Fanf a écrit 276 commentaires

  • [^] # Re: raspberrypi

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche RUDDER 4.3 : une nouvelle version qui consolide les fonctionnalités majeures. Évalué à 0.

    Le build de l'agent sur RaspberryPI n'est encore qu'expérimentale. L'agent fonctionne pour toutes les versions récentes de Rudder, mais nous n'avons pas de plateforme de build / crossbuild continue pour l'instant (c'est un chantier en cours :), et nous créons les paquets en fonction des besoins remontés.
    Si vous avez besoin de plus d'information sur le sujet, venez en discuter sur IRC (freenode/#rudder) ou autre !

  • # Paris Scala User Group

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de Scala 2.8 !. Évalué à 3.

    Et pour les Ile-de-Franciens, je signale l'existence du Paris Scala User Group : http://groups.google.com/group/paris-scala-user-group

    La prochaine réunion devrait avoir lieux en septembre. Le contenu de la présentation n'est pas encore fixé, mais elle concernera sûrement cette nouvelle version de Scala (peut être une présentation du nouveau framework de collections ?)
  • [^] # Re: Edje

    Posté par (page perso) . En réponse au journal QML: le futur des interfaces graphiques. Évalué à 3.

    J'utilise donc un limite vaporware depuis début 2004. OK, au début, la config se faisait en ligne de commande, mais E17 est utilisable depuis plusieurs années.

    Alors peut être que l'erreur de la team E17 est de ne pas avoir voulu estampillé 4^1.0 une version qui n'était pas complète, ou tout au moins pas utilisable simplement par des utilisateurs non avertis, mais c'est un autre débat.

    Bon, ceci étant dit, je suis plutôt content que KDE reprennent les idées de E17 - après tout, si j'utilise ce dernier, c'est bien parce que j'aime bien leur approche.
  • [^] # Précision sur Liberty Alliance

    Posté par (page perso) . En réponse au journal OpenID :: I want my OpenID !. Évalué à 10.

    Alors, LASSO n'est qu'une implémentation de Liberty Alliance[1], il en existe d'autres comme OpenSSO/OpenFederation [2] de Sun.

    Le but de Liberty Alliance est de résoudre les mêmes problématique qu'OpenID. La grosse différence, à mon sens, est que Liberty Alliance a été dès le début pensé pour être extrêmement sûr et extensible. Du coup, c'est un peu plus complexe qu'OpenId, mais ca évite par exemple les problèmes de phising [3]. De plus, Liberty Alliance a profité d'être issu d'un consortium poussé par "quelques" poids lourds (pétés de tune, il faut bien le dire : Sun, IBM, Erickson, France Telecom, Novel, Intel, etc). Le gros avantage, c'est que tous ces gens ont payé d'autres gens pour faire des spec complètes, détaillés[4], ce qui facilite énormément les possibilités d'implémentation (comme par exemple LASSO[5], qui est une implémentation purement GPL des spec Liberty, complètement conforme, et qui a été réalisée de manière indépendante).

    Bon, la contre partie est que Liberty Alliance, c'est un peu plus complexe que OpenID. Mais ca vaut le coup ;)

    Enfin, on ne peut pas parler des solutions de federation d'identité ou de SSO intersite sans parler de SAML, et plus précisement de SAML2.

    En effet, la majorité des solutions convergent vers SAML 2[6] (Security Assertion Markup Language), qui est une norme OASIS. C'est le cas de Liberty Alliance et de Shibolleth (qui étaient proche, et ont pas mal influencé SAML 2), et ca sera peut être le cas de OpenID 2[7] (mais c'est pas pour tout de suite, y'a vraiment du boulot).

    Pour terminer, je vais aussi parler du projet FederID [8], qui est projet ObjectWeb, fincancé en partie par l'Angence Nationale pour la Recherche, et qui vise à implémenter une infrastructure complète et facilement utilisable autour de Liberty Alliance.
    FederID s'appuie sur LASSO pour les traitement bas niveau des messages Liberty Alliance, Authentic[9] pour le serveur d'identification (IdP), Interldap comme gestionnaire d'identités[10], et plus précisément son module LAAP[11] pour permettre l'échange d'attributs obtenu depuis un annuaire LDAP sur le cercle de confiance Liberty Alliance (avec Liberty Alliance, on va plus loin que le partage d'authentification, on partage aussi des attributs. Donc on peut autoriser certains de nos attributs (au hasard, l'adresse) à être partagés avec les autres serveurs auxquels ont fait confiance).

    Bon, mon commentaire est un peu partie pris étant donné que je travaille sur FederID, mais je vous encourage à aller regarder les différences entre OpenID et Liberty Alliance et donc à comprendre leur intéret respectif : essentiellement : la simplicité d'openID (c'est vraiment simple, ca s'ajoute en trop ligne de PHP), mais ca peu l'être un peu trop, cf les problèmes de phising, et ca pêche un peu au niveau des specs (le projet est encore jeune) ; la complexité de Liberty Alliance (la contre partie de spec détaillées...), mais en même temps la robustesse du protocole, sa compatibilité avec SAML2, le fait qu'il soit utilisé dans de très gros projets...

    Au pasage ; Liberty Alliance est déjà utilisé à grande échelle dans les télécoms, comme moyen de fédération d'identité. C'est également ce protocole qui est envisagé pour les grands chantiers d'unification d'identité au sein de l'administration française.

    [1] : "Project Liberty", homepage du projet Liberty Alliance : http://www.projectliberty.org/
    [2] : Sun OpenSSO/OpenFederation : https://opensso.dev.java.net/
    [3] : http://openid.net/wiki/index.php/OpenID_Phishing_Brainstorm
    [4] : Liberty Alliance, specification complètes : http://www.projectliberty.org/liberty/specifications__1
    [5] : LASSO home page : http://lasso.entrouvert.org/
    [6] : Security Assertion Markup Language (SAML) : http://en.wikipedia.org/wiki/SAML
    [7] : convergence OpenID / SAML, par exemple : http://openid.net/pipermail/specs/2006-December/000980.html
    [8] : projet FederID : http://federid.objectweb.org/
    [9] : manuel d'Authentic, ainsi que des précisions sur la fédération d'identité : http://authentic.labs.libre-entreprise.org/doc/fr/authentic-(...)
    [10] : projet de gestion d'identité InterLDAP : http://www.interldap.org/
    [11] : InterLDAP, module "Liberty Alliance Attribute Provider" (LAAP) : http://wiki.interldap.objectweb.org/xwiki/bin/view/Main/LAAP
  • [^] # Re: Le gouvernement semble avoir compris les enjeux considérables que re

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Le Ministre des Finances appelle à la création d'un pôle de compétitivité dédié aux Logiciels Libres. Évalué à 9.

    Je trouve çà dommage ta position sur Bayrou. En fait, je ne comprend pas trop ce que tu lui reproches en terme d'incohérence :
    - il connait les problématiques (réellement : il s'y intéresse et les comprend, ce n'est pas juste un effet de pub (cf ses différentes prises de position, ses interviews, etc.)
    - il dit qu'il va s'y mettre mais que ce n'est pas encore fait. Et alors ? Est-ce être incohérent que de ne pas vouloir agir dans 'urgence au risque de devoir rebrousser chemin par la suite ? Je trouve au contraire que c'est tout à fait cohérent : laissez le temps aux gens de migrer dans les meilleurs conditions possibles. Je trouve que c'est même plutôt une position assez unique parmi les hommes politiques : combien ont dit qu'ils pensaient peut être éventuellement utiliser un jour des logiciels libres (je ne parle même pas de migration, là!) ?

    Bref, je pense que Bayrou (avec Rocard, mais qui a malheureusement peut de chance de devenir président...) est l'un des hommes politiques français qui comprend le mieux les enjeux du libre (et déjà, qui comprend la différence entre logiciels libres et libres de droit), et qui ne l'utilise pas (qu')à des fins purement politiciennes.

    D'un autre côté, que Breton en parle, même s'il n'y comprend pas grand chose et que c'est le résultat d'un travail de lobbying intense, c'est bien. Il est encore au pouvoir pour un moment, il peut se passer des choses.

    Bref, on va pas se plaindre que les choses n'avancent pas assez vite, c'est déjà énorme qu'elles avancent !
  • # Ecoles d'ingés

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Du logiciel libre dans les Universités. Évalué à 1.

    Je pense que pas mal d'écoles d'ingé utilisent aussi les logiciels libres.
    Dans mon cas (IIE), on utilisait des LL dès que possible, avec notamment un cours de système d'exploitation sur Linux, de la preuve avec Coq, toute la partie développement (cvs/gcc/wiki/etc). Je sais que l'INT est dans le même cas, tout comme les deux ENS parisienne (Cachan et ULM, et sûrement Lyon aussi), ou encore Mines et Telecom Paris.
    De manière général, je pense qu'énormément d'uniersité/écoles utilisent les LL, sans forcément communiquer la dessus. Dans le pire des cas, c'est moins cher (tm), et les problème d'inertie des utilisateurs n'existent pas trop avec les élèves (bon, y'a les profs, c'est vrai ;)

    En reflichissant, je n'ai parlé que d'écoles faisant pas mal d'info, je ne sais pas comment ça se passe dans d'autres domaines. Y'a-t-il des gens venant ayant fait des écoles de chimie/méca/etc qui penvent témoigner ? Peut-être que les contraintes de compatibilité logiciels sont plus fortes (genre, en méca, les logiciels de modélisations ?)
  • [^] # Re: Classique

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Quel langage pour s'amuser ?. Évalué à 1.

    Allez, un petit lien sur l'article de quelqu'un qui a découvert OCaml : http://www.cabochon.com/~stevey/blog-rants/more-ocaml.html
  • [^] # Re: A surveiller...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Upstart pour remplacer sysvinit. Évalué à 7.

    D'un autre côté, on peut dire qu'il exécute des fonctions très simples:
    - surveiller les "évènements"
    - exécuter un script en réponse à un "évènement"


    D'après l'article, c'est le point de vu des auteurs du logiciels : faire un démon de gestion d'évenement, qui ne fasse que ça, et qui le fasse bien.

    Ce que j'en comprend, c'est qu'ils vont essayer de factoriser la partie évenementielle redondante et continuer d'utiliser l'existant (les scripts appelés) pour le reste.
    Présenté comme cela, ça me semble tout à fait pertinent, tant d'un point de vu de la philosophie Unix précité que de la qualité logicielle de manière générale, mais peut-être que je n'ai pas compris le but cherché.
  • [^] # Re: Compte-rendu de reunion

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Documents à la demande.... Évalué à 1.

    Oui, et c'est même le premier commentaire... XML/XSL...
  • # The Pragmatic Programmer

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Vos livres d'informatique préférés.... Évalué à 6.

    Clairement, pour moi la réponse est The Pragmatic Programmer: From Journeyman to Master, de Andrew Huntet David Thomas.

    Ce livre répond à l'ensemble des proposition faite dans le chapeau : il est très bien écrit, et sera valable encore pour longtemps, et surtout, surtout il traite d'un sujet primordial : comment être un "bon" programmeur. Et non, rien de moins... On sent que les auteurs ont de nombreuses heures de vol, de temps perdu sur des bétises simples à éviter, de gestion de projet impossible, etc.

    Bref, je le conseil à tous ! Pour l'instant, le meilleur bouquin d'informatique que j'ai pu lire.
  • [^] # Re: souris mac ? ;)

    Posté par (page perso) . En réponse au message Configurer/désactiver des boutons de souris. Évalué à 1.

    Bon, en fait cela ne marche pas sur la machine cible... Xmodmap me répond "bad number of buttons, must have 5 instead of 9". Dommage...
  • [^] # Re: souris mac ? ;)

    Posté par (page perso) . En réponse au message Configurer/désactiver des boutons de souris. Évalué à 1.

    sans doute que cela peut se modifier dans les fichiers de config de X, mais je ne sais pas comment faire.

    Ben justement, impossible de trouver. Les différents man de X ne m'ont rien appris, du coup si quelqu'un a une idée de l'endroit où je pourrais chercher, je suis preneur...

    Pour ce qui est du gestionnaire de fenetres, c'est forcément KDE, qui ne permet que de choisir entre souris pour gaucher ou pour droitier...

    Merci pour ton aide
  • [^] # Re: souris mac ? ;)

    Posté par (page perso) . En réponse au message Configurer/désactiver des boutons de souris. Évalué à 2.

    J'aurais dû penser à faire ce genre de chose, je me demandais comment X connaissait le nombre de boutons de la souris... Apparement, il ne le connait pas :)
    Merci, ça me fait toujours une solution de secour, même si je préfererais une solution plus générique... Et je cherche encore comment assigner deux boutons à la même action.

    Merci !
  • [^] # Re: De la definition d'un expert

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Et Reiser4 nous apprend comment fonctionne la communauté. Évalué à 10.

    J'en ai fait l'expérience l'autre jour en sortant à un collégue une phrase construit avec des bouts de phrases entendu par-ci par la: Je suis passé pour un dieu du domaine alors que ma phrase (en plus d'être surement fausse) je l'a comprennais même pas!!

    Excellent ! Tu es prêt pour travailler en SSII !
  • [^] # Re: :-)

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Le futur des systèmes de fichiers discuté au Linux Filesystems Workshop 2006. Évalué à 7.

    Pour ce qui est de l'idée de plusieurs fs dans un fs principal je suis moins enthousiasme. Qui dis fs dis superblocks... dans la pratique combien de place devra-t-on sacrifier pour nos données ?

    Ce principe a été pensé pour répondre à des problématiques portant sur des disques de très grande taille, pas forcément courant aujourd'hui, mais qui vont se répandre rapidement. On commence à voir apparaître pour le grand publique, à des prix raisonnables (hum), des disque d'un demi To.

    D'ici peu de temps, on va donc assister a un nouveau changement d'echelle, où il sera courant de disposer, pour son ordinateur personnel, de disques de l'ordre de grandeur du tera octet. Il est évident que dans ces conditions, tu te fiches de perdre quelques dizaines (ou même centaine) de mega octets, si en contre partie tu peux réparer ton fs (respectivement écrire|accèder aux données) en 10 fois moins de temps).

    Bref, tout ça pour dire que les stratégies et tactiques valables avec un disque de 100 Mo ne le sont pas forcément avec un disque d'un téra, et inversement.

    ndr : après relecture, mon message est quand même un tissu d'évidences...
  • [^] # Re: Lutèce d'or ?!?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Compte-rendu de Paris Capitale du Libre 2006. Évalué à 4.

    Il y a des chances pour que les organisateurs lisent linuxfr et aient trouvé les arguments avancés ici même pertinents...
  • [^] # Re: troll

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Moment d'anthologie. Évalué à 3.

    Je vois mal à ce moment là mySQL remplacer DB2 ou Oracle dans les banques & assurances aisément, par exemple...

    Quel trolleur ! On a dit "base de données", hein ;)
  • [^] # Re: peut-etre que...

    Posté par (page perso) . En réponse au message Le coller "unix" dans OpenOffice.org. Évalué à 1.

    Non, je viens de vérifier avec gvim, kwrite, kedit, et le comportement est OK. Peut etre que c'est l'intégration Debian...

    en tout cas, c'est _lourd_

    Merci pour vos réponses
  • [^] # Re: SMS

    Posté par (page perso) . En réponse au journal La Poste et l'accessibilité !. Évalué à 1.

    L'envoie de SMS est une option : si tu ne l'as pas, il te demande de ré-entrer ton code perso (avec la calculette) pour valider l'opération.
  • # Jamais content...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche « Paris, capitale du Libre ». Évalué à 7.

    Je vois que la plupart des commentaires jusqu'à présent sont assez négatifs. Entre les "Paris n'est pas le centre du monde", les "c'est un complot pour se faire (ré)-élire", et autres qui ne tarderont pas à arriver, je me pose une question : quand bien même toutes ces reproches seraient vraies, et alors ? Cet évènement peut être une grande affiche pour les logiciels libres, un gros coup de pub ! Evidemment, il va profiter en majorité aux organisateurs : la mairie de Paris, l'ASS2L (suivez mon regard...), etc. Mais est-ce que celà ne fait pas aussi partie de la promotion des LL ? Montrer qu'il y a des boîtes derrières, un soutient politique, etc. N'oublions pas que ce truc est tout d'abord fait pour les entreprises, les journalistes et les "institutionnels". Y'aura sûrment des petits fours et des costards, à mille lieux du monde des caricatures de geeks. Mais est-ce que pour autant cela remet en cause le monde du logiciel libre, les philosophies liées ? Est-ce que le geek, justement, n'en aura tout simplement rien a f**tre, parce qu'il n'est pas le public visé ?

    Bref, mon premier sentiment sur cet évènement a été : "pff, un truc qui ne va servir à rien, concrêtement, pour le libre, encore un truc pour ce faire mousser entre milieu autorisé". Et finalement, je n'en suis pas sûr. Quand bien même je n'aprécie pas particulièrement la façon dont c'est fait ni les principaux acteurs, je pense que le libre peut y gagner.
  • [^] # Re: penser en java

    Posté par (page perso) . En réponse au message Cherche Livre sur Java. Évalué à 0.

    Merci à tous les deux pour ces liens, je pense qu'ils peuvent se completer assez bien. Ca me fait déjà de quoi commencer ;)
  • [^] # Re: ...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Anthony Towns est nommé Debian Project Leader. Évalué à -2.

    C'est triste ton point de vue sur les points de vue.
  • [^] # Re: Alim ?

    Posté par (page perso) . En réponse au message Carte mère, grilliée ou pas ?. Évalué à 1.

    Si tu as la possibilité de tester une autre alim, c'est pas mal.

    Mais bon, je pense que la carte mère est morte. Pour moi, c'était le cas : un jour, j'ai eu des symptômes un peu étranges qui sont apparus, plus ou moins semblables : parfois, la mise sous tension n'avait aucun effet, parfois le pc s'arretait brutalement au bout d'un certain temps. Après de nombreux test (les mêmes que toi, en fait ;) je pensais que l'alim été morte (une antec aussi)., mais un copain m'a convaincu de changer le carte mère. Et tout est rentré immédiatement dans l'ordre.

    Sinon, pour la carte mère, ça dépend pas mal de ce que tu veux en faire. Perso, j'ai pris un premier prix (32 euros) pour Athlon XP, ça tourne nickel. Bon, elle n'a pas de connexion S-ATA et pleins d'autres trucs, mais pour l'utilisation que je fais de mon pc perso...
  • [^] # Re: libc

    Posté par (page perso) . En réponse au message Trouver ou est implémtée une fonction dans un noyau?. Évalué à 2.

    Bon, déjà, avoir les sources est essentiel ;)

    Après, pour pouvoir sauter d'un appel de fonction à sa déclaration, tu passes par les fontionnalités de ton éditeur de texte préféré.
    La plupart (enfin, Vim :D) utilise CTAGS et ses dérivés (ex: http://ctags.sourceforge.net/whatis.html ) pour faire l'indexation. Je sais que Emacs peut utiliser Etags/Ctags, qu'Eclipse peut utiliser Ctags ou un indexeur à lui, et je pense que d'autres IDE C/C++ font de même.

    Bref, je pense que ce que tu cherches, c'est "comment utiliser ton éditeur de texte préféré dans un projet C"... et là, il faut consulter le manuel ;)
  • [^] # Re: Pffff...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Un compte rendu de la conf sur isaac/lisaac. Évalué à 1.

    C'est dommage ton opinion de OCaml