Ces articles, papiers et autres publications qui mentionnent LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Ysabeau. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
46
9
mai
2020
LinuxFr.org

J’avais écrit précédemment une dépêche pour mentionner une petite sélection de mémoires publiés entre 2010 et 2014, qui traitaient de logiciels libres, de copyleft, d’interopérabilité, d’informatique déloyale, etc. Mais celle‑ci va aborder les publications scientifiques sous un autre angle.

Suite à une vidéo de Viviane Lalande de la chaîne YouTube Scilabus Plus sur AltMetric, j’ai voulu tester. Et je suis donc allé chercher sur un moteur de recherche spécialisé en articles scientifiques. Il fallait entrer un mot clé, j’ai pensé « covid-19 », j’ai trouvé l’idée trop commune et facile, alors j’ai saisi égoïstement « linuxfr ». Et par sérendipité, je me retrouve à écrire cette dépêche plutôt qu’à tester les altmetrics et Altmetric.com en particulier.

Regardons donc, par curiosité, de quoi parle cette sélection d’articles, papiers et autres publications qui mentionnent LinuxFr.org.

La Piste d’Andor / Andor’s trail 0.7.10 bêta

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
37
4
mai
2020
Jeu

En 2015, j’avais évoqué La Piste d’Andor / Andor’s trail 0.7.1 dans une dépêche : « Andor’s trail (“La Piste d’Andor” dans la traduction française) est un jeu libre (GPL) pour système Android. Il est de type rogue‑like, de l’exploration d’un monde bi‑dimensionnel médiéval fantastique (villes, campagnes, forêts, sous‑terrains, etc.) avec de la résolution de multiples quêtes (dont la quête principale de la recherche d’Andor), de la progression de niveau, des portes, des monstres et des trésors. »

Logo d’Andor’s trail côté F-Droid

Puis le développement du jeu s’est arrêté, en apparence en tout cas. Il y a eu des péripéties, des changements de contributeurs, une nouvelle clé pour certifier les fichiers APK, et cela a pris un peu de temps pour que la nouvelle version soit accessible dans les dépôts (notamment Google Play et F‑Droid). Mais le développement du jeu a repris son cours.

Outil d'analyse de licences FOSSology 3.8.0-rc1

Posté par (page perso) . Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
20
3
mai
2020
Justice

FOSSology est un outil libre d’analyse de licences dans les logiciels. Il permet de travailler sur la conformité vis-à-vis des licences libres et Open Source, de lancer des analyses sur les licences, les mentions de copyright, de générer des fichiers SPDX décrivant les licences utilisées, etc. La dernière dépêche à son propose concernait la version 1.2.1, en 2010… Une version 2.0.0 est parue en juin 2012, puis une 3.0.0 en juin 2015, et tout récemment en mars 2020 une version 3.8.0-rc1.

Logo FOSSology

Association LinuxFr et site LinuxFr.org en 2018‑2019

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Ysabeau. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
Tags :
19
22
mar.
2020
LinuxFr.org

Le 18 février 2020 a eu lieu l’assemblée générale de l’association LinuxFr (couvrant statutairement la période du 1ᵉʳ octobre 2018 au 30 septembre 2019). C’était aussi l’occasion de discuter des activités ne relevant pas directement de l’association, mais de la vie du site LinuxFr.org : c’est‑à‑dire y compris de bénévoles ou contributeurs non membres de l’association, sur une période comprise entre l’assemblée précédente et le jour de l’assemblée.

Les membres de l’association étaient statutairement convoqués, et les membres de l’équipe de modération, d’animation de l’espace de rédaction et les contributeurs importants en termes de code étaient invités à y assister. Deux invités se sont joint à nous.

Le compte‑rendu complet est fourni en lien. Voici un résumé des thèmes abordés :

  • dans la partie bilan moral de l’association LinuxFr pour la période du 1ᵉʳ octobre 2018 au 30 septembre 2019 : assemblée générale, prix mensuels, relations avec les autres associations, communication interne et externe, risques juridiques, remerciements ;
  • dans la partie activités autour du site LinuxFr.org entre le 1ᵉʳ octobre 2018 au 18 février 2020 : administration système, développement, administration du site, modération du site, contenus réguliers ou particulièrement notables, rencontres physiques, statistiques du site en 2018 et 2019, évolutions de l’équipe, visibilité externe (positive ou non), informations régulières des membres, potentiels risques juridiques pour l’association, nouveaux membres.

Les personnes les plus attentives auront remarqué que la partie formelle utilise les noms civils des gens, alors que la partie informelle utilise les noms d’affichage sur le site, donc parfois les pseudos.

Les meilleurs contenus LinuxFr.org des années 201? et 200[89]

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa.
30
3
jan.
2020
LinuxFr.org

Dans la vie, il y a deux sortes de gens : ceux qui se disent « c’est si vieux que ça LinuxFr.org ? » et ceux qui savent que « ? » est un métacaractère ou caractère joker qui remplace n’importe quel caractère (chiffre ici), en shell par exemple, et [89] signifie 8 ou 9 dans une expression rationnelle.

Tout cela pour dire que l’on va s’intéresser aux meilleurs (suivant les notes des visiteurs) contenus du site entre les années 2010 et 2019 incluses. Ça va causer vente liée, mises en demeure (trop), Grammalecte, noyau (beaucoup), processeur (pas mal), GIMP, Firefox (régulièrement), Flash (si !), pionniers, LineageOS, systemd (souvent), prédiction linuxfrienne, crash disque, G’MIC, spam, pilotes graphiques, plantages noyau et réseau (entre autres).

Tandis qu’à une époque plus proche d’Epoch, entre 2008 et 2009 (parce que les notes sur les contenus par les visiteurs n'existaient pas avant), on parlait sur LinuxFr.org de souris, de J2EE, de LinuxFr.org, beaucoup de noyaux, de perte de données, de X.Org, de pilote noyau, de formatage disque, de standards, de Debian et de Mandriva, des relations entre PDG, de Fastboot, de ScummVM, de DRM, d’Internet illimité ou non, de KDE et Qt, de vente liée, de H.264, de GIMP et Blender, d’OpenStreetMap, de (dés)information, de TLS/SSL, de FreeBSD, d’OpenGL, de riposte graduée, entre autres choses.

Statistiques 2019 du site LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et Nils Ratusznik. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
35
3
jan.
2020
LinuxFr.org

En ce début d’année 2020, commençons par deux marronniers de saison : d’abord, bonne année à tous, meilleurs vœux, écrivez de belles dépêches en 2020, partagez et contribuez. Et ensuite, un petit regard en arrière sur les douze mois d’activité de LinuxFr.org en 2019 : quelles évolutions en termes de trafic Web, de contenus créés, de commentaires déposés, de navigateurs utilisés, d’utilisation des fonctionnalités du site, de contribution au code, etc. Bref, qu’est‐ce qui a changé et comment durant 2019 ?

Le site rend accessible un grand nombre de statistiques (faites‑vous plaisir si vous souhaitez vous plonger dedans, c’est fait pour) ; cette dépêche résume les variations constatées en 2019.

Recommandation de l’UNESCO sur les ressources éducatives libres (REL)

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
21
29
déc.
2019
Éducation

Lors de la 40e session de la Conférence générale de l’UNESCO, à Paris en novembre 2019 a été adoptée la recommandation sur les ressources éducatives libres (REL).

Le document définit la terminologie ainsi :

  • au I.1 « Les ressources éducatives libres (REL) sont des matériels d’apprentissage, d’enseignement, et de recherche sur tout format et support, relevant du domaine public ou bien protégés par le droit d’auteur et publiés sous licence ouverte, qui autorisent leur consultation, leur réutilisation, leur utilisation à d’autres fins, leur adaptation et leur redistribution gratuites par d’autres. » ;
  • au I.2 « Une licence ouverte est une licence qui respecte les droits de propriété intellectuelle de son titulaire et accorde au public des autorisations de consulter, de réutiliser, d’utiliser à d’autres fins, d’adapter et de redistribuer le matériel éducatif. »

Il s’agit donc d’une invitation pour les États membres à sensibiliser aux ressources pédagogiques libres :

  • « renforcer les capacités des parties prenantes pour créer, consulter, réutiliser, adapter et redistribuer les REL » ;
  • « élaborer des politiques d’accompagnement » ;
  • « favoriser un accès effectif, inclusif et équitable à des REL de qualité » ;
  • « favoriser la création de modèles de durabilité pour les REL » ;
  • « promouvoir et renforcer la coopération internationale ».

Retour sur l’édition 2019 du Paris Open Source Summit

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Davy Defaud, Ysabeau et Nils Ratusznik. Modéré par Ysabeau. Licence CC by-sa.
28
19
déc.
2019
Paris Open Source Summit

Malgré les grèves dans les transports et donc une affluence en berne, LinuxFr.org était présent au salon Paris Open Source Summit 2019, les 10 et 11 décembre derniers. Nous avons profité de l’occasion pour (ordre non contractuel) :

  • discuter avec des membres de diverses associations présentes dans le village associatif, pour maintenir les liens et pour susciter des dépêches (par exemple, sur Picasoft ou les dons ou GNOS) ;
  • voir aussi les gens de l’équipe LinuxFr.org ;
  • échanger avec les exposants de la partie entreprise (citons par exemple les personnes de ProjetQtOr ou d’OnlyOffice (merci encore pour le chocolat)) ;
  • répondre aux questions des visiteurs et leur faire découvrir LinuxFr.org ;
  • offrir des autocollants en pagaille (dont des nouveaux) (encore merci à GrafikPlus) ;
  • faire gagner des livres ou des abonnements offerts par les éditions Diamond, Eyrolles et ENI, ou encore la librairie À Livr’Ouvert (merci Bookynette pour les Framabooks) ; merci à la main innocente — le détail des ouvrages est disponible dans la suite ;
  • assister à des conférences ;
  • profiter des apéros des exposants ;
  • étrenner notre nouveau stand avec son beau kakemono et ses affiches neuves ;
  • recevoir un des prix des Acteurs du Libre 2019, le « Prix pour un Numérique ouvert et éthique » ; le détail des lauréats est disponible dans la suite.

Dons aux associations, épisode 8

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nils Ratusznik et Julien Jorge. Modéré par Julien Jorge. Licence CC by-sa.
31
17
déc.
2019
LinuxFr.org

Cette dépêche est la septième de sa série, après celles de 2011, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Montre ton amour au Libre

Pour la huitième fois, je m’adresse à toi libriste, qui a procrastiné jusqu’aux dernières heures pour faire des dons déductibles des impôts (ou non). Toute l’année (et celle d’avant) on se promet de soutenir telle ou telle action sur tel ou tel sujet qui nous semblait extrêmement important. Citons par exemple quelques associations de promotion et défense du Libre, des droits dans l’espace numérique ou de la liberté d’expression, dont les dons sont déductibles en France : Amnesty France, Debian France, Framasoft, Fédération internationale pour les droits humains(FIDH), Libre à Toi / Radio Cause Commune, Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Open Food Facts, OpenStreetMap France, Reporters Sans Frontières (RSF), Wikimédia France, etc.

Troisième mise en demeure pour l'association LinuxFr

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
96
12
déc.
2019
LinuxFr.org

LinuxFr.org est au fil du temps devenu un site web francophone de référence sur le monde du libre et au-delà, qui traite en particulier de l'actualité du Logiciel Libre, en mode contributif, géré par une équipe bénévole, par et pour des libristes enthousiastes, et sans pub. Après plus de 21 ans d'existence, LinuxFr.org comporte plus de 100 000 contenus (dépêches, journaux, etc.) et environ 1,8 million de commentaires.

Le site dispose notamment d'une équipe de modération intervenant a priori (dépêches, sondages) ou a posteriori (journaux, forums, wiki, tags, commentaires). L'équipe suit des règles de modération, que nous ne manquons pas de rappeler régulièrement lorsque des commentaires ou contenus problématiques le nécessitent ou qu'une édition/suppression est faite. En tant que « service de communication au public en ligne édité à titre non professionnel au sens de l'article 6, III, 2° de la loi 2004-575 du 21 juin 2004 » par l'association LinuxFr, comme le stipulent nos mentions légales, le site dispose aussi d'un directeur de publication (en l'occurrence votre serviteur).

Pour la troisième fois (premier cas en 2013, voir 1, 2 et 3 ; second cas en 2017) dans l'histoire du site et de l'association, nous avons reçu en juin 2019 une mise en demeure, cette fois-ci pour contrefaçon de marque et/ou concurrence déloyale, envoyée par un établissement public à caractère administratif français, concernant un journal écrit par un de nos visiteurs.

NdM. : nous vous demandons bien évidemment de garder un ton respectueux dans vos commentaires.

Des documentaires sur le Libre, la vie privée, l’informatique ?

34
19
août
2019
Audiovisuel

Une petite sélection récapitulative, probablement non exhaustive, de documentaires sur les thématiques habituelles du site LinuxFr.org :

  • Les Nouveaux Loups du Web (Terms and Conditions May Apply) : sur les infos collectées en ligne par les entreprises et les gouvernements, 2013, 80 min, réalisé par Cullen Hoback [journal] ;
  • web‐documentaire No Es Una Crisis (Flash) : sur la situation politique et économique en Espagne dans le sillage du mouvement des Indignés, 2013, 3 h, réalisé par Fabien Benoit et Julien Malassigné, licence CC BY-SA [journal et Framablog] ;
  • Les Gardiens du nouveau monde : l’émergence d’une nouvelle génération de militants hacktivistes, 2014, 55 min, réalisé par Flo Laval, licence CC By-NC-SA [dépêche] ;
  • The Code Breakers : sur le logiciel libre et Open Source et la programmation, 37 min, réalisé par Robert Lamb, licence CC By SA depuis 2014 [dépêche] ;
  • la série documentaire Do Not Track : sur la vie privée et l’économie du Web, 2015, sept épisodes, réalisée par Brett Gaylor [journal] ;
  • Nothing to Hide : sur les formes modernes de surveillance, 2017, 86 min, réalisé par Marc Meillassoux, licence CC By NC ND [blog] ;
  • La bataille du Libre : sur le Libre vs la propriété intellectuelle, diffusé en version courte (56 min) rebaptisée Internet ou la révolution du partage par ARTE, 2018, 87 min, réalisé par Philippe Borrel [dépêche, version courte de La Bataille du Libre], [financement participatif pour s’internationaliser] ;
  • LoL — Logiciel libre, une affaire sérieuse : sur le logiciel libre, 2019, 57 min, de François Zaïdi, Thierry Bayoud et Léa Deneuville [interview et dépêche] ;
  • Disappear - cover your online tracks : sur la vie privée en ligne, le financement participatif en cours, même équipe que Nothing to Hide ;
  • Nom de code : Linux, un documentaire d’Arte de Hannu Puttonen datant de 2002 qui retrace l’histoire des mouvements GNU, Linux, open source et des logiciels libres et dans lequel plusieurs personnalités de l’informatique sont interviewées, comme Linus Torvalds, Alan Cox, Richard Stallman, Theodore Ts’o ou Eric S. Raymond.

Le dépôt GitHub Movies for hackers liste diverses ressources (dont des documentaires) susceptibles d’intéresser les lecteurs du site, mais pas forcément disponibles en français ou même seulement sous‐titrées en français.

Un concours pour donner une nouvelle image de la cybersécurité ?

18
7
août
2019
Sécurité

La cybersécurité est un monde parallèle, peuplé de cybermagiciens tapant avec des gants ou des moufles, dans le noir, avec un sweat‐shirt à capuche baissée jusqu’aux yeux, ayant parfois un masque de Guy Fawkes ou des lunettes de soleil, et tapant au mieux des 0 et des 1, au pire du texte vert tendance Matrix. C’est du moins l’imaginaire vendu en général par la presse, spécialisée ou non, mais aussi par les banques d’images.

La société OpenIDEO (en partenariat avec la Hewlett Foundation) a lancé un concours (du 25 juillet au 16 août) pour réinventer ces visuels illustratifs d’articles de presse, pour qu’ils soient moins irréalistes (j’aurais bien dit plus réalistes, mais vu le niveau de fumette…).

Le concours est ouvert à dix‐sept pays : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Brésil, Canada (hors Québec), Chine, Colombie, Espagne, États‐Unis d’Amérique, France, Inde, Japon, Mexique, Pays‐Bas, Pérou et Royaume‐Uni.

Les photos sont publiées sous CC By 4.0 (si et seulement si la case est cochée dans le formulaire de participation, en fait). Vingt‐cinq personnes recevront un mentorat par un expert en sécurité informatique, et 500 US$. Jusqu’à cinq gagnants recevront 7 000 US$ chacun. Les documents de participation sont disponibles (notamment) en français.


Note : je ne suis pas lié à OpenIDEO ni payé par eux ni rien ; j’ai juste du temps à tuer dans un train, alors je rédige une dépêche ayant un rapport avec le Libre.

« Internet est cassé » ou plutôt : comment tester du TCP ou de l’UDP

Posté par (page perso) . Édité par Arkem, Davy Defaud et Yves Bourguignon. Modéré par Julien Jorge. Licence CC by-sa.
35
3
juil.
2019
Ligne de commande

N. D. L. A. : cet article est généré via une commande du type ansible-playbook InternetEstCassé.yml pour tester réellement les commandes.

Internet est cassé. Le Web ne marche plus. Le réseau est pété. Ça marche pas. Ce site est indisponible. Des lutins bloquent ma connexion. Les tuyaux sont bouchés. Y a Firefox qui veut pas, etc. Quand il y a un souci de réseau, toutes sortes d’imprécations, de suppositions, de supplications ou de raisons sont lancées. Peut‐on aller plus loin et essayer d’y voir plus clair, de déboguer un peu le souci et d’identifier le problème.

On va parler un peu d'IP — surtout la version 4 —, de TCP, d’UDP, d’ICMP, d’ARP, de DNS, de HTTP, etc., d’un peu de vue pratique de vérification du bon fonctionnement ou de recherche d’un souci. En dehors des pages Wikipédia, une lecture utile : la RFC 1180 « A TCP/IP Tutorial » (avec une traduction en français disponible).

Décès de Patrick Sinz

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags :
59
30
mai
2019
Communauté

C’est via un tweet de Hervé Schauer, reprenant l’annonce de la famille, que nous avons appris cette triste nouvelle :

« décès de Patrick Sinz le soir du 27 mai 2019 dans un accident de la route. C’était un père, un mari, un frère, un fils, un oncle, et un ami formidable, et il restera à tout jamais dans nos cœurs. »

Photo de son compte twitter

Paix à son âme…

Jeu de stratégie temps réel et de construction/gestion Unknown Horizons 2019.1

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
32
28
avr.
2019
Jeu

Le jeu libre Unknown Horizons mélange la stratégie en temps réel et la construction/gestion de villes (solo ou multi‐joueur, Windows et GNU/Linux). Il avait déjà mentionné sur LinuxFr.org via le Google Summer Of Code 2012 ou en commentaire d’une dépêche sur Zero-K, mais qui n’avait pas encore eu sa propre dépêche. La dernière version parue en janvier 2019 (baptisée 2019.1), plus de deux ans après la précédente 2017.2, est l’occasion rêvée pour combler ce manque.

Le principe est de créer une colonie sur un archipel d’îles avec son navire, en se débrouillant avec les ressources dont on dispose, puis se procurer les ressources permettant d’étendre sa colonie par la suite : agriculture, construction de bâtiments, etc. Les habitants (par ailleurs résidents fiscaux soumis à l’impôt) vont utiliser les ressources et progresser aussi sur plusieurs niveaux (marin, pionnier, colon, citoyen, marchand et aristocrate). Il faudra aussi cohabiter avec les autres colonies, pacifiquement ou non. Donc, globalement, on retrouve du développement urbain, de la gestion de ressources, de la diplomatie, du commerce, de la stratégie, de l’exploration.

Le jeu est en Python 3, sous GNU GPL v2 pour le code et principalement CC BY-SA pour les contenus, et il propose un monde en 2D isométrique. Il utilise le moteur Flexible Isometric Free Engine (FIFE) et cherche à passer sur Godot.