OpenJardin 1.04

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
33
19
mai
2018
Communauté

OpenJardin est un logiciel pour GNU/Linux orienté permaculture. Il permet une gestion graphique et interactive des parcelles avec des fiches de cultures par parcelle, une planification annuelle et une planification des rotations de cultures.

Le logiciel a fortement évolué depuis sa mise a disposition en janvier 2018, les demandes d’amélioration et les idées fournies par la communauté nous ont permis de réaliser la version 1.04 (disponible pour l'instant pour Linux Debian Gnu/Linux 64 bits et pour Windows 32bits).

Parmi les améliorations on trouve entre autres :

  • zoom des plans ;
  • création de parcelles de formes polygonales et de polylignes (pour représenter des réseaux par exemple) ;
  • création de bases de données associées à chaque configuration ;
  • importation et exportation de la base de données ;
  • possibilité d’afficher ou non une parcelle dans le calendrier ;
  • déplacement dans le plan ;
  • etc.

Un logiciel libre de gestion des cultures OpenJardin

74
30
jan.
2018
Communauté

OpenJardin est un logiciel pour GNU/Linux orienté permaculture. Nous avons réalisé un logiciel de gestion graphique et interactif des parcelles avec des fiches de cultures par parcelle, une planification annuelle et une planification des rotations de cultures.

L’ensemble est géré par une base de données SQLite qui inclut la majorité des espèces potagères et conservera l’historique des cultures. Les variétés potagères seront ajoutées avec la possibilité d’y indiquer les dates de semis et récoltes, les plantes compagnes et les rotations.

Le plan du jardin est facilement modifiable avec intégration d'un fond de plan aux formats JPEG/PNG/BMP, etc. Le logiciel est libre et sous licence GNU GPL v3.0 , il est téléchargeable en paquet Debian .deb pour GNU/Linux 64 bits. On y trouve également une notice d’utilisation à la page téléchargement ainsi que les sources en C++/Qt 5.5, pour ceux qui veulent les modifier. Les retours sont les bienvenus pour l’améliorer ou y apporter des ajouts.

Revue de presse de l'April pour la semaine 43 de l'année 2016

19
31
oct.
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal Votre potager a (encore) besoin de Tomate

Posté par . Licence CC by-sa.
29
27
mar.
2015

Je vous parlais l'année dernière de Tomate, un logiciel pour planifier et suivre les cultures au potager.

Le code source est disponible ici: https://github.com/MickaelG/tomate_cpp

Pas de révolution pour cette année, mais pas mal de corrections de bogues, un changement de l'organisation de l'écran, et surtout la possibilité de placer chaque culture dynamiquement dans la planche, au lieu des subdivisions fixes de la première version.

Pour le futur:

  • Une version Windows
  • La possibilité de spécifier les positions des cultures graphiquement au (...)

Journal Tomate, un logiciel pour planifier vos cultures

Posté par . Licence CC by-sa.
59
16
mar.
2014

Tomate est un logiciel qui permet de planifier et de suivre les cultures dans un potager.

Une fois décrites les différentes planches de votre potager, et les plantes que vous souhaitez cultiver, il permet de planifier et de suivre les cultures. Il offre deux vues du potager: la vue temporelle, où toutes les cultures d'une année sont visibles de façon chronologique, et la vue spatiale, où l'état du jardin à une date donnée est représenté.

Tomate est développé en C++ (...)

L'agriculture libre ?

Posté par . Édité par olivierweb, Bruno Michel, rpnpif, Benoît Sibaud, HSimpson et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
30
31
déc.
2013
Matériel

Après l'informatique, une nouvelle révolution pourrait arriver dans un milieu inattendu : celui de l'agriculture. En effet, quelques agriculteurs commencent à construire eux-même leurs propres outils permettant ainsi de ne plus être dépendants des grandes industries.