Les mots de passe des premiers développeurs‐utilisateurs d’UNIX, notamment celui de Ken Thompson

38
14
oct.
2019
Sécurité

En 2014, une ingénieure, Leah Neukirchen, trouve un fichier /etc/passwd archivé avec du vieux code source BSD et décide de déchiffrer les mots de passe des premiers développeurs‐utilisateurs d’UNIX.

Assez facilement, les mots de passe sont trouvés les uns après les autres. Je ne sais quels étaient vos premiers mots de passe, mais, personnellement, j’utilisais le même sur beaucoup de mes comptes et c’était soit des mots de la langue française faciles à taper, soit le nom de ma copine.

Ces tout premiers développeurs‐utilisateurs d’UNIX étaient‐ils plus inventifs ? À vous d’en juger, les voici en deuxième partie.

Journal Les mots de passe des premiers développeurs/utilisateurs d'UNIX, notamment celui de Ken Thompson

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
70
11
oct.
2019

En 2014, une ingénieure, Leah Neukirchen, trouve un fichier /etc/passwd archivé avec du vieux code source BSD et se décide de déchiffrer les mots de passe des premiers développeurs/utilisateurs d'UNIX.

À cette époque, ce fichier /etc/passwd contentait l'empreinte (hash) de chaque mot de passe des utilisateurs. Aujourd'hui, un demi-siècle après, ce fichier /etc/passwd existe toujours, mais il ne contient plus les empreintes des mots de passe depuis très longtemps.

Assez facilement, les mots de passe sont trouvés les uns (…)

Portrait de Ken Thompson

Posté par  . Édité par ZeroHeure, Ysabeau, Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
59
29
sept.
2019
Culture

Jʼai récemment fait un portrait biographique en vidéo de ce cher Ken Thompson. Ken Thompson, ce nom ne dit peut‑être rien à certains et certaines dʼentre vous, mais GNU/Linux nʼexisterait simplement pas sans lui.

En effet, cʼest lui le créateur originel dʼUNICS (il lʼavait nommé comme ça, en jeu de mots par rapport à un système qui s’appelait MULTICS), et d’un grand nombre de petits outils qu’on utilise tous les jours : le Thompson Shell (qui a servi dʼinspiration au Bourne Shell), la commande grep, la possibilité de connecter des processus avec les tubes (pipes |), et plein dʼautres éléments qui sont les fondations de tous les systèmes UNIX.

The Go Programming Language

Posté par  . Édité par ZeroHeure et palm123. Modéré par Ontologia. Licence CC By‑SA.
55
6
déc.
2015
Golang

Ce titre me rappelle quelque chose, les noms des auteurs me rappellent quelque chose aussi. Un certain Kernighan…
Il me faut remonter assez loin dans ma mémoire, à une époque où la lecture d'un seul livre permettait de s'occuper un sacré bout de temps.

couverture

Nous avons bien là l'auteur du mythique « The C Programming Language » qui reprend la plume pour un nouveau langage. Cela attise ma curiosité, je contacte l'éditeur qui me propose un spécimen en échange de mon avis impartial. Impartialité toute relative vu les souvenirs et le respect qu'imposent les auteurs du livre et du langage !

Journal The Go Programming Language

Posté par  . Licence CC By‑SA.
39
6
déc.
2015
Ce journal a été promu en dépêche : The Go Programming Language.

The Go Programming Language

Alan A. A. Donovan et Brian W. Kernighan

Ce titre me rappelle quelque chose, les noms des auteurs me rappellent quelque chose aussi. Un certain Kernighan…
Il me faut remonter assez loin dans ma mémoire, à une époque où la lecture d'un seul livre permettait de s'occuper un sacré bout de temps.

Nous avons bien là l'auteur du mythique « The C Programming Language » qui reprend la plume pour un nouveau langage. Cela attise ma curiosité, je (…)

Petite histoire du Bourne Shell

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud, palm123 et ymz. Modéré par ymz. Licence CC By‑SA.
90
20
mar.
2015
Doc

Nos systèmes d'exploitations sont forgés par l'histoire. Ils se sont formés par stratifications d'inventions accumulées. Les idées de Ken Thompson, Steve Bourne, et Bill Joy - pour ne citer que les personnes dont il est question dans cette dépêche - sont fossilisées dans les sources des logiciels que nous utilisons aujourd'hui. Parce qu'un rappel historique nous permet de comprendre les raisons du fonctionnement actuel d'un logiciel, cette dépêche présente rapidement l'histoire du shell de Bourne.

Journal Troff, l'enthousiasme

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
35
13
août
2014

Ce journal est juste un petit journal marque-page marqué par l'enthousiasme : La communauté Troff est prise d'un sursaut d'énergie qui redonne vie à l'ancestral logiciel.

Groff

Werner Lemberg, le mainteneur de Groff annonçait sa démission il y a quelques mois. Piquée au vif, la communauté d'utilisateurs s'est réveillée, à beaucoup discuté de l'avenir de son logiciel, et est en train de sortir de l'impasse : Non seulement Werner Lemberg est toujours présent et actif, mais en outre, Vaibhaw Pandey étudie actuellement (…)

Plan9 en GPL v2, pour les nuls

Posté par  (site Web personnel) . Édité par palm123, ZeroHeure et tuiu pol. Modéré par Florent Zara. Licence CC By‑SA.
55
19
fév.
2014
Technologie

L'université de Berkeley en Californie a reçu l'autorisation d'Alcatel-Lucent de publier Plan9 en GPLv2. Pour rappel, Plan9 est un OS, descendant de Unix Time-Sharing System, développé chez Bell Labs, par Rob Pike, Ken Thompson, Dennis Ritchie et d'autres.

Glenda, logo de Plan9

Comme il semble que peu de monde sache ce qu'est Plan9, voici, dans la suite de la dépêche, une rapide introduction à Plan9. Nous vous invitons à poursuivre par vous même en lisant la documentation et en installant Plan9 sur votre cluster de RaspberryPi, vos Thinkpads ou vos machines virtuelles pour vous faire une idée de la bête par vous-même.

NdA : Merci à eggman et Sygne pour leurs journaux respectifs sur le sujet, sous licence CC by-sa.

Journal Plan9 pour les nuls

70
18
fév.
2014

Plan9 pour les nuls

Je suis effaré par l'ignorance des gens d'ici quant à Plan9. Dans le récent journal qui en parle, je me trouve être le seul qui sache un peu de quoi il est question, et c'est un comble, car je n'y connais presque rien.

Alors puisque ce presque rien est toujours mieux que rien, je vous propose une rapide introduction à Plan9, et vous invite à poursuivre par vous même en lisant la documentation et en installant (…)

Groff cherche un nouveau chef de projet

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ontologia, Nÿco, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par Florent Zara. Licence CC By‑SA.
25
17
nov.
2013
GNU

Groff est l'implémentation GNU du logiciel de formatage de texte Troff. Il est majoritairement utilisé aujourd'hui pour mettre en forme les pages de manuels, mais il réunit toujours autour de lui une communauté d'utilisateurs convaincus.

Depuis longtemps déjà, Werner Lemberg, le mainteneur principal du projet ne pouvait plus y consacrer beaucoup de temps. Il a officiellement fait appel ce week-end à un nouveau chef de projet pour Groff. La suite de la dépêche détaille le contexte de cet appel à candidature.

Forum Programmation.shell Extraction de données avec AWK

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
0
31
oct.
2013

Bonsoir tout le monde,

Intéressé par un récent billet de blog sur B. Kernighan , j'essaie de scripter avec AWK une extraction de coordonnées cartésiennes de certains atomes dans un output de dynamique moléculaire.
Ce dernier est composée d'une ligne de titre, d'un header général, et d'un certain nombre de configurations (snapshots) du systeme pris a intervalles de temps réguliers (dénotés par un timestep). Plus précisément, chaque snapshot comporte 4 lignes de header (1 + 3 lignes pour les vecteurs (…)

À la recherche des sources de Troff

87
7
août
2012
Doc

Troff est le logiciel de formatage de texte des Unix originaux. Il est toujours présent sur nos machines en sa version GNU (Groff) même s'il ne sert généralement qu'à afficher nos pages de manuel.

Eric Raymond n'hésite pas à dire que Troff est « l'application originale Unix qui tue tout » (Unix's original killer application, cf. The Art of Unix Programming), non seulement parce qu'il s'associe à différents interpréteurs et tire le meilleur profit des tubes et de la philosophie Unix, mais aussi parce que l'efficacité du logiciel a favorisé l'adoption d'Unix par le département des brevets de Bell labs, et ensuite au-delà.

S'il était largement utilisé dans les années 80, Troff est aujourd'hui tombé dans l'oubli, et semble peu à peu disparaître de l'Internet. Pourtant, en cherchant bien, on retrouve de nombreuses traces de la vivacité passée de Troff.

Ces traces sont exhumées en seconde partie de la dépêche.

Dennis Ritchie, un père d’UNIX, nous a quittés

Posté par  . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
148
13
oct.
2011
C et C++

Dennis MacAlistair Ritchie, le créateur du langage C et d’UNIX, est décédé.
Dennis Ritchie est connu comme étant le créateur du langage C, un développeur clef du système d’exploitation UNIX, et le coauteur du célèbre livre référence du langage C, The C Programming Language, communément appelé K/R ou K&R (en référence à ses deux auteurs : Kernighan et Ritchie).

Son invention du langage C et sa participation au développement d’UNIX, au côté de Ken Thompson, ont fait de lui un pionnier de l’informatique moderne. Le langage C reste au début du XXIe siècle, un des langages les plus utilisés, tant dans le développement d’applications que de systèmes d’exploitation. UNIX a aussi eu une grande influence en établissant des concepts qui sont désormais totalement incorporés dans l’informatique moderne.

Il déclara que le langage C « semblait être une bonne chose à faire » et que n’importe qui à sa place aurait fait la même chose ; bien que son collègue des laboratoires Bell, [Bjarne Stroustrup], créateur du C++, répondit que « si Dennis avait décidé de consacrer cette décennie à des mathématiques ésotériques, UNIX aurait été mort‐né. »

Suite au succès d’UNIX, Dennis continua ses recherches dans les systèmes d’exploitation et les langages de programmation, dont notamment les systèmes d’exploitation Plan 9 et Inferno, et le langage de programmation Limbo.

Il est corécipiendaire avec Ken Thompson de l’édition 2011 du Prix japonais et du Prix Turing de 1983.

Source de la biographie : Wikipédia

Témoignage de Lars Wizenius : les 20 ans de Linux, souvenirs personnels

Posté par  . Modéré par baud123. Licence CC By‑SA.
74
1
sept.
2011
Linux

Je vous propose ci-dessous une traduction de ce poignant témoignage sur la genèse de Linux, par Lars Wirzenius.
Lars, camarade d'université de Linus, pose ici un œil très rafraichissant sur la personnalité de Linus, et la manière dont cette personnalité lui a permis de réaliser son noyau.

Bon, j'arrête d'essayer d'écrire et vous laisse découvrir l'article en question.

Ah oui, une dernière chose quand même : merci à tous les contributeurs qui ont participé à cette traduction.