Zenitram a écrit 25990 commentaires

  • [^] # Re: [HS] "besoin de défiscaliser "

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Parution de GNOME 3.30. Évalué à 1 (+2/-3). Dernière modification le 20/09/18 à 11:03.

    Imaginons que

    Imaginons que tu n’aies pas lu le commentaire auquel tu réponds, je t'invite à le lire (spoiler : le besoin que tu décris est de sponsoriser des développements à moindre coût et la défiscalisation est un moyen d'augmenter l'investissement et donc sa rentabilité, rien à voir avec un besoin de défiscaliser imaginaire, tu mélanges besoin et moyen alors qu'ils sont opposé, le moyen étant pour répondre à un besoin).
    (oui, je suis cassant, mais on se fout de ma gueule à ne pas lire pour contre-argumenter si on n'est pas d'accord et qu'on a des contre-arguments, la c'est juste balancer comme un robot répéteur la même ineptie pour je ne sais quelle raison, ha si peut-être un pic sur les gens qui peuvent défiscaliser, et que je critique justement, on a l'impression qu'il ne faudrait surtout pas se rendre compte qu'il y a un soucis dans la réflexion, je ne voulais pas spécialement en rajouter une couche mais j'ai pas "pu" laisser passer le mot "approprié", bon essayons, je le dis pour moi :), en disant plus de commentaires, de ne pas démarrer un thread trollesque pour juste répondre à une répétition "je n'ai pas d'argument à offrir mais je pense quand même que c'est approprié")

  • # [HS] "besoin de défiscaliser "

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Parution de GNOME 3.30. Évalué à 10 (+19/-4).

    J'ai prévenu dans le titre, hein, c'est HS et une remarque sur 3 mots de la dépêche.

    […] ou simple besoin de défiscaliser 

    Arrêtons avec ce mythe des gens qui donnent pour défiscaliser, ça n'a absolument rien à voir avec un besoin.

    "besoin de défiscaliser " s'applique au pire du pire en tordant les mots à outrance à des investissements qui rapportent, genre tu mets 10 l’État met 10 et si ça rapporte que 75% de ton investissement tu perdrais des sous sans défiscalisation (-25%) et tu en gagnes avec (+50%) donc tu investis parce que c'est rentable avec la défiscalisation (pas parce que tu as un "besoin de", non, juste parce que l'investissement est alors plus rentable que ailleurs et donc ça vaut le coup de prendre ce produit défiscalisant). D'ailleurs, la facilité pour détecter les gens qui essayent de te vendre de la merde est de lire sur leur pub "besoin de défiscaliser?" qui montre qu'on va essayer de te vendre n'importe quoi parce que tu es prêt à gober n'importe quoi, et pas un produit rentable et utile pour toi (il y en a plein qui ont été surpris à la fin d'un achat "défiscalisant" comme premier critère… Pas de la bonne manière).

    Et la c'est "pire", on parle de don. Donc la personne met 10 l’État met 10, et à la fin la personne a 0 donc -100% sans "défiscalisation" et -100% avec "défiscalisation" (oui, exactement pareil), aucun changement pour la personne qui donne. Le seul gain est pour celui qui reçoit (il reçoit 2x plus), et la seule motivation pour le donateur qui défiscalise est que son don va produire plus d'effet pour les autres. Lui, il ne va rien avoir de plus, il n'a aucun besoin de défiscaliser. En France pareil, vous donnez 10 à la Croix Rouge vous recevez 6 en retour "défiscalisant" de l’État mais vous avez toujours 4 de votre poche, pas rentable si votre but est un "besoin de défiscaliser" (c'est juste faire participer l’État à l'effort qu'on fait soi-même). La une personne met 1 million, elle en recevra 0.5 de l’État, elle aura quand même mis 0.5 de son argent. Bon, par contre quand une personne publique fait un procès et dit qu'elle reverse 100% des "gains" à une oeuvre de charité et qu'elle fait le procès que pour les autres, dites-vous que cette personne vous entube avec sa pseudo-générosité, elle garde quand même 50% de la thune (la partie défiscalisée) et c'est rentable pour elle dans ce cas pour avoir l'air généreux sur le dos des autres ;-).

    Bref, arrêtez avec un fantasme "besoin de défiscaliser ", ça n'existe nul part à part dans la tête des gens qui veulent critiquer un truc qu'ils ne comprennent pas pour le plaisir de faire un pic même si ce dernier n'a aucune réalité.

  • [^] # Re: IA Flash ??

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Développer du logiciel libre dans l’administration française : appel à candidatures EIG !. Évalué à 4 (+3/-1). Dernière modification le 18/09/18 à 14:50.

    donc n'est pas concerné par le harcèlement dont je parle.

    Désolé de respecter la loi et donc effectivement ne pas être "harcelé", même à la "campagne" (comme si c'était une excuse pour pouvoir violer la loi). J'ai eu quelques contrôles si si, et désolé mais je n'ai jamais senti le moindre harcèlement.
    A un moment, il faut peut-être se demander si à force d'être harcelé (qui semble pour certains un synonyme d'être chopé car on a violé la loi et pas qu'un peu) le problème n'est pas soit-même.

    L'hypocrisie que je dénonce, […]

    L'hypocrisie que je dénonce, c'est celle de ceux qui violent la loi puis se plaignent de harcèlement juste parce qu'ils pensent que la loi est mauvaise pour eux (pour ensuite se plaindre dans d'autres cas que la loi n'est pas appliquée et/ou qu'ils ne viennent pas quand tu les appelles, ho zut pile dans tes exemples :) ).


    Bref, on voit juste une complainte classique "quand je ne veux pas ils sont trop présents et quand je veux ils ne le sont pas assez" et surtout une réaction "encore un donneur de leçon" tristement banale pour ne pas voir la réalité en face quand on fait remarquer, snif il faut vivre avec.

  • [^] # Re: patch linus

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Linus confie momentanément les rênes du noyau à Greg KH. Évalué à -2 (+0/-4). Dernière modification le 18/09/18 à 11:42.

    Ce jour est arrivé depuis longtemps et cette remarque est complètement hors sujet (attaquer la personne plutôt que les idées, un grand classique), je remarque juste que l'argument pour me répondre est dans le style "les autres font pire que moi donc moi je n'ai pas à changer".
    OK, surtout ne pas parler du sujet, à partir de la la discussion se ferme d'elle-même (et c'est d'ailleurs bien le soucis pointé au départ).

    "avoir des références que tout le monde ne comprend pas" la belle excuse pour exclure sans assumer ses actes… Passons donc, il semble que ce n'est pas maintenant le moment où le soucis sera compris, un autre jour peut-être.

  • [^] # Re: patch linus

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Linus confie momentanément les rênes du noyau à Greg KH. Évalué à 1 (+2/-3). Dernière modification le 18/09/18 à 11:26.

    Il fait son amande honorable et veut s'améliorer sur ces points.

    Lui oui semble commencer à comprendre le soucis.

    Et le sujet du journal c'est quoi déjà ?

    Il y a un thread, qui passe du personnage du journal aux personnages des commentaires, dont certains ne semblent pas comprendre que les "private joke" en imaginant que tout le monde comprendra et que les gens qui ne comprennent pas ne méritent pas de participer ne sont pas forcément quelque chose de positif, et continuent à défendre ce comportement. Linus n'est qu'un exemple pour la discussion (et Linus semble décidé à changer), le soucis que Renault (et moi) pointe est plutôt dans ceux qui défendent le passé de Linus (oui, le truc qu'il veut changer, lui), ne veulent pas changer de comportement (contrairement à Linus donc) et en arrivent à le justifier.

  • [^] # Re: patch linus

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Linus confie momentanément les rênes du noyau à Greg KH. Évalué à 0 (+8/-10).

    les blagues référentielles sur Monty Python ça fait partie de la culture hacker

    On pas.
    Ca en devient du coup une barrière artificielle d'entrée à une partie de la population (celle qui fait du développement, mais n'est pas fan de Monty Python, par exemple moi).

    Bref, c'est un bon exemple de problèmes culturels anglophones où on exclut sans le dire les gens en fonction de leur "culture humoristique", si c'est souhaité OK admettons mais dites-le clairement alors, qu'on débatte du sujet (pas sûr que tout le monde soit d'accord de mettre cette barrière… Moi par exemple ne le suis pas).

    Note : avant, les blagues de cul et sexistes, et aussi les babes, faisaient partie de la culture hacker pour certains, les arguments "ça fait partie de, et c'est un bon argument de le dire que ça fait partie, pas de raison de changer" rappellent de mauvais souvenirs.

  • [^] # Re: Profil restreint? Emploi précaire?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Développer du logiciel libre dans l’administration française : appel à candidatures EIG !. Évalué à 4 (+5/-3). Dernière modification le 17/09/18 à 17:06.

    Les trois exemples cités sont des licences parfaitement reconnues comme libres.

    Le premier projet est toujours pinné donc affiché en "coucou c'est ça que vous devriez regarder" sur cette page (celle de EIG). Aucune redirection, aucune info, comment un nouveau peut-il savoir? Au passage https://github.com/matchID-project/matchID-project.github.io n'a pas de licence donc non libre (les autres sont bien taggués depuis un moment par contre)
    Les 2 autres exemples, regarde l'horodatage des commits, et l'horodatage du commentaire avant de sous-entendre que je mens : au moment où j'écrivais mon commentaires, les projets étaient non libres, c'est factuel.

    « merde à l’open-source »

    Au moment où j'écrivais les lignes, c'était le cas : les 2 dépôts en exemple étaient proprio à 100%. Ils ont changé vite, c'est bien car en fait c'est assez rare, généralement quand je le fais remarquer la réaction "promis demain" (demain qui n'arrive jamais, comme par hasard). Mais ça montre que les gens derrière n'ont pas été sensibilisés à l'open source / libre, car sinon ils sauraient que seul le fichier licence permet de savoir que c'est open source / libre (à noter que habituellement on met la licence dans tous les fichiers pour être sûr de propager la licence partout, mais c'est un détail) et qu'un repo sans licence est forcément non libre (pas moi qui le dit, juste la loi).

    Et pour pinailler, vous reprochez que ce soit open-source mais pas libre ;)

    Désolé je ne m’intéresse pas à la branlette intellectuelle et bataille de mots, j'utilise open source et libre de manière interchangeable, je regarde les actes et non la pub que chacun essaye de mettre derrière pour mieux se vendre "je suis xxx". Donc pour moi HS.

    Peut-être que cette forme ne vous convient pas, mais c’est une des tentatives de Etalab pour amener plus de variété dans la manière de piloter un projet informatique dans l’administration.

    Pourquoi pas, ça peut être un essai de s'approcher de l'entreprenariat dans le public, mais juste que bon ça fait bizarre en première approche de lire "soyez entrepreneur" et "ne soyez pas trop entrepreneur quand même" en même temps. Ca peut convenir à certains d'avoir un "entre les deux", pas de soucis, juste surprenant pour qui n'a pas la culture "entités publiques".

    Juste pour information : "autonomie et de l'initiative" c'est assez classique comme demandes dans des postes non marqués "entrepreneur" dans le privé, en fait c'est souvent juste la base d'un poste niveau ingé dans le privé, et "entrepreneur" est utilisé pour des indépendants (je lis "SSII", mais info il y a tout un tissu de TPE libristes très entrepreneurs qui sont explicitement exclues de EIG). donc "entrepreneur dans du public" = "salarié normal dans le privé" par rapport à ce que vous dites (pour un poste en autonomie).
    Disons que pour les gens qui ont fait du privé, il faut s'habituer au vocabulaire du public, soyez indulgents envers les gens qui n'ont que la culture "privé" qui réagissent "bizarrement" pour vous peut-être mais pour qui "salarié" (donc obligation d’obéir à une hiérarchie, c'est la notion de salariat, dire que son mentor a tort peut être un motif de rupture du contrat de travail, pas forcément facile d'avoir envie de trop bousculer dans ce cas) est vu comme peu compatible avec l'entreprenariat (qui doit obeir à son donneur d'ordre uniquement et encore si le contrat stipule qu'il peut entreprendre sans se faire virer ça va être difficile de casser le contrat sans pénalités, et peut donc envoyer chier son "mentor" quand besoin sans avoir peur d'être viré).

  • [^] # Re: patch linus

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Linus confie momentanément les rênes du noyau à Greg KH. Évalué à 10 (+18/-3).

    Perso ce que je trouvais dommage et surtout inutile, c'est qu'il y avait des désaccords souvent très argumentés mais aussi parfois accompagnés de presque insultes personnelles qui n'apportaient rien au débat.

    Et le fait qu'il ai commencé à comprendre que c'est un problème est un gros plus pour la communauté libre, car pas mal de monde l'utilise comme excuse pour dire que bon lui il fait pour Linux le plus gros projet libre alors normal de le faire, et ça peut faire du bien encore plus loin que Linux si il change son comportement (et je doute que ça changera la qualité de Linux, car je dirai que sa qualité est ce qu'elle est malgré ça).

    On a perdu les slides avec images à la con, puis les blagues sexistes au fur et à mesure, et enfin on commence à comprendre que la violence verbale est aussi néfaste.

  • [^] # Re: J'ai pas tout compris.

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Développer du logiciel libre dans l’administration française : appel à candidatures EIG !. Évalué à 10 (+9/-1). Dernière modification le 17/09/18 à 12:33.

    Le site EIG n'est pas un site de recherche d'emploi,

    Au moins 2 personnes (blobmaster et moi ) ne voient pas la différence entre un site de recherche d'emploi (salarié) avec couche marketing pour faire passer le côté précaire, et un "programme EIG".

    Parce que "sur site" (on sent bien que le télé-travail n'est pas apprécié), "salariat obligatoire" (règlement dit "pas de personne morale", dommage j'aime bien ma structure moi et puis on demande des entrepreneur non?), monopole (règlement "ne peuvent cumuler leur activité avec une autre activité professionnelle", donc bon faut entreprendre mais pas trop hein) ça ressemble sacrément à un site de recherche d'emploi pour personnes aimant le salariat (donc non entrepreneur).

    Pourriez-vous expliciter la différence entre un site de recherche d'emploi et le programme EIG, sans discours marketing mais en factuel, et pourquoi vous parlez d'entrepreneurs pour du salariat classique?
    je me base sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Entrepreneur par exemple pour a signification du mot, et cherche le lien avec EIG.

    Note : je ne dis pas que les CDD et les sites de recherche d'emploi c'est mal, pas du tout (je suis complètement neutre dessus), mais j'aime bien appeler un chat un chat et comprendre avant de pourquoi pas candidater (parce que la partie open source et entrepreneur m’intéressent, bon par contre en tant qu'entrepreneur j'aime bien aussi avoir plusieurs projets sur le feu surtout si un projet dure que 10 mois sur lequel on me dit que la maintenance sera en interne donc sans moi, donc si c'est pour de l'entreprenariat ça m’intéresse si c'est pour un CDD exclusif avec entreprenariat interdit pas que c'est mal mais ça m’intéresse moins). Bref je cherche surtout à comprendre si c'est pour moi ou pas car l'affichage me plaît mais la pratique moins, il y a des signaux contraires et pas facile de comprendre au final ce que ça donnerait. Pareil pour le télétravail ce serait peut-être possible mais en fait non (message "ça dépend"), mais en fait c'est un peu important pour candidater de nos jours si vous voulez des bons profils.

  • [^] # Re: Profil restreint? Emploi précaire?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Développer du logiciel libre dans l’administration française : appel à candidatures EIG !. Évalué à 6 (+9/-5).

    Bien sûr que l'open source est au coeur du programme EIG.

    Ben non : quand l'open source est au coeur d'un programme, le premier commit contient la licence, pour tout projet. C'est dans le "contrat" que vous auriez à quiconque a un repo dans votre compte GitHub. Si il est au coeur, pourquoi ne pas mettre la licence dès le démarrage, pourquoi ne pas communiquer aux employés qu'il faut le faire absolument?
    Le pire est que même maintenant "en prod", il n'y a toujours pas de licence à votre site, alors il y a un gros conflit entre un affichage "l'open source est au coeur" et une pratique "open source quoi? ça ne m’intéresse pas je ne cherche pas à savoir comment faire" (sérieux, vous regardez n'importe quel projet open source et vous voyez la licence… Parce que c'est la seule différence entre open source et proprio).

    Le problème n'est pas tant que vous ne corrigez pas vite (c'est corrigé de ce que je vois), mais que ça n'ai pas été votre idée à la base et que ne contrôlez pas : comment croire que c'est au cœur si personne dans votre groupe n'a réagi au manque de licence? La on a l'impression que bon c'est parce que ça fait "in" en ce moment que vous le mettez, pas que vous y croyez et que c'est important pour vous.

    A noter que https://entrepreneur-interet-general.etalab.gouv.fr/ ne contient pas les mots "open source " ou "libre", drôle de coeur du projet que de ne pas mettre ces mots en page principale.
    Il y a un peu de communication, autant en interne qu'en externe à faire sur l'open source…

    l'année dernière il y a eu plus de 200 candidatures pour les 28 postes.

    La quantité ne donne pas la qualité, et il y a pas mal de monde qui cherche du job alimentaire en France en ce moment (certes pas trop en info, mais quand même un peu suivant les régions, et le salaire semble correct) et perso quand je passe une annonce pour ma petite boite sans réputation sur Lolix et LinuxFr uniquement j'ai déjà plus de 10 candidatures.

    Je voulais pas spécialement "pourrir" la dépêche, mais en tant que libriste et expérimenté dans le domaine, j'ai pris l'habitude d'enlever le maquillage et regarder les faits plutôt que la parlote, et les faits ne sont pas très positifs (ne pas mettre la licence alors qu'on dit que l'open source est important est pour moi une démonstration de conflit entre paroles et actes), il y a des choses peut-être à améliorer si pour vous le libre est au coeur de vos préoccupations, et aussi mieux expliquer la différence entre votre idée et du CDD banal.

  • # Profil restreint? Emploi précaire?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Développer du logiciel libre dans l’administration française : appel à candidatures EIG !. Évalué à 10 (+13/-2).

    C'est moi ou est-ce que c'est vraiment pour des profils très restreints? de ce que je comprend :
    Parce que "entrepreneur" et CDD est rarement compatible (les entrepreneurs aiment avoir leur structure autant que je sache, c'est la base de notion d'entreprenariat non?)
    Parce que c'est 10 mois sur place ("la proximité entre les EIG est un facteur de réussite important.") donc c'est pour des gens sans famille (ou pour lesquels la famille est moins prioritaire), ou par chance à côté (je vois certes l'administration de rattachement, ais pas le lieu exact)
    Parce que c'est 10 mois et après "rien" donc celui qui veut entreprendre et pas juste avoir un taf alimentaire en attendant de trouver mieux doit préparer la suite mais ça semble assez ponctuel comme projet je ne vois comment continuer d'entreprendre après.
    Parce que c'est 10 mois mais il faut 5 ans d'expérience quand même et les gens que je connais avec 5 ans d'XP ont soit envie d'être vraiment entrepreneur (leur projet) soit cherchent un CDI.

    Du coup j'ai l'impression que si on enlève le côté marketing, c'est du saupoudrage "entrepreneur" pour juste ne pas dire que c'est bêtement des offres d'emploi précaire sur la zone "France", qu'est-ce que j'ai loupé?
    Par curiosité, quel était le "profil type" des personnes prises l'année dernière?

    Bon, sinon pour troller un peu quand même : je suis choqué que vous mettiez "mentor" partout, et pas "mentor·e", et j'ai vu sur le site au moins un endroit sur la page principale "entrepreneur" tout seul, faudrait vous décider soit utiliser tout le temps soit jamais mais la c'est "au pif", et surtout aussi vous décider sur la terminologie, le journal dit "cinq designers (femmes ou hommes), neuf développeuses ou développeurs", le site dit "designer·euse·s, développeur·euse·s" (j'avoie avoir souri sur "designer·euse·s", le mot est de langue anglaise et donc est neutre sur le genre des personnes, dès le départ)

    Et qu'en est-il de l'open source? j'ai regardé vite fait https://github.com/entrepreneur-interet-general et entre les projet "pinnés" mais vide, et les projet dont le code est visible mais 100% proprio (oui, quand il y a 0 licence la loi dit uq'on a le droit de ne rien faire avec…), ha même le site lui même est "rien à foutre" sur l'open source, 0% libre, j'ai pas trouvé d'info sur le fait que l'open source est important pour les administrations (juste un truc dans la FAQ, mais contredit par les repos…), dommage de dire que le but est open source et après de dire merde à l'open souce…

  • [^] # Re: Liberté d'expression vs oppression

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Terminologie Master/Slave . Évalué à -8 (+3/-13).

    Allez un peu de comparaison foireuse : ta réaction est similaire au dirigeant de Tchétchénie qui nettoie les homos pour ensuite demander d'en montrer chez lui et comme tu peux pas car ceux qui restent ont peur de lever le doigt c'est qu'ils n'existent pas.

    La comparaison te choque ? Mais regarde juste ici les moqueries, les attaques, auxquelles tu participes, sans essayer de comprendre l'autre, en réagissant à 10 lignes de patch mineur, et ne parlons d'ailleurs, c'est bravo à Victor d'avoir pris sur lui de servir de punching ball en cachant les victimes (Oui je parle de victime, vu la force même virtuelle des attaques).

    Mais surtout ne pas réfléchir à ses actes et à ce que peut ressentir l'autre… juste passer en mode meute.

    Note : je ne dis pas que les demandeurs ont raison (ils ont aussi leurs trolleurs dénués de volonté de discussion et de recherche de compromis), juste une remarque sur le refus d'accepter ce qui ne rentre pas dans son schéma de pensée et les réactions disproportionnées qui en résultent.

  • [^] # Re: Ironie

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Terminologie Master/Slave . Évalué à -8 (+6/-16). Dernière modification le 14/09/18 à 19:27.

    Ca tombe bien, il n'a pas été demandé de changer cette partie, et ça aurait été refusé je pense ("The fourth one should not be merged because it reflects the underlying terminology of UNIX ptys" pour autre chose).

    J'ai lu les patchs de Victor (d'autres l'ont-ils fait avant de troller?), ils sont mineurs, ils ne cassent rien, et en fait ils ont l'air même d'être en fait plus précis que l'original. Donc?

    Mais en fait, l'ironie est dans la réaction violente de certains sur ce changement mineur (est-ce que 10 lignes changées valaient un journal, vraiment?) qui montre plutôt que c'est important de changer les termes, pour montrer qu'ils ont en fait de l'importance, pas par l'usage lui-même mais par la réaction "mais pas besoin de changer c'est bien comme ça" sur un vocabulaire banal (ce n'est pas comme si ça cassait toutes les API du logiciel…)

    Il y a des SJW qui veulent changer à tous prix (cassage d'API etc…) et à insulter ceux qui refusent, il y a des réticents à tout changement banal pour le principe de garder des mots on ne sait pas trop pourquoi et qui insultent ceux qui veulent changer un peu, un grand classique (tiens, ça me rappelle le "français inclusif"…).


    Une autre ironie est de le faire le jour où la France accepte sa responsabilité dans la mort par torture de Maurice Audin qui déclenche des réaction "faut rien changer" (tiens, une ressemblance sur la réaction) de certains partis (je vous laisse le plaisir de voir de qui vient ce genre de réaction…) car parait qu'il ne faudrait pas remuer l'histoire (ouais, zut alors, juste dire que la France a torturé, un fait, ça semble être inacceptable).


    Les mots ont parfois une force pour faire comprendre qu'il y a en fait un soucis, pas par eux-mêmes, mais pas la réaction violente qu'ils provoquent quand on les change de manière banale par des mots tous aussi significatifs. Ce journal et les commentaires associés font partie de la démonstration du besoin de changer ces mots, il n'y en aurait pas eu besoin si ils n'existaient pas.

  • [^] # Re: Ce n'est pas un smartphone

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le Zérophone arrive, un tel mobile libre à 50$. Évalué à 7 (+7/-2). Dernière modification le 11/09/18 à 12:28.

    Faudrait peut-être arrêter la branlette intellectuelle et regarder l'usage : appeler ça un smartphone en 2018 ça serait juste se foutre de la gueule du monde. En 2018, la majorité du marché est avec un de :
    - Un smartphone : écran tactile recouvrant mini 80% de la surface et des apps à plus savoir qu'en faire, photo (devant/face), GPS etc.
    - Un feature phone : écran basique, une douzaine de boutons pour pas trop utiliser la communication par texte (souvenir "T9" et compagnie…)

    vs 
    (source : les pages Wikipedia de chaque mot)

    Bon, avec ce truc on se retrouve avec un truc batard :
    - interface d'un feature phone
    - puissance d'un smartphone
    - aucune info sur la taille finale ni le poids ni l'autonomie
    - "C'est libre", super… Et? Moi aussi je sais assembler des gros composants entre eux, ce que je ne sais c'est faire en sorte que ce soit utile en optimisant la taille/poids/autonomie, bref, ce qui fait que ce soit un smartphone ou feature phone.

    Donc c'est un "proof of concept" d'un truc innommable qui demande à savoir vers quoi il veut aller (vous avez une idée? Perso j'ai rien compris en regardant vite fait quel est le but, ça ressemble surtout à un Raspberry Zero moddé auquel on a mis un clavier de feature phone qu'il faut espérer ne jamais utiliser vu la limitation que ça apporte, je ne vois pas l’intérêt d'un clavier sur ça car on va vite se dépécher de choper le wifi pour en avoir un vrai et on peut pas le mettre dans la poche seul. changer de PCB et ne plus utiliser de Raspberry Zero ferait bizarre par rapport au nom, bref c'est quoi le but à part s'amuser à apprendre comment ça marche?).
    Ce n'est pas un smartphone, comme n'importe qui qui dit chercher un smartphone l’imaginerait, à l'exception de quelques libristes nostalgiques de FirefoxOS.

    Note : je ne dis pas que le projet est mal, juste que ça n'a pour le moment pas grand chose à voir avec un produit final ressemblant à un smartphone tel que les gens imaginent un smartphone en 2018; et je trouve bien que ZeroHeure ai justement précisé ça dans son journal même si le titre fait un peu putàclic.

  • [^] # Re: pouvoir exhorbitant...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Chaque été depuis 9 ans, Altran enclenche une procédure de licenciement contre un délégué syndical. Évalué à -10 (+1/-19). Dernière modification le 06/09/18 à 10:51.

    Tout cette réthorique de Zenitram et Paul Poulain est similaire à celle que le MEDEF ou la CFDT déploient fréquemment pour empêcher de parler du fond.

    Oui, oui… Surtout noyer le poisson et dire que l'autre ne parle pas de fond pour justement ne pas parler de fond : le fond est justement l'usage de mensonges (factuels) pour essayer de manipuler quand on n'a pas d'autre fond. Quel intérêt sinon de balancer ces intros pourries si on a un vrai fond à proposer?
    Tu veux que les gens parlent du fond auquel tu tiens? Évite alors de commencer par des conneries et parles du fond dont tu veux parler, et si ce n'est pas toi indique que tu es conscient que le message a une partie pourrie pour montrer que tu as compris que ça merde quelque part et que ton but est de parler d'un autre fond, plutôt que de minimiser la démagogie utilisée pour draguer, c'est pourtant simple (pour reprendre tes mots).

    A un moment il faudrait peut-être se poser la question si il n'y a pas un problème, plutôt que de se cacher derrière des "il insulte, il est similaire au MEDEF etc" comme si on avait honte de ce qu'on fait mais qu'on ne veut pas changer car ça plaît en fait.

    Pathétique, même si il est vrai que parfois ça marche (c'est la marque de fabrique de Trump que de balancer des mensonges en première phrases pour ensuite faire passer des trucs pourris pour ses électeurs et ça plaît toujours à ses électeurs, bon ça marche un peu mais moins pour Mélenchon et pas vraiment beaucoup pour les syndicats auxquels on n'a aucune obligation d'adhésion donc on peut juste ne pas adhérer, ça pourrait changer certes mais pas sûr que les votants en retirent quelque chose de positif, saloperie d'histoire qui démontre que ça ne marche pas vraiment pour eux à la fin).

  • [^] # Re: pouvoir exhorbitant...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Chaque été depuis 9 ans, Altran enclenche une procédure de licenciement contre un délégué syndical. Évalué à -3 (+10/-15). Dernière modification le 01/09/18 à 11:39.

    quand tu entends quelque chose avec lequel tu n'es pas d'accord

    Le problème ici est que tu mélanges "mensonge" (utiliser pour brosser certaines personnes dans le sens du poil, certes, mais ça reste un mensonge) et "pas d'accord".
    Je n'ai aucun problème à débattre avec des gens pas d'accord (en fait ça arrive assez souvent, il reste des gens qui ont des idées dans lesquelles elles croient vraiment pour ne pas avoir besoin de prendre des phrases chocs), mon problème est avec les gens utilisant ou soutenant des mensonges pour arriver à leurs fins : ça ressemble plus à des gens cherchant à me manipuler sans croire à ce qu'ils disent qu'à des gens ayant des convictions.

    Si tu penses que la phrase critiquée n'est pas un mensonge, argumente (comme ceux qui ont remis en cause l'idée que la terre est plate on fait), mais bon ça ne va pas être facile car autant pour la terre plate c'était un problème de connaissances scientifiques et d'absence de démonstration (juste des croyances) pour ceux pensant que la terre est plate, autant pour la phrase critiquée le contraire est démontré tous les jours par les tribunaux français.

    Et probablement à la fin je lui dirais que je ne partage pas sa croyance sur la platitude de la terre mais par contre je partage celle sur l'urgence climatique et je m'interrogerai sur ce que l'on peut faire ensemble.

    La est sans doute notre différence, j'avoue trouver fatiguant de vérifier chaque phrase du fait que je sais que la personne a de gros soucis sur la réalité.
    tu noteras que bon les réactions à ma tirades sont "rigolotes", on m'accuse de tous les maux avec des idées qu'on m'invente (les congés, trop fort… C'est une idée de société pour ou contre; je n'ai pas donné mon avis sur le reste, mais "on sait" mon avis et je suis un grand méchant qui aime le MEDEF c'est sûr parce que j'ai le malheur de tiquer sur des mensonges), pour ne pas me répondre sur la phrase critiquée, faire comme si elle n'existait pas. Tu choisis d'écouter plus loin quand ton interlocuteur fuit une fois que tu comprends que c'est n'importe quoi, c'est ton choix mais fait alors attention à chaque phrase…

    Mais perso je dis surtout que les gens qui se plaignent de voir leur défenses détruites sont les premiers à détruire en pratique (la, c'est une idée, le contraire n'est pas forcément un mensonge donc), et que leur façon de faire semble plutôt permettre plus de destruction qu'autre chose.
    Rappel : le peuple a voté pour avoir ce gouvernement, parmi plein de choix (le 2ème choix aurait fait on sait pas trop quoi mais je parie pas si salarié que ça vu la perméabilité des idées, et 3ème choix était encore pire pour les salariés, le 4ème choix applaudit un dirigeant qui fait faire -20%/an au PIB de son pays et fait fuir son peuple pas sûr que ça aide les salariés, les autres "défenseurs des salariés" on fait de la figuration). Ce même peuple a choisi de ne pas trop être intéressés par les syndicats de salariés. Ce même peuple n'a pas été convaincu par les manifs cette année. A un moment il faut peut-être se demander si on n'a pas merdé quelque part.

  • [^] # Re: pouvoir exhorbitant...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Chaque été depuis 9 ans, Altran enclenche une procédure de licenciement contre un délégué syndical. Évalué à -10 (+13/-25).

    Tu as arrêté ta lecture après avoir lu cette phrase ?

    Quelle serait ta réaction si une personne vient te voir pour te dire que la planète est en danger climatique, et que sa phrase d'intro est "La terre est plate"? Et si tu dis "quelle connerie" et qu'on te traite alors d'anti planète, auras tu envie de participer à défendre la planète?

    Voila, le soucis est la, à force de vouloir draguer les platistes et en étant binaire "Tu es alors contre moi" on perd les gens. Surtout continuez comme ça, ça a l'air de tellement marcher qu'il ne faut pas du tout imaginer qu'il faudrait arrêter de penser que la terre est plate.

    Toujours aussi triste de voir des gens rendre leur discours inaudible (et il vaut mieux qu'il le soit, l'histoire à montré que quand ça ne l'est pas ça se passe encore plus mal Pour les plus pauvres).

    Avec des amis comme ça, pas besoin d'ennemi.

  • [^] # Re: pouvoir exhorbitant...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Chaque été depuis 9 ans, Altran enclenche une procédure de licenciement contre un délégué syndical. Évalué à 7 (+30/-25). Dernière modification le 31/08/18 à 23:10.

    J'avais en effet oublié de citer le "si tu n'es pas avec moi tu es contre moi", merci de me le rappeler subtilement avec une autre phrase qui fait fuir.

    C'est bien triste de voir ce spectacle, mais rien de neuf non plus de ce côté, il faut vivre avec.

  • [^] # Re: pouvoir exhorbitant...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Chaque été depuis 9 ans, Altran enclenche une procédure de licenciement contre un délégué syndical. Évalué à 1 (+30/-31). Dernière modification le 31/08/18 à 20:11.

    je suis le seul que cette phare chiffonne un peu ?

    Si ça peut te rassurer : non, ou peut-être si, perso j'enlève "un peu".
    Mais tu me rassures à avoir osé l'écrire (et je suis même rassuré par sa note, même si j'imagine qu'elle va bientôt redescendre).

    Ce qui m'énerve le plus dans cette propagande c'est qu'on aurait besoin de défenseurs des salariés (entre autres), mais pas ceux-la : personnellement ce sont de telles phrases digne de belle propagandes démagogiques qui me font fuir les syndicats de salariés (je n'ai pas encore trouvé de syndicat non démagogique, je cherche mais les gens qui souhaitent se syndiquer semblent apprécier la démagogie, ceci-dit c'est comme en politique "normale" rien de neuf), je préfère me défendre seul qu'avec l'aide de personnes étant capables de sortir ce genre de phrases (bon, pour la politique, le problème c'est qu'on ne peux y échapper aussi facilement) car je sais que quand j'aurai le malheur de ne pas rentrer dans leur idées je serai l'ennemi et qu'il n'y aura aucun débat objectif. Des personnes capables de sortir ça sont capables de défendre le plus indéfendable sans aucun problème (je ne dis pas qu'il ne faut pas d'avocats pour les "méchants", au contraire je pense qu'il en faut et me fait parfois conspuer pour dire que tout le monde a le droit à un avocat, il faut juste ne pas avoir des arguments grotesques juste pour dire de défendre tout le monde jusqu'au bout).

    Et le pire dans tout ça n'est pas forcement l'auteur de la démagogie, mais l'auteur du journal qui ne met même pas un "sic" dans sa transmission du message, ça n'a pas l'air de le déranger de copier/coller une telle bêtise, et représente une bonne partie de la population qui va applaudir juste parce qu'on les caresse dans le sens du poil.

    Bref, toujours cette impression que des gens sont capables de détruire une arme juste pour du court terme à se faire plaisir à faire de la démagogie (ça fait toujours plaisir à quelques uns), et qu'au final ce sont les plus forts qui se font un plaisir de voir les gens détruire leur propres défenses (oui, ce genre de phrase détruit les syndicats, dont les électeurs potentiels se foutent, 40% de taux de participation à la dernière élection) et que je ne vois aucun changement (à part que les syndicats sont encore moins aimés et sont de plus en plus considérés comme la Vatican, comme ayant beaucoup de retard sur les moeurs et donc non représentatifs).

    Ici pour draguer une partie de la population qui va applaudir cette phrase, on est prêt à virer son estime de soit (celle qui dirait qu'il ne faut pas sortir d'énormités).

    Une note sur ta phrase sur la justice : c'est bien qu'il y ai une justice, oui, mais sans avocat (ou autre défenseur) la justice se trouve déséquilibrée, il faut plus que une justice pour départager, il faut une aide pour se défendre. Mais c'est difficile à trouver pour les salariés, les gens disant aider étant souvent plus intéressés par leur "carrière" que par toi.

    PS : pareil, aucun lien avec Altran, et aucun "c'est bien" sur eux, on parle de cette phrase nulle et c'est tout.

  • [^] # Re: Oui mais non !

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Faut‐il continuer à apprendre le C++ ?. Évalué à 1 (+1/-2).

    le rendre moins gourmand permettrait de le vendre à plus de monde

    qui donc?
    - Ceux qui ont une machine pourrie et ne veulent/peuvent pas changer de machine, tu crois qu'ils achèteront un jeu, sérieusement?
    - Ceux qui ont une machine moyenne feront tourner le jeu de façon moyenne, ils achèteront et seront satisfaits, qu'est-ce que la rapidité changera? Désolé, mais passer 2x plus de fric pour gagner 10% CPU ou RAM (car même si tu double les perfs de la partie non C/C++, ça ne va pas aller bien loin…) n'est pas rentable. En gros, ta phrase sous-entend que gagner 10 permet de dépenser 100, les comptables disent le contraire.

    mais je me demande si l'étude a pas été biaisée par l'envie toute naturelle et humaine de "pas se faire chier".

    En gros, tu refuses par avance le résultat d'une étude si celle ci ne va pas dans ton sens.

    Bref, je suis le premier à conseiller C++ (j'en fait un max que je peux), mais ça ne m’empêche pas de comprendre l'argument sans "mais" (attention à la phrase "je […] mais […]", ça montre souvent que le premier crochet est faux).

  • [^] # Re: Sauvegarde et RGPD

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Reddit a subi une attaque informatique. Évalué à 0 (+5/-7). Dernière modification le 13/08/18 à 12:12.

    pour se préparer au respect du RGPD

    Faut peut-être arrêter le fantasme sur le RGPD, tu crois sérieusement que les entreprises vont s'amuser à sortir la LTO, lire le fichier DB, effacer une ligne, ré-écrire sur la LTO, pour chaque demande individuelle?

    Le RGPD aide à beaucoup de gestion des données personnelles, mais faut arrêter à fantasmer avec "tromper" à tout bout de champs (ça ne veut pas dire que c'était bien qu'ils gardent, hein)

    On parle beaucoup de l'attaque de la 2FA par interception de SMS mais ça ne me semble pas le sujet majeur.

    Si.

  • # Ils n'envoient pas un mail?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Reddit a subi une attaque informatique. Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 12/08/18 à 08:53.

    Un truc que je comprend pas : les mechants interceptent le SMS, ok, mais dans la plupart des systèmes sensibles on reçoit un mail lors d'un connexion à partir d'une nouvelle machine ou IP, comment les gens ne voient pas par mail qu'un SMS à été intercepté et ne réagissent pas en conséquence?

    Sinon, le 2FA c'est costaud mais perso j'ai toujours peur de perdre les codes de récupération.

    PS : écrit de mon smartphone.

  • [^] # Re: Une faille de sécurité européenne

    Posté par (page perso) . En réponse au journal RGPD, retrait de toutes les listes de MailJet. Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 09/08/18 à 10:11.

    t'as une grosse popup qui te saute à la gueule te demandant si tu es d'accord avec leur gestion des cookies et données de connexion,

    I don't care about cookies.

  • [^] # HS business model libre

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le comble du ridicule. Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 08/08/18 à 10:06.

    Si j'ai bien compris la boite dont moules parle est Budget Insight, et j'avais lu (de souvenir, pas sourcé donc…) que la version interne de weboob n'est pas celle publique (tous les commits internes ne sont pas dans la version publique) et qu'il y a une tonne d'autre code à côté qui n'est pas public, mais je peux avoir mal compris. moules pourrait nous en dire plus.

    A noter que je comprend la volonté de ne pas tout publier, le libre pour le libre ne marche pas forcément et rien que pour prendre mon exemple personnel je n'ai pas réussi à transformer mon projet libre là où eux ont réussi à transformer et au final c'est sans doute mieux pour le libre comme eux ont fait, c'est juste une n-ième démonstration que le 100% libre ne marche pas trop.

  • [^] # Re: Mea culpa

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le comble du ridicule. Évalué à 10 (+12/-4). Dernière modification le 08/08/18 à 09:25.

    Je les regrette […] Je revendique simplement le droit, comme tout un chacun, de pouvoir évoluer, et d'être jugé sur mon présent, et pas uniquement sur les bêtises d'un gamin de 20 ans.

    OK. J'essaye d'y croire.
    Quel est ton niveau de responsabilité sur le site Weboob?
    As-tu proposé des images correctes et pas des bites pour les sites de rencontre (on s'en fout du design, si pas de "belle" image un carré vide suffira)? (et qui les a alors refusées si tu as changé et donc a essayé?)
    Le mot "haineux" pour un truc qui ne te plaît pas (ton passé) alors que c'est factuel est un mot que tu as utilisé aujourd'hui, penses-tu qu'il y a peut-être aussi des choses à changer sur tes réactions aujourd'hui (réaction rapide et violent contre PyConFr, réaction rapide et violente contre Misc à l'accuser de "haine" dans un post factuel qui ne te plaît pas plutôt que de dire que c'est le passé que tu regrettes tout aussi rapide à écrire…)?

    Comme dit dans un de mes premiers commentaires, les gens qui changent ça arrive et je trouve dégeu de les flinguer pour leur passé, mais pour les défendre il faut être certain que les gens ont changé, et ta réaction à justifier des trucs limites par des exemples tiers pour ne pas parler de toi + des trucs qui traînent aujourd'hui sur le site Weboob posent des doutes.

    Est-ce que tu comprends que les gens peuvent aujourd'hui avoir des doutes sur la sincérité des propos?
    Des personnes qui font des excuses publiques quand ça tourne au vinaigre mais n'ont pas changé en privé est très classique, du coup j'espère que tu comprendras que certaines personnes peuvent douter des mots, et vont regarder les actes (perso, que tu cherches à virer les bites, virer les commentaires insultants du code si il en reste, et autres "gamineries de 20 ans" seraient je pense une bonne démonstration de changement).

    PS : sinon oui chapeau pour weboob, même si le produit qui fait rentrer l'argent n'est pas du tout libre et démontre que le libre en soit n'est pas rentable et qu'il faut passer par un gros morceau de non libre pour être bankable.