Silex le logiciel libre pour créer des sites web statiques

Posté par . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud, Xavier Claude et Yvan Munoz. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
24
16
mai
2016
Internet

Silex est un éditeur libre (GPL) de sites web en ligne ; il compte des milliers d’utilisateurs dans le monde. Il vous permet de réaliser vos sites Internet en toute liberté et de garder le contrôle total de vos données (interopérabilité, pas de « lock-in », pas de freeware, propriété des données). Il est accessible en ligne à l'adresse silex.me. Il n'y a pas d'installation à faire. Il fonctionne en glisser/déposer et en mode WYSIWYG (What You See Is What You Get, ce que je vois c'est ce que j'ai).

Découvrez le logiciel avec le compte-rendu vidéo : "Créer un site internet en partant d'un template Silex gratuit".

Vous verrez comment modifier un template et comment intégrer des widgets, des codes embed/iframe, le tout sans coder (Intégration : vidéo YouTube, OpenStreetMap, Piwik Analytics, un formulaire…). Au final vous verrez comment héberger le site ainsi créé.

Une campagne de financement participatif pour améliorer le logiciel est actuellement en cours sur https://fr.ulule.com/silex-websitebuilder/.

Journal Gem teleinfo ruby

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
31
16
mar.
2015

Eh guys.

Vous connaissez téléinfo? Le stream de données que vous pouvez collecté de tous les compteurs EDF qui ont une dizaine d'années?

J'ai fait un petit montage pour désérialisé le flux et je récupère tout ça sur un Raspberry et je viens de pousser une gem permettant de les formatter dans un Hash tout ce qu'il y a de plus standard.

Le truc, c'est que je n'ai que l'option HPHC (Heures pleines/heures creuses) : si vous avez des trames (...)

Prolongez les vacances avec les CD DirectPlay

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
20
19
août
2012
Jeu

L'association LanPower innove et annonce la première série de jeux libres de sa nouvelle collection de CD : les CD Direct Play. De quoi s'agit-il ?

Ce sont des compilations de jeux « portables », sans installation et exécutables directement à partir du CD à la manière d'une console de jeux. Cette compilation a été réalisée à partir du travail sur la GameKey 700 sortie en juin 2012. Notez qu'un effort de traduction a été fait puisque 14 jeux sur 20 sont traduits ou possèdent une documentation en français. Avec ce nouveau produit l'association compte toucher un public adepte du "Ready to Play".

Liste des jeux inclus
2H4U, Area 2048, BillardGL, Cuby, Cultivation, FishFillets, Gunroar, Heroes, Holotz's Castle, Jump'n Bump, Kitsune, ManiaDrive, Neverball, Neverputt, Pathological, Ri-li, Sable, Slime Volley, SolarWolf, Yoda Soccer

Voilà de quoi faire patienter les enfants jusqu'à la rentrée !

Le site jeuxlibres.net préserve le patrimoine vidéoludique libre

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et tuiu pol. Modéré par j. Licence CC by-sa
33
27
juin
2012
Jeu

Créé le 19 mai 2004 (sortie de la première version bêta) par Ced117, Tito et Jibone, le site jeuxlibres.net répertorie les jeux vidéo sous licences libres (entièrement libres). Il semble que cela soit l'un des seuls sites au monde de ce type.

Ces jeux sont développés en général par des amateurs, des développeurs d'une précédente version, ou bien des étudiants qui cherchent à montrer leur capacités (le développement d'un jeu même en 2D est souvent d'une grande complexité). Malheureusement, au bout de quelques années, ils commencent à être délaissés : les sites officiels disparaissent et les archives avec.

On peut citer par exemple : Sable, Pengupop, Asteroid Arena, Starfighter, Nain Porte Quoi, Triplex Invader, Foobillard (perte de la version d'origine sous Linux), Jump'n Bump (perte de la version d'origine sous Linux), Mango Quest, PyTraffic, Biloba.

C'est là qu'intervient le site jeuxlibres.net qui lors de la création d'une fiche, effectue un téléchargement des binaires ou des sources. Ceux-ci sont alors stockés sur le serveur du site. Bien que cela ne soit pas sa fonction première, dans le cas des jeux délaissés, le site jeuxlibres.net devient alors la seule possibilité de récupérer les archives Zip. Sans cela, un développeur qui souhaiterait faire un fork, reprendre le développement du jeu ou chercher des idées, n'aurait pas de possibilités de retrouver les sources.

C'est donc un pan de notre culture collective internationale (ici vidéoludique) qui est ainsi préservée. Merci à jeuxlibres.net

La quintessence des journaux récents sur LinuxFr.org

6
28
nov.
2011
LinuxFr.org

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, revus et corrigés par notre équipe. Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori de notre part.

Voici un florilège de ce que l’on peut trouver. Ceux‐ci sont les mieux notés par les utilisateurs… qui notent.

Journal Libre vs Open Source - Faisons le point

89
23
nov.
2011

Sommaire

Eh ui, mon cher Nal, c'est proprement hallucinant. Pas plus tard que récemment, j'errais sur un site communautaire bien connu quand soudain, qu'entrapperçois-je ? Au détour d'un innocent fil de conversation d'un journal plusieurs commentaires très surprenants.

Le point d'orgue est probablement l'assertion « Parce que bon, Linux, c'est open-source, pas libre. ». On peut se dire que (...)