DragonFly BSD 3.8

Posté par (page perso) . Édité par François Tigeot, BAud, Enj0lras, Nÿco, palm123, Xavier Claude et patrick_g. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags :
46
5
juin
2014
DragonFly BSD

DragonflyBSD 3.8 est désormais disponible au téléchargement. Cette version apporte notamment une nouvelle pile USB, la prise en charge de PAM et NSS, des améliorations concernant i915 et KMS, ainsi que de nombreuses améliorations de performance des pilotes réseaux et la gestion des C-state pour les CPU Intel.

Les détails concernant cette version se trouvent dans la suite de la dépêche.

DragonFly BSD 3.6

Posté par . Édité par Rolinh, François Tigeot, Nils Ratusznik, Benoît Sibaud, Jiehong, antistress et Loïc Blot. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
53
3
déc.
2013
DragonFly BSD

La version 3.6 du système d'exploitation DragonFly BSD est désormais disponible, apportant notamment une amélioration considérable des performances pour les machines SMP. Les détails concernant cette version se trouvent dans la suite de la dépêche.

Entretien avec François Tigeot, développeur DragonFly BSD

53
26
oct.
2013
DragonFly BSD

Nous avons la chance d'avoir quelques développeurs qui fréquentent LinuxFR.org (what else?), dont François Tigeot (lecteur silencieux, dorénavant inscrit sous le pseudo ftigeot) qui contribue au système d'exploitation libre DragonFly BSD, un cousin de FreeBSD au sujet duquel nous avions interrogé tantôt Jean-Sébastien Pédron (quant au portage du Kernel-based mode-setting – KMS – pour les GPU Radeon) puis Baptiste Daroussin (au sujet de « pkgng », le nouveau système de packages binaires qui a été justement repris par DragonFly (les fourbes !) : hasard ou coïncidence ? Autrement dit : y aurait-il une mafia française du logiciel libre ?

Pour répondre à cette lancinante question, rappelons :

  • ce que Jean-Sébastien Pédron avait fini par avouer, sous la torture, lorsque je lui avais posé la question suivante : « Échanges‐tu avec les développeurs des autres *BSD sur ta partie ? » : « Je suis également en contact avec François Tigeot, de DragonFly, qui s'est occupé du pilote Intel chez eux. Je pense qu'on va travailler de plus en plus ensemble, parce qu'on a sans doute moyen de se répartir le boulot. ».
  • ce que Baptiste Daroussin avait fini par avouer, avec les mêmes moyens, lorsque je lui avais posé la même question : « Les échanges sont assez nombreux, essentiellement avec DragonFly. En effet sous l'impulsion de John Marino, aidé maintenant par François Tigeot, pkgng et les ports FreeBSD ont été porté sous DragonFly avec des résultats plus que convaincants. La dernière version de DragonFly dispose du support au choix entre pkgsrc ou pkgng + ports, je suis convaincu que la prochaine version de DragonFly sortira avec uniquement pkgng ».

Il semble qu'il y ait définitivement une piste à creuser…

Du coup j'ai bien envie de passer François à la question relativement à la pile graphique de DragonFly ou au port de pkgng, mais on m'indique dans l'oreillette que ces sujets ne sont en réalité qu'une partie de l'activité déployée par François dans DragonFly.

Nous allons donc de ce pas interroger ce personnage – qui semble central dans la communauté DragonFly – afin de tenter d'y voir plus clair.

Quoi qu'il en soit, nous remercions chaleureusement François Tigeot d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour LinuxFR.org et aussi pour son implication dans DragonFly !

À noter que les hyperliens ont été ajoutés après coup par les contributeurs à cette dépêche pour en faciliter la lecture.

Sortie de la version DragonFly 3.4

Posté par . Édité par Nÿco, Loïc Blot, Benoît Sibaud, Nicolas Casanova et patrick_g. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
34
30
avr.
2013
DragonFly BSD

DragonFly BSD est un système d'exploitation BSD de type Unix. Après 1500 commits par 23 committers pendant 6 mois de développement, la version 3.4 apporte son lot de nouveautés, avec un nouveau système de gestion des paquets et des performances améliorées.

DragonFly BSD

DragonFlyBSD 3.2, la libellule s’envole toujours plus haut

Posté par . Édité par eggman, d-jo, galactikboulay, baud123, Davy Defaud, Benoît Sibaud, NeoX, Nÿco, Xavier Claude et bastien. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags :
58
5
nov.
2012
DragonFly BSD

DragonFly est un système d’exploitation de type UNIX, issu d’un fork de la branche 4.x de FreeBSD, il y a maintenant presque 10 ans. Initialement, le but était d’arriver à un système d’exploitation pour grappe de serveurs — cluster — et, entre autres, de garantir la cohérence de cache au niveau du système d’exploitation, pour permettre à plusieurs applications de tourner sur une multitude de machines dans un même environnement logiciel. Bien que ce ne soit plus le but premier, ce concept a influencé et continue d’influencer l’architecture du noyau.

Cette dépêche a été rédigée en collaboration avec d-jo, EggMan, bastien, Nÿco et Neox. Merci à tous les participants.