Séverin Tagliante-Saracino a écrit 473 commentaires

  • # Des manuels scolaires du monde entier.

    Posté par . En réponse au journal Que libéreriez-vous si vous aviez 100 millions de dollars ?. Évalué à 7.

    Après avoir lu les 318 propositions proposées dans les liens, je crois que je vais voter pour les manuels scolaires - et donner 1 euros pour le choix qui sera retenu au final :-/
  • # "Que libéreriez-vous si vous aviez 100 millions de dollars ?"

    Posté par . En réponse au journal Du flash, plus de flash, encore du flash!. Évalué à 2.

  • # Respect des versions officielles

    Posté par . En réponse au journal je DÉTESTE Ubuntu !!!. Évalué à 2.

    Cela me fait penser que j'aimerais bien que les distributions touchent un peu moins aux logiciels et qu'ils gardent la version officielle de ces logiciels, en plus, cela poserait moins de problèmes avec la Mozilla Foundation. Il me semble que c'est un peu le créneau de distributions comme Slackware ou Arch mais comme je l'ai dit, je souhaite quelque chose de très facile à utiliser. 1 heure à gérer le système est déjà trop pour moi (je n'ai pas/plus une heure comme ça).

    Dans cette optique, il y a aussi Gobolinux (mais pas en 1 heure :-) )
    o be more precise, we strive for each project to keep its own identity. Whenever possible, we ship every application with unmodified sources. If you ever took the time to look inside the .src.rpm files of any major distribution, you know what I'm talking about: the vast majority of packages have patches to apply little modifications here and there to modify this and that behavior; be it to change the default state of a checkbox, or even to remove the ``About'' box of an application! We don't do that. Our K menu shows the KDE logo, and so does the KDE splash screen. We do ship a theme with a custom wallpaper, but that is presented as an option in the installer.

    http://gobolinux.org/index.php?lang=en_US&page=doc/artic(...)
  • [^] # Re: Gros titre à ...

    Posté par . En réponse à la dépêche Tesseract-OCR. Évalué à 3.

    Quand on numérise un document imprimé, on s'apperçoit que, par exemple, toutes les lettres A, sont quasi identiques au pixel près.

    Les logiciels de reconnaissance de sous-titres de DVD utilisent ce procédé : à chaque lettre inconnue trouvée, ils nous demandent de quoi il s'agit, jusqu'à ce que toutes les lettres soient connues.

    Alors, en attendant le graal, pourquoi ne pas faire simple et efficace, en utilisant cette technique pour la reconnaissance de document ?

    Et en ce qui concerne la véritable reconnaissance de caractère, connaissez-vous le logiciel utilisé par La Poste pour reconnaître nos pattes de mouche ?
  • [^] # Re: Un gros PDA

    Posté par . En réponse au journal [HS] (mais geek quand même) Lecteur Ebook. Évalué à 1.

    La notion "d'encre électonique" est un concept marketeux pour un écran à faible consomation.


    Peut-être pas...
    http://lafeuille.blogspot.com/2006/08/regardez-le-papier-lec(...)
  • [^] # Re: DRM:

    Posté par . En réponse au journal [HS] (mais geek quand même) Lecteur Ebook. Évalué à 1.

    Ben nan...
    http://lafeuille.blogspot.com/2006/01/sony-reader.html
    Mes espoirs - Sony étant censé nous faire rêver... - n'auront pas duré longtemps. Les spécifications de cet appareil sont données sur le site SonyStyle, et en particulier les formats acceptés : BBeB Book / PDF / JPEG / MP3 (ce dernier format avec des limitations...). Le format PDF n'étant pas lisible de manière prolongé et agréable sur un petit écran de 6 pouces, on retombe dans les errances d'un format propriétaire Sony pour les livres électroniques. Et après, ils vont encore s'étonner de l'échec (mérité) de ce type de machine!...Quel constructeur se décidera à proposer un appareil du même type, qui soit également compatible avec un format ouvert tel que XML ou HTML, et un format de livres électroniques pour PDA tel que Mobipocket Reader ou eReader???»
  • [^] # Re: Sondage

    Posté par . En réponse à la dépêche [RFC] Évolution du clavier « fr-latin9 ». Évalué à 1.

    Pas bête ça, un clavier ABCD ;-) Mais, en fait, quelque soit le Dvorak, il aura toujours l'immense avantage d'avoir toutes les voyelles en plein milieu de la main gauche.

    Après, pour un clavier latin-international, ce serait presqu'impossible. Il faudrait imaginer d'intégrer une ligne de touche morte de tous les accents de toutes les langues utilisant un alphabet latin. Peut-être les touches F1 à F12 à condition de les rapprocher (et de se contenter d'un ctrl+1 à la place du F1).

    http://www.lexilogos.com/clavier/multilingue.htm

    Sans compter que les natifs souhaiterons conserver leur accès direct à certaines touches, les àâçéèêëîïô½ùûü du français, ou le ß de l'allemand, et les ñáéíóú¿¡ de l'espagnol. Pour cela il faudrait encore libérer de la place sur le clavier. On peut imaginer comme sur certains claviers ergonomiques de mettre le pavé numérique en plein milieu des lettres afin de séparer la main gauche de la main droite, et d'accéder plus rapidement à la souris pour les droitier. Dans ces conditions, plus besoin de conserver les chiffres de la ligne supérieure, ce qui libère pas mal de place pour des configurations spécifiques à une langue, ou à un groupe de langue proche (du point de vue des accents). Et pour passer cette ligne d'un groupe linguistique à l'autre, pour ceux qui ont la chance d'avoir un clavier adapté ou beaucoup de facilité à mémoriser les touches, pourquoi ne pas utiliser la petite touche ² en haut à gauche (on se demande ce qu'elle fait là, d'ailleurs).

    Bon, dès demain je m'y met ;-)
    http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=64820
  • # Sondage

    Posté par . En réponse à la dépêche [RFC] Évolution du clavier « fr-latin9 ». Évalué à 0.

    Question de Geek : en imaginant qu'aucun standard n'ait encore la prédominance sur un autre, lequel de ces claviers choisiriez-vous ?

    (1) Clavier azerty fr-latin9
    (2) Clavier dvorak-fr (ou azerty remapé en dvorak-fr)
    (3) Clavier qwerty suisse ou quebequois
    (4) Clavier qwerty us (avec option us-international activée)
    (5) Clavier dvorak-anglais (ou qwerty remappé en dvorak-anglais) (et avec touche compose activée pour les accents...)
    (6) Clavier dvorak-international (ou qwerty remappé en dvorak-international)

    Le dvorak-international devrait d'ailleurs plutôt s'appeler dvorak-latin, non ?

    Une dernière question concernant ceux qui utilise déjà un mappage Dvorak, est-ce qu'on ne galère pas trop à repasser de temps en temps à un clavier Azerty ?
  • [^] # Re: picasaweb, de google

    Posté par . En réponse au journal Sites de partage de photos. Évalué à 1.

    Quel est le lien entre le logiciel Picasa et le service Picasa Web Albums ?
  • [^] # Re: Question aux amateurs de galleries

    Posté par . En réponse au journal Sites de partage de photos. Évalué à 1.

    Il faut une solution pérenne en effet : si je date et que je commente mes photos sur gThumb je veux pouvoir récupérer les infos en passant sur Picasa (par exemple).

    Après pouvoir héberger ses photos en ligne et cocher celle que l'on veut rendre publique pour se faire une sorte de photoblog, ça parait pratique. Mais on dirait que c'est encore une façon de perdre un temps fou : je crois que je vais me contenter de stocker sur mon disque dur et graver à chaque fois que j'arrive à 4,7 go :-)
  • # Merci

    Posté par . En réponse au journal Emission Utopic à Brac sur Inter. Évalué à 2.

    pour cette info.
    Dommage que ce ne soit que pour l'été...
  • # Pétition : Libérons les semences

    Posté par . En réponse à la dépêche Génomique Open Source. Évalué à 3.

    Je ne comprends pas comment on a pu en arriver là...

    Texte de la pétition : Libérons les semences
    http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_aff_rub.cgi?code_rubri(...)

    En finir avec la gratuité ! par Jean-Pierre Berlan
    http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=68%3C(...)

    "Les êtres vivants commettent un crime impardonnable: ils se reproduisent et se multiplient gratuitement. Certains en éprouvent même du plaisir. Depuis plus de deux siècles, notre société livre à cette gratuité une guerre longtemps secrète dont la dernière bataille est en cours."
  • [^] # Re: Ajax ou X11 ?

    Posté par . En réponse au journal À quand tous nos logiciels favoris en AJAX ?. Évalué à 1.

    Tout /home sur un serveur webdave, c'est possible ?
  • [^] # Re: Pourquoi ?

    Posté par . En réponse au journal Taxe sur les courriels et SMS. Évalué à 1.

    ?
  • # Compression par ondelettes

    Posté par . En réponse au journal Microsoft cherche à remplacer le JPEG. Évalué à 0.

    Concrètement, c'est le monde propriétaire, et non le monde open-source, qui popularise ce nouveau mode de compression. Bravo à Microsoft. Dommage pour nous. Le monde n'est pas parfait. Que dire de plus ?
  • [^] # Re: Pourquoi ?

    Posté par . En réponse au journal Taxe sur les courriels et SMS. Évalué à 1.

    Techniquement, c'est une mauvaise idée.
    On peut certe imaginer que l'ONU rescence et taxe les hébergeurs SMTP, et que ceux-ci répercutent. Beurk.

    Politiquement, c'est une mauvaise idée.
    Parce que je souhaite que l'on se dirige vers un avenir où des milliards de citoyens chercheurs, professionnels, autodidactes et passionnés échangent et organisent des masses d'informations, sans brevets. Et que taxer les flux d'information revient à figer les usages actuels.

    Je trouve plus intéressantes les démarches de "TVA sociale"
    http://www.vivanteurope.org/
    Cependant, ça ne dispense pas d'arrêter de dépenser l'argent public à contre-sens (jeter donc un oeil au modèles scandinaves).

    Il y a aussi la fameuse taxe tobin, qui si elle est faisable pourrait améliorer le fonctionnement du capitalisme financier, en dissuadant les investissements de très courte durée.

    Mais le bidule fiscal utopiste que je préfère, c'est ça :
    http://www.progress.org/neuland/ouest/
    Tout les impôts seraient remplacés par un gros impôt foncier unique.
    J'imagine le bordel :-) Faudrait vraiment essayer ça :-)))
  • [^] # Re: pas encore prêt

    Posté par . En réponse à la dépêche Ubuntu : le canard pimpant est arrivé !. Évalué à 1.

    1) changer imprimante
    2) crossover + MS office (ou un truc du genre)
    3) pour le dualscreen sans bug : attendre (et plus si affinité)

    Tout ça, ça coûte cher, mais c'est provisoire. Pour l'imprimante, faut faire gaffe en l'achetant. Pour les .doc, il faut bien commencer à migrer un jour ou l'autre. Et se méfier des mises en page tarabiscotées (ce n'est pas de la PAO). Une autre solution, mais qui coûte cher aussi, c'est MacOS. C'est pas libre, mais ça préserve une certaine diversité et une certaine interopérabilité, de fait...

    Pour moi, ça y est, Linux c'est enfin prêt pour tout le monde, foncez !
  • [^] # Re: Grand méchant loup...

    Posté par . En réponse à la dépêche Google, futur grand méchant loup ?. Évalué à 2.

    Et en informatique la meilleure façon d'éviter les monopoles, oligopoles, et autres arangement entre amis, c'est le libre (et l'absence de brevet) :-)

    Et ça vaut également pour bien d'autres secteurs économiques.
  • [^] # Re: Comparaison des moteurs de recherche

    Posté par . En réponse à la dépêche Google, futur grand méchant loup ?. Évalué à 1.

    Je me pose la même question.
    Il manque un peu de contributeurs non ?
    Et la licence n'est pas tout à fait libre, non ?
    Et les communautés de tagueurs sont plus à la mode :-)
  • [^] # Re: Que faire?

    Posté par . En réponse à la dépêche Google, futur grand méchant loup ?. Évalué à 2.

    Qui se dévoue pour envoyer un petit CSS design ?
    Oups, désolé.
  • # Kuku

    Posté par . En réponse au journal un petit coup(buntu) de gueule ?. Évalué à 1.

    Ubuntu Gnome
    Ubuntu KDE
    Ubuntu XFCE
    Ubuntu Education
    Ubuntu Server

    Ne dites plus Kubuntu
  • # Un point de vue français sur Prodi ?

    Posté par . En réponse au journal [HS] [CPE] L'avis d'un étranger. Évalué à 0.

    L'interview de Prodi ce matin
    -Quel sera votre premiere action à la tete du gouvernement ?
    "Diminuer l'imposition sur le travail et donner de la flexibilité au marché
    du travail pour créer du dynamisme"

    Je persiste et signe : Romano Prodi est l’un des principaux faussaires de l’Europe sociale et je n’ai aucune confiance en ce chantre du néolibéralisme. Le programme néolibéral de Berlusconi est loin d’être achevé, et son dynamisme connaîtra certainement un essor débordant avec Romano Prodi.

    http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2325

    Un sondage récent réalisé par l’institut GlobalScan pour l’Université du Maryland, dans 20 pays différents, sur le thème de l’économie de marché, a fait l’objet de nombreux commentaires, notamment depuis qu’il a été repris par Le Figaro dans son édition du 25 mars. Par exemple, Denis Jeambar l’a évoqué dans un éditorial de L’Express, ou encore Alain Lambert, ex-ministre, avait publié un article sur ce même sujet sur AgoraVox. La quasi-totalité des commentaires va dans le même sens : les Français sont d’incorrigibles réfractaires à l’économie de marché, seuls au monde à ne pas en percevoir les bienfaits, comme en témoigne encore la citation suivante tirée d’un article du Monde paru le 4 avril sur le CPE : « Selon un sondage de l’institut GlobalScan [...] une pensée unique antilibérale domine et étrangle le débat public français, en le coupant d’idées réformistes qui pourtant existent et fonctionnent ailleurs en Europe ».

    http://www.agoravox.fr/forum.php3?id_article=8633

    Il y a deux démarches finalement :

    1) on accepte le principe de l'économie de marché comme positif, et on cherche à améliorer et à embelir la société dans ce cadre-là. Ce qui n'empêche pas par ailleurs de rester ouvert aux expériences, aux alternatives, et de tracer des utopies concrètes pour le moyen et le long terme. Ce qui n'empêche pas non plus de dénoncer le lobbying des grosses firmes, le cynisme de certains, bref, de s'attaquer au pouvoir de l'argent. Par contre, cela signifie que l'on accepte de flexibiliser de façon intelligente le marché du travail.

    2) on considère que l'économie de marché est le problème, qu'il est impossible d'améliorer la société tant que l'on ne remet pas en cause le capitalisme, et que l'on doit à tout prix lui mettre des bâtons dans les roues, le limiter par tous les moyens, et de poser les bases d'un autre monde. Dans ce cadre, on analyse toute tentative d'adaptation des lois à l'évolution du capitalisme comme une regression sociale, une arnaque cynique, une attaque de classe pour soumettre davantage le salariat à ses exploiteurs. Et par exemple, on considère que toute simplification des licenciements est immorale, alors que l'on pourrait dans le cadre de la première démarche l'accepter, et demander d'avantage de droit par ailleurs pour compenser cette évolution.

    A tort ou à raison, en Europe, seuls les français ont majoritairement adopté la deuxième démarche ;-) Chirac n'oserait par exemple pas dire ce que disent les dirigeants socialistes des autres pays européens, même s'il le pense très fort. Quant au CPE, c'est finalement un compromis bancal entre la position 1 et 2, et une magouille politique pour flexibiliser le code du travail en douce alors que les français n'en veulent pas. Mais, ont-ils vraiment raison ou sont-ils paranos ?

    Télérama : C’est donc la promesse de l’école au sens large qui n’est plus tenue.
    François Dubet : Je crois que les jeunes sont victimes de trois mécanismes. Le premier, c’est évidemment la massification de l’offre scolaire, qui est une bonne chose en termes de niveau général de la population, mais qui aurait dû s’accompagner, pour être réellement efficace, d’un changement de la nature même du système scolaire et universitaire. Sur vingt ans, toutes les tentatives de réformes un peu sérieuses ont échoué. Deuxième mécanisme : nous sommes dans un pays où les syndicats sont plutôt faibles et centrés sur le monde relativement protégé de la fonction publique et des très grandes entreprises. Ce monde-là, très légitimement d’ailleurs, se défend, et quand il se défend il externalise la précarité. Il la transforme en une sorte de variable d’ajustement. Troisième mécanisme : en France, le patronat s’est fort bien accommodé de cette situation en disant : produisez-moi les salariés dont j’ai besoin, le reste n’est pas de ma responsabilité. Les jeunes sont donc victimes du blocage du système scolaire, de la faiblesse des stratégies syndicales strictement défensives et de la stratégie patronale qui peut penser que cette situation lui convient. Je comprends que les jeunes soient un peu « énervés ».

    http://www.telerama.fr/debats/edito.asp?art_airs=M0603271559(...)
  • [^] # Re: Tu prends le problème à l'envers...

    Posté par . En réponse au journal Corrompre le système de l'intérieur. Évalué à 0.

    Quelles sont vos boites préférées ?
  • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

    Posté par . En réponse au journal Le troll politique du jour. Évalué à 1.

    ...Et qu'en plus on n'a pas envie de contribuer à la dérive actuelle du capitalisme financier et de se faire éclater la prochaine bulle spéculative à la gueulle. D'autant plus qu'on a envie d'investir à long terme, sur des affaires qui nous plaisent, et que l'on comprends.

    Bref, pour améliorer l'économie de marché, il faudrait commencer par mettre en place l'idée de l'économiste libéral Tobin de façon à valoriser les investissements de long terme contrairement à ceux de court terme (moins d'une journée, c'est pas crédible).

    Pour les fonds de pension à la française : il en faudrait au moins un d'éthique (10% ça suffit, on n'exige pas 30%, les ventes d'arme est-ce bien nécessaire, hum ces nikes viennent d'un goulag on dirait)...

    Enfin, je voudrais plus de transparence de la part des entreprises avant de placer mes billes (Ah mais zut, je n'ai pas de billes) : ce directeur est-il trop payé à mon goût, est-ce qu'il y a des nanas dans le CA, l'ambiance est bonne pour les salariés...

    Pour répondre à ta question, les gens ne veulent pas acheter d'actions pour ne pas se retrouver en contradiction avec eux-même. On a déjà du mal quand on va au supermarché à choisir entre éthique, bonne bouffe et porte-monnaie. Et puis l'argent c'est sale. Et puis la vie est courte, on n'a pas envie de s'emmerder à s'intéresser à toutes ces entreprises barbantes. Du coup le grand public ne s'y intéresse pas. Du coup, elles restes barbantes. Surtout elles paraissent énormément cynique avec leurs licenciements, particulièrement en France où l'on est encore sur le modèle du plein emploi à vie, avec une obligation morale pour l'entreprise de garantir l'avenir profesionnel de ses salariés.

    Je me pose la même question à propos des bars non-fumeurs. Désormais de nombreuses personnes souhaitent aller dans des bars non-fumeurs. Il y a une demande. Mais l'offre ne suit pas. L'économie de marché a souvent besoin d'un petit coup de pouce, on dirait ;-)

    Bref, plutôt que d'avoir à investir dans des fonds éthiques pour rester en cohérence avec soi-même, on préfère obliger l'Etat à être solidaire à notre place. Et ça se défend vu l'époque. Par contre, autant le faire le plus intelligemment possible. Et là par contre on en est loin : plus les gens angoissent, plus ils sont paranos, et plus ils bloquent toutes les adaptations en essayant de revenir aux 30 glorieuses, et plus la précarité avance, et ainsi de suite ;-)
  • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

    Posté par . En réponse au journal Le troll politique du jour. Évalué à 0.

    C'est parce que les actions ça ne rapporte qu'aux riches qui ont des tuyaux d'initiés et qui peuvent investir facilement grâce à un héritage, et que les autres n'arrivent déjà pas à finir le mois !