Interview au Journal du Net: « Le Logiciel Libre, pourquoi séduit-il ? »

Posté par (page perso) . Modéré par rootix.
Tags :
0
7
jan.
2008
Communauté
Le mardi 8 janvier, Benoît Sibaud, président de l'April, sera l'invité du Journal du Net pour un chat sur le thème Le logiciel libre : pourquoi séduit-il ?. D'après le Journal du Net, le président de l'association de promotion et de défense du Logiciel Libre viendra défendre sa vision d'un choix technologique orienté vers les logiciels libres. Il décryptera les avantages offerts par ce modèle face aux offres propriétaires.

Le chat est prévu à 17h, et les lecteurs du site sont invités à poser leurs questions.

LiPS 1.0, Bazaar 1.0 et OpenMoko Neo FreeRunner

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
0
7
jan.
2008
Communauté
  • Le forum Linux Phone Standards (LiPS) publie la version 1.0 de ses spécifications
    Le forum LiPS a pour but de mettre à disposition des standards ouverts ainsi que des implémentations, dans un but d'interopérabilité et de mise sur le marché rapide, le tout étant basé sur une pile Linux comme son nom l'indique. Le tarball contenant tous les documents PDF pèse 2,3 Mio.

  • Canonical publie la version 1.0 de Bazaar
    L'outil multi-plate-forme libre (licence GNU/GPL) de contrôle de version décentralisé Bazaar a été publié par Canonical Ltd, l'éditeur de la désormais célèbre distribution Linux Ubuntu. Bazaar tourne sur Python 2.4 ou supérieur et possède déjà tout un panel de greffons et d'outils tiers. Bazaar est adaptable à un certains nombre d'organisations et de workflows. La version 1.1 est déjà en phase de stabilisation.

  • OpenMoko annonce le Neo FreeRunner
    Le téléphone libre sous Linux a été annoncé, il s'appelle Neo FreeRunner et est le successeur du modèle limité de démonstration le Neo 1973. Les améliorations concernent les graphiques 2D et 3D, un processeur à 500 MHz, de nouvelles applications libres contribuées. Tri-bande, il sera décliné en deux version (850 et 900 MHz) et intégrera du WiFi (802.11 b/g) et des motion sensors.

CLFSWM - Un gestionnaire de fenêtres en Common Lisp.

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
7
jan.
2008
Serveurs d'affichage
Dans le but d'avoir un gestionnaire de fenêtre simple, qui se fait oublier, est né CLFSWM. Comme son nom l'indique, CLFSWM est écrit entièrement en Common Lisp; il a comme base tinywm et s'inspire de stumpwm pour le principe des cadres. CLFSWM est distribué sous licence GPLv3.

Le principe de CLFSWM est que l'affichage est divisé en espaces de travail, groupes et fenêtres. Les fenêtres étant elle-mêmes contenues dans des groupes. Par défaut, un groupe est maximisé à l'écran sans bouton, menu ou décoration, rien d'autre que l'application en plein écran. Lorsqu'un groupe de fenêtres n'est pas maximisé, alors il peut être déplacé, redimensionné etc Les groupes et les bureaux sont créés à la volée quand on en a besoin. Il peut y avoir plusieurs fenêtres par groupe et une fenêtre peut apparaître dans plusieurs groupes ou bureaux (ce qui est pratique pour avoir différentes vues des mêmes fenêtres).

Rencontre bi-mensuelle de Toulibre et présentation OpenID

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
7
jan.
2008
Lug
Toulibre organise une rencontre autour des Logiciels Libres le mercredi 9 janvier 2008, de 19h à 23h au Centre Culturel Bellegarde, 17 rue Bellegarde à Toulouse.

Pendant toute la soirée, venez poser vos questions au sujet du Logiciel Libre et trouver de l'aide pour installer ou utiliser des Logiciels Libres sur votre ordinateur. Pour cela, vous pouvez si besoin apporter votre ordinateur, un accès Internet est disponible sur place. Dans l'idéal, si vous venez avec votre ordinateur, essayez de nous prévenir par courrier électronique à contact at toulibre.org en décrivant vos besoins ou votre problème, de manière à ce que amenions les Logiciels Libres nécessaires voire à ce que nous fassions quelques recherches préalables pour mieux vous répondre.

À 20h, Mathieu Ignacio fera une présentation d'OpenID. D'après Wikipédia, OpenID est «un système d’authentification décentralisé qui permet l’authentification unique, ainsi que le partage d’attributs. Il permet à un utilisateur de s’authentifier auprès de plusieurs sites (devant prendre en charge cette technologie) sans avoir à retenir un identifiant pour chacun d’eux mais en utilisant à chaque fois un unique identifiant OpenID». La présentation de Mathieu se décomposera en plusieurs parties :
  • Qu'est-ce qu'OpenID ?
  • À quoi sert OpenID ?
  • À quoi ne sert pas OpenID ?
  • Sous le capot
  • Avantages pour l'utilisateur final
  • Tour d'horizon des logiciels pour OpenID
  • Le futur d'OpenID et digressions

Pymecavidéo, un remplaçant à regavi ou aviméca

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
1
7
jan.
2008
Éducation
Pymecavideo est un programme écrit en pyQT4 qui permet de remplacer AviMeca et RegAvi, deux logiciels incontournables dans l'approche de la physique, que ce soit en troisième, ou de manière encore plus prononcée en seconde et 1ère S lorsque l'on attaque la partie liée à la mécanique.

Malheureusement, ces programmes, en plus de ne pas être libres, ne sont pas multi-plateformes. Pymecavideo a été créé dans le but de les remplacer et de pouvoir être utilisé sur la plateforme GNU/linux, sous licence GPL.

Ce logiciel permet d'analyser des acquisitions vidéo faites à partir de webcam dans le but de pointer les positions de divers points. Ainsi on peut étudier les changements de référentiels, les vitesses, les énergies mécaniques, etc.

IPv6 à la racine des DNS

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
4
jan.
2008
Internet
A partir du 4 février, l'IANA va ajouter les adresses IPv6 à 4 des 13 serveurs racines DNS. Il sera dès lors possible à des machines 100% IPv6 de faire des résolutions de noms, la plupart des TLD (.be,.com, etc.) ayant déjà des serveurs « IPv6 ready ».

Actuellement, seules les adresses IPv4 sont présentes dans la zone racine et ce à cause d'une limitation historique de la taille des requêtes DNS (en UDP). Il est probable que pour l'utilisateur moyen ça ne change encore pas grand chose, mais c'est encore une bonne nouvelle pour le déploiement de l'IPv6.

Plee The Bear sort de sa tanière et ça va faire mal !

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
1
4
jan.
2008
Jeu
Gamned studio est heureux de vous annoncer que la première version de démonstration de Plee The Bear vient de sortir. Il s'agit d'un jeu de plateforme (en 2D) libre dans le plus pur style de ceux qu'on trouvait sur console de jeu dans les années 90.
Chose rare pour un jeu libre, vous n'incarnez pas Tux, mais un ours qui court après son fils pour lui mettre une raclée. Ce dernier ayant pris la fuite après avoir mangé tout le miel.
Cette version de démo vous permet de jouer à deux joueurs en local et de découvrir le didacticiel, les graphismes très soignés et quelques possibilités du jeu. La version finale, encore en développement, devrait quant à elle sortir dans quelques mois.
Au-delà du jeu, Plee fût l'occasion de développer un moteur de jeux de plateformes 2D nommé "Bear Engine" qui est en cours de finalisation.

Tout le travail accompli jusqu'ici est entièrement libre. Le code source est en GPLv2 et les ressources graphiques et sonores en CC-by-sa.

Écrit en C++, le projet recherche évidemment des contributeurs (programmeurs, artistes...) et pas que des manchots.

Un paquet pour Ubuntu Gutsy est d'ores et déjà disponible. Le jeu a besoin des bibliothèques Boost::filesystem, SDL, SDL_mixer et Claw pour être exécuté.

Bilboblog, une application libre en PHP de micro-blogging

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
3
jan.
2008
PHP
Un micro-blog est un dérivé du blog qui permet d'envoyer des messages en format court (moins de 200 caractères) et les faire partager à ses connaissances ou à n'importe quelle personne intéressée. Ce nouvel aspect du blog connaît aujourd’hui un succès grandissant et on dénombre désormais une multitude de services en ligne utilisant ce système, comme par exemple Twitter, Jaiku ou Pownce. Ces derniers tournent sur des applications propriétaires et rendent leurs utilisateurs complètement dépendant de leur service (aucune possibilité d'import/export de données, d’ajout de nouvelles fonctionnalités, d’ajout de publicités).

Bilboblog est donc une application de micro-blogging écrite en PHP/MySQL dont le code source est fournie sous la licence AGPLv3. Elle devrait donc permettre aux utilisateurs de devenir indépendant tout en respectant les principes fondamentaux des Logiciels Libres.

De plus, l’application a été développée en suivant trois lignes de conduites principales qui sont les suivantes : sécurité, légèreté et rapidité. Voici la liste des principales fonctionnalités de cette première version :
  • Elle intègre la gestion des gravatars ;
  • Elle supporte les encodages spéciaux ;
  • Elle possède une interface d'administration pour écrire les nouveaux articles ou en supprimer ;
  • On y trouvera un système de gestion de cache ;
  • Elle gère les flux Atom.

Événements sur la côte d'Azur en janvier 2008

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
3
jan.
2008
Communauté
Ce début d'année démarre sur les chapeaux de roue pour Linux Azur. Pas moins de deux rencontres « libres » et une assemblée générale sont au programme en ce mois janvier 2008.
  • La grande nouveauté, c'est l'inauguration des Après-Midi Libres (aka AML), sur le modèle des Soirées Accès Libres ce samedi 5 janvier 2008, de 14h à 18h en plein centre de Nice, au 37 rue Gioffredo (à deux pas du vieux Nice) dans les locaux de la société CREATIV IT - GALLEO (Merci à) eux. Ce rendez-vous est destiné à s'inscrire dans la durée.
  • La traditionnelle Soirée Accès Libre (aka SAL) quant à elle se tiendra exceptionnellement le second mardi du mois, le 8 janvier, comme d'habitude à la maison des associations d'Antibes au 288 chemin de Saint Claude, de 18h à 21h.
  • Enfin, la prochaine Assemblée Générale Ordinaire annuelle et statutaire de Linux-Azur est prévue pour le samedi 19 janvier 2008 à 14h30 à la « salle des associations » (à ne pas confondre avec la maison du même nom) d'Antibes. la salle de réunion est sise Cours Massena (Vieil Antibes près du marché provençal couvert) donnant sur la place Massena où se trouve l'hôtel de ville. De nombreux parkings gratuits (le samedi et le dimanche) tout autour. À l'ordre du jour :
    • Rapport Moral
    • Rapport Financier
    • Renouvellement du conseil d'administration (notamment, la présidente émigre sous des cieux Parisiens moins cléments, il faudra un(e) volontaire pour la remplacer. Elle peut rester membre du conseil d'administration si elle et l'assemblée le veulent bien)
    Commencez à vous faire connaître si vous comptez participer à cette réunion et si vous êtes volontaires pour assumer des responsabilités dans l'association. Pour faciliter l'organisation, il est demandé de réserver son siège.

Trois rendez-vous, trois lieux différents, ne vous trompez pas ! Nous prévoyons des « miam-party » dans un restaurant pas trop loin, dans la foulée :-)

Toute l'équipe de Linux Azur vous souhaite une très bonne année 2008 et espère vous voir de plus en plus nombreux sur la Côte d'Azur. Nous sommes ouverts à tous, participants, bénévoles, volontaires et toute personne de bonne volonté.

PHiMX : outil de reverse engineering UML pour PHP5

Posté par . Modéré par rootix.
Tags : aucun
0
2
jan.
2008
PHP
PHiMX est un outil libre (LGPL) en ligne de commande pour générer le code XMI d'un projet en PHP5. Il peut analyser récursivement plusieurs répertoires de fichiers PHP et supporte différents formats XMI.

Il se présente sous forme d'un package PEAR, facilement installable à l'aide du gestionnaire de package de PEAR.

Vous pouvez lancer une analyse en ligne de commande sur des arborescences complètes contenant vos fichiers de définition de classes PHP. Vous pouvez également définir différents formats pour le code XMI en sortie d'analyse, afin de pouvoir être compatible avec n'importe quel éditeur UML intégrant le XMI.

Sortie de GLPI 0.70

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
2
jan.
2008
PHP
Nous espérons que le Père Noël ne tiendra pas rigueur aux développeurs de GLPI de lui avoir ainsi grillé la politesse en déposant au pied du sapin un paquet portant l'étiquette "GLPI 0.70" le 22 décembre.

Gestion Libre de Parc Informatique (glpi-project.org) est un logiciel libre de gestion de parc informatique et de helpdesk, écrit en PHP et distribué sous licence GPLv2. Derrière une évolution mineure du numéro de version (0.68 -> 0.70) se cache plus d'un an de travail de développement, test, optimisation, et intégration en environnement de production. La liste des changements (changelog) est détaillée en seconde partie et en premier lien.

La plus importante nouveauté est la gestion des « entités », permettant d'isoler des ensembles d'équipements et d'utilisateurs afin de pouvoir adapter GLPI à l'organisation de la structure utilisatrice (entreprise ou administration avec des parcs multiples, société gérant les parcs de plusieurs clients, etc.)

Il est à noter que GLPI est devenu un logiciel libre fonctionnellement très complet et doté d'une communauté active. C'est pourquoi, aujourd'hui, un nombre croissant de structures migrent vers GLPI et abandonnent ainsi leurs logiciels propriétaires devenus trop limités fonctionnellement ou figés dans des modèles pratiquant des tarifications de licences en déphasage de plus en plus évident avec le marché.

GLPI s'interface très bien avec OCS Inventory (ocsinventory-ng.org, Open Computer and Software Inventory, Next Generation), l'outil libre d'inventaire sous licence GPLv2.

Rétrospective du libre en 2007

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
2
jan.
2008
Linux
Lorsque l'on fait le bilan de 2007 et que l'on tente d'en dégager une tendance, on constate que la « professionnalisation » de l'écosystème libre et Open Source prend une réelle ampleur, à la fois via les réalisations toujours plus concrètes et visibles que par les attaques qu'il subit au quotidien pour le freiner dans sa progression.

Si on devait retenir quelques exemples marquants de cette tendance, on notera dans le première partie de l'année
  • Le salon Solution Linux 2007 qui a été l'objet d'un retour d'expérience du déploiement de logiciel libre dans l'administration et surtout l'annonce que le mouvement se poursuit dorénavant chez les industriels ; PSA a annoncé en collaboration avec Novell/Suse de la migration de 20 000 postes de travail sous Linux ;
  • La seconde édition de Paris Capitale du Libre qui confirme son statut ; un succès par le nombre de de participants et d'acteurs importants présents qu'ils viennent du monde libre (Richard M. Stallman) ou des grandes entreprises et administration/collectivités ;
  • La création du groupe de travail logiciel libre au sein du pôle de compétitivité System@TIC est un autre exemple de la reconnaissance de l'état de la viabilité du logiciel libre, bien que certains regrettent qu'il ne fasse pas l'objet d'un pôle à lui tout seul ;
  • Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Amiens ont connu une affluence record, avec 1500 inscrits et autant de visiteurs sans préinscription, avec une organisation d'un très haut niveau, saluée très largement par les visiteurs et les conférenciers.
  • Le lancement du RGI mais qui doit encore se concrétiser (voir plus bas) ;
  • L'annonce et le support par Dell d'une distribution Linux (Ubuntu) pré-installée sur des configurations à destination des particuliers ;
Dans la seconde partie de l'année, quatre « livres blanc » d'origines différentes ont été publiées :L'écosystème libre fonctionne et il le prouve.

Quant aux attaques des opposants aux logiciels libres, elles n'ont pas manqué tout au long de l'année, mais de manière moins visible, plus discrète et sournoise :
  • On pense au retour des brevets logiciels via le protocole de Londres ;
  • La multiplication des standards ouverts dans la bureautique avec la tentative de passage en force du format OOXML de Microsoft ;
  • Le RGI toujours en danger.
Mais le libre peut se faire mal à lui même par les polémiques internes qu'il engendre. La polémique sur le choix de la distribution et des prestataires pour l'équipement des députés de l'assemblée nationale française en est un exemple.

Toute l'équipe de LinuxFr vous souhaite une très bonne année 2008, toujours plus libre et ouverte, pleine de dépêches que vous n'hésiterez plus à soumettre à toute la communauté :-).

14e LinuxTag : appel à communications

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
0
2
jan.
2008
Communauté
LinuxTag, dont la 14e édition se tiendra du 28 au 31 mai 2008 à Berlin, est un événement majeur pour le logiciel libre au niveau européen.
Organisé par une association à but non lucratif, il propose à ses visiteurs un large panel de stands, aussi bien professionnels qu'associatifs, ainsi que des conférences, ateliers, et autres sessions informelles, pour aborder la myriade de thèmes composant l'univers du logiciel libre.

L'appel à communications pour les conférences est ouvert jusqu'au 11 janvier 2008 : comme à chaque édition, l'accent sera mis sur une série de sujets particuliers (cette année : informatique omniprésente, vie numérique, passer à Linux, solutions métier), mais les organisateurs sont ouverts à toutes les interventions originales ; aussi, si vous participez à un projet inédit que vous souhaitez faire connaître au-delà du public francophone, n'hésitez pas à envoyer votre proposition au comité de programme.

First Jeudi Parinux le 3 janvier 2008

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
1
jan.
2008
Lug
First Jeudi Parinux le 3 janvier 2008

Depuis le 4 mai 2000 les utilisateurs de GNU/Linux, Hurd, *BSD et de tous les autres logiciels libres (OpenOffice.org, Firefox...) se retrouvent tous les premiers jeudis de chaque mois dans un restaurant pour boire un verre, manger un morceau et surtout discuter de vive voix.

Le premier First jeudi de l'année 2008 aura lieu :
jeudi 3 janvier à partir de 19h30, au Hall's Beer,
68 rue Saint-Denis, 75001 Paris, Métro Châtelet ou Les Halles.

PMO v 0.12 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
1
31
déc.
2007
PHP
PhpMyObject est une bibliothèque d'Object Relational Mapping en PHP (ORM).

Les ORM sont utilisés pour mettre en oeuvre la couche modèle des architectures MVC : on les retrouve dans les frameworks comme une interface objet pour dialoguer avec le SGBD.

Les différences notables entre PMO et les autres ORM PHP sont les suivantes :
  • PMO fait du relationnel 1:n, n:m sans avoir à décrire les relations dans des fichiers XML ;
  • PMO ne se substitue pas au langage SQL ;
  • Il ne nécessite pas de d'écrire les schémas des tables dans des fichiers XML ;
  • Il implémente le design pattern active record (comme RoR) ;
  • Il utilise des interfaces, des méthodes castées, tous les objets sont donc remplaçables sans effort ;
  • La classe modèle est générique, et on peut explicitement déclarer d'autres classes modèles au cas par cas pour chaque table ;
  • Il implémente des classes de listes pour stocker et manipuler les classes modèles.

NdM : PMO est un logiciel libre sous licence GPLv3