CatchChallenger 0.5

Posté par (page perso) . Édité par tankey, palm123, Nils Ratusznik et Xavier Teyssier. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
12
9
août
2014
Jeu

CatchChallenger est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG) « à l'ancienne » La base du jeu est un mélange de gameplay : combat, farming, exploration, fabrication, commerce, gestion, compétition. Le travail est concentré sur le gameplay, les performances et la créativité. CatchChallenger est entièrement libre (GPLv3): code, données (artwork), et site.

Cette version totalise plus de 4Mo de code, plus de 1700 commits sur 3 ans de vie (sur les différentes parties du projet). Client/Serveur sont développés sous Linux, et automatiquement empaquetés pour OS X et Windows.

Sortie de X.Org 1.16

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, palm123, patrick_g et Xavier Teyssier. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
75
7
août
2014
Serveurs d'affichage

Si Wayland est sur la bonne voie pour arriver sur nos ordinateurs, l’équipe s’occupant de X.Org n’a pas chômé pour nous livrer, le 17 juillet dernier, cette version 1.16 qui apporte pas mal de nouveautés intéressantes !

La suite de la dépêche propose une traduction française des notes de version (Glamor, XWayland, systemd, compilation plus propre, appareils non PCI, etc.).

Sortie de Linux 3.16

70
7
août
2014
Noyau

La sortie de la version stable 3.16 du noyau Linux vient d’être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org. Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche.

LibreOffice 4.3 est sorti

84
6
août
2014
Bureautique

LibreOffice 4.3 vient d’être publié en ce 30 juillet 2014. Cette nouvelle version est destinée aux utilisateurs expérimentés — les autres, comme les entreprises et les administrations, sont invités à utiliser LibreOffice 4.2.6.

Titre de l'image
Michael Meeks est un développeur qui travaille sur la suite bureautique LibreOffice pour l’éditeur Collabora.

Il vient de publier sur son blog une longue description du travail de refactorisation et de nettoyage qui a eu lieu lors de ce cycle de développement menant à la version 4.3 de LibreOffice. Cette dépêche est une traduction de son article initialement publié dans le domaine public ou licence CC0, comme indiqué au bas de l’article.

GOG.com distribue maintenant des jeux pour GNU/Linux

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
33
7
août
2014
Jeu

Le service de distribution et de vente de jeux vidéo en ligne sans DRM GOG.com annonce l’ajout de GNU/Linux aux plateformes pris en charge.

Pour rappel, « le service vend des vieux classiques sur PC mis à jour pour tourner sans encombre sous les dernières versions de Windows. » et depuis mars 2012 propose des titres plus récents comme The Witcher 2, Alan Wake, et Assassin's Creed entre autres. Merci Wikipédia francophone et anglophone.

Outre l’ajout d’une nouvelle plateforme prenant en charge GNU/Linux, on apprend que 50 jeux sont déjà disponibles pour GNU/Linux, dont 23 (et un en préparation) pour la première fois disponibles sous GNU/linux.

Sbires! La suite

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags :
32
5
août
2014
Culture

Sbires! est un roman photo narrant la vie méconnue de ces personnages normalement cantonnés au second plan dont la principale fonction est de mourir sans faire d'histoire pour montrer que l'heure est grave ou que le méchant est vraiment méchant.

Il s'agit du deuxième épisode, diffusé sous forme de feuilleton tous les lundis. La première fournée a été livrée le 4 août 2014 au soir.

Sous licence art libre, Sbires! est produit avec Gimp, Inkscape et un peu Blender. Excédant légèrement les impératifs de la licence, les sources seront mises à disposition (celles de l'épisode 1 sont déjà disponibles).

Sbires! est fait sous l'égide de l'AMMD, coopérative d'artistes libristes qui s'occupaient notamment de la partie sono/concert lors des dernières RMLL.

Que peut faire le service d'élite JTRIG du GCHQ ?

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure et Christophe Guilloux. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
23
5
août
2014
Sécurité

Bonjour tout le monde, comme l'article précédent la version originale de cet article possède énormément de liens et de références ; je ne peux pas tout mettre ici, vous avez le lien vers l'article en question en bas de la page. J'espère que ça vous plaira :)


Nous allons parler dans cet article du JTRIG (pour Joint Threat Research Intelligence Group), qui est l'équivalent anglais pour le GCHQ (les services de renseignements anglais) du département TAO de la NSA. La mission du JTRIG consiste entre autres à détruire ou à empêcher d'agir les ennemis en les discréditant via de fausses informations ou en empêchant leurs communications de fonctionner : déni de service (DoS) via appels ou sms, suppression de la présence en ligne d'une cible, changement de photos sur les réseaux sociaux (pour discréditer une cible ou augmenter drastiquement sa parano), captation des courriels (par exemple pour apporter de la crédibilité lors de l'infiltration d'un groupe), … la liste est longue.

Capsicum dans Linux : ça bouge !

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Teyssier et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
42
4
août
2014
Sécurité

Capsicum a été évoqué sur LinuxFr.org une première fois en 2011. C'est un projet de chercheurs de Cambridge concernant de nouvelles primitives de gestion des droits pour les systèmes UNIX, très prometteur et en passe d'être intégré à FreeBSD.
Voyons quels sont les mouvements autour de ce projet.

Logo Capsicum

Jericho Chat - Chiffrement incassable utilisant les masques jetables

Posté par . Édité par palm123, Benoît Sibaud et patrick_g. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
26
4
août
2014
Internet

Jericho Chat est un programme de communication chiffrée utilisant un vrai générateur de nombres aléatoires (TRNG: True Random Number Generator) et des masques jetables. L'objectif est d'offrir un programme libre, open source, dont les communications sont chiffrées, pour les journalistes, les avocats, les militants et les citoyens du monde qui ont besoin d'une réelle assurance que leurs communications ne soient pas censurées, contrôlées, ni surveillés par des gouvernements de régimes totalitaires ni par les agences de renseignement les plus puissantes.

Pour vaincre les meilleures agences de renseignement du monde, vous devez élever votre jeu à leur niveau. Cela signifie l'utilisation de chiffrement qu'ils ne pourront jamais, jamais rompre, indépendamment des progrès en mathématiques, physique quantique, cryptanalyse ou technologique (NdM : la méthode de masque jetable utilisée est théoriquement/mathématiquement impossible à casser, bien qu'en pratique elle reste vulnérable car nécessitant d'échanger des clés et de les conserver secrètes).

En 2ème partie, un résumé très succinct des possibilité du programme. Je ne peux que vous conseiller de lire la page d'accueil et les pages d'information technique du site qui sont en anglais.

Revue de presse de l'April pour la semaine 31 de l'année 2014

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
13
4
août
2014
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

NSA - temps de faire le (premier) point

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, NeoX, palm123, Nÿco et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
69
2
août
2014
Internet

Préambule : bonjour tout le monde, j'ai écrit cet article il y quelques jours (NdM: sur son blog, puis republié par Reflets.info), j'en profite pour le partager avec vous. La version originale possède énormément de liens et je ne peux pas tout mettre ici, vous avez le lien vers l'article en question en bas de la page.

En 1988, on commença à parler du programme Echelon ; vient ensuite Frenchelon ; et bien sûr le lanceur d'alerte Edward Snowden. La Quadrature du Net a mis en place le site nsa-observer pour regrouper les infos. Dans la suite de la dépêche, un petit tour d'horizon rapide de ce site.

systemd pour les administrateurs, partie 1 et 2

79
2
août
2014
Technologie

On vous parle depuis longtemps de systemd. On vous dit que c’est très bien. La plupart des distributions l’ont adopté (Fedora, openSUSE, Mageia, Frugalware, Arch, etc.), vont l’adopter (Debian, Ubuntu) ou vous permettent de l’utiliser de manière optionnelle (Gentoo, etc.). Mais, savez‐vous l’utiliser ?

Voici une série d’articles didactiques pour apprendre à utiliser systemd et vous permettre de mieux l’appréhender et de comprendre les avantages qu’il apporte par rapport aux systèmes précédents.

Les informations ci‐dessous sont tirées, traduites et adaptées du blog de Lennart Poettering et sont accessibles dans la langue de Shakespeare aux adresses ci‐dessous :

Fermeture du site Fotopedia

Posté par (page perso) . Édité par palm123. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
29
1
août
2014
Graphisme/photo

Le site Fotopedia a annoncé sa prochaine fermeture le 10 août 2014. J'ignorais son existence jusqu'ici, mais ayant vu passer l'information, j'ai eu la curiosité d'en lire un peu plus à leur sujet : ~26000e site le plus fréquenté au monde (source Alexa), il a été lancé en 2009 par 5 anciens d'Apple et permet d'écrire des articles autour de photos, avec des infos en provenance de Wikipédia et Google Maps. Et le site utilise des licences Creative Commons, permettant à certaines photos d'être réutilisées dans l'encyclopédie collaborative. Le PDG de l'organisation Creative Commons de 2006 à 2012, Joi Ito, était d'ailleurs dans leur conseil d'administration.

Ce site à service gratuit ferme car il n'a cependant pas trouvé de modèle économique viable, selon ses fondateurs.

Je n'ai pas trouvé d'info sur le nombre de photos disponibles, ni sur les différentes licences utilisées (hormis les données anciennes de 2011 dans Wikipédia évoquant 51000 pages et plus de 755000 photos).

Bref au 10 août, toutes les données seront perdues, donc si vous vous voulez préserver des photos sous licence libre, c'est le moment.

Ryzom libère l'intégralité de ses artworks !

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, NeoX et tankey. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
68
29
juil.
2014
Jeu

Après avoir libéré son moteur de jeu en 2009, le MMORPG Ryzom, jouable sous Windows, GNU/Linux et Mac, vient de faire un pas de plus vers le monde du Libre en passant toutes ses illustrations originales - soit 1916 artworks - sous licence CC-by-SA.

atys_in_the_hand

L'ensemble des œuvres (soit presque 2000 illustrations originales sous licence CC-by-SA) est consultable pour la première fois sur la page Flickr de Ryzom.

Au-delà de la libération de ces Artworks, leur publication elle-même réjouit la communauté des joueurs et promet d'être une mine précieuse pour le projet libre Ryzom Forge, qui travaille à enrichir Ryzom de nouvelles créations.

Gageons que ces illustrations seront une source d'inspiration pour la production de nouveaux contenus !

Facette, outil de visualisation de séries numériques

Posté par Marc Falzon . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
31
29
juil.
2014
Supervision

Facette est un nouvel outil libre sous licence BSD permettant de réaliser des graphiques à partir de métriques collectées et stockées par divers outils tels que collectd, Graphite, InfluxDB. Cette alternative aux autres logiciels de visualisation permet de présenter sur les mêmes graphiques des séries de données numériques provenant de sources hétérogènes.

logo Facette

Facette est une application web développée en Go, par conséquent très facile à déployer et peu coûteuse en ressources système. L'interface web a été pensée pour permettre une utilisation simple et intuitive, et esthétiquement agréable — ce qui n'est pas toujours le cas des alternatives dans ce domaine ;-) Pour aller plus loin, le logiciel met également à disposition une API RESTful permettant par exemple de se servir de Facette "juste" pour fédérer plusieurs sources de données hétérogènes, ou encore d'automatiser certaines actions au niveau du catalogue interne.