Journal Le projet ZeMarmot a besoin de votre soutien

Posté par . Licence CC by-sa
26
25
oct.
2017

Hello,

Il ne me semble pas que Jehan ait posté son appel à l'aide sur LinuxFR donc je me permets de le faire rapidement ici.
Le lien vers l'article sur le site du projet est ici

Pour rappel, ZeMarmot est un film d’animation en 2D entièrement réalisé avec des logiciels libres. Il est en partie financé participativement, et diffusé sous licences Creative Commons paternité — partage à l’identique et Art Libre.
En plus de la réalisation du film proprement dit (...)

Journal Signet : l'étendue de l'application de la clause NC des licence CC (aux USA)

Posté par (page perso) .
26
9
mar.
2017

Un journal-signet pour signaler qu'un procès aux USA a jugé l'étendu du champ d'application de la clause « Non Commercial » des licence Creative Commons :

https://scinfolex.com/2017/03/08/quand-la-clause-non-commercial-des-licences-creative-commons-passe-en-justice/

La question était de savoir si la clause NC était à effet direct (limitée à l'utilisateur qui bénéficie à l'origine de la licence) ou indirect (incluant donc les demandes de rémunération de tiers au bénéfice de l'utilisateur, ex : le propriétaire d'une salle louée par une asso pour diffuser un film en CC-BY-NC).

La justice américaine (...)

ZeMarmot : compte‐rendu de fin 2016 et appels aux dons

53
30
déc.
2016
Audiovisuel

Pour les nouveaux venus, un rappel : ZeMarmot est un film d’animation racontant l’histoire d’une marmotte empreinte de liberté qui voyage à travers le monde.
Le film sera diffusé sous double licence Creative Commons paternité — partage à l’identique et Art Libre.

Techniquement ce film est dans la lignée du dessin animé traditionnel, dessiné et en 2D, utilisant néanmoins les techniques modernes de dessin sur ordinateur plutôt que sur support physique. Ce qui le distingue vraiment d’autres productions est qu’il est entièrement réalisé avec des logiciels libres, du système d’exploitation GNU/Linux au logiciel de dessin GIMP, mais aussi avec de l’édition vidéo (Blender VSE) et audio (Ardour).

Non seulement nous utilisons du logiciel libre, en outre, en tant que développeur core sur GIMP, ce projet me sert aussi comme base pour une contribution de code intense et continue, rendant le logiciel plus fiable de jour en jour.

Il s’agit donc d’un projet profondément entaché d’un esprit libre sous de multiples aspects. Alors que 2016 touche à sa fin, il est de rigueur de vous tenir au courant de l’avancée de ZeMarmot, comme nous le faisons régulièrement sur LinuxFr.org.
Et, qui sait, peut‐être pourrais‐je aussi vous intéresser à contribuer financièrement au projet ?

Revue de presse de l'April pour la semaine 6 de l'année 2016

23
15
fév.
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Campagne de financement d'un livre par la fondation Creative Commons

22
19
juil.
2015
Culture

La fondation Creative Commons a lancé une campagne de financement participatif, via kickstarter, pour rédiger un livre qui a pour but de « Montrer au monde en quoi partager peut être bon pour les affaires ».

Le livre veut donc décrire les modèles économiques "ouverts" rendus possibles par l'utilisation des licences Creative Commons et selon leur termes, répondre à la question : comment les créateurs peuvent-ils rendre économiquement viable une activité économique tout en permettant la ré-utilisation de leur créations ?

Il reste 41 heures pour ZeMarmot

26
9
juin
2015
Audiovisuel

Le financement du projet de film d'animation ZeMarmot touche à sa fin. Il reste un peu moins de 2 jours, 41 heures pour être plus exact. Nous ne sommes pas loin du palier objectif initial, 98% du financement de départ avec 226 contributeurs.

Je ne vais pas tout réexpliquer du projet car la news est en haut de première page, le logo linuxfr actuel, c'est aussi nous (enfin Aryeom, l'artiste animatrice en tête du projet), et on a fait quelques journaux précédents.

Je vous invite donc à les relire.

Journal Plus que 3 jours pour financer un long-métrage libre

Posté par . Licence CC by-sa
12
26
mai
2015

Cette année 2015 pourrait être particulièrement fructueuse en terme de projets de cinéma libre. Avec les projets Gooseberry, ZeMarmot, Seder Masochism, The Tube, Morevna, Lunatics… ce n'est pas moins d'une demie-douzaine de films sous licence libre qui pourraient voir le jour dans un futur proche.
Mais celui dont je veux vous parler aujourd'hui, c'est Orang-U : un projet de film sous CC By-SA 4.0 produit et réalisé par des activistes du libre, pour la plupart issus de la fondation Creative (...)

Journal Des fonctionnaires autorisés à consacrer de leur temps de travail aux logiciels libres ? Un exemple…

17
22
mai
2015

Ce journal est une réaction à l'article suivant : http://www.nextinpact.com/news/94126-interview-des-fonctionnaires-bientot-autorises-a-consacrer-leur-temps-travail-aux-logiciels-libres.htm

Récit d'un fonctionnaire qui a eu la chance d'être payé pour produire du libre.

Des fonctionnaires bientôt autorisés à consacrer de leur temps de travail aux logiciels libres ?

Ça, j'ai déjà fait. Et je ne suis pas le seul.

En 2013 déjà, le réseau Canopé (ex Centre National de Documentation Pédagogique) a coordonné la
mise à disposition de ressources pédagogiques, pour le logiciel libre Sankoré.

Des centaines de préparations de (...)

Financement collaboratif du film d'animation Libre ZeMarmot

54
18
mai
2015
Audiovisuel

"ZeMarmot", précédemment présenté sur LinuxFr.org, est un projet de film d'animation 2D, chapeauté par l'association LILA, qui raconte l'histoire d'une Marmotte qui voyage à travers le monde. Ce film sera téléchargeable et visible sous licence Libre (Creative Commons BY-SA/Art Libre) et fait entièrement avec des Logiciels Libres.

Nous venons d'en lancer le financement collaboratif et vous proposons donc de supporter le projet.
ZeMarmot Crowdfunding
Creative Commons Attribution-ShareAlike / LAL
Vous trouverez sur la page de financement une petite vidéo teaser (aguiche) de 55 secondes pour vous donner une idée du style d'animation et de graphisme. Les détails du projet sont disponibles plus bas.

Journal Le Dessous des cartes + Creative Commons = ♥

30
12
avr.
2015

Salut Nal',

Ça boom ? Boom !

As-tu visionné le dernier Dessous des cartes, cette superbe émission diffusée sur Arte ?

Cette semaine, on a eu le droit à : « Des nouvelle du Mali ».
Ma fois, c'est un bon rappel, un bon résumé, une bonne émission (comme d'habitude).

Je dois t'avouer que, si je t'écris aujourd'hui, c'est un tantinet par fierté…

À 4 min. 25 de l'émission, tu pourras voir, Nal', une photo que j'ai pris à Kayes au Mali (...)

Journal Présentation du projet (film d'animation) ZeMarmot et appel à musiciens

47
30
mar.
2015

Bonjour à tous,

Je souhaitais vous présenter un projet de film d'animation 2D, fait entièrement avec des logiciels Libres, qui sera au final sous licence Creative Commons by-sa/Art Libre, et porté par l'association LILA - Libre comme l'Art.

Le film s'appelle ZeMarmot. Quelques posts de présentations sont dispos sur le blog de Studio Girin.

Accroche

Une marmotte vivant tranquillement dans son terrier, et dont l’activité favorite est de dormir, découvre qu’il y aurait un (...)

Revue de presse de l'April pour la semaine 14 de l'année 2014

16
8
avr.
2014
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Sang libre, un podcast 100% musique Creative Commons

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
14
17
mar.
2014
Culture

Une webradio, ou plus plus précisément un podcast, s'est ouverte depuis quelques semaines : "Sang libre". Son thème : la musique libre (NdM: en fait la musique sous une des licences Creative Commons, donc du librement diffusable tel que sans usage commercial). On y écoute tous les styles de musiques, à l'exception du classique et de la musique de film qui mériteraient à eux seuls une émission dédiée.

Un podcast plutôt qu'une webradio donc, car il s'agit d'une heure d'émission par semaine, le dimanche en principe. Les musiques proviennent essentiellement de Jamendo qui accomplit un travail formidable en la matière. Ces émissions sont animées, principalement pour vous présenter les titres diffusés avec éventuellement quelques anecdotes. L'émission est réalisée à partir d'outils simples, sous Linux, avec Audacity, le célèbre logiciel audio libre multi-plateforme.

Campagne d'un enseignant pour libérer la clause NC de ses ressources sous Creative Commons

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et Benoît Sibaud. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
17
9
fév.
2014
Éducation

Lorsque sur Linuxfr une personne évoque un projet « libre puisque sous licence Creative Commons », il trouvera toujours quelqu'un pour lui demander de préciser à quelle licence exacte des Creative Commons il fait allusion. Et si la réponse est une licence avec clause NC et/ou ND alors le débat risque de se poursuivre car nombreux sont ici ceux qui pensent qu'on ne peut qualifier ces licences de libres puisqu'elles ne respectent pas les quatre libertés du logiciel libre.

Le professeur de français Yann Houry s'est lui-même retrouvé à devoir faire face à ce problème puisque son site Ralentir Travaux et ses manuels scolaires sont sous licence Creative Commons By-NC-SA. Or la question est plus sensible encore dans l'éducation où beaucoup pensent que l'utilisation de la clause NC est contre-productive. Richard Stallman affirme même qu'elle est défectueuse et exhorte l'organisation des Creative Commons à prendre position et déclarer que les ressources éducatives doivent, comme les logiciels, être uniquement diffusées sous des licences libres, en évitant donc les licences Creative Commons By-NC et Creative Commons By-NC-SA.

Mais peut-être que demain Yann Houry lèvera cette fameuse clause NC puisqu'il propose actuellement un crowdfunding original sur Ulule à cet effet. « J'ai fait mes calculs. J'aurais besoin de 2000 € pour acheter diverses choses (nouvel ordinateur, un micro, quelques logiciels, etc.). Une telle somme est donc la condition du changement de licence. Cela en vaut-il la peine ? J'avoue que je suis assez curieux de le découvrir. Peut-être cette demande fera-t-elle un joli flop. En ce cas, la question de la licence ne taraude que moi ». À un peu moins de deux semaines de l'échéance, la moitié de la somme a été atteinte.

Sur le même sujet, on pourra également lire la politique du projet d'édition Framabook du site Framasoft qui explique dans le détail pourquoi il est fait le choix de licences uniquement libres pour leurs livres, en écartant sciemment les clauses NC et ND. Quant au financement participatif, très à la mode actuellement, il n'échappe pas non plus à la question des licences des projets soumis à souscription. « Le crowdfundig sans licences libres est-il un piège à gogos ? » s'interroge ainsi Calimaq sur son blog.

Les licences Creative Commons en version 4.0

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, Benoît Sibaud et NeoX. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
19
31
déc.
2013
Communauté

Après deux ans de travail, la version 4.0 des licences CC a été publiée le 26 novembre dernier.

CC 4.0

The 4.0 licenses are extremely well-suited for use by governments and publishers of public sector information and other data, especially for those in the European Union. This is due to the expansion in license scope, which now covers sui generis database rights that exist there and in a handful of other countries.

Les licences 4.0 sont très bien adaptées aux gouvernements et aux éditeurs des informations et données du secteur public, en particulier de l'Union Européenne. Cela est dû à l'élargissement du périmètre des licences, qui couvre désormais le droit sui generis des bases de données qui existe dans un bon nombre de pays.