Forum Linux.général [RÉSOLU]Problème de configuration Xorg avec freeBSD sur un eMac G4

Posté par .
Tags :
2
14
jan.
2012

Bonjour à tous.
J'ai un vieux eMac G4, les gros, avec l'écran CRT (et une carte nvidia geforce 2)

Il semblerait que ce fameux écran soit très particulier, impossible de configurer Xorg. je le lance, l'écran reste désespérément noir.

Avec Ubuntu 12.04 (que j'ai installé là) l'écran est parfaitement reconnus automatiquement, sans qu'il ai besoin de fichiers de configuration.

J'arrive pas non plus à générer un fichier xorg.conf, 'fin bref, j'arrive à rien, je désespère, j'ai essayé avec tout les (...)

FreeBSD 9.0 est disponible

70
13
jan.
2012
FreeBSD

Avec l'évolution de FreeBSD, les changements visibles par l'utilisateur devraient être les moins déroutants possible. Par exemple, un réarrangement arbitraire des variables de démarrage du système dans le fichier /etc/defaults/rc.conf viole ce principe (POLA--principe du moindre étonnement). Les développeurs prennent en compte ce principe quand ils s'intéressent aux changements du système visibles par les utilisateurs.

Cette définition de la POLA (Principle Of Least Astonishment) tirée du freebsd-glossary donne une bonne idée du processus de développement de FreeBSD. Les décisions sont consensuelles, la compatibilité binaire est assurée, les changements ne doivent pas perturber les utilisateurs. C'est ce qui fait — qualités techniques mises à part — de FreeBSD un OS particulièrement stable et agréable à utiliser en production.

Alors que l'été avait été particulièrement trollesque sur le ton « Linux va nous bouffer — on va tous mourir », ce processus tranquille fait preuve une fois de plus de son efficacité démontrant aux sceptiques que cette stabilité n’empêche pas l’innovation. Et c'est finalement une version 9 riche en nouveautés et en améliorations que nous livre le projet.

Il y aura sans doute des benchmarks, des tests précis et millimétrés. Mais sans les attendre, on peut déjà affirmer sans crainte que l'amélioration des performances sur le réseau et le smp est simplement hallucinante.

NdM : grand coup de chapeau pour cet article rédigé de manière collaborative par 19 contributeurs en près de 300 révisions ! Merci à reno, Manuel Menal, Bapt, Michaël, d-jo, Thierry Thomas, inico, Nils Ratusznik, Laurent Cligny, GeneralZod, Xavier Claude, Patrick Lamaizière, Frédéric Perrin, Stéphane Aulery, elf32_ pour avoir contribué à cet article !

Journal Serais-ce geek's day

12
6
jan.
2012

Alors que tout le monde attend (ou pas) le coming-out de #mamieducantal , le millième xkcd est sorti. Tout ça alors qu'on me susurre à l'oreille qu'une agréable surprise attendais ceux qui auront fait un csup faut pas encore le dire

Mes plus plates excuses pour l'aspect bookmark du journal. Moi aussi je vous aime.

Journal fpart ou comment partitionner un ensemble de fichiers

Posté par (page perso) .
12
6
jan.
2012

Chers lecteurs,

Vous êtes-vous déjà demandé comment partitionner un ensemble de fichiers afin de les répartir de manières équitables dans des sous-ensembles de même taille ou bien des sous-ensembles d'une taille pré-définie ?

Je souhaiterais vous présenter un outil qui répond à ce besoin : il s'agit de fpart (file partitioner). Il est écrit en C et est disponible sous license BSD.

Quelques exemples valent mieux qu'un long discours :

1) La ligne suivante produit 3 partitions depuis les données (...)

Journal FreeBSD plus performant que GNU/Linux ?

7
11
sept.
2011

En tous cas lorsqu'il s'agit de faire tourner des binaires Linux qui utilisent l'OpenGL.

C'est ce qu'un article de Michael Larabel sur phoronix.com prétend. L'auteur aurait fait des tests sous PC-BSD 8.2 qui est livré par défaut avec la couche de compatibilité Linux. Mais l'article original ne précise pas quelle distribution GNU/Linux était en face pour ce comparatif. Pierre Dandumont qui reprend cet article sur presence-pc.com croit savoir qu'il s'agissait d'une Ubuntu 11.04. Il réalise également un très bon lancer (...)

FreeBSD 9 pointe le bout du nez

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
33
2
août
2011
FreeBSD

Ken Smith vient juste d'annoncer la sortie de la première beta de FreeBSD 9.0. Découvrez les détails de ce qui change dans une installation basique (sous VirbualBox) dans la seconde partie de la dépêche :

  • Nouvel installeur
  • Nouveau bootloader
  • intégration ATA dans CAM
  • Sofupdate journalisées par défaut
  • Moins de GNU, plus de BSD
  • Packet Filter mis à jour à la version de OpenBSD 4.5
  • Plein d'autres trucs...

Journal FreeBSD 9 pointe le bout du nez

Posté par (page perso) .
Tags :
22
1
août
2011

YO !

Ken Smith vient juste d'annoncer la sortie de la première beta de FreeBSD 9.0 annonce

Bon, qu'est ce qui change dans une installation basique (sous VirbualBox) ?

  • Nouvel installateur.

Au lieu de l'ancien sysintall (enfin !). Il intègre un mode LiveCD (pour dépanner) et une procédure d'installation assez simple et sans surprise (essai dans une VirtualBox). Par contre il n'y a pas d'option sur les medias utilisés (par exemple je ne vois pas comment faire une install en (...)

Forum général.général Mon expérience FreeBSD

Posté par .
Tags :
18
5
juin
2011

Je voulais vous faire part de ma fraîche expérience FreeBSD. Je ne sais pas si ça a sa place ici. Mais ça me semble important. Je voulais m'y mettre depuis longtemps mais j'étais échaudé par les fanboy *BSD avec le fameux troll « Linux c'est de la merde et personne ne s'en rend compte » et le « La liberté d'interdire doit être protégée ». En mettant ça de coté, j'ai décidé de m'y mettre ! J'espère ne pas dire (...)

Sortie de FreeNAS 8

Posté par . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
36
4
mai
2011
FreeBSD

FreeNAS, le système d’exploitation prévu pour le stockage en réseau (NAS, pour Network Attached Storage), vient de sortir en version 8. Outre les mises à jour de logiciels en provenance de FreeBSD, cette version marque une nouvelle direction.

En effet, FreeNAS s’adresse maintenant tout particulièrement aux entreprises. Cela se traduit par un retrait des fonctionnalités orientées particulier ; ainsi, on ne trouvera plus les fonctionnalités suivantes :

Ces fonctionnalités ne disparaissent, bien sûr, pas totalement et seront accessibles via des greffons qui ne sont pas disponibles pour le moment. Si vous utilisez FreeNAS et ces fonctionnalités, vous devriez peut‐être attendre un peu avant de faire la mise à jour.

Cette nouvelle version apporte une gestion de la version 15 du système de fichiers ZFS. Cette version a aussi été l’occasion de revoir l’interface d’administration. Maintenant, elle est faite en Django.

Ci‐dessous, une capture d’écran de la nouvelle interface :

Capture d'écran

FreeBSD 8.2 et 7.4 : deux sorties pour le prix d'une

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
Tags :
64
27
fév.
2011
FreeBSD

Cette semaine, deux nouvelles versions du système d'exploitation au démon rouge sont sorties : 7.4 et 8.2. La version 7.4 sera la dernière version de la branche 7, et à ce titre, a droit à un support allongé, dont la fin est prévue dans 2 ans. Les utilisateurs des versions 7.x sont encouragés à mettre à jour leurs systèmes. En revanche, la version 8.2 contient des changements plus intrusifs, mais bénéficiera d'un support plus court.

La version 7.4 est essentiellement une série de corrections par rapport à la version 7.3 : quelques correctifs de sécurité, beaucoup de mises à jour et de nouvelles fonctionnalités dans les pilotes de cartes réseau, et des améliorations un peu partout ; je vous laisse lire les notes de mises à jour.

Dans la version 8.2, une nouvelle version de ZFS a été importée depuis Solaris, avec un nouveau format sur disque, ainsi que des promesses de performances accrues. Un message sur les forums indique d'énormes gains pour ZFS entre 8.1 et 8.2 ; à prendre avec un grain de sel tout de même. Le support de Xen (en tant que domU) a été amélioré, pour les architectures i386 et amd64. Dans le système de base, BIND et OpenSSL ont été mis à jour. Un nouveau pilote, aesni(4), a été ajouté pour tirer parti des possibilités d'accélération matérielle du chiffrement AES, disponibles sur certains processeurs Intel.

L'alternative BSD

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
1
24
août
2006
Communauté
Suite aux différents articles concernant les BSD, il m’a semblé intéressant de faire un tour d’horizon rapide de l’univers des systèmes d'exploitation BSD.

Il n’y a pas un noyau BSD, mais des noyaux BSD ayant tous la même origine 4.3BSD-Lite. Quatre noyaux majeurs cohabitent : OpenBSD, NetBSD, FreeBSD et le petit dernier DragonflyBSD. Un nouveau a été annoncé il y peu : MidnightBSD, fork de FreeBSD, encore trop jeune pour être évoqué plus longuement.

Tour d’horizon :
  • FreeBSD est apparu en version 1.0 en 1993. Le but de ce projet est de fournir un système d’exploitation efficace pour n’importe quelle utilisation (serveur, bureautique, etc.). Initialement focalisé sur la plate-forme x86, il est disponible sur x86, x86_64, ARM, IA-64, PC-98 et UltraSparc.
  • NetBSD est apparu en 1993 en version 0.8. Le but de ce projet est la portabilité, plus de 50 architectures répertoriées.
  • OpenBSD est apparu en 1994, c’est un fork du projet NetBSD, mené par un leader charismatique et controversé : Theo de Raadt ; le but de ce projet est la sécurité et la liberté totale : pas de propriétaire supporté officiellement ou non par le projet et 16 plate-formes matérielles supportées : Alpha, AMD64, cats, HP 9000 séries 300 et 400, PA-RISC, i386, luna88k, mac68k, macppc, mvme68k, mvme88k, SPARC, UltraSPARC, Zaurus, SGI et DEC VAX.
  • DragonflyBSD fork de FreeBSD est apparu en juin 2003, pour continuer le développement de la branche 4.x de FreeBSD, les modifications des versions 5.x n’étant pas jugées utiles.

Tous les projets BSD sont capables au travers d’une couche d’émulation d’utiliser les binaires Linux. NetBSD et OpenBSD permettent également de faire tourner les binaires SVR4 (Solaris), FreeBSD, Linux, BSD/OS, SunOS et HP-UX.

Ils ont tous le même mode de développement, c’est à dire que le noyau et les outils de base du système (userland) forment un tout indissociable offrant ainsi une très grande cohérence.

Tous les BSD utilisent la licence BSD, une licence très controversée dans le monde libre par sa grande permissivité. Elle offre la possibilité notamment d’être utilisée dans du code propriétaire, ce qui permit la généralisation de pile TCP/IP en son temps, mais aussi l’adoption rapide et massive de SSH.

PC-BSD : Un système FreeBSD pour le grand public

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
26
avr.
2005
FreeBSD
Dans le monde des systèmes d'exploitations libres il existe une séparation entre GNU/Linux et les systèmes BSD. Ces derniers utilisent la licence "Berkeley Software Distribution" qui autorise l'incorporation du code dans des logiciels propriétaires. Sur le plan technique ils restent fidèles aux divers particularismes Unix, ils démarrent avec une procédure d'init spécifique et surtout ils proposent un OS "intégré". En effet pour faire une distribution GNU/Linux il faut justement ajouter les nombreux outils GNU au noyau Linux alors que les systèmes BSD (FreeBSD, OpenBSD, NetBSD ou DragonflyBSD) recherchent la cohérence en se développant avec une équipe intégrée qui gère tout le système.
Depuis plusieurs années maintenant il existe des distributions GNU/Linux à destination du grand public et qui proposent une installation graphique, une reconnaissance automatique du matériel, une procédure de mise à jour simple et des outils d'administrations graphiques. Pourquoi l'équivalent n'existe-il pas pour les systèmes BSD ? C'est pour répondre à ce manque flagrant que le projet PC-BSD est né.