Revue de presse de l'April pour la semaine 26 de l'année 2015

18
29
juin
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal Utilisation des formats (PDF, ODF, OOXml et fichiers binaires) au sein de l'administration

Posté par . Licence CC by-sa.
11
14
mai
2015

Bonjour,

Vous souvenez du RGI 1.0 ? Notamment le chapitre 3.2 qui parle des formats composites (page 60) préconise l'usage du PDF, de l'ODF et de l'OOXML.

Je me suis demandé si 6 ans après les services publics mettaient en pratiques ces recommandations.

J'ai donc fait une recherche sur bing et sur google et leur demandaient le nombre de fichiers présents sur différents sites web de la puissance public avec une requête de type:
filetype:PDF site:linuxfr.org

Voilà le résultat: http://ovh.to/UsFyv5C (...)

Contribuez au Référentiel Général d'Interopérabilité v2.0 français

26
29
avr.
2015
Technologie

L'État français modernise son Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI). Comme il n'a pas la science infuse, il demande aux spécialistes du terrain de donner leur avis sur le brouillon de ce qui deviendra la version 2.0 : appel public à commentaires RGI.

Attention ! La période de consultation se finit le 15 mai.

Si vous êtes expert(e) dans un domaine ou bien simple utilisateur et que vous souhaitez promouvoir l'interopérabilité (dans la mesure du possible avec un format ouvert et documenté) et ne pas vous retrouver sur Linux/*BSD à devoir lire des formats propriétaires et fermés venant de l'administration mais inutilisables, alors votre avis est le bienvenu.

Notez que l'AFUL et l'April ont ouvert un framapad pour coordonner tout cela.

À noter aussi une consultation de l'Autorité de la Concurrence : voir en fin de seconde partie de la dépêche.

Journal L'appel du 7 avril 2015 : Référentiel Général d'Interopérabilité

Posté par . Licence CC by-sa.
38
23
avr.
2015

Bonjour,

À TOUS LES FRANÇAIS

L'État Français modernise son Référentiel Général d'Interopérabilité alias RGI.

Comme il n'a pas la science infuse, il demande aux spécialistes du terrain de donner leur avis sur le brouillon de ce qui deviendra la version 2.0:
Appel public a commentaires RGI

/!\ Attention /!\ La période de consultation se fini le 15 mai[1], c'est-à-dire dans 3 semaines.

Si tu es expert dans un domaine ou bien simple utilisateur et que tu souhaites promouvoir l'interopérabilité (...)

Revue de presse de l'April pour la semaine 16 de l'année 2015

18
21
avr.
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal Que faire des formats propriétaires qui n’aiment pas l’interopérabilité?

47
28
nov.
2014

l y a une quinzaine de jours j’ai présenté le logiciel Open source Joker que je développe au sein de ma société Phonations.

Il importe de noter que la nature open-source de mon logiciel le distingue radicalement des logiciels existants, ainsi que son interopérabilité avec les logiciels disponibles sur le marché.
Lors du traitement d’un fichier de l’un de ces différents fournisseurs, nous avons eu la désagréable surprise de constater il y a une semaine, que le concepteur du logiciel (...)

L'April invite à signer l'appel pour l'interopérabilité dans l'Éducation nationale

31
14
nov.
2014
Éducation

Dans le cadre de leurs missions les personnels de l'éducation et les communautés scolaires partagent des documents, les utilisent, les modifient et les diffusent.

Dénonçant la stratégie commerciale des formats privateurs et fermés qui vise à provoquer la dépendance des utilisateurs et à créer un marché captif, l'April estime que le service public d'éducation doit cesser d’être l'otage d'écosystèmes propriétaires et doit cesser d'accoutumer ses élèves aux éditeurs dominants. Il ne doit plus y avoir aucun asservissement ni à un logiciel, ni à un fournisseur spécifique.

L'interopérabilité est donc une nécessité qui facilitera le partage et la pérennité des documents ainsi que l'indépendance de tous les acteurs du monde de l'éducation. Les documents mis à disposition ou échangés au sein de l’Éducation nationale doivent être dans des formats de fichiers ouverts et interopérables.

À l'initiative de l'April, plus de 100 personnels, enseignants, syndicats de l'Éducation nationale lancent un appel pour la généralisation des formats ouverts dans l'Éducation nationale. Cet appel reçoit également le soutien de SE-UNSA, du SGEN-CFDT, de la Fédération SUD Éducation, des Clionautes et de LinuxÉdu. Il est ouvert à tous.

Pour l'interopérabilité dans l'Éducation nationale l'April appelle personnels, parents d'élèves, organisations, citoyens à signer.

Journal PDF d'un site de l'administration illisible

37
5
oct.
2014

Petit coup de gueule sur un sujet déjà abordé ici ou .
En résumé, j'ai besoin de remplir le formulaire 13750*03. Le problème, c'est que si j'utilise le lecteur PDF intégré à Firefox ou Okular, je tombe systématiquement sur ce superbe message

To view the full contents of this document, you need a later version of the PDF viewer. You can upgrade
to the latest version of Adobe Reader from www.adobe.com/products/acrobat/readstep2.html
For further support, go to www.adobe.com/support/products/acrreader.html

Okular (...)

Simplification des démarches administratives : appel à voter

18
28
juil.
2014
Communauté

Un précédent article a signalé la possibilité jusqu'au 15 septembre 2014 de proposer des idées pour simplifier les démarches administratives en France. Le nombre de propositions grandit et il est important maintenant de voter pour donner de l'importance aux sujets qui concernent la communauté du Libre.

Simplification des démarches administratives

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco. Modéré par rootix. Licence CC by-sa.
26
17
juil.
2014
Open Data

Jusqu'au 15 septembre 2014, on peut proposer des idées pour simplifier les démarches administratives. C'est l'occasion de proposer des idées qui peuvent faire avancer le Libre.

On peut par exemple suggérer de ne plus proposer le téléchargement du lecteur PDF d'Adobe Reader sur les sites Web des administrations mais des lecteurs PDF libres. Si vous avez d'autres idées pour faire progresser le libre, les formats ouverts, l'interopérabilité, l'accessibilité des sites Web, l'Open Data… il suffit de faire une proposition en tant que particulier ou entreprise. Chaque proposition est ensuite acceptée ou rejetée. Si elle est rejetée, vous pouvez quand même faire un commentaire (non soumis à modération).

Si vous avez posté une proposition ou si vous avez des idées, merci de les noter sur le Pad (éventuellement avec le lien vers votre proposition lorsqu'elle a été validée). La FSFE pourra ainsi faire un suivi des propositions.

Petite sélection de mémoires publiés après 2010

37
6
jan.
2014
Doc

Petite sélection de mémoires publiés après 2010 et susceptibles de vous intéresser :

Libre choix du lecteur PDF

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Bruno Michel. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
51
24
nov.
2012
Technologie

Le format PDF ou Portable Document Format a été créé par Adobe en 1993 et normalisé par l'ISO en 2008 sous la référence ISO 32000-1:2008.

Trois sous-ensembles du format PDF ont également été normalisés par l’ISO :

La gratuité du lecteur Acrobat Reader a grandement facilité la diffusion de ce format et Adobe a pu vendre ses logiciels de création de PDF en situation de monopole et conserver la stabilité du format jusqu'à la normalisation du format.

Ainsi, beaucoup de gens pensent qu'il n'y a qu'un lecteur, plus grave, certains indiquent comment le télécharger sur le site d'Adobe et pire encore d'autres l'imposent, ce qui est contraire à la notion de format ouvert qui promeut l'interopérabilité et non la simple compatibilité.

Ce qui est anormal, c'est qu'une administration fasse de la publicité (gratuite de surcroît) pour une entreprise et laisse croire qu'il n'existe aucune autre solution que Adobe pour lire (et créer) des documents au format PDF.

C'est pourquoi la FSFE a ouvert le site pdfreaders.org et lancé une pétition pour que les administrations mettent un pointeur sur le site PDFreaders qui propose des lecteurs pour tous les systèmes d'exploitation.

NdM : merci à Oumph pour avoir complété cette dépêche.

Videolan (VLC) dépasse le milliard de téléchargements et saisit l'HADOPI

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et B16F4RV4RD1N. Modéré par j. Licence CC by-sa.
59
12
mai
2012
Audiovisuel

Les statistiques de téléchargement du lecteur audio/vidéo multiformat VLC le montrent : toutes versions confondues, le logiciel a été téléchargé plus d'un milliard de fois.

Malgré cette popularité (essentiellement sur des systèmes propriétaires), VLC rencontre encore des problèmes légaux de taille, notamment en ce qui concerne les DRM et le Blu-Ray. Une saisine a été déposée par VLC auprès de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (HADOPI) ; cette dernière issue de la loi éponyme a succédé à l'Autorité de régulation des mesures techniques (ARMT) mise en place par la loi DADVSI.

L'objectif du projet Videolan est d'éclaircir la position légale de VLC concernant le droit de lire des Blu-Ray verrouillés par DRM (l’Advanced Access Content System (AACS) et la machine virtuelle BD+). La saisine évoque les articles du code français de propriété intellectuelle L122-6-1 IV sur la non-nécessité d'avoir l'autorisation de l'auteur pour obtenir les informations nécessaires à l'interopérabilité d'un logiciel créé de façon indépendante (sous conditions), L331-5 et suivants concernant la définition des mesures techniques de protection, L331-31 et suivants concernant le rôle de l'HADOPI, L331-36 concernant la possibilité de saisine, R331-56 et R331-74 sur les modalités de saisine.

NdM : VLC, un des projets majeurs du libre, est évoqué fréquemment ici-même. Petite plongée dans le temps : version 0.3.1, 0.4, 0.4.3, 0.5, 0.5.3, 0.6, 0.6.2, 0.7.0, 0.7.1, 0.7.2, 0.8, 0.9.2, 1.0, 1.1, 2.0, l'histoire du code de VLC dans le rootkit Sony, le Conseil d'État qui statuait sur un décret DADVSI, etc.

Microsoft Open Technologies, filiale opensource, interop et standards ouverts

17
22
avr.
2012
Microsoft

Après des années à cracher sur le logiciel libre et opensource (Halloween documents, Get the facts, « GPL is a cancer », etc.), voici que Microsoft crée sa filiale dédiée à l'opensource (après la forge publique CodePlex, les contributions au noyau Linux et ses licences Shared Source Ms-PL et Ms-RL). J'ai nommé Microsoft Open Technologies.

Concrètement, c'est une filiale à 100 % du géant de Redmond. C'est Jean Paoli (General Manager of Interoperability Strategy) qui sera à la tête de cette nouvelle entité, en embarquant 50 à 75 employés de son équipe. Elle est dédiée à l'« ouverture, incluant l'interopérabilité, les standards ouverts et l'open source ».

Dans l'annonce, il est décrit que l'équipe en question est déjà bien au fait de ces sujets, car c'est elle qui a participé à des projets divers et variés tels que le HTML5 du W3C, le HTTP 2.0 de l'IETF, les standards du cloud au sein du DMTF et de l'OASIS, ainsi que du logiciel tel que Node.js, MongoDB et Phonegap/Cordova.

Les avis sur cette nouvelle sont partagés, doit-on s'en réjouir ou est-ce un nouvel épisode de Embrace, extend and extinguish ?

Journal MobiGo et Linux, quelqu'un a essayé ?

Posté par . Licence CC by-sa.
2
31
déc.
2011

Chers utilisateurs de Linux,

Si vous avez comme moi des enfants (et Linux à la maison), vous avez du recevoir plein de cadeaux, destinés à vos petits bouts de choux. parmi ces cadeaux, certains doivent être plus ou moins liés à l'informatique. De mon côté, mes bouts de choux ont reçu une sorte de mini console portable, appelée MobiGo.
Jusque là pas de soucis. Une cartouche et hop, ça permet d'avoir la paix quelques instants. Hélas, une option intéressante dans (...)