Scanners : une nouvelle version de sane et un rapide tour d'horizon

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
25
28
avr.
2010
Matériel
SANE est l'acronyme de Scanner Access Now Easy (Accès au scanner à présent facile).

Une nouvelle version, la 1.0.21 vient de sortir. Parmi les nouveautés :
  • Trois nouveaux backends (kodak, kvs1025 pour Panasonic et p5 pour Primax PagePartner) ;
  • 224 nouveaux modèles gérés ;
  • Prise en charge de HAL et udev mis à jour ;
  • Uniformisation des noms;
  • Compilation facilitée sur des architectures peu courantes;
  • Mise à jour de la documentation;
  • Correction de bugs et multiples améliorations de détail.

La liste des 1777 matériels référencés est particulièrement importante car elle montre que de trop nombreux matériels ne peuvent pas fonctionner hors de la configuration Windows avec laquelle ils ont été vendus. C'est un déni d'interopérabilité.
Il est donc important de consulter cette liste avant l'acquisition d'un scanner. Toutefois, certains modèles non gérés par les backends de SANE fonctionnent fort bien sous Linux avec des pilotes fournis par le constructeur. C'est le cas des imprimantes multifonction de HP où le pilote est installé en même temps que l'imprimante. C'est pourquoi la compatibilité doit être recherchée sur openprinting.org. Le cas d'Epson est un peu différent car les pilotes Epkowa sont réalisés par Avasys, une filiale d'Epson.

Sane peut être utilisé avec de nombreux frontends. On peut citer scanimage, scangui ou Xsane qui est l'interface graphique la plus utilisée. Il ne faut pas oublier le très commode xsane-gimp qui permet de scanner et importer un document depuis Gimp avec Fichier -> Créer -> Xsane: Device dialog...

NdM : Merci à ille qui avait proposé un article sur sane 1.0.21.

Utiliser HeeksCAD, c'est déjà possible ! Un Tutoriel sur Linuxgraphic rénové

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
18
10
mar.
2010
Doc
HeeksCAD est un logiciel de CAO basé sur la bibliothèque OpenCascade qui fut libérée il y a 11 ans déjà.
Dan Heeks est le créateur et le leader de ce projet qui avance très vite. La liste de diffusion est très active et les versions se suivent à un rythme rapide.

André Pascual qui suit attentivement le projet et assure sa localisation en français vient de publier sur linuxgraphic.org un didacticiel qui montre comment utiliser Heekscad. Pour cela, il crée une pièce assez complexe, en l'occurrence, un corps de compresseur. Il avait déjà créé cette pièce en 2001 avec SolidWorks, un logiciel qui est une référence dans le domaine de la CAO. Son verdict est clair : Heekscad est déjà parfaitement utilisable pour créer sans encombre cette pièce avec une facilité approchante de celle de Solidworks.

Le tutoriel est un longue page HTML abondamment illustrée. Mais rassurez-vous, il est plus long de décrire comment faire que de le faire.

Le Danemark rend obligatoires les formats normalisés ODF et PDF

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
38
30
jan.
2010
Communauté
Le Parlement Danois vient de voter une loi imposant l'usage des documents au formats ODF et PDF à partir du premier avril 2011 dans l'administration publique.

Alors que la France était en avance avec la version 2006 du RGI (Référentiel Général d'Interopérabilité), celui-ci a été grandement vidé de sa substance sous la pression de Microsoft. À l'opposé, le Danemark a su résister à cette pression et vient de faire un grand pas en avant.

On pourra remarquer dans l'article de Notes2Self.net que l'on retrouve en cinq points (The standard shall be: ...) l'équivalent de la définition de l'interopérabilité élaborée par le groupe de travail interop.

Cette définition de l'interopérabilité, élaborée avec minutie et traduite en anglais est maintenant disponible sur wikipedia et sur le site de Larousse. Elle n'a fait l'objet d'aucune controverse depuis qu'elle a été publiée.

Serons-nous les derniers à suivre l'exemple du Danemark ? Celui de la Norvège (Le RGI de la Norvège) ou celui de l'Angleterre avec le BECTA ?

Xara Xtreme pour Linux chez Eyrolles par André Pascual

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
13
29
jan.
2010
Doc
Xara Xtreme pour Linux nommé couramment XaraLX est un logiciel de dessin vectoriel destiné à un usage professionnel.

André Pascual, connu pour ses nombreux articles sur Linux Pratique, pour l'imposante documentation qu'il a créé sur LinuxGraphic.org et pour son livre sur Qcad, vient de publier chez Eyrolles un ouvrage sur XaraLX.

Il vaut mieux parler d'un ouvrage plutôt que d'un livre car il s'agit d'un document PDF que l'on peut acheter chez Eyrolles. Cette solution a été préférée à l'édition classique sur papier dont la rentabilité aurait été incertaine.
On pourra toutefois regretter que Eyrolles ne dispose pas d'une chaîne de micro-édition capable d'imprimer des livres à l'unité.

La mise en page et le format ont été choisis pour permettre une lecture facile à l'écran avec un format plus large que haut.

Depuis des années André Pascual ne tarit pas d'éloges sur ce logiciel mal connu. Dans son avant-propos, il explique l'histoire de ce logiciel très bien documenté et publié sous licence GPL à l'exception du cœur du programme.

Cette exception a sans doute découragé les développeurs potentiels et a aussi déçu Xara qui espérait des contributions spontanées en particulier sur les filtres d'importation et d'exportation vers d'autres formats. Ces filtres existent pour les versions Windows...

Xara a déjà été racheté deux fois. Pourquoi ne pas essayer de le racheter comme Blender pour le mettre entièrement sous GPL ?
Selon André Pascual, ce serait vraiment une très bonne idée car l'histoire de Xara n'est pas très éloignée de celle de Blender.

Haiti : la cartographie libre OSM montre sa puissance

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
29
18
jan.
2010
Communauté
Le tremblement de terre qui vient de détruire Port-au-Prince - l'une des plus grandes catastrophes qui soit - a révélé l'importance de la cartographie libre via OpenStreetMap OSM et la puissance d'un mouvement libre.

OSM associe code en logiciel libre et données cartographiques libres. Issu des communautés du logiciel libre, tout comme Wikipédia ou d'autres mouvements de culture libre, OSM a montré une fois de plus sa pertinence ces derniers jours, durant cette tragédie haïtienne. En effet, quelques heures après la catastrophe, en deux jours, des internautes ont créé à partir de photos de satellites et de plans anciens, une carte complète de Port-au-Prince, incluant les centres de secours, les campements et toutes les indications permettant aux ONG de s'organiser. Cette carte est libre d'usage et tenue à jour en temps réel.

La vidéo montre comment la cartographie collaborative et bénévole a déjà été utilisée lors de précédentes catastrophes naturelles. La cartographie est un problème pour les pays pauvres qui n'ont pas les ressources pour tenir à jour une cartographie détaillée et pour les pays riches qui utilisent des structures archaïques et n'ont pas su se mettre à l'heure d'Internet.

OSM est un magistral exemple de la bonne utilisation des technologies libres du 21ème siècle.

Une autre initiative intéressante est celle qui a permis de sauver les DNS : la communauté informelle des administrateurs système s'en est chargée en dehors de toute procédure officielle et de toute autorité.

La Jordanie adopte les logiciels libres avec le support de Ingres

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
11
15
jan.
2010
Communauté
La Jordanie vient de signer un partenariat original avec Ingres, l'éditeur de bases de données. La Jordanie souhaite avoir un rôle majeur dans le moyen-orient pour le développement du logiciel libre. Dans le domaine du logiciel propriétaire ce ne serait même pas pensable.
Pour y parvenir, la Jordanie s'est associée à Ingres qui souhaite développer son activité dans la région.

Ingres est à l'origine un logiciel développé à l'université de Berkeley. La licence BSD a permis à son auteur de créer son entreprise et de fermer le logiciel. En parallèle, PostgreSQL, la branche libre issue de la même origine a continué son développement. C'est en 2004 que Ingres a décidé de changer de stratégie et d'ouvrir son code afin de mieux résister à la concurrence.

Ce partenariat ne peut que rassurer les clients qui souhaitent avoir le support d'une entreprise. La Jordanie affiche ses ambitions de devenir leader en logiciels libres et Ingres renforce sa position. Sans doute un exemple à suivre.

Un recours collectif en Italie contre la vente liée des systèmes d'exploitation

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
19
6
jan.
2010
Justice
Une association de consommateurs italiens l'ADUC - Associazione per i Diritti degli Utenti e Consumatori - vient de lancer à Florence un recours collectif pour faire cesser la vente liée des systèmes d'exploitation de Microsoft. Dans un premier temps, elle essaie de regrouper tous ceux qui veulent participer à ce recours avant de porter l'affaire devant le tribunal.

Selon l'article d'Alessandro Lazzarini (Directo sur loschermo.it), la procédure judiciaire utilisée est très semblable aux class actions en vigueur aux USA. Elle en diffère par le fait que le tribunal peut exiger un dédommagement pour les plaignants mais ne peut contraindre l'entreprise à changer ses pratiques.

Certains pourront se demander pourquoi le groupe Racketiciel et l'UFC-Que choisir n'en font pas autant ? La réponse est simple : la loi française l'interdit. Pourtant, cela faisait partie des promesses électorales lors de la dernière élection présidentielle.

Mandriva Linux XFCE 2010.0 live est sortie

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
17
18
déc.
2009
Mandriva
Les aficionados de Xfce vont être heureux, Mandriva Linux 2010.0 est disponible en version XFCE deux mois après la sortie officielle de Mandriva Linux 2010.0.

Cette version est l'œuvre de Skiper et d'autres contributeurs de Mandriva Linux. Elle a le même statut que les logiciels issus de la communauté que l'on trouve sur le très impressionnant dépôt « contrib ». C'est-à-dire que Mandriva n'en assure pas officiellement le support,

En résumé, XfceLive 2010 est une Mandriva Linux One mais avec Xfce. L'image fournie en téléchargement inclut plusieurs langues occidentales. Le LiveCD a été construit à l'aide de Draklive en 32 bits (i586) (il n'est pas prévu pour le moment de créer une version 64 bits).

Le détail des nouveautés et des modifications est disponibles dans les deux premiers liens. Cette sympathique distribution s'appuie sur une version de Mandriva Linux qui a reçu d'excellentes critiques. N'hésitez pas à la découvrir et à l'essayer sans même avoir besoin de l'installer sur votre machine. C'est tout l'intérêt des versions Live.

NdM: Ce liveCD est un fork de XfceLive. Ce n'est pas la version habituelle de la XfceLive, mais une version modifiée incluant d'autres thèmes d'icônes, fonds d'écran et ajouts ou personnalisation de paquets (avec le thème Oxygen notamment pour OOo et Thunderbird).

Les universités d'Ile de France se dotent d'un centre de formation aux logiciels libres

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
19
10
déc.
2009
Éducation
Enfin du concret dans le domaine de l'Éducation Nationale : Il s'agit de la création du CF2L (Centre de Formation Logiciels Libres) qui sera implanté à l'université Paris Descartes et à l'université Paris Diderot.

Ce centre a pour vocation d'assurer la formation de tous les personnels des 17 universités d'Île-de-France. Le CF2L ouvrira le 5 février 2010.

Cette très bonne nouvelle est le fruit du travail de Thierry Stoehr, président de l'AFUL et bien connu pour sa promotion des formats ouverts. L'interview de Thierry Stoehr sur le site de Framasoft explique comment cela est devenu possible.

Espérons que toutes les académies suivront cet exemple que l'on aurait souhaité voir au moins 10 ans plus tôt. Souhaitons aussi que les personnels des lycées, collèges et écoles primaires puissent bénéficier de ces formations afin que l'Éducation Nationale ne soit plus autant tournée vers les techniques du passé mais prépare mieux les élèves à un avenir qui évolue de plus en plus vite.

L'Île de France, c'est bien, mais ce n'est pas la France. Un calendrier d'implantation national serait encore mieux.

Asus persiste, Asus lourdement condamné

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags : aucun
28
4
déc.
2009
Justice
Racketiciel.info est un site web qui fait état des actions de plus en plus nombreuses contre la vente liée des logiciels.
L'une ce ces actions vient de faire l'objet d'un communiqué de presse sur le site de l'AFUL. Elle concerne ASUS qui vient d'être condamné de verser plus de 1400 € à l'acheteur d'un PC portable... qui en valait moins !

On peut se demander pourquoi ASUS, qui a déjà été plusieurs fois sanctionné par la justice, s'entête à refuser la demande bien légitime des utilisateurs qui ont refusé la vente liée. Le comportement d'ASUS frise même l'absurde, car on voit un fournisseur agresser ses clients au lieu de remettre en cause son modèle économique (comme les majors qui ont promu HADŒPI). Il faut savoir que la marge sur le logiciel est plus importante que sur le matériel. C'est l'une des mesures qui permettent à Microsoft d'imposer sa stratégie aux constructeurs qui se comportent alors comme des victimes du syndrome de Stockholm !

Si les 1400 € peuvent paraître énormes, ils ne sont que le sommet émergé de l'iceberg. Il faut savoir que les frais d'avocat sont considérablement plus élevés. Sachez qu'il a fallu que cet avocat fasse trois voyages à Lorient. Dans le même genre, Lenovo avait dépêché l'un des avocats parmi les plus réputés en Europe pour s'opposer à un remboursement de 150 € au tribunal de proximité à Tarascon ! Cela signifie que ces actions sont prises très au sérieux par les constructeurs et sont donc loin d'être anodines.

Il est indispensable de conduire de nombreuses actions de remboursement. Elles donneront aux constructeurs des arguments de négociation avec Microsoft. L'AFUL pense très sérieusement à faire appel à un avocat pour suivre ces affaires, car il faut savoir que des dossiers mal préparés conduisent à des échecs. C'est pourquoi il est important de suivre scrupuleusement les conseils de racketiciel.info pour éviter toute déconvenue. Si un dossier mal préparé peut conduire à des désillusions, un dossier bien préparé est un gage de succès. Le groupe Racketiciel est là pour vous aider, ne l'oubliez pas !

Le plus petit serveur du monde sous Linux !

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
23
18
oct.
2009
Matériel
Ce n'est plus un secret pour personne, Linux se cache partout tant et si bien que certains pensent qu'il existe plus de machines Linux dans l'embarqué que de Windows dans les PC. L'un de ces matériels pouvant de préférence fonctionner avec Linux serait le plus petit serveur du monde.

À peine plus gros qu'un connecteur RJ45 (33,9 x 16,3 x 13,5 mm), pesant 9,6 grammes, ce tout petit serveur est basé sur un processeur FreeScale ColdFire 32 bits à 166 MHz (le MCF548X ?) équipé de 8 Mo de mémoire vive et 16 Mo de mémoire flash. Ce minuscule serveur nommé XPort Pro est le dernier-né de la famille XPort, de modules de calcul et de réseau Ethernet intégrés de la société Lantronix. Il possède en outre de nombreuses interfaces dont I²C, CAN, GPIO ou encore 1-wire. Il est possible de l'alimenter par Ethernet (PoE).

Son utilisation dans l'embarqué est d'autant plus intéressante qu'il est compatible IPv6. Il est destiné à de très nombreuses applications, en particulier dans le domaine de la domotique. Il supporte également SSHv2 et SSLv3.

NdM : Merci à fraph de nous avoir signalé l'existence de ce petit bijou !

Racketiciel.info lance une action mondiale.

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
18
26
sept.
2009
Microsoft
Vous connaissez tous le site Racketiciel.info qui a fait l'objet de plusieurs articles sur ce site. Au cas invraisemblable où une personne ne le saurait pas encore, ce site se consacre entièrement à la lutte contre la vente forcée d'un système d'exploitation avec un ordinateur neuf.

Racketiciel.info passe maintenant à la vitesse supérieure et lance une action mondiale pour lutter contre un aspect particulier de cette vente forcée et illégale. De très nombreuses universités souscrivent un contrat avec Microsoft nommé Microsoft Developer Network Academic Alliance (MSDN AA). C'est une offre logicielle destinée à l’enseignement supérieur. Voici le texte issu de la page MSDNAA :
Les établissements ayant souscrit à MSDNAA bénéficient des logiciels Microsoft pour la pédagogie (salles de cours, de TP, libre-service pour les étudiants, etc.) incluant de nombreux produits tels que Windows Vista, Windows XP, Windows Server 2008, Visual Studio 2008, Virtual PC, Visio, etc. Ces logiciels peuvent également être installés sur les machines personnelles des étudiants et enseignants chez eux ! …Le tout sans payer les licences des produits.

Il est donc inutile que les étudiants paient le système d'exploitation imposé lors de l'achat d'un PC neuf puisque leur université a déjà payé ce logiciel pour eux. C'est là que se situe l'initiative de Racketiciel.info pour demander le remboursement des logiciels illégalement imposés. Le changement d'échelle de l'action de racketiciel.info devrait par son ampleur envoyer un signal fort aux constructeurs.

Le web part en guerre contre IE6

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
24
16
août
2009
Internet
Internet Explorer 6 est comme chacun le sait un navigateur très peu soucieux des normes du W3C. C'est pour cela que l'on a vu fleurir des sites avec le label "Optimisé pour Internet Explorer".
La stratégie de Microsoft a été simple : FrontPage permettait de faire des sites spécifiques à IE6 qui impose l'usage de Windows qui offre FrontPage et la boucle est bouclée.
Cette pratique a été maladroitement condamnée par l'Europe, mais au moins quelque chose a été fait.

Actuellement, Firefox et Safari ont largement contribué au recul de IE toutes versions confondues. Si bien que les concepteurs de sites web sont obligés d'inclure des quantités de bidouillages pour tenir compte des spécificités de IE6. D'ailleurs, IE7 est un peu mieux mais encore assez loin du compte.

Des sites à très forte audience ont décidé de ne plus supporter IE6 : Youtube, DailyMotion, Gmail, Facebook, Twitter, Okrut par exemple ont décidé de ne plus supporter ce navigateur obsolète qui impose des coûts supplémentaires importants.

L'inclusion de bandeaux ou d'avis de non support de IE6 (ou précédent) fleurit sur de nombreux sites. Il suffit d'inclure quelques lignes dans le code HTML pour cela.

Le RGI de la Norvège

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
20
16
juil.
2009
Technologie
Les norvégiens viennent d'adopter et de rendre obligatoire une série de formats informatiques. Le but est de faciliter l'échange de documents informatiques entre les administrations et entre les administrations et les citoyens quel que soit le logiciel ou le matériel utilisé.

Cette décision est celle que nous aurions souhaité avoir pour le RGI. À la place de cela, nous avons eu un texte sans consistance grâce à la pression de Microsoft et à la complaisance suspecte de nos dirigeants. On pourra aussi faire une comparaison avec BECTA, le dossier britannique.

Bien que le texte (PDF) soit en norvégien, il est assez facile de le parcourir car les termes employés en informatique sont quasiment universels. Nous ne pouvons maintenant que souhaiter qu'un texte équivalent à celui de la Norvège ou à l'ancien RGI soit adopté au niveau européen.

Racketiciel : des juges à contre-sens !

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags : aucun
22
11
juil.
2009
Justice
À l'occasion des RMLL 2009, le groupe de travail Racketiciel de l'AFUL vient de publier un dossier faisant le point sur la quinzaine d'affaires relatives à la vente liée des logiciels avec les ordinateurs neufs et dont les jugements sont publiés.

Il y apparaît que des affaires identiques, présentées de façon identiques à deux juges de proximité peuvent donner des résultats diamétralement opposés. On peut alors se demander comment, en se basant sur les mêmes textes de loi on peut avoir des résultats aussi divergents comme le montre le tableau.

On voit donc l'importance de présenter au juge de proximité dont le jugement est sans appel, un dossier juridiquement bien ficelé et qu'il puisse comprendre. Faire aussi comprendre au juge où est l'intérêt des consommateurs n'est pas aussi évident que l'on peut le penser d'autant plus que les avocats des parties adverses peuvent se montrer très persuasifs.

C'est pourquoi il est très fortement conseillé de se mettre en relation avec le groupe de travail Racketiciel avant de se lancer dans une procédure. Dans tous les cas, même si on ne désire pas aller en justice il est bon de suivre les conseils du groupe Racketiciel avant d'acheter une machine soumise à une vente subordonnée.