Journal photos libre d'Antarctique

100
3
sept.
2011

L'année dernière j'ai eu la chance de passer un an sur la Base_antarctique_dumont_d'urville, comme informaticien.

La base est ravitaillé 4 fois par an par un bateau, l'Astrolabe, pendant l'été (de octobre à mars). Des avions en provenances des autres bases peuvent aussi se poser. En été des animaux viennent se reproduire autour de la base : manchots Adélie, skua, pétrels, phoques.

Mais quand l'hiver approche et que la banquise arrive, ils partent tous et laissent la place aux manchots (...)

Darktable 2.0 : traitement et gestion de photographies

81
30
déc.
2015
Graphisme/photo

À peine plus d'un an après la version 1.6, la version 2.0 de darktable est sortie pour le réveillon, le 24 décembre 2015.

Darktable est un logiciel de gestion et d'édition de photographies, spécialisé dans le traitement d'images brutes (RAW). Il permet d'un côté de gérer une collection de photographies (classement, notes avec un système d'étoiles de 0 à 5, étiquetage, recherche, le tout indexé dans une base de données), et de l'autre de faire de l'édition d'image non-destructrice.

L'édition non-destructrice consiste à définir un ensemble d'opérations à appliquer sur l'image, sans modifier l'image d'origine. C'est l'approche suivie par la majorité (totalité ?) des logiciels pour le traitement d'images brutes : les fichiers RAW sont faits pour être produits par un appareil photo, mais pas pour être modifiés par d'autres logiciels. Un gros intérêt est que toute opération appliquée à l'image peut ensuite être modifiée ou annulée, quel que soit l'ordre dans lequel les opérations ont été appliquées par l'utilisateur. L'utilisateur travaille directement avec une pile de transformations à appliquer à l'image. On peut aussi « copier coller » un ensemble d'opérations d'une image à l'autre.

darktable

Comme pour les versions précédentes, la migration en avant se fait de manière transparente mais irréversible : lancer darktable 2.0 met à jour sa base de données interne vers un format que les versions précédentes ne savent pas lire (il est conseillé de sauvegarder son répertoire ~/.config/darktable/ avant la mise à jour)

Journal G'MIC 1.5.9.3 : Poisson Blending, Seamcarving, OpenMP, et autres joyeusetés !

70
23
juin
2014

Salut à tous,

Contexte

A l'occasion de la sortie, vendredi dernier, de la version 1.5.9.3 de G'MIC (GREYC's Magic for Image Computing), qui est un framework libre pour le traitement d'images, je vous propose de continuer ma petite série d'articles de résumés sur ce que permet de faire ce logiciel, qui a vu le jour en 2008, et qui continue d'évoluer jour après jour, à un rythme qu'on pourrait qualifier de "soutenu".

Avertissement: Je suis le développeur (...)

L'Union des Photographes veut la mort du Libre

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
67
14
mai
2011
Culture

L'UPP, dit l'Union des Photographes Professionnels, a déclaré la guerre aux photographies Libres de droits. Visiblement, les microstocks mais aussi les licences CC, largement utilisés dans les projets tels que Wikipedia, sont dans leur ligne de mire. Selon le communiqué publié sur le site de l'UPP c'est une une nouvelle structure, nommée L'Association Contre le Libre de Droits qui a été créée lors du dernier congrès.

Le but de cette association est, je cite, de lutter contre l'utilisation d’oeuvres visuelles dites « libres de droits » et contre leur commercialisation à un prix dérisoire. Le danger est plus réel qu'il n'y parait, au Portugal un texte de loi sera bientôt proposé qui interdira purement et simplement le Libre (le logiciel n'est pas impacté).

Parce que le Libre, ce n'est pas que Linux ou l'informatique, mais c'est aussi la musique, la photographie ou l'écriture. Il faut veiller à ce que ce genre d'initiative ne s'étende pas en Europe, car le risque d'une interdiction pure et simple des médias Libres est un avenir possible. Si un tel texte de loi voyait le jour en France, même un site tel que LinuxFr.org pourrait être déclaré illégal puisqu'une partie au moins de son contenu est sous licence CC.

G'MIC 1.5.8.3 : Quelques avancées supplémentaires pour le traitement d'image libre

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, palm123, Florent Zara et tuiu pol. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
64
12
fév.
2014
Graphisme/photo

Je vais vous donner (encore!) quelques nouvelles du projet G'MIC, un framework libre pour le traitement d'image, que nous développons dans l'équipe IMAGE du laboratoire GREYC (UMR CNRS 6072), et qui est distribué sous licence libre CECILL. À l'occasion de la sortie de la dernière version (estampillée 1.5.8.3), je vous propose un récapitulatif des nouvelles fonctionnalités introduites depuis l'arrivée de la branche 1.5.8.x (c'est-à-dire juste quelque temps après la publication de mon dernier journal sur le sujet, fin octobre).

puzzle Joconde

NdM : merci à David Tschumperlé pour son journal.

FLIF, un format d’image sans perte, intelligent et « performant », sous licence GPL

62
4
oct.
2015
Technologie

Pendant que les technologies en termes de compression vidéo continuent d’avancer, on attend toujours la relève en termes de compression d’images. JPEG2000, PNG et GIF sont des formats qui commencent à prendre de l’âge, et chaque format a sa cible d’utilisation. Peut‐être plus pour longtemps, un nouveau format entre dans l’arène, il est libre et répond au doux nom de FLIF.

Journal WebP, le format d'images ultime

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
60
24
nov.
2011

Sommaire

WebP est un format d'image matricielle conçu par Google à partir du format des images inter-trame du format vidéo VP8 qui sert lui-même de base au format multimédia WebM.

À ma connaissance, le format WebP n'est pas encore finalisé, et Google ajoute d'ailleurs régulièrement de nouvelles fonctionnalités. La vocation de WebP est, à terme, de fournir un remplacement avantageux aux trois (...)

Rapide état des lieux de la photo numérique sous linux

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
59
23
avr.
2010
Bureautique
Étant photographe amateur et libriste, j'ai souhaité faire un rapide état des lieux de la photo numérique sous Linux, qui est un domaine très actif actuellement.
Cet état des lieux n'est pas exhaustif, j'ai simplement tenté d'établir la liste des outils que j'utilise, ainsi que la liste de ceux que j'ai testé et qui semblent intéressants.
Cette dépêche publiée sur DLFP en licence libre CC-by-sa n'ayant pas pour vocation de traiter un sujet vaste comme la photo numérique, une connaissance basique du domaine est nécessaire à la compréhension de certaines notions ou termes.
  1. Derawtiseurs
  2. Panorama
  3. Hdr : High Dynamic Range
  4. Catalogue/Visionnage
  5. Calibrage
  6. Divers
  7. Conclusion

Journal ISS : le flim

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
59
11
août
2012

Sommaire

Je suis en vacances quelques jours dans le sud, et comme tous les étés, les belles soirées étoilées sont ponctuées par les passages de la Station Spatiale Internationale (AKA ISS) . Muni d'un appareil photo réflexe et d'un téléobjectif puissant, je me suis demandé si c’était suffisant pour lui tirer le portrait.

Le matos

La zoli nimage relevant de la pornographie photographique:

C'est donc un Canon (...)

darktable 1.4

Posté par . Édité par Nÿco et ZeroHeure. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags :
54
27
déc.
2013
Graphisme/photo

Dans la gestion du flux photographique complet (catalogage, développement, géo-localisation), le logiciel darktable sort du lot depuis quelques temps. En terme d'outillage et de qualité d'image, darktable n'a rien à envier aux grands logiciels dans le domaine. D'autant plus qu'il est publié sous licence GPLv3, ce qui ne gâche rien.

La version 1.4 est sortie tout juste pour Noël, parmi les nouveautés on peut noter les points suivants:

  • lua pour scripter l'application
  • les masques dessinés : cercle, ellipse, chemin (bézier), pinceau et gradient
  • format WebP en exportation
  • optimisation importante de la table lumineuse pour les grandes collections
  • détection du focus sur la table lumineuse
  • cache local d'image pour travailler avec des images non disponibles (disque externe)
  • des modes de fusion supplémentaires (Luminance HSV, Couleur HSV, Luminance Lab, Couleur Lab)
  • une nouvelle forme d'histogramme : waveform
  • gestion des modules en mode unique (lorsque l'on ouvre un module les autres se ferment)
  • trois modules supplémentaires:
    • contraste luminance saturation
    • balance couleurs
    • mappage des couleurs
  • et plein de petites améliorations ça et là… sans compter les corrections de bugs!

À noter aussi la mise à disposition d'un nouvel outil pour mesurer précisément la courbe de base à partir d'une image RAW+JPEG. Cela permet d'étalonner au plus juste son boîtier et de retrouver dans darktable une image proche du JPEG constructeur.

Quelques chiffres, depuis la dernière version (1.2) c'est 1695 modifications dans 769 fichiers et 67 contributeurs différents.

Darktable 1.6 : traitement de photos, développement d’images RAW

Posté par (page perso) . Édité par M5oul, michelLeblond, BAud, Vicolaships et Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
50
21
déc.
2014
Graphisme/photo

La version 1.6 de darktable est sortie ce 7 décembre 2014. Pour rappel, darktable est un logiciel d'édition de photos spécialisé dans les images RAW.

Cette nouvelle version n'apporte rien de révolutionnaire du point de vue de l'utilisateur, mais plusieurs petites améliorations sympathiques pour la convivialité, un nouveau module « suppression de la frange » (defringe) similaire au module « aberrations chromatiques » et un joli travail d'amélioration général du code et des performances.

Darktable : entrevue avec Johannes Hanika

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Nils Ratusznik, palm123 et Benoît Sibaud. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
46
4
déc.
2014
Graphisme/photo

Darktable est un logiciel de développement de négatifs numériques d'images photographiques sous licence GPLv3. C'est une « table lumineuse » et une « chambre noire » pour photographes. Il permet également de gérer vos négatifs numériques dans une base de données.

Il y a deux ans, je vous proposais une entrevue avec le créateur de la police Linux Libertine, Philipp H. Poll, et je voudrais vous proposer aujourd'hui une entrevue avec le créateur de Darktable : Johannes Hanika.

Sortie de PhotoShow 3.0

Posté par . Édité par Xavier Teyssier, palm123 et Xavier Claude. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
45
7
juil.
2014
Technologie

PhotoShow est une galerie photos/vidéos auto-générée, en PHP, sous licence GPL.

Elle est munie d'un design clair et efficace, à la fois sur ordinateur de bureau et sur téléphone portable. Il vous suffit d'un serveur web avec PHP5 et libgd (pour la génération de vignettes). Pas d'installation, deux lignes de configuration. Elle est pas belle, la vie ?

Piwigo 2.7 : un chez-soi pour vos photos

Posté par (page perso) . Édité par BAud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
42
4
oct.
2014
Graphisme/photo

Piwigo est un logiciel libre de galeries photos pour le web. La version 2.7 est sortie il y a quelques jours. Parmi les nouveautés, un nouvel uploader (téléverseur (?) en HTML5, qui remplace l'ancien en flash), une visite guidée interactive pour les débutants, un champ recherche amélioré et tout un tas de petites améliorations.

Logo Piwigo

Pour éviter de répéter ici ce que l'annonce de la sortie de la version 2.7 dit déjà mieux que moi, voici une dépêche d'un point de vue subjectif assumé : j'ai moi-même franchi le pas, il y a quelques semaines, après avoir comparé Piwigo et d'autres. Voici ce que je retiens de mes premières expériences avec Piwigo et des nouveautés de la nouvelle version.

Journal Ramesh Raskar et l’imagerie à un trillion d’images par seconde.

42
16
oct.
2012

Bonjour Nal :)

C’est la toute première fois que je me décide à écrire ici car l’information intéressera sûrement beaucoup d’entre vous, je ne l’ai pas vue sur le site, et parce que quand on aime l’informatique, on aime aussi le progrès scientifique.

En 1964, le célèbre professeur du MIT Harold Edgerton a pris une photo d’une balle perçant une pomme en utilisant des expositions très courtes de quelques nanosecondes. Nimage souvenir pour ceux qui auraient la mémoire courte.
Inspiré par son (...)