Ikarios n'est plus

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
28
6
mai
2010
Commercial
Ikarios était un site de vente en ligne de livres (presque tous sur le libre), de goodies et surtout de CD et DVD de distributions libres diverses à prix modique. L'adresse du site redirige désormais sur le site du Jargon Français.

Le site a fermé ses portes pour défaut de rentabilité et manque de marché. Le libre est-il viable ou est-ce que l'ADSL a tué cette activité ? En tout cas ce sont les questions que l'on peut se poser en voyant cet acteur important du milieu libriste disparaître. Nat Makarevitch, le créateur d'Ikarios répond dans le journal à l'origine de la dépêche, copié-collé ci-dessous.

NdM : Paix à Ikarios, nous avons tous notre histoire à raconter ;-) Bravo et merci Nat !

Revue de presse — été 2019

Posté par (page perso) . Édité par tOnGAs, Davy Defaud, ZeroHeure, BAud, Ysabeau, jona et palm123. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
27
11
août
2019
Presse

C’est l’été, les serveurs ont chaud, mais on a un peu de temps pour faire un tour chez notre marchand de journaux préféré pour se trouver de la lecture saine et utile. Voici donc le retour temporaire de la revue de presse des magazines papier que vous pouvez trouver chez votre marchand de journaux favori. C’est un petit tour subjectif de la presse papier, celle que vous pouvez encore trouver, en 2019, chez votre marchand de journaux pour ce mois‐ci.

Les nouveautés de ce mois‐ci :

  • GNU/Linux Magazine France no 228 et l’ordinateur quantique ;
  • Linux Pratique no 114 pour créer un hotspot Wi‐Fi sécurisé ;
  • MISC magazine no 104 masque vos attaques ;
  • Hackable Magazine no 30 s’assure que les nuages radioactifs restent à la frontière ;
  • GNU/Linux Magazine hors‐série no 103 vous apprend à développer des extensions à vos apps préférées ;
  • Planète Linux no 110 découvre la M. A. O. ;
  • de retour depuis quelques mois, le Virus Informatique no 40.

Certains diront que l’on est très centré sur un éditeur. Pourtant, nous avons essayé les autres revues disponibles qui abordent aussi le Libre et GNU/Linux. Nous aimons moins, définitivement :

  • la cohorte des Linux Identity avec ses habituels déclinaisons kits, packs et starters qui ont pour avantage de pouvoir récupérer des distributions en masse sur d’innombrables CDDVD‐ROM contenant de l’Ubuntu en pagaille, Xubuntu, Ubuntu GNOME, Ubuntu Mentholée, Ubuntu Origins (aka Debian) et Tails ; bref, on ne les achète pas pour les articles — sinon, la clef USB, vous connaissez ?
  • Linux Inside no 46, seulement si l’on aime les articles passés au traducteur automatique et les erreurs de traduction ; c’est bien dommage, car les sujets sont régulièrement intéressants et détaillés : Linux sur Chromebook, la maison connectée avec du Libre, les moteurs de jeux, etc. ; mais un rendez‐vous chez votre ophtalmologiste s’impose car cela pique les yeux ;
  • idem pour Linux Référence no 2 et son hors‐série no 1 du même éditeur que Linux Inside, même souci ; pourtant ces magazines sont beaux, bien présentés, mais aussi très chers comparés à la concurrence (14 à 15 €).

N. D. L. A. : La revue de presse est ouverte pour parler de vos magazines. Elle est en gestation dans l’espace de rédaction et est publiée quand elle est assez dense et pas trop en retard.

Accès libre à la bibliothèque numérique d’ENI pendant 3 jours

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
Tags :
27
10
fév.
2014
Technologie

Vous le savez sûrement, les éditions ENI font partie des amis de LinuxFr.org qui permettent de motiver et récompenser chaque mois les meilleurs contributeurs du site, accompagnés en cela par les éditions Eyrolles et Diamond (GNU/Linux Mag, aka GLMF). D’ailleurs, chacun de ces éditeurs a déjà mis en place des solutions d’accès numérique à ses livres et/ou revues, que ce soient des livres électroniques au format EPUB, HTML, PDF ou des bases documentaires accessibles en ligne sous forme d’abonnement pour essayer de s’adapter aux nouveaux usages et nouveaux supports.

Logo éditions ENI

Afin de mieux faire connaître leur bibliothèque numérique, les éditions ENI mettent en libre accès pendant trois jours l’ensemble de leur catalogue de livres numériques, au format HTML, du 11 février à minuit au 13 février à 23 h 59. Comme il y en a pour tous les goûts (ou presque), vous devriez trouver votre bonheur, même si vous êtes contre votre gré dans un environnement propriétaire. On rappelle que parmi les auteurs, certains sont des lecteurs ou contributeurs de LinuxFr.org, comme Sébastien Rohaut, par exemple. Ce qui fait que leur catalogue ne manque pas d’ouvrages sur les technologies libres et open source, que ce soit, en vrac, sur :

  • GNU/Linux, principalement Debian, Ubuntu et Red Hat ;
  • les environnement LAMP et les SGC / CMS qui tournent dessus : WordPress, Joomla, Drupal, etc. ;
  • les bases de données relationnelles (MySQL, PostgreSQL, etc.) ;
  • le courriel : Zimbra, Postfix, Amavis, etc. ;
  • ou encore des outils dédiés : Alfresco, Talend, Squid, Piwik, Nagios (à quand un ouvrage sur Shinken ? ;-)).

ENI 1

Bref, vous avez trois jours (sur vos pauses de boulot !) pour vous faire une idée sur le fond de leurs ouvrages, la forme de la bibliothèque numérique, voire choisir votre récompense pour votre prochaine contribution sur LinuxFr.org !

Knoppix 7.0.4 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par eastwind☯, Nils Ratusznik, Nÿco, Benoît, Xavier Teyssier, baud123 et B16F4RV4RD1N. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
27
3
sept.
2012
Distribution

Cela fait un bout de temps que l'on n'a pas abordé Knoppix dans les colonnes de LinuxFr.org. La version 7.0.4 de la plus célèbre des distributions Live-CD/DVD/USB a été annoncée il y a quelques jours par Klaus Knopper, son auteur.

Knoppix est certainement une des distributions dite « live » généraliste la plus aboutie et la plus exhaustive. L'installation sur une clef USB (plus rapide et moins encombrante qu'un CD/DVD) permet d'avoir une excellente trousse à outils disponible en permanence sur soi. De plus, c'est certainement la seule accessible à certaines catégories d'handicapés en intégrant un système de contrôle de curseur de la souris via la webcam et un logiciel adapté aux non-voyants (ADRIANE).

Logo Knoppix

Le passage de la version 6.x à 7.0 en mai dernier a notamment été justifié par :

  • la bascule en UTF-8. Beaucoup de scripts ont dû être revus et Xdialog a laissé sa place à Zenity ;
  • le système de démarrage spécifique à Knoppix, qui a été adapté pour revoir l'ordre de détection et de démarrage du matériel afin de donner la priorité aux éléments d'interface utilisateur, décalant d'autres tâches d'initialisation comme le réseau ou l'impression. Le système donne ainsi l'impression de démarrer plus rapidement, notamment en donnant l'accès au bureau plus rapidement.
  • les paquets logiciels libres et propriétaires ont été séparés en deux images distinctes qui sont fusionnées au démarrage. Cela permet de faire des versions complètement libres de Knoppix plus facilement. En effet, Knoppix accepte l'inclusion de logiciels propriétaires selon certaines conditions ;
  • le retour de restartx, permettant de choisir votre environnement de bureau (LXDE, KDE, Gnome) en cours d'exécution.

Les détails sont dans la suite de la dépêche.

NdM : Merci à nh2 pour avoir remonté l'information.

Perl 5.16.0

Posté par (page perso) . Édité par baud123, B16F4RV4RD1N et Xavier Claude. Modéré par baud123. Licence CC by-sa.
Tags :
27
24
mai
2012
Perl

Imperturbable et quasiment un an jour pour jour après la publication de la version 5.14, Perl vient de sortir en version 5.16.0. Rappelons que Perl, créé en 1987 par Larry Wall, est un langage interprété, polyvalent, et particulièrement adapté au traitement et à la manipulation de fichiers texte, le tout sous double licence GPLv2 et Artistic.

Je vous invite à consulter le perldelta de la 5.16.0 pour la liste détaillée des changements.

LibreOffice : ça va bouger !

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
27
14
nov.
2010
Bureautique
La Document Foundation qui a pris en main les destinées de LibreOffice, le fork communautaire d'OpenOffice.org, vient de faire paraître un communiqué fort intéressant.
Dans celui-ci on apprend plusieurs choses :
  • Le chiffre des développeurs du projet est maintenant de 90, et ce, après à peine un mois et demi d'existence ;
  • La dépendance de la suite bureautique envers le code Java va être réduite progressivement ;
  • La compatibilité avec « la première suite bureautique du marché » va être améliorée (macros VBA) afin de favoriser les basculements vers LibreOffice ;
  • Le tableur Calc va se baser sur un tout nouveau coeur multithread : Ixion ;
  • Le travail sur Writer, le module de traitement de texte, va porter sur la fidélité de la mise en page ;
  • Enfin l'intention à long terme est de changer le paradigme d'utilisation des suites bureautiques et de ne pas hésiter à réécrire des portions entières du code (voir le message de Charles Schulz en lien).
Je ne sais pas ce qu'il en est vraiment de cette vision à long terme et si le public est prêt pour un changement de paradigme. En tout cas, c'est assez rafraîchissant de voir que le mastodonte OpenOffice.org, sous son incarnation communautaire LibreOffice, est enfin en train de sortir de sa léthargie et que nous allons voir débouler des tas d'améliorations dans les versions à venir.

Cette dépêche est tirée du journal de patrick_g.

Nouvelle version majeure de VLC media player : 1.1.0 « The luggage »

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
27
22
juin
2010
Audiovisuel
Le projet VideoLAN vient de sortir une nouvelle version 1.1.0 de son logiciel phare : VLC media player, nom de code « The luggage » en référence à la célèbre série de Terry Pratchett, « Le Disque Monde ». C'est un lecteur multimédia jouissant d'une très grande popularité car il est multi-plates-formes, libre (licence GPL) et accepte nativement en entrée/sortie et en diffusion (unicast ou multicast en IPv4 ou IPv6) un très grand nombre de formats vidéos, audios et sous-titres.

Quoi de neuf ?
Cette version est considérée comme une évolution majeure par l'équipe. Elle est le fruit d'un gros travail de réécriture du cœur du logiciel (la sortie vidéo). Ceci devrait faciliter les évolutions futures et améliorer la qualité des sous-titres. On notera aussi une grande cure d'amaigrissement avec un grand nettoyage dans le code (suppression de dizaines de modules obsolètes, non maintenus ou encore liés à des interfaces obsolètes, etc.), une réduction du nombre de threads et de la consommation mémoire. Un autre point notable est l'utilisation du GPU (sous Linux via VAAPI, et sous Windows Vista et 7 via DxVA 2.0) pour le décodage des vidéos en H.264. Tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne, mais globalement, cela devrait améliorer significativement les performances de VLC pour le décodage de ce format HD qui monopolisait auparavant beaucoup de ressources mémoire et CPU.

Et du côté des formats pris en charge ?
Chaque nouvelle version apporte aussi son lot de nouveaux formats, codecs, protocoles supportés, et celle-ci ne fait pas exception. En tête de gondole, on trouvera le récent VP8 / WebM et les sous-titres PGS du Blu-Ray et HD-DVB, mais aussi l'amélioration des sous-titres plus classiques (srt et ssa) et les Atrac1, l'AMR-NB, Windows Media Speech (Voice), MPEG-4 ALS, les playlists au format .wpl et .zpl, l'accès en SFTP, etc. Consultez le changelog complet pour tous les détails.

Extensions de VLC
VLC media player 1.1 est livré désormais avec sa propre plate-forme d'extensions (comme Firefox, OOo, etc.) basée sur le framework Lua. Il sera donc possible de scripter facilement VLC en Lua pour, par exemple, accéder à des informations contextuelles (IMDb, Wikipédia, paroles, sous-titres etc.) sur le média joué directement depuis le lecteur ou encore contrôler VLC, récupérer des contenus sur des plates-formes type Jamendo, etc. Un script IMDb est fourni par défaut et la plate-forme est encore en rodage, mais cela augure plein de bonnes choses pour la suite.

NdM : merci à ivoire pour avoir également proposé une dépêche sur le sujet.

Ça bouge toujours chez Android

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
27
14
mai
2010
Mobile
Android 2.2 Froyo
Attendu sous peu, nombre de rumeurs plus ou moins confirmées courent sur la prochaine version de l'OS pour smartphone de Google, avec du bon et du moins bon : rapidité du système améliorée par un facteur 4 à 5 grâce à l'implémentation d'un compilateur JIT (Just-In-Time), possibilité d'installer ses logiciels sur la carte mémoire, support d'Adobe Flash. Maintenant, pas mal d'opérateurs, surtout en France, ne sont pas réputés pour déployer les mises à jour rapidement, quand certains n'hésitent pas à massacrer l'OS en ré-inventant la roue, roue qui ne fonctionne ensuite qu'avec leurs services... qu'ils font payer en plus.

Navigation
Ça sent le roussi pour les éditeurs de logiciels GPS. En fin d'année dernière, l'auteur d'AndNav2, assistant de navigation relativement complet fonctionnellement (indications en temps réel, points digne d'intérêt, TTS, info trafic, etc.) et basé sur les données libres OpenStreetMap-Mapping-Data a annoncé le passage en libre de son programme (licence GPL v3 et CC by-sa), faute de temps pour s'en occuper. C'est assurément une bonne nouvelle, mais malheureusement, l'essai ne semble pas (encore ?) transformé. L'activité du site projet est relativement faible et, à part les sources, aucune release n'est encore publiée.
Serait-ce (encore ?) la faute à Google ? En effet, la transformation de l'application Google Maps en logiciel de navigation complet semble se confirmer et se généraliser. Déjà actif au États-Unis où Google dispose désormais de sa propre base de cartographie, les options de navigation arrivent tout doucement pour les autres pays, notamment la France (mais ce n'est pas actif, sauf bidouillage).

Android dépasse l'iPhone
Toujours aux États-Unis, Android serait passé devant l'iPhone (mais toujours derrière RIM et ses Blackberry) en terme de nombre de vente. Une confirmation de la stratégie de l'ouverture et de multiplication des partenaires combinée avec la publicité autour du Motorola Droid/Milestone et du Nexus One ?

Frozen Bubble
OMG, ils l'ont fait ! L'information n'est pas nouvelle, mais pour ceux qui seraient passés à côté, sachez qu'ils ont osé porter Frozen Bubble sur la plate-forme Android. Dites adieu à votre productivité au travail et à votre roman dans le métro... Une simple recherche sur l'Android Market devrait suffire.

Fennec
Après avoir démarré sa carrière sur Maemo (N900 et autre tablettes de Nokia), Fennec, le navigateur pour appareils mobiles de la fondation Mozilla, est en cours de portage intensif sur la plate-forme Android. Une version « pré-alpha » a été mise à disposition par les développeurs. Attention, à tester à vos risques et périls : des bugs font planter le système et la gestion de la mémoire est parfois chaotique. De plus, il vous faudra a minima la version 2.0 d'Android.

Flying Aces passe opensource
Le jeu de contrôle aérien par traçage tactile de trajectoires est devenu opensource, sous licence New BSD.

Faille dans le noyau 2.6.31 : Brad remet le couvert

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
27
19
sept.
2009
Noyau
Brad Spengler a décidé de faire parler de lui cette année :-) Il a écrit le 16 septembre dernier un exploit pour le noyau 2.6.31 tout chaud, à peine sorti du four (le 9 septembre). Il a d'abord posté des vidéos sur Youtube puis, le 18 septembre, le code de son exploit.

La faille se situe dans perf_counter, fonctionnalité introduite dans Linux 2.6.31. Elle n'impacte donc que cette version. La faille a été corrigée le 15 septembre (perf_counter: Fix buffer overflow in perf_copy_attr()), la veille de la première vidéo.

Malgré les corrections apportées à SELinux (ex: Security/SELinux: seperate lsm specific mmap_min_addr), cet exploit arrive à contourner SELinux en utilisant, encore une fois, le mode unconfined_t. Ce mode est utilisé pour les applications ne pouvant pas être confinées dans SELinux, comme par exemple WINE.

Libération de Feedbin, lecteur de flux RSS/ATOM

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et palm123. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
26
6
sept.
2013
Internet

L'extinction de Google Reader aura été un mal pour un bien. En plus de raviver la concurrence comme jamais sur le front des aggrégateurs de flux, elle a clairement mis en lumière à la fois les problèmes de dépendance et de maîtrise des données des solutions type cloud / SaaS et fermées, mais aussi le fait que les flux RSS/Atom ne sont pas morts. Cependant, l'histoire semble bégayer et la solution qui a le vent en poupe est actuellement Feedly, qui a effectivement tout pour plaire : application web, interface proche de GReader, principales fonctionnalités gratuites (pour le moment ?), des applications mobiles, une API (Normandy), etc. Cependant, les solutions libres ne sont pas en reste : Oumph a écrit une petite synthèse le mois dernier.

Un petit nouveau vient de les rejoindre : Feedbin. Enfin, nouveau, c'est une façon de parler ; il s'agit d'un logiciel propriétaire qui vient d'être libéré sous licence MIT.

Logo Feedbin

Feedbin est donc un agrégateur de flux RSS et Atom (si vous avez lu jusque là, vous vous en doutiez un peu) sous forme d'une application Web à l'interface simple, moderne, assez réactive et fluide. Il propose tout un tas de fonctions qui ont fait ou font le succès des compétiteurs: raccourcis claviers, tags, partage, import/export, utilisation de Readability, etc. et désormais, le contrôle sur vos données et l'assurance qu'elles pourront rester privées.

Gestion et automatisation des tests : Squash TM et Squash TA en version 1.4.0

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
26
4
fév.
2013
Technologie

Le projet libre (GPLv3) Squash avance à très grand pas. La version 1.4.0 des modules de gestion du patrimoine de tests (Squash TM) et de celui d'automatisation des tests (Squash TA) ont été livrés le 21 décembre dernier. Depuis notre dernière dépêche sur la version 1.1 de Squash TM en avril dernier, beaucoup de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées.

Logo Squash

Revenons donc, dans la suite de cette dépêche sur le nouveau module, Squash TA et les nouveautés de Squash TM depuis la version 1.1

Wikipédia officiellement sur Android

Posté par (page perso) . Édité par NeoX, Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Nÿco.
26
20
jan.
2012
Android

La fondation Wikimédia, qui édite notamment la célèbre encyclopédie collaborative Wikipédia vient de sortir son application officielle pour Android le 13 janvier dernier.

Pourtant ce n'est pas une révolution en tant que telle. En effet, Wikipédia est présente sur plate-forme mobile depuis un bout de temps, que ce soit via :

  • Sa version HTML mobile accessible avec n'importe quel navigateur
  • L'application pour iPhone/iPod
  • Toute une gamme d'applications Android non-officielles et souvent opportunistes, allant parfois (souvent ?) d'un simple Webkit bloqué sur le site de l'encyclopédie avec une bannière de pub, jusqu'à l'application payante, en passant par les versions spécifiques (« by Orange »)…

Cependant, cette application officielle a pour elle de respecter les valeurs de l'encyclopédie et d'être :

  • Libre (licence GPL v2)
  • Gratuite
  • Sans pub

Meilleurs contributeurs LinuxFr.org : Les gagnants de novembre 2011

Posté par (page perso) . Édité par Lucas Bonnet et Bruno Michel. Modéré par tuiu pol.
Tags :
26
15
déc.
2011
LinuxFr.org

Bonne Nouvelle ! On reprend la distribution mensuelle de récompenses pour ceux qui, chaque mois, contribuent positivement au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, patches, etc.). Vous n'êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles, ENI ou InLibroVeritas. Voici les gagnants du mois de novembre 2011 qui trouveront les cadeaux suivants au pied de leur sapin :

Abonnement d'un an à Linux Magazine France

Livres des éditions Eyrolles, ENI et InLibroVeritas

Les livres qu'ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche.

Certains gagnants n'ont pas pu être joint ou n'ont pas répondu. N'oubliez pas de mettre une adresse email valable dans votre compte ou lors de la proposition d'une dépêche. En effet, c'est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu'à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles, InLibroVeritas et ENI.

N'oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Revue de presse — mars 2011

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
26
23
mar.
2011
Presse

Retour de la revue de presse après quelques mois de repos. Ce mois‑ci est déjà bien entamé, mais vous trouverez toujours chez votre marchand de journaux préféré, les magazines suivants, la plupart étant des bimestriels. En revanche, ne traînez pas pour GLMF qui, lui, est mensuel !

On remarquera que depuis le début de l’année, le système Android fait désormais des apparitions plus que régulières dans la presse spécialisée FLOSS, que ce soit du point de vue utilisateur ou développeur.

Tous les détails dans la seconde partie de la dépêche…

lxBDPlayer, un lecteur libre de disques Blu-Ray sous Linux

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
26
23
juin
2010
Audiovisuel
Alors que VLC vient tout juste de sortir en version 1.1, sachez qu'il existe sous Linux un lecteur libre (GPLv3) dédié pour la lecture des disques optiques au format blu-ray : lxBDPlayer. Comme d'habitude, la communauté arrive avec brio à compenser les manques des industriels sous Linux. Dans ce cas, il s'agit d'élèves ingénieurs de l'ESIEA.

Développé en Java et basé sur dumpHD et mplayer pour la lecture, il permet de lire relativement simplement les disques Blu-ray. Cependant, il ne prend pas en charge les disques du commerce ayant une protection anticopie (AACS/BD+). Pour pouvoir les lire, il est nécessaire d'utiliser le mécanisme de greffon du lecteur pour installer makemkv afin de contourner la nouvelle protection MKB. Rappelons qu'en France, la loi DADVSI précise que « les mesures techniques ne doivent pas avoir pour effet d'empêcher la mise en œuvre effective de l'interopérabilité ».

Actuellement en version 0.2.1, l'équipe fournit par défaut un binaire Java, un tarball des sources et des fichiers .deb pour Ubuntu, mais vous trouverez sans souci sur le web un tas de tutoriels pour installer facilement lxBDPlayer d'une part et les greffons d'accès au contenu chiffré d'autre part.