Nouvelle version du framabook « Simple comme Ubuntu » de Didier Roche

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
13
20
nov.
2008
Doc
Moins de trois semaines après la sortie d'Ubuntu 8.10 Intrepid Ibex, Didier Roche, administrateur chez Ubuntu-fr, nous propose la nouvelle version mise à jour de son livre « Simple comme Ubuntu » de la collection Framabook.

Vous trouverez le détail des nombreuses modifications et ajouts effectués dans le changelog du billet de présentation du Framablog. Vous y trouverez également une nouvelle et originale préface signée Erwan Cario, journaliste aux Ecrans.fr (Libération), qui tire là en cinq règles malicieuses les leçons de son Linux : Le journal d'un novice qui a tenu en haleine de nombreux internautes cet été.

Comme pour les autres framabooks, ce livre de 350 pages est à découvrir et à télécharger sur le site qui héberge le projet, mais aussi à commander au prix de 15 euros chez le partenaire éditeur InLibroVeritas (un CD d'Ubuntu 8.10 francisé vous sera offert à l'occasion). Les animateurs du projet tiennent à rappeler que la meilleure façon de le soutenir est d'acheter le livre, montrant ainsi par l'exemple que licence libre et réussite économique ne sont pas incompatibles.

PS : L'ancienne version du livre est toujours disponible à la vente puisque Ubuntu 8.04 est une version LTS Long Term Support.

Journal Votre avis sur le nouveau module de Seconde "Informatique et société numérique"

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
7
13
nov.
2008
Bonjour, le ministre de l'Education Nationale Xavier Darcos a récemment annoncé son projet de "nouvelle" classe de Seconde (projet controversée mais là n'est pas la question). Parmi les nouveautés on trouve un module semestriel, 3h par semaine sur 18 semaines, intitulé "Informatique et société numérique".

Pour le moment, il n'y a rien dedans. l'Association Enseignement Public et Informatique (EPI) et le Groupe « Informatique et TIC » de la Fédération des
Associations françaises des Sciences et Technologies de l'Information (ASTI) (...)

Quelques nouvelles du logiciel libre dans la sphère éducative française

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags : aucun
5
11
nov.
2008
Éducation
La situation demeure difficile pour le logiciel libre dans l'Éducation Nationale. Si l'on peut se réjouir de voir apparaître pour la première fois les expressions logiciel libre et copyleft dans un programme officiel d'enseignement (celui de Technologie), cela reste bien timide.

De plus le principal canal d'information des enseignants, le Café pédagogique, se trouve obstrué par un partenariat avec Microsoft qui, d'après le Framablog, participe à freiner son avènement. Il a ainsi vivement réagi à une chronique de voyage à Hong-Kong du Café pédagogique qui, dans le cadre du quatrième Forum mondial des enseignants innovants organisé par Microsoft, présentait à sa manière le logiciel libre et ceux qui le soutiennent.

Peut-être devrions-nous prendre exemple sur le Département de l'instruction publique du Canton de Genève qui a récemment fait passer une directive intitulée Transition vers les standards ouverts et les logiciels libres ? On y préconise explicitement « les produits sous licence libre et les standards ouverts par défaut ». Et « tout choix de solutions propriétaires devra être dûment justifié par les demandeurs, en expliquant de façon détaillée les usages qui rendent indispensable l’acquisition d’un produit ou l’utilisation d’un standard non libre ».

On notera enfin et à la marge que l'on souhaite faire entrer l'Hadopi dans le Brevet Informatique et Internet (B2i) des élèves et que le ministère compte débourser 220 000 euros par an, pour surveiller l'opinion sur Internet !

Une pièce officielle de 5 euros créée avec des logiciels libres

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
15
6
nov.
2008
Graphisme/photo
Le ministère des finances néerlandais a récemment lancé un concours pour la création d'une pièce commémorative de 5 euros, sur le thème « Les Pays-Bas et l'architecture ».

Stani, graphiste et hacker Python connu entre autres pour son IDE SPE, a non seulement pris part au concours, mais l'a emporté. Comme il le souligne sur son blog, tout a été fait entièrement avec des logiciels libres, bien que seules les qualités artistiques du résultat aient été prises en compte.

Le design complet a été réalisé à 100% avec des logiciels libres. Il s'agit principalement de programmes maison écrits en Python, évidemment avec l'éditeur SPE. J'ai utilisé PIL et pyCairo, et ponctuellement aussi Gimp, Inkscape et Phatch.

Il conclut avec humour : J'aurais aimé publier la pièce sous la licence GPL, ce qui aurait peut-être résolu la crise financière. Mais pour des raisons évidentes, je n'ai pas pu le faire.. Ce qui est particulièrement intéressant sur son blog est qu'il explique la démarche (technique et artistique) qu'il a suivie, permettant de répondre au thème demandé.

Journal Etes-vous d'accord avec cette liste de "grands noms" du logiciel libre ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
29
oct.
2008
Bonjour,

Un journal est un peu trollogène pour vous inviter à critiquer et/ou compléter cette liste de figures emblématiques du logiciel libre (pris au sens large du terme) qui nous vient d'un article "hommage" traduit récemment par le Framablog.

Sur la place des grands hommes du logiciel libre
http://www.framablog.org/index.php/post/2008/10/26/les-heros(...)

- Richard Stallman
- Pamela Jones (Groklaw)
- Linus Torvalds
- Mark Shuttleworth
- Larry Page et Sergey Brin (Google)
- Bob Young et Matthew Szulik (Red Hat)
- Jimmy Wales (...)

Journal Firefox 3.1et le support natif de Theroa/Vorbis

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
11
23
oct.
2008
Bonjour,

Pour ceux que le sujet de l'avenir des formats audio et videos sur le net intéresse, je signale la présence et la traduction d'un article issu du blog de Mozilla.

Cet article donne quelques détails sur la prochaine intégration des balises supportant nativement Theora video et Vorbis audio dans le (très) prochain Firefox 3.1 tout en s'interrogeant globalement sur la situation présente et à venir de ces formats multimédias.

Building the world we want, not the one we have (...)

2% de femmes dans le développement de logiciel libre - 10 propositions pour y remédier

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
15
22
oct.
2008
Communauté
1.5% des développeurs de logiciels libres sont des femmes, presque 20 fois moins que dans le logiciel propriétaire. Telles sont les édifiantes conclusions de l'enquête FLOSSPOLS mené de mars 2004 à février 2006 et financée par la commission Européenne. (NdM : voir la dépêche Et les femmes ? de janvier 2007 qui fournit des chiffres supplémentaires)

Ces quelques chiffres ne peuvent manquer d'interpeller une communauté qui prône si souvent l'ouverture et la non discrimination.

Ainsi, dans un article récemment traduit par Framasoft, Terry Hancock propose « dix façons d'attirer facilement la gent féminine vers votre projet libre ». Si l'accent est mis sur le social, ce n'est pas au détriment de la technique mais au contraire pour bonifier l'ensemble du projet. Et à ce titre ses considérations se veulent pertinentes en dehors même de la problématique des sexes ( NdM : il y a quelques perles de misogynie dans le texte même si l'effort est louable ).

Il s'agit alors moins de faire entrer les femmes dans des modèles élaborés par et pour des hommes que de sensiblement modifier nos pratiques et mentalités pour s'enrichir mutuellement au bénéfice de tous.

Un nouveau framabook sur LaTeX

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
25
15
oct.
2008
Doc
« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur LaTeX sans jamais oser le demander » est le titre du cinquième framabook, la collection de livres libres sur le logiciel libre, coordonnée par Framasoft et matérialisée par l'éditeur In Libro Veritas.

Sous licence Art Libre (340 pages et 15 €), il est l'œuvre de Vincent Lozano, maître de conférence en informatique à l'École nationale d'ingénieurs de Saint-Étienne, qui s'en donne à cœur joie pour nous proposer un livre accessible et progressif au style sérieux mais décontracté.

Pour l'occasion le site framabook.org a subi un sérieux lifting et la Framakey propose une application portable dédiée qui aidera ceux sous Windows à être tout de suite opérationnel.

Former la jeunesse aux logiciels Microsoft sur un site du service public

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
34
18
sept.
2008
Microsoft
Curiosphere.tv est la webTV de France 5 qui « s’est donnée pour mission d’offrir aux médiateurs éducatifs - profs, parents, éducateurs - les meilleurs contenus audiovisuels afin de favoriser l’éducation citoyenne des enfants et leur accès à la culture ». Parmi ses nombreuses vidéos, on trouve une catégorie dédiée à la formation du B2i, le Brevet Informatique et Internet qui accompagne le parcours scolaire de l'élève.

Ce brevet est ainsi introduit sur le site Educnet : « Pour assurer l'égalité des chances, l'Éducation nationale doit dispenser à chaque futur citoyen la formation aux utilisations des technologies de l'information et de la communication qui lui permettra : d'en faire une utilisation raisonnée, de percevoir les possibilités et les limites des traitements informatisés, de faire preuve d'esprit critique face aux résultats de ces traitements, d'identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s'inscrivent ces utilisations. »

Curiosphere.tv s'est associé à Microsoft pour produire des vidéos de formation au B2i. Malheureusement les titres et les contenus de ces vidéos (faisant constamment référence aux noms Word, Excel, Powerpoint, Outlook... et non aux fonctions de traitement de texte, tableur, présentation, courrier) font plus penser à une formation aux logiciels Microsoft qu'à une réelle formation citoyenne à égalité de chances aux nouvelles technologies.

NdM : Le site offre carrément un flux RSS sur une « Discipline Microsoft ». On voit le chemin à parcourir sur l'enseignement de l'informatique à l'école (voir toujours sur le Framablog Informatique à l'école : Tout ne va pas très bien Madame la Marquise). Et malheureusement ce n'est pas nouveau. 2004 De l'Éducation nationale, de Microsoft, et des logiciels libres, 2005 La neutralité commerciale de l'école publique est-elle soluble dans le numérique ?, 2006 L'Éducation nationale vend les produits de Microsoft dès la maternelle, 2008 De Microsoft et de sa stratégie de partenariat à l'école.

Mise à jour : Comme signalé sur le Framablog, Curiosphere.tv a sensiblement modifié sa fameuse page d'accueil dédiée au B2i. Il est fort possible que ce billet, relayé par LinuxFr et par certains lecteurs qui ont directement écrit à Curiosphère (merci pour eux), ait influé sur ces récents et pertinents changements.

Journal Livre - Appel à traduction - Open Educational Ressources

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
5
11
sept.
2008
Bonjour, nous avons lancé un appel sur le Framablog pour tenter de monter une petite équipe afin de traduire le livre tout récent Open Educational Resources Handbook que nous pensons intéressant et utile à mettre dans les mains des professeurs, formateurs, animateurs... bref tout ceux qui font de près ou de loin de l'éducation classique ou populaire.

"Appel à traduction pour un livre sur les ressources éducatives libres"
http://www.framablog.org/index.php/post/2008/09/11/appel-a-t(...)

En ligne sur leur wiki : http://wikieducator.org/OER_Handbook/educator_version_one
PDF noir et blanc (...)

Journal Votre avis sur un projet de livre sur l'Eee PC

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
10
30
août
2008
Tout récemment, Valérie est venue annoncer sur Framasoft qu'elle avait rédigé un petit livre sur l'Eee PC :
http://lostvampyre.free.fr/EEE/EEE_PC.pdf

Nous nous sommes dits que ce serait peut-être une bonne idée d'aller plus loin pour en faire un prochain nouveau volume de notre petite collection de livres libres Framabook. Et nous en appelons aux internautes pour avoir leur avis sur le projet voire même leur éventuelle collaboration.

"Que pensez-vous d'un framabook sur l'Eee PC ?"
http://www.framablog.org/index.php/post/2008/08/30/eeepc-pro(...)

J'en appelle à l'expertise de (...)

Journal Une liste de 150 nouveaux logiciels libres (ou presque)

Posté par (page perso) .
32
28
août
2008
Bonjour

Je profite de la panique engendrée par le nouveau DLFP pour lâchement balancer un lien vers mon blog.

[my_life]A Framasoft, on a un annuaire de logiciels libres mais pour tout vous avouer nous sommes assez peu nombreux à le maintenir et du coup comme on teste les logiciels avant de les présenter, ça peut prendre un certains temps pour mettre en ligne les notices. Du coup on a pris parallèlement l'habitude de régulièrement jeter à-la-va-vite quelques nouveautés logicielles sur (...)

Journal Une petite traduction collective vite fait bien fait ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
4
26
août
2008
Une bonne idée que ce Unix/Linux Command Cheat Sheet en une seule page PDF à imprimer (source en ODT sous licence CC BY-SA).

http://fosswire.com/2007/08/02/unixlinux-command-cheat-sheet(...)

Or il y manque une traduction française.

Avec toutes les compétences et bonnes volontés qui traînent sur DLFP, on devrait pouvoir y arriver rapidement non ?

Ce que pensent Stallman, Torvalds, Brown et Zemlin de Microsoft

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
25
juin
2008
Microsoft
Bruce Byfield a récemment demandé à quatre fortes personnalités du logiciel libre ce qu'elles pensaient de Microsoft. Ce sont ainsi Peter Brown (Free Software Foundation), Jim Zemlin (Linux Foundation), Richard Stallman et Linus Torvalds qui ont répondu au chroniqueur.

L'accent a été mis sur les questions suivantes :
  • Comment Microsoft affecte votre travail et votre informatique personnelle ?
  • Quelle menace représente Microsoft pour le logiciel libre ?
  • Quelles sont les chances pour que la compagnie devienne un membre apprécié de la communauté ?
Une traduction est disponible sur le Framablog. L'occasion peut-être aussi de s'interroger sur la spécificité ou la pertinence de certaines dénominations (free software, open source, FOSS, FLOSS, Linux, GNU/Linux...) et de leur difficulté à les traduire. En effet l'auteur fait ici bien la distinction entre ceux du "logiciel libre" (Stallman et Brown) et ceux de "l'open source" (Zemlin et Torvalds), qu'il regroupent au besoin en "FOSS". Quant au "proprietary software", c'est le choix assumé du traducteur que d'avoir opté pour "logiciel privateur".