Le développement de « Débattons » est lancé !

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, Davy Defaud et Nÿco. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
9
7
oct.
2017
Communauté

Depuis un peu plus de deux ans, nous menons à iORGA une réflexion autour de la création d’un « Wikipédia du débat ». Notre équipe Innovation, est partie du constat qu’aujourd’hui il n’a jamais existé autant d’informations sur Internet, mais qu’elles sont dispersées et potentiellement fausses.

Hackaton iORGA

Nous avons choisi de mener cette recherche dans un esprit Open Source et collaboratif.

Lors de nos deux dernières réunions de juillet et septembre, nous avons enfin initié la base du code de notre projet de « Wikipédia du débat » que l’on a appelé Débattons au passage !

LinuxMAO — Éditorial d’octobre 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure.
29
11
oct.
2017
Audiovisuel

Après un an de non‐publication des éditos mensuels de linuxmao.org, une petite équipe de maotivés a repris le travail depuis mars 2017.

Voici une version épurée de l’éditorial de ce mois d’octobre.

Introduction

Que dire d’octobre ?
Pour les uns, ce mois annonce déjà les rigueurs de l’hiver et pour les autres, il clôt l’été en douceur.

Que dire d’un verre à moitié vide ?
Pour les uns, c’est l’angoisse de la soif qui se profile et pour d’autres, c’est la promesse d’un bon demi‐verre de plaisir supplémentaire.

Que dire de la MAO sous GNU/Linux ?
Pour les uns, ce sont d’effrayantes rumeurs qui dissuadent ne serait‐ce qu’une tentative et, pour les autres, pour nous autres ici, c’est la liberté de choisir nos outils et nos méthodes en toute indépendance.

Durant ce mois écoulé, une refonte du portail des logiciels a été menée par l’équipe. Ceux qui y ont participé sont restés étonnés de la somme des richesses répertoriées à cette occasion. Il suffit également de faire un saut au chapitre des nouveautés pour constater que, de mises à jour en nouvelles versions de logiciels, notre microcosme est bien vivant, plutôt alerte même.

Appel à participation pour la Journée Méditerranéenne du logiciel libre 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, verow, Benoît Sibaud, Jehan, Pierre Jarillon, ZeroHeure, palm123 et Nÿco. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
Tags : aucun
11
9
oct.
2017
Communauté

Jusqu’au 7 novembre 2017, l’équipe des JM2L recevra les propositions de conférences, d’ateliers et de stands (l’événement aura lieu le 25 novembre 2017). Jusqu’à trois cents personnes sont attendues pour cette journée.

JM2L

L’événement a lieu sur le Campus de SophiaTech à l’école Polytech dans la technopole de Sophia Antipolis située dans le polygone Cannes‐Grasse‐Nice‐Antibes.

Libération du jeu Planète Blupi

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, RyDroid, BAud, Snark, Nÿco, anaseto, yPhil et Davy Defaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
56
8
oct.
2017
Jeu

Planète Blupi est un jeu réalisé en 1997 par la société suisse Epsitec SA. Il met en scène un petit personnage jaune nommé Blupi dans un jeu d’aventure proche d’un RTS (real‐time strategy, jeu de stratégie en temps réel).

Blupi vit tranquillement sur sa planète jusqu’à l’arrivée d’une étrange météorite qui tombe dans une région désertique. Ce n’est que bien plus tard que Blupi s’aperçoit que ses cultures sont saccagées par de grosses araignées. Eh bien, l’étrange météorite est en fait un vaisseau spatial qui transporte un robot très spécial. En effet, celui‐ci construit des usines, qui produisent à leur tour différents ennemis. Blupi doit dès lors exploiter à fond les ressources de sa planète pour parvenir à chasser ces intrus…
Planet Blupi

Le jeu a été libéré cette année (pour son vingtième anniversaire) et est désormais librement téléchargeable pour toutes les plates‐formes majeures (GNU/Linux, Apple macOS et Microsoft Windows).

Revue de presse de l’April pour la semaine 40 de l’année 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et ZeroHeure. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
22
10
oct.
2017
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Quelques nouvelles de LuneOS

Posté par . Édité par olivierweb, Xavier Claude, ZeroHeure, Yvan Munoz, RyDroid, palm123 et Davy Defaud. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
Tags :
63
10
oct.
2017
Distribution

LuneOS est une distribution GNU/Linux pour smartphones et tablettes, héritière de feu webOS. Une nouvelle version, Decaf, vient tout juste de sortir

Logo de LuneOS

MathMod 6.0 : Introduction du calcul en mode multitâche ou multiprocesseur

36
11
sept.
2017
Éducation

Je suis heureux d’annoncer la publication de la nouvelle version de MathMod, le logiciel libre de modélisation et de manipulation des objets mathématiques décrits par des équations implicites ou paramétriques.
MathMod permet de manipuler les objets mathématiques 3D et 4D. Il permet aussi de changer leur propriétés visuelles (appliquer des textures 3D, une transparence…), calculer leurs intersections en temps réel et exporter le résultat final sous le format de fichiers OBJ. MathMod est développé avec Qt5/C++, il est disponible pour GNU/Linux, Windows et macOS, sous licence GPL v3.

Cette nouvelle version apporte une amélioration majeure sur la partie du logiciel dédiée au calcul mathématique : la prise en charge du calcul multitâche ou multiprocesseur.

Démonstration de MathMod

Campagne de financement pour GtkSourceView

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
63
18
sept.
2017
Gnome

GtkSourceView est une bibliothèque GNOME qui étend GtkTextView, le widget GTK+ standard pour l’édition de texte sur plusieurs lignes.

La fonctionnalité principale de GtkSourceView est la coloration syntaxique, mais il y a de nombreuses autres fonctionnalités : le chargement et la sauvegarde de fichiers, la recherche et remplacement, l’auto‐complétion, le « annuler / refaire », afficher les numéros de ligne, etc.

C’est une bibliothèque largement utilisée. Par exemple dans Debian, GtkSourceView est utilisée par plus de cinquante applications, dont notamment gedit et GNOME Builder.

Si vous voulez donner un coup de pouce au projet, il y a maintenant une campagne de financement !

Inauguration d'un « bureau ouvert » à l’Assemblée nationale française

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
31
26
sept.
2017
Communauté

Comme annoncé dans sa « feuille de route numérique », la députée Paula Forteza et son équipe ont inauguré leur « bureau ouvert » ce vendredi 22 septembre.

L’idée est simple : un espace de travail ouvert, accessible tous les vendredis, dans lequel tous les développeurs intéressés par les projets en rapport avec la démocratie numérique à l’Assemblée peuvent venir contribuer, rencontrer l’équipe de la députée et présenter leurs propres projets. Seule contrainte : s’inscrire trois jours à l’avance à l’aide du formulaire en ligne dédié (contrainte de l’Assemblée).

Paula Forteza est une geek fière de son addiction au logiciel libre, elle est députée des Français d’Amérique latine, investie par En marche.

NdM. : l’auteur, Emmanuel Raviart, est le collaborateur parlementaire de Paula Forteza, ainsi qu’un libriste depuis de nombreuses années, très actif sur les sujets liés à la démocratie numérique.

Sondage Ce que je suis prêt à laisser aux GAFAM

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
10
26
août
2017

Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft et autres multinationales du numériques veulent vous offrir des services en échange de quelques petites données personnelles, mais que leur laissez-vous vraiment ?

  • rien, je ne connais que des chatons :
    774
    (34.2 %)
  • ma session, vive la navigation privée :
    489
    (21.6 %)
  • mes courriels, il faut laisser ça aux professionnels :
    317
    (14.0 %)
  • mes liens privés ou professionnels, tout le monde le fait :
    154
    (6.8 %)
  • toute ma vie privée, je n'ai rien à cacher, j'en suis même fier :
    89
    (3.9 %)
  • ma vie, mon corps, mes enfants, mes parents, prenez tout et guidez ma vie ! :
    175
    (7.7 %)
  • c'est trop has been, je donne tout aux Natu (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber) :
    132
    (5.8 %)
  • Les GAFAM ne me laissent jamais tomber :
    133
    (5.9 %)

Total : 2263 votes

Recalage d’images, PIV et corrélation d’images — Les logiciels

35
1
oct.
2017
Science

Le recalage d’images est utilisé dans la communauté de l’analyse d’images médicales depuis très longtemps (Barnea & Silverman, 1972, Ledbetter et al. 1979), on peut même remonter plus loin dans le temps avec les travaux de Sidney Bertram, 1963 en fournissant tous les outils via des descriptions de circuits analogiques (vraiment impressionnant pour l’époque).

Cette dépêche fait suite à Recalage d’images, PIV et corrélation d’images — Les bases théoriques. Les bases théoriques ayant été présentées dans la dépêche précédente, le lecteur souhaitant comprendre plus en détail le fonctionnement de ces logiciels pourra s’y référer.

Toulouse, le Capitole du Libre 2017, l’appel à participation est lancé !

23
4
août
2017
Communauté

L’édition 2017 du Capitole du Libre se tiendra cette année les samedi 18 et dimanche 19 novembre à l’ENSEEIHT de Toulouse. Le Capitole du Libre est un événement gratuit et libre d’accès consacré aux logiciels libres et à la culture libre. Organisé par l’association Toulibre avec l’aide des clubs étudiants de l’ENSEEIHT (Net7, TVn7 et CAn7), il est orienté à la fois vers le grand public et le public spécialisé.

Des conférences et des ateliers auront lieu tout au long du week‐end ; des stands et des animations seront proposés au public pour leur faire découvrir le monde du Libre.

L’appel à participation est ouvert à tous et à toutes jusqu’au 24 septembre 2017 23 h 59 (heure de Toulouse), vous pouvez proposer une conférence ou un atelier (ou les deux) sur https://participez-2017.capitoledulibre.org. Jusqu’au 31 octobre, il est également possible de demander un espace pour un stand associatif/communautaire. Libristes d’Occitanie et d'ailleurs, n’hésitez pas à faire circuler l’information et éventuellement à proposer une intervention.

Librem 5, un projet de téléphone mobile libre tournant sous GNU/Linux !

Posté par Bofil . Édité par Davy Defaud, Pierre Jarillon et patrick_g. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
45
24
sept.
2017
Téléphonie

C’est en lisant un article sur le site Generation-NT) que j’ai appris l’existence d’un projet de téléphone mobile tournant sous PureOS, une distribution GNU/Linux basée sur Debian. Comme l’explique l’article, « son idée est de se focaliser sur le logiciel libre, la sécurité et le respect de la vie privée. » Le rêve ! De plus, KDE se raccroche au projet afin de proposer Plasma (oui, je suis fan de KDE/Qt depuis des années), mais il y aura aussi GNOME, a priori.

La société derrière ce projet, Purism, a ouvert une campagne de financement participatif jusqu’au 23 octobre 2017 (si j’ai bien compté) avec pour objectif de lever 1 500 000 US$. Au moment ou j’écris cet article, ils ont levé 511 630 US$, soit 34 % de la somme attendue.

Les objectifs du projet sont détaillés dans la suite de l’article.

Des nouvelles de GNOME à l’occasion de la 3.26

60
25
sept.
2017
Gnome

GNOME 3.26 est sorti le 14 septembre dernier. C’est la quatorzième version de GNOME 3 ! Son nom de code est Manchester et fait référence au lieu de tenue de la dernière conférence annuelle (GUADEC), où les participants ont pu souffler les vingt bougies de l’environnement de bureau libre !

Capture d’écran du bureau

Parmi les nouveautés, citons des raffinements pour le Shell, une centre de contrôle revu en profondeur, de nouvelles fonctionnalités et – surtout ! – la gestion des emojis en couleur.

Vous verrez également, en parcourant le détail des nouveautés, que le dernier Google Summe of Code (alias GSoC) a été particulièrement fructueux pour notre environnement de bureau favori.

À propos de Boohu, un nouveau jeu roguelike, et puis de quelques autres

Posté par (page perso) . Édité par yPhil, Benoît Sibaud et Davy Defaud. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
31
25
sept.
2017
Jeu

Aujourd’hui je viens te parler de Boohu, un jeu roguelike libre que je suis en train de coder. Je vais aussi te parler de mon expérience avec quelques autres jeux libres du même genre, histoire de t’encourager à les essayer : il y en a pour tous les goûts ou presque !

Donc, d’abord, un roguelike, c’est quoi ? Traditionnellement, c’est un jeu d’exploration de donjon au tour par tour, comme le tout premier jeu du genre qui, surprise, s’appelle Rogue et date des années 80. Depuis, le genre a beaucoup évolué, mais l’idée de base est souvent la même : le joueur contrôle un personnage sur une carte générée procéduralement et choisit à chaque tour d’effectuer une action. La priorité est donnée en général au gameplay, même si de nos jours certains jeux du genre font plus attention aussi au reste. Il y a souvent tout plein de monstres et d’objets divers et variés, et il s’agit de se dépatouiller avec pour survivre car, contrairement à d’autres jeux comme les jeux de rôle, on ne meurt normalement qu’une fois par partie. Il y a parfois un objectif final particulier mais, les premières fois, c’est rarement important : on meurt souvent et pas que d’une seule façon. :)