Inverse annonce la sortie de la version 4 de SOGo !

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
20
8
mar.
2018
Technologie

Cette version offre de nouvelles fonctionnalités telles que la prise en charge complète du S/MIME, une nouvelle vue calendrier, une meilleure gestion des événements répétitifs et des sources d’authentification SQL. De plus, SOGo v4 apporte un grand nombre d’améliorations et de correctifs à la version précédente au niveau du protocole Exchange ActiveSync et de l’interface Web.

SOGo est un collecticiel (groupware) axé sur l’extensibilité et le respect des standards ouverts. Il permet aux utilisateurs Mozilla Thunderbird avec l’extension Lightning, Apple Calendar/Contacts (macOS et iOS) et Microsoft Outlook de collaborer dans un environnement moderne et cohérent. Il propose les composants classiques des collecticiels : carnet d’adresses, gestion de courrier électronique et calendriers partagés. Finalement, SOGo supporte aussi le protocole Exchange ActiveSync pour la synchronisation des appareils Android, iOS, Windows Phone, BlackBerry et même Microsoft Outlook 2013/2016. SOGo est traduit dans trente‐quatre langues.

SOGo est édité sous licence GPL v2.

Linux From Scratch 8.2 : C’est vous qui faites !

Posté par . Édité par Davy Defaud, shann, Benoît Sibaud et guitou. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
62
7
mar.
2018
Distribution

Comme chaque début d’année, c’est la période pour une nouvelle version de Linux From Scratch.

Linux From Scratch, ou LFS pour les intimes, est un livre décrivant pas à pas la construction à la main d’une distribution GNU/Linux, l’occasion idéale pour en apprendre plus sur GNU/Linux et créer la vôtre ! Tout cela 100 % traduit en français.
Logo LFS

Sortie de la version 7.12.0 de Bokeh

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Bruno Michel et Xavier Claude. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
25
7
mar.
2018
Doc

Bokeh

Bokeh est un portail documentaire libre et communautaire sous licence AGPL v3. Voici quelques évolutions majeures de cette version :

  • refonte complète de l’explorateur de fichiers ;
  • possibilité d’intégrer un kiosque de notices dans un article ;
  • suivi des nouvelles fonctionnalités de Bokeh depuis l’interface d’administration ;
  • amélioration de la compatibilité du serveur OAI avec Gallica et Europeana ;
  • ajout des connecteurs de ressources numériques : Skilleos, Omeka, Music Me.

La suite de la dépêche détaille ces fonctionnalités.

Elastic inclura X-Pack dans sa distribution

Posté par . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
36
7
mar.
2018
Base de données

Dans un article de blog, en anglais, Shay Banon, le créateur de ElasticSearch, annonce qu’il va « ouvrir » le code de X-Pack, la suite d’extensions propriétaires de l’ensemble de produit Elastic. Mais cette ouverture n’en est pas une au sens où on aurait aimé l’entendre !

Revue de presse de l’April pour la semaine 9 de l’année 2018

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
19
6
mar.
2018
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

./play.it installe vos jeux sans prise de tête

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, papap, Bruno, Benoît Sibaud, BAud et denny101. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
63
4
mar.
2018
Jeu

Le projet ./play.it est dédié à un seul but : tordre le cou à la rumeur la plus persistante au sujet de GNU/Linux.
Il s’agit bien sûr de : « Ton linusque, là, c’est nul, il n’y a aucun jeu qui tourne dessus ! ».

Ce projet propose donc une collection de scripts, qui à partir d’installeurs pour Windows ou GNU/Linux de formats divers et variés construisent sans besoin d’intervention de votre part des paquets natifs prêts à être installés sur votre distribution favorite.

À date du 2 mars 2018 vous pouvez déjà installer 313 jeux via ./play.it, et la liste grandit chaque semaine… Peut‐être bientôt grâce à vous ?

Agenda du Libre pour la semaine 10 de l’année 2018

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Davy Defaud. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
16
3
mar.
2018
Communauté

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 65 événements (1 en Belgique, 55 en France, 0 au Luxembourg, 7 au Québec, 1 en Suisse, 0 en Tunisie et 1 en RDC) est en seconde partie de dépêche.

RMLL 2018 : l’appel à participations est ouvert !

Posté par . Édité par ZeroHeure et Davy Defaud. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
16
3
mar.
2018
RMLL/LSM

La fédération alsace.netlib.re, qui organise les RMLL 2018 à Strasbourg, a ouvert le site Web et la description de l’appel à participations de cette édition.

Cette édition a pour thème (non exclusif) « éducation numérique : fabrique de la captivité ou nouvelle émancipation », pour critiquer et construire les modèles d’enseignement aux/par les outils informatiques. Au‐delà de cette thématique centrale, les RMLL 2018 accueilleront des fils rouges thématiques dans les quatre thèmes fondamentaux : initiation, technique, société et arts.

Vous pourrez proposer vos formats parmi les suggestions suivantes : conférence, atelier, salon et devroom, débat, création. Pour plus d’informations, les modalités sont détaillées ci‐dessous et sur le site des RMLL 2018.

De la nécessité d’adopter les opérations atomiques C11 ?

50
1
mar.
2018
Linux

Jonathan Corbet, fondateur de LWN et contributeur au noyau Linux, a publié en juin 2016 un article important sur l’apport de la dernière version du langage C dans les recherches d’optimisation du noyau. En voici une traduction.

N. D. M. : Les articles publiés sur LWN le sont généralement sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 (CC BY-SA 4.0)

Déjà plus de deux ans depuis le lancement de LinuxJobs.fr, site d’emploi du logiciel libre

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
27
1
mar.
2018
Communauté

LinuxJobs.fr est un site d’emploi proposant régulièrement des offres d’emploi pour des postes utilisant les technologies du logiciel libre et de l’Open Source. Après son lancement en novembre 2015, le projet s’insère peu à peu dans le paysage du recrutement des communautés du Libre.

LinuxJobs.fr

En 2017, 255 offres d’emploi ont été publiées et 149 recruteurs se sont inscrits sur le site. Des chiffres qui démontrent l’intérêt du public et des recruteurs pour un site d’emploi qui défend les spécificités du Libre. Plus d’informations dans la suite de la dépêche.

ONLYOFFICE Desktop Editors au format snap pour Ubuntu

Posté par . Édité par Davy Defaud et ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
14
1
mar.
2018
Bureautique

Ascensio System Sia, connu par sa suite bureautique basée sur Web (déjà présentée sur LinuxFr.org), a annoncé le 28 février 2018 la sortie de ses applications de bureau — ONLYOFFICE Desktop Editors 4.8.7 — au format snap.
ONLYOFFICE Desktop Editors

Les dernières nouvelles de ZeMarmot

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, palm123 et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
66
28
fév.
2018
Graphisme/photo

Depuis la dernière dépêche fin décembre 2017, le projet ZeMarmot continue son bonhomme de chemin.

N. D. M. : Résumé très résumé :
Ça profite à GIMP 2.10, qui sortira peut‐être avant le Libre Graphic Meeting grâce au nouveau système de débogage qui a permis d’éliminer pas mal de bogues, ça profite à MyPaint, dont les brosses sont maintenant dans un dépôt séparé, ça profite aux utilisateurs de GIMP, grâce aux sessions en direct d’Aryom qui dévoilent des trucs d’animatrice.

Apports de Fedora à l’écosystème du logiciel libre

85
27
fév.
2018
Fedora

Il est courant, au sein de la communauté du logiciel libre, de présenter une distribution GNU/Linux comme une simple intégration ou un assemblage de tous les logiciels qu’elle propose. Une sorte de glu entre eux.

La distribution Fedora va au‐delà de ce constat. Ses objectifs et sa communauté lui permettent de réaliser d’autres choses. En effet, depuis sa création, Fedora est une « vitrine technologique » et à ce titre a essayé de mettre en avant ou de développer des solutions novatrices pour le logiciel libre. Mais depuis Fedora 21, sortie fin 2014, Fedora s’est découpée en trois produits distincts : Workstation, Server et Atomic. Si Fedora Workstation et Server ont accès aux mêmes paquets, le projet a souhaité fournir des expériences utilisateur adaptées à chaque cas d’usage dès la fin de l’installation. Par conséquent, Fedora Workstation a sa liste de travail pour intégrer et développer de nouvelles solutions pour améliorer l’usage bureautique de l’utilisateur.

Et si la distribution Fedora est souvent considérée comme une version de tests pour la distribution Red Hat Enterprise Linux (RHEL) nous allons constater que finalement toute la communauté tire des bénéfices de ses travaux.

Le présent article est une adaptation des articles de blogs ici et de Christian Schaller qui m’en a donné l’autorisation. Il a fait l’objet d’une conférence lors des JM2L de fin novembre 2017 dont vous pouvez retrouver le support.

Protéger sa vie privée sur le Web, exemple avec Firefox

74
26
fév.
2018
Internet

Un internaute peut penser que sa navigation sur le Web est noyée dans la masse, et que personne ne s’intéresse à la pister, puisqu’elle n’a pas d’importance particulière. C’est le genre de réponse que l’on peut entendre autour de soi quand on tente de sensibiliser au pistage. Ces assertions ne sont malheureusement pas valables. Bien au contraire, le comportement des internautes intéresse beaucoup les grandes sociétés : beaucoup fondent leur modèle économique^W de fonctionnement dessus, pour refourguer de la publicité au passage qui est leur vrai client payant (vu que c’est gratuit en utilisateur, tu es le produit :/).

À partir des données recueillies, des techniques de manipulation sont appliquées aux internautes comme le datamining, le neuromarketing, le biais cognitif, etc. Ces techniques ont atteint une telle maturité et efficacité qu’il est impossible de ne pas en être victime. Il ne se passe pas une semaine sans que de nouveaux articles paraissent sur de nouvelles techniques. Même être conscient de l’existence de ces biais ne permet pas de s’en protéger directement. Tout cela est l’objet d’une marchandisation monstre dans lequel nous sommes tous plus ou moins victimes. Cet article vise à sensibiliser le lecteur et à proposer des solutions efficaces afin qu’il puisse préserver sa vie privée, son autonomie, son libre arbitre, sa liberté et son indépendance, ou simplement ne pas se faire polluer de pub clignotant à foison sur chaque page consultée.