Journal Je viens de déposer plainte à la CNIL : mon retour d'expérience.

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
35
28
nov.
2020

Sommaire

Bonjour nal,

Texte de ma plainte

Tandis que j'ai très récemment réinitialisé mon Firefox [*], je viens de suivre un lien qui me conduit à une page du site cairn.info qui m'amène à déposer cette plainte en ligne auprès de la CNIL :

Bonjour,

Lorsque je me rends sur le site www.cairn.info, et par exemple la page https://www.cairn.info/revue-migrations-societe-2017-3-page-25.htm, un encadré m'est affiché précisant :

Notre plateforme utilise des cookies à des fins de statistiques, de performances, de marketing et de sécurité. Ces données anonymes nous permettent de vous offrir une expérience de navigation optimale. Vous pouvez toutefois désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur.
En savoir plus | Accepter et continuer

Lorsque je clique sur "En savoir plus", je suis dirigé vers une page qui ne me permet pas de refuser le dépôt de cookies.

Comme indiqué sur votre site,

Avant de déposer ou lire un cookie, les éditeurs de sites ou d'applications doivent :
* Informer les internautes de la finalité des cookies.
* Obtenir leur consentement (la durée de validité de ce consentement est de 13 mois maximum).
* Fournir aux internautes un moyen de les refuser.

Le site Cairn.info ne m'offre aucun moyen de refuser ses cookies alors que je souhaite refuser ceux qui ne sont pas indispensables au fonctionnement du site.

Merci d'avance et cordialement

Retour d'expérience

Chemin jusqu'au formulaire de plainte

Partie facile

Pour pouvoir déposer plainte, je me suis rendu sur la page d'accueil du site de la CNIL https://www.cnil.fr/fr où je me suis identifié (en hait de page) comme particulier.

On arrive sur une page où est bien mis en évidence le lien pour Agir – Comment faire valoir ses droits sur ses données ou agir en cas de problème ? – Découvrir vos moyens d'actions notamment par le jeu de la couleur rouge.

Là, un choix binaire m'est offert et je clique sur Adresser une plainte.

Jusque là j'ai trouvé l'expérience très fluide.

Partie difficile

Ensuite j'étais moins convaincu du choix (Internet ? Commerce ? Autres cas ?..). J'ai tenté Internet.

Là nouveau choix équivoque : Autre type de site internet, Autres cas ?

Dans Autre type de site internet, j'obtiens quatre possibilités dont aucune ne me convient :

  • Fermer un compte
  • Connaître les informations détenues par un site
  • Supprimer des informations vous concernant détenues par un site
  • Signaler les pratiques frauduleuses d'un site

Je retourne en arrière et tente Autres cas.

Alors, comme chez certains vendeurs en ligne, on me propose :

Vérifiez d’abord si une réponse à votre problème existe dans notre service d’aide en ligne.

Ce qui, soit dit en passant, est un peu étrange vu que je ne souhaite pas poser une question mais déposer une plainte. Mais je comprends l'idée (filtrer un peu les demandes).

Je fais mes devoirs en lançant une recherche sur « refuser cookies », parcours le premier lien (Cookies, quelles obligations ?) et en bas de page on me propose le lien pour porter plainte (allez, je vous le donne direct parce qu'on est enter nous : https://www.cnil.fr/fr/webform/adresser-une-plainte).

Cette partie était clairement moins facile, et je m'étonne de ne pas trouver rapidement un lien permettant de signaler la violation des obligations de recueil du consentement de l'internaute issues du RGPD, alors que c'est un sujet 1°) quand même pas secondaire 2°) finalement transversal à toute les catégories que la CNIL a choisi pour aiguiller les plaintes. Prenons par exemple :

  • Internet
  • Commerce
  • Travail
  • Téléphonie
  • Banque et Crédit
  • Autres cas

S'agissant de ma demande, le catégories choisies par la CNIL ne semblent pas adaptées. Cela m'interpelle.

Le formulaire de plainte lui-même

J'ai, là aussi, été confronté à une difficulté.

Je rappelle d'ailleurs à ce stade que j'ai précisé être un particulier.

Le formulaire me demande de renseigner des informations concernant l'identité juridique de la société derrière le site comme l'adresse physique ou le numéro d'enregistrement auprès du greffe du tribunal de commerce.

C'est un peu étonnant, on aurait pu imaginer que la CNIL demande l'adresse du site et que ses enquêteurs se chargent d'identifier la société derrière.
Après tout, lorsqu'on est agressé, on ne vous demande pas l'adresse et les date et lieu de naissance de votre agresseur ?

Ayant un passé de juriste, je sais me procurer ces information, mais j'ai la désagréable impression d'avoir affaire à un Dark pattern visant à décourager un certain nombre d'internautes d'aller au bout.

J'ai ensuite pu finaliser ma demande (qui nécessite vos nom, prénom, adresses électronique et physique).

Remarque générale sur l'état du web et le respect du consentement de l'internaute par les sites

Comme indiqué plus haut, j'ai réinitialisé mon Firefox et à cette occasion j'ai décidé de ne pas remettre les filtres de contenu qui vous débarrassent des bandeaux RGPD et de laisser la porte des cookies ouverte sur mon navigateur.
L'occasion de voir si l'expérience s'est améliorée par rapport au début où les sites se payaient notre tête en nous emmerdant sans nous laisser la possibilité (possibilité tout court ou possibilité réaliste) de refuser.

À ma grande surprise, sur beaucoup de sites l'expérience s'est améliorée.
Rares sont les sites que je visite qui ne permettent pas de refuser en quelques clics avec l'apparition presque systématique d'un choix « refuser tout ». Bien sûr les dark patterns sont toujours utilisés pour noyer le poisson l'internaute, et le refus n'est pas mis sur un pied d'égalité avec l'acceptation, mais c'est jouable et donc c'est un progrès.
Quelques sites ne jouent pas le jeu dans ceux que j'ai visités dernièrement, mais dans mon expérience ils sont clairement minoritaires en nombre : celui objet de ma plainte, cheziceman.wordpress.com (un blogue personnel parfois cité sur des blogues de libristes)…

Et il y a le cas particulier de Google, le seul Gafam que je fréquente (via YouTube), et qui, sans doute par manque de moyens financiers, propose un véritable labyrinthe à l'utilisateur qui ne voudrait pas se contenter d’accepter les cookies. je pense que j'ai dû passer près de 10 minutes à comprendre comment faire, et à la fin je ne suis pas sûr du résultat puisque Google nous amène sur une plateforme recensant une multitude de sites pour lesquels je dois donner mon accord ou non, dont une bonne partie ne répond pas…
Un énorme foutage de gueule que la CNIL semble tolérer.

NDM et suite à la demande d'antistress : le site en question a été modifié et est, maintenant, conforme.

[*] cf mon blogue.

  • # Pas convaincu de la démarche

    Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 28/11/20 à 14:40.

    Salut,

    Souvent, je suis d'accord avec tes idées dans divers domaines.

    Autant là, je crois que le problème est personnel. Les ressources de la CNIL ne sont pas illimitées (hein, y'a des humains derrière ?).

    En général, je recommande de ne contacter la CNIL qu'en dernier recours, parce que sinon l'organisation est saturée de demandes.

    Voilà à ce quoi j'évalue ta demande. Au mieux, ça va finir dans une corbeille, au pire tu as fait perdre du temps.

    Désolé pour le ton sec, on rediscutera sur d'autres sujets quand même ;)

    Matricule 23415

    • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

      Posté par  . Évalué à 3.

      Bonjour,

      Je pense qu'il pourrait être intéressant pour certaines entreprises de recevoir un mail d'information et de rappel sur le respect du RGPD de la part de la CNIL quand un visiteur signale un problème de ce type, sans que ce soit dans un process de plainte qui peut être considéré comme disproportionné.

      Sinon pour retirer les encadrés parlant des cookies, on connaît I don't care about cookies, mais il y a un petit nouveau Ninja Cookies qui essaye en plus de cliquer sur ce qu'il faut pour indiquer que l'on ne souhaite pas de ces cookies.

      • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

        Posté par  . Évalué à 8.

        Salut,

        Tu veux dire qu'on devrait inventer un nouveau poste en entreprise ?

        Genre :
        Chief Data Officer (CDO) ou directeur des données

        Dont le rôle serait de réguler les choses avant d'en venir à la CNIL ?

        ;)

        Matricule 23415

        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

          Posté par  . Évalué à 3.

          Je voulais surtout mentionner que la CNIL a aussi selon moi un rôle d'éducation vis à vis des particuliers et des entreprises, et qu'il serait dommage de n'avoir comme seule réponse à un manquement un dépot de plainte. Après je ne connais pas du tout comment se déroule le process, j'imagine qu'il doit y avoir un échange avec l'entreprise avant que des actions soient entreprises.

          Il y a sûrement pas mal de petites entreprises avec du wordpress avec des plugins pas à jour et pas RGPD-friendly et j'ai un doute sur le fait de voir le poste de CDO dans leur offre de recrutement ;)

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

            Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 28/11/20 à 22:22.

            Salut,

            Ton commentaire est intéressant, du coup, j'ai pris un peu de temps pour tenter d'y apporter une réponse non précipitée.

            Je voulais surtout mentionner que la CNIL a aussi selon moi un rôle d'éducation

            Là, ça me fait très mal. Je n'ai aucune impression que l'OP souhaite ça. De par sa profession (qui n'est pas inconnue ;) ), j'ai à peu près l'assurance que le bâton et la carotte ne sont pas ses outils de travail.

            j'imagine qu'il doit y avoir un échange avec l'entreprise avant que des actions soient entreprises

            Il y a même des entreprises qui contactent la CNIL avant d'être embêtées, juste pour être sûres.

            Il y a sûrement pas mal de petites entreprises […]

            C'est combien une "petite entreprise" ? Quel intérêt pour une petite entreprise de ne pas se conformer à la législation ?

            Ce n'est pas qu'elles ne peuvent se payer un avocat en cas de besoin, mais je suis plutôt sûr que ce n'est pas la solution pour laquelle elles vont opter, contrairement à des poids-lourds.

            Matricule 23415

        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 28/11/20 à 15:56.

          Concernant le site en question, il a publié de nombreux articles sur le DPO, le DPD, le CIL, le RGPD, etc.

          Sinon https://www.cairn.info/contact.php il y a une catégorie Vie privée (ex.: questions relatives au RGPD)

          À noter aussi https://aide.cairn.info/article/164-quelles-donnees-sont-collectees

    • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

      Posté par  . Évalué à -5.

      La CNIL est surtout un paravent. Elle ne sert que de cautions aux politiques.

    • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      En général, je recommande de ne contacter la CNIL qu'en dernier recours, parce que sinon l'organisation est saturée de demandes.

      Alors, en fait, non.

      J'ai la chance d'avoir un ami qui bosse à la CNIL, du coup je découvre un peu les coulisses. Ils gagneraient à embaucher un chargé de com, parce qu'il y a pleins de trucs qui ne sont pas compréhensibles "comme ça". Typiquement sur les dépôts de plainte : en réalité, la CNIL peut plus facilement intervenir s'il y a beaucoup de plaintes. Ils ont besoin de ces formulaires pour agir (si j'ai tout compris). Donc, signalez, encore et encore. J'avais l'impression de pisser dans le vent en faisant ces signalements, mais en réalité ça leur sert réellement et il leur en faut. D'où l'utilité qu'ils pourraient avoir à mieux communiquer envers le grand public, et revoir le parcours du dépôt de plainte aussi, et autres détails qui nous rendrait plus perceptible leur action…

      Après c'est certain que les moyens sont limités, donc la priorité d'action ira aux plus gros enquiquineurs du web. C'est à dire ceux pour qui il y aura eu le plus de plaintes. D'ailleurs, la CNIL recrute toujours : les moyens humains sont encore faibles mais ils cherchent à s'étoffer ;)

      • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

        Posté par  . Évalué à 0.

        Salut,

        Donc, signalez, encore et encore. J'avais l'impression de pisser dans le vent en faisant ces signalements, mais en réalité ça leur sert réellement et il leur en faut

        Ce n'est pas du tout interprété comme je le pense.

        Si ton voisin, que tu croise fréquemment, fait une fête de malade dingue (oui, en ce moment, faut être prudent là dessus).

        Tu fais quoi ? Tu sonne à sa porte pour calmer un peu les choses où t'appelle la police direct ?

        Matricule 23415

        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

          Posté par  . Évalué à 10.

          Tu fais quoi ? Tu sonne à sa porte pour calmer un peu les choses où t'appelle la police direct ?

          À chaque fois que je dis que j'aimerais appeler la police directement (ce qui est vrai, j'ai pas envie de me lever, m'habiller et aller taper chez un type entouré de gens que je ne connais pas, dans un état que je connais, en plein milieu de la nuit à moitié endormi), on me regarde avec des gros yeux genre "mais ça va pas bien, facho, ".

          Ça répond à votre question? :D

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

            Posté par  . Évalué à -10.

            Salut,

            Tout à fait.

            en plein milieu de la nuit à moitié endormi

            Résumons donc.

            Tes voisins, tu ne les croise pas, donc ils ne peuvent pas te prévenir.
            En plus c'est en pleine nuit (mais pourquoi ils n'ont pas commencé plus tôt ?)
            Et sortir, disons, en caleçon pour juste 2 minutes n'est pas une option.

            Bon courage pour ton voisinage. Tu n'a pas l'air très ouvert.

            Matricule 23415

            • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

              Posté par  . Évalué à 7.

              Tes voisins, tu ne les croise pas, donc ils ne peuvent pas te prévenir.

              Parce qu'on ne peut prévenir quelqu'un que en le croisant/parlant? Oui je ne croise pas mes voisins, mais rien n'empêche de venir prévenir avant et de mettre un mot sur la porte/dans la boite à lettres avant de faire sa soirée. Je l'ai déjà fait moi-même je trouve que c'est toujours plus poli pour les autres de prévenir qu'on risque de faire un peu de bruit.

              En plus c'est en pleine nuit (mais pourquoi ils n'ont pas commencé plus tôt ?)

              Ils ont possiblement commencé plus tôt. Puis j'entendais pas. Maintenant je vais me coucher, il y a moins de bruit, et j'entends tout. Ou alors quand je me réveille à 3h du matin et que j'entends la musique.

              Et sortir, disons, en caleçon pour juste 2 minutes n'est pas une option.

              Pas vraiment. J'ai pas envie de me promener en caleçon dans la rue ou quand il pleut/neige.

              Bon courage pour ton voisinage. Tu n'a pas l'air très ouvert.

              Possiblement pas. Ou possiblement que j'essaie d'être moi même respectueux des autres gens et que j'évite de faire du bruit passé 21h. Ou que je préviens quand je sais que je vais en faire.

            • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

              Posté par  . Évalué à 6.

              Note aussi qu'on parle ici de police, mais que je cherche uniquement à avoir un intermédiaire qui s'occupe de notifier les fêtards que ça serait sympathique pour le voisinage de faire moins de bruit, pendant que moi j'essaie de finir ma nuit. Bref faire de l'éducation dans un premier temps :)

              C'est pourquoi je pense que la plainte à la CNIL est tout à fait appropriée. C'est eux qui sont le mieux équipés pour éduquer dans un premier temps, puis sévir par la suite si récidive(s) il y a.

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

            Posté par  . Évalué à 2.

            Mes voisins je les connais, on s'échange des services, des outils, des légumes, on se dit bonjour, on se passe du sucre ou des oeufs quand il en manque un peu. Même celui qui est à 300 mètres derrière les arbres, même celui de l'immeuble en face ou du bas de la rue. Certains d'entre eux, c'est nous qui leur avons appris à sourire, dire bonjour et sortir de leur bulle quand ils nous croisent.

            Alors il n'y a pas de problème pour leur dire qu'ils font trop de bruit. La solution ce n'est pas de se menacer les uns les autres.

            • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Moi ce qui me gène dans la démarche c'est que ça vise cairn.info qui est quand même un excellent site, pour ne pas dire une référence dans le monde de la recherche bibliographique. J'aurais tendance à être plus indulgent dans ces cas là, plutôt que sortir tout de suite l'artillerie lourde, c'est sans doute une faiblesse de ma part.

              https://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

              • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8. Dernière modification le 29/11/20 à 14:38.

                Oui, le service de ce site est précieux, je l'utilise beaucoup.
                Et aussi : le fait que des étudiants y recourent rend d'autant plus impardonnable la violation de leurs droit à la vie privée, tu ne trouves pas ?
                D'autant que leur business c'est justement de proposer un service en ligne, c'est pas comme le libraire du coin qui dégaine un site vite fait en complément, si tu vois ce que je veux dire ? Je ne leur trouve pas d'excuse, désolé.

                • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  impardonnable la violation de leurs droit à la vie privée

                  Mouarf… Avec une prise de position si tranchée, c'est effectivement mieux que tu passes par un intermédiaire pour "éduquer" ces gens… :D

                  Sérieusement cette loi sur les cookies est vraiment un WTF intégral. Cela rend la navigation privée très très pénible. Ce qui est un comble car la personne la plus à même de protéger sa vie privée, c'est précisément elle-même… et on fait tout pour l'en dissuader :D L'autre effet pervers, c'est que les bad guys utilisent des stratégies plus sophistiquées (sans dépendre des cookies) pour suivre les gens, ce qui enfonce un deuxième clou dans le cercueil de la navigation privée.

                  Je passe certaines aberrations techniques pour conclure la liste des effets pervers: amha entreprendre des procédure administratives à tout va, va avoir pour conséquences: 1) le découragement de certains acteurs, i.e. les gens que tu vas emm*der 2) le recrutement toujours plus important de ce personnel administratif (certains peuvent y voir un avantage… no comment) 3) une diminution des fraudes et autres acteurs malveillants le risque que les dits acteurs honnêtes mais découragés vont se tourner soit vers une carrière de fonctionnaire à la CNIL, soit vers le piratage sans fois ni lois (ce qui est probablement intellectuellement plus stimulant), mais cesseront clairement d'investir de l'énergie à combattre des moulins à vents. Je ne pense pas que la valeurs des avantages dépasse celles des inconvénients.

                  • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    PS: je viens de visiter le lien et j'ai ce message:
                    «Notre plateforme utilise des cookies à des fins de statistiques, de performances, de marketing et de sécurité. Un cookie est un petit code envoyé par un serveur internet, qui s'enregistre sur votre ordinateur, tablette ou téléphone. Il garde la trace du site internet visité et contient un certain nombre d'informations sur cette visite. Ces données nous permettent de vous offrir une expérience de navigation optimale.
                    [Cookies nécessaires uniquement]
                    [Autoriser tous les cookies]»

                    Alors soit ils ont modifié le site depuis la parution de ce journal (chapeau!), soit il affiche un message différent sous navigation privée, ce qui met fait dire une fois de plus que toute cette histoire de cookie c'est du grand n'importe quoi.

              • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 01/12/20 à 00:06.

                • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  Très bien, mais un échange de mails n'aurait pas suffit ?
                  Je te suggère maintenant de mettre en avant la bonne foi de cairn.info qui passe dans ton post pour un vilain petit canard alors qu'il y a certainement bien pire qu'eux.

                  https://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

          Tiens, c'est marrant la comparaison. J'ai eu un voisin comme ça ; sobre il était adorable et on papotait de temps en temps en se croisant.

          Et puis il a eu des soucis, et de plus en plus de nuits à "faire la fête". Fêtes qui se terminaient régulièrement par des bagarres.

          J'ai du aller sonner une ou deux fois pour demander à ce que le son soit baissé (sans aucun effet : parlementer avec quelqu'un de complètement bourré, c'est comme s'adresser à un mur). J'ai aussi appelé une ou deux fois les gendarmes, parce qu'entendre quelqu'un hurler "je vais te tuer" à un autre ne donne pas envie de s'en mêler, qu'il faisait bien 40 kilos de plus que moi, et que s'il y avait vraiment risque que quelqu'un soit blessé, je préférais que ce soit géré par des gens dont c'est le métier. Faut aussi dire que ça remonte à un moment où les flics avaient encore un peu de dignité garde-fous et que nos gendarmeries de campagnes ont moins de cowboy que les polices des villes.

          Et puis c'est comme tout, on s'habitue. On peste dans son coin en attendant que ça passe. Un jour, c'est définitivement passé : il s'est suicidé à la fin de sa "fête". Peut-être que si les pouvoirs publics avaient pu le prendre mieux en charge, ça aurait été évité. Ou pas. En tant qu'individu, j'avais fait ce que je pouvais, y compris lui donner l'adresse d'un bon psy : c'était peut-être peu, mais je n'avais pas beaucoup mieux dans mon sac.

          Frapper à la porte en première intention, si tu connais réellement la personne ? Oui, ça se fait. Se résigner et ne plus sonner l'alerte quand les soucis se reproduisent encore et encore et nous dépassent largement ? Ça, c'était probablement une connerie. Mais appeler les flics donne toujours mauvaise conscience. Est-ce que cette métaphore me parle ? Ouais, et je vais continuer à faire ce que je fais jusque là : quand je vois un site que j'aime bien avoir des pratiques à la con, je les contacte, j'essaye d'en parler. Si le dialogue est impossible, ou si c'est des enquiquineurs à qui je n'ai rien demandé (genre les pseudos-newsletters dont je me suis déjà désabonné trois fois sans voir de différence dans ma boîte mail, surtout quand elle proposent des trucs vraiment douteux), je signale.

          La CNIL est moins facho que les flics, j'ai pas trop d'inquiétude sur le traitement qui sera fait de la plainte : personne ne devrait être physiquement blessé. Sur les entreprises qui font de leur mieux et qui ne sont pas en récidive, s'il n'y a pas de mauvaise foi, ça ne semble pas aller bien loin, juste une mise en demeure de mettre les choses en ordre. Les grosses procédures concernent les gros poissons et les petits filous.

          De toute façon ça demande du temps de faire des signalements, donc généralement ça concerne ce qui nous touche vraiment, pas le site où on passe vite fait. Mais les signalements réalisés ont un véritable intérêt, et ça me semble important de le savoir.

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

            Posté par  . Évalué à 2.

            La CNIL est moins facho que les flics, j'ai pas trop d'inquiétude sur le traitement qui sera fait de la plainte : personne ne devrait être physiquement blessé.

            Non, mais prendre des lettres de mise en demeure c'est stressant et je ne pense pas que c'est linuxfr qui dira le contraire. Ta responsabilité est engagée. Tu te sent face à la Justice avec un grand J. Ce n'est pas pour rien que ça suffit à calmer pleins de site, même quand c'est n'importe quoi.

            Je ne pense pas que quand il n'y a pas de dommage physique, il n'y a pas de dommage.

            https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

            Posté par  . Évalué à 0.

            Salut,

            c'est marrant la comparaison

            C'est pas marrant du tout, en fait.

            Un de mes voisins a eu des périodes un peu moins vertueuses que souhaitées.

            Pour raison inconnue, il a eu des déboires un soir avec des jeunes, il a crié à ce qu'on appelle la police, ça a été fait, et c'est lui qui a été embarqué, pas les jeunes.

            Bon :)

            Matricule 23415

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

            Posté par  . Évalué à -3.

            Tant de certitudes et autant de contradictions, c'est émouvant…

            PS: Un petit effort, le point godwin n'est pas si loin!

            • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche

              Posté par  . Évalué à 1.

              Cela mérite un peu d'explication visiblement, car c'est vrai que vu comme ça c'est un peu une pique gratuite. Mais j'assume, c'est bien gratuit.

              Le commentaire auquel j'ai répondu dialectise sur le fait d'avoir recours ou non à une autorité pour régler certains problèmes de bonne vie en société. Personnellement, je trouve l'exemple assez mal choisi par rapport au sujet du journal, mais bon passons. Là où il y a contradiction à mon sens, c'est que d'un côté l'auteure s'épanche sur ses états d'âmes et met en avant son humanité et sa sympathie pour la personne qui lui posa problème… Fort bien, c'est tout à son honneur… Mais d'un autre côté, elle n'hésite pas à traiter 150000 fonctionnaires de fachos.

              Voilà, là est la contradiction: se présenter comme une personne compréhensive, sensible, voire tourmentée. Et en même temps insulter 150000 personnes. Remplacez policiers par handicapers, homos, hommes, femmes, ce que vous voulez…

              Je trouve cela assez fort méprisant (voire carrément délictueux) et je m'étonnes que personne ne relève cela… Mais bon, n'habitant pas en France, je peux concevoir que cela est la conséquence d'une certaine agitation ambiante.

              Après je suis aller voir le site perso de l'auteure en question. Paradoxalement, elle y revendique elle même sa contradiction :) Circulez, rien à voir, et continuez le moinssage stupide.

  • # Pas convaincu de la démarche (bis)

    Posté par  . Évalué à -5.

    Tout comme kaos je suis très souvent d'accord avec toi. Cette fois on dirait que tu oublies que derrière un tel site il y a des gens débordés qui font ce qu'ils peuvent. Benoit vient d'indiquer un formulaire ad-hoc qui t'aurait permis de les contacter. J'ai bien compris que tu veux surtout nous montrer l'exemple d'un contact avec la CNIL. Mais pour être éditeur de site, je t'assure que ça fait mal. On n'a pas le temps de tout faire, on a des outils imparfaits pour que le site soit très pro, mais derrière on est peu nombreux. Chez nous, les cookies donnant lieu à l'avertissement se résument à une solution d'analytique, une solution dont on ne se sert pas, faute de temps et de personnel pour l'exploiter (on collecte des données pour qu'un référenceur, une fois tous les 5 ans, fasse un audit avec une base fiable). Derrière ce grand sigle de RGPD il y a pour plein de sites, même commerciaux, du vide.

    • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

      Posté par  . Évalué à 10.

      si vous ne vous servez pas des cookies, ne les mettez pas.

      • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

        Posté par  . Évalué à -10. Dernière modification le 28/11/20 à 19:56.

        Salut,

        Comme je roule pas vite, j'ai jamais besoin de freiner. Les freins ne me servent donc à rien. Pourquoi en avoir ?

        Pareil pour une mutelle, une assurance, etc…

        Matricule 23415

        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Pardon, mais contrairement aux freins, à la mutuelle ou à l'assurance, les cookies non techniques ne sont aucunement une obligation.. technique, et encore moins une obligation légale.

          Si vous n'avez pas le temps de respecter le RGPD, ne perdez alors pas de temps à installer les cochonneries qui créé ces cookies, surtout si ils ne vous servent à rien.

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

            Posté par  . Évalué à -8.

            Salut,

            Comme j'ai l'impression que tu t'y connais bien, explique un peu plus.

            (au passage, le RGPD, c'est juste l'actuel, pas encore le suivant, privacy).

            Mais bon, vous semblez vous y connaître.

            Expliquez-moi, je dois être idiot.

            Matricule 23415

            • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

              Posté par  . Évalué à -2.

              Toutafé, j'aimerais bien aussi que du haut de son immense expertise il nous explique pourquoi linuxfr est dispensé d'afficher un tel avertissement.

              D'ailleurs je propose la suppression totale des cookies, l'adresse IP devrait être suffisante, rsh style.

              ps: c'est ennuyeux toutes ces personnes qui n'acceptent pas le débat contradictoire. Plus bàs, on a la chance d'avoir un de protagoniste principal de l'histoire, et, au lieu de l'écouter et de débattre, la majorité des gens préfère vouloir l'ignorer et le condamner au silence. C'est moche.

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

            Posté par  . Évalué à -2.

            Si vous n'avez pas le temps de respecter le RGPD, ne perdez alors pas de temps à installer les cochonneries qui créé ces cookies, surtout si ils ne vous servent à rien.

            Qui a dit qu'ils ne servaient à rien ?
            Pour travailler le référencement il faut des données, beaucoup et sur une longue période. Les "cochonneries" analytiques sont indispensables. On ne peut pas auditer sans elles (cf par exemple les livres d'Oliver Andrieu.

            • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

              Les "cochonneries" analytiques sont indispensables.

              Ho mais en libre un petit Piwigo avec config qui va bien (pas difficile, plein de sujets la dessus sur le net) et pas besoin de cookies RGPB etc.

              Par contre, pour faire ça il faut un minimum de respect de ses visiteurs, et c'est surtout ça qui manque (question de priorités…)

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par  . Évalué à 9. Dernière modification le 29/11/20 à 11:53.

                Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

              • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                Posté par  . Évalué à -6.

                Comme la plupart des interventions, ta vérité s'appuie sur une vision limitée aux entreprises qui ont les moyens, les connaissances et le temps. Dans mon expérience, il y a beaucoup beaucoup de structures trop petites pour connaitre le problème dans son entier ou avoir les moyens de le résoudre ou trouver un intervenant compétent (celui pour qui la config sera facile). La priorité dont tu parles, c'est d'abord de s'en sortir un peu pour beaucoup de gens débordés (qui vivent à peine au Smic).

                • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                  Posté par  . Évalué à 10.

                  Mais c'est ahurissant cette réponse…

                  Une entreprise n'a pas le temps/les moyens de faire quelque chose ? C'est très simple, elle ne le fait pas.

                  ou trouver un intervenant compétent

                  C'est linuxfr, tu MP 10 gusses au hasard, il y en a 4 qui pourront te le faire. Sinon, au pire…

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

                    • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1. Dernière modification le 30/11/20 à 10:11.

                      • être comptable (obligation légale)
                      • être administratif (de nombreuses tâches à faire, la gestion des assurances, fournisseurs, des impôts, de la TVa, de la CFE, de la CIPAV, de l'URSSAF, j'en passe et des meilleures).

                      On n'arrête pas de le dire, mais… Quand tu fais ça, tu es déjà bien parti pour te vautrer, car tu n'as pas compris que ta valeur ajoutée est ton métier.
                      Tu files ça à un comptable, il sait très bien faire (c'est son métier), et ça se trouve à tous les coins de rue.

                      • être juriste (toutes les obligations légales d'affichage comme ne pas fumer, le document unique, etc…)

                      Déjà des employés (au pluriels)? Bon, ça va…

                      et on ne peut se réfugier derrière un "je ne savais pas" pour se dédouaner.

                      Ici, une personne a réagi fortement en commentaire non pas parce qu'elle ne savait pas (oups, désolé, oui je vais voir pour corriger afin de respecter la loi) mais parce qu'on a fait remarquer qu'elle violait la loi (vous me faite chier à me montrer du doigt pour violer la loi alors que je ne compte absolument pas la respecter même en sachant que je la viole).

                      Mais sortez un peu la tête de votre clavier,

                      Je suis indépendant, merci de te renseigner avant de balancer cette "explication" qui n'en est pas une.

                      Donc quand je lis quelqu'un balancer un simple "quand on a pas le temps/les moyens, on fait pas", ça me donne juste envie d'aller ailleurs devant cette fermeture d'esprit…

                      Ha… En fait, ce qui dérange c'est de demander de respecter la loi? OK, ça te va si faute de budget on prend un logiciel GPLv3 (il fait le taf) et qu'on le fournit en proprio (pour faire rentrer l'argent) ou tu fais 2 poids 2 mesures? Juste pour savoir jusqu'où va ta demande de tolérer de dire merde à la loi, si elle dépend de ce que tu aimes ou pas plutôt que de l'objectivité "fermeture d'esprit".

                      Allez un peu d'ouverture d'esprit s'il te plaît, défend moi alors si je viole la GPLv3 :-D.
                      (j'ai bien envie de le faire en référençant ton commentaire sur la demande de tolérance, comme raison pour le faire, pour voir si c'est si légitime que ça)

                      Pour troller, quand des flics frappent des manifestants, on pourrait aussi te demander en renfort pour demander de la tolérance vu leur métier difficile? (il y a déjà plein de gens qui disent comme toi de faire preuve de compassion, juste pour être clair que ce que tu demandes comme compassion peut être utilisé par d'autres et tu n'aimerais en fait pas trop ta propre logique).
                      Bref, ce que tu demandes pourrait largement être utilisé contre toi, n'oublie pas ça.

                      Sinon, la preuve que tu as juste envie de troller :

                      n'ont tenu que parce qu'il y a eu des décalages de charge (mais qu'il va falloir payer).

                      En France, le minimum de charges pour ceux qui ne gagnent rien est dans les 1000-1500 €. Bref 100 €/mois. Si les gens dont tu parles vont devoir payer plus, c'est qu'ils ont eu un bénéfice largement supérieur à ce qu'ils vont payer, donc ça va ils peuvent payer (largement, en dessous de 1000 €/mois de bénéfices, bref, de rentrée de fric à la maison, en France on paye vraiment assez peu en indé depuis quelques années, il y a eu une tonne de "réductions" pour les revenus faibles). Faut arrêter avec ces "horribles charges à payer" pour faire pleurer… Ca fait penser aux Gilets Jaunes qui se plaignent du prix de l'essence à cause de leur SUV tout neuf.
                      (pas de chance pour toi, je suis indépendant et j'ai des années fastes comme des années à quasi 0 de revenu, je vois très bien le % de charges que je paye dans les 2 cas… Sort de ton clavier et renseigne toi, pour paraphraser une personne que tu connais)

                      • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                        Posté par  . Évalué à -5.

                        Salut,

                        Moi, ce qui me fait pleurer de rire (ou pas trop), c'est ces défenseurs jusqu'au boutisme du RGPD.

                        Comme l'OP l'a bien remarqué (et je ne l'ai en rien contredit là dessus il me semble), c'est :

                        J'ai ensuite pu finaliser ma demande (qui nécessite vos nom, prénom, adresses électronique et physique)

                        Donc, on veut une vie privée, ok. Mais pour l'avoir, il faut donner toutes ses infos privées.

                        Je ne dis absolument pas que la CNIL ne va pas tout faire pour sécuriser les infos, ce sont des pros là dessus.

                        Mais pour sortir d'une base de donnée, il faut rentrer dans une autre… avec encore plus de détails personnels.

                        Je crois que j'ai eu assez de moinssage dans cette discussion pour aller voir ailleurs si j'y suis ;)

                        Matricule 23415

                        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                          Posté par  . Évalué à 5.

                          Moi, ce qui me fait pleurer de rire (ou pas trop), c'est ces défenseurs jusqu'au boutisme du RGPD.

                          Ils sont chiants ces extrémistes à vouloir respecter la loi, c'est dingue ça…

                          Donc, on veut une vie privée, ok. Mais pour l'avoir, il faut donner toutes ses infos privées.

                          Et tu ne vois pas la différence entre l'état français, qui a déjà toutes ces infos, et une entreprise lambda ? Ou tu trolles ?

                          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                            Posté par  . Évalué à -5. Dernière modification le 30/11/20 à 12:16.

                            Salut,

                            Tu as l'air de bien savoir de quoi tu parle.

                            Forme juridique : Autorité administrative ou publique indépendante

                            Bon, il est vraiment l'heure que j'aille voir ailleurs

                            Edit : Juste au cas où…

                            Matricule 23415

                      • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                        Posté par  . Évalué à 0.

                        Ici, une personne a réagi fortement en commentaire non pas parce qu'elle ne savait pas (oups, désolé, oui je vais voir pour corriger afin de respecter la loi) mais parce qu'on a fait remarquer qu'elle violait la loi (vous me faite chier à me montrer du doigt pour violer la loi alors que je ne compte absolument pas la respecter même en sachant que je la viole).

                        C'est faux. Je n'ai jamais écrit que ça me concernait. Encore moins que "je ne compte absolument pas la respecter", ni que ça faisait "chier". J'ai écris que faute de temps et de moyens les petites structures priorisent.

                        Il se trouve que je ne suis pas concerné par le problème, parce que je respecte la loi. Par contre je rencontre des petites structures (pas seulement des entreprises) dépassées par la quantité de choses à faire et d'inconnues. Ce qui est "facile" pour un informaticien ne l'est pas pour les autres (c'est d'ailleurs pour ça qu'on en fait un métier).

                        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1. Dernière modification le 30/11/20 à 11:40.

                          je n'ai jamais écrit que ça me concernait

                          Je n'ai pas pensé à toi en écrivant cette phrase.

                          Par contre je rencontre des petites structures (pas seulement des entreprises) dépassées par la quantité de choses à faire et d'inconnues.

                          Ho, désolé pour la rambarde pas mise qui a provoqué la mort de quelqu'un, on avait déjà tellement pensé à d'autres trucs pour protéger mais la on était dépassés, ça va.

                          Ce qui est "facile" pour un informaticien ne l'est pas pour les autres (c'est d'ailleurs pour ça qu'on en fait un métier).

                          Ce n'est pas le sujet. Soit tu respectes la loi, soit tu ne fais pas. Violer la loi sous excuse que c'est trop compliqué est ouvrir une boite de Pandore que tu n'aimerais pas (sérieux, imaginez un tout petit peu ce que ça donne d'excuser de violer la loi "faute de ressources"…)

                          PS : à une époque, on excusait les meurtriers parce que les pauvres ce n'était pas leur faute si ils avaient bu avant de prendre la voiture, tout est question d'acceptation de ce qu'on aime ou pas. As-tu lu ma réaction précédente sur par exemple les licence libres (même manque de "danger", voire bien moins important même pas de données personnes, aucune gravité à ne pas respecter la GPL mais n’empêche il y a des emmerdeurs qui hurlent à la mort quand on le fait, bizarre que ça ne te fasse pas réagir) avant de répondre ça?

                      • [^] # Commentaire supprimé

                        Posté par  . Évalué à 1.

                        Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

                      • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

                        Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 30/11/20 à 21:05.

                        Tu files ça à un comptable, il sait très bien faire (c'est son métier), et ça se trouve à tous les coins de rue.

                        Ma petite structure associative, on a aucun moyen d'embaucher qui que ce soit. On a des clients et des bénévoles et des informations sur eux qui sont stockées chez nous (enfin, chez Google et sur nos ordis de boulot).

                        On ne respecte très certainement pas plein de points de la RGPD, vu qu'on a jamais rien fait de particulier pour le faire. Personne ne prendra jamais le temps de vérifier ça.

                        Si on reçoit un courrier menaçant, on se penchera dessus à la hauteur de nos moyens, c'est à dire de quelques geeks (moi) qui vont chercher sur linuxfr ou reddit comment répondre au courrier. Puis ça s'arrêtera là.

                        Autant on sait qu'un jour il va falloir qu'on trouve un mec pour nous expliquer ce que c'est que l'ursaff et de la tva (et pas le faire pour nous, juste nous l'expliquer pour qu'on remplisse à peu près les papiers). Autant la rgpd, bah c'est le cadet de nos soucis.

            • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

              Les "cochonneries" analytiques sont indispensables.

              Non.

      • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

        Posté par  . Évalué à 0.

        Mais si, on s'en sert. On a besoin d'un outil analytique, même si on ne l'ouvre que très rarement. Sans l'intervention ponctuelle d'un référenceur, plein de petits sites couleraient.

    • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

      Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 28/11/20 à 19:13.

      on dirait que tu oublies que derrière un tel site il y a des gens débordés qui font ce qu'ils peuvent

      Eh bien la direction n'a qu'à embaucher des gens pour remplir leurs obligations légales. Je suis absolument certain que la même direction ne rechigne pas à avoir un service comptable pour s'assurer que ses salaires soient versés en temps et en heure.

      Derrière ce grand sigle de RGPD il y a pour plein de sites, même commerciaux, du vide.

      Oui, mais ça, c'est votre problème.

      En tant que client, ce n'est pas à moi ce juger si vous collez à la lettre de la loi, l'esprit, les deux, ou aucun.

      • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

        Posté par  . Évalué à -1.

        Eh bien la direction n'a qu'à embaucher des gens pour remplir leurs obligations légales.

        et avec quel argent ?

        Je suis absolument certain que la même direction ne rechigne pas à avoir un service comptable pour s'assurer que ses salaires

        Ben non. Il y a plein plein plein de sites gérés par des équipes minuscules et passionnées. L'argent n'y coule pas à flot, ça c'est un mythe.

        Oui, mais ça, c'est votre problème. En tant que client

        C'est justement cette aptitulde qui force à la concentration, on va perdre des services utiles et des petits marchands nécessaires au profit d'énormes conglomérats [mets le gros site que tu veux] parce qu'on n'accepte pas de faire un petit effort pour les petits, avec les moyens qui sont les leurs.

        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

          Posté par  . Évalué à 10.

          et avec quel argent ?

          Si on parle toujours de Cairn, Belin c'est 19M€ de CA, De Boeck 8,5M€, les PUF 9M€, Madrigall 500M€, et je passe les petits. Fais-moi croire qu'ils ne peuvent pas trouver 80k€/an pour embaucher un gars pour leur expliquer comment fonctionnent des cookies.

          Ben non. Il y a plein plein plein de sites gérés par des équipes minuscules et passionnées. L'argent n'y coule pas à flot, ça c'est un mythe.

          Problème simple : gérer les transferts & traitements de données personnelles en dehors de la structure c'est légalement compliqué. Solution simple : cesser de transférer & traiter les données personnelles en dehors de la structure.

          on va perdre des services utiles et des petits marchands nécessaires au profit d'énormes conglomérats

          Tu veux vraiment me faire pleurer parce qu'une petite structure veux à tout prix espionner mes habitudes de navigation (ce qui, d'après tes dires, ne leur sert à rien en plus) ? Enfin, pas à n'importe quel prix, en tout cas pas à celui de lire la loi ou d'embaucher quelqu'un pour leur faire s'ils sont trop paresseux pour le faire eux-mêmes.

          on n'accepte pas de faire un petit effort pour les petits, avec les moyens qui sont les leurs.

          On en fait. Le RGPD n'est pas un bloc monolithique, il est au contraire très graduel, et, je trouve, bien équilibré en fonction de l'ampleur, du type et de l'utilisation des données collectées.

          Par contre, on ne peut plus juste coller un Google Analytics sur un site et roulez jeunesse. Si c'était les seuls moyens des « petits », je ne pleurerais pas sur ça.

          • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

            Posté par  . Évalué à -3.

            Si on parle toujours de Cairn, Belin c'est 19M€ de CA, De Boeck 8,5M€, les PUF 9M€, Madrigall 500M€, et je passe les petits. Fais-moi croire qu'ils ne peuvent pas trouver 80k€/an pour embaucher un gars pour leur expliquer comment fonctionnent des cookies.

            Ouh! :) Petit menteur ! :p Tout le monde sait que parler de CA pour parler de l'argent que possède une entreprise c'est du mensonge pure et simple. Je n'ai pas trouvé de chiffre plus récent, mais en 2015 s'ils avaient bien 19M de CA, ils étaient en perte de 3M € et cela pour la troisième année consécutive. Je ne vais pas aller voir pour les autres ça ne m'intéresse pas plus que ça.

            Ils peuvent probablement embaucher (ils ont des variations de +/-5 personnes dans leurs effectifs), mais faut arrêter de faire dire au CA quelque chose de farfelu.

            https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

            • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

              Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 29/11/20 à 20:26.

              Tout le monde sait que parler de CA pour parler de l'argent que possède une entreprise c'est du mensonge pure et simple

              Simpliste, oui. Mensonger, non.

              Si un conglomérat brasse +530M€/an et ne peut pas embaucher une personne, il a d'autres problèmes que de savoir s'il devrait mettre des analytics sur son site web.

        • [^] # Re: Pas convaincu de la démarche (bis)

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

          Eh bien la direction n'a qu'à embaucher des gens pour remplir leurs obligations légales.

          et avec quel argent ?

          Ha nan mais la tu vois, la personne morte la, pas notre faute, on n'avait pas d'argent pour la barrière de protection, on n'est pas responsables.

          Non, désolé, cette excuse déresponsabilisante ne tient pas : soit tu fais en respectant les obligations légales, soit tu ne fais pas; se retrancher derrière la manque d'argent est surtout une excuse pour ne pas respecter la loi.

  • # Convaincu par la démarche

    Posté par  . Évalué à 10.

    Je suis un peu étonné de voir que certains désapprouvent la démarche.

    Le manque de personnel justifierait-il de ne pas défendre les droits accordés par le RGPD ?
    C'est plus que dangereux comme argument.

    Oui, mais on aurait pu prendre contact directement avec le site concerné. Je suis d'accord que cela reste une option valable mais qui pour moi n'est pas la seule. L'avantage de la plainte au CNIL (en supposant qu'il ait les moyens de sa mission), c'est qu'a priori le CNIL assurera le suivi de la plainte si elle est justifiée. Si vous contactez le site internet, le suivi est pour votre pomme.

    Oui mais il faut être conciliant avec les petits, ce n'est pas facile de tout respecter dans le RGPD.
    Premièrement, on est de nouveau sur du casse-gueule come argument. Du La Fontaine inversé, selon que vous serez forts ou faibles…
    Deuxièmement, le site me paraît pas si petit.
    Finalement, c'est visiblement une site intello tendance académique, milieu en général pourfendeurs des atteintes à la vie privée. Charité ordonnée commence par soi-même.

    On peut agir différemment mais je trouve la démarche exposée dans ce journal assez cohérente. (J'imagine que plainte a aussi été déposée contre Google)

    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

    • [^] # Re: Convaincu par la démarche

      Posté par  . Évalué à -2.

      Deuxièmement, le site me paraît pas si petit.

      Paraître là est la clé. Avec un CMS on peut bâtir des sites gérés par une ou deux personnes, mais qui paraissent gros. Cairn me semble géré par une petite équipe avec des prestataires.

      Mais là n'est pas la question : la courtoisie et la bienveillance, bien que ces mots soient vulgaires sur linuxfr, devraient pousser à d'abord questionner l'éditeur du site avant d'envoyer une plainte à la CNIL.

  • # Gentil de me citer

    Posté par  . Évalué à -10.

    Bonjour,

    C'est gentil de me citer ici mais on peut en parler poliment avant, non?
    Quel est votre souci avec moi en résumé ?

    • [^] # Re: Gentil de me citer

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Salut,
      Après avoir lu ton commentaire, j'ai relu mon journal car je n'avais pas le sentiment d'avoir été impoli. Je comprends que les « … » peuvent peut-être être interprétés comme de l'ironie ? Si c'est cela, sache qu'il n'en est rien : ils sont là pour indiquer une liste non exhaustive, il n'y a aucune mauvaise intention.

      • [^] # Re: Gentil de me citer

        Posté par  . Évalué à -10.

        Tu n'esbpas explicite déjà. Quel est ton problème clairement avec ce blog qui est hébergé chez wordpress qui m'impose ses conditions…et ses évolutions ?
        Si c'est me citer à mauvais escient trouves toi d'autres boucs émissaires, il y en a plein chez les gafam et la presse!

        • [^] # Re: Gentil de me citer

          Posté par  . Évalué à 9.

          Cher Iceman

          À mon sens, tu n'es pas réellement cité par antistress.

          C'est juste ton blog qui est mentionné comme un des rares sites qu'antistress a visité récemment et qui n'offre pas une manière aisée de refuser les cookies.

          C'est purement factuel comme observation.

          Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

          • [^] # Re: Gentil de me citer

            Posté par  . Évalué à -10.

            Sauf qu'il me rend responsable de cela déjà et n'a même pas essayé d'avoir des explications en me contactant. Il aurait réfléchi un peu il verrai que c'est du n'importe quoi.
            Par ailleurs il peut avoir accès dans un autre site au contenu des articles sans ce désagrément.

            Mais s'il n'a que ça a faire dans sa vie, triste est sa vie. Je pourrais monter ca en épingle en mettant moi aussi la justice dans le coup… la suppression de mon adresse suffira.

            Et puis linuxfr est devenu aussi très loin de son but initial. Antistress ne fait que montrer le mauvais côté du libre

            • [^] # Re: Gentil de me citer

              Posté par  . Évalué à 10.

              Sauf qu'il me rend responsable de cela déjà et n'a même pas essayé d'avoir des explications en me contactant.

              Je ne vois pas où il te rend responsable de cela.

              Il aurait réfléchi un peu il verrai que c'est du n'importe quoi.

              Il en a de la chance. Parce que moi, en réfléchissant beaucoup, je n'arrive pas à voir en quoi cela est n'importe quoi.

              Par ailleurs il peut avoir accès dans un autre site au contenu des articles sans ce désagrément.

              C'est une information intéressante. Peut-être que tu pourrais donner l'adresse de cet autre site. Je suis sûr que je ne serai pas le seul à être intéressé par cela.

              Je pourrais monter ca en épingle en mettant moi aussi la justice dans le coup… la suppression de mon adresse suffira.

              Je ne vois pas ce que tu peux reprocher à antistress qui justifierait une action en justice.
              Par ailleurs, je pense que tu as déjà monté ça en épingle.
              En fait quand j'ai lu le post d'antistress, je me suis dit que c'était un blog qu'il appréciait et qu'à l'occasion, je devrais y jeter un coup d'oeuil.
              Et puis, tu as décidé de monter sur tes grands chevaux.

              Et puis linuxfr est devenu aussi très loin de son but initial.

              Pour quelqu'un qui vient de se créer un compte sur linuxfr, je te trouves bien affirmatif ;-)

              Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

              • [^] # Re: Gentil de me citer

                Posté par  . Évalué à -10.

                Fait il citer la phrase ?
                "celui objet de ma plainte, cheziceman.wordpress.com (un blogue personnel parfois cité sur des blogues de libristes)…"
                on parle donc de plainte à la CNIL dans le titre! Donc c'est qui qui monte en épingle ?

                Ce n'est pas parce qu'on crée un compte maintenant que l'on ne s'intéresse pas à un site. Mais vue son évolution je n'ai pas jugé bon d'y participer.

                Mais restez donc entre vous c'est tellement mieux.. ca évite de reflechir aux réalités du monde libre ou non libre et de comprendre ce qui est accessible comme réglage ou pas, ouh de se regarder dans une glace

                L'adresse vous la trouverez seuls…et je me passerai largement de trolls du libre qui tuent déjà assez la chose, au grand désespoir de beaucoup d'utilisateurs. C'est si facile de détruire, bien plus difficle de construire.

                • [^] # Re: Gentil de me citer

                  Posté par  . Évalué à 10.

                  Fait il citer la phrase ?
                  "celui objet de ma plainte, cheziceman.wordpress.com (un blogue personnel parfois cité sur des blogues de libristes)…"
                  on parle donc de plainte à la CNIL dans le titre! Donc c'est qui qui monte en épingle ?

                  Relis le journal d'antistress et je pense que tu arriveras à la même conclusion que moi: quand antistress écrit celui objet de ma plainte, il désigne clairement www.cairn.info.

                  D'après son journal, antistress n'a pas posé de plainte contre ton blog. Il le cite juste comme un (autre) site qui n'est pas très fair-play concernant les cookies. Ce qui, et tu sembles en convenir, est factuel.

                  Et j'ose l'hypothèse audacieuse qu'antistress n'a pas déposé de plainte au CNIL par rapport à ton blog parce qu'il imagine bien la réalité qu'il y a derrière: une personne seule qui n'a pas forcément les compétences/temps/opportunités/capabilities de faire autrement.

                  C'est si facile de détruire, bien plus difficle de construire.

                  Nous sommes bien d'accord. C'est pour cela que j'essaie toujours de rester factuel et constructif. Je fais de mon mieux pour éviter l’agressivité gratuite.

                  Et personnellement, en suivant ces principes, moi à ta place, je n'aurais pas écrit tes commentaires de la manière dont tu l'as fait.

                  Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

                  • [^] # Re: Gentil de me citer

                    Posté par  . Évalué à -4.

                    Le journal tire à balles réelles sans sommation, c'est normal que des gens s'offusquent. Rien que la dernière phrase pose un énorme problème.

                    Il fustige cairn, le blog perso puis la cnil sans se renseigner sans la courtoisie qui semble être demandée à ses cibles.

                    https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                    • [^] # Google

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      Rien que la dernière phrase pose un énorme problème.

                      La dernière phrase conclut le paragraphe sur Google et je partage le sentiment qu’elle exprime à son sujet.
                      Youtube en particulier présente une caricature de Dark Pattern particulièrement tortueux, j’ai eu exactement la même expérience qu’Antistress avec.

                      Maintenant, quand je suis un lien vers Youtube et qu’il m’affiche le pop‐up de consentement, j’édite l’adresse pour invidious.fdn.fr ou je retourne simplement en arrière et je laisse tomber.

                      Il est difficile d’avoir l’impression que le RGPD s’applique réellement quand au moins un des GAFAM s’en moque ostensiblement.

                      Guerres, déréglement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources, pandémie, montée du fascisme, de l’intégrisme et du complotisme… On vit une époque formidable…

                      • [^] # Re: Google

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        Rome ne s'est pas fait en un jour. Les démarches, les procédures ça prend du temps,… Présumer qu'il y a un laissé faire de la part de la CNIL sans plus d'arguments que ça qui est présenté, c'est un problème.

                        Que tu es un sentiment c'est une chose que ça en devienne une invective sans passer par plus d'arguments c'est autre chose.

                        https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                  • [^] # Re: Gentil de me citer

                    Posté par  . Évalué à -10.

                    Alors relis la phrase et dis moi où tu as un problème avec le français.
                    C'est plus factuel que toi.

                    Barmic a raison, ce journal tire sans sommation dans tous les sens. Je suis l'agressé ici et interrogez l'agresseur. Heureusemnt qu'une bonne âme m'a prévenu de cette attaque lâche et traitre.

                    • [^] # Re: Gentil de me citer

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8. Dernière modification le 29/11/20 à 07:59.

                      La virgule dans la phrase que tu cites est très importante.

                      Quelques sites ne joue pas le jeu (…) : celui objet de ma plainte, cheziceman.wordpress.com…

                      Ton site est bien cité comme un deuxième site qui ne joue pas le jeu, pas comme celui qui est objet de sa plainte.

                      D'ailleurs en tête d'article il met un extrait de sa plainte, qui commence très clairement par :

                      Lorsque je me rends sur le site www.cairn.info

                      • [^] # Re: Gentil de me citer

                        Posté par  . Évalué à -10.

                        On ne doit pas parler le même français. Mais il est vrai que la virgule est mal utilisée de nos jours.c'est clairement le cas ici.

                        Il peut mettre "des pages wordpress.com par exemple" à la place de l'adresse et ca sera le même sens sans fustiger une personne qu'il sait très bien contacter en commentaires d'ailleurs. Non il a choisi de mettre au pif une adresse alors qu'il y a des tonnes d'exemples plus pertinent. C'est ca le n'importe quoi.

                        Ça prend 10 secondes à editer et là vous étés à discuter sur quelquechose qui n'a d'ailleurs rien à faire ici sinon au café du commerce ou sur son blog. J'ai éditer bien plus vite chez moi des articles suite à des incompréhensions.

                        • [^] # Re: Gentil de me citer

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

                          C'est un peu fort d'en venir à parler du bon emploi du français, dans un message bourré de fautes d'orthographe et de typos.

                          Sa virgule est tout à fait correcte, mais il est vrai qu'elle est ambiguë. Un troisième exemple aurait évité cela.

                          Tu prends tout cela beaucoup trop personnellement, tu devrais prendre un peu de recul.

                  • [^] # Re: Gentil de me citer

                    Posté par  . Évalué à -5.

                    Ignorer l'amalgame qui est fait, c'est gentil pour antistress. Le fait qu'il n'est pas déposé de plainte c'est une chose, mais à minima on peut y voir une menace. Je ne doute pas que c'est pas volontaire, mais on peut être plus civilisé que se menacer en tribunal les uns les autres.

                    https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                    • [^] # Re: Gentil de me citer

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

                      Barmic, je réponds ici à tes deux commentaires du jour, celui de 9h39 et celui-ci, car je ne suis d'accord avec aucun des deux.

                      Je vais tenter de répondre factuellement et te précise que je n'ai ni colère ni animosité au moment j'écris ces lignes (à l'écrit il est parfois nécessaire de préciser son état d'esprit pour éviter les malentendus), seulement un désir de clarification.

                      Rome ne s'est pas fait en un jour. Les démarches, les procédures ça prend du temps,… Présumer qu'il y a un laissé faire de la part de la CNIL sans plus d'arguments que ça qui est présenté, c'est un problème.
                      Que tu es un sentiment c'est une chose que ça en devienne une invective sans passer par plus d'arguments c'est autre chose.

                      La partie du journal que tu vises est

                      Et il y a le cas particulier de Google […]
                      Un énorme foutage de gueule que la CNIL semble tolérer.

                      On est bien d'accord que le foutage de gueule vise Google et non à la CNIL.
                      Donc, non, il n'y pas d'invective de ma part visant la CNIL (je ne te fais pas l'injure de reprendre ici la définition factuelle d'une invective).

                      Ignorer l'amalgame qui est fait, c'est gentil pour antistress. Le fait qu'il n'est pas déposé de plainte c'est une chose, mais à minima on peut y voir une menace. Je ne doute pas que c'est pas volontaire, mais on peut être plus civilisé que se menacer en tribunal les uns les autres.

                      Pardon mais là aussi je pense qu'il faut rester factuel et, en l'espèce, ne pas me faire de procès d'intention. Il n'y aucune menace dans le journal donc, non, on ne peut pas y voir une menace.

                      Je comprends que tu as peut-être pu te laisser happer par un ressenti découlant d'un long échange de commentaires, mais il me paraissait important de défendre mon journal tel qu'il est écrit et non tel que tu en avais gardé le souvenir.

                      • [^] # Re: Gentil de me citer

                        Posté par  . Évalué à -3.

                        On est bien d'accord que le foutage de gueule vise Google et non à la CNIL.
                        Donc, non, il n'y pas d'invective de ma part visant la CNIL (je ne te fais pas l'injure de reprendre ici la définition factuelle d'une invective).

                        Tu intuite que c'est toléré par la CNIL sur quelle base? Combien de temps ça prend pour monter un dossier d'après toi ? Pense tu que ces démarches sont instantanées ? As-tu vérifié si quelque chose était en cours ? As-tu vu une communication allant dans ce sens ? Si non effectivement, je comprends ton expertise dans le procès d'intention.

                        Pardon mais là aussi je pense qu'il faut rester factuel et, en l'espèce, ne pas me faire de procès d'intention. Il n'y aucune menace dans le journal donc, non, on ne peut pas y voir une menace.

                        Je suis convaincu que ce n'est pas volontaire, mais ton journal c'est :

                        • tel site ne respecte pas la RGPD
                        • j'ai déposé une plainte à la CNIL
                        • ce blog ne respecte pas non plus la RGPD

                        Ce n'est pas explicité, mais à minima en terme de coup de pression plutôt violent tu ne peux pas dire que ça ne se pose pas là.

                        Je comprends que tu as peut-être pu te laisser happer par un ressenti découlant d'un long échange de commentaires, mais il me paraissait important de défendre mon journal tel qu'il est écrit et non tel que tu en avais gardé le souvenir.

                        Ce n'est pas une question de souvenir, mais de ce qui est induit par ton journal.

                        1. dépôt d'une plainte sans tentative de parlementer
                        2. pointer du doigt d'autres membres de linuxfr comme ne respectant pas non plus la RGPD
                          • ce n'est pas explicitement dit mais ce serait une insulte à l'intelligence d'affirmer que ça ne le rend pas susceptibles de subir le même sort (on sait tous faire des implications logiques)
                        3. une conclusion en mode de "toute manière la CNIL s'en fout"

                        Encore une fois, je n'ai pas le moindre doute que ça n'était pas ton intension, si tu me fait un procès en émotion je peux t'en faire un aussi en disant que peut être que ce dépôt de plainte et les difficultés que tu a rencontré ton énervé et que tu a écrit ce journal avec fatigue et énervement.

                        Mon point c'est juste de ne pas être surpris que ceux que tu pointent du doigt se sentent pris pour cible (même s'ils ne sont pas la cible de ta plainte).

                        https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                        • [^] # Re: Gentil de me citer

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 29/11/20 à 12:43.

                          Je ne vais pas écrire à nouveau ce que j'ai développé dans mon commentaire, nous développons chacun notre vision des choses

            • [^] # Re: Gentil de me citer

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

              Sauf qu'il me rend responsable de cela déjà

              C'est ton site, tu es donc responsable. A toi d'assumer tes choix (dont d'hébergement). Ca marche pour tout, pas que le net.

              Antistress ne fait que montrer le mauvais côté du libre

              Ha ça, c'est la phrase bateau classique quand on ne fait pas ce qu'une personne voudrait qu'on fasse : une bonne grosse généralité hors sujet (ici le libre n'est pas le sujet, il y a des libristes qui se foutent de RGPD comme des adorateurs Apple pas libristes sensibles à la vie privée).

              Bref, cette phrase est un bon indicateur de mauvaise foi, et adoube l'auteur du journal sur l'idée que ça ne sert pas à grand chose de contacter l'auteur d'un site non respectueux de la loi (en fait, qui s'en fout et attaque si on lui fait remarquer) et qu'il vaut mieux passer direct par la CNIL.

              Antistress ne fait que montrer le mauvais côté des gens qui mettent des bandeaux qui ne respectent pas le RGPD.

              Je pourrais monter ca en épingle en mettant moi aussi la justice dans le coup…

              OK. Euh… Pour quelle raison en fait? Il a fait quoi de mal?

              la suppression de mon adresse suffira.

              Perso je vote pour rajouter encore plus.
              Après, faudrait être sur que ce compte n'est pas un troll qui veut du mal à l'auteur du site, tellement il est caricatural et fait passer son auteur pour une personne qui ne supporte pas la moindre critique.

              Sinon vu que tu aimes taper sur le gens même sur ton site

              Je ne suis pas maitre des publicités et cookies qui apparaissent non plus

              Ben si, vu que tu es le seul qui décide de ton intermédiaire. Et si il ne te plaît pas, tu es le seul qui peut le déménager. Tu es maitre des publicités et cookies qui apparaissent sur ton site. Ta déresponsabilisation est classique, mais tu es bien le responsable.


              Je ne suis pas le dernier à critiquer les plus ou moins libristes sur leurs caricatures ridicules, mais la ta réaction est dans le haut de la pile sur la caricature des gens qui prennent tout critique comme une atteinte à leur personne.

              Il faut espérer qu'une peu de temps de réflexion te permettra de comprendre que tu as monté en épingle un truc ridicule (tu étais qu'un exemple passif, maintenant tu es actif) et que tu descendra de ton piédestal… Parce que la, tu as fait x100 sur le focus à ton encontre (je n'avais même pas fait attention au lien qui n'était qu'un exemple).

  • # En Belgique ?

    Posté par  . Évalué à 4.

    Le site semble hébergé en Belgique.

    Le whois pointe la bas, et lorsqu'on va sur la page https://www.cairn.info/vie-privee.php#, on obtient une adresse physique a Liège.

    Du coup je sais pas si la CNIL est compétente, il faut peut être adresser ta demande a l'organisme belge équivalent.

    • [^] # Re: En Belgique ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Elle l'est car l'infraction est constatée en France.

      « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

      • [^] # Re: En Belgique ?

        Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 30/11/20 à 23:41.

        Aurais-tu une référence sérieuse ? Parce que si je suis ta logique, une administration d'un état totalitaire serait compétente pour déclarer illégal un site quelconque ?

        Bon admettons que le droit français l'autorise, quel serait alors le pouvoir de la CNIL ? Créer un pare-feu à la chinoise ? Imposer des mesures en représailles (style amende, impossibilité pour les contrevenants de commercer avec le France, etc). Cela ne semble pas très rassurant, ni être une perspective enthousiasmante. Cf. brevets logiciel, RIAA, etc. Est-ce que cela vaut la peine de sacrifier nos libertés pour une soit-disant protection de la vie-privée ?…

        Enfin bon, cela ne va pas nous empêcher de troller, vivement dredi :D

        • [^] # Re: En Belgique ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          C'est pour ça, notamment, que certains sites américains ou canadiens sont devenus inaccessibles en UE : ils ne voulaient pas faire le nécessaire. C'est pour ça aussi qu'on trouve les pop-up, modales et autre avertissements RGPD sur les sites mêmes non européens.

          « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

  • # filtre ?

    Posté par  . Évalué à 4.

    les filtres de contenu qui vous débarrassent des bandeaux RGPD

    Tu conseilles quel plugin pour dire 'non' à toutes ses demandes qui ne respectent pas le 'dnt' ?

    "La première sécurité est la liberté"

  • # Le site semble à présent conforme

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 01/12/20 à 00:05.

    Comme benji le fait remarquer, le site est passé de

    Notre plateforme utilise des cookies à des fins de statistiques, de performances, de marketing et de sécurité. Ces données anonymes nous permettent de vous offrir une expérience de navigation optimale. Vous pouvez toutefois désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur.
    En savoir plus | Accepter et continuer

    à

    Notre plateforme utilise des cookies à des fins de statistiques, de performances, de marketing et de sécurité. Un cookie est un petit code envoyé par un serveur internet, qui s'enregistre sur votre ordinateur, tablette ou téléphone. Il garde la trace du site internet visité et contient un certain nombre d'informations sur cette visite. Ces données nous permettent de vous offrir une expérience de navigation optimale.
    Cookies nécessaires uniquement | Autoriser tous les cookies

    Bravo cairn.info, c'est top à présent

    • [^] # Re: Le site semble à présent conforme

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 01/12/20 à 10:21.

      Un modérateur pourrait-il mettre à jour le journal pour indiquer en en-tête que le site a modifié son système de cookies ? Il est probable que l'élément déclencheur ait été la démarche auprès de la CNIL et ce serait plutôt cool et positif de l'indiquer, tant pour le site qui a fait des efforts que pour montrer au lecteur que ces démarches permettent d'améliorer les choses. Merci à toi pour ta démarche positive.

  • # Sérieusement ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Sérieusement, le site du Défenseur des droits ne permet pas de refuser les cookies ?! o_O
    https://www.defenseurdesdroits.fr/fr

    • [^] # Re: Sérieusement ?

      Posté par  . Évalué à 4.

      Extrait du site

      Cookies

      A chacune de vos visites, www.defenseurdesdroits.fr génère un cookie de session temporaire qui ne nous permet ni de stocker, ni d'analyser vos données personnelles. Ce procédé enregistre des informations relatives à la navigation de votre ordinateur sur notre site (les pages que vous avez consultées, la date et l'heure de la consultation et ceci à des fins statistiques uniquement). Ce cookie exploitable uniquement durant le temps de connexion sur le site est détruit lorsque vous vous déconnectez ou que vous fermez votre navigateur.

      Si cela rentre dans les cookies fonctionnels, ont-ils une obligation autre que l'information ?

      Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

      • [^] # Re: Sérieusement ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1. Dernière modification le 02/12/20 à 00:06.

        Je ne crois pas, cela rentre probablement dans la case des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site. Vu que leur cookie n'espionne pas, ils devraient le mettre dans le bandeau pour faciliter la séparation des torchons et des serviettes, mais bon l'essentiel étant le non espionnage !
        Merci d'avoir regardé, j'étais occupé à rédiger un billet

  • # Plus un problème qu'une solution...

    Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 10/12/20 à 13:28.

    Ces messages peuvent être vus comme un progrès pour ceux qui n'utilisent pas un mode de navigation privée, voir avaient depuis la nuit des temps configuré leur navigateur (proposant ces options, tel FF) pour vider la benne à ordure des pubeux de tout ordre à extinction.
    On peut aussi vider la benne en cours de session à des moments opportuns, par exemple avant de se connecter à leur banque/site de commerce avec une intention d'achat, d'un Ctrl+Shift+Suppr.

    => Ceux là, soucieux des traces laissées chez eux depuis longtemps, sont au final ceux qui sont emmerdés par ces dispositions législatives très mal pensées car ils vont devoir refaire la manip (en général au plus rapide proposé, accepter tout, sachant que finasser est conçu pour être dissuasif) à chaque re-connexion.

    Pour réconcilier tout le monde, ce type de disposition aurait dû être faite sur le mode du "do not track", voir en rendant ce dernier (pré-existant) équivalent à un "ne rien accepter" exclusif de tout questionnement et indépendant du vidage de la benne à cookie et données de sites diverses et avariées.

    Comme avec bloctel (il eu mieux valu faire une chose très simple: Redonner un coût obligatoire aux appels vers fixe en faisant un illimité en mode mobile: Peu probable d'y arriver en usage individuel, par contre pas vraiment pour un centre d'appel) qui semble vous ramener plus d'appels qu'en éviter, nous sommes dans un pays qui aime faire des usines à gaz finissant à l'inverse du but visé.

    • [^] # Re: Plus un problème qu'une solution...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      pour ceux qui n'utilisent pas un mode de navigation privée

      La navigation privée n'a que peu de rapport avec le pistage (c'est une protection sur ton appareil contre un regard a posteriori sur ton historique par qq1 qui aurait accès à ton appareil)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.