Une mise en cause infondée de logiciels libres dans une affaire de fausses factures ?

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Pierre Maziere, Nicolas Boulay, Ysabeau, Davy Defaud et Bruno. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
54
23
juin
2020
Presse

Voici une série d’articles récents rapportant la réalisation de fausses factures dissimulées via des logiciels. Ils contiennent une mise en accusation inappropriée des « logiciels libres » en général, sans qu’aucune précision ne vienne éclairer les lecteurs de ces articles qui, pour la plupart, ne savent probablement pas ce que sont les « logiciels libres » et en quoi ils diffèrent des autres logiciels.

Je ne prétends pas vouloir jouer dans la même cour que les spécialistes de la vérification des faits comme Les Décodeurs (Le Monde), Factuel AFP ou CheckNews (Libération), mais regardons néanmoins le contenu de ces articles :

  • France Bleu, 11 juin 2020, par Cécile Soulé (rédactrice en chef adjointe de France Bleu Lorraine‑Nord), micro‑blogging : chapô « (…) Elle avait dissimulé ses fausses factures grâce à des logiciels libres. », sous‑titre « Des fausses factures dissimulées par des logiciels libres », texte « mais elle a surtout émis des fausses factures dissimulées grâce à des logiciels libres qui ont trompé les contrôles » ; on notera que le terme logiciel libre n’est pas défini dans l’article (pas de lien vers Wikipédia ou la définition de la FSF ou même le dictionnaire de l’Académie française, pourtant peu réputé pour sa modernité) ; de plus, ce terme non défini n’apporte rien à l’article et n’est pas utilisé pour argumenter ou expliciter : le fait qu’il s’agirait de logiciels libres change‑t‑il quelque chose ? Une caractéristique particulière des logiciels libres a‑t‑elle été utilisée dans cette affaire ? Aurait‑on écrit « des fausses factures faites avec des logiciels propriétaires » ?

Selon la journaliste, contactée par un des contributeurs de cette dépêche via son compte Twitter, « c’est l’Agape la [structure victime] qui a mentionné l’utilisation de logiciels libres dans la fraude de cette salariée. » Cela ne change rien à l’intérêt de cette précision qui n’apporte rien à l’article en l’état.

  • Le Républicain Lorrain, 11 juin 2020, par Sébastien Bonetti : « un mécanisme de fausses factures, rédigés avec des logiciels libres de droits » ; il ne s’agirait donc pas de logiciels libres mais de « logiciels libres de droits » ? Faut‑il comprendre « libres de droits » dans le sens du milieu musical libre de droits pour dire gratuits, sans redevance, royalty‑free, ou bien libre de droits comme entrés dans le domaine public (situation assez rare pour du logiciel), ou bien une correction abusive sur « logiciels libres » entraînant un contre‑sens ? Par ailleurs, en dehors de ce choix de mot, cette information n’est pas utilisée pour argumenter ou expliciter.

Reprises :

Journal Le 16, le nombre du démon

Posté par  . Licence CC By‑SA.
49
15
mai
2020

3615 My Life

Salut Journal,

je suis entouré de personnes formidables. Et toute cette formidabilité n'empêche pas quelques bizarreries. Par exemple, savais-tu que certains nombres apportent une pluie d'argent et de crêpes au nutella, et au contraire que d'autre, à leur simple évocation, apportent la famine et un PC sous windows 10 avec un processeur bas de gamme de 2009 et exclusivement des applis basées sur électron ?

Bref le démon guette. Surtout le nombre 16. Celui-là est terrible.

Ou (…)

Questionnaire LinuxFr.org pour la présidentielle française 2017

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud, Nils Ratusznik et ymz. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
43
1
avr.
2017
Communauté

À l’approche de l’élection présidentielle française d’avril 2017, plusieurs associations ont proposé aux candidats de se positionner sur certaines thématiques : par exemple, le collectif Connaissance libre sur le domaine public, les communs, la libre diffusion du savoir, l’ouverture et la transparence ; ou Transparency International France sur le financement de la vie publique, l’intégrité des responsables publics, le renouvellement de la classe politique, l’encadrement du lobbying, l’indépendance de la justice, la participation citoyenne ou la prévention de la corruption dans les collectivités locales. Ou divers sites de journalistes faisant des analyses ou des comparaisons de programmes, comme Contexte.

LinuxFr.org aurait pu s’adresser aux candidats pour aborder des sujets comme la souveraineté numérique (quel matériel souverain ? quel logiciel souverain ?), le manque d’interopérabilité entre systèmes de communication ou de microblogging, le « faux libre », les velléités de verrouiller les micrologiciels ou de s’attaquer au chiffrement, la surveillance généralisée, les atermoiements sur les licences d’open data, les contrats open bar ou les partenariats des ministères avec les GAFAM, les PDF de l’administration lisibles uniquement avec des logiciels propriétaires ou le vote électronique (au passage, si vous avez déjà voté avec une machine à voter, vous pouvez répondre à ce questionnaire préélectoral 2017).

Mais, il nous a semblé plus opportun d’interroger les onze candidats sur les vrais sujets qui intéressent notre lectorat. Voici donc les questions que nous leur avons posées et les réponses qu’ils nous ont apportées.

Les informaticiennes, de la dominance de classe aux discriminations de sexe le 24/11/2015 à Paris

Posté par  . Édité par ZeroHeure. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
4
19
nov.
2015
Communauté

Le prochain Colloquium d'informatique de l'UPMC Sorbonne Universités sera intitulé : « Les informaticiennes, de la dominance de classe aux discriminations de sexe » et présenté par Isabelle Collet de l’université de Genève.

L'exposé aura lieu Mardi 24 Novembre 2015 à 18h à la fac Jussieu, Amphi 25
(Université Pierre et Marie Curie - Jussieu Campus - 4, place Jussieu - Paris Vème - métro Jussieu).

Journal Téléphoner à ma mère: gratuité, simplicité, liberté ou vie privée?

18
18
juil.
2014

Cher journal,

Aujourd'hui c'est trolldi.

Comme beaucoup d'ingénieurs français, j'ai fui la France parce qu'on se fout de leurs gueules et leur donne toutes les raisons de partir.
En plus de leur proposer des projets pourris, les ingénieurs français en salaire net sont parmi les moins rémunérés d'Europe. En France on préfère rémunérer ceux qui vendent que ceux qui font.
Traversez le Rhin et vous doublez votre salaire et aurez des projets passionnants, traversez l'atlantique vous le triplerez travaillerez sur (…)

Forum général.général Trolldi, c’est raviolis

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
4
11
avr.
2014

Bonsoir,

Le 27 juillet 2008, j’écrivais :

Cher journal,

Trolldi dernier mourait Randy Pausch, requiescat in pace.

[…]

C’était vendredi, comme on s’en doute, et mon esprit tortueux avait quelque peu tordu ce mot en référence aux discussions hautement constructives typiques de ce jour.

À ma grande surprise, 5 ans et demi plus tard, une recherche Google sur trolldi et un clic sur l'étiquette correspondante de DLFP indiquent que ce terme s’est répandu.

D’où ma question, on s’en doute, hautement (…)

Journal Le féminisme me gonfle

31
22
jan.
2014

Petite intro

Sous ce titre quelque peu provocateur, j'aimerais revenir sur les récentes (1), ou moins récentes discussions (2) qui ont eu lieu ici même concernant de près ou de loin le féminisme et mon ressenti autour de tout cela (3).

Pour bien situer les choses, petit rappel : je suis un homme, blanc, motard, barbu, tatoué, percé et admin sys. Bref, l'archétype même du macho en puissance.

Cependant, je me considère comme féministe. Ouais, ça vous en bouche un (…)

Journal Les fautes des Linuxfriens

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
90
4
mai
2012

Sommaire

Il est connu que chaque être humain, lors de l’écriture de sa propre langue, est enclin à faire des fautes. Certains, ici comme ailleurs, auraient eu la tête coupée par un Académicien plus d’une fois (…)

Journal La rue Valois (la Culture) ouvre un wiki pour remplacer l'Académie Française

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
7
22
sept.
2011

Bon, le wiki est déjà là depuis quelques mois, et l'«annonce» est plutôt un appel à contribution. Mais pour ceux qui n'arriveraient pas à faire accepter leur terme sur le wiktionnaire, voilà Wikilf . Peu de participants, ce qui rend le site un peu triste. Il n'est pas tout à fait hyper-pratique non plus, mais bon, c'est un projet gouvernemental, on est habitué. Si vous voulez y insérer votre jargon non-anglais de tous les jours… J'ai découvert par la même (…)

Journal Aimez-vous les grosses bagarres ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
14
10
sept.
2011

Que l'on soit une ravissante brésilienne des favelas ou un avide trader de la City, nous avons comme point commun de parfois, ou bien toute la journée, jouer à des jeux vidéo.

Parmi les nombreux styles et les myriades de jeux qui existent, j'aimerai vous parler de Glest. Glest est un jeu de stratégie en temps réel, c'est à dire que vous contrôlez des unités, qui doivent s'approprier des ressources, conquérir des terrains et développer leurs techniques. Tout (…)

Wiki Bronsoniser

11
21
fév.
2011

S'emploie essentiellement sous forme de participe passé : Être bronsonisé, ou avoir été bronsonisé, ou j'eusse préféré que tu fusses bronsonisé. Désigne le fait de se comporter comme Charles Bronson le 30 août 2003. À condition qu'il soit fait mention de l'événement sur LinuxFr.org. Comme cela fut le cas pour l'acteur en question.

  • Adam, mars 2003
  • Amy, 23 juillet 2011
  • Jean, juillet 2004

Un tag bronsonisation sur DLFP lui est dédié pour repérer les contenus de qualitaÿ (…)

Journal Ah le français !

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes :
3
18
juin
2010
Cher journal,

Ce qui au début ne devait être qu'une réponse à un commentaire se transforme sous mes yeux en premier journal...On viens de me faire remarquer, alors que je me plaignais de l'absence d'un mot dans le dictionnaire, que la raison en était simplement l'absence d'accent sur la majuscule !

Et pourtant, dans ma prime enfance, on m'a appris qu'il ne fallait pas en mettre sur les majuscules....

Par ailleurs dans la littérature la chose est inexistante ( je (…)

Journal Aardwark, cochon de terre et moteur de recherche social

Posté par  .
23
13
fév.
2010
Salut Journal,


A l'heure ou Facebook et ses clones ont pris controle du monde à l'aide des chinois du FBI et ou Buzz viole la vie publique (oui oui, publique) de ses utilisateurs conduisant à de véritables suicides collectifs numériquesà faire palir de jalousie l'OTS, j'ai toujours un peu de peine à voir la réelle utilité de ces services Web 2.0 neuneu qui n'apportent rien sinon des détails insignifiants sur la vie de gens dont j'en ai personnellement rien (…)

Journal Les vierges effarouchées du langage

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes :
3
27
fév.
2009
J'entends souvent : «Ce mot n'existe pas dans le dictionnaire.»
Et c'est normal, je viens de l'inventer. La personne en face comprend pourtant bien le mot mais comme il ne l'a jamais entendu auparavant, il s'offusque.

C'est pourtant une des capacités intéressante du langage (petite information, en linguistique, langage = capacité à communiquer) est sa double_articulation, c'est-à-dire la possibilité de réutilisé des motifs pour créer de nouveaux mots et surtout d'être encore compris. Cette capacité est beaucoup aidée par (…)