Journal btrfs avance à grands pas

Posté par . Licence CC by-sa.
24
20
fév.
2012

Bonjour, lecteurs fréquemment affublés d'un nom de mollusque bivalve et passionnés par les développements dans le monde austère et précautionneux du stockage de nos chères données.

btrfs, "le petit système de fichiers qui monte", progresse chaque jour, notamment sous les houlettes d'Oracle (qui entend peser de tout son poids pour le faire admettre comme un concurrent sérieux à ZFS) et Redhat. Une petite recherche ciblée sur le net m'a permis de dénicher quelques nouvelles intéressantes.

ZFS, l'aîné et la (...)

Journal La FSF lance le JavaScript License Web Label

Posté par .
14
10
fév.
2012

Camarade libriste, te sens tu sales quand ton navigateur télécharge des fichiers javascript non libres, si c'est le cas, la FSF vient a ton secours en lançant l'initiative JavaScript License Web Labels, afin de faciliter l'identification des licences des scripts utilisés sur un site.
Pour ce faire, le webmaster * n'aura qu'à ajouter à son site, une page contenant un joli tableau avec la liste des scripts et leurs licences.
Un plug-in pour Firefox est dispo.

*LOL

Forum Programmation.autre Réimplémenter un code php sous licence cc-by-nc dans un autre langage, quelle licence s'applique ?

Posté par .
Tags :
6
21
jan.
2012

Bonjour les amis,
ma question du jour est un peu idiote, je ne me suis jamais trouvé dans cette situation :) je viens de tomber sur un bout de code PHP qui est exactement ce que je veux faire en C++, je compte donc bien transposer ce code en C++ et l'utiliser dans mes logiciels.

Le seul hic c'est que le code PHP est sous licence non libre (cc-by-NC) et que moi je code du GPL ... es-ce que le (...)

Lancement du Framabook « Option Libre : du bon usage des licences libres » le 30 janvier 2012

Posté par . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et Lucas Bonnet. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa.
22
13
jan.
2012
Culture

Aboutissement d'un projet mené durant plusieurs années, un nouvel ouvrage dédié à l'étude des licences libres, leurs origines et méthodes d'utilisation vient grossir les rangs de la collection Framabook.

C’est dans la joie et la bonne humeur, et grâce au soutien de la Cantine de Silicon Sentier, que sera organisé le 30 janvier 2012 (de 18h45 à 21h30) le lancement du livre. Cette soirée permettra également de donner la parole à un certain nombre d’acteurs, professionnels ou communautaires, qui contribuent tous à cette cause commune : Alexis Kauffmann, Michel Vivant, Adrienne Alix, Patrice Bertrand, Sophie Gautier, Florent Latrive, Gael Musquet et Joseph Paris. Vous y êtes tous conviés !

La compréhension du « Libre », qui ne peut plus être réduite aux seules licences régissant logiciels et créations diverses, révèle un nouveau paradigme qui irradie la société tout entière et dans toutes ses facettes. Offrant un peu d'agrément dans une société concentrée sur la menace du piratage, les licences libres font figure de véritables partenaires de l'innovation en répondant autrement aux défis du numérique et de la mondialisation.

Destiné à constituer une base saine et pérenne de discussions et d'échanges entre tous les acteurs de la création (qu'ils cherchent à élargir leur vision de la matière ou à perfectionner leur compréhension des mécanismes sous-jacents), l'ouvrage « Option Libre » explore le sujet dans une approche large mêlant théorie et pratique et contient :

  • une description du cadre légal associé aux créations d'esprit, les équilibres inhérents aux différents droits et les nouveaux rapports liés à l'utilisation des licences libres ;
  • une présentation des principaux mouvements de la culture libre, leurs histoires et organisations ;
  • la proposition de quelques clés principales pour lire, comprendre et utiliser les licences libres ;
  • enfin, un éclairage sur les repères et réflexes utiles pour piloter un projet diffusé sous licences libres.

« Option Libre. Du bon usage des licences libres »

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, baud123 et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
Tags :
18
23
déc.
2011
Culture

Framasoft et le projet Framabook sont heureux de vous annoncer la sortie d'un livre très attendu : Option Libre. Du bon usage des licences libres, par Benjamin Jean.

En effet, « très attendu », car il manquait cruellement (et pas seulement en France) une véritable expertise de l'usage des licences libres, de leurs effets concrets sur les équilibres actuels de la propriété intellectuelle et leur impact sur les stratégies de développement dans les entreprises du logiciel libre et du secteur plus général de la culture. Ainsi, l'ouvrage touche tout aussi bien le citoyen que le créateur (fussent-ils différents), « à l’heure où les manœuvres politiques et lobbyistes cherchent à étendre et renforcer les droits de propriété intellectuelle ».

Journal Serial encoding, droit d'auteur, licences partageables et trollitude

Posté par (page perso) .
37
31
oct.
2011

Sommaire

Bonjour, Nal !
Salut, moules !
Et mes DLFPiens, coincoin !

Nal, aujourd'hui je vais te raconter une petite histoire de droits d'auteur. Une vraie belle histoire comme on n'en fait plus : y'a de l'action, de l'amour, de l'infidélité, du sang, du massacre, de l'hémoglobine et des explosions, bref, tout ce qu'il faut pour un (...)

Journal Finalement, la photographie n'est pas couverte par le droit d'auteur. Quid du code?

Posté par . Licence CC by-sa.
0
27
oct.
2011

Bon, d'habitude, sur linuxfr, nous ne sommes pas toujours très fans des photographes professionnels qui ont souvent une conception très propriétarisante. Mais en l'occurrence l'arrêt de la Cour de cassation qui ravale une photographie au rang de travail technique (donc non couvert par le droit d'auteur) en contradiction assez flagrante avec le Code de la propriété intellectuelle fragilise, à mon avis, considérablement la position du code informatique.

http://sadbuttrue.fr/archives/2218#.TqkXk60-sOE.facebook

Si on suit cette logique et qu'on l'applique au code (où la (...)

Journal Le domaine public et ses ennemis

33
12
sept.
2011

Nous parlerons contre les lois insensées jusqu’à ce qu’on les réforme, et, en attendant, nous nous y soumettrons. Celui qui, de son autorité privée, enfreint une mauvaise loi, autorise tout autre à enfreindre les bonnes.
Denis Diderot

Jusqu'à présent cette citation me tenait lieu de boussole intellectuelle quand quelqu'un proposait de violer la loi pour une bonne raison. Dans ce quasi journal bookmark je vous propose de lire le texte "Hacker le domaine public ?" de Lionel Maurel (...)

Forum général.général Choix de licences, éclaircicement licences BSD et possibilités de licence encore moins restrictives

Posté par .
Tags :
2
1
sept.
2011

Bonjour,

Mon souci: Je voudrais distribuer un couple de fichiers (.h .c) en open source. Je veux qu'il puisse être utilisé dans n'importe quel logiciel (y compris propriétaire). Je veux aussi que la communauté puisse les modifier et les redistribuer, mais sans obligation (à part de mentionner l'auteur dans le cas du partage de source, dans le cas d'un binaire je m'en fiche).

Donc vous allez me dire: utilise la licence BSD.
C'est ce que je pensais.
Si je prend (...)

Forum Linux.général Est-ce libre si ?

Posté par (page perso) .
Tags :
1
24
août
2011

Bonsoir Sans but concret pour le moment je réfléchis à des business models libres au cas où une occasion se présenterai pour moi de lancer une entreprise ou d'en rejoindre une.

Au niveau pratique je me demandais par exemple si: - Une entreprise développe un logiciel de A à Z (appli Web ou appli en dur) - Elle le vend à des clients - Elle fournit le code source seulement à ces clients uniquement Est-ce que le logiciel serait libre (...)

Forum général.général Je ne comprends pas la licence BSD

Posté par .
2
23
août
2011

Bonjour,

sur sa page Wikipédia il est écrit :

La licence BSD et ses dérivées sont donc considérées comme des licences libres mais non copyleft, le copyleft garantissant que le code libre le restera dans toutes ses modifications.

Or la licence indique noir sur blanc que le code source, modifié ou non doit conserver le texte de la licence. A partir du moment où un code contient le texte de la licence BSD, la liberté qui est indiquée dès le (...)

Journal [Droit d'auteur] À qui appartient ℕ ?

Posté par (page perso) .
29
23
août
2011

Vous le savez, nous sommes à l'ère du numérique (ou du digital, si vous préférez les jeux de doigts). Vous savez aussi que le numérique pose de sérieux soucis de législation inédits jusqu'alors.

L'un de ces problèmes est celui du respect du droit d'auteur, conçu pour un monde ou la reproduction et le partage d'œuvres était une activité longue et fastidieuse en soit, temporellement inaccessible au commun des paysans, mineurs, soldats et autres ouailles de la plèbe.

Mais, au-delà même (...)

Forum général.cherche-logiciel Analyse juridique de codes sources

Posté par (page perso) .
2
16
août
2011

Bonjour,

Je recherche des outils permettant d'automatiser l'analyse juridique de "gros" codes sources. Par analyse juridique, j'entends la détection des licences, des marques, des éventuels brevets (ou mentions relatives aux brevets), etc. et la mise en évidence des éventuels problèmes (ex.: incompatibilités entre licences).

Pour le moment, j'ai trouvé ohcount et fossology. Le démarrage de fossology est assez mal documenté, si bien que je me base principalement sur ohcount, dont je reformate les sorties. Je complète avec des recherches spécifiques (...)

Journal INCROYABLE, Free va enfin respecter la GNU GPL

Posté par (page perso) .
25
1
août
2011

D'après cette news de Numerama, Free va enfin respecter la GPL ans le texte et son esprit.

Free a mis à jour les conditions générales de vente qui accompagne ses services de fourniture d'accès à internet, dans une version du contrat (.pdf) datée du 1er août 2011. Plusieurs modifications mineures ont été réalisées, détaillées par Freenews, dont un passage qui n'a aucune incidence sur les consommateurs mais qui promet de mettre fin à un très vieux conflit entre Free et (...)

Journal Emacs sapusaipalibre

Posté par .
16
29
juil.
2011

coup de tonnerre dans le Landerneau. On apprend aujourd'hui même que Emacs ne respect ete pas la GPL http://heise-online.mobi/open/meldung/Emacs-verstoesst-seit-Jahren-gegen-die-GPL-1288515.html?mrw_channel=open;mrw_channel=open;from-classic=1 et ce depuis 2009. Certains fichiers distribués avec Emacs ne sont en effet disponible que sous forme binaire. Ca la fout mal pour la FSF