Journal 4 outils open-source pour sécuriser le travail collaboratif en ligne

0
16
déc.
2020

L’année 2020 nous a prouvé la nécessité des outils digitaux qui permettent de maintenir la communication personnelle et professionnelle à distance. En même temps, cet épanouissement de collaboration en ligne rend le problème de sécurité et de confidentialité de données traitées, partagées, transférées en ligne encore plus aigu. Comment les protéger contre les parties tierces (hackers, fournisseurs des services cloud, services gouvernementaux, etc.) ? Le chiffrement de bout-en-bout, une forme de communication dans laquelle personne d'autre que l'utilisateur final ne (…)

D'une blague sur LinuxFr.org à l'écriture d'un roman de SF

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
59
7
sept.
2020
Communauté

Le 2 avril 2009, LinuxFr.org organisait un concours libre. L'une des possibilités de participation était l'écriture d'une nouvelle sur le libre, sous une licence libre.

Je trouvais l'idée amusante et, en une soirée, je rédigeais « Les non-humains », un texte rempli de références Linuxfériennes aux bivalves lamellibranches (sous licence Creative Commons 2.0 By BE).

Ce fut mon dernier texte tapé en Azerty et le début d'un engrenage qui allait mener, 11 années plus tard, à cette dépêche.

Interview de Thierry Bayoud, co‐auteur du film « Lol — Logiciel libre une affaire sérieuse »

36
13
juin
2019
Culture

Thierry Bayoud est co‐auteur du documentaire Lol — Logiciel libre une affaire sérieuse. Il est également bénévole au bar associatif parisien Le Bar commun, pour lequel il a organisé une semaine des Libertés numériques en novembre 2018. Pour lui, utiliser et promouvoir les logiciels libres et être bénévole dans une structure comme Le Bar commun à Paris sont les marqueurs d’une démarche plus globale.

En fin de dépêche, vous êtes invité à venir assister à l’avant‐première du film qui aura lieu le 20 juin à Paris.

François Zaïdi réalisateur-producteur du documentaire a demandé un droit de réponse. Son texte intégral a été ajouté à la dépêche.

Le Linutop 6, le nouveau PC sans ventilateur

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure, Pierre Jarillon, Davy Defaud et NeoX. Modéré par ymz. Licence CC By‑SA.
9
20
déc.
2017
Matériel

À l’occasion du salon Paris Open Source Summit 2017, la société Linutop a dévoilé son dernier mini‐PC livré avec la distribution Xubuntu : le Linutop 6.

Le choix du matériel est toujours sensible pour un noyau Linux. En effet, la disponibilité des pilotes peut être délicate comme Linus Torvalds a pu l’exprimer à propos, entre autres, de NVIDIA.

Il y a donc des points à surveiller, et si certains composants offrent des modes « legacy » qui sont compatibles avec des pilotes plus anciens, sans pour autant avoir toutes les fonctionnalités, ils permettent un usage direct de l’ordinateur sous GNU/Linux. C’est, par exemple, souvent le cas avec les cartes réseau.

Aussi, après de nombreux tests, le système monopuce Intel ATOM x5-Z8350 quadricœur à 1,9 GHz a été choisi. C’est une plate‐forme pour le monde industriel avec une durée de vie supérieure et, surprise, elle bien prise en charge par GNU/Linux.

NdM. : Vu que les questions à ce propos sont récurrentes à chaque dépêche de Linutop : la version téléchargeable est la version « Linutop OS Free », gratuite, dite « démo ». Les différences avec la version complète ne sont pas explicitées. Les licences des logiciels libres utilisés (bases Ubuntu ou Raspbian, et les éventuels logiciels libres modifiés) restent à clarifier. Il s’agit principalement d’un produit commercial dont les utilisateurs (plutôt professionnels) interagissent avec la société Linutop, plutôt qu’entre eux directement (a priori, pas de communauté ouverte avec des forums ou des listes de diffusion, d’après la discussion sur la précédente dépêche).

Journal J'ai acheté une imprimante 3D (presque open source) à 150€

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
27
8
déc.
2017

Ce journal fait suite à un autre journal que j'ai écrit il y a 3 ans.
Durant ces 3 ans, je me suis servi de mon imprimante, principalement pour réaliser des pièces que je modélise (pour réparer quelque chose, pour créer un mur virtuel pour mon Roomba, pour créer un jeu, etc.)

Une imprimante à moins de 150 € ?

Finalement, en trois ans, dans le monde de l'impression 3D, peu de choses ont changées, les modèles sont toujours (…)

Journal Après le kit HiFive, QWERTY Embedded Design propose un nouveau kit lowcost : LoFive

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
12
21
sept.
2017

Dans un premier journal, je vous avais parlé du kit de développement HiFive permettant de développer sur le microcontrôleur libre E310 et compatible avec la chaîne de développement arduino. Une petite société (QWERTY Embedded Design) avait lancé un financement «participatif» pour produire un kit compatible arduino basé sur ce processeur.

La production de ce premier batch s'étant bien déroulée, la société a lancé un autre module plus petit basé sur ce même processeur.

Le module minimaliste (25$) permet tout (…)

Journal C'est la rentrée, un timing parfait pour un meetup Open Hardware sur Paris @Criteo

8
14
sept.
2017

Bonjour à tous,

J'espère que vous avez passé un bon été. De mon côté il a été studieux. Patches pour FreeCAD, design de POD, et mise en route de nos sites de production de matériel recertifiés à Sterling en Virginie.

Comme vous le savez, je suis un grand supporter de l'approche Open Hardware, et suis un membre actif du projet Open Compute. Nous progressons à pas de géants actuellement, et avec le support de Matthieu Blumberg chez Criteo, nous avons (…)

Journal Et si on achetait des serveurs Open Hardware ?

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
35
9
avr.
2017

Comme vous le savez je suis un contributeur à quelques logiciels libres dont FreeCAD. Mes modestes contributions ne me permettent pas de remplir le réfrigérateur, peut-être que cela sera le cas un jour, FreeCAD s’améliorant de jour en jour et devenant de plus en plus populaire, nous allons peut-être par finir d’être capable de créer un modèle économique autour, mais il y a encore du boulot.

Mon métier avec mon équipe c'est de concevoir des ordinateurs, de les vendre et (…)

Matériel libre : état des lieux après l’échec de la campagne de financement Talos

26
23
fév.
2017
Matériel

La campagne de financement participatif d’une carte mère ATX complètement libre basée sur OpenPOWER a échoué. Timothy Pearson, de Raptor Engineering, principal artisan de cette campagne, en tire un certain nombre d’enseignements, et dresse un tableau, plutôt sombre de la situation, qui fait écho aux journaux d’eingousef « Point d’étape sur le matériel et nos libertés » 1re partie et 2e partie.

Certaines pistes d’action sont également proposées, dont le financement participatif d’un module BMC libre pour cartes mères ASUS KGPE-D16.

La deuxième partie de dépêche contient une version française du texte de Raptor Enineering publiée, bien sûr, avec son autorisation.

NdM. : ce contenu est sous licence CC BY-NC-SA 4.0.

Journal Tout simplement E P I Q U E

2
8
sept.
2016

Just. WOW. Si vous êtes comme moi toujours à l'affût des innovations high-tech, vous avez certainement suivi l'événement central de la rentrée, la conférence de l'entreprise-phare du secteur, Apple pour ne pas la nommer ! Une keynote qui ne manquait pas de mordant ! Petit récapitulatif pour les étourdis qui auraient raté le livestream.

Si les produits présentés ne faisaient pas de mystère (nouvelle version de l'iPhone et de la Watch), étant donné les nombreux éléments qui avaient fuité à l'avance, le (…)

GNU/Linux a son OCR de qualité

10
12
juil.
2016
Bureautique

Un des grands reproches faits aux systèmes GNU/Linux par les utilisateurs déficients visuels était l'absence d'un logiciel de reconnaissance optique de caractères (OCR). Après avoir simplifié l'accès à GNU/Linux et avant d'y avoir implémenté des synthèses vocales de haut niveau, la société Hypra a résolu la question de l'OCR. En partenariat avec l'entreprise Abbyy, elle propose désormais un outil pour reconnaître les documents images issus du Web ou les documents numérisés et afficher leur contenu dans LibreOffice plutôt que dans un visionneur d'images.

L'outil est fourni sous forme d'un binaire. Puis chacun peut le lancer en ligne de commande. Pour ceux qui ont MATE et qui veulent du très simple, Hypra fournit un paquet Debian, installable sur tous systèmes. Il ajoute l'entrée au menu contextuel de caja, le gestionnaire de fichiers. Hypra fournit aussi, avec le paquet, la ligne à ajouter à ses raccourcis pour lancer le scanner par simple raccourci clavier (fonctionne sur tous les bureaux). Ce dispositif installé en fait la suite OCR la plus simple du monde PC puisqu'un raccourci ou une commande du menu contextuel suffit à lancer le scanner, la reconnaissance et l'affichage dans LibreOffice. Avec stockage des images.

Enfin, précisons que l'outil est bien sûr disponible dans le Système à Accès Universel.

Et le prix? Il est vendu 150€. Légèrement moins cher que Nuance OmniPage ou Abbyy FineReader (tous deux propriétaires) sous Windows dans leur version complète, il est la seule offre illimitée, sur GNU/Linux, à ce prix. Jusqu'ici Abbyy proposait simplement une version en ligne de commandes limitée à 12000 pages par an. La version illimitée coûtait 3000 €. C'est donc un bon début insufflé par cette entreprise sociale et solidaire, qui contribue à rendre le monde du libre accessible à tous en retirant les barrières à l'entrée.

NdM.: il est ici question d'une couche d'interface libre pour ajouter la gestion d'un moteur OCR propriétaire à ocrizer. Il existe par ailleurs d'autres moteurs libres d'OCR, plus ou moins avancés et/ou maintenus.

$ dpkg --info ocrizer-finereader_0.1.4-8_all.deb
(...)
 Section: contrib/graphics
(...)
 Description: Finereader engine support for ocrizer
  This package installs the glue between the abby proprietary command line tool
  and ocrizer, and makes finereader an available engine.

Journal On a enfin du SAP tournant sous Linux sur une plateforme Power8 de IBM !

Posté par  . Licence CC By‑SA.
0
5
mai
2015

Et c'est The Platform qui annonce la bonne nouvelle :
The Platform

Pour résumer, IBM propose dès à présent les configurations E870 et S824 certifiées sous SAP Hana. La très grosse configuration E880, qui sortira au mois de juin, ne l'est pas encore.

La configuration du E870 est toutefois très intéressante : 80 coeurs d'un processeur tournant à plus de 4 Ghz, 8 Terra de mémoire vive : de quoi faire tourner de nombreuses applications an parallèle. Et cerise sous (…)