Pierre Jarillon a écrit 5565 commentaires

  • [^] # Re: merci pour le coup de pied au derrière :-)

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Retour sur la libération du code source de MS-DOS 1.25 et 2.0 par Microsoft. Évalué à 3 (+0/-0).

    Il y a un point très problématique dans la dépêche, la phrase « Citons le cas connu de Haiku, clone de BeOS qui a été en partie financé par Jean‐Louis Gassée ».

    Je viens de mettre la phrase en mode interrogatif et entre parenthèses. Ainsi on n'affirme rien et les commentaires sont cohérents avec le texte.

  • [^] # Re: Très bien

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche ONLYOFFICE Desktop Editors 5.3 acquiert les améliorations de la version en ligne et même plus. Évalué à 6 (+3/-0).

    Dans un groupe, il y a toujours une personne qui va mieux que les autres accepter la nouveauté. Il faut se servir de cette personne que l'on va former avec soin, pour aider les autres. Une façon de motiver cette personne est de lui fournir un ordinateur neuf.

    C'est le premier niveau d'assistance à mettre en place. Être dépanné immédiatement évite un sentiment de grogne généralisé.

    Expliquer les raisons d'un changement est aussi une nécessité. Tout changement étant dérangeant, il faut en faire comprendre les enjeux. L'idéal est de faire en sorte que chacun y trouve plus d'avantages que d'inconvénients.

  • [^] # Re: Pourquoi un format de fichier bureautique ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La nouvelle plate‐forme de dépôt de brevet de l’INPI en contradiction avec le RGI. Évalué à 9 (+6/-0).

    En revanche, il m'a été dit que l'INPI pouvait aussi accepter des fichiers pdf.

    Alors, qu'ils l'écrivent !

  • # telnet

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche « Internet est cassé » ou plutôt : comment tester du TCP ou de l’UDP. Évalué à -10 (+0/-16).

    C'est gentil de commencer par telnet, sauf que telnet n'est plus installé avec ma distribution (Mageia).

    Ce n'est pas un oubli, le paquet existe toujours et son titre est netkit-telnet-server - A extremely unsecure telnet server​.
    Dans la description il est écrit : « Install the telnetd package if you want to support extremely unsecure remote logins to your machine ». Même en étant nul en anglais, on peut comprendre !

    telnet est donc une commande à oublier pour des raisons de sécurité, sauf peut-être dans le cas d'un réseau local bien isolé du reste du monde. Il vaut infiniment mieux utiliser ssh, la légère réduction de vitesse due à la cryptographie étant le prix à payer pour la sécurité.

  • # Alcatel, un appareil inconnu ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Installer LineageOS sur son appareil Android. Évalué à 3 (+0/-0).

    J'ai acheté à mon épouse un Alcatel chez Free.fr : http://mobile.free.fr/fiche_mobile/alcatel/1/noir/fiche.html
    La surprise a été de découvrir « Système d'exploitation Android O (Go Edition) » dont l'ergonomie n'est pas évidente pour elle. À vrai dire, cette version d'Android ne m'inspire pas non plus.

    J'aimerais lui installer LineageOS et je ne trouve pas de réponse sur plusieurs points :

    • Est-ce que LineageOS peut remplacer Android O ?
    • Alcatel ne semble pas référencé dans les appareils compatibles.
    • Est-ce que ce modèle serait un appareil chinois avec une étiquette Alcatel ?
    • Est-ce qu'un appareil de début de gamme peut convenir à LineageOS ?

    Vos avis seont les bienvenus !

  • [^] # Re: C'est bien de faire une loi...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Appel de plusieurs organisations à imposer un minimum d’interopérabilité pour les GAFA. Évalué à 6 (+3/-0). Dernière modification le 19/06/19 à 19:33.

    Y a qu'à demander autour de nous. Qui parmi eux sait même ce qu'est l'interopérabilité?

    J'étais le leader du groupe de l'AFUL qui a fixé une définition
    http://definition-interoperabilite.info/
    reprise par le gouvernement français :
    https://references.modernisation.gouv.fr/sites/default/files/Referentiel_General_Interoperabilite_V2.pdf

    C'est aux RMLL2006 que j'avais posé le problème : http://pjarillon.free.fr/docs/conferences/interop-gdt2006.odp
    La définition a été fixée en 2010. Maintenant, treize ans plus tard, la notion n'est toujours pas au programme de l'Éducation Nationale. Mais on y enseigne toujours les poésies de Baudelaire, de Gérard de Nerval et de Lamartine. Quel anachronisme !

  • [^] # Re: Performance

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Moi, expert C++, j'abandonne le C++. Évalué à 4 (+2/-1).

    Je suis aussi un adepte du typage fort. J'ai adoré le Pascal où un prgramme qui compile fonctionne quasiment à coup sûr du premier coup.
    Vers 1982, j'ai imposé à mes techniciens d'utiliser implicit none dans les programmes en fortran dès que ce fut possible. Ils ont un peu râlé mais nous avons beaucoup réduit le nombre d'erreurs à l'exécution.
    Je regrette beaucoup de ne pas avoir pu utiliser ADA qui est à mon avis un langage de programmation remarquable, le meilleur à mon avis.

  • # Intégrer l’utilisateur final

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Moi, expert C++, j’abandonne le C++. Évalué à 10 (+14/-0). Dernière modification le 10/06/19 à 00:06.

    C'est un point sur lequel je suis complètement d'accord, d'autant plus que je l'ai pratiqué.
    J'ai fait sans le savoir de la méthode Agile à partir de 1980. Je m'étais aperçu que les spécifications qu'on m'avait données n'en étaient pas et qu'elles avaient été faites par quelqu'un qui ne connaissait pas le travail des personnes qui devaient utiliser le logiciel.

    Heureusement, je connaissais bien le métier des utilisateurs et j'ai réussi à faire une application qui leur a très vite rendu service. Ces utilisateurs étaient les méthodes de contrôle qui déterminaient ce qu'il fallait contrôler et les inspecteurs qui faisaient les relevés.
    Il fallait faire une arborescence de documents que l'on validait, que l'on remplissait et que l'on acceptait. J'ai découvert que le contrôle qualité faisait intervenir plus de 300 règles plus ou moins écrites dans un fatras de documents. Quelques exemples :

    • pour qu'un produit soit accepté, il faut que tous ses constituants le soient aussi.
    • la date d'acceptation d'un produit est postérieure à la date d'acceptation de tous ses constituants.
    • Une valeur hors tolérances ne peut être acceptée qu si elle est couverte par une dérogation acceptée.

    Créer le logiciel de gestion a eu plusieurs conséquences, en particulier :

    • Stabilisation des règles de gestion qui variaient selon les sites et les services.
    • Les chefs ne voyaient plus passer les documents dans les corbeilles. Leur utilité a été réduite.
    • La chasse aux documents a été supprimée. Elle était dévoreuse de temps.
    • Les inspecteurs ont travaillé avec beaucoup plus de sérénité.

    J'ai eu aussi à batailler pour supprimer des règles qui étaient faites pour gérer du papier. La gestion des versions des documents types avec l'informatique est beaucoup plus précise et il n'était pas utile de lui superposer l'imitation de la gestion du papier.

    Le logiciel a changé la façon de travailler des opérateurs.

    On sait vérifier qu'un logiciel est conforme aux spécifications (et au cahier des charges), mais il n'existe pas de méthodologie qui permette de vérifier que les spécifications sont conformes au besoin, surtout que le besoin évolue avec la mise en place du logiciel. Il y a eu une convergence vers un état final que personne n'était capable de définir au départ. Même si il avait été possible de le définir, les opérateurs n'auraient pas suivi, leur hiérarchie non plus !

  • [^] # Re: Bonne entrevue d'un "évangéliste" du libre

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Interview de Cédric Frayssinet contributeur d’OpenStreetMap et formateur. Évalué à 6.

    Les Unix propriétaires sont morts : HP-UX, AIX, Solaris, Unixware, Xenix… Il ne reste plus que les BSD et leur évolution Apple. GNU/Linux les a remplacé.

    POSIX est resté figé depuis 1995 et est obsolète sur de nombreux points. De plus l'IEEE vend cher ses copies de la norme POSIX. C'est pour ces raisons que GNU/Linux s'en est peu à peu détaché pour suivre l'évolution du matériel et des besoins.

  • # Un CD suffit !

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ikki Boot 9.1. Évalué à 6.

    Le fait que ce kit loge sur un CD est intéressante. Pour ma part j’utilise les images ISO de Mageia qui offrent à peu près les mêmes fonctionnalités quand, après le boot, on choisit le mode "rescue".
    La différence, c'est que les images que j'utilise font environ 4 Go et ne logent pas sur un CD.

  • [^] # Re: Un tract!

    Posté par (page perso) . En réponse au sondage Quel objet inutile avez‐vous sur votre bureau ?. Évalué à 4.

    J'ai aussi des tracts de novembre 1999 ainsi que des affiches des premières RMLL de 2000 et de 2001.
    En 1999, c'était une opération faite à la FNAC de Bordeaux.

  • # Merci Marja ! Merci Ysabeau !

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Interview de Marja Van Waes, membre du Council de Mageia. Évalué à 10.

    Je rencontre Marja depuis des années et toujours avec le même plaisir. Charmante, généreuse et toujours disponible, ce sont les premiers qualificatifs qui me viennent à l'esprit. En ajouter sans être dithyrambique me semble difficile.

    La distribution Mageia est ma préférée. J'en ai installé dans ma famille ainsi qu'à beaucoup d'amis. La précaution que je prends, c'est de passer avec les utilisateurs quelques heures pour la prise en mains.
    Les problèmes que je rencontre ensuite sont du genre imprimante débranchée ou cartouche d'encre vide.
    C'est grâce à des personnes dévouées comme Marja que Mageia permet cela.

    Ysabeau a eu l'excellente initiative d'interviewer Marja en premier (il y aura d'autres interviews). Marja parle fort bien en français. Elle a répondu aux questions d'Ysabeau en français.

    J'aimerais qu'il y ait beaucoup de Marja et d'Ysabeau dans le monde des logiciels libres.

  • [^] # Re: Passer au format Asiatique

    Posté par (page perso) . En réponse au sondage Ce qui m’agace le plus lorsque je manipule des dates. Évalué à 10. Dernière modification le 08/05/19 à 17:53.

    Ce n'est pas un format spécifiquement asiatique mais ce qui est recommandé par ISO_8601.
    La page Wikipédia est bien faite, sa connaissance devrait être obligatoire dès l'école primaire !

  • # Les horloges de PC à l'heure UTC

    Posté par (page perso) . En réponse au sondage Ce qui m’agace le plus lorsque je manipule des dates. Évalué à 5. Dernière modification le 06/05/19 à 15:06.

    Il m'arrive de trouver des PC dont l'heure (BIOS) est à l'heure locale. Ça m'énerve.
    C'est tellement plus simple de mettre l'heure UTC (Coordinated Universal Time ) ou Temps universel coordonné. Ainsi, l'heure système est indépendante des fuseaux horaires et des heures d'été et l'heure affichée est l'heure locale calculée à partir d'elle.

    Les gens civilisés savent faire date -u ou date --utc et ne confondent pas avec date !
    Le machines bien fichues mesurent les dates à partir du début de 1970, le zéro de l’ère informatique.

    Pour terminer, j'ai une pensée pour NTP qui permet de maintenir nos ordinateurs à l'heure.

  • # Ancienne norme française

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La norme française de dispositions de clavier a été publiée. Évalué à 5.

    Dans les années 1980, j'ai utilisé jusqu'à 6 claviers différents dans la même journée. J'utilisais surtout des consoles HP qwerty jusqu'au jour où HP a sorti les consoles HP 2624B avec le clavier français. Le seul problème, c'était que le clavier avait une disposition qui ne correspondait à rien de connu.
    Il y avait les caractères éè qui remplaçaient {} et quelques autres joyeusetés toutes aussi pratiques…
    L'explication était que les américains de HP avaient respecté une norme française totalement ignorée en France !
    Le jeu de caractère qui correspondait était incompatible avec ASCII et Latin1 pour la plupart des caractères non alphanumériques.

    J'espère que l'AFNOR a fait du meilleur travail cette fois, mais j'ai quelques doutes !

  • # Il manque un nom...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche ADSILLH : Licence professionnelle Administrateur et Développeur Logiciels libres à Bordeaux. Évalué à 6. Dernière modification le 05/04/19 à 13:01.

    Cette licence est très intéressante car elle permet à un demandeur d'emploi de qualifier son niveau et à celui qui cherche un employé de recruter sans trop se tromper.

    En effet un directeur d'entreprise n'a généralement pas la capacité de juger du niveau de personnes auxquelles il veut confier du travail car on ne peut juger de la compétence de quelqu'un que par rapport à la sienne. La solution est de se reposer sur un organisme qui va faire ce travail à sa place. C'est en particulier le rôle de l'Université.

    ADSILLH est un acronyme qui n'est facile ni à mémoriser, ni à placer dans une conversation. Le nom complet, même s'il est précis, a le même défaut. Je sais par expérience que les geeks ne sont pas les plus doués pour la communication vers le public. Pourtant, cela est indispensable. Il faut un nom facile à retenir et à diffuser pour que la qualification du professionnel titulaire de la licence soit aussitôt reconnue par l'homme de la rue.

    Ce qui est très appréciable aussi, c'est la dernière phrase :

    C’est une licence 3 en un an, elle est ouverte aux L2, DUT, BTS, en formation initiale et en alternance, mais aussi en formation continue, reprise d’études et contrat pro (on peut faire une VAP — Validation des Acquis Professionnels — pour l’inscription). Des VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) sont également possibles.

    L'ouverture sur la formation continue est fondamentale surtout en informatique. La validation des acquis et l'actualisation des connaissances permettent à un organisme officiel (l'Université) de certifier la compétence des personnes.
    J'espère que cette Licence Professionnelle Informatique occultera d'autres certifications beaucoup moins officielles et venues de l'étranger pour essayer de combler un vide.

  • [^] # Re: Alors ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Il y a six mois Linus décidait de changer, a‐t‐il réussi ?. Évalué à 4.

    … si vous n'avez pas le temps de rafraichir cette dépêche c'est votre problème, pas le mien.

    Les modérateurs de Linuxfr sont des bénévoles qui font de leur mieux. Ce ne sont pas des journalistes rétribués pour leurs prestations.

    J'ai seulement remarqué que tu étais le seul à avoir apporté une réponse. Aucun des modérateurs disponibles ne s'est senti capable d'en faire autant. Seul patrick_g en serait capable, encore faudrait-il qu'il soit disponible pour cela. Linuxfr ne vaut que ce que ses contributeurs rédigent…

  • [^] # Re: Alors ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Il y a six mois Linus décidait de changer, a‐t‐il réussi ?. Évalué à 10.

    L'article avait attendu trop longtemps en rédaction. Il est passé en modération pour que nous puissions décider de la suite à donner. Comme la nouvelle n'était plus fraiche du tout, il était difficile de la publier telle quelle en dépêche et elle était sur le point d'être supprimée. Cela aurait été dommage car le travail de traduction méritait d'être conservé.

    J'ai pris la liberté de changer le titre et de poser la question sur la suite donnée. C'était une façon d'actualiser a dépêche, de la sauver et de donner la parole à ceux qui savaient. J'étais incapable de peaufiner la dépêche et personne ne s'en était chargé. C'est pourquoi je l'avais transformée en appel à commentaires.

    Merci xev de nous avoir donné une réponse, encourageante de surcroit ! Nous comptons sur la rétrospective que tu écriras le 16 septembre, date anniversaire du mail de Linus.

  • [^] # Re: Microsоft.com, Faϲebook.com

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche confusable-homoglyphs : une bibliothèque pour gérer les caractères qui se ressemblent. Évalué à 4.

    Dans l'article de la dépêche il n'était pas possible de voir la différence (Firefox/W7)

    C'est aussi vrai avec Firefox avec Mageia. C'est justement l'objet de cet article.
    La confusion entre deux glyphes de même apparence est utilisée par des tas d'escrocs !

    Ce serait bien que l'affichage des URL contenant des caractères non ascii soit systématiquement contrôlé et que les caractères hors ascii soient colorés d'une façon très perceptible.

  • # Définir les mots

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Extensions Inkscape, brodeuse et palettes. Évalué à 8.

    Le mot « instructable » revient souvent. Ce qui me chagrine, c'est que ce mot n'ait pas de définition dans les dictionnaires.
    Fabriquer des néologismes est cependant nécessaire pour suivre l'évolution des technologies, mais il faut les définir avant de s'en servir dans le texte qui les emploie.

    Un exemple plutôt ardu est celui des écrits de Teillard de Chardin. Il arrive à donner un sens à des mots et à des phrases qui prises isolément n'auraient que peu d'intérêt.
    Pour rester simple, je vous recommande de voir Les quatre sens des mots. C'est beaucoup plus facile et vite lu…

    Je voudrais remercier chaleureusement Ysabeau pour ses articles très originaux qui piquent notre curiosité.

  • [^] # Re: Bon, ben c'est pour les pros, quoi

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Démystifier l’activité d’hébergeur. Évalué à 6.

    Perso j'ai adopté icinga2. Et je pense que je ne suis pas près d'en changer. :)

    Je veux bien le croire. Ce serait plus instructif si on savait pourquoi !

  • [^] # Re: Bien intéressant mais

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Illico Editor : rétrospective 2017-2018. Évalué à 3.

    C'est pas le sujet mais faire attention à choisir des termes plus précis et pas bateau-à-la-mode et sans sens particulier est toujours à faire, sinon on jargonne.

    J'avais fait un petit article sur le sens des mots il y a quelques années : Les quatre sens des mots

  • [^] # Re: Quant et Quant Lite

    Posté par (page perso) . En réponse au sondage Mon moteur de recherche préféré est. Évalué à 9.

    J'utilise de plus en plus Qwant et je ne fais appel à Google que lorsque Qwant ne me donne pas un résultat qui me satisfasse.
    Mon impression est que Qwant s'améliore régulièrement ce qui me fait utiliser Google de moins en moins souvent.

  • [^] # Re: osquery

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche OSWatcher : suivre l’évolution des systèmes d’exploitation au cours du temps. Évalué à 4. Dernière modification le 02/11/18 à 12:47.

    Facebook, tout comme l'homme peut créer de bons outils et s'en servir pour le meilleur ou pour le pire.

    La hache de pierre pouvait servir à couper du bois ou à fracasser la tête du voisin.
    Le fusil sert à chasser, donc à se nourrir et aussi à faire la guerre.
    Un véhicule à moteur (terrestre ou aérien) peut aussi servir à faire des attentats.

    Il faut savoir différentier l'outil et son usage.

  • # Faible intérêt...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Financement participatif de Low‐tech Lab. Évalué à 10. Dernière modification le 27/10/18 à 14:58.

    Cela part sans doute de bonnes intentions mais les "inventions" citées sont déjà bien connues ou ont un intérêt très réduit.

    En voyant le projet, j'ai aussitôt pensé à un "progrès" que j'avais vu dans le sud des Deux-Sèvres vers 1960 où une coussotte (ou cassotte en plastique avait remplacé une coussotte en cuivre.
    Dans le sud de la Vienne, vers 1985, j'ai vu une famille très fière de son mobilier en formica échangé gratuitement par un antiquaire contre les anciens meubles en bois massif.
    Vers 1980, on m'a présenté une machine mécanique pour trier des cartes (mécanographie). Le réalisateur avait fait un boulot énorme et très soigné mais n'avait pas vu l'informatique arriver à grands pas.

    Faire de l'électricité avec des moteurs d'imprimantes, c'est un bon sujet de TP pour un enfant mais l'apport énergétique est extrêmement faible et la durée de vie de ce matériel n'est pas garantie.

    Une impression que je ressens est le faible niveau scientifique et technique des animateurs du projet.
    En résumé, je ne souscrirai pas à cette campagne de financement qui veut enfoncer des portes déjà grandes ouvertes depuis bien longtemps. Je suis désolé d'être aussi dur.