SEO, SEO, SEO, SEO et aussi le SEO

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa.
Tags :
57
26
avr.
2019
LinuxFr.org

En février 2018, j’avais fait un petit point sur une tâche régulière, répétitive et rébarbative liée à LinuxFr.org, qui n’est probablement pas significativement perçue par la plupart des lecteurs (tant mieux) : la gestion du spam, des pénibles publicitaires sans scrupules, de la plaie des SEO, des escroqueries et autres arnaques type scam ou loterie, etc. Bref, des pénibles du quotidien qui ne sont pas des vrais visiteurs du site, mais qui veulent juste fourguer leur camelote par n’importe quel moyen. Il s’agit d’évoquer les différentes formes que cela prend, les méthodes mises en place pour réduire ou bloquer la nuisance et d’illustrer le propos par divers exemples.

Contexte

Je me balade sur le site, je vois un commentaire vantant un comparatif de VPN, je me dis que c’est louche (pour plein de raisons, la huitième va vous étonner, mais principalement par expérience, voir plus loin la discussion sur PreSpam), c’est un nouveau compte. OK, il s’agit donc d’un spam de type SEO sournois. Pris d’une frénésie vindicative contre le spam, je lance une recherche en base de données sur ce domaine en particulier. Une seule occurrence. Petite déception, j’étais persuadé d’en voir plus régulièrement des vendeurs de spams, euh, de VPN.

Là, paf, mauvais réflexe, je me dis qu’il suffirait de lister tous les domaines présents dans les commentaires supprimés sur les trois dernières années, de nettoyer un peu tout ça, et de relancer une recherche pour détecter du spam résiduel. Après tout, y en a juste pour cinq minutes.

Crowl, un crawler SEO open-source

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
39
28
août
2018
Python

Crowl est un projet de développement d’un crawler SEO collaboratif sous licence GPL v3. Développé en Python et basé sur le cadriciel Scrapy, Crowl a pour but de fournir aux professionnels du référencement un outil simple, robuste et innovant pour répondre à des besoins non couverts par les outils actuels.

Sortie de Asqatasun v4.0: audit accessibilité web & SEO

16
3
mar.
2016
Internet

Asqatasun est un moteur d'audit de pages web (licence AGPL). Il inclus un crawler permettant de scanner des dizaines de milliers de pages.

Développé en Java/Spring et s'appuyant sur des briques Selenium (Web Driver), le bébé pèse ~500 000 lignes de code. Asqatasun est traduit en 3 langues (français, anglais, espagnol) et la traduction en russe est en cours.

Logo Asqatasun

Message du Président Directeur Général de Linkeo

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud.
50
1
juin
2013
LinuxFr.org

Bonjour,

Je souhaite vous présenter toutes mes excuses au sujet de la mise en demeure datée du 23 mai 2013, la forme n'y était pas.
Nos procédures internes seront revues. Nous respectons toutes les communautés open source et particulièrement la vôtre (LinuxFr.org).
En espérant que votre communauté acceptera nos excuses et que ce communiqué apaise les esprits (et nos machines).

Restant disponible.
Ludovic Jaffres

NdM : Même si ce compte n'est pas le compte ayant posté l'annonce source de la mise en demeure, l'adresse de courriel appartient bien au PDG de Linkeo (pour autant que l'on ait pu vérifier via les IP et courriel de confirmation, sans avoir pu joindre la société par téléphone). Nous vous demandons de nouveau de garder un ton respectueux dans vos commentaires.

Journal Que pensez-vous du SEO ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags :
9
21
juin
2012

Hello,

Il y a quelques jours, j'ai voulu un peu clarifier ma position sur le SEO. Je ne le savais pas mais je mettais le pieds dans un nid de couleuvres. Du coup, mon blog et mon G+ sont envahis de personnes travaillant dans le SEO. Si vous aimez le sang et les boyaux, allez y jeter un œil. Mais, en fait, je voulais votre avis sur la question.

0) J'ai osé émettre l'idée que tout site n'avait pas forcément (...)