Sortie de Node.js 0.4.0

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
16
12
fév.
2011
JavaScript
Node.js est un environnement JavaScript côté serveur, sous licence MIT. Sa particularité est son approche asynchrone pour faciliter la montée en puissance dans des contextes avec beaucoup d'entrées-sorties, notamment réseau. En pratique, il se compose :
  • d'un interpréteur JavaScript, à savoir V8 ;
  • de require(), un chargeur de modules compatible CommonJS ;
  • d'une bibliothèque standard, volontairement restreinte (une sorte de libc JavaScript où tous les appels sont asynchrones) ;
  • d'un ensemble de conventions : par exemple, les fonctions de retours indiquent toujours en premier paramètre si l'appel s'est bien passé et dans le cas contraire, quelle a été l'erreur ;
  • et d'un exécutable, node pour lancer tout ça.

La version 0.4.0 sortie cette semaine est la deuxième stable (c'est comme pour l'ancien mode de développement du noyau Linux : le numéro mineur est pair pour les versions stables et impair pour les versions de développement). Les principaux changements depuis la version stable précédente (la version 0.2, pour ceux qui suivent) sont les suivants :
  • nouveau client HTTP, avec une API plus simple et la gestion d'un réserve (pool) de connexions ;
  • refonte du module TLS/SSL ;
  • augmentation des performances, grâce à l'allocation plus rapide des tampons mémoire (Buffer) ;
  • meilleure prise en charge des gestionnaires de paquets comme npm, grâce à l'amélioration de require() ;
  • une mise à jour de V8 pour la version 3.1.2 ;
  • un débogueur fonctionnel, mais encore très limité pour le moment ;
  • un module os qui expose des informations sur le système ;
  • et, bien sûr, plein de corrections de bogues.

Sortie de Node.js v0.2.0

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
15
23
août
2010
JavaScript
Node.js, dont le slogan est Evented I/O for V8 JavaScript, a pour but d'offrir un moyen simple d'écrire des applications réseau scalables. Le code est placé sous licence MIT.

Pour bien comprendre ce qu'est Node.js, je vous propose le cheminement suivant. Partons de V8, la machine virtuelle développée par Google qui permet d'interpréter du javascript. Ajoutons un modèle événementiel, similaire à EventMachine en Ruby ou à Twisted en Python. Cela tombe bien, en javascript, c'est assez naturel de procéder de cette manière : le javascript dans les navigateurs utilise déjà un modèle événementiel (les événements sont 'DOM chargé', 'touche pressée' ou encore 'clic de la souris'). C'est un bon début, mais le javascript ne possède pas de bibliothèque standard pour manipuler des fichiers ou faire des opérations réseau. Utilisons donc notre modèle événementiel pour ajouter des API qui permettent de faire ça de manière asynchrone. Une autre lacune de javascript est l'absence de moyen de charger une bibliothèque depuis un script, et comme on n'a pas spécialement envie de tout écrire dans un seul fichier, rajoutons donc une fonction require pour charger un autre script. Enfin, saupoudrons le tout avec quelques API utilitaires, un interpréteur interactif, et vous obtiendrez une bonne idée de la composition de Node.js.

Node.js permet ainsi de développer simplement des applications en javascript que l'on peut qualifier de server-side. Voici quelques exemples de ce que l'on peut faire avec Node.js :

La version 0.2.0 est sortie le 20 août et marque une première stabilisation du projet. Jusqu'à maintenant, les versions s'enchaînaient à un rythme soutenu (2 à 3 par mois), avec souvent des changements d'API et des problèmes de compatibilité divers et variés. Il est donc difficile pour les développeurs de bibliothèques de les maintenir, et pour les développeurs d'applications, de trouver les bonnes bibliothèques qui fonctionne avec la dernière version de Node.js. Cela devrait maintenant changer : Ryan Dahl a promis d'assurer la compatibilité de l'API pour les versions 0.2.x. Si vous souhaitez essayer Node.js, c'est donc le bon moment pour vous lancer !