépense énergétique que tu vas faire après ta phase de "pied levé" qui va te freiner (alors qu'en roue libre pas) !

    Donc les relevés instantanés n'apportent rien. C'est ce que je me tue à dire depuis le début : il faut tenir compte de toutes les phases et pas se satisfaire de mesures ponctuelles dont on ne sait rien sur le mode de calcul.

    Pour finir, ce que je sais, c'est que dans MA voiture, depuis que j'ai adopté ce mode de conduite (3 pleins), je fais 150km de plus par plein toujours sur le même trajet (12km/jour avec environ une 40aine d'arrêt, du relief etc.) et sans avoir changé de façon d'accélérer. Alors si dans TA voiture, sur la base de relevés ponctuels représentant 0,1% de tes trajets, tu préfères être en prise inutilement, vas, y, c'est TON problème.

    Remarque : tu dis que ton ralenti consomme 0,5l / h et qu'en roue libre tu consommes 6l/100km ça fait 8,3km/h. Quel rapport avec les vitesses dont on parle depuis le départ (50, 70, ...)?. De même, si à 50 en roue libre(ce que je suppose) tu consommes 5,5l/100km, c'est que ton ralenti brûle 11l/h !!! T'as mieux comme chiffre ou alors tu les as pipotés ?
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 1.

    NON : j'ai un témoin de consommation instantanée : lorsque tu vas t'arreter à un feu : tu lèves le pied, ta voiture ralentie (normal), la conso est (en ville) : 2.2 l
    tu débrailles en roue libre : conso 5.5 l


    Es-tu sûr de ne pas vouloir remplacer la décélération au frein moteur sur 100m par la décélération en roue libre + freins sur 100m ? Je pense que ça ne viendrait à l'idée de personne...

    Bref,

    Tout le problème est que tu compares phase de frein moteur seule et phase de roue libre seule alors que le frein moteur est forcément accompagné d'une phase de reprise lorsqu'il est utilisé en conditions d'usage de la roue libre* ou alors tu vas finir par t'arrêter trop tôt.

    J'aimerais que tu m'expliques comment ton truc tiens dans ces conditions : sur un faux plat à -3° par exemple, dans un cas :
    - donner des gaz en prise pour compenser le frein moteur "naturel" (maintenir à plusieurs milliers de tours par minutes) et ainsi rester à vitesse constante
    - ne laisser que le ralenti et laisser couler en roue libre, à vitesse constante avec un régime moteur très inférieur au premier cas

    Comment dans ce cas, le moteur peut-il moins consommer à 2500tr/min qu'à 900 ? C'est physiquement impossible alors que c'est exactement le même moteur, sans aucun changement de réglage. Soit ton témoin ne calcul pas la conso instantanée de la même façon dans les deux cas (ce qui est très possible) soit tu es de mauvaise foi !

    900 tours minutes est chez moi le ralenti, non embrayé quoi pas de gaz, juste l'allumage électronique...

    * : espace en légère descente sans obstacles ou plusieurs centaines de mètres avant un arrêt.
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 1.

    - Dans un cas (prise) tu dois maintenir manuellement les gaz (ou plutôt au pied) ou alors tu ralentis très rapidement.
    Ce maintient de gaz est au moins supérieur à celui qu'il faut pour faire tourner le moteur à ce régime de croisière mais à vide. En gros, en pris à 50km/h il faut au moins autant d'énergie que à 0, au point mort à 2500tr/min.

    - Dans l'autre, c'est l'injection qui maintient le moteur en mouvement (mais demande beaucoup moins d'énergie). 0, au point mort à 900tr/min.
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 1.

    Je sais bien qu'il y a un tas d'autres pertes.
    C'est pour ça qu'il faut apprendre à se servir de cette fameuse roue libre.

    L'équation est complexe en effet car elle dépend aussi de l'étagement de la boite, de la qualité du moteur, de celle des pneus ainsi que du dénivelé, du revêtement etc.

    Essayez juste de précéder toute phase de frein moteur prévue, par une phase de roue libre... Vous verrez. Sur une clio essence, avec un trajet très haché, j'ai réussi à consommer environ 15 à 20% de moins.
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 1.

    A haute vitesse ça n'apporte clairement rien car les frottements de l'air et la résistance est roulement est importante et la vitesse décroit très vite en roue libre.

    En pratique, le meilleur contexte d'utilisation de la roue libre est quand on sait que l'on va s'arrêter, à un feu ou à un stop par exemple et qu'on précède la phase de frein moteur par une phase de roue libre.

    Mais même lorsque le trajet est assez long, passer de 45 à 50 toutes les 30 secondes consomme peu d'énergie par rapport au besoin qu'à le moteur pour être maintenu aux alentours de 3000tr/min pendant les mêmes 30 secondes.

    Par contre il faut être clair, utiliser la roue libre n'est pas idéal pour la circulation, elle ralentit nettement le trafique et n'est pas idéale quand la route est chargée.

    En revanche, dans le cas d'un trajet avec beaucoup d'arrêts prévisibles, c'est vraiment très économe.
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 2.

    Diantre, j'ai a faire a un génie ! Pour ne pas se prendre un mur, il suggère de freiner quand c'est nécessaire !

    Quand on a besoin de freiner : on freine (au moteur ou avec les freins)
    Quand on a besoin d'accélérer/maintenir sa vitesse longtemps : on est en prise en dosant les gaz
    Quand on a besoin de parcourir une courte distance et qu'on a déjà une certaine vitesse : on passe en roue libre sans freiner pour économiser l'énergie de fonctionnement du moteur jusqu'à arriver à distance de freinage...

    Ça y est ? T'as compris ?
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 1.

    Non, le résultat n'est pas le même...

    Car en roue libre, la durée ou tu ne consommes quasiment aucun carburant est beaucoup plus longue.

    Exemple : 500m à parcourir puis stop

    1 ) Pas de roue libre
    Tu accélères jusqu'à 50 (200 premiers mètres)
    Tu maintiens ta vitesse sur 200m (consommation faible mais conso quand même)
    Tu laisses la voiture ralentir sur son frein moteur sur 100m

    2 ) Utilisation de la roue libre
    Tu accélères jusqu'à 50 (200 premiers mètres)
    Tu passes en roue libre sur 250 et tu tombes à 45km/h
    Tu laisses la voiture ralentir sur son frein moteur sur 50m

    Résultat : dans 1 cas, tu as laissé ton moteur à 2500 tours minutes pendant 200m pour rien (juste éviter de tomber à 45km/h). Dans l'autre, seule l'énergie de lancement est consommée.

    Il ne faut pas négliger la consommation de fonctionnement du moteur. A 50km/h, 50% du carburant sert uniquement à vaincre les frottements internes du moteur.
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 2.

    Figure toi que le but de la roue libre est de ne pas freiner. Laisser le véhicule profiter de sa vitesse... Sans ralentir
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à -1.

    Ben c'est a dire que c'est un peu le principe du frein moteur. On consomme de l'énergie cinétique qui vient des roues pour entrainer le moteur plutot que de la dissiper sous forme de chaleur dans les freins.

    Et si, quand on veut juste profiter de sa vitesse acquise, au lieu de dissiper une partie de l'énergie cinétique de ton véhicule dans tes freins ou dans ton moteur, tu ne la dissipais pas du tout ?

    Ça serait formidable non ?

    C'est possible... mais il faut être en roue libre. La roue libre bien utilisée économise donc de l'énergie (durée de consommation de carburant dans le moteur plus faible, limitation des frottements moteur, proportionnels au régime, au maximum, etc.) CQFD
  • [^] # Re: Trop compliqué pour madame michu.

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 6.

    C'est, il suffit d'aller en Angleterre, en Italie, en Allemagne, En Suisse, en Norvège, en Suède, en finlande, au Danemark, etc. Pour voir que le carburant n'est pas si cher en France (la liste que j'ai cités ne représente qu'une partie des pays ou le carburant EST PLUS CHER QU'EN FRANCE).

    Le reste de l'Europe de se résume pas à l'Espagne et le Luxembourg...
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à -1.

    Même réponse que plus haut... OK, tu ne brûle pas de carburant en phase de frein moteur. Mais en revanche, les frottements internes du moteurs te ralentissent et consomme ton énergie cinétique.
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à -1.

    Et le frein moteur, il ne consomme pas d'énergie ? C'est pas par ce que ton moteur ne brule pas de carburant que tu ne gâches ton énergie cinétique !

    Sinon, comment expliques tu le besoin de maintenir la pédale d'accélérateur enfoncée pour garder ta vitesse en prise alors qu'en roue libre tu n'en as aps besoin.

    Le moteur consomme pratiquement 50% de son énergie en interne à faible vitesse.

    La physique, c'est pas ton truc on dirait.
  • [^] # Re: Arabie Saoudite

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 3.

    "on va les forcer à nous livrer le pétrole"

    Malheureusement, on commence à entendre ce genre de discours et ça s'apparente même souvent à des appels guerriers.

    Non seulement le pétrole pas chère nous a fait croire qu'habiter à 40km de son boulot est normal mais il provoque aussi animosité et tiraillements sociaux...

    Comme dirait l'autre : "le pétrole n'est pas un problème, c'est LE problème".

    C'est pourquoi il faut débuter le sevrage et vite.
  • [^] # Re: Prix de production

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 2.

    Bon, j'ai pas retrouvé l'info...
    Ca a été dit dans l'émission C dans l'air sur le prix du gazole il y a environ 2 semaines.
  • [^] # Re: Prix de production

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 4.

    Il s'agit du baril supplémentaire, pas du prix de revient moyen !

    Le baril supplémentaire (en plus de la production de fond, il s'agit donc d'investissement) coute plus cher car il est extrait plus difficilement.
    Sinon, on aurait extrait les 1000 milliards de barils à 30$ en 2003 et bonjour le bénef !

    Mais ce n'est pas si simple !
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 3.

    - D'une, l'embrayage est fait pour ça, en plus, ce que tu pourrais perdre en embrayage serait largement compensé par une usure plus faible des pneus (qui ne reçoive aucun couple). Quand bien même il s'userait 2 fois plus vite (à changer tous les 75000km pour 1000€) l'économie de carburant (20% environ en ville) représente beaucoup plus (environ 1500€ sur la même durée).
    - De deux, il ne s'agit pas de laisser en roue libre en descente alors qu'on freine (qu'on soit en frein moteur ou en frein classique on ne fait aucune économie de toute façon). On est bien d'accord que la roue libre ne doit pas remplacer le frein moteur.
    - De trois, plus aucune voiture n'a les freins qui chauffent en descente ou alors tu as une vielle 2CV. De toute façon, la roue libre ne doit pas être utilisée en descente franche !
    - De quatre, un obstacle survient ? Tu as le pied sur le frein et non bêtement sur l'accélérateur en maintient de vitesse -> tu gagnes une demi seconde sur le freinage (je n'invente rien, c'est ce que font les forces de l'ordre en conduite rapide).
    - De cinq, il n'y a aucun changement de comportement du véhicule qu'il soit en maintient de vitesse stricte (le moteur ne faisant que vaincre les frottements du véhicule) et en roue libre. Le seul changement de comportement (quasi négligeable) se situe uniquement lors du débrayage/embrayage.

    Les règles fixées dans l'apprentissage de la conduite vis à vis de la roue libre datent de 60 ans, il faut les réactualiser.

    C'est comme pour le sous-régime, les moteurs à injection directe consomme plus en sous régime. Il vaut mieux être dans le bon rapport. Les conseil des années 70 n'ont plus court.
    De plus, un moteur moderne de 140cv consomme en général moins que le même équipé pour 70cv (efficacité plus grande du premier).
  • [^] # Re: pas de roue libre

    Posté par . En réponse au journal Le pétrole, quelle salauperie !. Évalué à 2.

    Non, l'énergie que tu consommes dans la boite et le moteur en frein moteur est bien plus élevée qu'en roue libre (2500 tours/min au lieu de 900)
    J'ai réduit ma conso de 20% en ville en utilisant la roue libre en ligne droite et en dehors des descentes... Je sais bien de quoi je parle
  • # Je ne peux m'empêcher de me demander

    Posté par . En réponse au journal De retour.... Évalué à 2.

    pourquoi ce retour à l'informatique professionnelle ?

    C'est vrai ça, vivre dans un village calme parmi des gens agréables, le tout sous un climat propice au retour aux sources et repartir pour les 9h de taf par jour, les compromis, les imprévus...

    J'ai quelques idées mais je te laisse répondre. J'espère seulement que ce n'est pas pour le plaisir du coup de fatigue de 15h ou encore pour l'impression de laisser passer les mois sans avoir de nouveauté dans sa vie...
  • [^] # Re: Hum

    Posté par . En réponse au journal Lisaac plus rapide que le C !. Évalué à 2.

    ça reste encore un peu boiteux car le terme équivalent dépend du compilateur utilisé

    C'est pas boiteux du tout. Tout langage est équivalent à tout autre sur le plan théorique. Ce qui définit le terme de langage c'est un formalisme pour décrire un calcul au sens Turing du terme.

    Donc c'est pas boiteux... Seulement on a l'habitude de convertir dans un sens (compiler le C en assembleur par exemple) et pas dans l'autre.
  • [^] # Re: Calcul

    Posté par . En réponse au journal Un peu d'histoire.... Évalué à 2.

    Le problème que tu soulève n'est pas lié à l'argent mais à l'horizon. L'actionnaire voit souvent à court terme.

    Hors, un actionnaire qui place pour du long terme préfèrera toujours un bénéfice qui croit de 3% par ans non-stop plutôt que 15%, -10%, 0%, 3%, 10%, ...

    Plus généralement, il est idiot de se battre contre le concept de profit. Le profit c'est la création de richesse, souvent indirectement.

    Le seul problème est qu'on ne prend pas bien en compte la richesse apportée par notre environnement. Si on veut la prendre en compte, il faut légiférer pour taxer/interdire ce qui le détruit.
  • [^] # Re: Hébé ?

    Posté par . En réponse au journal Un peu d'histoire.... Évalué à 4.

    Mais arrêtez là !

    Vous êtes en train de casser le moral de ceux qui croient à fond dans le pétrole comme énergie d'aujourd'hui et de demain... La voiture neuve d'1 tonne 7 dans le garage doit bien boire hein !!

    "Bah oui ma bonne dame... le pétrole est illimité, c'est Total et l'état qui nous font croire l'inverse pour nous faire cracher nos € !"

    Arrêtons avec cette légende urbaine... Le pétrole flambe, ce n'est pas un choc comme dans le passé, mais le début de la fin... Point barre !
  • [^] # Re: CO2

    Posté par . En réponse au journal Un peu d'histoire.... Évalué à 3.

    donc l'essence fournit 3x plus (en moyenne, je me répète) de CO2

    Non non.... 3x plus de CO ! pas de CO2 !