Journal ils l'ont voulu, ils l'ont obtenu, et ils l'ont dans le baba...

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
121
21
nov.
2017

Depuis quelques dizaines d'années, le « management » est devenu un métier de spécialistes, formés dans des « écoles » où on reçoit les préceptes d'une religion qui prétend améliorer le bon fonctionnement d'une entreprise ou administration. Comme avec toutes les religions/sectes récentes, le dogme repose sur une pseudo-science dont les croyants refusent de discuter la « vérité » des résultats. Les deux grands préceptes qui appuient le dogme sont :

  • il existe une comptabilité analytique : il serait possible de calculer, pour chaque marchandise ou (...)

Exploiter inotify, c’est simple

92
24
nov.
2014
Linux

Intégré à partir de Linux 2.6.13, le mécanisme inotify permet de mettre en place des actions associées à l’évolution de l’état du système de fichiers. À l’occasion des 10 ans de ce projet, cette dépêche va vous donner des pistes pour exploiter ce mécanisme qui pourra vous simplifier bien des tâches d’administration.

Démystifier l’activité d’hébergeur

90
10
jan.
2019
Internet

Les Chatons (membres du Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts Neutres et Solidaires) veulent sauver Internet en proposant des services décentralisés pouvant remplacer ceux des GAFAM. Cependant, ils n’invitent pas qu’à utiliser leurs services1, leur projet est aussi de vous faire devenir vous‐même un fournisseur de services, pour héberger vos propres données et, pourquoi pas, celles de vos proches.
Cependant, il est normal que vous ayez une appréhension naturelle à vous lancer dans cette activité, parce que vous pensez que vous n’en avez pas techniquement la possibilité ou que les connaissances théoriques à maîtriser sont trop importantes. Sachez qu’il n’en est rien ! La complexité de l’activité n’est qu’une légende uniquement entretenue par les salariés du domaine qui veulent pouvoir négocier un gros salaire2.

Nous verrons dans cette dépêche les quelques concepts à maîtriser pour passer pour un professionnel, et les outils dont il faut s’équiper pour garantir sa tranquillité. Aucun nom de logiciel ou d’entreprise ne sera donné, le choix est immense dans le monde du logiciel libre : les connaisseurs sont invités à indiquer leurs technologies préférées dans les commentaires3.


  1. Ce que vous pouvez faire en toute confiance, ce sera toujours mieux que de confier votre vie privée aux entreprises qui veulent les exploiter. 

  2. Note de l’auteur : si mon employeur me lit, je tiens à préciser que la complexité immense de mon travail mériterait une augmentation. 

  3. C’est un sujet à troll immense, alors essayez, s’il vous plaît, de présenter ce que vous utilisez sans prétendre qu’on ne fait rien de meilleur… 

Ceci est un lancement de chatons

Posté par . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
89
12
oct.
2016
Communauté

Logo des chatons - CC by-sa - @GDjeante

Framasoft avait annoncé en février 2016 sur le Framablog travailler depuis quelques mois à faire émerger le collectif des hébergeurs alternatifs, transparents, ouverts, neutres et solidaires… bref : les Chatons.

Le succès de la campagne Dégooglisons Internet a démontré, à l’ère post‐Snowden, un intérêt réel du public pour des services Web respectueux des données et basés sur du logiciel libre. Le problème, c’est que si les « Frama‐bidules » deviennent la réponse par défaut à cette demande, Framasoft risquait de créer ce qu’elle combattait : une centralisation des utilisateurs créant une concentration des données aussi dangereuse que douteuse.

Or, Framasoft est loin d’être la première à proposer de telles solutions, et de nombreuses associations, SCOP, initiatives, etc., sont prêtes à rejoindre un mouvement de décentralisation pour créer des services mutualisés dans un Internet de la proximité et de la confiance. De là, il n’y avait qu’un pas à faire pour créer un collectif des hébergeurs proposant de remettre des valeurs et de l’humain dans les courriels, fichiers, partages et collaborations de leurs utilisateurs.

StreetComplete : jouez à compléter OpenStreetMap

Posté par . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa.
87
25
avr.
2017
Android

StreetComplete est un logiciel libre (licence GNU GPL v3) pour Android (et dérivés) en cours de développement mais déjà fonctionnel et disponible depuis F-Droid. Cette application permet de contribuer à OpenStreetMap de manière ludique en remplissant des quêtes en se promenant dans la rue ; les contributeurs du Libre ayant le droit d’être aussi ridicules que les chasseurs de Pokémons en regardant leur écran de téléphone plutôt que leur environnement.

Travailler avec des expressions rationnelles

83
8
fév.
2016
Technologie

Les expressions rationnelles sont un outil d’analyse de texte par un ordinateur. Elles permettent de décrire des enchaînements de caractères d’une complexité suffisamment grande pour être réellement utiles, mais suffisamment faible pour être implémentées efficacement. Elles sont d’une importance capitale pour le théoricien des langages comme pour l’UNIX power user.

Dans cette dépêche, nous :

  • décrivons brièvement la notion abstraite d’expression rationnelle et recensons les implémentations les plus courantes sur un système Unix ;
  • présentons quelques commandes permettant de rechercher des motifs décrits par une expression rationnelle dans un texte, réécrire des fichiers automatiquement ou transformer et analyser des fichiers structurés automatiquement en utilisant des expressions rationnelles ;
  • montrons comment améliorer votre productivité avec Emacs grâce aux expressions rationnelles.

Dans cette dépêche, nous allons nous pencher sur les expressions rationnelles (souvent nommées abusivement expressions régulières suite à une traduction littérale de regular expression). Elles permettent de représenter formellement un motif de recherche, par exemple : un caractère alphabétique majuscule suivi de quatre caractères minuscules, puis deux chiffres et un point à la fin. Les expressions rationnelles représentent un outil puissant pour qui sait les utiliser à bon escient mais nécessitent une phase d’apprentissage non négligeable. La diversité des moteurs et des syntaxes n’aide pas non plus à leur simplicité, et les confusions entre les différents outils peuvent parfois donner des résultats surprenants.

Journal Morts du cancer, quelle honte !

Posté par . Licence CC by-sa.
76
31
déc.
2016

Comme tous les 31 décembre, nous avons droit aujourd'hui à de nombreux articles dans la presse pour lister des morts de l'année, ce qui me donne une dernière occasion de râler pour l'année 2016. Quel-est le point commun entre Věra Čáslavská, morte d'un cancer du pancréas, Rémy Pflimlin, mort d'un cancer de la prostate, René Angéli, mort d'un cancer de la gorge, Sery Billy Wanyou, mort d'un cancer de l'estomac, Kenny Baker, mort d'un cancer (...)

Licences privatives abusives : un éditeur ne peut pas s'opposer à la revente d'une licence

Posté par . Édité par NeoX. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa.
63
3
juil.
2012
Justice

UsedSoft est une entreprise allemande qui achète des licences de logiciels privateurs aux entreprises qui n'en ont plus besoin, afin de les revendre à d'autres entreprises qui ne veulent pas payer le prix éditeur ou qui souhaitent utiliser des versions de logiciels n'étant plus commercialisées par l'éditeur. Parmi ces logiciels, UsedSoft revend notamment des licences de logiciels édités par Oracle, licences limitées à un usage interne (à l'entreprise acquéreuse) et non cessibles.

Suite à une plainte d'Oracle auprès des juridictions allemandes, la Cour de justice de l’Union européenne a été saisie par le Bundesgerichtshof (Cour suprême fédérale) afin qu'elle indique la bonne interprétation à avoir du droit européen dans ce contexte.

La réponse est claire : non seulement les clauses d'incessibilités dans les licences sont invalides, mais en plus l'acquisition des versions modifiées dans le cadre de cette licence est un droit de l'acheteur de licence d'occasion.

Améliorer la disponibilité de ses services

58
23
juil.
2014
Administration système

Votre aventure d'hébergeur amateur prend de l'ampleur. Depuis quelques mois, vous avez réussi à gérer plusieurs services de façon transparente, mais maintenant que vous avez de plus en plus d'utilisateurs de vos services, vous vous rendez compte que votre unique serveur web est surchargé et que chaque maintenance provoque des coupures de service que ne comprennent pas vos visiteurs.

Afin de répondre à cette problématique, le plus simple est de multiplier les serveurs : la charge sera répartie entre les différents serveurs et vous pourrez couper un serveur pour une maintenance, sans couper le service associé.

Journal On cherche mes remplaçants...

56
25
avr.
2017

Pour des raisons indépendantes de ma volonté, je ne peux plus faire de don du sang à usage thérapeutique. Cependant, les besoins existent toujours, aussi j'invite les lecteurs de ce journal à envisager de me remplacer. L'exercice est simple, il suffit de se rendre dans un point de collecte, de répondre à un questionnaire, de voir un médecin, de se faire pomper et de bénéficier d'une collation. Trois types de dons sont possibles :

  • le don de sang total (...)

Gérer plusieurs services de façon transparente

54
18
nov.
2013
Administration système

Vous avez commencé à héberger de plus en plus de services internet pour votre famille ou votre association et, les besoins évoluant, vous commencez à avoir plusieurs services qui utilisent le même protocole (vous avez par exemple un serveur web, un serveur d'application et un serveur d'API qui communiquent tous en HTTP) ou alors vous avez voulu cloisonner dans différentes machines virtuelles les services selon leurs utilisateurs et vous vous retrouvez avec plusieurs serveurs web, ftp, mail, dns… malheureusement vous n'avez qu'une seule adresse IP publique pour accéder à tout cela, alors comment permettre à chacun d'accéder au bon service ?

schéma

Des logiciels dits de proxy inverse permettent de répondre à ce besoin, cet article va vous présenter comment fonctionnent certains d'entre eux.

Sortie de GNU ddrescue 1.17

Posté par . Édité par Nils Ratusznik. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
50
21
juil.
2013
Technologie

GNU ddrescue est un logiciel permettant de copier le contenu d'un fichier ou d'un disque vers une autre destination, tout en essayant au passage de résoudre les problèmes d'intégrité de données lorsqu'il rencontre des erreurs de lecture. Il permet notamment d'essayer de récupérer des données d'un disque dur défaillant ou d'un CD-ROM abîmé. La version 1.17 de ce logiciel est sortie le 15 juillet, apportant notamment les évolutions suivantes :

  • la nouvelle option « -l, --logfile-size » permet de définir la taille limite du fichier de logs utilisé pour la découpe des blocs les plus grands ;
  • la nouvelle option « -w, --ignore-write-errors », permet d'ignorer les erreurs lors de l'écriture ;
  • ddrescue termine dorénavant en erreur s'il rencontre une fin de fichier qui annulerait des données déjà lues avec succès, comme cela peut arriver si le disque disparaît de /dev ;
  • les lectures lentes sont maintenant ignorées les dix première secondes ;
  • Control-C n'efface plus le message d'état ;
  • le manuel a été complété d'une section « Using ddrescue safely ».

Journal j'ai testé... devenir radioactif

Posté par . Licence CC by-sa.
49
6
déc.
2016

La tomographie par émission de positons (TEP), dénommée PET ou PET scan pour « positron emission tomography » en anglais, est une méthode d'imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire qui permet de mesurer en trois dimensions une activité métabolique ou moléculaire d'un organe grâce aux émissions produites par les positons (positrons en anglais) issus d'un produit radioactif injecté au préalable1. N'ayant qu'une connaissance très lointaine du fonctionnement de la radioactivité, passer cet examen s'avère formateur…

Principe de

(...)

L'Union européenne ne ratifiera pas ACTA

Posté par . Édité par Pierre Jarillon, Benoît Sibaud, pierre_80 et Olivier Esver. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa.
Tags :
49
5
juil.
2012
Internet

L'accord commercial anti-contrefaçon, plus connu sous le nom d'ACTA, a été rejeté à une très large majorité : 478 voix contre 39 favorables (et 165 abstentions) par les eurodéputés réunis en séance plénière le 4 juillet 2012.

Cet accord négocié en secret pour contourner la voie parlementaire avait pour objectif de contourner le système judiciaire. Soutenu par de puissants lobbys, ACTA aurait été une menace majeure pour la liberté.

La mobilisation citoyenne contra ACTA, a permis de sensibiliser les élus européens au sujet des libertés numériques et des dangers du concept de « propriété intellectuelle ». Cela a conduit notamment le PPE (parti populaire européen, principal groupe des élus de droite au parlement) à ne pas donner de consigne de vote, alors qu'au début du projet celui-ci militait pour l'adoption rapide d'ACTA : lors du vote solennel, de nombreux élus ont choisi de s'abstenir.

Selon La Quadrature du Net c'est une victoire totale pour les citoyens et la démocratie. Jérémie Zimmerman, son porte parole conclut : « La victoire contre ACTA doit marquer le début d'une nouvelle ère dans laquelle les décideurs publics font passer les libertés et l'Internet libre - notre bien commun - avant les intérêts privés »

Journal Arrêter l'alcool, premier bilan

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
49
13
avr.
2013

Cela fait longtemps qu'il n'y a pas eu de troll à propos de l'utilité des journaux, alors j'ai décidé d'y aller fort : cela fait maintenant 10 mois que j'ai arrêté de boire de l'alcool, suite à une échographie du foie me montrant que les excès finiraient par avoir un prix, le temps de faire un premier bilan…

Facilité : 20/20

Je savais que je n'étais pas alcoolique, mais comme je tenais bien l'alcool et que je n'étais pas le (...)