Journal "c'est un wiki"

Posté par (page perso) .
Tags :
1
18
déc.
2010
En ces temps de trêve des confiseurs (à se gaver de chocolat) et à l'heure des bilans, en ce lendemain de 'trolldi surtout en fait, j'ai commis une réflexion qui me trottait dans la tête depuis quelques temps, le sujet de l'accueil dans le libre étant à la fois évident pour moi et visiblement pas si évident pour beaucoup, même sur LinuxFr àmha.

http://mageiacauldron.tuxfamily.org/Blog20101218LeLibreCestF(...)

Je n'ai que peu d'attentes de retours, ayant pu constater que ce n'est pas sur linuxfr (...)

Mageia, des débuts magiques !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
36
12
oct.
2010
Mageia
Lancé le 18 septembre 2010, Mageia (un fork de la distribution Mandriva Linux qui a déja été présenté sur ce site) a rassemblé un élan de la communauté au-delà de tout ce qui pouvait être espéré d'un tel projet technique. Il y a aujourd'hui deux voies de continuation de la distribution préférée de certains et un modèle de développement suscité par Mageia, rassemblant les contributeurs, qu'ils soient utilisateurs, développeurs, packageurs, traducteurs, promoteurs du libre... Pas moins de 300 personnes se sont déclarées prêtes à s'investir, dans une ambiance d'auto-organisation qui commence à porter ses fruits :
  • La page principale de Mageia et de don se sont vues rapidement traduites dans plus de 14 langues ;
  • Les listes de diffusion ont été submergées de plus de 2000 mails dès la première semaine, rappelant à certains l'activité de la liste cooker lorsqu'elle recevait les rapports du bugzilla :)
  • Les équipes de traduction se sont montées dans la foulée pour traduire le blog en six langues ;
  • L'infrastructure est en cours de mise en place pour proposer une structure pérenne aux forums, build-system, wiki grâce à un don de serveurs et un hébergement gracieusement fourni à l'association (en cours de constitution) soutenant la distribution Mageia pour en faire une réalité de la communauté ;
  • L'association des utilisateurs francophones (AUFML) a accepté d'héberger la page http://donation.mageia.org et de recueillir en toute transparence les dons pour le lancement, cela étant permis dans ses statuts au titre de soutien à des projets libres. Plus de 5000 euros récoltés en deux semaines ! (préférentiellement par virements qui n'occasionnent pas de frais comme PayPal...).

Les étapes à venir :
  • La priorité actuelle est à la mise en place de l'infrastructure permettant de sortir une distribution en version préliminaire pour novembre de cette année 2010, pour pouvoir entamer un cycle de développement de la version à venir pour 2011 au nom de Mageia ;
  • Une continuité pour les utilisateurs (conservation de urpmi, des rpms, des drakxtools...), la magie continue ! À chacun de s'impliquer au niveau qu'il le souhaite, Mageia est un projet ouvert à toutes les personnes motivées, l'entraide permettant à chacun de contribuer sur son sujet de prédilection ;
  • La mise en place des équipes parmi ceux inscrits sur le wiki, les réflexions initiales pouvant s'inscrire dans la gouvernance proposée pour discussion et élaboration commune (voir les infos sur le blog) ;
  • Et aussi la structuration de la communauté autour d'un projet dynamique, à l'image de ses membres, le logo et l'apparence graphique restant à choisir dans toutes les propositions, pour refléter l'effervescence palpable autour de ce projet naissant.

Que les magiciens se joignent à nous pour faire une distribution GNU/Linux correspondant aux attentes de ses utilisateurs !

Mandriva Linux et après ? Mageia !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
46
18
sept.
2010
Mageia
Suite au « feuilleton de l'été » se terminant à la rentrée par le licenciement économique de la plupart de ceux qui font la distribution en France (ex-employés de Edge-IT), la continuité de la distribution Linux ne semblait pas assurée pour quelques-uns malgré les assurances de la direction de Mandriva SA.

Mais c'est sans compter sur un soupçon de magie (des stocks de poudre verte ?).

Plusieurs anciens développeurs de Mandriva Linux, issus de la filiale Edge-IT, accompagnés de plusieurs contributeurs connus de Cooker, la version de développement de Mandriva Linux, ont décidé de créer un fork nommé... Mageia !

Loin d'être un projet lancé sur un coup de tête, c'est un projet mûri et assumé malgré les difficultés qu'un fork représente, aussi bien en terme de capacité à fédérer une équipe pour réaliser techniquement le projet, que pour attirer à soi une communauté d'utilisateurs.

Un point important du projet est que Mageia se veut une distribution communautaire indépendante d'une quelconque entreprise, même si des entreprises peuvent apporter leur soutien au projet. Ce fut un reproche fait à Mandriva Linux que d'être très dépendante de Mandriva SA que va tenter d'éviter l'équipe du projet Mageia.

Quant à la suite, il est aisé de penser que l'annonce du fork est la partie la plus facile puisque tout reste à mettre en place, des structures techniques pour la réalisation de la distribution elle-même, à l'organisation même du projet entre les différentes parties prenantes, même si on peut légitimement estimer que des idées circulent déjà.

Au final, si cette annonce est de nature à ouvrir de nouvelles perspectives à tous les amoureux de Mandriva Linux, il reste à voir ce que feront les utilisateurs. Resteront-ils fidèles à la marque Mandriva ou suivront-ils ceux qui faisaient en grande partie Mandriva Linux et qui vont faire Mageia ? Seul l'avenir le dira.

Une distribution Mandriva Linux 2011.0 pour quoi ?

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
21
12
sept.
2010
Mandriva
La communauté autour de Mandriva Linux s'est déjà exprimée concernant ses inquiétudes pour l'avenir de la distribution Mandriva Linux et notamment de Cooker, (sa version de développement). L'association des utilisateurs francophones de Mandriva Linux avait déjà demandé en mai une communication du comité de direction, la réponse n'a pas été directe, faite par site web interposé (bizarrement pas le blog de l'entreprise mais bien par un journaliste indépendant), puis par entretien avec le soutien retenu par le comité de direction. La société Mandriva est connue pour son manque de communication et ne pourra sans doute pas communiquer beaucoup plus avant le 17 septembre, comme annoncé, lors de son Assemblée Générale.

La communauté Cooker vient d'ouvrir un bug critique pour la version 2011.0, qui a été escaladé et réassigné – à raison – au PDG actuel de la société Mandriva, Arnaud Laprévote. Son compte est valide pour répondre sur le bugzilla ; ce qu'il a fait, mais sans indiquer de changement de statut ni fournir de patch opérationnel (un WONTFIX classique aurait été rouvert par la communauté en NEEDINFO ? :-D pour ceux habitués au processus de gestion des bugs).

Cet été, des utilisateurs de Mandriva Linux ont suivi les événements et tout ne semble pas facile au niveau du comité directeur de la société Mandriva, qui refuse visiblement une reprise par Linagora – pourtant identifiée, a priori, comme ayant le projet le plus clair – au profit de celui du PDG de Wallix Jean-Noël de Galzain qui n'hésite pas à communiquer mais sans citer ni la communauté des utilisateurs ni la communauté des développeurs ni la communauté du libre attachée à la distribution Mandriva Linux :-/

Plutôt que de se morfondre sur cette situation délétère, peut-être est-il temps pour la communauté des utilisateurs de Mandriva Linux, les contributeurs qu'ils soient développeurs ou utilisateurs (apportant du code, du soutien, du support et de l'aide, des traductions, des bugs, des commentaires, des articles, des installations, de la promotion ou des suggestions...) de se positionner pour obtenir un peu plus de l'avenir. Apparemment, il y a d'un côté le comité de direction et de l'autre les (ex-)employés Mandriva et contributeurs disponibles au travers des mails publics sur cooker, de l'IRC #mandrivafr ou #mandriva / #mandriva-cooker (voire du jabber).

Qui peut permettre la continuité d'une distribution appréciée par beaucoup de monde ? Quel investisseur serait prêt à faire perdurer ce projet en sachant donner des directives claires pour l'avenir (un business-model ouvert serait plus rassurant), notamment pour toutes celles et tous ceux qui font cette distribution ? (internationale – faut-il le rappeler – nos amis brésiliens et connaissances françaises sont concernés).

La communauté Mandriva Linux continue néanmoins de maintenir Cooker comme cela est visible sur http://sophie.zarb.org (en live sur les dernières 24h, 30 paquets actuellement en Mandriva Cooker ou -current ou updates en Mandriva Linux 2010.1).

TuxFamily.org, l'hébergeur chat-l'heureux

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
10
1
avr.
2010
Humour
TuxFamily.org l'hébergeur libre pour les gens libres, conscient des responsabilités assumées pour ses (presques) 3000 hébergés pour plus de 2000 projets cherche toujours à pérenniser son activité de développement du libre. En un an, le volume de données global a doublé. Le trafic augmente donc, lui aussi, de façon exponentielle.
Cette réflexion est rendue d'autant plus urgente qu'il semble indispensable d'acheter à court terme des serveurs Web, pour remplacer ceux actuellement utilisés qui arrivent aujourd'hui à saturation.

Rendre le service payant ou même ajouter les bandeaux publicitaires sur les sites hébergés a été rejeté par le conseil d'administration pour des raisons évidentes.

Pour citer le CA, « Il nous semblait qu'il fallait travailler à une solution discrète et ludique, amusante et lucrative à la fois. [...] Elle consiste à adopter progressivement un "curseur publicitaire". Les visiteurs de nos hébergés verraient donc, en lieu et place du curseur terne et vieillot, l'image d'un joli châton, rigolo et attendrissant.» L'initiative peut sembler novatrice voire plaisante et il est annoncé que « Ce dispositif sera automatiquement installé sur tous les sites d'ici 15 jours ». Cela suffira-t-il au financement ?

Conçu avec un partenaire spécialisé dans l'alimentation animale, il s'agit d'une opération gagnant-gagnant : TuxFamily attend un retour financier considérable, et nous attendons, pour nos hébergés, une diminution importante du taux de rebond, liée à l'image de tendresse et douceur qui se dégagera désormais de leurs sites.

Que les volontaires se fassent connaître, le curseur sera ajouté avec toute promptitude (suivez votre souris, le chat est un peu long à la détente).

Journal la victoire de canard^Wde la GPL

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
20
14
nov.
2009
même Microsoft s'y met
http://news.slashdot.org/story/09/11/13/2311232/Microsoft-Ta(...)

comme quoi la GPL est non seulement reconnue par les tribunaux français et allemands mais aussi par des multi-nationationales (soumis au droit européen et condamné pour abus de monopole)

concrêtement, Microsoft admet se soumettre à une licence libre copyleft et reconnaître son intérêt pour un logiciel distribué : mieux vaut continuer à le distribuer pour nos utilisateurs que de le retirer de notre marketplace (c'était déjà gratuit, pourquoi l'enlever ?).
C'est une réelle reconnaissance de (...)

VHFFS l'hébergement Internet libre pour tous en 4.2.0

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
17
3
août
2009
Internet
Après un wiki sur l'auto-hébergement ou un journal pour l'installation et sécurisation d'un serveur LAMP, le panel de gestion d'hébergement VHFFS dans sa plus récente mouture (4.2.0) devrait en séduire plus d'un(e), presqu'un an 1/2 aprés sa précédente release !
VHFFS aka Virtual Hosting For Free Software est l'outil développé par TuxFamily.org pour proposer un hébergement libre à ses hébergés.
  • Des paquets pour Debian sont disponibles. Ils conviennent bien pour une nouvelle installation, pas forcément pour une mise à jour, testé pour Lenny, packageur motivé le bienvenu
  • Les tags pour classifier son projet : la partie publique présentant les projets a été refondue et fait désormais apparaître les tags et la page de recherche est particulièrement complète. Les hébergés peuvent demander des tags supplémentaires via le panel ;
  • D'autres évolutions sont disponibles, tel que vhffs-fssync permettant de déployer sur deux serveurs de download de manière transparente pour l'utilisateur, en respectant de la QoS et en gérant des priorité d'envoi des petits fichiers pour qu'il soient disponibles le plus rapidement (cas d'un upload d'image dans un CMS). Les droits utilisateurs sont aussi gérés, VHFFS-FSSYNC s'appuie sur inotify et est conforme POSIX.
Cela faisait quinze mois qu'il n'y avait pas eu de version de VHFFS, TuxFamily.org utilise en effet la version trunk comme cela est visible en bas à droite sur le panel. Que les packageurs motivés se fassent connaître, cela permettra d'avoir des versions plus régulièrement et notamment une prochaine 4.2.1, par exemple, pour se faire la main.

Journal trois quatorze quinze quatre-vingt-douze soixante-cinq trente-cinq

Posté par (page perso) .
5
14
mar.
2009
Que j'aime à faire apprendre un nombre utile aux sages ;-)

Eh oui, aujourd'hui le 3/14 en notation américaine, c'est la Journee_de_pi cf. http://piday.org/
Non, pas la propriété intellectuelle mais bien le nombre transcendant qui apparaît dans cette jolie équation mêlant aussi l'imaginaire l'unité et le fameux 0, chers à notre base 2 préférée :

e^iπ + 1 = 0

Vous aussi, vous avez des formules préférées pour ce genre de jour ? :D
Je me rappelle encore 3.1415926535893238264338 appris (...)

Journal pourquoi synchroniser son mobile symbian ?

Posté par (page perso) .
3
11
déc.
2008
Je suis l'heureux propriétaire d'un Nokia 6210 Navigator(1) depuis quelques temps et je me demande bien pourquoi tout le monde cherche à synchroniser son portable avec son mobile ? (bon va falloir vous habituer : pour moi, un mobile c'est un téléphone et portable c'est un ordinateur, avec un vrai clavier).

[aparté : je l'ai pris parce que il y a un GPS, me demandant si je pourrais récupérer l'info sur mon portable - l'ordinateur pour ceux qui suivent - (...)

OpenArena 0.8.1 fête Halloween !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
13
10
nov.
2008
Jeu
OpenArena 0.8.1 est disponible pour Halloween, depuis le 31 Octobre. OpenArena est un jeu de tir subjectif (FPS) tournant sur le moteur libéré de Quake III, maintenu par icculus en tant que ioquake3. Le projet est essentiellement artistique, puisqu'il consiste à compléter le moteur par des ressources graphiques et sonores également soumises sous licence GPL.

La sortie de la version 0.8.1 a d'ailleurs été en partie motivée par un soucis de licence de certaines textures, hélas employées sur deux cartes, dont une qui dispose déjà d'une version alternative. Du fait de ce retrait, il vous faudra retélécharger l'archive complète pour en profiter. Les futures versions de la série 0.8 devraient comme pour la 0.8.0 être basées sur la révision 1443 d'ioquake3, et consisteront en une succession de patchs idéalement proposés tous les 1 ou 2 mois permettant l'ajout de nouveaux personnages et cartes.

Même si légèrement amputée, la 0.8.1 est loin de constituer une régression, en voici les améliorations :
  • La campagne de jeu solo a été réorganisée ;
  • Un nouveau son d'impact (un son de cloche !) ;
  • L'arme "chaingun" profite désormais du code de "unlagged", qui atténue l'effet de la latence sur certaines armes ;
  • Deux nouvelles cartes CTF : ps37ctf et ctf_gate1 ;
  • Une nouvelle carte DM : am_galmevish ;
  • Les textures introduites dans la version précédente et dont la licence est litigieuse ont été retirées (ainsi que les cartes schism-b2 et q3dm6ish-v2) ;
  • Un client spécifique à Windows 9x a été ajouté (auquel il manque le support d'IPv6) ;
  • Des versions "legacy" du client, compilées depuis une ancienne révision d'ioquake3 dont la gestion de la souris est différente, sont proposées mais non recommandées.
  • Passage au numéro de protocole 71, permettant ainsi de cloisonner les versions du jeu incompatibles entre elles.

La VoIP, introduite dans la version 0.8.0, utilise le codec speex et peut s'interfacer avec Mumble. Bien qu'utile pour élaborer des stratégies en jeu d'équipe (capture de drapeau, ou deathmatch en équipe), celle-ci ne s'est pas encore bien démocratisée parmi les joueurs.

La francophonie est plutôt bien représentée parmi les serveurs de jeu disponibles. Certains d'entre eux se sont ainsi regroupés pour former le Réseau OpenArena Francophone Libre (ROFL), où participent pour le moment des particuliers ainsi que TuxFamily.org. Cette communauté francophone vous accueille sur un nouveau site, qui propose de la documentation, et qui vise également à être une plateforme de développement de nouvelles ressources pour le jeu.

Au passage, le jeu ne dispose actuellement d'aucune musique. Si vous êtes adeptes de séquenceur musical, ou de tout format libre pouvant être édité par des logiciels libres, vos contributions pourraient peut-être égayer la prochaine sortie.

Journal Arrr ! c'est aujourd'hui

Posté par (page perso) .
Tags :
3
19
sept.
2008
Eh eh, il n'aura pas échappé à vos yeux aguerris [1] que demain c'est le software freedom day et autres événements du mois (début de l'automne) mais en ce joyeux vendredi encore fleuri de trolls [2] c'est aussi l'occasion de s'exprimer à la manière des pirates [3] (les vrais hein, ceux qui parcourent les mers avec bandeau sur l'oeil et jambe de bois, sans doute en écoutant de la musique contrefaite de surcroît).

Diantre ! Hissez haut, sus à (...)

Journal Le Hurd bientôt disponible !

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
6
juin
2008
Vu sur /. http://games.slashdot.org/article.pl?sid=08/06/05/2155230 (~200 commentaires)

Duke Nukem Forever a été présenté en "preview" (je ne vous mets pas les liens qui pointent vers des sites en Flash donc illisibles[1]), le Hurd ne devrait donc bientôt plus tarder à être disponible aussi ;-)

Bien sûr, pas encore d'infos pour savoir si Duke_Nukem_Foreverserait en libre, voire tournerait sur GNU/Linux et autres systèmes d'exploitation libres :/ Pour l'instant, il reste candidat pour fonctionner sur le Hurd en tout cas (sans doute (...)

10 ans de Mandriva, Install party Mandriva Linux 2008.1 Spring

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags :
0
16
mai
2008
Mandriva
En préambule à l'install' party mondiale prévue pour le 14 juin pour la sortie de Mandriva Linux 2008.1 Spring, Mandriva propose une journée pour ses utilisateurs et une install' party le samedi 31 mai à 13h, dans leurs locaux rue d'Aboukir à Paris.

Il y aura sans doute des contributeurs d'autres pays en mesure de faire le déplacement, c'est aussi l'occasion :
  • de se retrouver entre utilisateurs de Mandriva Linux (pique-nique proposé après 19h, autres activités possibles ensuite selon les souhaits de chacun) ;
  • de discuter avec les développeurs de la distribution sur son évolution à venir, les projets de la Communauté Mandriva, l'association des utilisateurs en cours de création ;
  • de faire bénéficier ceux qui le souhaitent d'une installation et découverte de Mandriva Linux 2008.1 Spring sur leur laptop ou le PC apporté par leurs soins.

L'install' party "mondiale" reste programmée pour le 14 Juin 2008 comme annoncé et à laquelle vous pouvez aussi inscrire votre LUG.

Rendez-vous à 13h le samedi 31 mai pour l'install' party pour ceux qui pourront venir sur Paris !

Open Arena 0.7.6 le FPS libre pour les artistes

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
0
22
avr.
2008
Jeu
Open Arena est un FPS libre basé sur le moteur libre de Quake III. C'est aussi un projet d'artistes créatifs attachés au libre et au travail collaboratif : musique, textures, cartes et personnages sont (re-)faits (au besoin) en libre sous licence GPL. Les musiques sont notamment passées en format ouvert Ogg/Vorbis au fur et à mesure, en remplacement des MP3 d'origine.

Cette nouvelle version 0.7.6 apporte son lot de nouveautés et est un jalon vers la 0.8.0 qui devrait sortir cet été :
  • nouveaux personnages : Assassin, Smarine et de nouveaux habillages pour Angelyss/Neko et Grism/Indigo
  • nouvelles cartes : au moins 8 de plus, dont 25 cartes en Deathmatch et d'autres pour le jeu en équipe
  • de nouveaux types de jeu : Elimination et CTF elimination, Double domination, Last Man Standing et des options supplémentaires : Instant Gib (mort dès que touché), All Rockets, Unlagged tracehits (pour un jeu plus fluide)
  • des textures retravaillées, des cartes améliorées, des armes remodelées (BFG et Machinegun)
  • les musiques et sons ont été refaits, la transition vers des Ogg/Vorbis est (quasi) terminée et utilise désormais des trackers
Open Arena est à la recherche d'artistes, en particulier de musiciens, sachant utiliser des logiciels de type tracker pour créer de nouvelles musiques, mais aussi de graphistes souhaitant créer des personnages (avec Blender principalement) ou des cartes (GtkRadiant notamment), le tout en libre sous licence GPL. Les thèmes sont principalement les mêmes que Quake III (cyberpunk, gothique...) mélangés à des influences asiatiques (et autres : jouez-y un peu pour vous en rendre compte).