Lien Intel s'apprête à commercialiser des processeurs "Pay-As-You-Go" où vous payez pour débloquer...

Posté par  (site Web personnel) .
13
11
fév.
2022

Journal Quand les entreprises ne reversent rien aux logiciels libres

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
23
13
jan.
2022

Bonjour 'nal !

Je viens de voir une brève nouvelle passer concernant l'auteur du logiciel PCL4X, qui se plaint (à juste titre ?) qu'il est rare que les entreprises qui gagnent de l'argent grâce à son logiciel (sous licence Apache 2.0) lui versent une petite contribution.

J'avais vu passer d'autres nouvelles dernièrement sur des sujets similaires et on verrait naître doucement un mouvement de révolte des auteurs de logiciels libres/open-source (la presse, spécialisée ou pas, maintient souvent un (…)

Journal Maximizer, Satisficer et Achat d'une Nouvelle Imprimante

Posté par  (site Web personnel) .
34
28
jan.
2021

Je place ce document sous licence Creative Commons Zero CC0

Bonjour'nal

Avant on imprimait au boulot (documents pro et perso). Par conséquent, à la maison, l’encre de notre imprimante séchait. On achetait de nouvelles cartouches tous les X années, mais après quelques mois, le même problème.

Ce n’était pas trop gênant grâce aux imprimantes du boulot, mais aussi, grâce à une boutique du quartier dont l’impression est son seul business : on envoie nos fichiers par e-mail, puis nous nous (…)

Journal Rappelons la base du libre : pour tous les usages

37
23
jan.
2021

Ces dernières années, le libre (ou open source, en pratique c'est pareil quand on regarde la définition et pas la "pub") gagne du terrain… Trop de l'avis de certains, qui aimeraient le restreindre car il y a toujours un "méchant" duquel il faudrait se protéger. Le "méchant" est évidement rarement le même, chacun voyant un "problème" suivant sa propre morale.
Rappelons donc une idée de base sur le libre : le libre, c'est la liberté pour tous les usages (liberté (…)

CrowdSec : la cybersécurité collaborative, open source et gratuite pour Linux

35
10
nov.
2020
Sécurité

CrowdSec est un nouveau projet de sécurité conçu pour protéger les serveurs, services, conteneurs ou machines virtuelles exposés sur Internet. Par certains aspects, c’est un descendant de Fail2Ban, projet né il y a seize ans. Cependant, il propose une approche plus moderne, collaborative et ses propres fondamentaux techniques afin de répondre aux contextes modernes. L’outil est open source (sous licence MIT) et gratuit, disponible pour GNU/Linux (macOS et Windows figurent sur la feuille de route) car notre but est de rendre la sécurité accessible au plus grand nombre.

CrowdSec, écrit en Golang, est un moteur d’automatisation de la sécurité, qui repose à la fois sur le comportement et sur la réputation des adresses IP. Le logiciel détecte localement les comportements, gère les menaces et collabore également au niveau mondial avec son réseau d’utilisateurs en partageant les adresses IP détectées. Ceci permet alors à chacun de les bloquer de manière préventive. L’objectif est de bâtir une immense base de données de réputation IP et d’en garantir un usage gratuit à ceux participant à son enrichissement.

Documentation complète du projet ici.