Quelques contenus vidéo d'Intelli'N TV

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123.
Étiquettes :
7
19
nov.
2010
Paris Open Source Summit
Voici quelques entretiens et débats réalisés lors de l'Open World Forum.
Ces contenus sont disponibles sous licence libre CC BY SA, et le player que vous retrouverez sur le site est issu de Kaltura (open source), le tout sous Debian. Vous pouvez d'ailleurs télécharger librement les vidéos.

C'est l'occasion de présenter notre première vidéo: "What is Debian GNU / Linux ?" avec Stefano Zacchiroli - Leader du projet Debian GNU/Linux (ENG).
Vous trouverez d'autres entretiens :
  • "Open source Google strategies by Chris DiBona" par le responsable de la stratégie Google Chris DiBona (ENG)
  • "Qu'est-ce que Mageia ? Quel lien avec Mandriva ?" par Anne Nicolas co-fondatrice de Mageia (FR)
  • "Premières vidéos sur l'Open World Forum" dans lequel vous trouverez les keynotes... (ENG et FR)
  • "Open source et logiciel libre chez Oracle - Quelles stratégies ?" avec Gilles Gravier, business developer chez Oracle (FR)
  • "La stratégie européenne en matière de logiciel libre et d'open source" avec Mathieu Poujol, Pierre Audoin Consultants, qui nous parle de l'étude menée pour le compte de la Commission Européenne (FR)
  • "Open source Microsoft's strategies by James Utzschneider" Mr Utzshneider est responsable de la stratégie mondiale de Microsoft en matière d'open source (ENG)


Du côté des débats :
  • "Innovation ouverte / open innovation et open source / logiciel libre" avec Philippe Montargès, President de l'open World Forum et dirigeant d'AlterWay débat avec Jean-Pierre Laisné, President de l'OW2 et responsable open source chez Bull.
  • "Debate OSI vs Microsoft: Microsoft and Open Source: The war is over ?" avec Simon Phipps Directeur de l' Open Source Initiative and James Utzschneider à nouveau


D'autres viendront s'y ajouter au fur et à mesure.

Mageia, des débuts magiques !

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par patrick_g.
Étiquettes :
36
12
oct.
2010
Mageia
Lancé le 18 septembre 2010, Mageia (un fork de la distribution Mandriva Linux qui a déja été présenté sur ce site) a rassemblé un élan de la communauté au-delà de tout ce qui pouvait être espéré d'un tel projet technique. Il y a aujourd'hui deux voies de continuation de la distribution préférée de certains et un modèle de développement suscité par Mageia, rassemblant les contributeurs, qu'ils soient utilisateurs, développeurs, packageurs, traducteurs, promoteurs du libre... Pas moins de 300 personnes se sont déclarées prêtes à s'investir, dans une ambiance d'auto-organisation qui commence à porter ses fruits :
  • La page principale de Mageia et de don se sont vues rapidement traduites dans plus de 14 langues ;
  • Les listes de diffusion ont été submergées de plus de 2000 mails dès la première semaine, rappelant à certains l'activité de la liste cooker lorsqu'elle recevait les rapports du bugzilla :)
  • Les équipes de traduction se sont montées dans la foulée pour traduire le blog en six langues ;
  • L'infrastructure est en cours de mise en place pour proposer une structure pérenne aux forums, build-system, wiki grâce à un don de serveurs et un hébergement gracieusement fourni à l'association (en cours de constitution) soutenant la distribution Mageia pour en faire une réalité de la communauté ;
  • L'association des utilisateurs francophones (AUFML) a accepté d'héberger la page http://donation.mageia.org et de recueillir en toute transparence les dons pour le lancement, cela étant permis dans ses statuts au titre de soutien à des projets libres. Plus de 5000 euros récoltés en deux semaines ! (préférentiellement par virements qui n'occasionnent pas de frais comme PayPal...).

Les étapes à venir :
  • La priorité actuelle est à la mise en place de l'infrastructure permettant de sortir une distribution en version préliminaire pour novembre de cette année 2010, pour pouvoir entamer un cycle de développement de la version à venir pour 2011 au nom de Mageia ;
  • Une continuité pour les utilisateurs (conservation de urpmi, des rpms, des drakxtools...), la magie continue ! À chacun de s'impliquer au niveau qu'il le souhaite, Mageia est un projet ouvert à toutes les personnes motivées, l'entraide permettant à chacun de contribuer sur son sujet de prédilection ;
  • La mise en place des équipes parmi ceux inscrits sur le wiki, les réflexions initiales pouvant s'inscrire dans la gouvernance proposée pour discussion et élaboration commune (voir les infos sur le blog) ;
  • Et aussi la structuration de la communauté autour d'un projet dynamique, à l'image de ses membres, le logo et l'apparence graphique restant à choisir dans toutes les propositions, pour refléter l'effervescence palpable autour de ce projet naissant.

Que les magiciens se joignent à nous pour faire une distribution GNU/Linux correspondant aux attentes de ses utilisateurs !

Mandriva Linux et après ? Mageia !

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
46
18
sept.
2010
Mageia
Suite au « feuilleton de l'été » se terminant à la rentrée par le licenciement économique de la plupart de ceux qui font la distribution en France (ex-employés de Edge-IT), la continuité de la distribution Linux ne semblait pas assurée pour quelques-uns malgré les assurances de la direction de Mandriva SA.

Mais c'est sans compter sur un soupçon de magie (des stocks de poudre verte ?).

Plusieurs anciens développeurs de Mandriva Linux, issus de la filiale Edge-IT, accompagnés de plusieurs contributeurs connus de Cooker, la version de développement de Mandriva Linux, ont décidé de créer un fork nommé... Mageia !

Loin d'être un projet lancé sur un coup de tête, c'est un projet mûri et assumé malgré les difficultés qu'un fork représente, aussi bien en terme de capacité à fédérer une équipe pour réaliser techniquement le projet, que pour attirer à soi une communauté d'utilisateurs.

Un point important du projet est que Mageia se veut une distribution communautaire indépendante d'une quelconque entreprise, même si des entreprises peuvent apporter leur soutien au projet. Ce fut un reproche fait à Mandriva Linux que d'être très dépendante de Mandriva SA que va tenter d'éviter l'équipe du projet Mageia.

Quant à la suite, il est aisé de penser que l'annonce du fork est la partie la plus facile puisque tout reste à mettre en place, des structures techniques pour la réalisation de la distribution elle-même, à l'organisation même du projet entre les différentes parties prenantes, même si on peut légitimement estimer que des idées circulent déjà.

Au final, si cette annonce est de nature à ouvrir de nouvelles perspectives à tous les amoureux de Mandriva Linux, il reste à voir ce que feront les utilisateurs. Resteront-ils fidèles à la marque Mandriva ou suivront-ils ceux qui faisaient en grande partie Mandriva Linux et qui vont faire Mageia ? Seul l'avenir le dira.