Forum Linux.débutant Migration depuis Windows : quelle distrib Linux choisir ?

3
9
août
2016

Bonsoir !

A la suite de nombreux déboires avec Windows 10, et après y avoir bien réfléchi, j'ai décidé de sauter le pas et de quitter Windows pour Linux.
Je précise que je suis un parfait novice en ce qui concerne Linux, mais je connais la philosophie et les bases du système (grâce aux forums, articles, wikis, etc…)

Mais je suis un peu perdu devant le nombre de distributions Linux existantes, et je ne sais pas du tout laquelle choisir selon (...)

Parution de Fedora 24

59
21
juin
2016
Fedora

Ce mardi 21 juin 2016, le projet Fedora a annoncé la sortie de la distribution GNU/Linux Fedora 24. La version 23 était sortie le 3 novembre 2015.

Fedora est une distribution communautaire développée par le projet éponyme et sponsorisée par Red Hat, qui lui fournit des développeurs ainsi que des moyens financiers et logistiques. Fedora peut se voir comme une sorte de vitrine technologique pour le monde du logiciel libre, c’est pourquoi elle est prompte à inclure des nouveautés.

Fedora garde un rôle central dans le développement de ces nouveautés via le développement en amont. En effet, les développeurs de la distribution contribuent également directement au code d’un certain nombre de logiciels libres contenus dans la distribution, dont le noyau Linux, GNOME, NetworkManager, PackageKit, PulseAudio, X.Org, systemd, la célèbre suite de compilateurs GCC, etc. L’ensemble des contributions de Red Hat sont disponibles sur le wiki.

Par ailleurs, les distributions telles que RHEL, Scientific Linux ou CentOS (plus indirectement), avec un cycle de sortie plus espacé permettant un support à plus long terme, sont développées à partir d’une version de Fedora et mises à jour environ tous les trois à cinq ans. Notons que CentOS est un clone gratuit de RHEL, cette dernière étant certes libre, mais payante, offrant ainsi un support technique, des certifications et une garantie.

Fedora

Parution de Fedora 23

42
4
nov.
2015
Fedora

Ce mardi 3 novembre 2015, le projet Fedora a annoncé la sortie de la distribution GNU/Linux Fedora 23. La version 22 était sortie le 26 mai 2015.

Fedora

On note les mises à jour des environnements bureautiques habituels vers GNOME 3.18, Sugar 0.102, LibreOffice 5 et Ibus 1.5.11 (ce qui améliore KDE 5) ; la compatibilité avec la norme Unicode 8 ; enfin, l’entrée de Cinnamon. Les administrateurs système retiendront que dnf remplace fedup pour mettre à jour Fedora, la possibilité de remplacer les micrologiciels UEFI, les améliorations de rolekit pour l’administration courante, et l’uniformisation des règles de mot de passe. La gestion de conteneurs Docker via le projet Atomic s’améliore si vite que le rythme des mises à jour passe à deux semaines. Les détails sont en deuxième partie.

LinuxConsole 2.4

Posté par (page perso) . Édité par palm123 et Nils Ratusznik. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
20
15
juin
2015
Distribution

LinuxConsole 2.4, la plus ancienne des distributions françaises en activité, est disponible au téléchargement, sous différentes formes

Cette distribution facile à installer contient tout ce qu'il faut pour une utilisation par des enfants ou des adolescents (jeux, logiciels éducatifs, musique, internet)

Sortie de Fedora 22

61
28
mai
2015
Fedora

Ce mardi 26 mai 2015, le projet Fedora a annoncé la sortie de la distribution GNU/Linux Fedora 22. La version 21 était sortie le 9 décembre 2014.

Pour rappel, Fedora est une distribution GNU/Linux communautaire développée par le projet éponyme et sponsorisée par l’entreprise Red Hat, qui lui fournit des développeurs ainsi que des moyens financiers et logistiques. Fedora est prompte à inclure des nouveautés et peut être considérée comme une vitrine technologique pour le monde du logiciel libre, auquel elle contribue largement via les projets amont tels que le noyau Linux, GNOME, NetworkManager, PackageKit, PulseAudio, X.Org, la célèbre suite de compilateurs GCC et bien d’autres.

YunoHost 2.0 : l’auto-hébergement à portée de clic

63
20
juin
2014
Internet

YunoHost 2.0 est sortie ! 10 contributeurs acharnés, 22 mois de labeur et plus de 9 000 tasses de café ont été nécessaire à la sortie de cette version, qui apporte son lot de nouveautés. Petit rappel des faits depuis la première version :

YunoHost est une distribution GNU/Linux facilitant l’installation et l’utilisation d’un serveur. Elle est basée sur Debian Wheezy ainsi que sur d’autres logiciels libres. YunoHost fournit par défaut des services de courriel, de messagerie instantanée ainsi qu’un serveur web permettant de gérer le tout via son navigateur web.

Les possibilités sont étendues via un système d'application : vous pouvez ainsi héberger vos sites web, blogs ou wikis, installer des applications personnelles comme OwnCloud, RoundCube ou Jappix, ou ajouter d'autres services comme un serveur VPN ou de torrent. La liste complète est disponible ici.

Le nom YunoHost se prononce « why you no host », qui signifierait en argot anglais « pourquoi vous n'hébergeriez pas ».

YunoHost

ZevenOS 5, une distribution au goût de BeOS

Posté par (page perso) . Édité par Jean-François Huck, fravashyo, baud123, Xavier Claude, Benoît, Benoît Sibaud et Bruno Michel. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
21
4
jan.
2013
Distribution

ZevenOS fait partie des nombreuses distributions dérivées d'Ubuntu. Basée plus précisément sur Xubuntu 12.10, ZevenOS vise les ordinateurs modestes (comprendre à faible mémoire et cadence du processeur) et propose donc Xfce comme bureau, avec un thème très fortement inspiré (copié ?) sur BeOS/Haiku. Et bien que s'adressant à d'humbles machines, la distribution se concentre principalement sur les applications multimédia et fournit par défaut une bonne partie des codecs parmi les plus populaires.

Logo ZevenOS

Cette version propose le noyau Linux 3.5 et Xorg 7.7 et viennent pré-installés des logiciels pour l'édition audio (Audacity 2.0) et vidéo (OpenShot 1.4.3). Du côté des lecteurs multimédia, vous trouverez MPlayer 1.06 et Deadbeef 0.5.6 ainsi qu'un téléchargeur/convertisseur maison de videos Youtube (mais pas que) : YAVTD. Et pour le graphisme, les incontournables GIMP et Inkscape sont aussi pré-installés. En revanche, pas de suite de productivité par défaut ; vous trouverez juste Abiword et Gnumeric d'installés. Sachez que les dépôts d'Ubuntu vous sont accessibles !

Linux Mint 14.1 « Nadia » à toutes les sauces

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags : aucun
33
3
jan.
2013
Distribution

Même rythme qu'Ubuntu (tous les six mois) dont elle reprend la base, Linux Mint est sorti en version 14 fin novembre, puis en 14.1 une semaine après afin de corriger trois bugs bloquants : une situation de compétition entre Plymouth et Xorg sur les GPU Intel, une problématique de connectivité DNS notamment dans le cas d'installation virtualisée et une impossibilité d'utiliser un EFI.

Logo de LinuxMint

Linux Mint se distingue de sa grande sœur par une philosophie différente au niveau du bureau pour lequel elle offre un choix plus « traditionnel » basé sur Gnome 2, que ce soit avec Cinnamon, une personnalisation poussée de Gnome 3 (sans Gnome-shell) pour ressembler à Gnome 2, ou encore MATE, un fork en bonne et due forme de Gnome 2. La base logicielle est donc la même que le Quetzal Quantique d'Ubuntu, nous ne reviendrons pas dessus (en fait si, mais un peu plus bas). Les nouveautés et spécificités sont plutôt à chercher du côté de ces deux environnements de bureaux spécifiques à Linux Mint.

Enfin, sachez que depuis Noël (voire un peu avant), deux nouvelles « saveurs » de Linux Mint sont disponibles pour ceux qui ne sont pas fans de Gnome : Xfce et KDE !

Mageia 1 Beta1 est disponible pour tests

Posté par . Modéré par j. Licence CC by-sa
39
6
avr.
2011
Mageia

Conformément à la feuille de route, la version de développement bêta 1 de Mageia — la distribution GNU/Linux issue du fork de Mandriva — est disponible pour tests. La première version stable de la distribution est programmée pour le 1^er juin 2011, l’échéance approche donc à grands pas !

Pour cette nouvelle version, l’attention porte, encore et toujours, sur l’amélioration de l’intégration et la facilitation de la contribution. Un accent tout particulier sur la localisation des principales interfaces et applications, avec notamment le passage à iBus pour la prise en charge des langues asiatiques.

/run or not /run

52
4
avr.
2011
Linux

Ces dernières semaines les personnes clés des principales distributions se sont réunies pour discuter des problèmes liés aux données d'exécution (runtime data) utilisées lors de la phase de démarrage et surtout de leurs emplacements.

Lors du démarrage d'un système GNU/Linux différents programmes (initscripts, dracut, mdadm, etc) ont besoin de stocker leurs données d'exécution dans l'arborescence et cela avant les éventuels montages annexes (/home, /usr ou /var). Ces données sont aussi utilisées par les programmes et daemons lors du fonctionnement du système.

Actuellement, les distributions utilisent différents subterfuges pour stocker ce type de données dans des dossiers cachés : /dev/.mdadm, /dev/.mount, /dev/.systemd, /dev/.udev, etc. Elles utilisent pour la plupart le répertoire /dev pour stocker les premières données, ce dossier est de type tmpfs et est disponible dès les premiers instants du démarrage.

À la suite des derniers montages (/home, /usr ou /var) les daemons sont lancés, ils utilisent principalement le dossier /var/run pour leurs données et cherchent les données liées au démarrage dans les différents dossiers /dev/.xxx ou autres selon les distributions.

Pour en finir avec cette cacophonie, les principales distributions ont décidé d'ajouter le dossier "run" à la racine. Ce dossier fera partie de l'arborescence initiale des prochaines versions, il contiendra les données contenues auparavant dans les dossiers /dev/.xxx, /var/run, /var/lock, /lib/init/rw, etc.

Cette décision est techniquement simple et simplifie la liaison entre les données liées au démarrage et les programmes, elle a souvent été envisagée mais repoussée pour des raisons politiques, des craintes d'intense flameware et la rupture avec la LSB/FHS.

Les développeurs de dracut, udev et systemd ont déjà mis à jour ces logiciels. Les distributions utiliseront le répertoire /run de façon progressive avec, dans un premier temps, des montages de type bind des anciens répertoires vers /run.

Lennart Poettering (Pulseaudio, avahi, systemd) a rédigé un mail pour faire le point sur cette réunion, annoncer le changement et les phases de mise en place.

Alors, LSB/FHS outragée, LSB/FHS brisée, LSB/FHS martyrisée… crouch, touch, pause, engage !

NdM : Les principales distributions impliquées sont Debian, SuSE, Ubuntu et Fedora.

Journal OpenSuSe 11.4

Posté par . Licence CC by-sa
18
13
mar.
2011

Alors voilà, la précédente dépêche m'avait déjà envie, puis la dernière, encore plus. Et le fait que certains de mes connaissances "historiques", de celle ayant accompagné mes premiers pas gnullinuxien en 2003, utilisent cette distribution aurjourd'hui, mais aussi que certains "grand noms" de l'audio l'utilisent tant pour leurs développements que pour leur usage, et enfin les dernières actualités autour de OpenSuSe, tout ceci a fini par me décider à essayer cette distribution. Enfin, autre point, le Kde de kde-redhat.org (...)

Wiki Distribution Linux

4
21
fév.
2011

Une distribution Linux est un système d'exploitation basé sur le noyau Linux.

Attention à ne pas confondre Linux et GNU/Linux.

Quelques distributions Linux (section générique Distribution):

Distribution — Section sur LinuxFr.org — Tag sur LinuxFr.org — Commentaires
Arch Linux section Arch-Linux tag archlinux
Debian section Debian tag debian
Fedora section Fedora tag fedora Communauté francophone
Gentoo section Gentoo tag gentoo forum francophone
LFS pas de section tag lfs
Mageia section Mageia tag mageia
openSUSE section Suse tag opensuse
Pardus pas de section tag pardus
Red Hat section Red Hat tag redhat
Salix OS pas de section tag salix
Slackware section Slackware tag slackware
Ubuntu section Ubuntu tag ubuntu

Le tutoriel Quelle-distribution-Linux-choisir vous aidera à choisir une distribution qui vous correspond.

Autres systèmes — Section sur LinuxFr.org — Tag sur LinuxFr.org — Commentaires
Android section Android tag android
FreeBSD section FreeBSD tag freebsd voir « Expliquer BSD »
OpenBSD section OpenBSD tag openbsd
NetBSD section NetBSD tag netbsd
DragonFly BSD section DragonFly BSD tag dragonflybsd
Haiku section Haiku tag haiku
Mac OS X section Apple pas de tag

Journal openSUSE 10.2 disponible !

Posté par .
Tags :
0
6
déc.
2006
La dernière mouture de SUSE Linux, openSUSE 10.2, est disponible* !

Pour faire court, openSUSE est issu du projet openSUSE, un programme communautaire sponsorisé par Novell, à la manière du projet Fedora sponsorisé par Red Hat.
Les buts du projet openSUSE sont de faire d'openSUSE la distribution Linux la plus facile à obtenir pour n'importe qui et la plateforme libre la plus répandue au monde, de fournir un environnement de collaboration open source qui fasse d'openSUSE la meilleure distribution pour (...)

Journal OpenSuSE Linux 10.1 Remastered !

Posté par .
Tags :
0
14
oct.
2006
Suse 10.1 arrive dans une version remasterisé , cette version combine à la fois la version originale 10.1 Gold Master et toutes les mises à jour disponibles sur le web qui sont disponibles (jusqu'au 9 octobre).

Dans cette version est inclus le nouveau libzypp, ce qui devrait améliorer l'expérience de l'utilisateur et de travail de l'utilisateur sur suse. Rappelons que la 10.1 originale souffrait d'un gestionnaire de package complètement cassé à l'origine, ce qui avait pas mal de remous dans (...)

Journal SuSE Linux 10.1 out !

Posté par .
Tags :
0
11
mai
2006
La dernière mouture de SuSE Linux est officiellement disponible depuis quelques minutes ^^.

Rappelons que SuSE s'oriente depuis un moment vers un développement ouvert, en mettant à disposition des ISO (entièrement libre ou non) gratuitement et immédiatement pour la communauté, et qu'une version boîboîte est toujours disponible à l'achat chez Novell.

La version 10.1 du projet openSUSE est la première véritable concrétisation du projet communautaire "à la Red Hat- Fedora", la 10.0 étant plus une version de transition pour le (...)