Les journaux LinuxFr.org les mieux notés de la semaine 46/2012

Posté par (page perso) . Modéré par rootix.
2
19
nov.
2012
LinuxFr.org

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l'équipe de modération avant publication. C'est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par mail, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux-ci s'appellent des journaux.

Voici un florilège de journaux que l’on a pu lire les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux de la semaine passée, du 12 au 18 novembre inclus.

Revue de presse — novembre 2012

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Xavier Teyssier et Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
19
17
nov.
2012
Presse

Ceux qui ne sont pas encore passés par leur marchand de journaux ce mois‐ci peuvent actuellement trouver en kiosque les magazines suivants :

  • GNU/Linux Magazine № 154 sur le déploiement d'un serveur DNS avec Bind ;
  • Linux Pratique № 74 avec Ansible pour la gestion de vos serveurs ;
  • Planète Linux № 71 dégaine le premier sur Ubuntu 12.10 ;
  • GNU/Linux Magazine hors‐série № 63, sur le Go (le langage, pas le jeu !) ;
  • MISC № 64 consacre son dossier aux firewalls ;
  • Linux Inside № 9.

Et toujours trouvable en kiosque, pour les retardataires : Linux Essentiel № 28, MISC hors-série № 6 sur la cryptographie et Linux Pratique hors‐série № 25 (HTML 5).

Bonnes lectures !

NdM : La revue de presse est ouverte et collaborative. Merci à Xate, pour sa participation ce mois‐ci. Si vous voulez parler de votre magazine préféré, ou prendre en charge un magazine spécifique, n’hésitez pas à nous rejoindre sur l’espace de rédaction de LinuxFr.org. Nous pourrons même vous faire gagner un abonnement au magazine choisi !

Nouveautés autour de Git

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, rootix, Maxime, patrick_g, baud123, Xavier Claude et MrLapinot. Modéré par baud123. Licence CC by-sa.
46
30
oct.
2012
Gestion de versions

La semaine passée, à un jour d’intervalle, deux petites nouvelles concernant l’actuel chouchou des gestionnaires de version, à savoir Git, sont passées un peu inaperçues. Ce dernier vient de sortir, le 21 octobre, en version 1.8.0, et Gitlab, application Web d’autogestion de projets sous Git, passe, lui, en version 3.0 depuis le 22 octobre.

Les nouveautés de ces deux logiciels sont un peu plus détaillées dans la seconde partie de la dépêche.

Mono 3.0 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, El Titi et Bruno Michel. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa.
Tags :
16
25
oct.
2012
Mono

Miguel de Icaza, développeur historique de GNOME et meneur du projet Mono via la société Xamarin, vient d’annoncer la version 3.0 de Mono, la version open source de la plate‐forme .Net de Microsoft.

Logo Mono

Cette version apporte quatre éléments clefs : une meilleure prise en charge sur les environnements d’Apple (Mac OS X et iOS), l’implémentation des dernières fonctionnalités clefs de .Net (notamment les compilateurs), l’intégration du framework open source de Microsoft pour le développement Web (ASP) et un nouveau ramasse‐miettes (alias garbage collector). Cette version pose aussi les bases d’un processus de développement plus « agile ».

JRuby 1.7.0

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco, El Titi et Bruno Michel. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
Tags :
11
25
oct.
2012
Ruby

Après un an et demi, l’équipe de JRuby vient de mettre à disposition la version 1.7.0 de son implémentation de l’interpréteur Ruby écrit en Java. La grande fonctionnalité de cette version est la compatibilité avec Ruby 1.9. En effet, l’interpréteur se comportera comme un Ruby 1.9.3 par défaut. Il y a encore des bouts de Ruby 1.9 qui ne sont pas — encore — pris en charge comme le Ripper, l’analyseur de code. Cependant, l’équipe considère que cette version est capable de faire tourner des applications en production.

Logo de JRuby

Le travail ne s’est pas fait que là. L’équipe JRuby annonce des améliorations dans tous les sous‐systèmes et notamment dans la parallélisation des traitements. L’autre point saillant de cette version est la prise en charge de la fonctionnalité invokedynamic incluse dans la JVM depuis la version 7 de Java (mais désactivée par défaut jusqu’à l’arrivée de Java 8). JRuby vous explique comment l’activer.

JRuby est disponible en téléchargement sous forme de binaires pour Java, d’exécutables pour Mac OS X et Windows, de gems Ruby et, bien sûr, de fichiers sources. Vous pouvez également cloner le dépôt Git !

NdM : Merci à Nÿco et Le Cancre Las pour leur participation à la rédaction.

KDevelop 4.4

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Anthony Jaguenaud, baud123, Nils Ratusznik, Nÿco, Bruno et Xavier Claude. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
Tags :
30
25
oct.
2012
KDE

La 4.4 est une petite version pour KDevelop, l’environnement de développement intégré du bureau KDE. À part quelques corrections de bogues et l’amélioration des performances, la seule et réelle nouveauté est esthétique et s’adresse principalement aux nouveaux venus : un écran de bienvenue !

Logo de KDevelop

Développé par Aleix Pol en QML/Plasma, cet écran de bienvenue est destiné à remplacer l’écran tout gris qui s’ouvre à vous au lancement. Pour aider les nouveaux venus (mais pas seulement) à surmonter ce fameux syndrome de la page griseblanche et les aider à bootstradémarrer, ce nouvel écran vous propose un certain nombre d’actions en fonction du contexte. Les utilisateurs expérimentés apprécieront le petit coup d’accélérateur au démarrage. Voilà, c’est tout. La vidéo donnée en lien vous éclairera un peu plus. Beaucoup d’IDE proposent un écran de bienvenue, mais KDevelop ne le faisait pas. Le mal est maintenant réparé.

Cette faiblesse du journal des modifications ne doit pas tempérer ce qui arrive pour la version suivante. KDevelop 4.3 ajoutait principalement une prise en charge basique du C++11, la version 4.5 semble plus prometteuse.

Enfin, si vous voulez un petit retour d’expérience concret sur l’utilisation de KDevelop et de ce que donne sa coloration syntaxique, n’hésitez pas à aller lire le journal de Gof sur le sujet.

NdM : Merci à Anthony Jaguenaud, Nÿco et Bruno pour leur participation à cette dépêche.

Meilleurs contributeurs LinuxFr.org : les gagnants de septembre 2012

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Nils Ratusznik. Modéré par Pierre Jarillon.
Tags : aucun
9
9
oct.
2012
LinuxFr.org

On continue sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent positivement au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logos, journaux, patches, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France, ou encore un livre des éditions Eyrolles, ENI ou InLibroVeritas. Voici les gagnants du mois de septembre 2012 :

Abonnement d’un an à Linux Magazine France

Livres des éditions Eyrolles, ENI et InLibroVeritas

Les livres qu’ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche.

Certains gagnants n’ont pas pu être joints ou n’ont pas répondu. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération (si vous lisez cette dépêche, il est déjà trop tard a priori). Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’aux éditions Diamond (GNU/Linux Magazine France), aux éditions Eyrolles, InLibroVeritas et ENI.

N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Revue de presse — octobre 2012

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, baud123, Nils Ratusznik et Xavier Teyssier. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
14
15
oct.
2012
Presse

Ceux qui ne sont pas encore passés par leur marchand de journaux ce mois‐ci peuvent actuellement trouver en kiosque les magazines suivants :

  • GNU/Linux Magazine № 153 titre sur systemd ;
  • Linux Essentiel № 28 et son dossier sur Google (ou plutôt l’absence de Google !) ;
  • Linux Inside № 8 ;
  • Linux Pratique hors‐série № 25, sur HTML 5 ;
  • MISC hors-série № 6 sur la cryptographie.

Et toujours trouvable en kiosque, pour les retardataires : Linux Pratique № 73, Planète Linux № 71, MISC № 63, GNU/Linux Magazine hors‐série № 62 (supervision via Shinken) et Linux Essentiel hors‐série № 2 (Inkscape).

Bonnes lectures !

NdM : La revue de presse est ouverte et collaborative. Si vous voulez parler de votre magazine préféré, ou prendre en charge un magazine spécifique, n’hésitez pas à nous rejoindre sur l’espace de rédaction de LinuxFr.org. Nous pourrons même vous faire gagner un abonnement au magazine choisi !

Présentation de GBirthday et appel à contribution

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par rootix. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
24
13
sept.
2012
Gnome

GBirthday est un petit logiciel sans prétention, qui affiche une icône dans la zone de notification système pour signaler les anniversaires à souhaiter. Il présente une icône différente selon qu’on a un anniversaire à souhaiter aujourd’hui, bientôt ou pas du tout. Il peut importer‐exporter (au format .ics, pour ne pas réinventer la roue) sa liste d’anniversaires depuis/vers plusieurs formats :

Logo GBirthday

Il est disponible sous licence GPL v2 ou ultérieure. La suite de la dépêche vous donne quelques détails complémentaires sur cette petite application et sur l’appel à contribution de l’auteur.

NdM : Merci à jihele pour ses journaux sur le sujet. Il était temps de lui donner un peu plus de visibilité.

Meilleurs contributeurs LinuxFr.org : les gagnants de l’été 2012

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
16
11
sept.
2012
LinuxFr.org

On continue sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent positivement au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, patches, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles, ENI ou InLibroVeritas. Voici les gagnants du mois de cet été 2012 :

Abonnement d’un an au magazine MISC

Livres des éditions Eyrolles, ENI et InLibroVeritas

Les livres qu’ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche.

Certains gagnants n’ont pas pu être joints ou n’ont pas répondu. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site, ainsi qu’à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles, InLibroVeritas et ENI.

N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

GCstar 1.7.0

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco, Xavier Teyssier et Lucas Bonnet. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa.
37
5
sept.
2012
Bureautique

Une nouvelle version de GCstar, le gestionnaire de collections personnelles est disponible. Issu de GCfilms qui ne gérait que les films, GCstar est désormais capable de gérer plus d’une quinzaine de type de collections différentes. Cela va des traditionnelles collections de films, jeux vidéos, albums de musique, à des choses moins classiques pour ce type de logiciel comme les timbres, les pièces de monnaies pour les numismates, les jeux de plateaux… Vous pouvez aussi l’utiliser pour votre cave à vin, vos voitures miniatures ou les cartes à puce !

Logo GCstar

En plus des fonctionnalités classiques de gestion de collections, GCstar a quelques originalités :

  • la récupération des informations depuis de nombreux sites de référence. Si votre site préféré n’existe pas, il est tout à fait possible d’ajouter votre propre greffon relativement facilement ;
  • l’ajout des éléments depuis leur code barre. Et nul besoin d’utiliser un lecteur de code barre spécifique (c’est cependant possible). Un simple smartphone équipé d’un appareil photo, d’Android , de la bibliothèque zxing et de l’application idoine fera l’affaire !
  • l’importation/exportation des données de vos collections de/vers de nombreux formats, que ce soit avec les compétiteurs (Tellico pour KDE, Alexandria pour GNOME spécialisée dans les livres, ou Ant Movie Catalog, sous Windows principalement dédié aux films) ou dans des formats standards (XML, texte, SQL, HTML, etc.). Il est aussi possible d’exporter ses données pour une application Android (en lecture seule cependant) ;
  • gestion des emprunts ;
  • extension à votre type de collection si non supportée ;
  • etc.

En plus d’une nouvelle traduction en chinois simplifié, peu utile pour les lecteurs de ce site, a priori, cette nouvelle version apporte principalement des correctifs de bogues et quelques ajouts utiles et bienvenus à l’interface utilisateur, afin d’améliorer sa productivité lors de la saisie de ses collections. La liste des nouveautés plus détaillée est disponible en seconde partie et le site du projet.

GCstar est installable sur tout système où Gtk2-Perl est présent, ce qui implique une très grande majorité de distributions GNU/Linux ou de systèmes BSD pour lesquels il est empaqueté (Debian, Fedora, Gentoo, Mageia, Ubuntu, FreeBSD, etc.), mais aussi Windows, par exemple.

Édition 2012 de Wiki Loves Monuments

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
23
4
sept.
2012
Communauté

Wiki Loves Monuments est un concours de photos libres de monuments historiques du monde entier. Il a démarré en 2010 aux Pays Bas, s'est ouvert à l'Europe l'année passé et embrasse le monde en 2012 ! Le concours est ouvert depuis ce 1er septembre, et ce jusqu’au 30 septembre. « Outre les prix récompensant les meilleurs photographies, des prix spéciaux seront attribués, notamment pour le participant ayant photographié le plus de monuments historiques différents non illustrés jusqu’alors. »

Logo Wiki Loves Monuments

Comment participer ? Les informations concernant la participation sont disponibles sur : http://wikilovesmonuments.fr/presentation/. Il est nécessaire d'avoir créé un compte sur Wikimedia Commons (https://commons.wikimedia.org/). Vous pouvez ensuite importer vos photos via l’assistant d’import. Pour vous aider ou trouver des idées parmi les 43 000 monuments historiques français ou ceux du Québec, voici les listes des :

Mais vous n'êtes pas obligés de vous cantonner aux monuments français. Si vous voyagez, vous pourrez également proposer des photos de monuments de 36 pays du monde entier répartis sur les cinq continents. Il y a des prix à gagner, mais plus que cela, la satisfaction de contribuer au partage de la connaissance (en mode libre !). Par exemple, à peine le concours démarré et la première photo mise en ligne que l'article francophone correspondant sur l'église San Agustín à Paoay aux Philippines a été créé !

Petite sélection d'ouvrages récents relatifs au FLOSS

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier, Nÿco, jcr83, Nils Ratusznik, Benoît Sibaud, Thom et baud123. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
Tags :
21
3
sept.
2012
Presse

La rentrée littéraire, on aime, on n'aime pas, ou on s'en moque. D'ailleurs, ce dernier cas s'applique pour les publications informatiques car elle n'a pas vraiment de sens dans ce contexte. Profitons juste de ce prétexte pour faire un petit tour des ouvrages sortis récemment ou à sortir, plus ou moins techniques qui concernent de près ou de loin le monde du FLOSS, qu'il soient liés à des langages, des logiciels, des techniques, etc. Le plus dur est certainement pour certains sujets de coller le plus possible à l'enchainement des versions. Même si les ouvrages peuvent paraître dépassés, il faut savoir que :

  1. Tout le monde n'utilise pas forcément la dernière version d'un logiciel ou d'un framework, surtout en entreprise ;
  2. L'évaluation de la maturité des Logiciels Libres / Open Source passe souvent par le niveau de publications disponibles, qu'elles soient papier ou numérique. C'est le cas par exemple de la méthodologie QSOS ;
  3. Les formateurs ont besoin de supports de cours (cela concerne aussi les personnes qui s'autoforment).

Certains des ouvrages mentionnés datent du printemps dernier, mais ils sont toujours d'actualité. Il s'agit d'une sélection francophone de livres papiers (a minima) et comme toute sélection, elle est forcément subjective. Une petite préférence a été donnée aux auteurs francophones par rapport à des traductions. Si votre livre préféré n'est pas cité ci-dessous, n'hésitez pas à en parler dans les commentaires.

NdM : Rappelons que vous pouvez gagner des livres des éditions ENI et Eyrolles sur LinuxFr.org, juste en contribuant !

Knoppix 7.0.4 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par eastwind☯, Nils Ratusznik, Nÿco, Benoît, Xavier Teyssier, baud123 et B16F4RV4RD1N. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
27
3
sept.
2012
Distribution

Cela fait un bout de temps que l'on n'a pas abordé Knoppix dans les colonnes de LinuxFr.org. La version 7.0.4 de la plus célèbre des distributions Live-CD/DVD/USB a été annoncée il y a quelques jours par Klaus Knopper, son auteur.

Knoppix est certainement une des distributions dite « live » généraliste la plus aboutie et la plus exhaustive. L'installation sur une clef USB (plus rapide et moins encombrante qu'un CD/DVD) permet d'avoir une excellente trousse à outils disponible en permanence sur soi. De plus, c'est certainement la seule accessible à certaines catégories d'handicapés en intégrant un système de contrôle de curseur de la souris via la webcam et un logiciel adapté aux non-voyants (ADRIANE).

Logo Knoppix

Le passage de la version 6.x à 7.0 en mai dernier a notamment été justifié par :

  • la bascule en UTF-8. Beaucoup de scripts ont dû être revus et Xdialog a laissé sa place à Zenity ;
  • le système de démarrage spécifique à Knoppix, qui a été adapté pour revoir l'ordre de détection et de démarrage du matériel afin de donner la priorité aux éléments d'interface utilisateur, décalant d'autres tâches d'initialisation comme le réseau ou l'impression. Le système donne ainsi l'impression de démarrer plus rapidement, notamment en donnant l'accès au bureau plus rapidement.
  • les paquets logiciels libres et propriétaires ont été séparés en deux images distinctes qui sont fusionnées au démarrage. Cela permet de faire des versions complètement libres de Knoppix plus facilement. En effet, Knoppix accepte l'inclusion de logiciels propriétaires selon certaines conditions ;
  • le retour de restartx, permettant de choisir votre environnement de bureau (LXDE, KDE, Gnome) en cours d'exécution.

Les détails sont dans la suite de la dépêche.

NdM : Merci à nh2 pour avoir remonté l'information.

Bref, MPlayerX quitte le Mac App Store

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, B16F4RV4RD1N et Xavier Claude. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
Tags :
49
24
août
2012
Audiovisuel

MplayerX est le portage de MPlayer sur Mac OS X (un Unix propriétaire et bling-bling ayant une vague base libre). Son développeur a tenté de soumettre une nouvelle version d'un des lecteurs vidéo les plus populaires sur le fameux Mac App Store. Mac App Store, c'est comme l'App Store de l'iPhone : un dépôt centralisé d'applications géré par Apple avec des règles relativement draconiennes et à géométrie parfois variable. Depuis le 1er juin, pour pouvoir être présent sur le Mac App Store, les applications doivent fonctionner dans une « SandBox », bac à sable isolant l'application du reste du système. Le but annoncé de cette obligation est de renforcer la sécurité du système, la protection des utilisateurs et de bloquer les malwares.

logo MPlayerX

Le développeur indique que par six fois pendant plus de trois mois, il a soumis la nouvelle version et par six fois elle a été rejetée malgré les explications détaillées sur l'importance des fonctionnalités jugées problématiques. En effet, il semble que le problème principal est le fait de vouloir lire un fichier qui n'a pas été sélectionné par l'utilisateur. Cela empêche donc le chargement automatique des fichiers de sous-titres, la lecture automatique du fichier suivant, l'enregistrement de captures d'écran dans l'emplacement de son choix, etc. De guerre lasse et ne souhaitant pas transformer MplayerX en un clone de Quicktime sans intérêt, il a abandonné et reviendra à un mode de distribution plus classique, via son site Internet. Un système de mise à jour automatique via l'application elle-même sera proposé à partir de la version 1.0.16, et une ultime version 1.0.15 sera proposée sur le Mac App Store, avec des fonctionnalités limitées.