Linux et la météo...

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
7
oct.
1999
Science

Je n'ai pas tout compris mais apparemment Linux va etre utilisé en tant
que "super-computer" (qu'est ce qu'un super-computer aujourd'hui ?) pour
calculer le temps au Colorado.
Si quelqu'un peut nous expliquer…
En esperant que désormais il fera plus beau!

NdM. : cette dépêche a été initialement publiée le 07/10/1999 à 20h47, perdue lors d'une migration du site, retrouvée et remise en ligne le 1er mai 2012 (les éventuels commentaires initiaux ont été perdus).

Nouvel OS : PetrOS

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
16
juil.
1999
Science

PetrOS, le Windows australien

Trumpet Software, une compagnie australienne spécialisée dans le
développement d'applications pour Internet, affirme livrer bientôt un
nouveau système d'exploitation : baptisé PetrOS, il fonctionnerait sur un
486 avec 2Mo de RAM, pourrait lancer des applications Windows 32bits,
serait basé sur un noyau de 100Ko seulement et serait entièrement
multitâche. Plutôt qu'en concurrent de Windows, il se positionnerait en
complément des OS présents sur l'ordinateur. On attend de voir.

NdM. : cette dépêche a été initialement publiée le 16/07/1999 à 10h33, perdue lors d'une migration du site, retrouvée et remise en ligne le 1er mai 2012 (les éventuels commentaires initiaux ont été perdus).

HP prépare un successeur à la HP48

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
22
mai
1999
Science

Un prototype d'une version améliorée de la série des hp48 a été
présentée aujourd'hui à Boulogne chez Hewlett Packard à la OpenHP party.

La hp49g retient les mêmes caractéristiques hard que les 48, afin de garder
la compatibilité binaire, avec néanmoins des améliorations notables:
* Une Rom flashable de 1 Mo, avec le célèbre MetaKernel et le fameux
logiciel de calcul formel Erable.
* Une ram de 512 ko
* Un langage basic et un mode de calcul standard pour ne pas dérouter ceux
qui viennent de l'univers TI ou Casio. Le RPL a bien entendu été conservé.
* Un mode pas à pas pour la résolution des calculs, qui vous explique étape
par étape les opérations qu'il fait lors d'une dérivation, d'une résolution
de système linéaire, ou d'une inversion de matrice, même symbolique.
* Gestion des entiers longs: le calcul de 200! est instantané et il faut
moins de 5 secondes pour le décomposer en facteurs premiers.

C'est vraiment une machine extraordinaire pour les étudiants. Les codeurs
comme moi sont certes un peu déçus car le processeur est resté le même
(ceci dit les algos de résolution numérique font qu'elle est à présent plus
rapide que la TI89, et fait même bien plus), mais certains trucs sympas
sont apparus, comme un vecteur d'interruptions customisable, et tous les
outils du Metakernel.
Bref, c'est à mon avis le renouveau des calculateurs scientifiques HP.

J'ai quelques photos (d'assez mauvaise qualité) prises en vitesse.

NdM. : cette dépêche a été initialement publiée le 22/05/1999 à 02h10, perdue lors d'une migration du site, retrouvée et remise en ligne le 1er mai 2012 (les éventuels commentaires initiaux ont été perdus).