Systèmes d’exploitation pour téléphones — partie 1 : premières initiatives ☎😍

64
7
déc.
2018
Mobile

Voici la première dépêche d’une série sur les systèmes d’exploitation (plus ou moins) libres pour téléphones. Dans les années 90, nos téléphones n’étaient pas libres. Mais, au début des années 2000, des libristes s’organisent et une multitude d’initiatives apparaissent. Remémorons‐nous ces bons vieux projets des débuts. C’était aussi la mode des GIF animés 🐧

Tux parle au téléphone

Qui pourrait se passer de son téléphone ? Celui‐ci devient de plus en plus puissant, remplaçant souvent l’ordinateur. Ainsi, 17 % des Français possédaient un smartphone en 2011 et 73 % en 2017. [réf] Mais avons‐nous le contrôle sur notre téléphone ? Acheter un ordinateur avec un OS libre est plutôt facile. Et pour libérer nos téléphones ?


N. D. M. : Cette dépêche est publiée sous licence CC BY-SA 3.0

Tizen 1.0

Posté par (page perso) . Édité par Lucas Bonnet, Benoît Sibaud, tankey et podoc. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa.
49
17
août
2012
Mobile

On l'a un peu trop vite zappé, mais le projet Tizen (successeur de MeeGo et LiMo à la Linux Foundation) a annoncé en mai « Larkspur », le code source de la version 1.0 de la plateforme et du SDK. Rappelons que le but de Tizen est de créer un OS mobile (téléphones, tablettes, voitures) pour applications natives et web, projet soutenu par Intel et Samsung, entre autres.

La pile graphique est basée sur X11 avec EFL (Enlightenment Foundation Libraries) et GStreamer, avec prise en charge de OpenGL ES 1.1 et 2.0. WebRTC et des API pour accéder à l'appareil photo et au vibreur ont été ajoutées, ainsi que Wi-Fi Direct. L'IDE inclut un outil web de simulation, ainsi que la version 1.0 de l'émulateur QEMU.

Un prototype de téléphone Samsung a fait son apparition :

  • Processeur Dual-core Cortex A9 tournant à 1.2 GHz
  • GPU Mali 400
  • Mémoire vive de 1 Go
  • Stockage de 16 Go
  • Un écran de 4.65" de diagonale en Super AMOLED, de résolution 720p (1280x720)
  • Appareil photo frontal de 2 Mp et dorsal de 8 Mp

D'autre part, il existe une couche pour rendre compatibles les applications écrites à la base pour Android, comme c'est le cas sur l'OS BlackBerry 10.

Note : il ne faut pas trop rapidement mettre de côté cet OS, car l'industrie dans son ensemble n'a pas encore complètement résolu les problèmes de dualités entre iOS et Android, sachant que beaucoup ne se satisfont ni de l'un ni de l'autre. On attend en outre toujours que Windows Phone décolle, que BlackBerry lance des téléphones avec sa verson 10, et que Boot-to-Gecko aka FirefoxOS fasse son apparition.

Flash Player sur mobile est gelé : HTML 5 a gagné !

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa.
Tags :
48
11
nov.
2011
Internet

Coup de théâtre ! Après avoir galéré des mois/années sur Android, et avoir publiquement combattu contre Apple pour l’intégration sur iOS, Adobe jette l’éponge du greffon Flash Player pour navigateurs sur mobile et télévision. Il y aura tout de même une maintenance, pour les bogues réguliers, mais surtout pour les soucis de sécurité.

Extrait :

« Nos travaux à venir sur Flash pour appareils mobiles seront concentrés sur les développeurs pour les livraisons d’applications natives Adobe AIR dans les principaux magasins d’applications. Nous n’adapterons plus Flash Player pour appareils mobiles aux nouveaux navigateurs, nouvelles versions de système d’exploitation ou types d’appareils. Certains de nos titulaires de licence pour notre code source pourront choisir de continuer de travailler et de livrer leur propre implémentation. Nous allons continuer à prendre en charge les actuelles configurations Android et PlayBook avec des corrections de bogues critiques et mises à jour de sécurité. »

Version originale :

« Our future work with Flash on mobile devices will be focused on enabling Flash developers to package native apps with Adobe AIR for all the major app stores. We will no longer adapt Flash Player for mobile devices to new browser, OS version or device configurations. Some of our source code licensees may opt to continue working on and releasing their own implementations. We will continue to support the current Android and PlayBook configurations with critical bug fixes and security updates. »

Sur Slashdot, on peut lire :

« I felt a great disturbance in the Force, as if 750 voices screamed out in terror and were laid off. But that noise was overshadowed by everybody else celebrating. »_

Et là : Mention générique sur Steve Jobs. Pour générer des commentaires.

Adobe se concentre donc désormais logiquement sur HTML 5 (et sur le « digital media » et le « digital marketing »… On laissera le lecteur s’informer sur ces produits propriétaires). La stratégie du « Flash partout » est donc définitivement morte avec l’incapacité d’Adobe de livrer un lecteur Flash convenable sur mobile. Ajoutons à cela la multiplication des plates‐formes mobiles et le contrôle total de leurs propriétaires. Peut‐on ajouter que le HTML 5 y a également contribué ?

Dans un autre registre, mais pas tout à fait (celui des greffons propriétaires de trucs animés ou « rich media ») : Microsoft, à l’aube de livrer Silverlight 5 aux fabricants, ne confirme, ni n’infirme, la rumeur selon laquelle il n’y aurait tout simplement jamais de Silverlight 6. Signe des temps ?

Flash sur mobile est donc mort. En revanche, le flash sur les radars mobiles est toujours vivant.

Firefox OS / B2G OS : passé, présent, [no future]

46
13
avr.
2017
Mobile

Firefox OS aujourd’hui aussi présent sous le nom de Boot to Gecko (ou B2G OS) est un système d’exploitation pour téléphones, tablettes, télévisions et objets connectés. Il a été développé par Mozilla Corporation qui l’a présenté officiellement en février 2012.
Logo Firefox OS

Cette dépêche retrace les grandes lignes de l’évolution de Firefox OS depuis ses premières versions jusqu’à sa fin. B2G (Boot to Gecko) est le nom de développement du système et celui autorisé pour la diffusion non officielle de Firefox OS.

NdM : Cette dépêche a été initiée il y a pas mal de temps et a été pas mal retouchée en modération, elle ne reflète donc pas forcément la vue de l’auteur.

Logo de B2G

Firefox 34, ce Hérault

45
8
déc.
2014
Mozilla

Firefox 34, le navigateur web libre et ouvert de la fondation Mozilla, est sorti le 2 décembre 2014. Cette version apporte son lot d’améliorations, notamment pour :

  • Firefox Hello : le client bêta de « communication en temps-réel » ;
  • WebCrypto : le chiffrement dans le navigateur, pour plus de sécurité ;
  • HTML5 : dont les spécifications viennent tout juste d'être validées par le W3C.

Firefox

Cette dépêche régulière est le travail de nombreux contributeurs sur l'espace de rédaction de LinuxFr.org (linuxfr.org/redaction). Venez apporter vos contributions, afin que l'on puisse atteindre la qualité des dépêches noyau, par exemple.

mascotte de firefox
Firefox dit Hello ! (licence CC by 2.0)

Librem 5, un projet de téléphone mobile libre tournant sous GNU/Linux !

Posté par Bofil . Édité par Davy Defaud, Pierre Jarillon et patrick_g. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
45
24
sept.
2017
Téléphonie

C’est en lisant un article sur le site Generation-NT) que j’ai appris l’existence d’un projet de téléphone mobile tournant sous PureOS, une distribution GNU/Linux basée sur Debian. Comme l’explique l’article, « son idée est de se focaliser sur le logiciel libre, la sécurité et le respect de la vie privée. » Le rêve ! De plus, KDE se raccroche au projet afin de proposer Plasma (oui, je suis fan de KDE/Qt depuis des années), mais il y aura aussi GNOME, a priori.

La société derrière ce projet, Purism, a ouvert une campagne de financement participatif jusqu’au 23 octobre 2017 (si j’ai bien compté) avec pour objectif de lever 1 500 000 US$. Au moment ou j’écris cet article, ils ont levé 511 630 US$, soit 34 % de la somme attendue.

Les objectifs du projet sont détaillés dans la suite de l’article.

Actualité Meego

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
43
30
mai
2011
Linux

Meego est une distribution GNU/Linux conçue par Intel et Nokia principalement. Ces derniers mois l'actualité de cette distribution Meego a été riche. La récente sortie de la version 1.2 est une bonne occasion pour revenir sur cette actualité.

Cette distribution a de très grandes ambitions car elle a pour objectif d'être utilisée à la fois sur netbook, sur smartphone, mais aussi dans tout un tas d'équipements embarqués allant jusqu'à votre voiture !

Jolla, la continuité de MeeGo

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît et baud123. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
42
15
juil.
2012
Mobile

Jolla est une société finlandaise créée par d'anciens membres de l'équipe MeeGo de Nokia. Elle a récemment annoncé qu'elle voulait continuer le travail que Nokia avait commencé sur MeeGo et qu'ils sortiraient des smartphones tournant sous ce système d'exploitation. Plus précisemment, il s'agira en fait de se baser sur Mer, un fork de MeeGo qui a continué son développement de manière communautaire après l'arrêt du développement par Nokia.

Pour rappel, MeeGo est une distribution GNU/Linux pour smartphone, netbook et autres appareils multimédia embarqués utilisant principalement Qt pour l'interface graphique et issue de la fusion des systèmes Moblin d'Intel et Maemo de Nokia. Il n'y a eu, à ma connaissance, aucun smartphone sous MeeGo. Le Nokia N9, dernier né de l'entreprise avant l'utilisation de Windows Phone, utilise en fait Harmattan qui est une version de Maemo fournissant les API de Meego 1.2. Note : le Nokia N9 est la base hardware du dérivé Lumia 800 sous Windows Phone 7.

Dans un entretien publié sur le site Intomobile, l'actuel CEO de Jolla explique qu'ils ont actuellement 50 employés, la moitié provenant de Nokia, et qu'ils aimeraient atteindre la centaine. Ils ont réussi à obtenir 10 millions d'euros de financement pour développer un appareil qui devrait sortir avant la fin de l'année. Il explique aussi qu'ils vont développer leur propre interface graphique mais qu'elle s'inspirera principalement de celle du N9.

Free lance son offre mobile : ce que ça change

Posté par . Édité par Nÿco, Florent Zara, tuiu pol, Pierre Jarillon, NeoX, jben, patrick_g, B16F4RV4RD1N, j, vaxvms et tankey. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
42
10
jan.
2012
Commercial

Voici un petit détail de la mécanique des trois opérateurs mobiles français, et ce que Free peut apporter.

NdM : Dans un souci de transparence, sachez que le site internet de LinuxFr.org est hébergé par La fondation d'entreprise Free.

Systèmes d’exploitation pour téléphones — partie 2 : La lignée Maemo 🔒

40
19
déc.
2018
Mobile

Deuxième dépêche sur les systèmes d’exploitation (plus ou moins) libres pour téléphones. Décortiquons les projets Maemo et MeeGo chez Nokia, le rapprochement raté avec Microsoft, la reprise par la communauté avec l’éclosion du projet fédérateur Mer, la continuité Tizen, l’espoir suscité par Sailfish OS et, pour finir, le système d’exploitation libre Nemo Mobile. 🔒📱😍

Deux développeuses utilisent toujours leurs bons vieux téléphones

Les dépêches :

  1. Les premières initiatives ☎😍
  2. La lignée de Maemo à Nemo 🔒   ← Vous êtes ici
  3. Le Libre sur la planète Android 🤖💚
  4. La saga Firefox OS 🦊🚀
  5. Ubuntu sur ordi et téléphones 🖥️📲
  6. D’autres projets récents 🌍
  7. Le frein des brevets logiciels 🤓
  8. Conclusion, synthèse des commentaires 🤷

Tout est réuni dans un seul article disponible sur deux dépôts Git miroirs : Framagit et GitHub.

Tu peux nous aider pour les dépêches en cours de rédaction. 📳💟
Une fois publiées, les dépêches LinuxFr.org restent figées.
Néanmoins, les dépôts Git pourront accepter tes suggestions d’amélioration 🐔 pendant de nombreuses années. \_^-^_/

Journal Les mobiles libres ont du plomb dans l’aile et les systèmes d’exploitation ne vont pas mieux

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags :
38
22
fév.
2017

Cher journal,

J’ai longtemps été un utilisateur optimiste qui espérait voir durer encore longtemps les développements libres qui ont eu lieu suite à l’avènement de l’OpenMoko il y a dix ans.

Malheureusement, ces derniers jours, je vois passer de plus en plus de mauvaises nouvelles autour du matériel « le plus libre possible »1 pour téléphoner et les systèmes d’exploitation qui vont avec.

Voici un petit point de la situation des systèmes d’exploitation nés avec le projet OpenMoko :

  • le système d’exploitation (...)

Journal Publicité pour la Poste Mobile

Posté par .
34
14
sept.
2011

Bonjour,

Je suis client d’un MVNO pour lequel j’ai toujours eu de l’estime (informations fiables et claires sur leur site, prix acceptable, suivi et réponses très satisfaisantes de leur assistance technique / commerciale et facturation). Cet opérateur se nomme — dans l’ordre — Débitel, Simpleo, Simplicime, La Poste Mobile.

J’ai lu beaucoup de discussions sur ce site ou ailleurs à propos de ce que les opérateurs de téléphonie mobile entendaient par «Internet» et «Illimité». La question de l’illimité ne se (...)

Journal Divers: Feuilleton Nokia, PHP & Javascript, et autres.

Posté par . Licence CC by-sa.
34
4
oct.
2011

Nokia, ton univers impitoyable.



Il semblerait que Nokia n’en ait pas fini avec Linux sur ses appareils, malgré l’abandon de Maemo Meegoo, ils travailleraient sur un système pour leurs téléphones pas smart (feature/dumb phones), basé sur Linux et censé remplacer S40, pour l’instant ce n’est qu’une rumeur qui ne verra peut être jamais le jour, mais qui n’est pas complètement irréaliste, Windows Phone étant trop gourmand pour équiper des appareils plus basiques en terme de hardware, et S40 commençant (...)

Open webOS, brut de décoffrage

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Lucas Bonnet et Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
Tags :
33
5
sept.
2012
Mobile

Le système d’exploitation mobile webOS, issu de Palm et racheté par HP, a été publié en version préliminaire et libre : Open webOS beta. Rappelons qu’il s’agit d’un système d’exploitation basé sur le noyau Linux, multitâche, à l’interface intuitive différente des systèmes d’exploitation mobiles majeurs, et dont les applications sont écrites en technologies Web (HTML, CSS, JavaScript).

L’information avait été couverte sur LinuxFr.org, le calendrier sur lequel HP s’était engagé est donc respecté. Cette libération est faite de 54 composants webOS et 450 000 lignes de code, sous licence Apache 2.0.

Desktop et OpenEmbedded

Deux versions sont disponibles :

  • desktop, comme environnement de développement contenant System Manager, qui tourne comme application Ubuntu, et qui fait tourner les Core Applications ;
  • OpenEmbedded, pour le porter sur de nouveaux appareils, avec un émulateur ARM basé sur QEMU, db8 et Node.js.

Communauté

HP souhaite une communauté ouverte, d’où l’adoption de la licence Apache 2.0 et une gouvernance transparente. En effet, chaque projet possède un comité de gestion, composé de membres élus de la communauté, dont le rôle est de décider de la stratégie de livraison.

Les projets en question sont :

  • Enyo le framework JavaScript ;
  • WebKit/Isis, le navigateur ;
  • le noyau Linux ;
  • System Manager, responsable de faire tourner Card View, Launcher, Lock Screen, Status Bar et Status Menus, entre autres.

BlueMind version 3.5 est disponible

31
9
nov.
2016
Bureautique

Fruit de plus de 2 ans d’intenses développements et tests, la nouvelle version majeure 3.5 de BlueMind, solution de messagerie collaborative Open Source, est disponible.

Elle sera présentée lors de 2 séminaires gratuits :

Si les grosses modifications sont sous le capot (cette version a bénéficié d'une ré-écriture complète à partir d'un nouveau modèle de données, d'une nouvelle API REST, d'une nouvelle méthode de synchronisation pour les applications web…) la 3.5 propose aussi de nouvelles fonctionnalités et améliore des fonctionnalités existantes.

BlueMind est développé en Java côté serveur, avec des IHM en JavaScript. Outre le produit, BlueMind propose un écosytème riche : partenaires, place de marché, ressources et documentations complètes en ligne…