Journal Le Monde, vous voulez bien respecter le RGPD (spécifiquement la partie consentement) ?

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
20
1
jan.
2021

Bonsoir nal,

Tout le monde a, je crois, entendu parler du RGPD. Il y a peu de temps de publié un journal à ce sujet : Je viens de déposer plainte à la CNIL : mon retour d'expérience.

S'agissant du recueil du consentement de l'internaute, la CNIL rappelle (je grasse) :

4 critères cumulatifs doivent être remplis pour que le consentement soit valablement recueilli. Le consentement doit être :

Libre : le consentement ne doit pas être contraint ni influencé. La personne doit se voir offrir un choix réel, sans avoir à subir de conséquences négatives en cas de refus.

Inutile d'aller plus loin que le début de la description de l'obligation en vigueur.

Voici ce que j'obtiens sur le site du Monde lorsque je refuse les cookies pisteurs :

Bandeau en cas de refus des cookies

J'ai la flemme de calculer le pourcentage abusif d'occupation de mon écran par le bandeau en réalité destiné à gêner l'internaute.

Le Monde, ça vous gênerait de respecter la loi, en l'occurrence le RGPD ?

Vous n'en sortez pas grandis.

  • # "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 01/01/21 à 21:04.

    Pour soutenir le travail de toute une rédaction, nous vous proposons de vous abonner.

    Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies lors de votre navigation sur notre site, notamment des cookies de publicité personnalisée.

    Le contenu de ce site est le fruit du travail de 500 journalistes qui vous apportent chaque jour une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.

    • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

      Posté par  . Évalué à -10. Dernière modification le 01/01/21 à 21:12.

      Salut,

      Tu connais déjà ma réponse.

      Mais juste au cas où : si on t'embête avec une règle idiote, il n'y a pas de raison de jouer au plus crétin.

      Tu te pleins de quoi au juste ?

      Matricule 23415

      • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

        Posté par  . Évalué à -10. Dernière modification le 01/01/21 à 21:26.

        Et juste pour compléter, un consentement, c'est mutuel.

        Si tu veux pas, je ne vois pas de raison pour qu'ils veuillent.

        Matricule 23415

        • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 01/01/21 à 21:35.

          Tu déplaces le débat sur le terrain des opinions, j'évoque le respect de la loi.

          Et pour répondre au bandeau du Monde, je n'ai pas refusé la publicité. J'ai refusé la publicité ciblée (comme s'ils ne comprenaient pas la différence).

          • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

            Posté par  . Évalué à -10.

            Salut,

            Tu déplaces le débat sur le terrain des opinions, j'évoque le respect de la loi.

            Absolument pas. Tu as dit non, bin ok, c'est non aussi alors. Point, barre, à la ligne.

            Et pour répondre au bandeau du Monde, je n'ai pas refusé la publicité. J'ai refusé la publicité ciblée (comme s'ils ne comprenaient pas la différence).

            Oufti… Je suis convaincu qu'ils ont très bien compris, et ce depuis longtemps.

            Matricule 23415

            • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

              Posté par  . Évalué à 8.

              Tu as dit non, bin ok, c'est non aussi alors.

              C est illegal.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                Posté par  . Évalué à 4.

                Ah ?

                Avis de la CNIL à ce propos.

                14. Que dit la CNIL sur les « cookies walls » ?

                La pratique du « cookie wall » consiste à bloquer l'accès à un site web ou à une application mobile pour l’utilisateur qui ne donnerait pas son consentement.
                La mise en œuvre d’un « cookie wall » est susceptible, dans certains cas et sous certaines conditions, de porter atteinte à la liberté du consentement. Ainsi, la licéité du recours à un « cookie wall » doit être appréciée au cas par cas.

                En tout état de cause, en cas de mise en place d’un « cookie wall », et sous réserve de sa licéité, l’information fournie à l’utilisateur devra clairement lui indiquer les conséquences de ses choix et notamment l’impossibilité d’accéder au contenu ou au service en l’absence de consentement.

                Je ne suis pas certain que ce soit si tranché…

                Matricule 23415

                • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                  Posté par  . Évalué à 6.

                  Ce n'est pas ce que dit le RGPD : la fourniture des données perso ne doit servir qu'à service rendu d'un point de vue technique (adresse pour la livraison, par exemple), le reste doit être accepter explicitement.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                    Posté par  . Évalué à 6.

                    C'est dingue quand même ce journal et une bonne partie des commentaires…

                    Il suffit de qq minutes de recherches pour apprendre que, à la demande de syndicats d'éditeurs web, le Conseil d'État a tranché la question des cookie walls (et a fortiori celle des half walls comme celui du Monde) : il est illégal de déduire du RGPD que les cookie walls sont interdits. Point barre. La CNIL l'a fait dans un premier temps, s'est fait tapé sur les doigts et à donc fait marche arrière.

                    Le rapporteur public était lui allé plus loin en affirmant qu'il s'agissait juste d'un désagrément pour l'internaute qui n'avait qu'à aller voir ailleurs, et non d'un préjudice qui serait condamnable.

                    Donc, à moins que la justice européenne ne reprenne le Conseil d'État ou que celle française ne condamne le Monde, son cookie wall n'est en rien illégal et prétendre le contraire, c'est de la calomnie et c'est donc est illégal.

                    • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                      Posté par  . Évalué à 6.

                      Le jugement est :

                      "Article 1er : Le quatrième alinéa de l’article 2 de la délibération de la CNIL du 4 juillet 2019 est annulée."

                      C'est ça :
                      "La Commission considère que le consentement ne peut être valable que si la personne concernée est en mesure d'exercer valablement son choix et ne subit pas d'inconvénients majeurs en cas d'absence ou de retrait du consentement." https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000038783337

                      Dans les attendus :
                      "En déduisant pareille interdiction générale et absolue de la seule exigence d’un consentement libre, posé par le règlement du 27 avril 2016, la CNIL a excédé ce qu’elle peut légalement faire, dans le cadre d’un instrument de droit souple, édicté sur le fondement du 2° du I de l’article 8 de la loi du 6 janvier 1978 cité au point 3. "

                      Cela ne veut pas dire que les cookies wall sont légales. Cela veut dire qu'il ne peut pas y avoir d'interdiction absolu sur le concept. C'est du cas par cas.

                      Par exemple, à mon avis, si l'utilisateur est obligé d'une façon ou d'une autre d'aller sur un site, celui-ci ne peut pas mettre de cookies wall.

                      "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                      Merci pour l'indication de cet arrêt que je n'avais pas du tout en tête.
                      Du coup la base légale indiquée dans le journal pour mon coup de gueule n'est plus d'actualité puisque le droit est encore en cours d'écriture.
                      Inversement, de là à en déduire que les cookies wall (que le Comité Européen de Protection des Données Personnelles (CEPD) estime condamnables) sont légaux… Il faudra attendre une décision de justice, car ni la CNIL (dans le cadre d'une décision générale) ni le Conseil d'état n'ont ce pouvoir.
                      http://www.staub-associes.com/cookies-decision-19-juin-2020-conseil-detat/
                      https://www.liberation.fr/checknews/2020/06/23/le-conseil-d-etat-a-t-il-autorise-les-sites-a-bloquer-les-utilisateurs-qui-refusent-les-cookies_1792054

        • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

          Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 01/01/21 à 21:41.

          Je ne suis pas d'accord.

          Le RGPD impose que le refus de captation des données personnelles ne perturbent pas l'accès.

          Et d'ailleurs, c'est bien la raison d'être de cette directive. À force d'imposer partout cette captation, il était devenu anormal de la refuser.

          • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

            Posté par  . Évalué à -10. Dernière modification le 01/01/21 à 21:54.

            Salut,

            Le RGPD impose que le refus de captation des données personnelles ne perturbent pas l'accès.

            Encore un défenseur du RGPD pour les cookies ?

            Ça n'a quasiment rien à voir, c'est brandi comme un étendard pour la liberté, alors que le fond est bien plus complexe.

            Tu ne veux pas de cookies (hors ceux de fonctionnement) ? Tu es libre de quitter la page.

            Matricule 23415

            • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

              Posté par  . Évalué à 10.

              En France, il y a deux principes législatifs bien connus : "nul n'est censé ignorer la loi" (dans le sens 'ne pas la prendre en compte') et "la loi est la même pour tous".

              La question n'est donc pas d'avoir une opinion sur les pratiques de cette rédaction, mais bien de savoir si leur site respecte la loi ou non, ce qui n'est visiblement pas le cas.

              Défendre des pratiques qui sont illégales lève donc ici la question de savoir combien d'actions de cette rédaction tu détiens.

              Emacs le fait depuis 30 ans.

              • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                Posté par  . Évalué à -8.

                Salut,

                En France, il y a deux principes législatifs bien connus : "nul n'est censé ignorer la loi" (dans le sens 'ne pas la prendre en compte') et "la loi est la même pour tous"

                Oui, tu as tout à fait raison. Et c'est pourquoi je pense que le RGPD fait complètement l'inverse de son objectif.

                Les libristes s'insurgent (à mauvaise raison) contre des sociétés (qui ont elles le moyen de répliquer). Et des règles tellement ouvertes qu'au final, ça sera le plus gros qui gagnera.

                Ma pensée est très loin de dire qu'une vie privée n'est pas nécessaire. Je dis juste que brandir le RGPD comme un étendard n'est pas intelligent. Pas mieux avec privacy à venir.

                Voilà ;)

                Matricule 23415

            • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

              Posté par  . Évalué à 8.

              Le RGPD a évidemment plusieurs objectifs, dont l'un est probablement d'avoir une arme politique contre les gros aspirateurs à données basés aux États-Unis.

              Par contre, il me semble que oui, le RGPD est un outil de défense de liberté, pour pouvoir jouir de sa vie privée sans devoir se priver (ahah) de services. Le modèle commercial du Web repose quasi intégralement sur du gratuit aujourd'hui, avec deux grands principes :
              - le bénévolat : service gratuit, financé par des sources externes
              - la publicité

              Donc sur le fond, oui, je peux simplement quitter la page. En revanche, d'une part, ça ne respecte pas la loi, et d'autre part, je ne suis pas libre d'aller ailleurs, puisqu'il n'y a pas d' « ailleurs ». Les médias généralistes ont tous un parti pris (c'est pour ça qu'on en choisit un et pas l'autre), mais en ligne, il y en a peu qui propose l'abonnement payant contre une garantie de vie privée réellement privée. Et pour avoir un débat constructif, vous pouvez en citer en retour, ça m'intéresse :)

              • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                Posté par  . Évalué à -8.

                Salut,

                Le RGPD a évidemment plusieurs objectifs, dont l'un est probablement d'avoir une arme politique contre les gros aspirateurs à données basés aux États-Unis.

                Sauf qu'il ne s'applique pas là bas…

                Et si tu veux plus de gags, même ici on n'est pas encore trop d'accord. Bref :)

                Par contre, il me semble que oui, le RGPD est un outil de défense de liberté, pour pouvoir jouir de sa vie privée sans devoir se priver (ahah) de services

                Essaye une contestation via la loi (RGPD). Comme l'a bien vu antistress lors de son autre journal, tu vas devoir passer d'une bdd pseudonymisée à une où on aura (pas sûr de tout) : nom, prénom, adresse physique, adresse mail, scan de la CNI. J'en oublie peut-être, genre téléphone.

                C'est ça ta liberté ?

                Parce qu'au final, pour être sûr que c'est toi, qui souhaite être libre, il va bien falloir s'en assurer.

                Matricule 23415

                • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Tu ne fais pas de différence entre communiquer des informations régalienne à un organe de l'état et des informations personnelles arbitraires à une entité privée ? Ce serait quoi l'alternative, la dénonciation anonyme ? Ce serait mieux ?

                  • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                    Posté par  . Évalué à -5.

                    Salut,

                    Tu ne fais pas de différence entre communiquer des informations régalienne à un organe de l'état et des informations personnelles arbitraires à une entité privée ? Ce serait quoi l'alternative, la dénonciation anonyme ? Ce serait mieux ?

                    Mon alternative est la mesure gardée, ce qui n'est pas le cas en brandissant le RGPD à toute latitude.

                    Je n'ai pas fondamentalement de rejet contre des textes de loi qui protègent le pseudonymat des utilisateurs. Ça ne me gêne même pas qu'on aille chatouiller un peu ceux qui ne respectent pas le RGPD. Ce qui me gêne, c'est son utilisation abusive, sans tentative de médiation.

                    Dans un ancien boulot, je devais réconcilier des données (pour faire simple : Europe, US et possiblement Russie¹). Que faire ? Franchir la loi ? Inconcevable, c'est trop dangereux. Trouver des trous dans la raquette ? Bin…

                    Jeu, set et match.


                    ¹ Ça, pas eu le temps de voir si ça a été réussi

                    Matricule 23415

                • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                  Posté par  . Évalué à 9.

                  Sauf qu'il ne s'applique pas là bas…

                  Le RGPD s'applique à tous les sites, dont les sites US, dès lors que la captation de données personnelles concerne un résident de l'Union Européenne.

                  • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                    Posté par  . Évalué à -2. Dernière modification le 03/01/21 à 14:17.

                    Salut,

                    Je vais me servir de la CNIL encore, mais je crois que ça, c'est dans tes rêves.

                    Que vous puissiez ou non transférer des données personnelles sur la base de BCR dépendra du résultat de votre évaluation, qui tiendra compte des circonstances des transferts et des mesures supplémentaires que vous pourriez mettre en place. L’ensemble formé par les mesures supplémentaires et les BCR, après une analyse au cas par cas des circonstances entourant le transfert, devra garantir que la législation américaine n'empiète pas sur le niveau de protection adéquat que les BCR et ces mesures garantissent.

                    Désolé, c'est cas par cas, plus jurisprudence ;)

                    Mais bon, continuez de me moinsser…

                    Avis CNIL

                    Matricule 23415

                    • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                      Posté par  . Évalué à 6.

                      Ton extrait ne contredit pas le fait que le RGPD s'applique à tout site accessible en Europe pour les connections vers l'europe. De plus, le privacy shield a sauté récemment la blague qui consiste à dire que nos données perso sont safe au USA est fini.

                      "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        Dans les faits, si la société qui gère le site en question n'a pas d'adresse légale en europe, je crois qu'il peut s'en contrefoutre allègrement.

                        • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                          Posté par  . Évalué à 4.

                          Oui et non, ils peuvent se faire bloquer sur toutes l'Europe (DNS). Si ils sont condamné, leurs avoirs sont concernés, ainsi que tout intermédiaire technique qui eux ont du business en Europe.

                          "La première sécurité est la liberté"

                          • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                            Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 04/01/21 à 16:20.

                            Salut,

                            ils peuvent se faire bloquer sur toutes l'Europe (DNS)

                            À l'époque de tor ?

                            Matricule 23415

                            • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                              Posté par  . Évalué à 5.

                              On se fout de TOR, il suffit de changer de serveur DNS. Si TOR est nécessaire, cela leur coupe 99% de leur client.

                              "La première sécurité est la liberté"

                              • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                                Posté par  . Évalué à 1.

                                Salut,

                                il suffit de changer de serveur DNS

                                Euh oui, là dessus, je suis d'accord.

                                Si TOR est nécessaire, cela leur coupe 99% de leur client.

                                Je ne serais pas si catégorique.

                                Mais bon…

                                Matricule 23415

              • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                Posté par  . Évalué à 0.

                il y en a peu qui propose l'abonnement payant contre une garantie de vie privée réellement privée. Et pour avoir un débat constructif, vous pouvez en citer en retour, ça m'intéresse :)

                Le Monde respecte la vie privée si tu es abonné, j'ai testé d'interdire tout dépôt de cookies et tous trackeurs etc et ça fonctionne normalement.

                • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

                  Le Monde respecte la vie privée si tu es abonné, j'ai testé d'interdire tout dépôt de cookies et tous trackeurs etc et ça fonctionne normalement.

                  Pardon ?

                  Si « le monde respecte la vie privée si tu es abonné », tu ne devrais avoir besoin de rien bloquer ;)

                  • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Pardon ? je n'ai pas besoin de bloquer les cookies, c’était juste pour confirmer que quand j'achète le journal je peux tout lire sans publicité et que le Monde n'utilise pas mes données de navigation.
                    Je ne comprend pas bien d'ailleurs ta volonté de lire le Monde sans être abonné car tu n'as accès qu'à une toute petite partie des articles et je ne parle pas du bandeau qui te cache la moitié de la page.

            • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/21 à 00:43.

              Tu ne veux pas de cookies (hors ceux de fonctionnement) ? Tu es libre de quitter la page.

              Pas de chance pour toi et tes idées, le peuple en a décidé autrement : tu ne veux pas de cookies (hors ceux de fonctionnement) ? tu es libre de les refuser tout en ayant un accès équivalent à si tu les acceptes. C'est la loi.

              La liberté des uns commence ou commence celle des autres, ne t'en déplaise.
              Je recopie une phrase qu'on t'a déjà dite et ton refus d'accepter la réalité ne rend pas la phrase fausse : Tu déplaces le débat sur le terrain des opinions, j'évoque le respect de la loi.

              Tu es libre de quitter la page.

              La personne est encore plus libre de participer à une condamnation pécuniaire du site web, comme elle est libre d'écrire sur LinuxFr que le site web ne respecte pas la loi.

              Et heureusement que la loi ne considère pas qu'un site qui te demande de leur filer un rein pour y accéder est légal, alors que toi tu dirais que c'est ok car tu es libre de quitte la page. Ou tout autre demande "forcée" illégitime, bref ta vision des relations (la loi du plus fort) est très bof.

            • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

              Tu ne veux pas de cookies (hors ceux de fonctionnement) ? Tu es libre de quitter la page.

              Pour aller où ? Les moteurs de recherche ne remontent plus que des sites bourrés de trackeur, mur de privacité et de pubs :-(

              Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

    • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

      Posté par  . Évalué à -9.

      Avec le Monde, ce qui me dérange le plus, ce n'est pas que le "RGPD ne soit pas respecté", franchement, par rapport aux problèmes qu'il y a en ce moment, qu'est-ce qu'on s'en fiche.

      Ce qui me dérange, c'est que cette officine qui n'a pour but que de forger des opinions, et non plus de développer des réflexions, soit mise sous perfusions financières avec nos impôts (et accessoirement qui reçoit des financements de la fondation Gates). Quand je paye pour un produit, j'aimerais en avoir une jouissance en retour. Mais là tous ce qu'on a c'est une pollution avec leurs "fact checkers" prétendument indépendants, qui vient déverser leurs fake news pour contrer d'autres "fake news".

      Sur linuxfr on n'a maintenant plus de dénonciation des privations de liberté, des dérives du pouvoir, on se contente de rester dans des petits terrains bien balisés, bien aseptisés, une rebellion à 2 balles dont le maximum sera de se plaindre : "ouin ouin, je suis allé sur le site de la CAF, j'ai reçu 3 cookies qui violent ma vie privée".

      une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovant

      j'ai vu aussi, grande séquence de rire ironique et désabusé. La Pravda, on retourne 70 ans en arrière, les leçons d'histoire ne sont pas bien comprises on dirait.

      • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

        Posté par  . Évalué à -2.

        avec nos impôts

        pitié, pas cet argument. plus cet argument.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

          Posté par  . Évalué à 7.

          Honnêtement, c’est vraiment cette partie la de son commentaire qui te dérange le plus?

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par  . Évalué à 5.

      Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

    • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Moi ce qui me chagrine, c'est qu'ils n'aient pas mis un "donc" ou "de ce fait" ou encore "Puisque …" entre le "vous avez choisi…" et le reste. Du coup il manque une relation explicite de cause à effet entre le refus des cookies et l'interdiction d'accès.

      Formulés comme ça, ce sont 4 phrases dans trois paragraphes isolés n'ayant pas de rapports explicites entre eux, or l'implicite est toujours sujet à controverse.

      Tu me diras, il suffit de voir la différence entre acceptation-cookie/accès et non-acceptation-cookies/non-accès, en s'assurant que rien d'autre ne perturbe l'expérience (que je n'ai pas faite car rien à battre du Monde).

      • [^] # Re: "Pourquoi voyez-vous ce message ?"

        Posté par  . Évalué à 2.

        A priori la lecture du monde en mode gratuit impose les cookies pour les pubs.si on est abonné on peut interdire le dépôt de cookies et il n'y a pas de problème. C'est ce que je viens de tester.

  • # Pis-aller : uBlock Origin

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 01/01/21 à 22:05.

    Vu que tu utilises uBlock Origin, je te propose de l'utiliser à fond et de zapper le gros bandeau comme suit:

    • Effectuer un clic droit sur le bandeau
    • Choisir "Bloquer un élément"
    • Affiner la sélection avec "Cibler"
    • Vérifier le résultat avec "Aperçu"
    • Sauver son œuvre avec "Créer"
    • Ne plus jamais y penser

    0. Assume good faith 1. Be kind to other people 2. Express yourself 4. Apply rule 0

  • # C'est encore pire sur mobile

    Posté par  . Évalué à 10.

    J'ai la flemme de calculer le pourcentage abusif d'occupation de mon écran par le bandeau en réalité destiné à gêner l'internaute.

    Sur mon téléphone (un Fairphone 2), le bandeau occupe tout simplement 100% de mon écran.

  • # Et tu as déposé plainte ?

    Posté par  . Évalué à 3.

    Et tu as déposé plainte ?

    Ce serait cohérent.

    Si tu le fais à chaque fois, cela va te prendre pas mal de temps, non ?

    Un journal sur LinuxFR, c'est moins efficace mais cela prend moins de temps :-)

    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

    • [^] # Re: Et tu as déposé plainte ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Je pense lancer un crowfunding pour déposer plainte à plein temps, qu'est-ce t'en penses ?

      • [^] # Re: Et tu as déposé plainte ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Et tu quitterais l'école ? Non ? Si ?

        Je pourrais aussi dire que tu me sembles bien vénale :-)

        Sinon, si on s'abstrait de ta situation personnelle, cela a du sens que d'une manière ou d'une autre les personnes sensibles à ces questions s'organisent pour assurer des dépôts de plainte et le suivi de ces plaintes afin de faire avancer le schmilbliek dans la bonne direction. Dans ce cadre là, why not a crowfunding ?

        Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

        • [^] # Re: Et tu as déposé plainte ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 02/01/21 à 01:20.

          mince, c'est toi qui m'inspires toutes ces idées de monétisation, je n'avais pas fait le lien !
          Tu es mon tentateur du pêché de cupidité :)

  • # Abonnement

    Posté par  . Évalué à -3.

    A priori le Monde n'est pas gratuit et libre ;-)
    Si tu t'abonnes tu n'auras plus ce bandeau non ?

    • [^] # Re: Abonnement

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6. Dernière modification le 02/01/21 à 09:19.

      on peut supposer (mais à vérifier), depuis le début du confinement, je me suis abonné à Télérama, hier je regarde les programmes TV, et je vois des pubs à la con, donc être abonné ne dispense pas forcément des pubs.

      Je ne renouvellerai pas cet abonnement

      ウィズコロナ

      • [^] # Re: Abonnement

        Posté par  . Évalué à 1.

        Vérifié avec le Monde, en tant qu'abonné je n'ai pas de pubs, pas de bandeaux , je peux interdire le dépôt de cookies.
        Bref le Monde n'est pas Télérama ;-)

    • [^] # Re: Abonnement

      Posté par  . Évalué à 9.

      Cela ne résoudra pas son problème puisque les cookies traqueurs seront certainement toujours là. Et il est probable que l'abonnement ne fonctionne pas sans cookies traqueurs, dont les cookies qui permettent de vérifier que l'abonné n'est pas en train de lire le journal à partir de 2 appareils en même temps.

      De toute façon les traqueurs sont indispensables à la société éditrice du journal, puisqu'ils sont son cœur de métier : moissonner les données personnelles des lecteurs et toutes les traces qu'ils laissent pour alimenter ses vrais clients que sont les annonceurs. Le journal en ligne n'est qu'un produit d'appel.

      • [^] # Re: Abonnement

        Posté par  . Évalué à 1.

        Le bandeau qui est affiché n'est pas une pub mais une information qui lui dit que si il veut lire le journal il faut être abonné, le payer quoi…
        Oui c'est fait pour gêner et même empêcher la lecture.
        Je suis abonné avec les traquers inactivés et je n'ai pas ce bandeau

        • [^] # Re: Abonnement

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

          Mais ce bandeau n'est apparemment pas affiché si tu acceptes les cookies publicitaires.

          • [^] # Re: Abonnement

            Posté par  . Évalué à -3.

            Oui c'est certainement la contrepartie de pouvoir lire le journal gratuitement.

      • [^] # Re: Abonnement

        Posté par  . Évalué à 1.

        Comme dit plus bas je peux interdire les trackeurs quand je suis abonné, et même le lire sur plusieurs terminaux à la fois.
        Donc non le journal en ligne n'est pas un produit d'appel, c'est un journal en ligne que j’achète et que je peux lire sans gène et sans publicité, et qui fait vivre des journalistes.
        Et en tant qu'abonné j'espère bien que le Monde respecte RGPD car là il y a vraiment des données personnelles (nom-prénom-adresse) alors que quand je le lis sans abonnement, ce qui est juste une permission pour faire découvrir , il n'y a en jeu que mon adresse IP.

        • [^] # Re: Abonnement

          Posté par  . Évalué à 6.

          il n'y a en jeu que mon adresse IP

          Sérieux ? Tu peux ajouter toutes les informations que le journal te soutire pendant ta lecture : la liste des articles que tu lis, ceux que tu lis vraiment et ceux que tu survoles, si tu lis les commentaires, sur quel support tu lis le journal, le navigateur web que tu utilises, l'OS de la machine, etc. Il y a de quoi tracer un très clair profil politique de l'IP en question. Quand tu lis le journal en version électronique, le journal lit par dessus ton épaule.

          Et si tu utilises une appli sur ton téléphone Android, c'est encore pire parce que cette appli raconte ta vie à Google et à ses clients. Et il ne sert à rien de dire qu'ils n'ont pas le droit de le faire, ils le font quand même car c'est la condition même de leur existence et qu'il n'y a personne capable de les en empêcher.

          • [^] # Re: Abonnement

            Posté par  . Évalué à -1.

            J'insiste, tout cela est moins important que des vrais données personnelles, c'est simplement ce que j'ai voulu rappeler.
            Ensuite je ne suis pas d'accord sur ton constat qui est très général et ne s'applique pas au cas de figure du message d'origine par Antistress.
            Le journal veut regarder au dessus de mon épaule quand je parcours en mode non connecté c'est à dire sans l'avoir acheté, car dans ce contexte c'est un moyen pour lui de gagner un peu d'argent pour payer les journalistes.
            Quand je suis abonné c'est le prix de mon abonnement qui paye les frais et là je n'ai pas de publicité, je peux interdire le dépôt de tous les cookies etc..
            Par contre en tant qu'abonné le Monde détiens mes vrais données personnelles et c'est la dessus qu'il faut être vigilant quand à leur utilisation et à leur sécurité (rgpd..)

            • [^] # Re: Abonnement

              Posté par  . Évalué à 7.

              J'insiste, tout cela est moins important que des vrais données personnelles, c'est simplement ce que j'ai voulu rappeler.

              Moins important ? Quelques centaines de milliards de dollars de capitalisation boursière pour Google. Pour des données pas importantes c'est pas mal.
              Les vraies données personnelles, ce ne sont pas tes nom et adresse et le fait que tu es abonné à ce journal, c'est ce que tu fais de ton abonnement. C'est ça la matière première que le journal récolte pour ses clients que sont les annonceurs et Google and Co.

              Par contre en tant qu'abonné le Monde détiens mes vrais données personnelles et c'est la dessus qu'il faut être vigilant quand à leur utilisation et à leur sécurité (rgpd..)

              Ton banquier et ton facteur détiennent les mêmes.

              • [^] # Re: Abonnement

                Posté par  . Évalué à 0.

                Non le Monde n'est pas Google, le modèle d'affaire n'est pas le même.
                Le chiffre d'affaire et les bénéfices du journal c'est l’abonnement numérique et papier,ainsi que la publicité, c'est ça qui paye les journalistes. Il n'y a aucune revente de données même de navigation, celles ci sont utilisées en interne pour améliorer la connaissance clients mais ne génère pas de cash.
                Ne pas mettre tout le monde (jeu de mot) dans le même panier.

                Et oui je sais que mon banquier a mes données personnelles aussi, il en a même beaucoup plus que le Monde, et je confirme c'est là où c'est important d'être vigilant.

                • [^] # Re: Abonnement

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                  www.lemonde.fr fait appel à www.google-analytics.com, ils sont donc bien en train d'échanger les données personnelles de leurs utilisateurs contre un service de traçage gratuit.

                  Qu'ils ne revendent pas ces données ensuite (si vraiment ils ne le font pas) ne change rien, ils les ont déjà offertes à Google en premier lieu.

                  • [^] # Re: Abonnement

                    Posté par  . Évalué à 0.

                    Sauf que je peux interdire l'analytique en le refusant dans les paramètres de l'application et du site, sans effets indésirables si je suis abonné.

                    • [^] # Re: Abonnement

                      Posté par  . Évalué à 6.

                      Sauf que si ces gens là faisaient un métier honnête le refus du traçage serait l'option par défaut et ils te demanderaient poliment si tu veux bien l'accepter en échange d'une réduction sur le prix de ton abonnement.

  • # Le monde vs Mediapart

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    J'ai fini par arrêter mon abonnement au monde, au profit de Médiapart.

    • Mon abonnement ne finance pas la retransmission d'événements sportifs dont je me contrefiche.
    • Il y a des articles en Anglais et en Espagnol, c'est utile pour transmettre à ses amis étrangers.
    • Je soutiens plus Médiapart que le monde, notamment pour ses enquêtes qui ont dévoilé les plus grandes affaires de corruptions en France.

    Cela dit, j'attends de voir un abonnement groupé inter-journal. Par exemple, un abonnement commun Le monde / Médiapart / Libération / etc…

    PS: Essaie le monde en mode lecture de Firefox, c'est parfois surprenant.

    • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Perso, je l'ai arrêté du fait de leur forcing marketing : ils disent un prix annuel, mais en "oubliant" que 1 an plus tard ils envoient un mail innocent qui indique le renouvellement (OK) à un prix doublé (jamais indiqué sur le site, pas OK). Et pour se désabonner, c'est LRAR à envoyer contre un simple clic pour s'abonner, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas se désabonner comme on s'abonne (avec un LRAR pour annuler l'abo puis se réabonner, on retourne au prix initial, ce n'est donc pas pour moi une question de prix car je sais comment avoir le prix correct tout le temps, juste que leur méthodes sont pourries).

      Je ne sais pas si ils ont toujours ces méthodes, mais il est plus facile de casser la confiance que de la construire.
      Et oui, on peut rajouter les cookies (de souvenir, tu es aussi tracé quand tu es abonné) à la liste des mauvaises manières.
      C'est dommage que les journaux se flinguent comme ça à ne pas respecter leurs lecteurs, et après ils vont pleurnicher sur les gens qui sont réticents à pas payer…

      PS : Médiapart, certes il a levé des lièvres, mais ma réticence est sur financer des revanchards "anti" par principe et pas toujours les plus en phase avec la démocratie, dommage aussi car on a besoin de plus de gens qui lèvent des lièvres.

    • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

      Posté par  . Évalué à 5.

      L'abonnement groupé existe et Mediapart va bientôt en faire partie :
      La Presse Libre
      A l'initiative de NextINpact et d'Arrêt sur Images.

      ASI qui avait d'ailleurs fait une émission sur la publicité et le presse sur internet. Cette émission date d'avant (mars 2016), le RGPD appliqué en 2018.
      Il y avait un intervenant du Geste, association des éditeurs de contenus en ligne, qui coordonnait une opération anti-bloqueurs.

      Il faut rappeler que Le Monde se distinguait par le nombre de cookies et traceurs. Plus de 400 par µBlock Origin, beaucoup moins maintenant… ce qui n'est pas forcément le signe de moins de traçage.

      L'émission mentionnait comme journaux vertueux retirant aux abonnés le traçage publicitaire, si mes souvenirs sont bons, NextINpact dont un représentant est dans cette émission. Libération en retirait mais pas tous.

      D'autre part, je ne sais si ce sont les efforts du Monde ou l'efficacité d'uBlock mais régulièrement j'ai des encarts qui reviennent.

      Sur F-Droid il y a une appli pour consulter Le Monde en échappant aux publicitaires préempteurs de bande passante et vampires de données personnelles.

      J'approuve la démarche d'antistress de s'appuyer sur le RGPD pour mettre devant leurs responsabilités. Le RGPD n'en reste pas moins faux-cul du consentement, à dessein, mort-né avec le Cloud Act. La fin du Privacy Shield avec l'action de Nyob (Max Schrems) y change-t-il quelque chose ?

      Des journaux payants montrent qu'on peut faire autrement que polluer internet et les cerveaux par des publicitaires aux méthodes de voyou (Criteo, champion national cocorico).

      Ainsi, cette méthode, de ne pas retirer le ciblage publicitaire aux abonnés, montre que l'argumentation cache-sexe qu'il n'y aurait pas le choix autre que ce financement par la pub pour les non-abonnés est bidon.

      • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

        L'abonnement groupé existe et Mediapart va bientôt en faire partie :
        La Presse Libre
        A l'initiative de NextINpact et d'Arrêt sur Images.

        A la base c'est une très bonne idée.
        Mais le diable se cache dans les détails : pour 2 abos c'est ~20% de réduction, ça encore ça peut se comprendre, mais 6 abos (tout) c'est aussi ~20% de réduction, pas assez pour inciter à avoir plusieurs abos et "ventiler" (mon temps de cerveau disponible pour m'informer n'est pas multiplié par 6! La réduction devrait progressivement augmenter pour être motivante à s'abonner à plusieurs sites).

        A noter aussi que par exemple Mediapart file une tonne de hits sur google.com et youtube.com. Mediapart et Arret sur Images récupèrent leur fonte chez Google alors certes ce n'est pas des cookies mais c'est suffisant pour une empreinte bankable de mes activités. Cette empreinte sera de moins en moins utile avec les navigateurs qui se mettent à cloisonner les caches pour ne pas qu'une visite d'un site A ait un impact sur la visite d'un site B et donc permet au site B de savoir des choses sur moi, mais ça reste qu'on voit le "je m'en fou" des sites sur laisser des tiers avoir des infos sur leurs visiteurs, même ceux qui se disent "anti-système" mais profitent bien du systèmes (par exemple des fontes gratos et bande passante allégée en échange des quelques infos de navigation des visiteurs filé au "système").

        Il y a bien que Next Inpact qui fait un peu plus attention ("que" quelques fuites vers des sites tiers, même en étant abonné).

        Bref, il y a encore du travail sur le respect des visiteurs / payeurs par les sites web, y compris ceux se voulant alternatifs mais qui en pratique font comme les non alternatifs.

        • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

          Posté par  . Évalué à 3.

          Il y a epresse.fr pour l'achat groupé. J avais tenté un truc avec macropaiement.com sans succès.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Il y a epresse.fr pour l'achat groupé.

            10 €/mois pour un tel accès, ça a l'air intéressant… Mais presque trop beau pour être vrai, et quand je regarde la liste, je vois des une de journaux papier avec une date, et ça parle de téléchargement, de PDF et d'app (et même d'Adobe Flash, le truc complètement bloqué en 2021!!!) dans la FAQ, gni??? J'ai rien à faire de truc qui sont mal formaté (pour papier et pas pour écran) et qui ne sont pas mis à jour quand ça arrive, donc on a accès aux sites (l'idée) ou juste du papier mis en PDF (le truc pas du tout adapté au monde moderne)?

            Le site ne donne pas bien envie d'essayer, tellement ce n'est pas clair.
            Quelqu'un peut confirmer ou infirmer qu'à 10 €/mois on peut lire chacun des 450 titres, chaque jour, chaque heure, dans le format site web (allez, si ce n'est pas le cas déjà savoir si en PDF c'est bien le cas, par curiosité sur l'offre à défaut que ce soit bien intéressant comme offre technique)?

            • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

              Posté par  . Évalué à 3.

              J'avais essayé lekiosk (offre découverte 1 € pendant un mois, 10 € après), devenu cafeyn.co, qui marche sur le même modèle. C'était les journaux papier au format pdf, lisible en ligne (sans flash, heureusement), sans contrainte de nombre, temps ou heure de la journée.

              J'avais résilié au bout d'un mois, parce que c'était effectivement mal formaté pour écran, le niveau de zoom maxi était insuffisant à mes yeux (pas téléchargeable, donc je dois utiliser leur outil en ligne, pas adapté aux doubles pages de la presse d’actualités). Le format pdf en ligne n'est pas approprié à la presse sur PC de mon point de vue. Je n'ai pas regardé ce qui concerne les smartphones.

              Par contre, c'est pas cher (au vu de l'offre), et c'est à jour.

            • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

              Posté par  . Évalué à 4.

              C'est l'édition papier en version PDF des différents journaux. Oui, c'est pas glop, il faudrait un mode "lecture" pour les lecteurs PDF comme il en existe pour le HTML.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                Je comprend mieux pourquoi ce n'est pas cher : ça vend au rabais un truc qui n'a plus beaucoup de valeur.
                Dommage, car sinon ça aurait été intéressant sur le principe d'avoir un tel abonnement. faut croire qu'ils ne veulent pas qu'on paye. Donc je resterai avec le contenu gratuit, et je sourirai quand ils se plaindront que les lecteurs ne veulent pas payer.

                • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

                  Posté par  . Évalué à 5.

                  ils ont déjà le PDF pour le papier, refaire une version web coute plus chère.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Le monde vs Mediapart

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1. Dernière modification le 04/01/21 à 16:22.

                    refaire une version web coute plus chère.

                    Ce n'est pas "refaire", car ça ne sera jamais pareil que l'offre sans cet abo mutualisé, c'est laisser l'accès à la version web de chaque journal, pas avoir un truc statique qui date qui passe de PDF en HTML (le changement de format technique ne change pas le côté statique vieillot du contenu, ça aurait à peine plus d'interêt).

                    C'est un login/pass à créer. bon, certes, un peu de dev, pour un SSO sur chaque site (puisque chaque journal à sa méthode), mais bon ce n'est pas comme si c'est super difficile… quand chaque acteur est d'accord pour jouer le jeu à s’intéresser à avoir une offre plus attirante que maintenant.

  • # Réparé ?

    Posté par  . Évalué à 3.

    Bon voilà deux jours que je me connecte au Monde et le bandeau semble avoir disparu !
    Merci à antistress pour son action efficace car je ne doute pas que la maison mère du Monde soit tombée sur ce post :-)

    • [^] # Re: Réparé ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Si seulement

    • [^] # Re: Réparé ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      Pour Le Monde, en plus du traçage déjà évoqué, en ce moment il y a 24 blocages par µBlock Origin et 10 par Privacy Badger; on parle quand même d'un site qui lance une vidéo automatiquement comme un vulgaire site putaclic. Heureusement, il n'y a quand même pas de son.

  • # Le Monde champion du traçage et du non respect

    Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 09/01/21 à 20:17.

    Une petite actualisation pour éclairer ce fil à la lumière du très bon article de Pixel de tracking montrant, exemples à l'appui, que Le Monde ment, ne respecte pas le RGPD et ne respecte pas les choix sur les cookies pour servir la soupe aux magouilleurs publicitaires.
    Et cela grenouille sur le site du Monde, toute une palanquée de voleurs de données (Outbrain, Criteo, etc…).
    Le Monde fait du CNAME cloaking, traçant dès l'arrivée sur le site pour le compte d'AT internet. Le CNAME cloaking est un cache-sexe pour contourner l'ITP d'iOS/Safari et l'ETP de Firefox. Il pose un problème de sécurité, exemple à l'appui, AT internet a accès à un cookie "de fonctionnement" (sic !) du Monde et peut donc se connecter à votre compte… Cela signifie : ne vous abonnez pas.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.