Mandriva passe à l'est

Posté par  . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
12
oct.
2007
Commercial
Si Mandriva n'est pas prophète en son pays (les députés français sont sous Ubuntu), cette entreprise française est bien implantée en Russie où elle dispose d'une filiale (comme au Brésil suite au rachat de Conectiva) et de centres de formation (à Moscou et Saint Petersbourg). Mandriva est donc selon la loi russe, considérée comme distribution nationale et a de ce fait le droit de passer la certification nécessaire pour être utilisée par les agences gouvernementales traitant de données sensibles.

La certification est un processus qui peut durer de trois à six mois pendant lesquels vont être vérifiées les conformités à la législation et aux règlement locaux.

À l'issue d'une conférence organisée ce mardi 02 octobre par des agences gouvernementales Russes il a été annoncé que la distribution Mandriva allait commencer le processus de certification pour être autorisée à traiter des données sensibles.

Premier salon professionnel des Logiciels Libres le 4 octobre 2007 à Marseille

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par rootix.
0
20
sept.
2007
Commercial
L'association Libertis, qui regroupe des SSLL de la région PACA, organise le premier "Salon professionnel des Logiciels Libres et Open Source" le 4 octobre 2007 au World Trade Center à Marseille.

Ce salon professionnel sur les Logiciels Libres constitue l'une des actions majeures de promotion du Libre de la rentrée en PACA et l'évènement d'ouverture du « Mois des TIC » à Marseille. La présence de la Tunisie comme pays invité d'honneur permettra de consolider les liens que la pépinière d'entreprise de Marseille Innovation a su tisser dans le domaine de l'Open Source, depuis de nombreuses années déjà avec les pays du bassin méditerranéen et plus récemment avec la Chine. De belles perspectives de croissance à l'international pour les SSLL de PACA.

Venez nombreux !

2007 InfoWorld Bossie Awards

Posté par  . Modéré par j.
Étiquettes :
0
13
sept.
2007
Commercial
InfoWorld a publié en début de semaine (lundi 10 septembre 2007), les premiers 2007 Bossie Awards pour récompenser les meilleurs logiciels open source orientés entreprises.
Les récompenses ont été attribués à 36 vainqueurs regroupés en 6 catégories .
Nous pouvons citer, entre autres :
  • SpamAssassin, ClamAV et OpenVPN dans le domaine de la sécurité,
  • Wireshark, Azureus et Asterisk dans le réseaux,
  • ZFS pour le stockage.
Et enfin, deux vainqueurs se partagent le podium dans la catégorie des distributions, avec d'une part CentOS qui décroche la palme du côté des serveurs et d'autre part Ubuntu pour la bureautique.

La réforme du système des brevets américain en cours d'adoption

Posté par  . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Étiquettes : aucune
0
22
juil.
2007
Commercial
La réforme du système américain des brevets est en bonne voie d'acceptation.

Depuis avril, le sénat américain et la maison blanche examinent le projet de loi qui remettra de l'ordre dans le système des brevets. Cela avait donné lieu à l'époque un billet de la FSF « La réforme des brevets n'est pas suffisante ».

L'accueil de cette réforme auprès des milieux d'affaires est plutôt mitigé. En effet, pour de nombreuses sociétés américaines, les ventes de licences de brevets représentent une part non négligeable de leurs revenus.

Cependant, et en dépit des divergences d'opinions dans les milieux économiques, la réforme pourrait être validée avant la fin du mois d'août. Cette réforme rendrait le système US plus proche du système européen ou japonais.

Première conférence Profoss : Asterisk et la voix sur IP

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par rootix.
Étiquettes :
0
12
juin
2007
Commercial
Profoss a pour objectif d'organiser des évènements dans le but de propager des informations objectives quant à l'utilisation de logiciels libres en entreprise. Chaque évènement se concentre sur un sujet bien précis, proposant des présentations par des spécialistes du domaine couvert.

Une attention très particulière est portée à la qualité de l'évènement et à l'objectivité des informations transmises. Ces évènements visent les entreprises intéressées à utiliser des logiciels libres dans leur infrastructure, les entreprises proposant des services autour de logiciels libres et les sociétés voulant s'interfacer avec des logiciels libres. Les présentations ne sont pas de type commercial, mais bien orientées technique et données en anglais.

Un évènement Profoss aura lieu les 9 et 10 octobre prochain à Bruxelles avec pour thème "Asterisk et la voix sur IP". Cet évènement verra la participation de Kevin Flemming, co-mainteneur d'Asterisk, et plusieurs acteurs du marché professionnel se développant autour d'Asterisk. Asterisk est un PABX applicatif open-source permettant d'interconnecter en temps réel des réseaux de voix sur IP et des réseaux de téléphonie classique via des cartes d'interface téléphonique. Une version préliminaire du programme est en ligne, et donne déjà une bonne idée du contenu proposé.

Il est déjà possible de s'enregistrer sur http://www.profoss.eu/register, et les lecteurs de LinuxFR peuvent profiter de 30% de réduction des frais de participation en s'enregistrant avec le code LINUXFR, valable jusqu'au 30 juin. Le nombre de participant étant limité à 100, il est conseillé de s'enregistrer rapidement.

Modèles économiques liés aux logiciels libres

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par j.
Étiquettes :
0
5
juin
2007
Commercial
Le modèle économique du logiciel libre n'est pas celui des logiciels propriétaires (ou "privateurs" comme dit Richard Stallman). Mais au fait quel est-il ? Cette question a souvent été évoquée et les réponses ont toujours été très partielles ou évasives. D'autre part les économistes assistent, souvent sans y croire, à cette mutation qui ne correspond pas aux modèles qu'ils connaissent.

Un dossier publié sur le site de l'AFUL fait une analyse assez détaillée et montre que le "business model" du logiciel libre est beaucoup plus complexe que le modèle de production traditionnel. Il fait appel à de nombreuses contributions qui s'additionnent de façon variable au cours de la vie d'un projet et d'un projet à l'autre. Le dossier explique aussi comment financer le développement d'un logiciel libre.

Nos économistes ont donc du travail à faire pour appréhender ce modèle complexe et évolutif, issu d'une heuristique et non d'un dogme. Il faudra qu'il soit pris en compte dans les écoles d'économie et par nos élus qui ignorent pour la plupart que cette mutation importante de la société se passe sous leurs yeux.

Les auteurs de ce dossier sont Marc-Aurèle Darche, Laurent Séguin, Stefane Fermigier, François Elie, Roberto Di Cosmo et Guillaume Meister. Le dossier comporte des références bibliographiques dont celle de Bruce Perens comportant elle-même de très nombreuses autres références. Bref, un dossier à mettre entre toutes les mains des entrepreneurs, des décideurs de nos élus et des candidats aux prochaines élections.

GPL3, TiVo ou TiVo pas ?

Posté par  . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
1
4
juin
2007
Commercial
Novell et Microsoft ne sont pas les seuls éditeurs à s'inquiéter à quelques semaines de l'arrivée de la GPL v3 : le constructeur Américain de set-top boxes TiVo avoue être très inquiet quant à la continuité de son business.

La GPL 3 interdit purement et simplement de prendre des mesures techniques pour empêcher l'utilisateur d'utiliser des programmes modifiés. Or TiVo, via un mécanisme de signature cryptographique, empêche l'utilisateur de démarrer sur un autre noyau que celui livré avec la machine (principe nommé « Tivoization »).

Pour rappel TiVo développe, entre autres, un décodeur/enregistreur TV fonctionnant sous Linux. Cet outil, très populaire aux États-Unis, permet de stocker sur disque dur les programmes télévisés choisis par l'utilisateurs via un guide des programmes (EGP) très évolué.

D'où la déclaration de TiVo : « si la version de la GPL3 actuellement proposée entre en vigueur, il deviendra pour nous impossible d’incorporer des améliorations supplémentaires dans nos logiciels. Il en va de la survie de nos affaires... »

NdM : Merci à izulium d'avoir soumis une dépêche sur la sortie de ce 4ème draft de la GPL v3 qui fait tant réagir sur les DRM et brevets.

Messagerie et agenda partagé : OBM 2.0 concurrence Microsoft

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
25
avr.
2007
Commercial
L'adoption de Linux dans les entreprises est très souvent impossible en raison de l'utilisation de l'agenda partagé de Microsoft. Cet agenda utilise des formats et protocoles qui imposent l'usage d'Exchange sur le serveur et d'Outlook pour le poste client lesquels imposent l'usage de Windows...

Aliasource, une entreprise Toulousaine a investi 5000 jours-homme sans compter les nuits et les WE de Pierre Baudracco (le principal développeur) pour réaliser le logiciel Open Business Management (OBM) placé sous licence GPL. OBM est composé de plusieurs modules : Groupware (Agenda partagé, contacts, tâches), CRM (relation client), messagerie, annuaire LDAP, gestion de production (suivi des projets, contrats et incidents), connecteurs (Outlook, Thunderbird, PDA).

La toute récente version 2 d'OBM fait preuve d'une grande maturité et Aliasource d'une très grande vitalité car OBM se répand comme une traînée de poudre dans les grands comptes. Le "business model" d'Aliasource s'avère efficace et pertinent car (je cite Pierre Baudracco) « il permet à chacun d'avoir le degré d'autonomie qu'il souhaite ». Chacun peut télécharger et utiliser librement OBM mais beaucoup d'entreprises préfèrent disposer des services du créateur et mainteneur. En plus d'une garantie de service, cela permet d'adapter avec précision le logiciel aux métiers. En conséquence, pour faire face aux commandes qui affluent, l'entreprise recrute.

« Où en est l'économie du Logiciel Libre », podcast ZDNet.fr

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
13
mar.
2007
Commercial
Comme chaque semaine, ZDNet.fr a publié ce lundi un podcast, qui traite cette fois-ci de la question Où en-est l'économie du Logiciel Libre ?.

L'introduction de ZDNet : Ubuntu adopté par les députés, 23% de parts de marché captés par Firefox, un pôle de compétitivité dédié aux logiciels non propriétaires: le secteur du libre est-il arrivé à maturité ? Comment expliquer le succès de Firefox ? Que représente aujourd'hui l'économie du logiciel libre ? L'État doit-il montrer l'exemple dans l'utilisation de ces logiciels ?

Durant ce podcast, sont interviewés :
  • Tristan Nitot, président de Mozilla Europe
  • Alexandre Zapolsky, P-DG de Linagora et président de l'Association des sociétés de services en logiciels libres
  • Frédéric Couchet, délégué général de l'APRIL, Association pour la promotion et la recherche en informatique libre.

Le podcast est disponible au format mp3 [50 Mo].

Un député européen contre la vente liée

Posté par  . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
7
mar.
2007
Commercial
En empêchant l'émergence de nouveaux acteurs, la vente liée est un des obstacles au développement de Linux, des logiciels libres et des alternatives. Nathalie Griesbeck, Député européen (UDF), prend position contre la vente liée dans un communiqué de presse où elle défend l'idée que « l'État doit permettre un véritable choix des consommateurs en assurant la diversité et la compatibilité des logiciels informatiques. Il faut libérer les énergies et développer l'économie des NTIC ».

Dans le contexte actuel (peu d'efficacité réelle des services de la concurrence Européen, élection présidentielle en France), cette prise de position va certainement dans la bonne direction pour les utilisateurs de Logiciels Libres.

NdM : reste à voir les répercussions concrètes d'une telle initiative, d'autant plus que le candidat UDF n'a pas répondu au questionnaire de l'initiative candidats.fr.

Dell proposera bien ses ordinateurs avec Linux

Posté par  . Modéré par j.
Étiquettes :
0
26
fév.
2007
Commercial
C'est officiel : Dell proposera bien la pré-installation de Linux sur ses ordinateurs.

Le lancement du site Dell Idea Storm (1) le 16 février dernier avait défrayé la chronique. Véritable boîte à idées, le site à pour vocation de regrouper les idées (proposées par les utilisateurs) portant sur les divers produits et services du constructeur. Allant de la pré-installation de Linux ou d'Openoffice.org en passant par de jolis autocollant "Linux 2.6.16 Ready" et d'autre option plus générales (plus de RAM, plus de support, localisation, ordinateurs silencieux, etc.)

À l'heure où ces lignes sont écrites, l'idée ayant suscité le plus d'enthousiasme est la pré-installation d'une distribution Linux (~85 000 votes) (2). Voici une petite liste du top 10 des propositions:
  1. Pre-installation de Linux (Ubuntu | Fedora | OpenSUSE) : 84 369 votes
  2. Pre-installation de la suite OpenOffice.org : 54 452 votes
  3. Linux laptop : 42 947 votes
  4. No Extra software option : 40 548 votes
  5. Firefox comme navigateur par défaut : 35 445 votes
  6. Aucun OS d'installé : 32 990 votes
  7. Autocollant "Linux 2.6.16 Ready" : 18 451 votes
  8. Pilote Linux pour le matériel : 17 063 votes
  9. Centre d'appel support national : 17 338 votes
  10. Plus de RAM : 15 119 votes

Actuellement trois propositions ont retenu l’attention de Dell (3) :
  • Offrir l'installation d'une distribution Linux ou tout du moins un multiboot avec Windows ;
  • Proposer l'achat de ses ordinateurs sans aucuns système d'exploitation pré installé ;
  • L'installation d’OpenOffice.org aux côtés de la suite Office de Microsoft et par extension de solutions alternatives telles que Firefox, Thunderbird ou Gaim...

Dell doit désormais choisir la distribution Linux à installer. Et bonne nouvelle le constructeur n'a "pas l’intention de choisir une seule distribution et d’aliéner [ses] utilisateurs."

D'après ITWire (4) Dell aurait déjà procédé à des certifications matériel (seulement sur des ordinateurs de bureau et des portables) portant sur la distribution de Novell : SuSE Linux. Le constructeur affirme en effet travailler avec Novell sur la certification de ses gammes OptiPlex et Latitude avec SuSE Linux. Selon ITWire toujours les systèmes Fedora et Ubuntu devraient eux aussi disposer de certifications sur certains ordinateurs Dell.

50 000 postes Linux au Brésil

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Florent Zara.
Étiquettes :
0
21
fév.
2007
Commercial
Ilheus, Brésil - 12 février 2007. Les entreprises BitWay Computadores, EnabledPeople et Imtech Brézil ont annoncé aujourd'hui qu'elles ont fait de grands déploiements de PC de bureau pour le programme du gouvernement fédéral du Brésil « Computer for all ». La solution disponible de PC fournie par Bitway inclut le système exploitation Linux XP Desktop développé par EnabledPeople et supporté par imTech.

Le déploiement est estimé à environ 10 000 postes par mois avec 50 000 postes déjà livrés.

Linux XP Desktop est un système d'exploitation bureautique convivial pour une utilisation à la maison et au bureau. Avec la version-pré installée, un utilisateur a accès à un ensemble d'applications comprenant le paquet OpenOffice.org, Evolution un client messagerie d'un niveau entreprise, du navigateur Web Mozilla Firefox, la messagerie instantanée multi-protocole Gaim et d'autres logiciels. Linux XP Desktop est un système d'exploitation compatible Red Hat et a donc un maximum d'autres logiciels disponibles.

Linux en entreprise : deux nouveaux exemples de migration

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Pascal Terjan.
Étiquettes : aucune
0
10
fév.
2007
Commercial
Le groupe automobile PSA (Peugeot/Citroën) migre 20 000 de ses 75 000 postes de travail et 2 500 serveurs sous Suse Linux Enterprise (Desktop et Server). PSA est un grand compte français et le premier industriel à faire une migration aussi massive vers le logiciel libre.

D'après un représentant informatique de PSA Peugeot Citroën : « L'engagement de Novell dans les logiciels libres et son excellente coopération avec nos fournisseurs informatiques de matériel et de logiciels pour répondre à nos exigences ont été décisifs pour notre choix. En outre, SUSE Linux Enterprise Desktop s'intègre parfaitement dans notre infrastructure Windows existante ».

La date d'annonce de cette migration a (par hasard ?) coïncidé avec la sortie mondiale de Windows Vista.

Par ailleurs, l'Union Bank of California, l'une des 25 plus grosses banques des USA, migre d'AIX à Red Hat Enterprise Linux. Les raisons de la migrations sont de meilleures performances, et une gestion centralisée et sécurisé à travers Red Hat Network. Il est aussi prévu l'utilisation de JBoss et MySQL.

Comment une PME migre avec succès d'un ERP propriétaire vers un ERP libre

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Étiquettes : aucune
0
24
jan.
2007
Commercial
La PME grenobloise Transrail Boige & Vignal migre avec succès son Système d'Information de l'ERP propriétaire de Baan IV vers la solution ERP en logiciel libre OFBiz Neogia.
Bilan : une intégration plus complète du dialogue «commercial-production» et une réduction des délais de livraison pour les clients de Transrail B&V.

La solution intégrée en logiciel libre OFBiz Neogia est destinée aux PME/PMI de 20 à 500 personnes et aux filiales de grands groupes. La couverture fonctionnelle de la solution gère l'ensemble des besoins des PME, de la gestion de production jusqu'à la finance en passant par la collaboration logistique, la gestion commerciale, le CRM et le e-commerce.
La modularité de la solution permet des mises en ½uvre partielles et progressives afin de pouvoir répondre au plus près aux besoins présents et futurs de l'entreprise. La solution OFBiz Neogia fournit également des outils de reporting et de pilotage puissant au travers d'une interface 100% Web.

OFBiz Neogia est un logiciel libre publié sous la licence GPL permettant d'initier des collaborations fortes entre les utilisateurs et les intégrateurs de la solution tout en réduisant très fortement les coûts de maintenance pour le client.

RMS par Alan Cox

Posté par  . Modéré par Florent Zara.
Étiquettes : aucune
0
17
jan.
2007
Commercial
Alan Cox, un développeur très connu du noyau Linux a déposé une série de demandes de brevets : RMS "Rights management system" ou système de gestion de droits, en langue de Voltaire.

Il y a DRM, Digital Rights Management ou la gestion numérique des droits (GND). Un mécanisme connu par beaucoup de lecteurs de linuxfr.org (autrement, petite recherche s'impose). Microsoft détient environ 233 brevets relatives à cette technologie.

Et dernièrement, nous avons vu apparaître sur le site de brevets, l'annonce d'un brevet par Alan Cox concernant (traduction un peu libre mais assez fidèle) : « un système permettant de surveiller et de contrôler les logiciels suivant la conformité aux licences et autorisations. Lors de la détection d'une violation de ces limites, l'information d'état concernant le logiciel est sauvegardée et l'opération du logiciel et/ou d'une partie du système informatique est suspendue. Le système maintient la suspension tant que la violation existe. Une fois que la conformité a été rétablie, la suspension est terminée ».

Cette description me fait penser aux mécanismes de Windows Vista et je m'interroge sur les buts poursuivis par Alan :
  • l'explosion de la batterie de son Thinkpad a laissé des traces, dont le résultat est ce brevet ;
  • le futur noyau Linux va pouvoir rivaliser avec Vista du point de vue des restrictions des droits ;
  • ce brevet serait le petit caillou déclenchant l'avalanche qui enterrera le DRM (de Microsoft, Apple et autres majors)


NdM : cette info est à prendre avec des pincettes :
  • Ce dépot de brevet logiciel sera-t-il accepté ? D'autant plus si cette demande est largement commentée sur le net...
  • Red Hat, l'employeur d'Alan Cox, déclare ne pas avoir l'intention d'utiliser les brevets logiciels contre les logiciels libres
  • L'acronyme a-t-il été choisi au hasard ?

Logiciels libres et entreprises

Posté par  . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Étiquettes : aucune
0
8
jan.
2007
Commercial
Dans le cadre de mes études, j'ai rédigé un mémoire intitulé « Le logiciel libre : quelle opportunité pour les PME ? »

Il aborde le thème des logiciels libres d'un point de vue professionnel et plus précisément des petites et moyennes entreprises.

Après une mise en situation retraçant l'évolution passée du logiciel, le sujet se concentre sur les applications open source : leurs défauts et les opportunités qu'ils offrent aux PME. Une série de témoignages d'administrations publiques et d'entreprises de tailles variées complète ce dossier.

Le mémoire est, bien entendu, publié sous licence Creative Commons BY-SA.

L'Easygate se dévoile !

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco.
0
6
déc.
2006
Commercial
Easyneuf.org, le portail communautaire de l'Easygate (par opposition au portail commercial, easyneuf.fr) est officiellement ouvert depuis quelques jours, après plusieurs semaines d'attente. L'EasyGate, c'est la nouvelle borne d'accès internet routeur/poste multimédia de Neuf Telecom.

On appréciera particulièrement le respect de l'esprit du libre : un wiki, les sources en GPL disponibles (gestion par mercurial), un concours pour la réalisation d'une visionneuse de diaporamas à mettre sous une licence libre, GPL de préférence (bon, là à mon avis, vu le premier prix, ils auront pas des masses de candidats)

En fouillant un peu le wiki, on peut en apprendre un peu plus sur la bête. Les caractéristiques matérielles (celeron 600 MHz, 512 Mo SDRAM-DDR, 512 Mo de flash) sont disponibles.

L'environnement graphique est basé sur GTK+. Le wiki fournit la liste des logiciels intégrés. Parmi eux :

On voit donc que tous les besoins du particulier sont remplis, que l'esprit du libre est respecté, alors espérons que cette initiative intéressante permettra de faire connaître un peu plus Tux au grand public...

NdM: On notera que la boite est fournie avec Ekiga tandis que le Neuf est sponsor de son concurrent WengoPhone.

La correction grammaticale sous Linux x86 avec Antidote

Posté par  . Modéré par Benoît Sibaud.
Étiquettes :
0
13
sept.
2006
Commercial
Druide Informatique, entreprise québécoise éditrice du célèbre logiciel de correction grammaticale Antidote, vient d'annoncer à l'occasion de la fête de ses 10 ans et de la sortie de sa nouvelle version Antidote RX, la compatibilité de ce dernier avec Linux x86.
Suite à des demandes clientes de plus en plus importantes, en particulier, celle du Ministère des services gouvernementaux, à l'aide proposée par le Techno Centre Logiciels Libres (TC2L) et Novell, l'entreprise Druide a pris la décision de porter son application sous Linux.

L'application utilise la bibliothèque Qt et est compatible officiellement avec les distributions SuSE Linux Enterprise Desktop 10 (SLED 10) et Fedora Core 4 et 5. Il est toutefois à noter que le paquetage du logiciel est fournit aux formats rpm et deb et que ce dernier (deb) fonctionne très bien avec la distribution Ubuntu Linux 6.06. Antidote sous Linux peut actuellement fonctionner en mode autonome et aussi s'intégrer à OpenOffice.org 2. Pour Druide Informatique, le futur sera de devenir compatible avec le premier fureteur (Mozilla Firefox) et le premier client de messagerie (probablement Mozilla Thunderbird).

La recherche de solution de correction grammaticale fonctionnant avec les systèmes d'exploitation libres (tels que Linux) se fait ressentir depuis bien longtemps et était considérée par un grand nombre comme le dernier frein à l'adoption massive de Linux comme système d'exploitation dédié au poste de travail. En raison, entre autres, du coût global dérisoire, de la qualité et de la facilité d'utilisation de produits tels que Linux et OpenOffice.org, l'intérêt est grandissant vers de telles solutions. Il suffit de regarder dernièrement en France où OpenOffice.org sera installé sur 400 000 postes d'ici 2007 (essentiellement dans les ministères).

NdM : Antidote est un logiciel propriétaire qui n'a pas encore d'équivalent sur toutes ses fonctionnalités. cependant, des projets sont en cours dans le monde du libre (An Gramadóir, Language tool, GRAC).

PC de marque avec Linux pré-installé

Posté par  . Modéré par Amaury.
Étiquettes :
0
30
juin
2006
Commercial
Serait-ce le signal que de nombreux libristes attendaient ?
Si l'on avait déjà vu des PC de marque livrés pré-installés avec Linux, notamment avec HP et Mandriva, Acer va plus loin. Cette société offre en effet la possibilité, sur une configuration matérielle donnée, de comparer les prix entre Linux et la "taxe Windows". Linux permet donc de faire une économie de 100 EUR HT soit 20% du prix d'une configuration de base.
En outre, les distributions Linux grand public comprennent une ou plusieurs suites bureautiques compatibles avec la norme ISO 26300 et n'obligent pas à un passage par la taxe antivirus.

Deux nouveaux logiciels libres pour les entreprises

Posté par  . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Étiquettes :
0
27
juin
2006
Commercial
Très récemment, un nouveau logiciel dans le monde du libre est apparu : OpenAguila. Son but est de permettre aux TPE / PME la gestion complète de l'entreprise. Il s'agit d'un logiciel 100% français.

OpenAguila est composé des modules suivants :
- Clients, Achats, Devis, Intervention, Factures, Tableaux de bord, Gestion documentaire.

Ses principales caractéristiques sont les suivantes :
  • Logiciel Libre (sous licence GNU GPL V2)
  • Accessible par un simple navigateur Internet
  • Installation possible sur Linux ou Windows
  • La technologie utilisée est JSP / Java / PostgreSQL

Il sera présenté le 6 Juillet 2006 lors des RMLL (conférence de 40 min) et est inscrit pour les trophées du libre qui auront lieu à Soissons en fin d'année.

Par ailleurs, Stefan nous a signalé la disponibilité d'un facturier :

FactOOor est un facturier qui utilise Calc pour l'interface de gestion, Base pour la conservation des données et les macros pour son fonctionnement.

Ce logiciel est distribué sous licence GPL et fonctionne sous les plate-formes Windows, Linux et sûrement sous Mac. Il est d'une utilisation intuitive.

Quelques fonctions :

* Liste des factures impayées.
* Chiffre d'affaire et total TVA (mensuel, trimestriel et annuel).
* L'exportation de toutes vos factures ou devis au format PDF.

Zen, le CRM open source (GPL)

Posté par  . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Étiquettes :
0
3
mai
2006
Commercial
Zen est une application web de CRM (Customer Relationship Management, ou Gestion de la Relation Client en français) conçue pour assurer le suivi de la prospection commerciale, la gestion des échanges avec les clients jusqu'au bon de commande. Il mémorise toutes les étapes de la relation client et de la réalisation d'une opération marketing.

Zen est une solution 100% web, développée sous Zope/PostgreSQL, et distribuée sous licence GPL. Elle fonctionne avec les navigateurs basés sur Gecko (Firefox, Mozilla, Epiphany, Camino), et utilise des technologies comme AJAX & CSS pour rendre l'interface la plus réactive et ergonomique possible.

Quelques points forts de Zen :
  • Le détail des actions du jour à mener et des actions en retard.
  • La rapidité de recherche d'un contact ou d'une société.
  • L'interface de création de listes de travail.
  • Des fonctions d'export permettant d'intégrer des données de Zen vers d'autres applications.
  • Application d'e-mailing intégrée.
  • Générateur de rapports d'activités et d'états prêts à imprimer.

Vente liée de logiciels : l'UFC a besoin de vos témoignages

Posté par  . Modéré par Amaury.
Étiquettes :
0
20
avr.
2006
Commercial
L'UFC (Union Fédérale des Consommateurs) lance un appel à témoins concernant l'achat d'ordinateurs sans logiciel. Après près de deux ans de reports, l'UFC semble prendre en charge le dossier de la vente liée de logiciel et lance un appel à témoins.

C'est une étape importante dans le cadre de la vente liée des logiciels informatiques, pour ne pas dire une des seules possibilités de s'exprimer sur le sujet et de montrer l'importance des abus : soumettez leur donc votre expérience. Tout le monde est concerné, que l'on soit pro ou anti [Linux|Apple|Microsoft], car les ordinateurs sont souvent vendus avec des logiciels plus ou moins utiles.

Prenez votre plume, et soumettez leur votre expérience à :
Sandra Woehling, UFC Que Choisir - 233, boulevard Voltaire - 75 011 Paris.

Comment migrer sa messagerie en libre

Posté par  . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Étiquettes :
0
6
mar.
2006
Commercial
La société Aliacom organise le 14 Mars sur Paris et le 9 Mars sur Toulouse un séminaire gratuit intitulé :« Migrez votre messagerie en libre ».

Aujourd'hui la migration vers des solutions libres de messagerie est une alternative sérieuse aux outils propriétaires, d'un point de vue fonctionnel et financier avec un retour sur investissement inférieur à 2 ans et une utilisation transparente pour les utilisateurs.

Ce séminaire gratuit organisé par Aliacom a pour vocation d'apporter aux décideurs et aux responsables informatiques les réponses aux questions concernant le déploiement ou la migration d'infrastructures de messagerie et d'outils collaboratifs en logiciels libres.

Les principaux thèmes abordés seront :
  • Infrastructures
  • Outils collaboratifs
  • Agenda/Calendrier partagé
  • Sécurité antivirus/antispam
  • Connecteur Outlook disponible
  • Retours d’expériences de migration sur plusieurs centaines d'utilisateurs

Une étude sur l'impact économique de la copie sape les fondements de la loi DADVSI

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Mouns.
Étiquettes : aucune
0
21
déc.
2005
Commercial
Peer-to-peer, gravure, échanges : une étude inédite des comportements des internautes

Le laboratoire ADIS de l'Université Paris XI et l'UFC-Que Choisir viennent de publier une étude qui décrit et analyse les pratiques de copiage des internautes en France. Cette étude, la première de ce genre est faite à partir d'un échantillon national de 4000 personnes, ce qui est quatre fois la taille de l'échantillon généralement utilisé pour ce genre de statistiques et en augmente la précision.

En conclusion, l'étude permet de largement relativiser les a priori qui circulent sur les pratiques de copiage : les conséquences économiques graves ou l'atteinte à la diversité culturelle. Pour sa part, l'UFC-Que Choisir considère donc que les principales dispositions du projet de loi DADVSI , qui ne sont fondées sur aucune étude fiable des comportements, ne sont ni légitimes sur le plan éthique ni justifiées économiquement.

Petits déjeuners thématiques et gratuits "les logiciels libres" à Lyon le 8 décembre

Posté par  . Modéré par Amaury.
Étiquettes :
0
5
déc.
2005
Commercial
Tout le monde parle d’"Open Source" et de logiciels libres.
Au-delà d’une mode, l’Open Source peut-il être une solution alternative aux produits propriétaires ? Sur quel type de projet faut-il planifier l’intégration de briques Open Source ? Peut-on mettre le logiciel libre au coeur de sa stratégie informatique ou doit-il rester une simple option ?
La société Clever Age revient sur de multiples expériences de mises en production de solutions logicielles libres conjointement (ou non) avec des solutions éditeurs.

Cette session présente les différents niveaux d’implication dans le logiciel libre et quels objectifs en attendre (utilisateur, contributeur occasionnel, mainteneur).