Marotte a écrit 8131 commentaires

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 3 (+2/-2). Dernière modification le 10/12/18 à 19:51.

    sans réaliser les implications.

    Les implications d’augmenter les impôts des plus riches en diminuant (ou en augmentant pas) ceux des plus basses tranches ?

    Ah oui, le Venezuela…

    En fait on se rend pas compte de tout ce ruissellement ! Mais si on étouffait nos valeureux premiers de cordée avec un seul impôt supplémentaire, toutes les boîtes fermeraient les unes après les autres ! Les capitaux fuiraient la France pour aller là où la norme sociale pour les travailleurs est encore supportable, comme le Bangladesh ?

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 3 (+2/-2).

    L’activité bancaire ce n’est pas comme la vente de muguet ou de sardines à l’huile. C’est fondamental pour l’économie d’un pays et ne pas voir les liens étroits qui se tissent entre banquiers et élus c’est un peu mettre la tête dans le sable.

    Il n’y a d’ailleurs pas que les banques qui peuvent parfois être des sociétés privées avec un budget et des moyens supérieurs à des états. Ne me dit pas que le concept de “too big to fail” t’es étranger…

    Ça n’a aucun rapport avec le sujet de départ, ça je veux bien !

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 3 (+2/-2). Dernière modification le 09/12/18 à 20:44.

    pas le boulot du particulier de s'en préoccuper mais plutôt des banques et des états.

    Les représentant du peuple doivent être en mesure de pouvoir comprendre un minimum comment fonctionnent les flux financiers. Je ne parle pas de revenir au troc, mais quand seuls quelques experts sont capables de comprendre ce qui se passe avec l’argent des gens c’est un problème. Pour moi c’est du même ordre que la volonté de conserver autant que possible le vote papier, parce qu’il est à « portée de compréhension » par quiconque.

    Il y a des domaines qui sont complexes par nature. Les lois qui régissent la circulation de l’argent ne devraient pas l’être.

    Maintenant… on en est au trading haute-fréquence… même si on simplifie on ne reviendra pas à quelque chose de basique, à moins d’avoir énormément régressé sur le plan technologique…

    Certains politiques ont proposé que les banques séparent leurs activités entre celles pour les particuliers/PME et celles pour les grands groupes/financiers spéculateurs, j’ai cru comprendre que les banquiers n’étaient pas pour et qu’ils ne le feraient donc pas. Ceux qui possèdent (techniquement) l’argent, les banques, ont au moins autant de pouvoir que les élus de la République, ils font ce qu’ils veulent dans une certaine mesure.

  • [^] # Re: Comme d'habitude...

    Posté par . En réponse au journal L'assureur rassuré. Évalué à 5 (+2/-0).

    la mutuelle n’est qu’une espèce particulière de société privée dont l’objectif est d’enrichir non des actionnaires mais d’autres gens.

    Qui sont ces autres gens ?

    Les mutuelles se doivent de ne pas être déficitaire et d’avoir un certain capital financier mais elles ne redistribuent pas de bénéfices sous forme d’action. Donc qui enrichissent-elles et comment ?

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 4 (+2/-1).

    Que la finance soit devenue si complexe et donc sa compréhension hors de portée de la plupart des gens c’est un problème en soi.

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 4 (+2/-1).

    Il y a des « pauvres » qui ont des assurances vie mais ce n’est pas la majorité. Donc je le répète, même si beaucoup de travailleurs ont des retraites complémentaires leur principale richesse c’est d’abord et de loin leur force de travail. Cette dernière a de moins en moins de valeur contrairement à la possession d’un capital financier, qui en prend de plus en plus. C’est ce déséquilibre qui est à l’origine des maux actuels (entre autres, il n’y a sûrement pas que ça)

    On pourrait aussi très bien exclure les retraites complémentaires (principales) de cette nouvelle taxe.

    Je vous rejoins sûr le fait que pour taxer les transactions financières il faut se mettre d’accord avec les autres pays, au moins nos partenaires européens, et ça ça ne se fait pas comme ça. Car personne a assez de cran pour être le premier à taxer, car si personne suit on ne fait juste que rendre la France moins attractive par rapport au reste c’est sûr.

    On commencerait à revoir le statut du Luxembourg si on voulait vraiment que « tout le monde paye » …

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 3 (+1/-1).

    Je suis sûr que la plupart des gilets jaunes ne verraient aucun problème à ce qu’on taxe les transactions financières à hauteur de 1%, par exemple.

    Décréter que les gilets jaunes sont contre les taxes où les impôts (pour en déduire que leurs revendications sont paradoxales) c’est n’avoir strictement rien compris à leur revendications… ou pire, faire semblant de ne pas comprendre.

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 07/12/18 à 10:16.

    Il faut quand même gérer le transport de ces produits/conservation donc difficilement réalisable du jour au lendemain.

    Oui c’est sûr on sait pas faire d’emballage sans plastique… Quelle mauvaise foi.

    Je suis sûr qu’on peut trouver quelques exceptions où remplacer le plastique ne peut pas se faire facilement mais pour 99,9% des emballages c’est effectivement faisable d’un claquement de doigts pour peu qu’on ait la volonté politique de l’imposer.

    Je suis pourtant pas fanatique des interdictions en général.

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 3 (+4/-4).

    Peut-être parce qu’ils ont encore la communauté internationale contre eux, et certaines autres pays voisins ?

    C’est comme la Corée du Nord, ce serait pas un état guerrier s’il étaient pas menacé par les USA :)

  • [^] # Re: [HS] Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 7 (+6/-2).

    Faudrait te décider, tu veux un État ou pas?

    Franchement j’ai pas encore décidé, j’ai le droit ?

    Mon propos était justement qu’il y a toujours « un État », c’est le groupe de personnes qui domine, impose ses règles aux autres, sur un espace délimité. Où que tu te trouves sur cette planète (sur terre du moins) tu dépends d’un État. J’ai pas trop à décider si je veux d’un état ou pas…

    Si tu n'en veux pas, c'est un peu normal de voir n'importe qui débarquer et piller ton bateau,

    S’il n’y a pas un groupe qui domine très largement les autres c’est bien ce qu’on appelle l’anarchie. Malheureusement, c’est pour le moment une utopie, ou bien quand ça existe c’est sur un espace géographique réduit et sur une période temporelle qui l’est tout autant. Je pense cependant que c’est la forme parfaite d’organisation sociétale, nous y arriverons peut-être, une société où les choses iraient d’elles mêmes sans législation. Chacun individu sachant ce qu’il a à faire et ayant tout intérêt à le faire.

    L'État, c'est celui qui te protège de l'extérieur, t'éduque, te soigne, c'est en fait toi.

    Ça c’est la théorie. Bien heureusement la pratique colle à la théorie, surtout en France comme tu le fais remarquer, où la situation n’est pas des plus catastrophique question libertés du peuple. Il n’empêche que l’état peut aussi parfois être contre-productif ou manquer son but : la paix sociale (pouvoir faire du bateau peinard…). Un état qui ne fait qu’accroître les inégalités à l’intérieur même de son peuple va tout droit dans le mur.

    Quand on dit « une mafia qui a réussi » essaye de t’imaginer un parrain de la mafia qui n’a plus d’état(s) qui luttent contre lui. Est-ce que tu penses que son but serait de faire régner la terreur en tuant des gens aux hasard ? Son but serait pas plutôt de construire un monde autour de lui le plus beau possible ? De protéger, soigner, bref… aimer les gens ? Tu as entendu parler de l’empathie ? Désolé mais ce raccourci, imparfait comme tout raccourci, je continue de penser qu’il est extrêmement pertinent.

    genre descendre les taxes et augmenter les aides, c'est pas vraiment faisable

    Il me semble que les gilets jaunes demande surtout que les plus riches ne soient pas exemptés de l’effort commun, non ? La justice fiscale quoi. Est-ce que c’est la justice fiscale ? Est-ce que c’est normal qu’on taxe les prolos qui partent en voiture à La Baule mais pas ceux qui peuvent se payer l’avions pour partir à l’étranger ? Supprimer l’ISF a vraiment eut un effet bénéfique sur l’économie, on le voit clairement tous les jours !

    C’est tellement facile de réduire ce mouvement à des gens violents et bas de plafond qui voudraient le beurre et l’argent du beurre.

    Je suis sûr, parce que j’ai foi en l’humanité, que la plupart des gens qui ont tout, qui ont tout plusieurs fois… tous ces gens préféreraient pouvoir vivre normalement dans un monde sans souffrance, plutôt qu’enfermer dans des tours de verre, seuls dans leur luxe quand dehors c’est la désolation… M’enfin plus ça va et plus je me dis que je me trompe. Peut-être que l’Homme, en général, aime simplement faire souffrir ses semblables.

  • [^] # Re: Et surtout

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 6 (+3/-0).

    Et bien moi je t’invite à mon tour à écouter du Nirvana puisque cette phrase est extraite de l’une de ses chansons :) (Territorial Pissings de l’album Nevermind)

  • [^] # Re: Qui devrait-on craindre ?

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à -4 (+5/-12).

    Si tu n’as pas immatriculé ton bateau auprès d’un état tu es sûr que ça va se passer sans problème ? Et puis tu ne vas pas vivre en autarcie. Donc si tu veux te passer de l’état du va acheter tes vivres sur le marché noir, tu peux toujours avoir des problèmes avec l’état. Même en pleine nature, perdu au beau milieu de rien, l’état se rappellerait à toi un jour ou l’autre j’ai l’impression. L’état c’est une mafia qui a réussi (et donc à laquelle tu peux difficilement échapper).

  • # Et surtout

    Posté par . En réponse au journal Téléphone mobile : suis-je paranoïaque ?. Évalué à 10 (+14/-3).

    Surtout n’oublie pas que ce n’est pas parce que tu es paranoïaque qu’ils n’en n’ont pas après toi.

  • [^] # Re: prochaine étape la Vuvuzela ?

    Posté par . En réponse au journal Enfin un maire qui a la tête sur les épaules. Évalué à 2 (+0/-1).

    Ce n’est pas parce que dans certains coins des chasseurs font ça que les battues ne se justifient pas à d’autres. C’est même illégal non de faire ça d’ailleurs ? Nourrir du gibier in situ ?

  • [^] # Re: prochaine étape la Vuvuzela ?

    Posté par . En réponse au journal Enfin un maire qui a la tête sur les épaules. Évalué à 4 (+6/-5).

    Dans le cas des alligators de Floride. Que penses-tu qu’il adviendrait des autres espèces, y compris la notre, si on arrêtait du jour au lendemain de tuer quelques milliers de spécimens par an ?

    L’Homme a tellement bouleversé les espèces vivantes, en introduisant telle ou telle ici ou là, à des milliers de kilomètres, que dans pas mal d’endroits il vaut mieux limiter la population d’une espèce pour permettre à une autre de survivre.

    Les rats en Indes par exemple… L’état paye des chasseurs qui tuent les rats par centaines chaque nuit. Si on ne le faisait pas ce serait un réel problème pour l’Homme. Ces chasseurs sont obligés de travailler la nuit car c’est très mal vu par beaucoup d’indiens de tuer un rat, pour des raisons religieuses. Ces brigades anti-rats sont parfois victimes d’agression mais elles sont clairement nécessaires, à moins de laisser la ville aux rats…

    Si l’Homme a dû quasiment exterminer certaines espèces, comme les ours et les loups, c’est qu’elles entraient en concurrence directe avec lui. Les pertes engendrées étaient insupportables pour une espèce peu féconde telle que l’Homme moderne. Maintenant on peut se permettre de cultiver la bio-diversité mais ça fait tout juste un siècle environ que c’est le cas.

  • [^] # Re: Docker

    Posté par . En réponse au journal Flatpak. Évalué à 6 (+3/-0).

    Je t’avoue que je n’y avais pas pensé. Par contre, sans que ce soit tellement évident, ça a l’air possible de la faire relativement facilement, si je me fie à une rapide recherche sur Google.

    https://medium.com/@SaravSun/running-gui-applications-inside-docker-containers-83d65c0db110

    Je vois pas ce qui peut bloquer d’un point de vue théorique.

  • # Docker

    Posté par . En réponse au journal Flatpak. Évalué à 6 (+3/-0).

    Pourquoi pas aller carrément vers la solution Docker, voire avec Kubernetes mais même sans ça, avec un simple Docker engine sur son poste de travail.

    Là c’est pareil, les premiers softs vont peser lourd mais comme des « layers » seront éventuellement réutilisée d’une app’ à l’autre tu n’auras pas quelques giga-octets à installer à chaque fois. Par contre, j’imagine qu’il faut choisir ces images en essayant de garder un maximum de chose mutualisé. Par exemple, si tu as déjà une image de base de données qui se base sur une image Debian particulière et que tu veux « dockeriser » une application, tu auras mieux fait de choisir Debian pour ton image de l’applicatif, pour mutualiser les couches (layers) entre tes deux images.

    Docker c’est vraiment un bon moyen de profiter des fonctionnalités de cgroups et de l’overlayFS offerts par Linux. Parce que gérer tout ça à la main ce serait un travail énorme, trop énorme pour un simple desktop. Faire tourner un Docker engine (et apprendre à s’en servir) par contre c’est à la portée du premier geek venu.

  • [^] # Re: Toujours coincé !

    Posté par . En réponse au message Mise à niveau Ubuntu : problème !. Évalué à 3.

    Comment faire pour au moins récupérer les fichiers perso (photos)

    Brancher le disque dur sur un autre PC.

  • # Ce serait clairement judicieux de sa part mais…

    Posté par . En réponse au lien Elon Musk veut libérer le source du système de sécurité de ses véhicules «for free use by [others]». Évalué à 4.

    Bien que nous ne savons pas à quel moment le code source du système de sécurité des véhicules Tesla sera mis en ligne, la déclaration d’Elon Musk […]

    « sachions » non ? Ensuite, pour l’instant rien de concret…

  • [^] # Re: Le libre c’est bon mangez-en !

    Posté par . En réponse au journal Un logiciel libre devient-il meilleur qu'un logiciel propriétaire dans la durée ?. Évalué à 6. Dernière modification le 16/08/18 à 21:50.

    Eux, ils ont fait leur réforme de l'écriture et le responsable est un héros de l'histoire.

    Les coréens ont tout bonnement créé un alphabet, parce que le coréen était jusque là purement oral (ils utilisaient aussi quelques signes chinois si j’ai bien compris). C’était il y a environ un demi millénaire :

    L'alphabet coréen, appelé hangeul en Corée du Sud et chosongeul en Corée du Nord, est récent : il n'a été inventé qu'au 15ème siècle par un groupe de savants de l'Académie royale, sur la demande du roi Séjong. Après trois années de tests, il a été promulgué en 1446.

    http://www.amitiefrancecoree.org/pages/Lalphabet_coreen-280132.html

    Dans ces conditions c’est plus facile d’avoir quelque chose de propre et carré, vu qu’on ne traîne pas tout un héritage…

    Personnellement ça m’avait beaucoup surpris d’apprendre que l’alphabet coréen était aussi récent et je suis aujourd’hui surpris par la rapidité de sa mise en place (3 ans).

    Quand l'orthographe sera simplifiée

    C’est pas aussi simple… Prends n’importe quel mot, mettons… « quelque », tu décides quoi ? Qu’on peut écrire « kelke », « quelke », « quellekeu », … on accepte toutes ces possibilités ? On conserve les accords pour différencier ou pas ? Et pour des homonymes ? Lequel des vert, verre, vers, vers pourrait se voir écrit « ver » ? Ou encore « vaire » ? Règles de nombre, de genre ? Et cætera…

    Bref, ce n’est pas aussi simple que tu sembles le penser d’améliorer l’orthographe du français, même si je suis le premier à dire qu’il n’est vraiment pas des plus brillants, quand on compare à d’autres langues…

    L’anglais (la langue dans son ensemble) est selon moi plus simple (et permettrait donc plus difficilement de transmettre une pensée complexe, c’est possible, je n’en sais rien…) Et que dire de l’orthographe espagnol, qui de part le fait qu’il n’admette aucune exception, enterre l’orthographe français question facilité d’assimilation, ergonomie, donc simplicité… ?

    Pour le français, si on voulait repartir sur des bases simples, on pourrait imaginer avoir un caractère par chacune de nos « voyelles » (on,in,an,ou,é,ai,eu … o ouvert/fermé…), parce qu’avoir une bijection parfaite dans la relation signes ↔ sons, comme en espagnol, ça simplifie pas mal le truc. Le N tilde ce serait pratique en français : « oñon »… C’est un caractère déjà utilisé par certains prénoms bretons, ya pas de raison de ne pas l’utiliser… Mais va faire accepter toutes ces idées de génie aux instances adéquates… ça demande énormément de travail ! :)

    Et puis les « trucs moches » des langues c’est sûrement ce qui fait une partie de leur âme, de leur identité.

    Propose donc une réforme toi-même ! Sur une forge logicielle pour que ça puisse être participatif et c’est parti pour développer le français du troisième millénaire, celui qui sera utilisé pour la diplomatie inter-stellaire et la cuisine universelle :)

    On peu yarivé!

  • # Un classique…

    Posté par . En réponse au message Mise à niveau Ubuntu : problème !. Évalué à 4.

    Est-ce que tu peux démarrer en mode de dépannage ? Si c’est le cas tu dois pouvoir changer le mot de passe admin en suivant cette procédure : https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_changer_son_mot_de_passe_principal

    Sinon il te faut démarrer sur un support externe, typiquement une clé USB d’installation d’Ubuntu (ou un DVD si c’est ça que tu as sous la main), monter la partition du système qui est sur le disque dur, « chrooter » dans cette partition et utiliser la commande passwd, puis rebooter sur le disque dur. La commande passwd permet aussi, quand on est connecté en tant que root, de changer le mot de passe de n’importe quel utilisateur… C’est la méthode « Utiliser un liveCD » expliquée ici. Il y aussi, dans ce dernier lien, une technique qui est d’utiliser GRUB pour booter directement un interpréteur de commandes (bash), pour réinitialiser le mot de passe. Perso je n’ai jamais fait comme ça mais ça semble astucieux, si effectivement GRUB le permet (si GRUB n’est pas lui-même protégé par un mot de passe déjà).

    Au hasard de mes recherches je suis aussi tombé sur https://linuxfr.org/forums/linux-debian-ubuntu/posts/supprimer-mot-de-passe-root, je ne l’ai pas lu (mais toi tu devrais peut-être)

    Pour finir, tout ceci est possible si la partition système n’est pas chiffrée, bien entendu.

  • [^] # Re: Sauvegarde et RGPD

    Posté par . En réponse au journal Reddit a subi une attaque informatique. Évalué à 3. Dernière modification le 14/08/18 à 00:52.

    ou pire qu'ils ont conservé sciemment une sauvegarde contenant des données personnelles pendant 10 ans.

    C’est un site qui étudie les comportements sur le web. Avec le crowdsourcing, le big data, c’est complètement logique qu’ils conservent le maximum de ce qu’il peuvent sauvegarder et exploiter. Pour des méta-données des plus basiques, dix ans c’est vraiment pas excessif… Des données « personnelles » j’aurais tendance à dire qu’elles peuvent se monnayer sur quelques générations, disons six ou sept (pour viser large), donc il faudrait garder à peu prêt 150 ans… et je pense qu’on gardera plus…

  • [^] # Re: Le libre c’est bon mangez-en !

    Posté par . En réponse au journal Un logiciel libre devient-il meilleur qu'un logiciel propriétaire dans la durée ?. Évalué à 6.

    On peut écrire très mal et être une véritable encyclopédie vivante. Et inversement.

    Oui mais c’est plutôt rare, « en général » une bonne culture générale/littéraire est corrélée avec une bonne maîtrise de l’orthographe. C’est pas beau de faire des généralités mais c’est tout aussi moche de ne pas accepter certaines évidences sociologiques.

    L'illettrisme est un manque de culture oui, pas le manque de maîtrise de l'écriture.

    Tout à fait. Et c’est bien là ce que je supporte le moins : une personne lettrée qui se permet d’écrire comme un porc (en dessous de ce qu’il est capable de produire en faisant un petit effort), sans aucun respect pour l’orthographe, dans le déni de son importance, de sa nécessité pour une bonne communication.

    On ne peut pas, en étant de bonne foi, être en même temps analphabète et lettré !

  • [^] # Re: Le libre c’est bon mangez-en !

    Posté par . En réponse au journal Un logiciel libre devient-il meilleur qu'un logiciel propriétaire dans la durée ?. Évalué à 6.

    Je ne doute pas que ça puisse faire beaucoup pour certains. Une chose est sûre, je ne suis pas doué en orthographe, j’ai toujours eu des notes catastrophiques en dictée et cette matière m’ennuyait au plus au point. Peut-être que maintenant je « le paye » en quelque sorte, en ayant besoin de relire autant, mais ce qui ne fait aucun doute, c’est que je dois cet effort à mes lecteurs (ça fait pompeux de dire ça…), c’est pas à eux de subir mon manque de culture.

    Tant mieux pour toi si tu fais beaucoup moins de faute « en live » et qu’une seule relecture peut te permettre de ne laisser quasiment aucune faute. Ceux pour qui ce n’est pas le cas : relisez-vous ! :)

  • [^] # Re: Typage dynamique

    Posté par . En réponse au lien Julia 1.0.0. Évalué à 10.

    Après quelques recherches je dirais que la raison est que le langage doit être homoiconique.

    https://julialang.org/blog/2018/08/one-point-zero

    We want a language that’s open source, with a liberal license. We want the speed of C with the dynamism of Ruby. We want a language that’s homoiconic, with true macros like Lisp, but with obvious, familiar mathematical notation like Matlab.

    Il semble qu’un typage statique empêche d’avoir cette qualité pour un langage, ou du moins facilement.

    Ça dépasse clairement mes compétences, j’espère qu’un spécialiste pourra te répondre, kantien sait peut-être ça par exemple.