Jehan a écrit 1151 commentaires

  • [^] # Re: Positive attitude

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !. Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 15/08/18 à 18:42.

    j'ai aussi souvenir d'un dev' de chez GNOME ou GIMP, je ne sais plus, assez imbus de lui-même, qui ne donnait pas spécialement envie d'utiliser GIMP

    Je ne contribue que depuis (relativement) récemment, c'est à dire depuis 2012. Mais il paraît que certains des anciens contributeurs de l'époque d'avant n'étaient pas très cool, voire peut-être même un peu toxique. Mais ce n'est que du "on dit" car je ne les ai pas connus.
    En tous cas, de nos jours, ce n'est plus le cas. :-)

    [HS]Vous ne faites plus de lives ZeMarmot ? J'y passais de temps en temps même s'il n'y avait pas grand monde, c'était reposant de regarder quelqu'un dessiner. Après j'imagine que monter tout le setup pour si peu de résultat était peut-être un peu frustrant.[/HS]

    On a un peu mis en pause pour diverses raisons. Déjà y a le côté technique. Le logiciel de streaming (libre) faisait quand même beaucoup souffler la machine (qui a déjà beaucoup à faire quand on fait de l'animation), voire était plutôt instable (cela nécessite OpenGL 3.2, ce qui veut dire qu'on doit installer les pilotes Nvidia proprio, et même là, ce n'est pas parfait). Le pire n'est pas seulement que ça plantait parfois, mais qu'il arrivait à faire freezer la session graphique de temps en temps. OBS Studio est cependant très connu et une référence a priori chez les gens qui font du live, même s'ils savent pas que c'est libre. Y a peut-être quelque chose à configurer mieux. Et aussi j'ai cru comprendre que la version Linux est moins stable de manière générale. À voir…

    Ensuite oui, y avait pas tant de monde, et on se disait que ça valait pas forcément le coup.

    Mais surtout, Aryeom a eu une petite période de blues ces derniers mois (je l'ai déjà dit, l'un comme l'autre, on se pose beaucoup de questions; on nous dit constamment que GIMP peut lever beaucoup de financement participatif, mais dans les faits, notre financement est faible), voire un petit burnout. Donc elle a préféré continuer à travailler sans les lives. Mais là je lui ai montré ton message, et elle se dit qu'il faut peut-être les recommencer. On verra!

    P.S.: ne pas hésiter à laisser un message si on reprend les lives. Ça fait toujours plaisir et ça donne moins l'impression de faire un direct dans le vide. Faut pas donner tous les mercis qu'à moi. Y aurait rien de tout cela sans Aryeom non plus.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Fréquence de commits un peu exagérée

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !. Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 09/08/18 à 23:18.

    "22 commits par jour"
    […]
    Tu parles de "depuis 2.10.2" et je ne sais pas quand tu as fait le calcul

    Je ne me souviens plus du calcul exact de l'époque mais je peux en refaire un.
    En gros, je regarderais les commits faits entre GIMP 2.10.2 et 2.10.4, et ce, sur master, car c'est là où se passe vraiment le développement (pas sur la branche gimp-2-10 en particulier qui ne contient que les backports pour la série stable).

    Sur master, y a un tag GIMP_2_10_2 mais pas GIMP_2_10_4 car on a créé la branche gimp-2-10 justement à la sortie de GIMP 2.10.2 (donc c'est là où les 2 branches ont commencé à diverger). Pour le commit d'arrêt, je vais donc prendre un commit qui correspond à la date de sortie de GIMP 2.10.4, soit le 2018-07-04. Je prends le dernier commit à cette date. Note que ce n'est probablement pas le calcul que j'avais fait à l'époque, car j'imagine que j'avais pris HEAD qui était sûrement différent à l'époque (soit un peu avant, soit un peu après la sortie. Je ne suis pas sûr quand j'ai démarré cette dépêche collaborative). Quoiqu'il en soit, voyons le nombre de commits:

    $ git log GIMP_2_10_2..dc6c14c29fab25f3de87e1d0eaf4e761bdfd698e^ --oneline  |wc -l
    972
    

    Comme il s'agit d'une période de 45 jours, je fais une moyenne, soit: 972 / 45 ≈ 21,6. Voilà (avec un arrondi, ça fait 22 ;p).

    Ensuite soyons clair: GIMP 2.10.2 est le moment où on a divergé vers le port GTK+3, comme je viens de le dire, donc ça veut notamment dire qu'on a mergé tout le travail fait sur GTK+3 (dont la majorité avait été faite ce même avril/mai, après la sortie de GIMP 2.10.0!) d'un seul coup. En un sens, ça a clairement boosté les statistiques. D'un autre côté, tant qu'on ne merge pas une branche de fonctionnalité, elle ne rentre dans aucune statistique. Faut bien qu'elle le rentre un jour (de même que j'ai des dizaines de commits qui attendent dans des branches de fonctionnalité en cours, et un jour, je les verserai dans master d'un coup, mais en attendant, c'est comme si ils n'existaient pas). De toutes façons, il y avait clairement un moment, qui correspond à la sortie de GIMP 2.10.0 où on a vraiment eu un gros pic de contributions.

    Si maintenant tu remontes plus loin, par exemple le début d'année, comme tu le proposes, on a une moyenne à 11 commits par jours:

    $ echo $(( `git log --oneline --since=2018-01-01 |wc -l`/((`date -d  "2018-08-09" +%s` - `date -d "2018-01-01" +%s`)/(60*60*24)) ))
    11
    

    "plusieurs années que le développement est aussi actif"

    De manière générale, il y a forcément des hauts et des bas dans le développement. Surtout que comme on est 3 à faire la plupart des commits, forcément il suffit qu'il y ait une période où l'un de nous est peu actif pour que les stats baissent (par exemple pour le mainteneur, c'est souvent les fins d'année où il a moins le temps de contribuer car il a un commerce), de même qu'y a des périodes où tout le monde s'active. Quand je dis qu'on est très actif depuis des années, ça veut pas dire qu'y un taux constant de contributions à tout moment (ce serait pas humain!). D'ailleurs, ailleurs dans un commentaire, je dis même que notre développement s'accélère au contraire (ce qui ne veut pas dire que ça ne va pas se calmer à un moment, et puis de toutes façons, il y a des limites humaines à notre rythme de contributions!). Voilà, donc en gros, faut pas non plus s'attacher au mot près. Je donnais les stats entre 2.10.2 et 2.10.4, qui étaient effectivement de 22 commits par jour en comptant dans git, et c'était effectivement un très gros pic.

    Enfin les stats, c'est aussi beaucoup du "marketing", soyons clair. De toutes façons, on peut faire dire beaucoup de choses aux nombres, on le sait tous. Rien que le choix d'unités est sujet à critique. Un commit, est-ce vraiment un critère adéquat? Faut-il compter le nombre de lignes à la place? Compte-t-on alors les lignes de commentaires (important aussi) ou juste le code pur et dur? Et qu'en est-il de ceux qui ont un code plus concis ou plus élagué (par exemple déclaration et définition sur des lignes distinctes, etc.)? Comment compte-t-on le temps de recherche, diagnostic, lecture de docs? Le temps pris pour des choses (importantes) autre que du code (écriture de news, docs, etc.), même? D'ailleurs peut-on même simplement compter le temps passé par les contributeurs pour GIMP (réponse directe: non, c'est du logiciel libre, on sait pas combien de temps passe chacun), et alors qu'en est-il des gens simplement plus efficaces que d'autres? Etc. Etc. Etc.

    Ma conclusion, c'est que ce sont des stats. Les miennes étaient vraies (comme montrées plus haut) car notre branche master a réellement 22 commits par jour entre GIMP_2_10_2 et la sortie de 2.10.4. Ensuite ça vaut ce que ça vaut (pas grand chose, ou beaucoup, c'est selon).
    Là où je voulais en venir avec ces stats, c'est que c'est du développement vraiment très actif. Et d'ailleurs tu es d'accord sur ce point. :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: avec insistance

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !. Évalué à 2 (+0/-0).

    Comme quoi, avec le harcèlement, on peut obtenir des choses :)

    Va pas donner de mauvaises idées aux gens! :P

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: GIMP Fundation ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !. Évalué à 5 (+3/-0).

    Ah je pensais que tu parlais du développement en cours, parce qu'on nous fait souvent la remarque qu'on devrait sauter direct à GTK+4. On y a pensé nous-même d'ailleurs (on a une news vieille d'avant même la sortie de 2.10 où on évoque la possibilité) mais on a décidé que ce n'est pas une bonne idée (pas avant stabilisation du moins).

    Je sais bien qu'on approche enfin du bout du tunnel et que la prochaine version majeure sera la bonne, mais je doute que ce soit encore pour cette année. Je me trompe ? :D

    Ahahah. Qui sait?! Moi j'en sais rien en tous cas. On y travaille, mais on donne pas de dates. ;-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: GIMP Fundation ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !. Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 05/08/18 à 10:57.

    Je pense que tu te méprend sur mon commentaire (ou alors, je me suis vraiment mal exprimé, et je m'en excuse).

    T'inquiètes, je n'avais pas pris mal ton commentaire. J'essayais simplement d'y répondre pertinemment. Le fait est que quand on fait quelque chose similaire à notre projet, on semble se récolter tous les conseils du monde. Ce n'est pas mal, soyons clair. C'est un peu fatigant, mais ce n'est pas mal. D'ailleurs je suis sûrement aussi le premier à donner des conseils à d'autres quand ils se lancent par exemple en indépendant (je ne suis d'ailleurs pas certains si mes conseils sont si pertinents et si je contribue pas à fatiguer ces gens, même s'ils ne me le disent pas par politesse).

    Le truc, c'est aussi que beaucoup de ces conseils sont des trucs que je sais, ou même que je sais ne pas marcher, voire souvent que j'ai déjà essayé maintes fois. Je pourrais te citer toute une liste des classiques (mais je vais pas le faire sinon rallonger encore plus le commentaire).
    Dans ce fil, on me propose de faire une fondation GIMP (je l'ai entendu 20 fois), qu'il faut plus d'argent (captain Obvious), que beaucoup attendent les fonctionnalités X ou Y (on accepte les patchs!). D'ailleurs la pertinence de ta liste de fonctionnalités est vraiment sujette à question. Genre quand tu me dis:

    Et même si le développement est vraiment actif, la première chose que l'on voit, c'est que Gtk+ 4 va bientôt sortir, mais que GIMP utilise toujours une version obsolète

    Ben… non GTK+3 n'est pas obsolète. C'est la version à jour de GTK+. Non, on ne va pas commencer à travailler sur une version "mouvante", pas sortie et donc qui va constamment casser son API. On a bien assez de boulot (et comme tu le notes, on est peu nombreux). Travailler sur une version de développement serait comme se tirer une balle dans le pieds pour être sûr que GIMP 3 ne sorte jamais (ou dans 10 ans) et qu'on ait constamment à corriger notre code (comme si on n'avait pas assez de travail!). Surtout qu'on parle de GIMP, pas d'une petite application mono-fonctionnalité de 10 000 lignes de code (qui elle, oui, peut se permettre des changements dans son toolkit, éventuellement… enfin si elle ne prévoit pas de sortir d'ici quelques années!).
    Nous avons une règle au sujet de nos dépendances pour la branche master: il faut qu'elle soit dispo dans Debian Testing. Cela la rend suffisamment récente pour travailler avec des dépendances qui ne sont pas dépassées, et en même temps, on sait que cette dépendance fera son apparition dans les autres distribs d'ici 1 an ou 2.

    Attendons que GTK+4 sorte et soit stable pour le considérer.
    Tu vois, clairement, c'est aussi un conseil de quelqu'un qui n'est pas sur le terrain. :P

    Mais reconnais que vous êtes une petite équipe. Si demain il devait arriver malheur à l'un d'entre vous (ne serait-ce que Mitch ou toi), ou que pour x raison vous ayez soudainement envie de passer à autre chose, le développement serait sérieusement ralenti.

    C'est vrai, mais c'est le cas de 99.99% des logiciels Libres. Je viens de regarder (encore) l'activité de Blender. Ils ont à peine plus de gros développeurs que nous (si je regarde 2018, je dirais 4 vraiment gros développeurs). Ensuite oui, je suis sûr que Firefox ou Apache n'ont pas ce problème. Mais pour en arriver là, ce n'est pas juste un ou 2 commerciaux qu'il faut engager.

    Donc non, la professionnalisation ce n'est pas un gros mot.

    Et je suis totalement d'accord, puisque j'ai répondu que c'est exactement ce que l'on fait! ;-)

    Comme l'a mieux expliqué Zatalyz, ça commence par trouver quelqu'un capable de faire du marketing et trouver des financements

    Il y a un million de trucs à répondre à ça! Déjà, comment le paie-t-on? On est une asso, on fait du tout-libre, etc. Donc effectivement si quelqu'un veut aider bénévolement parce qu'il veut promouvoir le la création Libre (un des objectifs de l'asso), on n'est pas contre. Dans les faits, on a eu des aides ponctuelles déjà, de par le passé, mais on ne va pas pousser ces gens à travailler d'arrache-pied sans être payés. Perso j'aimerais que tous ceux qui travaillent soient payés (correctement en plus), idéalement. Je fais partie de ces gens qui considèrent que c'est normal de payer quelqu'un pour un travail et je ne veux surtout pas trop profiter des gens (même raison pour laquelle je n'aime pas les stages par exemples, et surtout les stages non-payés; on nous en a encore proposé y a pas longtemps et c'est pour moi de l'exploitation de jeune mains d'œuvre). Or si on paye cette personne, ben nous on n'a plus de sous (je rappelle que depuis quelques années, on jongle avec quasi rien).

    Ensuite y a la fameuse réponse, oui mais cette personne est censée ramener plus que ce qu'elle coûte! Donc une fois engagée, elle ramènera de quoi vous payer. Déjà ce n'est pas sûr. De même que j'expliquais qu'il peut y avoir de mauvais dévs, il peut aussi y avoir de mauvais commerciaux (quand on parle de financement, ou marketing pour la pub; au passage, tu me parles de 2 postes différents là comme si c'était la même chose!). Donc ce n'est pas sûr qu'ils ramènent quoi que ce soit. Peut-être se retrouvera-t-on à les payer pendant 6 mois sans qu'il n'y ait aucun retour puis on doit leur dire au revoir, et entretemps, le projet a pu tomber à l'eau (car un développeur et une réalisatrice, ça mange aussi). Ensuite y a le fameux sujet: ces gens sont-ils vraiment ceux qui ramènent l'argent? On retrouve souvent ce sujet de discussion lorsqu'on se demande s'il est vraiment normal de payer des CEOs des prix exorbitants (et l'une des 2 réponses est souvent: oui mais ils sont censés ramener plus que leur salaire). Soyons honnête 2 minutes, les commerciaux sont ceux qui mettent leur nom sur le papier et qui signent, mais en général, sans le travail des techniciens (développeurs, animateurs, etc.) qu'ils ont vendus, y aurait rien eu à vendre. Prenons l'exemple de cette récente donation de 400 000 $ à GNOME/GIMP. Cela a-t-il été ramené par les commerciaux/CEO en arrière-plan qui ont démarché le donateur? Peut-être (ou pas, j'en sais rien, c'est pas écrit). Ce donateur aurait-il donné de toutes façons si y avait juste eu des développeurs parce qu'il aime GNOME/GIMP indépendamment d'un quelconque démarchage? Peut-être aussi. Le fait est qu'on n'en sait rien pour GNOME. Ce n'est malheureusement pas si simple à répondre, mais il est vraiment très pertinent de se poser la question.
    Par contre côté GIMP, on peut répondre tout de suite: on ne savait rien de cette affaire, on n'a pas démarché, donc cette donation n'a rien à faire avec un quelconque marketing/commercial (et non ce n'est pas GNOME qui a demandé pour nous). Ce qui tend à invalider l'assertion qu'il faille du marketing pour de gros financements. :-P

    je vois que chez Wikimedia […]

    Très bon exemple, si je me souviens bien, à l'époque (qui a duré de nombreuses années, alors même que Wikipédia était déjà connue et dans le Top 10 mondial des sites visités), leur seul employé était un admin. Car au final, ça sert à rien d'avoir du marketing et du commercial si l'exécutif ne fonctionne pas. La première chose à faire, c'était d'avoir un site qui fonctionne. De même que pour nous, la première chose, c'est de faire un film. :-)

    Ça ne serait pas mieux de ne plus avoir à se soucier de tous ces problèmes, de pouvoir bosser sereinement sur un projet qui te tient à coeur ?

    Alors oui, je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu dis sur le fond. Je ne me méprenais pas sur ton commentaire précédent non plus, de même que je veux être clair pour que tu ne te méprennes pas sur le mien. Mes réponses ne sont pas aigries ni en colère, ni quoi que ce soit de négatif. C'est pour cela que j'essaie de les parsemer de smileys (mais apparemment ça marche pas). Et là, quand je te réponds, je souris. Promis, c'est pas un mensonge! :P
    Je sais aussi que mes longs commentaires à rallonge (j'arrive pas à faire court!) peuvent faire croire le contraire, mais ils ne signifient pas un état de désaccord.

    Donc, reprenons: oui je suis d'accord… mais comme je l'ai expliqué, ce n'est pas si simple. Dire "il vous faut du marketing", c'est une recette de grand mère qui est à la fois évidente et à la fois pas en phase avec le monde réel qui ne prend pas en compte le fait qu'il faut payer cette personne, que ce n'est pas dit que cette personne va vraiment ramener des fonds, et surtout que ce n'est absolument pas sûr que je n'aurais plus à me soucier de rien. Par exemple, je l'ai dit, par le passé, on m'a déjà proposé de m'aider pour du financement (qu'on n'a pas eu), et au final, j'ai passé 90% du temps sur le dossier car c'est moi qui connaissais le mieux le dossier (note que je n'en veux pas du tout à cette personne qui m'a quand même aidé sur les 10% et je suis reconnaissant, mais c'est pas ce que j'appelle "ne plus se soucier des problèmes"). Ça c'est la réalité. :-)

    Alors oui, LILA existe déjà (à qui je donne dix euros tous les mois)

    Merci beaucoup pour cela! :-)
    Perso je relativise notre taille. Oui on est petit et ridicule, et c'est pour cela qu'on ne peut pas engager quelqu'un en espérant qu'il soit doué et ramène soudainement beaucoup, tout en se mettant à négliger tout l'exécutif. En même temps, on arrive à tenir depuis quelques années. J'y crois personnellement. Certes cela ne m'empêche pas de régulièrement rappeler les gens de notre existence en demandant de nous soutenir, mais je suis confiant que ça va aller en s'améliorant, même si j'ai aussi mes périodes (très régulières) de doute.

    En fait je pense que tes conseils sont vrais, mais simplement mettent la charrue avant les bœufs. Ils ne seront applicables que quand l'asso aura réussi à nous rémunérer convenablement d'abord. Un projet qui ne pense pas à l'exécutif d'abord ne vaut rien. Et ce jour là, quand on aura des sous en plus, alors on pourra penser à engager du marketing.
    Wikipédia, c'était pareil, ils ont commencé par rémunérer l'exécutif. De même que la fondation Blender, quand ils ont eu des sous, ils ont payé du développement (et des animateurs avec leurs fameux Open Projects), etc. On ne commence pas un projet sans sous avec du marketing et du commercial. Enfin si, certains le font. On appelle ces projets des vaporwares. :P

    En tous les cas, c'est mon point de vue et aussi la position de LILA à ce jour. Peut-être qu'on a tort (mais je crois pas).

    Ah et dernier détail: tu ne peux pas nous comparer avec la Blender Foundation (née en 2002), la Wikimedia Foundation (2003), la Mozilla Foundation (2003), la Linux Foundation (2000) ou je-ne-sais quelle autre fondation ou association qui ont 15 ans ou plus, qui fonctionne confortablement et avec laquelle tu nous compares (nécessairement car tu cherches des points de comparaison et ce sont les organismes que l'on connaît bien dans le Libre). LILA existe techniquement depuis presque autant (on l'a fondé avec un ami en 2005, pour un projet de Musique Libre qui n'a pas connu le jour), mais dans les faits, elle est tombée en sommeil et est née à nouveau en 2015. Si tu veux nous comparer, prend les autres organismes nés récemment et tu verras qu'elles sont toutes aussi petites que nous, voire qu'elles ont plus de mal que nous.
    Il y a 15 ans, déjà c'était plus simple car il y avait encore peu de projets, donc dès que l'un d'eux émergeait avec du code fonctionnel et commençait à se professionnaliser, les gens se ruaient dessus avec leur portefeuille ouvert. De nos jours, les projets florissent quotidiennement. Les gens donnent toujours, mais ils répartissent leurs dons. Regarde donc tous ces autres projets récents dans le Libre: ils ont tous autant de mal que nous.
    En outre, même ces gros projets d'antan n'ont pas commencé avec les sommes de maintenant. Donc il faudrait nous comparer avec leur situation d'antan (probablement un peu meilleure que nous, car peu de projets à l'époque encore une fois, mais meilleure de très peu).

    Voilà. Je pense qu'on peut conclure ici. Encore une fois, mes longues réponses ne sont ni des attaques ni des défenses (je ne me suis pas senti attaqué). Ce sont juste des explications de notre situation, et je le fais en détaillant un peu comment marchent les choses de mon point de vue (qui peut être erroné, mais en même temps, c'est ainsi que je le vis au quotidien, donc même si j'ai peut-être tort, j'ai du mal à m'en défaire). Et donc oui, on professionnalise le développement de GIMP et la réalisation d'un film libre (ce sont des faits; on a du mal, mais on y arrive en partie); mais non, je ne pense pas que cela peut passer par l'emploi de gens au marketing à notre stade (sauf s'ils veulent le faire bénévolement pour LILA, mais même là, on ne peut pas accepter n'importe qui juste parce qu'ils veulent, et surtout je peux pas aller les chercher: ils doivent proposer d'eux-même, c'est une partie de la définition du bénévolat).
    Désolé. Je suis conscient que c'est pas facile de voir l'état d'esprit des gens à l'écrit, surtout avec un long pavé comme les miens. :P

    Pour moi, vous êtes vraiment sur la bonne voie avec tout ce qui est mis en place ces dernières années, que ce soit avec Gimp ou The Marmot. J'espère que vous trouverez des renforts pour que ces financements puissent se débloquer :)

    Merci. On pense aussi être sur la bonne voie, même si on est pas sûr que notre véhicule tiendra le coup jusqu'au bout parce que cette voie est un peu caillouteuse. Et oui on espère aussi qu'on trouvera du financement. ;-)

    Si tu veux, et si tu es à Paris, je serais heureux d'en discuter autour d'un café (mon email traîne partout, notamment sur mes commits) et tu verras qu'il n'y avait pas méprise. Juste désaccord sur le process, mais sans aucun mauvais esprit. :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: GIMP Fundation ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !. Évalué à 10 (+13/-0). Dernière modification le 04/08/18 à 09:15.

    Plus qu'une fondation, je pense que les gens attendent surtout une professionnalisation (même si tu préfères une bande de potes hippies :p)

    Ben écoute d'un côté, on a une fondation (hypothétique) qui paieraient des salaires pour améliorer GIMP et de l'autre une association (non hypothétique, elle existe) qui paie des salaires pour améliorer GIMP. Mais le premier cas serait de la professionnalisation et le second une bande de potes hippies. Euh… Ce serait pas une nouvelle version du bon et du mauvais chasseur là? ;-)

    Sérieusement c'est un peu triste. On a l'impression que vous vous attachez au nom. Parce qu'on n'a pas "GIMP" dans le nom, c'est soudainement pas "professionnel"? Ou alors je vois pas. Parce que soyons clair, c'est un peu la seule différence là.

    accélération du développement

    Je pense que peu de logiciels peuvent se targuer d'avoir un développement aussi intense que nous. Attention, je dis pas qu'y en a pas qui ont un développement encore plus actif. Je suis sûr que Firefox par exemple nous coiffe au poteau. Par contre comparons par exemple avec un logiciel tel que Blender.

    Voyons le nombre de commits dans GIMP (master) depuis le début de l'année et depuis début 2017:

    $ git log --oneline  --since=2018-01-01 |wc -l
    2430
    $ git log --oneline  --since=2017-01-01 |wc -l
    4308
    

    Maintenant dans Blender (master):

    $ git log --oneline  --since=2018-01-01 |wc -l
    1381
    $ git log --oneline  --since=2017-01-01 |wc -l
    4334
    

    Voilà, GIMP a plus de 40% de commits en plus sur les 8 derniers mois. Ensuite si on remonte le temps, Blender gagne du terrain, on a à peu le même nombre de commits sur les 20 derniers mois et ça s'inverse en remontant plus loin. Notre activité n'a fait que s'accélérer depuis des années, continuellement. Je sais pas trop ce que tu veux de plus.

    Et tout cela, avec en gros 3 core développeurs (Mitch, Ell et moi-même) qui faisons à peu près le quart des commits chacun (puis y a d'autres développeurs, certains plus réguliers que d'autres). Je crois qu'on n'a vraiment pas de quoi avoir honte de notre petite équipe. Peu peuvent se targuer d'une telle activité.
    Comme tu le soulignes toi-même, c'est juste une histoire de perception (ou encore "a priori"). Un logiciel comme Blender, on va lire qu'ils sont méga actifs, etc. Mais pas GIMP? Ensuite cette perception n'est heureusement pas généralisée, car (comme je le dis dans l'article), notre image a vraiment changée et je ne lis plus personne dire que le développement de GIMP est lent. Tu es le premier que je lis ressortir cela depuis un bon moment. :P

    Pour résumer, plus de pognon pour pouvoir faire plus de choses, puisque apparemment, les bénévoles compétents et motivés sur le long terme, ça ne court pas les rues.

    Ben les employés compétents et motivés aussi, je t'assure. Je ne sais pas exactement ton champs d'activité (mais si tu traînes ici, les probabilités que ce soit quelque chose dans l'informatique sont grandes!), mais dans le développement logiciel, tu trouves aussi (c'est à dire comme dans tout métier) beaucoup d'incompétents. L'argent ne fait rien à l'affaire.

    Et pour avoir eu aussi mes expériences professionnelles dans le développement logiciel en entreprise (comme on peut s'y attendre), laisse moi te dire que notre petite équipe de bénévoles "hippie" n'a vraiment rien à envier à tes supers employés qui seraient plus à même que nous d'offrir aux gens ce dont ils rêvent. Franchement j'ai rarement vu un tel regroupement de gens compétents que dans notre micro équipe (non seulement les 3 au cœur, mais aussi ceux qui bossent sur GEGL, ainsi que certains réguliers qui font pas tant de patchs, mais quand ils en font ou quand ils réagissent, tu te dis que tu aimerais bien les voir plus souvent!).

    En conclusion, je voudrais boucler et revenir à ce que j'ai dit au début de ce commentaire: oui LILA est professionnelle. Et lever des fonds participatifs pour employer des développeurs est exactement ce que nous essayons de faire. Franchement avant de parler d'engager de nouveaux développeurs/designers, on aimerait bien pouvoir avoir au moins assez pour payer ceux qui contribuent actuellement et aimeraient bien en vivre (nous sommes 2: le mainteneur de GEGL et moi-même sur GIMP, voire 3 en comptant Aryeom qui de temps en temps fait des illustrations pour gimp.org, des icônes, des ateliers, ou autres, et surtout aide en donnant continuellement des retours pour améliorer GIMP et son interface en tant que professionnelle l'utilisant au quotidien; aucun de nous n'a actuellement assez pour financer un salaire minimum).

    Je dois avouer avoir un peu du mal à comprendre. Beaucoup nous disent que si nous faisions des crowdfunding pour améliorer GIMP, ils donneraient. Mais la réalité, c'est qu'on le fait depuis environ 2 ans maintenant (et oui, c'est officiel, nos crowdfundings sont listés dans la page donation de GIMP). On a donc déjà professionnalisé GIMP depuis 2 ans. Il ne tient maintenant qu'à vous tous de nous permettre de ne pas abandonner en si bon chemin (parce qu'on y pense plutôt régulièrement malheureusement). :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: GIMP Fundation ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !. Évalué à 7 (+5/-0).

    Les fonds de GIMP ont toujours été gérés par la fondation GNOME. Cette annonce ne change absolument rien du tout. Mais vraiment rien.
    Ensuite si on décide que cet argent peut aller en salaires, une partie peut éventuellement être donnée à LILA.

    Encore une fois, relire mon commentaire. Je ne comprends pas pourquoi vous voulez absolument une "fondation" alors qu'on a déjà tout ce qu'il faut. C'est une obsession sur le nom?

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Bon

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Écoles d'ingénieurs: les frais augmentent. Évalué à 10 (+22/-0). Dernière modification le 03/08/18 à 09:13.

    D'un autre côté, on parle de centraliens. S'ils doivent faire un emprunt, ils devraient pouvoir le rembourser assez vite avec un brut moyen de 52 000 € par an.

    Cela implique que les étudiants doivent rentrer dans les cases. Si une personne décide de ne pas aller vers un boulot classique d'ingénieur centralien, et probablement avec un salaire moindre, alors il ne peut plus rembourser. Donc on le force à faire quelque chose de sa vie qu'il ne veut pas forcément.

    Je ne dis pas cela au hasard. Il y a pas mal d'années par exemple, j'ai failli acheter un petit appart, pour lequel je me serais endetté pour des dizaines d'années et aurait été incapable de lâcher mon boulot d'ingénieur (sauf pour un autre, si possible avec le moins de vacances entre-deux). Puis je me suis ravisé et ai décidé que je préférais vivre bien. Par la suite, j'ai même démissionné (sans autre boulot en perspective), j'ai vagabondé, ai vécu dans plusieurs pays (en travaillant là-bas parfois, parfois non). Puis de nos jours, je fais du Logiciel Libre (pendant des années entièrement bénévolement) et je développe GIMP avec des salaires qui feraient rigoler (jaune) n'importe quel ingénieur (soyons clair, on parle même pas de salaire en sortie d'école, et de loin; mais vous êtes tous bienvenus pour aider à notre financement collaboratif si vous aimez GIMP ;p).
    Mais globalement je suis heureux de ma vie, j'aime ce que je fais et mon but ultime n'est pas de rouler sur l'or (même si j'aimerais bien être bien payé, soyons clair; mais "vivre bien" passe en priorité).

    Alors forcer les gens à prendre un prêt dès leurs premiers pas en tant qu'adulte signifie ne plus leur donner de choix sur ce qu'ils feront de leur vie. Ils doivent au plus vite marcher au pas. Ensuite certains, c'est exactement ce qu'ils veulent et ils sont très heureux avec cette vie. Mais pas tous.

    Et la réponse éventuelle "ces personnes ne sont pas obligés d'aller en école d'ingénieur" n'est pas acceptable. Pourquoi serait-il interdit d'avoir de bonnes études d'ingénieur sans vouloir rentrer dans les cases professionnellement ni s'endetter? Tout ce que j'ai dit précédemment peut aussi s'appliquer à un ingénieur (comme à n'importe quel métier, donc n'importe quelles études).

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: GIMP Fundation ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !. Évalué à 10 (+14/-1).

    Il y a tout de même une différence de processus avec la Blender Foundation. Ils mettent le logiciel en avant, alors que sur ce projet, je préfère mettre la création en avant. Le logiciel libre est pour moi simplement une évidence (tout logiciel devrait être logiciel libre), pas un but. :-)

    Et ça veut aussi dire que nous pourrions aussi contribuer à d'autres logiciels, pas seulement à GIMP (ce que d'ailleurs je fais, même si effectivement à ce jour, GIMP seul est environ probablement la moitié de mes contributions).

    Est-ce que tu penses qu'il serait possible d'envisager une telle structure pour GIMP ?

    Il y a déjà plusieurs "problèmes" à un tel raisonnement. GIMP n'est à ce jour pas une entité du tout (pas une association, pas une entreprise, pas une fondation, rien d'enregistré). Nous avons un mainteneur, mais même là, cela reste une organisation extrêmement organique et qui arrive vraiment à s'auto-gérer (très bien en plus!) simplement par la bonne volonté et bienveillance des contributeurs principaux (franchement, c'est l'une des ententes les plus cools que j'ai connues dans le Libre, et c'est ça qui m'a fait rester). Si on doit citer un exemple typique de l'organisation "bazar" du Logiciel Libre, GIMP est probablement un des meilleurs exemples (voire l'un des seuls parmi les plus gros logiciels connus du Libre).

    Or on aime tous cette ambiance, coordination et organisation bon-enfant, et sérieusement ça me ferait mal de pêter ça, en essayant d'y rajouter une structure plus rigide. Perso j'adore le fait que GIMP soit pas une entité définie, de même que j'aime aussi les organizations horizontales, les partenariats (genre SCOP en entreprises, un concept que j'aimerais bien faire un jour si je monte une boîte), bien plus que les hiérarchies.

    Je pourrais essayer de le faire seul dans mon coin, par exemple en reformulant le but de notre association (LILA) pour en faire une GIMP Foundation, ou en créant une nouvelle entité, mais franchement cela pourrait être ressentie par les autres contributeurs (et probablement à raison) comme une sorte de coup d'état. Une prise de pouvoir par la création d'une entité dans notre coin qui utiliserait le nom GIMP alors que tous les autres sont cools avec l'organisation informelle actuelle. Franchement j'ai pas envie de ça. Je pense que la seule chose qui en ressortirait serait de ruiner le développement et les relations dans l'équipe GIMP. Et probablement cela ferait fuir les contributeurs (déjà qu'on n'est pas nombreux! Et notons que même si je me considère pas mauvais, je connais aussi mes limites; et je suis super heureux de coder aux côtés d'autres développeurs vraiment super doués; la dernière chose que je voudrais serait de les dégoûter de contribuer).

    Aussi comme je le disais, nous on aime l'idée que notre but est de créer un film, des vidéos géniales pour Framasoft ou d'autres gens, même un jeu de société récemment pour une autre asso, etc. Le tout avec des logiciels libres que nous améliorons nous-même. Et non pas l'inverse: mettre l'accent sur un logiciel pour que d'autres utilisent. Donc je préfère LILA telle qu'elle est actuellement et n'ai pas vraiment envie qu'on en fasse une fondation GIMP.

    Dernier point, soyons honnête un instant! Cette structure existe! C'est LILA! Bon je me contredis (exprès!), car je viens de dire juste à l'instant que nous ne sommes pas la fondation GIMP et ne souhaitons pas le devenir. Mais dans les faits, on développe GIMP et des projets autour. À ce jour, c'est plus ou moins 100% de ce que l'on fait. Si le besoin d'une telle structure, c'est d'avoir une entité officielle et enregistrée à laquelle donner, ou à laquelle se raccrocher de manière officielle, ben LILA fait parfaitement l'affaire et vous pouvez être sûr que votre argent est utilisée pour GIMP.

    Maintenant cela peut changer. Peut-être que dans un an, 2 ou 10, on fera un projet en contribuant plutôt à Blender, ou Synfig, ou Inkscape (ou que sais-je encore). Et ce jour là, si ça ne convient plus, vous pourrez changer de crèmerie. Et surtout vous le verrez venir, et on l'annoncera en avance. Mais pour l'instant, on est ce qui se rapproche le plus d'une fondation GIMP. :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Ghibli l'a aussi fait

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le libre intéresse un studio d'animation français. Évalué à 10 (+13/-0). Dernière modification le 14/07/18 à 10:56.

    Je ne comprends pas pourquoi certains disent que Ghibli a libéré OpenToonz. Ce logiciel a été développé par son éditeur après un rachat d'entreprise. Cela n'a rien à voir avec une décision de Ghibli qui ne faisait qu'utiliser ce logiciel (fait qui a beaucoup été mis en avant pour promouvoir le logiciel certes), comme d'autres.

    Quant à Cube, puisqu'ils font beaucoup de 3D, je sais que c'est surtout Blender qui les intéresse. J'ai un peu (rapidement) rencontré un des patrons dans leurs locaux y a quelques mois, et il a effectivement dit que Blender l'intéressait (sans que quiconque mette le sujet du libre ou de Blender en particulier sur la table, il en a parlé de lui-même en parlant des logiciels), principalement pour l'économie sur les licences. Il a aussi dit que ça prendrait probablement du temps pour y passer car les premières personnes à convaincre sont les réalisateurs (on rappelle qu'en animation, un réalisateur est un vrai technicien et il a aussi besoin de bien connaître les logiciels du pipeline) or ces derniers ont souvent leurs habitudes. Aussi il a dit qu'ils n'utiliseraient aucun des moteurs de rendu de Blender (pas même Cycles dont on parle beaucoup). Il a cité un autre moteur (dont je ne saurais plus dire le nom; probablement un moteur propriétaire d'ailleurs) en disant que les moteurs de Blender n'ont pas la qualité suffisante (d'après lui; perso, je ne saurais me prononcer).

    Enfin perso, j'en ferais pas non plus une grosse news. Blender est déjà bien implanté dans le métier (même si clairement pas le n°1 non plus), on en entend régulièrement parler dans divers studios, voire certains l'utilisent effectivement déjà, Pôle Emploi finance des formations Blender, etc. En tous cas, c'est cool, mais rien de bien neuf. :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Compiler

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GNU Emacs 26.1. Évalué à 10 (+11/-1).

    ./configure
    […]
    sudo make install

    Configurer avec le préfixe par défaut (/usr/local), et surtout installer en root est le meilleur moyen de pêter un jour son système. C'est fortement déconseillé.
    De manière générale, il n'y a absolument aucune raison de faire quoi que ce soit avec les droits d'administrateur quand on compile un programme (bien sûr, hormis les quelques cas spéciaux de logiciels qui ont besoin de droits d'admin pour par exemple ajouter un setuid, ou logiciels très bas niveau, ou autre; je doute qu'emacs soit un de ces cas particuliers, sauf erreur), malgré les nombreux tutos qui pullulent sur le sujet et qui se recopient les uns les autres sans réfléchir.
    En fait sous Linux, on peut (et on a toujours pu) installer des logiciels sans le moindre droit admin (encore une fois, sauf exceptions)!

    Donc, déjà s'il y a une option générique des autotools à connaître, c'est --prefix qui permet de choisir un préfixe d'installation perso. Dans mon cas, je prends souvent $HOME/.local. Ainsi l'appel devient:

    ./configure --prefix=$HOME/.local/

    Puis au moment de l'installation, un simple:

    make install

    Pas de sudo nécessaire! Vous avez tous les droits d'accès dans votre $HOME.
    Bien sûr, il est fort probable que votre système ne met pas les variables d'environnements appropriés pour trouver un logiciel dans $HOME/.local (quoique j'ai déjà vu cela, ce préfixe est assez classique car il est parent de $XDG_DATA_HOME). Je conseille de rajouter cela dans votre ~./.bashrc:

    export PATH=$HOME/.local/bin:$PATH
    export LD_LIBRARY_PATH="$HOME/.local/lib:$HOME/.local/lib64:$LD_LIBRARY_PATH

    Et voilà!

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Typo

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le statut juridique des jeux video libres. Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 06/06/18 à 18:04.

    Et quand bien même, ça serait assez absurde de nier le concept de «propriété intellectuelle»

    Ben non, comme le prouve BAud et tant d'autres. On peut vouloir repenser l'affirmation qu'on peut être propriétaire de la représentation/utilisation d'une œuvre parce qu'on en est l'auteur (droits d'auteur), ou de l'implémentation d'une invention (brevets) ou d'un nom ou logo (marque), etc. C'est un débat classique de société. Il n'y a donc rien d'absurde.

    Par contre, non il ne s'agit pas de nier l'existence de ce concept. Le concept existe, c'est concret (par définition s'il y a un terme pour nommer le concept!), et surtout il est dans la loi française (donc non seulement il existe philosophiquement, le concept existe aussi légalement). C'est un fait. D'où ma réponse à BAud. Mais vouloir en discuter la légitimité est tout à fait approprié et n'a rien d'absurde.

    Note que je ne dis pas que j'en discute entièrement la légitimité moi-même. Je suis plus intéressé par faire des choses concrètes en utilisant le système en place (à l'heure actuelle, c'est pas comme si j'avais le pouvoir pour changer la loi!), notamment en utilisant des licences libres, que juste discuter. Mais clairement ça se discute.

    Ça serait comme prétendre que les religions n'existent pas, ou que le créationnisme n'existe pas.

    Euh… non pas du tout. Si tu veux vraiment faire ce genre de parallèle, à la limite c'est comme prétendre que Dieu n'existe pas (et encore! Je crois que tu mélanges des choux et des carottes pour aider ton propos avec un exemple assez absurde et surtout très trollifère. Tu arrives quand même à faire dériver une discussion sur la propriété intellectuelle vers le sujet beaucoup plus sensible de religion, c'est fort! :P). Personne ne dit que ces concepts/courants n'existent pas. Mais certains en discutent la légitimité, c'est tout.

    Une discussion pourrait tourner autour de l'idée que la propriété intellectuelle pourrait ne pas exister légalement.

    Perso je ne comprends pas cette possibilité que tu évoques. La propriété intellectuelle existe légalement (en France du moins, je ne vais pas prétendre connaître les textes de loi de tous les pays, et si tu parlais d'un autre pays, on a juste commencé la discussion sur un quiproquo! :P). C'est un fait, c'est écrit noir sur blanc dans la loi, avec ces mots exacts ("propriété intellectuelle"). Y a rien à discuter ou à mettre ou subjonctif.
    Ensuite interpréter la définition légale du concept, si c'est ce que tu voulais dire, oui c'est faisable.

    Mais sinon à part discuter la légitimité du concept (avec éventuellement l'espoir de changer un jour la loi pour les gens contre ce concept), je vois pas trop ce qu'il y a d'autre à discuter.

    Au final, j'ai bien assez discuté sur le sujet. La propriété intellectuelle est nommée dans la loi, c'est tout ce que je voulais dire dans mon commentaire. Néanmoins on ne peut pas nier que plein de gens en discutent la légitimité, genre constamment. Pour moi y a rien d'absurde dedans, et surtout y a pas de réponse évidente sur un sujet si complexe (à la fois philosophique et sociétal)… en tous cas pas une réponse qu'on trouvera sur Linuxfr sur un commentaire de quelques mots dans un fil de discussion quelconque. :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Typo

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le statut juridique des jeux video libres. Évalué à 5 (+3/-0).

    Ta remarque était peut-être d'ordre philosophique. Dans ce cas là, j'ai rien dit!

    Mais hormis les considérations philosophiques, selon la loi, la propriété intellectuelle existe bien malheureusement, puisque le code qui définit justement ce que sont le droit d'auteur, les marques, les brevets d'invention, etc. s'appelle le "Code de la propriété intellectuelle". :P

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Lignes de code

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de GIMP 2.10.2. Évalué à 10 (+14/-0).

    900 000 lignes de code, je trouve cela juste gigantesque (c'est des années de travail à temps plein).

    Ok, comme quoi, un commentaire, c'est plus clair quand on utilise des phrases complètes. ;-)

    C'est vrai que ça fait beaucoup (même si j'ai pas pour habitude de regarder le nombre de lignes qui changent et que le nombre de lignes peut monter assez rapidement avec le code "boilerplate, etc.).
    Je me souviens plus exactement comment j'ai fait ces stats y a quelques jours, mais en essayant d'en refaire maintenant avec git diff, je trouve:

    git diff --stat c50fb989c820595fc3c79964b491b089de207096..ed023bf05e2bda0e82e3c4c1f2b303b21f4fd7c8
    […]
    1184 files changed, 10518 insertions(+), 922423 deletions(-)

    Le premier commit est le premier commit du 28 avril 2018 pour le port GTK+3, le second étant le premier commit du 20 mai (jour de sortie de GIMP 2.10.2). La différence de compte doit venir que j'ai pris un autre commit de fin (comme j'ai préparé la news en avance bien sûr, un plus vieux commit), mais globalement les chiffres restent similaires (je voulais vérifier au cas où j'ai fait une faute en copiant!).

    Comme tu as éveillé tout de même mon esprit critique, j'ai regardé en détail le diff. Et tu as raison, c'est trop! En fait y a une suppression d'un SVG compté par git comme 872001 lignes supprimées à lui-seul! Clairement ça plombe les stats et c'est pas du code. On tombe à 50.000 lignes supprimées pour 10.000 insérées. C'est sûr, c'est pas pareil! :-)
    Bon on reste à une insertion pour 5 suppression, mais c'est moins qu'une pour 100.

    Merci de faire remarquer. C'est tout de suite mieux quand tu fais des commentaires avec du texte dedans, tu vois! :P

    D'ailleurs si les admins de linuxfr veulent corriger, c'est avec plaisir!

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Limitations du flatpack

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de GIMP 2.10.2. Évalué à 6 (+4/-0).

    On peut pas résumer/lister ces limitations dans une bulle d'information.
    Il faudrait que je fasse un journal pour en parler (c'est prévu), et éventuellement faire un lien depuis gimp.org.

    Les sandbox, c'est aussi beaucoup une évolution des logiques de conception des logiciels.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Commit de fusion ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de GIMP 2.10.2. Évalué à 10 (+10/-0).

    C'est surtout le mainteneur qui déteste les commits de merge, et ceci dit, je suis assez d'accord dans le cas de GIMP.

    En gros, le but principal d'un commit de merge, c'est essentiellement "garder l'historique". Un commit doit garder son hash à jamais pour pouvoir être toujours retrouvable, histoire de ne jamais casser des liens ou rendre des discussions sur un changement particulier incompréhensible (car tu ne peux plus retrouver le commit discuté si le hash a changé).

    Ça a beaucoup de sens sur de très gros projets avec énormément de contributeurs, etc. et surtout avec des branches de longue haleine. Par exemple si la branche principale est celle du mainteneur et chaque "lieutenant" (ou sous/co-mainteneur) a des branches (voire un remote) à lui, etc. Dans un tel contexte, on veut faire en sorte que toutes ces branches publiques à vie indéterminée gardent leur historique pour garder toute la cohérence.

    Dans un projet comme GIMP avec 3 ou 4 développeurs permanents (et pas mal de gens externes qui font juste un patch par ci par là), qui bossent directement sur la branche master, ça a beaucoup moins d'importance. Quand on fait des branches de fonctionnalités, en général, on peut souvent juste les supprimer après coup, histoire de faire un peu le ménage. Une fois mergées, elles ne sont jamais retouchées. Et de toutes façons, même quand elles sont encore actives, nos branches ont en général quasi qu'un seul développeur (sauf à la toute fin, quand une revue est nécessaire et que quelques corrections sont faites éventuellement).
    Dans ce cas, le seul intérêt du commit de merge est quasi complètement annihilé. Par contre ses défauts sont toujours là, et assez énormes: les commits de merge rendent un historique de commits vraiment illisibles. Je sais pas si tu as vraiment vu des arbres de commits (en vue non-linéaire) de gros dépôts, et notamment lorsqu'ils ont mergés des branches qui contenaient des dizaines de commits sur plusieurs mois. C'est juste une source de mal de tête.
    Et je parle même pas de la vue linéaire (celle par défaut d'un git log) qui est rendue totalement inutile dans ce cas.

    Dans notre cas hypothétique d'un gros projet dont la branche principale est quasi jamais développée directement et ne sert qu'à merger des branches publiques (qui elles accueillent du développement), c'est encore gérable. Mais un projet avec du développement quotidien et des commits de merge, c'est vraiment assez horrible.

    Personnellement je ne serais pas contre des commits de merge sur certaines fonctionnalités de longue haleine qui ont nécessité des semaines ou mois sur une branche à part. Mais le monstre créé par les github/gitlab qui te font des commits de merge de partout pour un rien (genre: un patch de typo? Hop commit de merge!), c'est une aberration et surtout un abus complet du système et de la logique de git.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Lignes de code

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de GIMP 2.10.2. Évalué à 10 (+8/-0).

    Je vois pas du tout là où tu veux en venir avec ce lien. J'ai l'impression que tu veux insinuer que c'est rien du tout, ce qui n'est peut-être pas du tout ton propos, mais tu nous excuseras d'extrapoler avec un message si limpide! :P

    Si c'est le cas, d'une ce qui était intéressant dans ces nombres, c'est la comparaison "9 805 lignes de codes insérées pour 921 630 lignes supprimées". Un seul des nombres sans l'autre n'a aucun sens. En effet quand tu modifies une ligne de code par exemple, git compte cela comme une insertion et une suppression de ligne. Donc 900.000 lignes supprimées en soi n'implique pas suppression de code. Par contre, le fait que ce soit accompagné de seulement 9000 lignes ajoutées, ça veut dire que 99% du changement sur cette branche dans le mois passé fut de la suppression (en gros). C'était essentiellement le taux qui était intéressant, pas le chiffre absolu.
    Deuxièmement, non, il ne s'agit pas du port complet (on n'a pas annoncé la sortie de GIMP 3, que je sache! :P), loin de là. C'est juste des stats sur environ 3 semaines de travail.
    Troisièmement on ne réécrit pas le logiciel, on fait que le porter! Si on devait annoncer quelques millions de lignes supprimées, y aurait un problème!

    Dernièrement c'était juste une petite stat marrante pour accompagner l'image (aussi marrante), et tirée directement de git. Ça vaut ce que ça vaut, c'est à dire pas grand chose. Y a ni analyse ni sens caché et subtile derrière.
    Vraiment pas de quoi relever quoi que ce soit donc (surtout que je sais toujours pas ce que tu cherchais à relever). :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Hall-edge-mask-sharpen.scm

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10 roule au GEGL. Évalué à 8.

    Ah patrick_g, pour pas te laisser dans la mouise tout seul, Mitch donnait aussi la référence au fichier auquel te référer pour porter tout seul ton script. Tu as vu?

    Reference: gimp-2.8: libgimp/gimpcompat.h

    Et je te donne un lien: https://gitlab.gnome.org/GNOME/gimp/blob/gimp-2-8/libgimp/gimpcompat.h
    Et j'ai même testé (en me référant donc au dit fichier): il suffit de remplacer "WHITE-MASK" par "ADD-WHITE-MASK" (ligne 94) puis "VALUE-LUT" par "HISTOGRAM-VALUE" (ligne 118).
    Et ton script marche (testé et approuvé sur une image floue).

    D'où l'utilité de bien lire les réponses sur les rapports de bug. Notre but n'est pas de laisser les gens dans la merde. :-)
    Je précise car je me suis soudainement dit que ce n'avait peut-être pas été clair qu'on donnait la solution pour réparer soi-même le problème.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Hall-edge-mask-sharpen.scm

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10 roule au GEGL. Évalué à 10.

    Bon bah voilà, le diagnostic est fait. Ce script utilisait des constantes de GIMP 1.x (ça aurait été du 2.x, GIMP aurait assuré la compatibilité), qui étaient dépréciées depuis longtemps. Les gens qui l'ont écrit ont eu plus de 15 ans pour mettre à jour leur script. On peut difficilement dire qu'on leur a pas donné le temps avant de virer les APIs dépréciées. :p

    Ensuite tu peux toujours essayer de mettre à jour le script. C'est peut-être pas trop dur.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Hall-edge-mask-sharpen.scm

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10 roule au GEGL. Évalué à 4.

    Rapport de bug ouvert juste maintenant: https://bugzilla.gnome.org/show_bug.cgi?id=796368

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Question sur Gimp-2.10 et openraster

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GIMP 2.10 roule au GEGL. Évalué à 5.

    Salut

    Cela fait un moment (presque 2 ans) que les nouveaux .xcf, depuis Gimp-2.9, posent un problème à Digikam.

    Bon les XCF produits par 2.9, par nature, ce sont des XCFs expérimentaux (même si on a continué à suivre un processus assez strict d'incrémentation des versions et de compatibilité pendant le développement, ce qui explique qu'on passe de XCF v3 dans GIMP 2.8 à XCF v13 dans 2.10). Donc on s'attendait pas à ce que qui que ce soit cherche à implémenter une cible mouvante.

    J'ai cherché de la doc sur le net concernant le nouvau format .xcf

    Ben c'était dans le dépôt de GIMP, tout simplement, même si c'était pas à jour.
    J'ai passé une bonne partie de la journée d'hier et d'aujourd'hui à la mettre à jour. Et je pense que c'est plutôt à jour maintenant: https://git.gnome.org/browse/gimp/log/devel-docs/xcf.txt

    Bon je sais bien que tu es au courant, car j'ai vu ton message sur le suivi de bug KDE, mais c'est surtout pour l'annoncer plus publiquement si d'autres veulent essayer d'implémenter XCF.
    S'il y a encore des manques, erreurs dans ce document, ne pas hésiter à ouvrir un rapport de bug dans l'outil de suivi de GIMP.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Il en manque un ...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Rapport sur les "Open Source Archetypes". Évalué à 1.

    Parce qu'il a jeté l'eau du bain avec le bébé.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Pourquoi opposer œuvre d’art et outil ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal La FSF n-a-t-elle rien compris au libre ?. Évalué à 6.

    Bon je réponds mais c'est vraiment mon dernier message. Je savais que j'aurais pas dû faire mon message précédent déjà. En plus on commence à rentrer dans le personnel (on est à un doigt des attaques persos là et ça m'attriste).

    Note: pour info je ne dis pas de manière générale qu'une œuvre d'art était un outil, à propos. Dans mon commentaire précédent, je partais de cette définition "d'outil" car c'est celle qu'utilisait totof2000 pour déterminer ce qui était utile de ce qui ne l'était pas. Donc je rentrais dans le jeu en disant que même en prenant cette définition, on pouvait toujours dire que l'art est utile. De même que je vais continuer le jeu ci-dessous puisqu'on aime bien prendre les discours au mot ici. Juste pour préciser que les textes sur un site comme linuxfr ont un contexte, et ce serait bien de ne pas l'oublier.

    C'est juste un homme de paille débile

    On a réagi au fait que certains ont dit que l'art est inutile et nous faisons un homme de paille?

    C'était peut-être juste de la provocation et pas réellement ce que ceux qui disent cela pensent, mais dans ce cas, si la provocation marche (et elle a marché en effet!), c'est ceux qui rentrent dedans qui se font accuser de créer un homme de paille? Est-ce sérieux comme remarque?

    Ce n'est pas difficile à comprendre: l'art, c'est MIEUX qu'un outil, l'art a une valeur ajoutée en soi.

    Déjà pour moi l'art a beaucoup de formes, et beaucoup de gens font de l'art sans le savoir. Et je ne vais sûrement pas me mettre à classifier et surtout à échelonner les activités. Non l'art n'est pas mieux que quoi que ce soit.

    Je trouve ça amusant que ceux qui devraient défendre l'art font exactement le contraire en prétendant que l'art n'est qu'un outil.

    Pour moi dire que l'art est un outil ne serait pas un gros mot ni une insulte (même si, comme rappelé plus haut, ce n'était pas le sens de mon commentaire, qui démontrait plutôt que l'art était utile en partant du postulat qui m'avait été donné par totof2000, à savoir utile => outil). Les outils sont super importants. C'est un peu ce qui nous a fait nous distinguer parmi toutes les espèces et a permis à notre espèce d'évoluer (comme l'Art tiens!).
    Et encore une fois, je ne pense pas que l'art est supérieur à d'autres activités. Ça n'est pas antithétique à "défendre l'art" (bien au contraire!).

    Il faut un peu réfléchir deux secondes et bien voir que chercher à classifier les créations, les activités et les gens, c'est non seulement problématique pour la société et le bien être de tous, mais c'est surtout bidon (si y avait que des artistes sans créateur d'outils, on serait bien embêté! Pourtant tout le monde serait passé à "MIEUX"! Comment cela se fait-il?!).

    Je pense qu'avoir voulu mettre l'Art sur une sorte de faux piédestal est justement la cause de bien des problèmes de société, et notamment pour les artistes eux-mêmes.

    C'est en fait là toute la base de l'arnaque du droit d'auteur. Je parle d'une arnaque envers les artistes eux-mêmes. On leur dit "vous êtes différents, vous devez être payés différemment", mais on leur enjolive cela. Le "différent" quand on s'adresse aux artistes signifie "vous êtes au delà du quidam moyen, vous valez plus" (comme tu le dis toi-même, en affirmant que leur création est forcément mieux que celui qui crée un simple outil. Limite ça veut dire "Sale pouilleux! Tu crées qu'un outil, ça vaut rien!"). Et ainsi on leur fait miroiter avoir une bien meilleure vie. Mais concrètement, dans les faits, le "différent" s'avère signifier "on vous paie mal ou pas du tout car vous comprenez, vous êtes pas comme nous. Par contre vous avez des droits d'auteur et un jour, vous serez (peut-être) riche. Sisi, je vous jure". Et c'est ainsi qu'on arrive à totalement entuber toute une catégorie de citoyens.

    La réalité? Les artistes sont des gens comme les autres. Pas mieux, pas moins bien. Leur activité est un travail comme un autre. C'est un travail qui peut être génial, comme il peut être horrible. Ça ne dépend que des conditions de travail, ou du type de projets, etc. Bref comme n'importe quel métier. Le développement logiciel peut aussi être génial comme ça peut être un enfer. De même qu'être fabricant de meubles (tu peux faire des meubles moches à la chaîne ou être un créateur qui réfléchit des meubles avec une "âme"), architecte (tu peux enchaîner les immeubles moches dans des conditions inhumaines ou travailler sur un projet d'immeuble moderne, écolo, esthétique…), vendeur (tu peux être vendeur dans un supermarché ou dans une petite boutique cool avec une âme), et même fabricant d'outil (tu peux faire des outils au rabais qui se cassent en un mois, à la chaîne dans une usine, ou faire des outils de qualité dans un super atelier), etc.

    Es-tu prêt à assumer cela ? Es-tu prêt à le prouver en abandonnant le projet ZeMarmot pour un autre projet ?

    Alors franchement quel rapport avec le reste de la discussion? Oui j'assume ce que je dis, en quoi ça veut dire que je dois abandonner le projet ZeMarmot? Franchement j'ai manqué un chapitre là. Je vois aucun rapport de causalité.

    Je développe aussi le logiciel GIMP (je crois qu'on est tous les deux d'accord pour dire que c'est un outil), est-ce que je dois aussi abandonner ce logiciel parce que c'est un outil? Franchement je comprends pas du tout ton argumentaire.

    Parce que si ZeMarmot n'est qu'un outil, alors, il n'y a absolument aucune différence à utiliser n'importe quelle autre forme d'art pour arriver à la même fin.

    Là aussi, c'est sans queue ni tête. Quel est le rapport avec la partie avant le "alors" et celle après?

    Ensuite oui, tu peux faire plaisir aux gens et raconter de jolies histoires avec d'autres films, ou avec d'autres formes d'art. Pleins de gens le font d'ailleurs. Et donc? Franchement je comprends pas là où tu veux en venir.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: Pourquoi opposer œuvre d’art et outil ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal La FSF n-a-t-elle rien compris au libre ?. Évalué à 4. Dernière modification le 15/05/18 à 14:39.

    C'était un peu maladroit/provocateur

    Ben faut avouer que pour être maladroit, ça l'était. Ça fait partie des commentaires (pas le seul, y en a beaucoup d'autres, d'autres personnes, qui ont fait que j'ai arrêté de répondre; d'ailleurs je voulais plus du tout faire de messages dans ce journal, raté!) car je me suis dit "ah bah si déjà c'est la base de la réflexion, forcément on pourra jamais avoir la même conclusion".

    Si tu considères le fait de provoquer des sentiments, ou de faire réfléchir, de calmer ou au contraire de rendre dynamique, de faire plaisir, rendre heureux, d'aimer, rappeler des souvenirs, contredire, faire découvrir (des choses inconnues) ou redécouvrir (des choses connues), etc. et tout autre réaction que peut provoquer l'art (y en a plein, en plus ça dépend des personnes!) sont des choses "inutiles", ou ne sont pas des "résultats" qu'on voulait obtenir, alors je sais pas quoi dire.
    Perso clairement je "me sers de l'art pour obtenir un résultat", lesquels résultats sont ceux que j'ai listés plus haut, ou d'autres (ça dépend de l'œuvre). Donc ça devrait faire rentrer les œuvres d'art dans ta définition d'outil (du moins la v2; la v1 de la définition, même le logiciel n'y rentre pas, n'étant pas mécanique, ni manuel dans le sens entendu dans cette définition).

    J'aimerais vraiment répéter ce qu'a dit Guillawme: "essayez d’imaginer une société sans art".
    Essayez même d'imaginer votre propre vie sans art déjà, et alors on verra si vraiment on peut considérer l'art comme inutile, ni comme un "moyen d'action, ce dont on se sert pour obtenir un résultat". Si c'est le cas, notre vie/société avec ou sans art est en gros la même, on est exactement les mêmes personnes également, notamment tout aussi heureux avec ou sans.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • [^] # Re: La FSF défend le logiciel libre, pas le libre

    Posté par (page perso) . En réponse au journal La FSF n-a-t-elle rien compris au libre ?. Évalué à 6.

    Parce qu'il est quasiment impossible de trouver les œuvres originales. Il existe une silver edition pour le starwars de 1977, mais pas pour les 2 suivants. Ce n'est pas seulement une nouvelle œuvre, ils ont voulu faire disparaitre l'ancienne. C'est une trahison de leur public.

    Mais quel rapport? Sérieusement je m'interroge, tes réponses partent un peu dans tous les sens.
    En quoi le fait que les producteurs aient (peut-être, j'en sais rien perso. Peut-être ont-ils aussi simplement pas vu de business rentable dans la réédition des vieilles versions. Mais peut-être qu'ils ont vraiment voulu faire oublier les anciennes, vraiment aucune idée!) fait disparaître les anciennes versions a le moindre rapport avec le fait de savoir si une œuvre est finie ou non?

    Je veux dire… le simple fait qu'ils l'aient fait évoluée dit qu'elle était pas finie du point de vue des créateurs. Leur politique quant à leur vieille version n'a rien à voir avec la conversation!
    Encore une fois, tu mélanges l'affectif dans une discussion qui n'a rien à voir.

    Ah et sinon, comme dirait peut-être eingousef (bon dans son cas, il parlait de dénaturer, mais je me permets de prendre les mots de sa bouche. Désolé ce ne serait pas tes propos cette fois ci, eingousef! :P), parler de "trahison du public", ça fait un peu novlangue quand même. Ils ont pas signé un contrat avec vous pour promettre que rien ne changerait, ni n'ont poignardé personne, ou quoi que ce soit du genre. :P

    Que tu considères tes textes ou autres créations comme des œuvres finies qu'il ne faut surtout plus toucher, je n'ai aucun problème avec cela.

    De toute façon, le problème ne se pose pas dans les exemples cités, car ce sont les détenteurs du copyright qui ont déjà tous les droits.

    Encore une fois, quel rapport? Franchement ce n'est pas de la rhétorique de ma part, ou quoi que ce soit du genre. Je ne comprends réellement pas le lien de la moitié de tes réponses avec la discussion.

    On parle de savoir si une œuvre d'art doit être considérée comme finie, et tu me parles (1) du fait que tu n'aimes pas une évolution (2) de la tentative d'auteurs de faire disparaître une ancienne version d'une œuvre (3) du fait que les détenteurs du copyright ont tous les droits (c'est ce qu'on appelle une tautologie!), etc.

    En fait tout ce que tu dis tendrait plutôt à prouver que ces œuvres ont continué à évoluer (donc qu'elle ne sont pas finies). Mais le fait que tu me présentes cela comme des contre-arguments est assez étrange. Quelle relation avec la discussion et en quoi sont-ce des réponses à quoi que ce soit que j'ai dit?

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]