Logiciel libre, quand les pays du Sud s'y mettent !

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
18
oct.
2002
Rien à voir
Le site FreeDiab propose une solution de gestion de dossiers patients pour consultation de diabétologie pédiatrique.

Ce logiciel est en libre téléchargement : il est développé sous licence GPL.

Il est le fruit du partenariat du Projet Linux Maroc, de la société Freelance Services et de la Fondation ONA. FreeDiab est une base de données mise à la disposition du réseau national de diabétologie infantile qui s'est constitué autour de l'équipe de diabétologie infantile de l'Hôpital d'Enfants de Rabat...

Il a déjà été dit que les logiciels libres sont d'ors et déjà le plus gros transfert de technologie vers les pays du tiers monde; je trouve que c'est formidable que les pays du Sud participent à leur tour au mouvement de création, que cela ne soit pas dans un seul sens.
Avis aux amateurs : Le site hebergé chez tuxfamily est horriblement lent.

Old Games

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
10
oct.
2002
Rien à voir
Depuis toujours, les humbles joueurs que nous sommes ne peuvent s'empecher de tester les connaissances ( toujours très floues ) de nos camarades novices. Pour la beaucoup d'entre eux, Mario reste le serveur de pizza du resto du coin, et lara la ... blonde du loft... Aujourd'hui ils vont pouvoir se rattraper...

Enfin un livre sur le ghotta de notre monde.

Chute de météorite

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
9
oct.
2002
Rien à voir
Hier soir vers 22:00, à Choisy-le-Roi (12km de Paris), j'ai vu une boule de feu tomber du ciel.
Vers 23h40, j'ai appelé la gendarmerie locale pour signaler le fait. Ils n'avaient eu aucun rapport équivalent et n'ont pas pris la peine de me demander des informations précises.

Ce matin, que lis-je sur Slashdot ? Il y a eu des chutes de boules de feu dans le Colorado !

Suis-je le seul à l'avoir vu ?
Savez-vous à qui faut-il reporter ce type d'événement en France ? Sociétés d'astronomie, observatoires... ?

Base de données emploi et CV

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
6
oct.
2002
Rien à voir
Un nouveau site d'emploi orienté Linux est disponible.
Il propose l'accès à une base de données d'offres d'emploi et de CV.
Par rapport à ce qui existe déjà j'ai essayé d'etre un peu plus international: une selection par pays / langue se fait en fonction de l'URL.
On a essayé de faire simple: vous n'avez plus à répondre à dix mille questions avant de poster votre CV ou votre offre d'emploi.
Le site est encore très jeune, mais on pense avoir éliminé la plupart des bogues. Par contre, il se peut que le serveur soit un peu surchargé. (Ce service gratuit...)

Nouvelles licences OSI

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
30
sept.
2002
Rien à voir
Comme vous le savez peut etre, car on en parle régulièrement, la GPL a des limitations, pour le meilleur et pour le pire. Ainsi les conséquences du Web-Internet, des brevets logiciels, ou encore de la non-soumission obligatoire à l'auteur des correctifs sont des problèmes qui ont été ou sont régulièrement débattus.

Certains de ces points ne sont pas évidents à traiter, car ils iraient de paire avec une limitation des libertés fondamentales du logiciel libre. Ainsi, l'OPL, qui tente d'adresser le problème de la non-soumission obligatoire des correctifs (problème qui était devenu très important dans le cas du noyau Linux au point que Linus s'en plaint régulièrement), n'est pas considérée comme licence libre par la FSF.

Cette fois-ci, l'OSI vient d'approuver une licence, l'OSL, qui s'attaque au problème des brevets logiciels de manière intéressante. Elle contient une clause de terminaison qui stipule que toute société/personne qui attaquerait en justice un logiciel couvert par l'OSL pour violation de brevet perdrait immédiatement tous les droits d'utiliser librement tous les logiciels couverts par l'OSL.
Une telle licence n'a pas une chance d'être acceptée par la FSF, mais pourtant le "principe viral" posé est extrêmement intéressant pour lutter contre les brevets logiciels.

RC5-64 résolu

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
27
sept.
2002
Rien à voir

rc5-64 successfully completed

On 14-Jul-2002, after 1757 days of searching the winning key to RSA Labs' RC5-64 project was successfully recovered by distributed.net. 0x63DE7DC154F4D039 was returned by a P3-450 in Japan running Windows 2000


La clef a été trouvée le 14 juillet (pas par un français, dommage), mais le fait n'a été découvert que le 12 août à cause d'un problème dans leurs scripts.


De plus, il leur a fallu un mois et demi pour prévenir tout le monde et les stats ont été tronquées au 14 juillet. Quel gâchis.

Il semble aussi que leurs proxies aient du mal à satisfaire les demandes des utilisateurs qui passent à OGR-x.


Je suis plutôt déçu par distributed.net. Perso, je remets le y^Hseti en marche.


Note du modérateur : il s'agit de calcul distribué pour casser un chiffrement RC5-64, auquel ont participé plus de 300000 internautes.

MySQL: une bonne et une mauvaise nouvelle.

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
25
sept.
2002
Rien à voir
La bonne :
MySQL supporte les transactions ACID (Atomicité, Cohérence, Isolation, Durabilité), les contraintes d'intégrités référencielles et les sauvegardes à chaud grace à l'utilisation du moteur de stockage InnoDB.

La mauvaise :
IBM et Microsoft critiquent MySQL.

Dictionnaires libres ?

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
1
23
sept.
2002
Rien à voir
En cherchant un dictionnaire français-anglais pour kdict je suis tombé sur la page du Spiers English-French Dictionnary, qui est semble-t-il un projet pour construire un dictionnaire libre à partir des pages scannées d'un vieux dictionnaire tombé dans le domaine public (pour l'instant les pages sont en .doc, les raisons sont données dans la faq).


Y'a-t-il d'autres projets du même acabit ? Qu'existe-t-il pour l'instant comme dictionnaires libres ?

Le Louvre en Ligne

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
22
sept.
2002
Rien à voir
Le musée de Louvre va mettre en ligne l'intégralité (ou presque) de ces oeuvres avant 2005. Quel rapport avec le libre ? Les gens du libre sont épris de culture et pret à payés cher pour pouvoir avoir la dentellière de Vermeer comme fond d'écran ? Que nenni !
Les oeuvres seront mises à disposition gratuitement, je cite :
"Les internautes du monde entier pourront ainsi avoir accès gratuitement aux images de ces oeuvres ainsi qu'à leur notice"

Avec le projet du MIT de mettre en ligne l'intégralité de ses cours, c'est l'un des projets de libre diffusion de la connaissance les plus importants. Qui plus est, si la qualité des images des oeuvres et du site, est au moins égale à ce qui a déjà été fait, la prestation fournie sera tout bonnement exceptionnelle.

Cependant, impossible de trouver une quelconque référence aux droits de reproduction et d'utilisation des images. Peut-être est-ce automatiquement réglé par l'age des oeuvres? En tout cas, la question vient d'être posée à un responsable du Louvre, la réponse devrait arriver bientôt.

Le PC qui fait du (bon?) café

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
18
sept.
2002
Rien à voir
Bon, ok, rien à voir avec Linux, mais bon, c'est trop fort, à ne pas louper : Le premier PC qui fait du café...
Un bricoleur fou a ajouté à son PC une fonction cafetière électrique !
Sur le site, il ya tout : Photos, plans, schémas à la main, etc... J'envoie ce lien pour ceux qui conjuguent nuit sur le PC et café, et qui auraient suffisament de temps libre pour construire ce monstre.

Common Lisp et Logo en français

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
6
sept.
2002
Rien à voir
Dans les archives de linuxfr.org, je viens lire la dépêche "Common LISP, un langage à (re)découvrir". J'en invite les participants à visiter une page WEB en français consacrée au Common Lisp: Qu'est-ce que le Common Lisp, Pourquoi le Common Lisp, Domaine et exemples d'applications, Livres et cours en-ligne, Ressources.

Cette page pointe aussi des ressources à propos du Logo, un dialecte du Lisp conçu pour l'enseignement, dont deux environnements Logo libres et leur adaptation française.

NdM: À voir également, dans la famille Lisp, le dialecte de Scheme recommandé par le projet GNU comme langage d'extension « officiel », et utilisé par The Gimp!, j'ai nommé le méconnu mais génial Guile.

Nouvelle BD en ligne

Posté par (page perso) . Modéré par DAGAN Alexandre.
Tags :
0
30
août
2002
Rien à voir

Motivés par la lecture de plusieurs bandes dessinées en ligne, telles que Sabrina Online et Metatokyo, on a décidé de créer une nouvelle BD en ligne, francophone cette fois-ci : paris.



Et étant "geek-libristes" (comme le disent si bien les copines de geeks), on a décidé de la faire sous la licence art libre !



Le sujet ? Soit vous le devinez (pas dur), soit vous attendez que l'histoire commence :)

Un petit tour et puis s'en va

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
9
août
2002
Rien à voir
Edsger Dijkstra est mort le 06 Août. C'était un des grands noms de l'informatique, connu par les étudiants grâce à son "algorithme du colporteur" qui permet de calculer le chemin idéal. Il a apporté sa pierre à l'édifice des sémaphores et de la logique, et est également connu pour sa lutte contre certains langages informatiques.

T. Shirt /de plage/

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
26
juil.
2002
Rien à voir
Non, bon, ce n'est pas un scoop (je l'ai déjà annoncé sur fmbl et debian-curiosa, ça n'a rien à voir avec le talent de BB (non, pas Brigitte Bardot, ni Benoît Brisefer : Bruno Bellami), mais je me suis bien marré en le faisant, mon T-shirt Debian maison.

Le scoop, c'est qu'il y a maintenant un mach^W une bannière Debian du même tonneau sur la page.

Licence type Debian-logo.

« Prévoir un peu de découpe et beaucoup de second degré, à fer chaud.»

La fin du monde en février 2019

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
25
juil.
2002
Rien à voir
Non, ce n'est pas de la science fiction, un astéroïde de 2 kilomètres de diamètre pourraît heurter la terre en février 2019.

La NASA n'est sure de rien, d'autres tests sont nécessaires pour calculer plus précisément la trajectoire de l'objets.

En attendant, on peut toujours commencer à creuser son abri anti-nucléaire.

Subversion rentre en phase alpha.

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
24
juil.
2002
Rien à voir
Subversion vient de rentrer en phase alpha avec un gel des fonctionnalités. Subversion (ou SVN pour les intimes) est LE remplaçant de CVS de la communauté open-source. C'est un gestionnaire de version puissant :
  • de vraies commandes cp, mv, rename côté client.
  • le versionnement des répertoires.
  • notions d'étiquetage et de branche.
  • le versionnement est fait pour une arborescence complète et non par fichier.
  • les changements sont atomiques (toutes les modifications de tous les fichiers sont prises en compte ou rien du tout).
  • accès réseau optimisé (un peu à la rsync).
  • possibilité d'attacher des propriétés à un fichier (type-mime, conversion de fin de ligne, icône etc...).
  • Subversion tourne sur tous les unix et sous windows !
A l'utilisation, sa prise en main est simple et son utilisation agréable. Il manque un client graphique (normal le backend est en cours de développement) mais il existe déjà une extension de nautilus (ou gnome-vfs) pour "browser" un dépôt. Pour les courageux, il est exploitable pour un projet (les développeurs de Subversion utilisent ... Subversion pour leur gestionnaire de version depuis 11 mois !). Néanmoins, mon expérience n'est pas très satisfaisante en l'utilisant avec Apache (peut-être un problème spécifique à ma machine). Vous pouvez visionner le dépôt actuel du subversion et utiliser l'actuelle et non finie interface web ici.
Pour l'installer, il faut apache 2.0.40 ... qui est en cours de développement. A bon entendeur ...
J'ai traduit leur handbook en français (il y a 2 semaines et 2/3 trucs ne sont plus à jour). Toutes les critiques sont appréciées.

Biologie libre ?

Posté par . Modéré par Pascal Terjan.
Tags : aucun
0
13
juil.
2002
Rien à voir


Stewart Brand disait en 1984: « d'un certain côté, l'information veut être coûteuse, car elle a beaucoup de valeur. La bonne information au bon endroit peut changer votre vie. D'un autre côté, l'information veut être gratuite (libre?) car le coût pour la transmettre diminue continuellement. Et donc vous avez ces deux forces qui luttent l'une contre l'autre. »



Nous sommes tous conscients de la pertinence de cette citation dans le dommaine de l'informatique, mais cet article s'intéresse à un autre domaine qui se voit confronté à l'action de ces deux forces: la biologie. D'une part il est de plus en plus facile de s'échanger des informations, même des génomes complets, via le web, et d'autre part la possession de telles informations vaut potentiellement de plus en plus, compte tenu des sommes investies dans le domaine des biotechnologies.



L'auteur s'interroge sur la possibilité d'appliquer le modèle open-source à la biologie, sur le plan de l'efficacité (et prend pour exemple le développement collaboratif de Linux), mais on pourrait aussi s'interroger sur l'aspect éthique de la rétention d'informations concernant notre propre « code source », et sur la légitimité des brevets sur le vivant. Le libre (ou au moins l'ouvert) ne serait-il pas le seul modèle de développement acceptable dans ce domaine qui nous concerne tous ?


NdM: je n'arrive pas à charger le dernier lien donc voici l'URL du cache Google

L'âge du Capitaine

Posté par . Modéré par trollhunter.
Tags :
0
30
juin
2002
Rien à voir
Extrait :
« Certes ce livre n'est pas une nouvelle sortie ni une nouvelle édition, toutefois l'importance du sujet traité et l'approche mérite pleinement ces quelques lignes. Alors désolé de vous perturber en plein travail ou recherche informatique mais je suis sûr que les mathématiques sont pour vous un sujet de passion en bien ou en mal. »

Encore plus inutile donc encore plus indispensable

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
1
juin
2002
Rien à voir
Qui sait combien de touches il frappe dans sa journée ?
Quel développeur n'a jamais entendu un responsable lui dire : « Tu n'as pas mal aux doigts à taper sur ton clavier ? »

Bon, je ne pense pas que le projet ait été là pour ça. D'ailleurs (et malheureusement), il n'existe pas encore de client pour *n*x. Mais le responsable du projet cherche des contributeurs.

Donc, si quelqu'un se sent prêt pour qu'une grande équipe LinuxFr voit le jour... (moi je peux pas j'ai piscine :)

Note du modérateur : tant d'efforts pour faire un beau site pour un projet un peu inutile quand même...

Adieu à l'anonymat sur la toile

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
19
mai
2002
Rien à voir
L'« anonymat » sur Internet vient d'être mis à mort par une conférence au Canada. En effet, selon l'article de Yahoo/ZDnet, les ministres de la justices et de l'intérieur du G8 (groupe des pays les plus développés) viennent d'approuver un document nommé : « Recommandations sur le dépistage des communications électroniques transfrontalières dans le cadre des enquêtes sur les activités criminelles et terroristes » une éradication de l'anonymat. Ce texte, qui ne s'impose pas aux législations nationales, préconise la « nécessaire » collecte à l'avance (i.e. sans qu'il n'y ait de problèmes constatés) des informations de connexion, transfert, et toutes autres activités sur Internet sous forme d'archives ce qu'ils nomment « rétention préventive ».

Il semble cependant que l'Union Européenne se soit toujours opposée à ce genre de législations, mais pour combien de temps encore ?

Source : Somenews/Yahoo!

Quelles conséquences pour GNU/Linux de l'affaire HP/compaq ?

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
19
mai
2002
Rien à voir
Vous n'êtes pas sans savoir qu'Hewlett-Packard et Compaq ont fusionné.

Dans une dépêche de l'AFP (ça vaut ce que ça vaut - pas de lien : trop vite périmé), on peut lire que le groupe « va conserver les deux marques pour les ordinateurs personnels (PC) destinés aux particuliers mais la seule marque Compaq pour ceux vendus aux entreprises ».

Si cela se confirme, quid de la politique vers les logiciels libres de la firme Hewlett-Packard ?

Compaq est réputé pour rouler à 300 % Microsoft. Chose « amusante », ce serait Compaq qui serait conservé pour l'entreprise... Donc pour le public pouvant potentiellement réellement choisir la solution GNU/Linux. Le particulier qui choisit GNU/Linux, lui, est un cas rare, le particulier à tendance à choisir le SE qui se trouve sur son lieu de travail.

Donc abandonner l'entreprise à Compaq, ça signifiera quoi à terme ? A contraindre Ximian à fermement développer son secteur vente de tshirt (c'est de l'humour) ?

Bon, l'élément rassurant, c'est que sur le nouveau site hp.com, on trouve dans la catégorie « workstation for business » toujours du GNU/linux. D'ailleurs, leur modèle itanium propose la RedHat 7.2.

Aibo le petit robot

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
0
16
mai
2002
Rien à voir
Sony vient d'annoncer que les logiciels composant le « cerveau » du robot AIBO, seront désormais disponibles et dans le domaine public, afin d'aider la recherche.
Les sources des logiciels seront téléchargeables, avec de la documentation à partir du 03 Juin 2002 sur le site d'AIBO (premier lien).

Pingouins en danger en Antarctique

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
26
avr.
2002
Rien à voir
Le pingouin, symbole de Linux, et pour beaucoup de l'informatique libre en général, est en danger.
C'est un gigantesque iceberg, B15, qui depuis mars 2000 bloque la Mer de Ross, empêchant ainsi l'eau de l'Antarctique de venir renouveller celle de la Mer de Ross, où vivent de très nombreuses colonies de pingouins.
Les conséquences sont importantes, notamment la baisse significative du plancton, et le remplacement par la glace de larges étendues, habituellement ouvertes sur l'océan.

Introduction à Romain Gary

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
21
avr.
2002
Rien à voir
Extrait :
"Il y a déjà un moment, mon oeil s'est arrêté sur une étagère où trônait un livre dont le titre s'érigeait en une sorte d'épitaphe "Adieu Gary Cooper". Je n'avais encore rien lu de son auteur. Je ne le connaissais pas et ma curiosité n'avait jusqu'à présent pas été stimulée. Puis il fallut que je sois en panne de lecture pour que j'en arrive à ouvrir ce livre puis le dévorer."